C'est pathétique

Vous doutez de leurs pouvoirs? Parlez-en ici.
Photon
Messages : 550
Inscription : 20 févr. 2014, 10:41

Re: C'est pathétique

Messagepar Photon » 23 mars 2014, 02:50

Pepejul a écrit :
je ne demande qu'à changer mon point de vue... convainc-moi que la spiritualité est compatible avec l'analyse et la compréhension de la réalité.


Je pense qu'on va reformuler ta phrase PépéJul!
Convainc moi que la spiritualité est compatible avec l'analyse et la compréhension de Ma réalité. Celle qui est communément admise ici sur ce forum. Parce que la perception de la réalité dépend vraiment du milieu que tu fréquentes.
J'ai la chance de fréquenter un panel de gens assez varié. Et tous se regroupent en clan selon affinités et sujets de discussions.
Ainsi il y a le milieu médical et paramédical qui se regroupe facilement, celui des fonctionnaires de l'enseignement, les gens de la grande distribution, les gens du bâtiments, ceux de l'immobilier, les chômeurs, les zozos comme tu les appelles qu'on peut ici encore découper en plusieurs sous-catégories…
La vision de toutes ces personnes est totalement différente, à chaque fois j'ai l'impression moi d'être dans un monde différent! Les modes de vie, les valeurs et les explications concernant notre merveilleux monde aussi!
Pour mon exemple, je reviendrai cette aprem (heure de chez moi), le temps de trouver quelque chose d'assez zozo :mrgreen:

Photon
Messages : 550
Inscription : 20 févr. 2014, 10:41

Re: C'est pathétique

Messagepar Photon » 23 mars 2014, 09:31

Pepejul a écrit :je ne demande qu'à changer mon point de vue... convainc-moi que la spiritualité est compatible avec l'analyse et la compréhension de la réalité.
*Je te demande un exemple précis pour éviter justement les généralisations.


Je me suis demandée quelle expérience raconter, j'en ai des dizaines! Avec les ans j'ai fini par considérer certaines choses comme "normales" à cause de leur fréquence!
Ceci dit j'en ai certaines pour lesquelles je n'ai pas de réponse et que j'ai vécu en présence de tiers. Je me suis donc dit qu'il fallait que cela soit l'une d'entre elles, ni trop folle, ni trop à terre.

Celle que je vais conter remonte à 2 ans, je l'ai mise dans un tiroir souvenir, l'envie de refaire l'expérience n'ayant jamais été là. Par contre c'est celle pour laquelle j'ai du faire un énorme effort de réflexion tout du long histoire d'éviter le fait que je doive croire ce qu'il disait parce que j'aurai perdu en lucidité!

A l'époque j'ai eu cette phase où j'avais envie d'avoir un "maître" qui m'explique certaines choses, j'avais toujours avancé seule au bout d'un moment (quelques années quand même) cela m'était devenu vraiment pénible. Je passerai toute la série de synchronicités qui ont fait que je me suis un jour retrouvée en Bretagne chez un vieux "zozo", il avait le profil type du maître qu'on trouve dans les films, excentrique, une barbe blanche… Bref j'étais contente juste à l'idée de pouvoir partager certaines choses (je ne suis pas très prolixe sur ce sujet en général)!
Notre rencontre ne fut pas féérique non loin de là, il y a eu un gros clash dès le premier repas, je n'étais pas conforme à certaines choses, aujourd'hui encore je me demande comment j'ai fait pour contrôler la rage qui était en moi! Je voulais savoir sûrement, j'avais besoin de réponses et pour ça piétiner mon ego n'était qu'un faible prix à payer!

Je me suis prêtée au jeu des rituels qu'il faisait, j'étais curieuse et j'avais peu de temps pour comprendre le plus possible, beaucoup de choses je les ai vécu non pas comme il le voulait, mais avec ma perception à moi. C'était un désastre, nous étions rendus au "ferme ta gueule", je sais mieux que toi, mais j'avais du mal à dire amen à tout. J'ai été élevée dans le respect des aînés, je me focalisait là-dessus en taisant mes réactions premières et émotions!

Grâce à cela j'ai pu vivre une expérience assez peu commune, qu'aujourd'hui je ne sais toujours pas qualifier, lui s'est appuyé sur Castaneda que je ne connaissais pas pour me l'expliquer. Moi je n'ai fait que consigner l'expérience dans un coin de mon cerveau parce qu'il m'avait promis que j'oublierai! Oublier n'était pas dans mes projets, sur ses belles paroles je me suis promis de réfléchir non stop et de tout noter. Et voici ce qui en est ressorti:

"programme: sortie astrale contrôlée (par lui, je n'ai suivi que ses indications)

Nous nous sommes allongés car c'est la position la plus courante pour une sortie hors du corps. j'ai mis beaucoup de temps pour trouver "l'état" adéquat. J'ai tout de même fini par y arriver et c'est à partir de ce moment que j'ai commencé à tout noter:
- sensation de lourdeur dans le corps physique (un peu comme dans une paralysie du sommeil sauf que je ne dormais pas) rythme respiratoire et cardiaque normal
- dédoublement du corps (je n'ai pas d'autres formulation), le corps physique reste allongé, par contre une sorte de corps qu'on ressent totalement mais sans la circulation sanguine, le rythme cardiaque, s'est mis en position assise.
- détachement complet (accélération du rythme cardiaque de mon corps physique, sûrement du à la peur de l'inconnu et mise en situation dans un "environnement" nouveau) je lutte pour garder mon calme et me concentre pour observer.

- Visite du lieux qui est censé être celui où nous sommes dans "la réalité": Je n'ai réussi à la faire qu'après m'être partiellement calmée (ma balise était simplement les ressentis de mon corps réel, mes pensées, ma perception)!
Je suis restée un moment dans ce lieu avec lui, et j'ai noté je crois tous les détails que je pouvais voir, c'était important pour moi. L'expérience a duré longtemps, tellement que je flippais parfois ne sachant pas comment revenir à un "état normal". J'ai du citer des dizaines de fois les prénoms de mes enfants au "Sorcier" pour lui dire qu'il fallait qu'on retourne dans les deux corps que je voyais allongés. Là où se trouvait mes enfants était le "monde" auquel j'appartenais, lui était totalement déconnecté fasciné par ce qui se passait (pour moi il n'aurait pas du l'être, c'était lui l'initiateur, donc j'avais des raisons d'avoir peur)!

Nous avons longuement discuté, je me sentais obligé de suivre tout ce qu'il disait et d'aller en son sens pour pouvoir "revenir", j'avais conscience que ce n'était pas la "réalité"!
Nous avons fini par reprendre conscience, et avons fait un debriefing. Du lieu que nous avons visité j'ai pu voir à quel point le cerveau note des détails même inconscients soit:
- le carrelage mural de la salle de bains dans la réalité avait pour motif des fraises rouges, dans la réalité commune les motifs étaient bien rouge, mais il s'agissait de fleurs
- La corbeille à papier du salon était blanche dans la réalité, dans le monde que j'ai visité elle était bleue, bleu identique à celui d'une des boites posée à côté
- La tasse à café (j'ai réellement bu du café pour moi, en texture, j'en avait le goût mais aussi cette sensation d'en boire réellement) avait elle aussi la même forme, mais le motif lui était différent.


J'ai noté des dizaines d'anomalies entre les deux pans de perceptions j'ai demandé au zozo sa vision il était assez d'accord, mais m'a-t-il menti ou pas? je ne saurai pas le dire!

Cette expérience je l'ai vécu, j'ai retrouvé plus tard des symptômes décrits par des personnes sur internet ayant fait un voyage astral, mais cela s'arrête là!

Ensuite je me suis dit que nous avions vécu à deux tous les types d'hallucinations spsychosensorielles pendant ce laps de temps. Mais à deux sans facteurs extérieurs déterminant ça me paraissait un peu gros surtout que nous avons discuté et pu retracer et continuer la conversation par la suite.

C'est devenu une expérience que je ne qualifierai pas d'extraordinaire mais flippante, j'ai vécu durant ce séjour plein de choses, mais au bout du compte en rentrant chez moi, j'étais heureuse de revenir à ce monde plus que normal, lorsque j'ai posé le pied hors de l'avion j'ai vraiment cru me réveiller d'un rêve, mais je ne suis pas partie seule au début de ce voyage l'une de mes amies me rappelle souvent ce séjour, elle aussi a vécu certaines choses et depuis se penche un peu plus sur tout cela, elle aime le côté "extraordinaire" et me reproche souvent de ne pas dire plus, de ne pas expérimenter plus (toutes les deux nous avons vécu aussi certaines choses, et la fascination est plus ou moins prononcée selon les gens…)

Mais je connais les mécanismes du mode zozo, il est très facile de se plonger dans un monde et perdre toute lucidité, juste pour vivre ces moments "euphoriques" voir "magique", c'est à partir de ce moment que beaucoup tombent dans le "mode pouvoir". J'ai beaucoup observé, j'ai vécu je pense des centaines de situations que beaucoup m'envieraient dans ce milieu! Simplement lorsque je vis quelque chose, j'ai toujours en tête ce que j'appelle mon ancre: "mes enfants"!
Ils sont nés ici à notre époque dans une société déjà établie, et je fais tout mon possible pour qu'ils ne soient touchés par aucune croyance si ce n'est mes valeurs humaines que je souhaite leur transmettre.

Ce n'est pas pour autant que je renie ce que je vis, je garde tout cela comme faisant partie intégrante de mon parcours. Et si j'ai vécu cette époque où je pouvais être influencée par ce que disaient les autres, j'ai depuis appris à me fier à ce que je percevais et à le relier à notre réalité bien palpable même si parfois cela est difficile!
Il y a souvent dans beaucoup de situations, une différence entre la théorie et la pratique, les intuitions comme on les nomme souvent ici me sont d'une très grande utilité dans ma vie quotidienne, peu m'importe comment elles arrivent ou le pourquoi, l'essentiel c'est que cela me sert toujours. J'ai appris avec le temps à comprendre les mécanismes et les utiliser à bon escient!

Je partage peu en général sur ce sujet et uniquement avec des personnes ayant eu le même type d'expérience et cela ne court pas les rues quoi qu'on puisse en penser. Cela ne m'empêche absolument pas non plus de discuter de sujets plus terre à terre et relatifs à notre société, je m'adapte au milieu où je me trouve. Un même sujet prendra différentes tournures en fonction des interlocuteurs. Je vous assure que c'est fascinant d'observer la chose! Nous sommes ici sur un forum sceptique où pas mal de sujet sont abordés en prenant comme référence la science, mais dans la vie réelle comme on le dit souvent (en tout cas la mienne), la majorité ne fonctionne pas ainsi, non, les gens parlent avec leurs tripes et leur vécu comme référence! J'essaie toujours de me mettre au même niveau de compréhension, car c'est pour moi d'une grande richesse!


La subjectivité est le propre de l'homme, donc Pépéjul voilà pourquoi je dis qu'il s'agit de ta réalité. Loin de moi l'idée de t'avoir convaincu, tu es un indécrottable, si on reprend un terme utilisé ici!

Pour toi, les démonstrations par les théories scientifiques sont objectives, pourtant pour moi cela ne l'est pas forcément, c'est un mode de pensée, une façon de vivre, qui parfois peut emmener à rater beaucoup de choses. Le monde n'est pas composé que de cela. Il y a des dérives partout, pourtant lorsqu'on essaie réellement de comprendre l'autre, beaucoup de choses changent! Non pas forcément la définition de la réalité mais la perception des choses! "Nous n'avons qu'une vie", j'aime beaucoup cette phrase, j'essaye d'apprendre à vivre la mienne actuelle pleinement, avec mes déboires, mes joies, mes illusions, mes désillusions mais aussi mes rêves, parce que j'ai vécu cette période sans rêve qui ma foi me semble bien triste et pauvre avec le recul!

Il n'y a qu'un domaine pour moi, où on ne doit jamais se séparer de ce mode de fonctionnement (scientifique) et je crois que vous l'avez tous compris, il s'agit du domaine médical. J'ai vu beaucoup de dérives et notre impuissance face à cela est rageante! Des croyances j'en ai vu, je crois que vous n'imaginez pas à quel point... Assister à des morts lentes et irrévocables à cause de croyances bien ancrées je l'ai vécu aussi! C'est je crois l'une des rares choses que je n'ai jamais pu comprendre. Accepter de perdre des êtres qu'on aime et les regarder souffrir pour une croyance et le salut de son âme pour moi est totalement inacceptable!

Je t'ai répondu en toute honnêteté, donc dans mon propre mode de fonctionnement avec mes tripes (mais pas trop) et pas forcément avec un mode sceptique. J'espère que tu sauras le prendre comme tel. Il est des choses qui se vivent et ne démontre que comme cela. Je t'invite à l'occasion de passer ici sur mon île, il est des choses que je ne saurai expliquer mais par contre que je peux faire vivre, peut être trouveras tu l'explication que je n'ai jamais trouvé!

:mrgreen: Bien entendu je ne manquerai pas de faire l'acquisition de rhum arrangé et de préparer des plats bien typiques de chez nous!


Revenir vers « Clairvoyance »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit