Trouver des extraterrestres en examinant la pollution

Y a-t-il une possibilité de vie extraterrestre? Venez en discuter ici.
Répondre
fortress
Messages : 22
Inscription : 15 juil. 2014, 13:11

Trouver des extraterrestres en examinant la pollution

#1

Message par fortress » 24 juil. 2014, 14:20

http://www.lapresse.ca/sciences/astrono ... cueil_POS3

Examiner les éventuelles traces de pollution sur de lointaines planètes pourrait permettre de trouver des traces de vie ou même des extraterrestres, estime une étude publiée mercredi.

Sous certaines conditions, les astronomes pourraient ainsi arriver à détecter dans la décennie à venir la présence de sociétés extraterrestres industrialisées, estime une étude du Centre d'astrophysique Harvard-Smithsonian.

Les scientifiques peuvent déjà étudier les atmosphères de planètes en dehors du système solaire pour y détecter la présence d'oxygène ou de méthane, qui peuvent être produits par des formes de vie intelligentes ou des microbes.

Mais une civilisation extraterrestre peut aussi rejeter d'autres gaz, par exemple des chlorofluorocarbones (CFC), comme nous le faisons sur la Terre, ajoute l'étude.

Ainsi, des astronomes pourraient être en mesure de détecter la présence de tels gaz sur des planètes éloignées grâce au prochain télescope spatial James Webb, que la Nasa prévoit de lancer en 2018, un projet d'un coût total de 8,7 milliards de dollars.

Ce télescope sera de 10 à 100 fois plus puissant que son prédécesseur Hubble, selon l'agence spatiale américaine.

Cependant, il y a des limites à ce que ce puissant appareil pourra voir. Ainsi, il faudra par exemple des niveaux de CFC dix fois plus importants que ceux que nous avons sur Terre pour que le télescope puisse les détecter.

Autre condition, il faudra que les planètes observées soient en orbite autour d'un type particulier d'étoile (naines blanches).

Les auteurs de l'étude notent que cette méthode de recherche pourrait permettre de trouver des formes de vie intelligentes, mais pourrait aussi faire découvrir les traces de civilisations extraterrestres qui se sont auto-détruites.

Certains polluants peuvent rester dans l'atmosphère terrestre durant 50 000 ans, quand d'autres disparaissent au bout de 10 ans. L'absence de ces derniers suggérerait une source de vie disparue.

«On peut spéculer sur le fait que les extraterrestres ont été sages et ont réussi à vivre proprement. Mais dans un scénario plus noir, nous pourrions découvrir des choses qui seraient un rappel à l'ordre des dangers que représente le fait de ne pas être des occupants raisonnables de notre propre planète», conclut Avi Loeb, l'un des coauteurs de cette recherche.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20459
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Trouver des extraterrestres en examinant la pollution

#2

Message par Jean-Francois » 24 juil. 2014, 14:36

Les bases sont aussi spéculatives que celles de SETI, qui n'a rien trouvé depuis plus de 15 ans.

Vaut mieux pas trop placer d'espoirs là-dedans même si c'est pas mal mieux que les interprétations de vidéos et les récits douteux.

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

fortress
Messages : 22
Inscription : 15 juil. 2014, 13:11

Re: Trouver des extraterrestres en examinant la pollution

#3

Message par fortress » 24 juil. 2014, 15:10

Jean-Francois a écrit :Les bases sont aussi spéculatives que celles de SETI, qui n'a rien trouvé depuis plus de 15 ans.

Vaut mieux pas trop placer d'espoirs là-dedans même si c'est pas mal mieux que les interprétations de vidéos et les récits douteux.

Jean-François

Oui tu as raisons, cela pourrait prendre des années et des années et p-e ne rien donner.

Mais il est intéressant de voir que la communauté scientifique s'y intéresse.

Avatar de l’utilisateur
Malkovitch
Messages : 103
Inscription : 06 juil. 2014, 22:32

Re: Trouver des extraterrestres en examinant la pollution

#4

Message par Malkovitch » 24 juil. 2014, 16:08

On est encore loin du fait.

Dans la recherche des exoplanètes, Gliese d et g qui avaient été prises pour des planètes dont une ressemblait à la terre, ne seraient en fait que des taches solaires.

http://www.lemonde.fr/sciences/article/ ... 50684.html
« Ne jamais attribuer à la malveillance ce que la stupidité suffit à expliquer. » (rasoir d'Hanlon)

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4024
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Trouver des extraterrestres en examinant la pollution

#5

Message par unptitgab » 24 juil. 2014, 18:17

Excusez moi si je me trompe, mais si la condition d'observation est une planète en orbite autour d'une naine blanche cela n'arrivera jamais, une naine blanche étant une étoile en fin de vie suite à sa transformation en géante rouge, si de la vie avait existé alors que l'étoile existait il n'y en aurai plus trace.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

yquemener
Messages : 2261
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Trouver des extraterrestres en examinant la pollution

#6

Message par yquemener » 24 juil. 2014, 20:56

Les dernières années ont connu une révolution en terme de recherche de vie ET: on a eu la confirmation que les systèmes planétaires étaient la norme et que des planètes aux caractéristiques proches de la terre en terme de taille et de distance au soleil étaient courantes. On est passé de "on est peut être la seule planète avec de l'eau liquide de toute la galaxie" à "il y a surement des milliards de planètes similaires dans notre galaxie".

Si on commence à pouvoir détecter des gaz de l'atmosphère, on peut détecter certaines formes de vie. Qui sait si une révolution similaire ne nous attend pas ?

Et en effet, ça vaut le coup de chercher aussi des composés qui indiqueraient une industrie chimique. On ne va peut être rien trouver, mais se dire que nous en sommes au moment où nous pourrions détecter les premiers signaux de fumée d'une civilisation différente, c'est assez passionnant!

Avatar de l’utilisateur
Jiti-way
Messages : 484
Inscription : 26 août 2008, 15:37
Localisation : ℓ = 184,5575 · b = -05,7843

Re: Trouver des extraterrestres en examinant la pollution

#7

Message par Jiti-way » 27 juil. 2014, 09:30

Malkovitch a écrit :On est encore loin du fait.

Dans la recherche des exoplanètes, Gliese d et g qui avaient été prises pour des planètes dont une ressemblait à la terre, ne seraient en fait que des taches solaires.

http://www.lemonde.fr/sciences/article/ ... 50684.html

Il faut quand même préciser parmi tout ce brouhaha médiatique que l'existence de Gliese g a été réfutée deux semaines après l'annonce de sa découverte...en 2010.
http://www.cieletespace.fr/node/6095
☼ "Pour expliquer un brin de paille, il faut démonter tout l'Univers" ☼ (Remy de Gourmont)

Avatar de l’utilisateur
LouV
Messages : 1087
Inscription : 28 oct. 2013, 09:39

Re: Trouver des extraterrestres en examinant la pollution

#8

Message par LouV » 28 juil. 2014, 04:57

Comme tout le monde, j'en suis pour l'instant à "Intéressant, même si il faut rester prudent".
Par contre, ce projet va-t-il vraiment ne servir que à ça (8,7 milliards quand même !) ou est-ce juste l'utilisation la plus "glamour", qui permet de le valoriser dans les journaux, alors qu'il aura bien d'uatres usages plus "ennuyeux" ?

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4024
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Trouver des extraterrestres en examinant la pollution

#9

Message par unptitgab » 28 juil. 2014, 05:24

Je réitère ma remarque, par ce que j'y vois un gros problème dans les conditions d'observation qui sont la révolution autour d'une naine blanche, si une vie est possible sur une planète celle-ci ce trouve grosso merdo à la même distance que la terre du soleil entre elle même et son étoile, s'il y a naine blanche c'est que précédemment il y a eu géante rouge et donc cette planète a été englobée par la géante mêlant ainsi tous les gaz ceux de l'étoile et ceux de l'atmosphère de la planète, comment alors faire pour observer quoi que ce soit?
Y a t il coquille dans l'article ou bien c'est moi qui me trompe?
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
Jiti-way
Messages : 484
Inscription : 26 août 2008, 15:37
Localisation : ℓ = 184,5575 · b = -05,7843

Re: Trouver des extraterrestres en examinant la pollution

#10

Message par Jiti-way » 28 juil. 2014, 13:16

unptitgab a écrit :Je réitère ma remarque, par ce que j'y vois un gros problème dans les conditions d'observation qui sont la révolution autour d'une naine blanche, si une vie est possible sur une planète celle-ci ce trouve grosso merdo à la même distance que la terre du soleil entre elle même et son étoile, s'il y a naine blanche c'est que précédemment il y a eu géante rouge et donc cette planète a été englobée par la géante mêlant ainsi tous les gaz ceux de l'étoile et ceux de l'atmosphère de la planète, comment alors faire pour observer quoi que ce soit?
Y a t il coquille dans l'article ou bien c'est moi qui me trompe?
Non pas de coquille. On observe bien des planètes autour de pulsars, ayant donc subit le cataclysme d'une supernova, donc une planète autour d'une naine blanche posera moins de soucis. La question est: ces planètes se sont-elles formées avant ou après le cataclysme?
Concernant les naines blanches, l'abondance d'éléments lourds à leur surface les rends très intéressantes pour la recherche de planètes rocheuses, surtout que des nuages d'astéroïdes ont été observés, suggérant indirectement que des objets plus massif comme les planètes telluriques puissent tout autant orbiter autour d'une naine blanche.
Pour répondre à ta question, l'auteur donne quelques pistes et références:
http://arxiv.org/pdf/1406.3025v2.pdf
"As argued in Loeb & Maoz (2013) and Agol (2011) (And references therein), habitable planets around white dwarfs could plausibly form from a variety of processes including formation out of debris leftover from the expanding red giant and migration from a wider orbit"
☼ "Pour expliquer un brin de paille, il faut démonter tout l'Univers" ☼ (Remy de Gourmont)

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Trouver des extraterrestres en examinant la pollution

#11

Message par BeetleJuice » 29 juil. 2014, 10:01

fortress a écrit :Mais il est intéressant de voir que la communauté scientifique s'y intéresse.
C'est pas dit que la communauté scientifique s'y intéresse tant que ça. Au final, c'est juste un sujet de recherche en plus dans l'étude des exoplanètes, mais c'est plus médiatique de dire qu'on cherche des traces extraterrestres que de dire qu'on cherche à valider le modèle standard de formation des planètes.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit