Que savons-nous de notre cerveau ?

Vous doutez de leurs pouvoirs? Parlez-en ici.
Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5699
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Appelons ls choses par leur nom.

Messagepar Cartaphilus » 21 mai 2014, 10:20

Bonjour Prosopon.

Prosopon a écrit :[...] l'étude médiocre de Wakefield publiée en 1998 dans The Lancet.

Ou plus exactement la fraude de Wakefield...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Cézame
Messages : 441
Inscription : 11 févr. 2014, 14:50

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar Cézame » 21 mai 2014, 10:55

On n'est pas sortis de l'auberge !!
http://www.sylviesimonrevelations.com/article-miviludes-georges-fenech-condamne-pour-diffamation-106675781.html

Mivilude : condamnation de Georges Fennech, etc etc etc...
(Est-ce que la Mivilude fait partie de vos sources sûres ? )

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5699
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

J'attends toujours la réponse.

Messagepar Cartaphilus » 21 mai 2014, 11:02

Cézame a écrit :On n'est pas sortis de l'auberge !!

D'autant plus que vous ne répondez pas aux questions...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Cézame
Messages : 441
Inscription : 11 févr. 2014, 14:50

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar Cézame » 21 mai 2014, 11:12

Vous vous défilez....
En réalité, nous sommes tous sur le même bateau, je ne comprends pas cette attitude...

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5699
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Logique imparable.

Messagepar Cartaphilus » 21 mai 2014, 11:23

Cézame a écrit :Vous vous défilez....

C'est vous qui esquivez les questions, et c'est qui me « défile »...

Logique imparable, qui illustre parfaitement la bonne foi dont sont empreintes vos interventions et votre motivation d'établir un débat construit.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
LouV
Messages : 1086
Inscription : 28 oct. 2013, 09:39

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar LouV » 21 mai 2014, 11:55

Cézame a écrit :On n'est pas sortis de l'auberge !!
http://www.sylviesimonrevelations.com/article-miviludes-georges-fenech-condamne-pour-diffamation-106675781.html

Mivilude : condamnation de Georges Fennech, etc etc etc...
(Est-ce que la Mivilude fait partie de vos sources sûres ? )

Et ?
La Miviludes n'est pas parmi mes sources premières d'infos, parce que leurs documents sont trop succincts pour citer une bibliographie étendue, et l'aspect "vérification scientifique" n'est pas mis au premier plan, ils enquêtent sur d'autres aspects.
C'est effectivement assez énervant de s'apercevoir que la Miviludes a peut-être bâclé une partie de son rapport. Mais cette condamnation vise une association précise, "Tradition, Famille et Propriété". En quoi cela invalide-t-il les conclusions données sur d'autres organismes, si ils ne démontrent pas le contraire ?

Par ailleurs, vous ne répondez effectivement pas aux questions précédemment posées (par exemple vos sources sur les causes de l'asthme, et en général vos critères pour faire mieux que le système actuel).

Cézame
Messages : 441
Inscription : 11 févr. 2014, 14:50

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar Cézame » 21 mai 2014, 11:56

Si vous n'êtes pas capable de vous rendre compte que les travaux de Benveniste sont l'avenir de la médecine, comment voulez vous continuer à discuter. Vous n'avez aucune conscience de l'énergie qui nous entoure. Comment voulez-vous que nous nous entendions...
C'est à partir de cette conscience que vous pourrez comprendre. Sans cela, je pense que c'est peine perdue..

Cézame
Messages : 441
Inscription : 11 févr. 2014, 14:50

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar Cézame » 21 mai 2014, 12:28

C'est incroyable cette mauvaise foi. Des tas d'éléments et de prévention permettraient de ne pas en arriver à un stade critique de la maladie.
De plus, tant que de grands remèdes resteront inconnus du grand public, je ne pense pas que l'on puisse dire que la science officielle est le seul moyen de guérir. Bien sûr qu'elle l'est (si l'on peut dire) dans l'état actuelle des choses puisque c'est elle qui a le pouvoir de valider. Elle est juge et partie dans cette affaire, c'est un peu facile….

Il existe des remèdes inconnus du grand public qui pourraient être mis immédiatement à la disposition des malades si la "science" ne faisait pas barrage.
(je redonne le livre qu'il faut absolument lire avant de dire n'importe quoi "SAVANTS MAUDIT, CHERCHEURS EXCLUS" Pierre Lance)
Tant que vous n'aurez pas lu au moins ce livre, ne venez pas pleurer qu'il n'y a pas d'autres moyens de soigner efficacement et sans danger). Et arrêtez avec les sources quand on sait que vous êtes à plat ventre devant tout ce que disent les laboratoires (source qui ne peut pas être remise en question d'après vous)… Il n'y a pas de possibilité de les contredire…trop fort ! On voit du coup où nous en sommes !

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar Pepejul » 21 mai 2014, 13:01

Cézame a écrit :C'est incroyable cette mauvaise foi. Des tas d'éléments et de prévention permettraient de ne pas en arriver à un stade critique de la maladie.



Merci pour ce vibrant soutien aux campagnes de vaccination... première chose intelligente à mettre à votre actif ! :lueur:
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
LouV
Messages : 1086
Inscription : 28 oct. 2013, 09:39

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar LouV » 21 mai 2014, 13:44

Cézame a écrit :Et arrêtez avec les sources quand on sait que vous êtes à plat ventre devant tout ce que disent les laboratoires (source qui ne peut pas être remise en question d'après vous)… Il n'y a pas de possibilité de les contredire…trop fort ! On voit du coup où nous en sommes !

Oui oui oui... je vous indique Prescrire ou Goldacre, ennemis des labos, et je suis à plat ventre devant ce qu'ils disent... :roll:
Et vos héros ils prouvent quand que leur haricots magiques guérissent le cancer ? Quoi, ensuite vous allez nous dire qu'ils avaient mis leurs études sur leurs sites mais que des hackers les ont fait disparaître ?

Oh, et puisque vous n'indiquez pas vos sources sur l'asthme, j'ai trouvé de mon côté cette méta-analyse : http://pediatrics.aappublications.org/c ... e1269.full
Vous êtes bien sûre libre de critiquer la méthodologie employée ; et si vos accusations portaient sur un autre vaccin que le BCG ou le vaccin coqueluche à germes entiers, précisez-le.

Avatar de l’utilisateur
LouV
Messages : 1086
Inscription : 28 oct. 2013, 09:39

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar LouV » 21 mai 2014, 13:47

Aussi, soyons francs : votre livre, personne n'ira se fatiguer à le lire tant que vous ne serez pas parvenue à convaincre un minimum.
Alors donnez quelques exemples concrets donnés dans ce livre pour appuyer votre thèse.
Et ensuite vous nous direz comment vous comptez faire mieux.

Cézame
Messages : 441
Inscription : 11 févr. 2014, 14:50

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar Cézame » 21 mai 2014, 14:20

A l'attention de ceux qui s'intéressent vraiment au sujet (je sais qu'il y en a) :
Je vous conseille ce livre vraiment intéressant : "Votre cerveau n'a pas fini de vous étonner" Boris CYRULNIK
On savait que le cerveau était l'entité la plus complexe de l'univers connu. Mais les nouvelles découvertes démontrent que ses possibilités sont bien plus étonnantes qu'on ne le croyait.
Non seulement il est totalement élastique- même âgé, handicapé, voire amputé, il peut se reconstruire, apprendre, inventer, mais aussi totalement social - un cerveau n'existe qu'en résonance avec d'autres : nous sommes "neuronalement" constitués pour entrer en empathie. La combinaison de ces deux facultés permet de supposer que l'Homo sapiens peut évoluer en changeant lui-même sa structure. Nous avons le pouvoir d'influer sur l'évolution de notre propre cerveau - encore faut-il savoir somment il fonctionne.
:wink:
Passionnant !!

Avatar de l’utilisateur
Sapta Matrikas
Messages : 101
Inscription : 11 mai 2014, 20:42

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar Sapta Matrikas » 22 mai 2014, 00:22

Cézame a écrit :C'est incroyable cette mauvaise foi. Des tas d'éléments et de prévention permettraient de ne pas en arriver à un stade critique de la maladie.
De plus, tant que de grands remèdes resteront inconnus du grand public, je ne pense pas que l'on puisse dire que la science officielle est le seul moyen de guérir. Bien sûr qu'elle l'est (si l'on peut dire) dans l'état actuelle des choses puisque c'est elle qui a le pouvoir de valider. Elle est juge et partie dans cette affaire, c'est un peu facile….

Il existe des remèdes inconnus du grand public qui pourraient être mis immédiatement à la disposition des malades si la "science" ne faisait pas barrage.
(je redonne le livre qu'il faut absolument lire avant de dire n'importe quoi "SAVANTS MAUDIT, CHERCHEURS EXCLUS" Pierre Lance)
Tant que vous n'aurez pas lu au moins ce livre, ne venez pas pleurer qu'il n'y a pas d'autres moyens de soigner efficacement et sans danger). Et arrêtez avec les sources quand on sait que vous êtes à plat ventre devant tout ce que disent les laboratoires (source qui ne peut pas être remise en question d'après vous)… Il n'y a pas de possibilité de les contredire…trop fort ! On voit du coup où nous en sommes !


Grace à internet la méthode révolutionnaire du Dr Burzynski se fait connaître. Il réussi à vaincre Big Pharma et leurs grosses pattes sales : La FDA

FRANÇAIS | Burzynski | REGARDEZ LA BANDE-ANNONCE
https://www.youtube.com/watch?v=FUEH1D3MNUo

Le Complot du Cancer-Dr. Burzynski
https://www.youtube.com/watch?v=RD-5NncLLv4

Je vais esseyer d'avoir le doc au complet avec sous titre en français

Avatar de l’utilisateur
LouV
Messages : 1086
Inscription : 28 oct. 2013, 09:39

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar LouV » 22 mai 2014, 01:36

Dans ce cas vous allez mal vous entendre avec Cézame qui nous jure qu'il ne faut pas utiliser de médicament contre le cancer.
Sinon, vous n'avez pas plutôt des essais cliniques à nous citer plutôt que des vidéos ?

(Et vous vous rendez compte que vous êtes sur un site de méchants sceptiques, vous savez, les gens qui éclatent d'un rire diabolique en visioconférence dans le documentaire de Merola ?)

Avatar de l’utilisateur
LouV
Messages : 1086
Inscription : 28 oct. 2013, 09:39

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar LouV » 22 mai 2014, 02:02

Tiens, vous nous expliquerez aussi ce qui distingue sa thérapie :
- du bicarbonate de soude de Simoncini (le cancer est causé par un fungus)
- de la solution minérale miracle
- du zapper d'Hulda Clarck (le cancer est causé par un parasite)

Avatar de l’utilisateur
switch
Messages : 1854
Inscription : 18 nov. 2010, 04:46
Localisation : n. f. [Didactique] Action de localiser, de se localiser

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar switch » 22 mai 2014, 03:06

Cézame a écrit :Passionnant !!


Pas tellement, encore des affirmations (hors sujet) qui ne résistent pas à l'épreuve des "faits". Personne ne conteste qu'avec 90 milliards de neurones interconnectés.

Mais la plasticité a des limites, de nombreuses affections cérébrale ne se guérissent jamais. LEs différentes faculté mentale sont clairement localisé dans des zones qui, une fois détruite ou abîmée, ne permette plus au cerveau de fonctionner normalement. (achromatopsie,apraxie,...)

Pour le reste, toujours vous êtes toujours farouchement accroché sur des idées folles qui n'ont aucun sens et que vous êtes en peine de comprendre, encore moins d'expliquer (l'Homo sapiens peut évoluer en changeant lui-même sa structure.)

Bref, du n'importe quoi plutôt qu'une approche réfléchie.
« La Science est une méthode pour décider si ce que nous choisissons de croire se base ou non sur les lois de la Nature ».

Avatar de l’utilisateur
switch
Messages : 1854
Inscription : 18 nov. 2010, 04:46
Localisation : n. f. [Didactique] Action de localiser, de se localiser

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar switch » 22 mai 2014, 03:08

Cézame a écrit :Nous avons le pouvoir d'influer sur l'évolution de notre propre cerveau - encore faut-il savoir somment il fonctionne.


Vous en êtes la preuve vivante ;)
« La Science est une méthode pour décider si ce que nous choisissons de croire se base ou non sur les lois de la Nature ».

Avatar de l’utilisateur
LouV
Messages : 1086
Inscription : 28 oct. 2013, 09:39

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar LouV » 22 mai 2014, 04:26

Ok, à part un copier-coller du résumé, qu'est-ce qui, dans ce livre, prouverait que le cerveau guérit le cancer ?
De mon côté je compte bien l'acheter ce soir en version numérique, la plasticité cérébrale est effectivement un sujet intéressant. D'après cet extrait, le contenu semble intéressant au-delà de la 4e de couverture un peu racoleuse (elles le sont toutes...).

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20282
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar Jean-Francois » 22 mai 2014, 08:21

LouV a écrit :De mon côté je compte bien l'acheter ce soir en version numérique, la plasticité cérébrale est effectivement un sujet intéressant


Je me méfierais quand même un peu d'un livre qui parle "d'élasticité cérébrale". Ce n'est pas parce que certains semblent utiliser leur cerveau (ou ce qui en reste) comme corde de bungee que le cerveau peut être longuement étiré sans dommages :mrgreen:

Lorsqu'on parle de plasticité, on ne désigne pas vraiment des déformations morphologiques du cerveau (même s'il peut y en avoir) mais des modifications de la connectivité neuronale.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Cézame
Messages : 441
Inscription : 11 févr. 2014, 14:50

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar Cézame » 23 mai 2014, 14:02

Réponse à :
"Ok, à part un copier-coller du résumé, qu'est-ce qui, dans ce livre, prouverait que le cerveau guérit le cancer ?
De mon côté je compte bien l'acheter ce soir en version numérique, la plasticité cérébrale est effectivement un sujet intéressant. D'après cet extrait, le contenu semble intéressant au-delà de la 4e de couverture un peu racoleuse (elles le sont toutes...)."



« P R E U V E !! » oh le gros mot !
Rien ne prouvera jamais pour vous que le cerveau guérit le cancer dans ce livre puisque pour vous il faut que tout soit validé par la science officielle… On est donc prévenu ! et je commence à bien comprendre comment vous fonctionnez.
Ceci dit, je vais reprendre un extrait du livre qui rejoint l’idée que le cerveau est en mesure de guérir le cancer (et toute autre maladie d’ailleurs) et, dans le cas où une personne est en bonne santé, de la garder.

En page 153 l'auteur nous rappelle que "beaucoup de choses échappent à notre volonté et qu'il faut humblement se mettre au travail descendre au niveau de notre "peuple intérieur" c'est-à-dire faire des exercice pratiques [color=#BF0080](il parle de la pleine conscience) Vouloir décider est vain si l'on a pas longuement expérimenté au préalable. C'est pourquoi nous assistons à un tel retour en force des thérapies font appel aux sensations corporelles. On s'aperçoit d'ailleurs que certains avant-gardistes l'avaient prédit il y a déjà longtemps, que l'on avait parfois injustement ignorés ou moqués. (par exemple Roger vittoz et sa méthode la méthode VITTOZ il y a plus d'un siècle (que j'ai fait moi-même expérimenté)
Pour schématiser à l'extrême, on a aujourd'hui la preuve que quasiment n'importe quelle zone du cerveau est modelable, au prix d'efforts puissants mais accessibles, et que les zones corticales « spécialisées » dans telle ou telle fonction sensorielle (toucher, vision, audition...) ou motrice (commandant nos centaines de muscles...) peuvent se remplacer les unes les autres. Une plasticité vertigineuse. Certaines personnes fonctionnent avec seulement un demi-cerveau ! ]] D'autres avec 90% des liaisons entre néocortex et bulbe rachidien rompues ! Autrement dit, l'engin cosmique que nous portons dans notre boite crânienne est habité de potentialités infiniment plus étonnantes que tout ce qu'on avait pu imaginer de plus fou. Cela ouvre des perspectives faramineuses, pour développer des capacités inconnues, mais aussi pour « réparer » ceux qui souffrent de troubles psychiques et neuronaux, c'est à dire une foule de gens.
Aujourd'hui, les lycéens apprennent la « triple plasticité du système nerveux ». En peu de temps, sous l'influence d'émotions, d'images, de pensées, d'actions diverses, peuvent se produire plusieurs phénomènes : 1°) vos neurones peuvent se développer (jusqu'à décupler leur taille) et multiplier leurs synapses (ou au contraire se ratatiner si vous ne faites rien) ; 2°) vos réseaux de neurones peuvent s'adapter à des nouvelles missions, jusqu'à remplacer un sens par un autre (la vue par le toucher, par exemple) ; 3°) enfin, l'ensemble de votre cerveau peut entièrement se réorganiser, par exemple à la suite d'un accident.

[/color]

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 2777
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar Dash » 24 mai 2014, 06:27

Cézame a écrit :Rien ne prouvera jamais pour vous que le cerveau guérit le cancer dans ce livre puisque pour vous il faut que tout soit validé par la science officielle…

Non mais ce n'est pas possible à quel point vous êtes obsédé par le mot « officielle ». :ouch:

Le jour où vous saisirez que ce n'est pas parce qu'elle est « officielle », mais que c'est à cause — toute chose étant égale par ailleurs — que c'est celle qui applique le plus de rigueur dans ses méthodes, qu'elle est la plus sûre, vous aurez fait un pas de géant. De la triche et de l'hommerie, il y en a partout où l'homme est présent : en science comme en pseudoscience, dans les forces de l'ordre comme dans les organisations criminelles. Alors quoi? Parce que les forces de l'ordre sont « officielles », l'on devrait faire plus confiance aux organisations criminelles? :ouch:

À vous lire depuis plusieurs pages, pour vous, tout ce qui est « officiel » est nécessairement moins sûr et plus corrompu que tout ce qui n'est pas « officiel ». Non mais faut-tu être borné et simpliste pour penser ça! :ouch:

Êtes-vous en mesure de comprendre que puisque les acteurs des différents milieux ou domaines sont toujours des humains, ce sont surtout les cadres et les méthodologies qui font la différence? Autrement dit et pour faire simple, le facteur humain fait que ça s'équivaut, grosso modo! Alors, entre la science qui exige un minimum de rigueur et de méthodologie (et où plusieurs équipes différentes à travers le monde peuvent vérifier et tenter de reproduire les expériences des unes et des autres) et entre des quidams qui s'improvisent experts, qui n'ont pas de cadres, d'ordres, de procédés de vérifications, et utilisent maladroitement toutes sortes de méthodologies plus ou moins douteuses, le risque est seulement plus grand que ce soit ces derniers qui soient dans l'erreur. Vous saisissez?

Vous parlez comme un ado conspirationniste qui croit qu'il y a un « mechant maître du monde » qui pourrait soudoyer et obliger les milliers de scientifiques de tous les pays à travers le monde à dire le contraire de ce qu'ils observent. ...En oubliant que les scientifiques à travers le monde ne sont pas tous liés par les mêmes intérêts et les mêmes employeurs et que certains seraient très heureux de pouvoir être les premiers à trouver et exploiter ce que d'autres n'ont pas trouvé.

Faites un petit effort de réflexion!
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20282
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar Jean-Francois » 24 mai 2014, 08:46

Dash a écrit :Faites un petit effort de réflexion!


Vous demandez ça à quelqu'un qui répond à la question: "à part un copier-coller du résumé, qu'est-ce qui, dans ce livre, prouverait que le cerveau guérit le cancer ?" par un hors-sujet à propos de la capacité des neurones à modifier leur forme*. Le lien avec le cancer est tellement "entre les lignes" qu'on peut le considérer comme totalement absent.

Disons que "réflexion", et surtout "réflexion pertinente et logique" ne semble pas trop à sa portée.

En plus, il doit croire que "émotions, images, pensées", ça n'a rien à voir avec le cerveau. Comme si les neurones changeaient de forme sous l'action de machins immatériels. La réalité est que les neurones se modifient en fonction de leur activité physiologique, de leurs interactions avec d'autres neurones (et les glies). Et que tout ça est bien matériel.

À vous lire depuis plusieurs pages, pour vous, tout ce qui est « officiel » est nécessairement moins sûr et plus corrompu que tout ce qui n'est pas « officiel ». Non mais faut-tu être borné et simpliste pour penser ça!


Et très sélectif sur ce qu'on accepte/rejette de la "science officielle". Parce que les connaissances sur la plasticité neuronale, elles n'ont certainement pas été acquises par des défenseurs d'"alternatives". Dans le fond, il pioche ce qui lui plait dans la "science officielle"... ou plutôt, il relaie ce que d'autres ont pioché sélectivement, avec un spin incompréhension de plus.

Jean-François

* Avec un peu d'exagération par imprécision ("décupler leur taille").
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
Carlos-Henri
Messages : 100
Inscription : 15 avr. 2012, 13:02

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar Carlos-Henri » 24 mai 2014, 15:55

Cézame a écrit :Si vous n'êtes pas capable de vous rendre compte que les travaux de Benveniste sont l'avenir de la médecine, comment voulez vous continuer à discuter.


Benveniste ? Ce gars qui affirme que les propriétés thérapeutiques de l'eau peuvent être transmises par les ondes et déboucher par une thérapie via le téléphone ou internet ? Oui, effectivement, ça va être difficile de discuter :D

Avatar de l’utilisateur
Sapta Matrikas
Messages : 101
Inscription : 11 mai 2014, 20:42

Re: Que savons-nous de notre cerveau ?

Messagepar Sapta Matrikas » 25 mai 2014, 16:39

Il me semble que ce sujet n'est pas dans la bonne section ? :gratte:

Cézame, je ne sais pas si tu a vue cette entrevue avec Dawson Church mais c'est excellent et j'ai adoré. Ça va dans le sens de mes recherches que je fait depuis des années. Ça va dans le sens de ton dernier commentaire.

LA MÉDECINE ÉPIGÉNÉTIQUE OU LA NOUVELLE BIOLOGIE DE L'INTENTION, DAWSON CHURCH
Traduit en FR (cc) https://www.youtube.com/watch?v=rtxjfMfjDDA

Traduction de cette interview par Joëlle Texido
Dawson Church , PhD , est un auteur primé dont le best- seller , Le Génie dans vos gènes , ( http://www.YourGeniusGene.com) a été salué par les critiques comme une percée dans notre compréhension du lien entre les émotions et la génétique . Il a fondé l'Institut national de santé intégrative ( http://www.NIIH.org) pour étudier et mettre en œuvre des techniques psychologiques et médicales fondées sur des preuves prometteuses . Ses travaux de recherche ont été publiés dans des revues scientifiques prestigieuses . Il est le rédacteur en chef de Psychologie Energétique : théorie , recherche , et traitement , une revue professionnelle révisée par des pairs ( http://www.EnergyPsychologyJournal.org ) . Il partage la façon d'appliquer ces découvertes à la santé et la performance sportive par EFT Universe ( http://www.EFTUniverse.com) , l'un des plus grands sites de médecine alternative sur le web .

Le Génie dans vos gènes est un livre sur une découverte capitale reliant la conscience à la modification génétique . Pour la première fois , un seul livre résume une chaîne de découvertes scientifiques remarquables dans le nouveau domaine de l'épigénétique (epi = au-dessus , soit au-dessus du niveau de contrôle du gène ) qui sont les clés de la guérison . Citant des centaines d'études scientifiques , il montre comment les croyances et les émotions peuvent être à l'origine de modification sphérique des brins d'ADN. - Source http://www.genieinyourgenes.com/

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5699
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Un peu de lecture.

Messagepar Cartaphilus » 26 mai 2014, 03:21

Salut à tous.

Citant une traduction, Sapta Matrikas a écrit :Dawson Church , PhD [...]

Quel PhD ?

Et à propos de l'EFT (Emotional Freedom Techniques), on peut lire l'article du dictionnaire sceptique.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.


Revenir vers « Clairvoyance »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit