[Science-Fiction] Romans

Littérature, Cinéma, Musique, ...
Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1985
Inscription : 13 juin 2007, 19:40
Localisation : Blois, France

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Ptoufle » 18 avr. 2011, 11:23

Lu Poulpy,
Poulpeman a écrit :Je vois que "Rendez-vous avec Rama" de Arthur C. Clarke n'a pas été cité. Un grand classique riche en suspens et avec une fin inattendue.
je me suis rarement autant ennuyé avec ce bouquin de Clarke. L'auteur tartine et essaye sans subtilité de rendre ses personnages humains en racontant leur vie. Comme un reproche qu'on lui aurait fait de ses précédents ouvrages et qu'il essaye dans celui-ci de combler maladroitement. Enfin bon... Heureusement que chacun a une sensibilité différente, sinon ce serait trop monotone ! ;)
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
ADNdrixc
Messages : 250
Inscription : 21 mai 2007, 11:10

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar ADNdrixc » 18 avr. 2011, 12:04

Poulpeman
Mais qui te dit que je ne l'ai pas déjà lu ?
cette remarque du 20 mars 2010
Pas encore lu. Je le mets dans ma liste des bouquins à lire.
et le fait que si tu l'avais lu entre temps tu n'aurais pas manqué de baiser les pieds de pantoufle (ho ho elle est bonne celle là)

Bon attention avec les annonces hyperboliques, je suis le premier à détester ce que tout le monde encense, ça me rappelle bienvenue chez les ch'tis, une honte nationale.....

Aucun risque cependant avec ce bon vieux Dan Simmons, c'est un des rares écrivains de sf à très très bien écrire tout court, ce qui a son importance tout de même. Ce type vous foutrait la chair de poule en plein après midi sur la plage par quarante degrés...
Même Tristan et Yseult remixé à la sauce Dan Simmons chuis sur que ça fait un carton dans le box office.

Bref ne le mets pas dans ta liste, mets le au dessus de la pile des bouquins que tu achètes dès demain matin nom de Zeus!
Dernière édition par ADNdrixc le 18 avr. 2011, 12:12, édité 1 fois.
"Cest creux ... jusqu'à l'infini... et... Oh! Mon dieu! C'est plein d'étoiles!"

Avatar de l’utilisateur
ADNdrixc
Messages : 250
Inscription : 21 mai 2007, 11:10

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar ADNdrixc » 18 avr. 2011, 12:12

je me suis rarement autant ennuyé avec ce bouquin de Clarke. L'auteur tartine et essaye sans subtilité de rendre ses personnages humains en racontant leur vie. Comme un reproche qu'on lui aurait fait de ses précédents ouvrages et qu'il essaye dans celui-ci de combler maladroitement. Enfin bon... Heureusement que chacun a une sensibilité différente, sinon ce serait trop monotone ! ;)


je ne l'ai pas lu mais je comprends ta remarque, de nombreux écrivains de sf ne savent pas "brôder" c'est un fait, je pense notamment à Asimov mais ce dernier a l'avantage de ne même pas essayer, d'où cette écriture un peu légère et froide mais honnête au moins, et qui confère à ses histoires une véritable touche, un vrai style.

Le cycle 2001 de Clark commence superbement et termine...je ne sais même plus comment ?!! Mais il me semble me rappeler que son écriture dérivait vers de mielleuses descriptions sans le moindre intérêt.
Encore un bon point pour Simmons dont la prose est aussi lyrique que technique....
"Cest creux ... jusqu'à l'infini... et... Oh! Mon dieu! C'est plein d'étoiles!"

Avatar de l’utilisateur
ADNdrixc
Messages : 250
Inscription : 21 mai 2007, 11:10

Pourquoi mon dieu, pourquoi???

Messagepar ADNdrixc » 18 avr. 2011, 12:34

Horreur!

je viens de voir qu'on allait certainement adapter Hypérion sur la grande toile..... :argh:
...un seul film pour réunir quatre volumes et sept histoires... :piffff:
...réalisé par scott derrickson... :grrr:
...le réalisateur du jour où la terre s'arrêta.... :pq:....
"Cest creux ... jusqu'à l'infini... et... Oh! Mon dieu! C'est plein d'étoiles!"

Avatar de l’utilisateur
DarthDevilKing
Messages : 234
Inscription : 05 déc. 2010, 15:26

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar DarthDevilKing » 18 avr. 2011, 13:29

Presque toute ma culture SF est basée sur des films/séries (sauf si on compte vingt-mille lieus sous les mers, voyage au centre de la Terre, ... comme de la SF) mais je pense que ça peut-être aussi bien.

Après c'est sûr que 1000 pages en un film de 1h30, c'est pas forcément terrible. Mais par contre, je pense que les longs films et les livres courts de SF se valent, car les concepts/technologies de science-fiction, sont peut-être mieux décrites par une image que par une description écrite quand elles sont assez étranges.

Si l'auteur parle d'un vaisseau spatial, mon esprit va en inventer facilement, car j'en ai déjà vu des images, et je vais en faire un mélange d'images, ou carrément reprendre une image déjà vue à la télévision.
Mais si dans un livre on avait essayé de décrire l'objet bizarre qu'on voit au début de la série Threshold (pas forcément terrible, mais pour exemple), je crois pas que j'aurais réussi à m'imaginer à quoi ça ressemble. De même que pour de nombreux éléments d'univers de science-fiction. Sans aucune illustration ça peut-être dur.

Après, je ne veux pas dire que le film sera aussi bien que les romans, vu qu'apparemment tu es un connaisseur :).
« Si vous priez Dieu, c'est que vous êtes croyant.
S'il vous répond, c'est que vous êtes schizophrène. »

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1985
Inscription : 13 juin 2007, 19:40
Localisation : Blois, France

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Ptoufle » 18 avr. 2011, 13:41

DarthDevilKing a écrit :Après c'est sûr que 1000 pages en un film de 1h30, c'est pas forcément terrible. Mais par contre, je pense que les longs films et les livres courts de SF se valent, car les concepts/technologies de science-fiction, sont peut-être mieux décrites par une image que par une description écrite quand elles sont assez étranges.
En fait à partir du moment où on entre dans un art différent, il est peu pertinent de comparer une œuvre à une autre. Il ne viendrait à personne de dire : "tient cette sonate de Mozart est magnifique, mais je préfère largement la sculpture de Rodin du même nom".

En fait, il suffit d'oublier le nom du bouquin, le mieux est même d'oublier complètement l'histoire, et ensuite allez voir l'œuvre du même nom au cinéma. Le mieux serait de mettre un nom complètement différent (ça s'est fait et se fait encore), mais pour des raisons commerciales, appâter le chaland avec le nom du bouquin marche mieux.
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

370 fois inférieur à la norme

Messagepar Denis » 18 avr. 2011, 14:02


Salut Darth,

Tu dis :
Après c'est sûr que 1000 pages en un film de 1h30, c'est pas forcément terrible.

En effet.

Une image valant 1000 mots, un film de 1h30 (à 24 images par secondes) vaut 130 millions de mots.

Si on suppose 35 lignes par page et 10 mots par ligne, 130 millions de mots valent environ 370 000 pages.

Je suis donc d'accord que ton "1000 pages n'est pas terrible".

C'est même lamentable puisque c'est environ 370 fois inférieur à la norme.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
ADNdrixc
Messages : 250
Inscription : 21 mai 2007, 11:10

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar ADNdrixc » 18 avr. 2011, 14:20

salut darth
Presque toute ma culture SF est basée sur des films/séries (sauf si on compte vingt-mille lieus sous les mers, voyage au centre de la Terre, ... comme de la SF)
il en aurait été de même pour moi si je n'avais eu la chance d'avoir un beau père fan de littérature ET de sf. Du coup j'ai pu lire de superbes romans, de géniales bandes dessinées, et voir de magnifiques films bien sur!
Mais soyons d'accord, c'est une chose que de regarder Blade Runner , c'en est une autre de regarder Independance Day....

Après c'est sûr que 1000 pages en un film de 1h30, c'est pas forcément terrible
entreprise difficile mais pais impossible.
par contre, je pense que les longs films et les livres courts de SF se valent
bien sur puisque cela n'a aucun rapport. Savais tu que "minority report" est une nouvelle de philip K dick qui fait à peine trois pages? Idem pour "Total Recall" quelques pages pour un film de deux heures.
car les concepts/technologies de science-fiction, sont peut-être mieux décrites par une image que par une description écrite quand elles sont assez étranges.
Là par contre si tu me permets ça veut rien dire ou alors c'est faux.
Les films sont presque toujours des raccourcis au mieux, des bâclages au pire, comparés à l'incroyable richesse des romans. C'est simple dans un cas ce sont tes yeux qui reçoivent, dans l'autre c'est ton cerveau qui construit. Et pour un cerveau comme le tien nul doute que cela fonctionne!
Un très bon exemple c'est le gritche ( http://www.google.fr/search?q=le+gritch ... =firefox-a ), cette créature maléfique sortie on ne sait d'où, faite de lames de rasoir, tout de métal, et qui dépèce quiconque entrave son chemin.
Aucune de ces images n'arrive à la cheville de l'image que j'ai en tête du gritche. Pourquoi? non pas parce que j'imagine mieux que les autres, mais parce que la description littéraire associe des émotions à des images: quand je dis "une terrifiante créature maléfique" , je dois forcément imaginer une chose qui inspire la peur, alors que quand je vois un gros alien à la télé , je ne suis pas forcé d'avoir peur, tout dépend de la façon dont je ressens la vue de cette créature. En gros c'est un peu ça.

C'est vrai que parfois c'est un peu dur à modéliser, le dernier roman de sf que j'ai lu parlait d'artefacts d'origine extraterrestre qui raisonnent en terme de probabilités et interagissent avec la matière en modifiant la probabilité quantique de cette dernière....ça donne des trucs pas évident à comprendre, mais de la même façon le scénario d'un film est parfois complexe.

Mais je te rassure , voir Hypérion et fondation adaptés au cinéma étaient un de mes grands kiffs il y a une dizaine d'années, je me disais "nan c'est impossible c'est trop complexe, en matière d'effets spéciaux ça tiendra jamais la route", sauf qu'en 2010 au cinooche aujourd'hui avec beaucoup d'argent on peut faire tout ce qu'on veut!
Je devrai donc être vachement content, mais le problème n'est pas là....

Roland emmerich est celui qui a fait independance day, 2012, le jour d'après, bref toutes ces merdes patriotiques remplies de morale à deux balles qui me donnent envie de gerber à chaque fois que j'en sors. Et c'est ce mec qui doit faire les Fondations d'Asimov???
Scott Derrickson est celui qui a fait le jour où la terre s'arrêta , un film que je n'ai pas vu mais dont on m'a dit tellement de bien que je sens déjà la nausée monter en moi. Et c'est ce mec là qui doit faire Hypérion de Simmons???

Les effets spéciaux ne suffisent pas pour faire un bon film, même de SF.
"Cest creux ... jusqu'à l'infini... et... Oh! Mon dieu! C'est plein d'étoiles!"

Avatar de l’utilisateur
ADNdrixc
Messages : 250
Inscription : 21 mai 2007, 11:10

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar ADNdrixc » 18 avr. 2011, 14:38

En fait à partir du moment où on entre dans un art différent, il est peu pertinent de comparer une œuvre à une autre.

euh...même si l'oeuvre en est fortement inspirée? Qu'elle porte le même titre??Qu'elle copie certains détails et en omet volontairement d'autres???

Je ne suis absolument pas d'accord, une adaptation c'est forcément différent certes, mais on a quand même le droit d'exiger d'une oeuvre qu'elle reste fidèle à l'originale.

En cela minority report ou total recall sont de superbes exemples, tout un monde , toute une ambiance tout un monde recomposé à partir de quelques pages qui plantent abruptement le décor.

En cela I Robot est un superbe contre-exemple, TOUTE l'oeuvre (pas juste quelques nouvelles) d' Asimov est basée sur les trois lois de la robotique, et bien que les décors soient superbes, bien que will smith soit pas mal du tout dans le film , qu'ont fait les scénaristes?
Aux chiottes les trois lois! on va faire des robots méchants qui pètent un cable, parce que c'est tellement mieux de voir des robots méchants face à de gentils humains, tellement plus en harmonie avec la morale, tellement moins dérangeant....

Moi ça me dérange pas de voir des adaptations plus ou moins libres tant qu'on me sort pas les mièvreries habituelles à l'américaine. On avait un super sujet avec irobot, et on obtient une fin d'une banalité désolante.
Tout est question de réalisateur, de pression des studios, d'indépendance quoi....

En fait, il suffit d'oublier le nom du bouquin, le mieux est même d'oublier complètement l'histoire, et ensuite allez voir l'œuvre du même nom au cinéma. Le mieux serait de mettre un nom complètement différent (ça s'est fait et se fait encore), mais pour des raisons commerciales, appâter le chaland avec le nom du bouquin marche mieux.

oublier? facile à dire, quasiment impossible à faire, et même si je ne suis pas au courant que c'est inspiré du livre, je vais crier au plagiat! :

On verra si Dan Simmons exige des studios un droit de regard et de modification, quant à ce pauvre Asimov il n'est plus de ce monde.
( ce que je dis n'est pas nouveau, on sait bien la pression des studios sur les réalisateurs et sur les scénaristes, il est quasi impossible d'être libre dans une grosse production)
"Cest creux ... jusqu'à l'infini... et... Oh! Mon dieu! C'est plein d'étoiles!"

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 3775
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Etienne Beauman » 18 avr. 2011, 14:49

ADNdrixc a écrit :Horreur!

je viens de voir qu'on allait certainement adapter Hypérion sur la grande toile..... :argh:
...un seul film pour réunir quatre volumes et sept histoires... :piffff:
...réalisé par scott derrickson... :grrr:
...le réalisateur du jour où la terre s'arrêta.... :pq:....

:shock:
Et je me disais encore naïvement ce matin que personne ne serait assez barré pour tenter le passage au cinéma !
S'ils fallait tenter quelque chose j'en aurais fait une série à budget illimité, une saison (~16 épisodes de 52 mn) par tome.

DarthDevilKing a écrit :Mais par contre, je pense que les longs films et les livres courts de SF se valent, car les concepts/technologies de science-fiction, sont peut-être mieux décrites par une image que par une description écrite quand elles sont assez étranges.

Il faut absolument que tu lises du Lovecraft, l'abomination de Dunwitch par exemple est un monstre invisible, il n'y en a donc naturellement aucune description directe, on devine juste que c'est gros, vraiment gros... bah ça marche quand même.
La littérature a un avantage énorme sur le cinéma, le lecteur est actif.
Et de plus il a accès au pensée des personnages, on obtient presque* le même effet avec une voix off mais ça bouffe du temps d'image, ça marche bien avec les séries, Dexter, burn notice, Magnum, même Mac Gyver, c'est beaucoup plus compliqué au cinéma.
Enfin une description littéraire n'est jamais gratuite, au cinéma à moins de se la jouer Dogville on a pas le choix, il faut des meubles, dans un bouquin l'auteur ne décrit que ce qu'il a envie ou besoin de décrire, donc une description a souvent un deuxième niveau de lecture. C'est difficilement transcriptible au cinéma, à moins de faire des effets de mise en scène lourdingue ou de s’appeler David Lynch et de bâtir l'action sur la couleur des rideaux et le choix de la bande son autant que sur les dialogues.
Je n'ai jamais préféré un film (fidèle au scénario original) au livre. On y perd toujours quelque chose.
Ce qui est intéressant c'est quand un cinéaste se réapproprie l'histoire et filme sa version, pas l'adaptation du roman, Le Dracula de Coppola par exemple même si c'est un des plus fidèle au point de vue du récit n'a rien à voir avec le Dracula de Stocker, qui n'est vraiment, mais vraiment pas romantique. Donc dès la première scène soit on crie au scandale, soit on comprends qu'on va voir le Dracula de Coppola malgré le titre original (Bram Stoker's Dracula).
Et on peut continuer à espérer qu'un jour quelqu'un tente de psychopatiser Dracula pour une version glaçant le sang sans émoustiller les jeunes filles (Nolan si tu m'entends).


*dans la tête du lecteur les pensées du personnage ont la voix qu'on leur donne, et cette voix n'est pas la même selon la représentation que l'on se fait du caractère du personnage.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
ADNdrixc
Messages : 250
Inscription : 21 mai 2007, 11:10

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar ADNdrixc » 18 avr. 2011, 15:43

""S'il fallait tenter quelque chose j'en aurais fait une série à budget illimité, une saison (~16 épisodes de 52 mn) par tome.""

c'était la dernière chose que je voulais ajouter, le seul format acceptable et parfaitement adapté serait une série. Aujourd'hui les séries ont le vent en poupe, elles sont dirigées par les plus grands réalisateurs et scénaristes, elles sont indépendantes (bien plus que les grosses productions), et leur format permet d'approfondir la complexité de l'histoire et des personnages....


""il faut absolument que tu lises du lovecraft""
bien vu, tout dans la suggestion, pire que la vue, l'odeur de la mort....

ps: bizarre ce film "pie" je ne connaissais pas...
"Cest creux ... jusqu'à l'infini... et... Oh! Mon dieu! C'est plein d'étoiles!"

Avatar de l’utilisateur
Sélénite
Messages : 248
Inscription : 11 avr. 2011, 14:03
Localisation : Montréal

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Sélénite » 19 avr. 2011, 00:59

ADNdrixc a écrit :En cela I Robot est un superbe contre-exemple, TOUTE l'oeuvre (pas juste quelques nouvelles) d' Asimov est basée sur les trois lois de la robotique, et bien que les décors soient superbes, bien que will smith soit pas mal du tout dans le film , qu'ont fait les scénaristes?
Aux chiottes les trois lois! on va faire des robots méchants qui pètent un cable, parce que c'est tellement mieux de voir des robots méchants face à de gentils humains, tellement plus en harmonie avec la morale, tellement moins dérangeant....

C'est vrai ça ? :shock: Je n'ai pas vu le film mais j'adore "les robots" d'Asimov et en écrivant ces oeuvres, il voulait justement en donner une nouvelle image et aller à contre-courant des autres oeuvres de SF qui ont, d'après lui, surexploiter cet image de "méchants robots destructeurs" en harmonie avec la morale. En fait, il est complètement clair à ce sujet dans la préface "le cycle des robots 1". Donc finalement, ce film, soit disant inspiré d'Asimov, fait passer un message absolument contraire à celui de l'écrivain. C'est abérant !

Sinon, pour le livre de Greg Egan que je suis en train de lire actuellement, j'ai vraiment du mal à accrocher. Son style me rappelle vraiment celui de P.K. Dick que j'aime pas du tout. Pourtant, l'histoire en elle-même me semble très interessante puisque basée sur "la théorie du Tout". Mais pour le moment, c'est assez chiant, si j'ose dire... En plus, je n'aime pas trop quand des histoires d'amour s'en mêlent. Si j'aurais envie de lire ce genre de trucs, j'opterais plutôt pour des livres "Harlequin". :roll:

Ma culture science-fiction est principalement basée sur les romans. On y trouve généralement plus de détails techniques et scientifiques ce qui rend l'histoire plus crédible en principe. Et puis cela laisse une large place à l'imagination. Par contre, ma culture cinématographique est proche de zéro et j'en ai presque honte... :oops:
Le meilleur moyen de répondre à un mauvais argument, c’est de le laisser se développer jusqu’à la fin. Coluche

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3317
Inscription : 11 juin 2007, 03:39
Localisation : Paris
Contact :

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Poulpeman » 19 avr. 2011, 03:22

Salut ADN,

ADNdrixc a écrit :Poulpeman
Mais qui te dit que je ne l'ai pas déjà lu ?
cette remarque du 20 mars 2010
Pas encore lu. Je le mets dans ma liste des bouquins à lire.
et le fait que si tu l'avais lu entre temps tu n'aurais pas manqué de baiser les pieds de pantoufle (ho ho elle est bonne celle là)

Ahem... En effet...
J'ai fait un break dans les romans de SF, que je n'ai rompu que la semaine dernière. Du coup ma pile SF n'a pas bougé.

ADNdrixc a écrit :Bref ne le mets pas dans ta liste, mets le au dessus de la pile des bouquins que tu achètes dès demain matin nom de Zeus!

Mais y'a tellement de bouquins à mettre en haut de la pile :a4:

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Avatar de l’utilisateur
Poulpeman
Modérateur
Modérateur
Messages : 3317
Inscription : 11 juin 2007, 03:39
Localisation : Paris
Contact :

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Poulpeman » 19 avr. 2011, 03:36

Salut Ptoufle,
Ptoufle a écrit :je me suis rarement autant ennuyé avec ce bouquin de Clarke. L'auteur tartine et essaye sans subtilité de rendre ses personnages humains en racontant leur vie. Comme un reproche qu'on lui aurait fait de ses précédents ouvrages et qu'il essaye dans celui-ci de combler maladroitement. Enfin bon... Heureusement que chacun a une sensibilité différente, sinon ce serait trop monotone ! ;)

Comme quoi on ne lit pas tous de la même manière.
J'ai lu ce livre il y a environ un an, et je ne me souviens même pas des histoires liées à la vie des personnages. Probablement que mon attention ne n'est pas arrêtée sur ces passages, y préférant l'intrigue de fond.

Poulpeman
Si Dieu existait, il faudrait s'en débarrasser. (Michel Bakounine)
Mon blog : critique de l’idéologie dominante et promotion de la philosophie libertaire

Avatar de l’utilisateur
Sainte Ironie
Messages : 1644
Inscription : 09 juil. 2009, 04:56
Localisation : Trouperduland
Contact :

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Sainte Ironie » 19 avr. 2011, 03:49

J'essaye sans succès de trouver Un bonheur insoutenable* de Ira Lewin, mais apparemment, aucune bibliothèque, médiathèque ou même librairie ne le possède. Ça m'ennuie, je suis un peu à court de lectures SF en ce moment (Du coup, j'en suis à relire John Varley et Stephan Wul).

Quelqu'un l'a déjà lu ? Si oui, est-ce un bon choix de lecture ?

* Ha ha.
"Et je vous dis encore : il est plus aisé qu'un chameau passe par le trou d'une aiguille, qu'il ne l'est qu'un riche entre dans le royaume de Dieu." Matthieu - 19:24

Avatar de l’utilisateur
ADNdrixc
Messages : 250
Inscription : 21 mai 2007, 11:10

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar ADNdrixc » 19 avr. 2011, 10:42

Sainte Ironie a écrit :J'essaye sans succès de trouver Un bonheur insoutenable* de Ira Lewin, mais apparemment, aucune bibliothèque, médiathèque ou même librairie ne le possède. Ça m'ennuie, je suis un peu à court de lectures SF en ce moment (Du coup, j'en suis à relire John Varley et Stephan Wul).

Quelqu'un l'a déjà lu ? Si oui, est-ce un bon choix de lecture ?


Jamais lu, mais le pitch me rappelle Equilibrium, film dystopique (contre-utopique) où une dictature de la paix règne sur le nouveau monde bâti sur les ruines des guerres mondiales nucléaires, le prix à payer: l'annihilation pure et simple des émotions par le biais d'un traitement médicamenteux, pas de sentiments, pas de guerres....

Ahhh Stefan wul et ses bons vieux "Oms en série"! Un de mes premiers livres de sf , j'avais à peine neuf ans quand je l'ai lu, je l'avais acheté moi même avec mes économies, quelle fierté! J'ai littéralement bouffé ce livre, un des éléments clés de ma passion pour la littérature sf.

Le pire c'est qu'avec le recul je ne suis pas persuadé que l'histoire soit géniale ni que l'écriture soit très belle, peu importe il a rempli sa mission à l'époque! :D
"Cest creux ... jusqu'à l'infini... et... Oh! Mon dieu! C'est plein d'étoiles!"

Avatar de l’utilisateur
BeRReGoN
Messages : 1635
Inscription : 06 sept. 2006, 11:36
Localisation : En chemin

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar BeRReGoN » 08 mai 2011, 17:56

Je viens de lire la stratégie d'Ender, ça ma convaincu de lire le reste de la série.
"What the hell you starin' at!!"

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 6167
Inscription : 06 nov. 2003, 12:14

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Kraepelin » 08 mai 2011, 22:47

Sainte Ironie a écrit :Il reste toujours la solution e-book, dans certains cas, qui permettent de dénicher pas mal de raretés (même si ce n'est pas aussi agréable ni aussi pratique qu'un bon vieux bouquin en papier).


Es-tu capable de trouver sur le net certains des titres qui sont nommés plus haut?
La pauvreté ce n'est pas des logements insalubres où s'entassent des familles de dix. C'est n'avoir jamais été aimé ni respecté de toute sa vie. C'est ignorer la différence entre amour et maltraitance et s'attendre à ce qu'une caresse soit suivi d'une pluie de coups.
Jack Williams, SOS Sages-femmes

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1985
Inscription : 13 juin 2007, 19:40
Localisation : Blois, France

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Ptoufle » 09 mai 2011, 04:48

BeRReGoN a écrit :Je viens de lire la stratégie d'Ender, ça ma convaincu de lire le reste de la série.
Bon choix, les suites d'Ender évitant l'achat éventuel de pilules somnifères.... :mrgreen:
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
ADNdrixc
Messages : 250
Inscription : 21 mai 2007, 11:10

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar ADNdrixc » 09 mai 2011, 11:33

C'est vrai que pour xenocide j'en ai sauté des moutons :dodo:
"Cest creux ... jusqu'à l'infini... et... Oh! Mon dieu! C'est plein d'étoiles!"

Avatar de l’utilisateur
Sainte Ironie
Messages : 1644
Inscription : 09 juil. 2009, 04:56
Localisation : Trouperduland
Contact :

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Sainte Ironie » 09 mai 2011, 14:43

Kraepelin a écrit :Es-tu capable de trouver sur le net certains des titres qui sont nommés plus haut?
Hum... En version originale, j'en suis presque sûr, en version française, je ne m'avancerais pas trop. On ne peut pas dire que le support e-book ait décollé auprès du public francophone, du moins pour l'instant. :a5:

Tiens, en parlant de ça...
"Et je vous dis encore : il est plus aisé qu'un chameau passe par le trou d'une aiguille, qu'il ne l'est qu'un riche entre dans le royaume de Dieu." Matthieu - 19:24

Avatar de l’utilisateur
switch
Messages : 1854
Inscription : 18 nov. 2010, 04:46
Localisation : n. f. [Didactique] Action de localiser, de se localiser

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar switch » 10 mai 2011, 12:19

Ptoufle a écrit :
BeRReGoN a écrit :Je viens de lire la stratégie d'Ender, ça ma convaincu de lire le reste de la série.
Bon choix, les suites d'Ender évitant l'achat éventuel de pilules somnifères.... :mrgreen:

Je l'ai lu étant plus jeune et ça m'a plus. Mais je pense que ça passerait moins bien maintenant.
« La Science est une méthode pour décider si ce que nous choisissons de croire se base ou non sur les lois de la Nature ».

Avatar de l’utilisateur
Sélénite
Messages : 248
Inscription : 11 avr. 2011, 14:03
Localisation : Montréal

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Sélénite » 10 mai 2011, 12:54

En ce moment je lis Temps de Stephen Baxter. Au début j'avais un peu de mal avec la présentation qui saute d'un personnage à l'autre. Mais l'histoire est géniale et pleine d'explications ! Plus on avance et meilleur c'est :D
Le meilleur moyen de répondre à un mauvais argument, c’est de le laisser se développer jusqu’à la fin. Coluche

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1985
Inscription : 13 juin 2007, 19:40
Localisation : Blois, France

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Ptoufle » 10 mai 2011, 17:56

Sélénite a écrit :En ce moment je lis Temps de Stephen Baxter. Au début j'avais un peu de mal avec la présentation qui saute d'un personnage à l'autre. Mais l'histoire est géniale et pleine d'explications ! Plus on avance et meilleur c'est :D

Ça donne tout de suite plus envie que les suites d'Ender ! :lunettes:
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
Sélénite
Messages : 248
Inscription : 11 avr. 2011, 14:03
Localisation : Montréal

Re: [Science-Fiction] Romans

Messagepar Sélénite » 11 mai 2011, 00:16

J'avoue qu'il y a pas mal déléments qui font penser à l'Odyssée de l'Espace mais cela ne me déplait pas. On sent aussi que le livre a été écrit par un scientifique, un dur de dur ! :lol: Mais tout est tellement bien expliqué qu'il arrive même à rendre crédible la conquête de l'univers par les calmars. Jetez un oeil sur sa biographie : http://www.cafardcosmique.com/BAXTER-Stephen,298. Ce livre est épais mais après 3 jours je suis déjà proche de la fin. Je pense acheter quelqu'autres livres de cet auteur, il m'a conquis. Sinon, si vous avez des ouvrages à me conseiller, n'hésitez pas ! Je souhaite découvrir de nouveaux auteurs. Mon prochain livre sera Dans l'océan de la nuit de Gregory Benford. Ca m'a l'air très prometteur aussi :) . J'ai la science fiction dure, "space opera", avec un maximum de détails techniques et scientifiques, de l'intrigue, de la crédibilité et surtout le moins de passages "à l'eau de rose", de descriptions d'être humains bourrés de toutes sortes de sentiments,... possible. Un style froid et direct allant à l'essentiel.
Le meilleur moyen de répondre à un mauvais argument, c’est de le laisser se développer jusqu’à la fin. Coluche


Revenir vers « Culture »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit