Un psychologue zozo...

Vous doutez de leurs pouvoirs? Parlez-en ici.
Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20297
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar Jean-Francois » 27 oct. 2016, 11:01

bukowskinotic a écrit :Pour en revenir au sujet, si ce psychologue a permis que cette jeune fille échappe à une forte médication du psychiatre, c'est plutôt une bonne chose. Ça partait au moins d'un bon sentiment


Pas si les psychotropes sont le meilleur moyen de ramener cette fillette à une vie plus normale.

Ces légèretés médicales tuent bien plus que les médiums


Selon moi, cette vision des choses est en partie due au fait que a) les médecins traitent pas mal plus de patients et b) qu'on s'attend à ce que la médecine fonctionne alors qu'on a nettement moins d'attente de ce genre envers la "médiumnité". Cela pousse à exonérer plus facilement les médiums des maux (et morts) qu'ils causent indirectement.

Sinon, votre ressentiment (qu'il soit entièrement légitime ou exagéré) contre le système médical n'est pas une défense de la médiumnité comme alternative, même palliative.

Et vous vous diriez peut-être que quand vous n'avez plus que trois mois à vivre, le plus important est de vous préparer à amortir le choc de ce moment, peu importe si ça peut paraître zozo pour quelqu'un de pas encore concerné


C'est sûr qu'on ne dispose pas des détails pour juger en profondeur mais quand on lit:
"Lors de leur rencontre, le psychologue la réfère à un médium. « La cliente se montre d'abord sceptique », mais « elle accepte finalement de s'y rendre sachant qu'elle n'a plus rien à perdre, vu sa mort imminente », écrit le conseil de discipline. « Elle tente par tous les moyens de sauver sa vie. » C'est M. Allaire qui la reconduira chez le médium."
Il semble que le Allaire a présenté le médium comme capable de guérir la dame, de sauver sa vie. Étant donner qu'il existe zéro évidence que les médiums puissent faire de telles choses, c'est pousser la dame dans les bras d'un escroc. Avec un peu de cynisme, on peut bien prétendre que des belles (mais fausses) promesses sont une manière d'"amortir le choc".

Reste que "médium ou médecin" est un faux dilemme. Une autre possibilité pour le psychologue aurait très bien pu être de proposer à cette dame d'arrêter les médications et de profiter au mieux des mois qui lui restaient.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar Pepejul » 27 oct. 2016, 11:08

bukowskinotic a écrit :Pour le second cas, si je vous racontais les six derniers mois de ma femme, trimballée de services en services, de mauvais diagnostics en chimiothérapie qui n'a eu pour effet, finalement, que de propager le mal,



Bonjour. Tout d'abord je suis triste pour la fin tragique de votre épouse et je vous assure de ma plus sincère considération pour ce que vous avez traversé. Par contre j'aimerais revenir sur l'extrait en gras : " qui n'a eu pour effet que de propager le mal". Pensez-vous sincèrement que les traitements reçus ont propagé le mal et que son cancer aurait été moins nocif sans tout cela ?
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
bukowskinotic
Messages : 45
Inscription : 10 juin 2015, 08:45

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar bukowskinotic » 27 oct. 2016, 11:14

Pepejul a écrit :Pensez-vous sincèrement que les traitements reçus ont propagé le mal et que son cancer aurait été moins nocif sans tout cela ?


C'est ce que m'a dit l'oncologue, oui. Pour la propagation. Pour le reste, je ne sais pas.

En fait, d'après lui, la chimio utilisée peut certes réduire la tumeur, mais peut aussi contaminer d'autres organes. C'est ce qui s'est passé. Mais cela, on ne vous l'explique qu'après. Pas pendant le traitement.
Dernière édition par bukowskinotic le 27 oct. 2016, 11:22, édité 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
bukowskinotic
Messages : 45
Inscription : 10 juin 2015, 08:45

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar bukowskinotic » 27 oct. 2016, 11:19

Jean-François a écrit :Il semble que le Allaire a présenté le médium comme capable de guérir la dame, de sauver sa vie.


Je n'avais pas compris ça. Si le semble n'est pas de trop, il est évident qu'un médium n'aurait pas pu la guérir.


Jean-François a écrit :Reste que "médium ou médecin" est un faux dilemme. Une autre possibilité pour le psychologue aurait très bien pu être de proposer à cette dame d'arrêter les médications et de profiter au mieux des mois qui lui restaient.


Je suis d'accord avec ça.

Mireille

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar Mireille » 27 oct. 2016, 11:30

Pepejul a écrit : Tout d'abord je suis triste pour la fin tragique de votre épouse et je vous assure de ma plus sincère considération pour ce que vous avez traversé.
Je me joins à Pépé avant de poursuivre et vous offre aussi mes sympathies.

Jean-Francois a écrit :Pas si les psychotropes sont le meilleur moyen de ramener cette fillette à une vie plus normale.
Et j'ajouterais, peut-être même de lui sauver la vie.

bukowskinotic a écrit :Non, j'ai dit que ça atténuait sa bêtise. Mais je suis effrayé par le fait qu'augmenter la dose de psychotropes soit la seule solution possible.
Ce n'est certes pas la seule solution, mais c'est mieux que de la laisser au prise avec l'impression qu'elle a des entités après elle qui veulent qu'elle se tue.

bukowskinotic a écrit :Je ne suis pas loin de penser qu'il y a aussi des charlatans dans la médecine, ou à tout le moins, des incompétents dont les erreurs ou les atermoiements ont des conséquences fatales pour les patients.
Il y en a même qui ne veulent pas soigner des patients parce qu'ils craignent d'être infectés... Les médecins sont humains, ils font ce qu'ils peuvent avec ce qu'ils ont comme moyens actuels, c'est peut-être aussi à nous les patients de réaliser qu'ils nous donnent les solutions qu'ils ont à leur disposition. Ils ne sont pas des sauveurs et une chose est sûre les médiums le sont encore bien moins. En fait, il n'y a même pas de comparaison à faire.

Pour ce qui est d'utiliser leurs services avant de mourrir faute de mieux, par expérience je vous dirais que c'est se payer des désillusions inutilement et donc de la souffrance.

Avatar de l’utilisateur
bukowskinotic
Messages : 45
Inscription : 10 juin 2015, 08:45

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar bukowskinotic » 27 oct. 2016, 11:41

Jean-Francois a écrit :
Selon moi, cette vision des choses est en partie due au fait que a) les médecins traitent pas mal plus de patients et b) qu'on s'attend à ce que la médecine fonctionne alors qu'on a nettement moins d'attente de ce genre envers la "médiumnité". Cela pousse à exonérer plus facilement les médiums des maux (et morts) qu'ils causent indirectement.


L'article est peut-être partial, parce que c'est une association de victimes, mais d'après un tour rapide du net, ça semble correspondre assez à la réalité :

http://www.20minutes.fr/societe/1502531 ... -france-an

Mais bien évidemment qu'on a pas d'autre choix que de s'en remettre à la médecine et aux médecins pour se soigner.

Mon ressentiment, qu'il soit objectif ou pas, est à la mesure de la confiance totale que nous avions pour l'ensemble du personnel médical.

En quoi les médiums causent-ils la mort des gens ?

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7502
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar Nicolas78 » 27 oct. 2016, 11:42

MaisBienSur a écrit :Nicolas78, si tu lis ce fil :a4:

Je ne sais pas lire :lol:

Avatar de l’utilisateur
bukowskinotic
Messages : 45
Inscription : 10 juin 2015, 08:45

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar bukowskinotic » 27 oct. 2016, 11:44

Mireille a écrit : Ils ne sont pas des sauveurs et une chose est sûre les médiums le sont encore bien moins. En fait, il n'y a même pas de comparaison à faire.


Il me semble ne jamais avoir fait de comparaison. Ou alors, il y a eu un quiproquo ou une mauvaise interprétation de mes propos.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20297
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar Jean-Francois » 27 oct. 2016, 11:52

bukowskinotic a écrit :En quoi les médiums causent-ils la mort des gens ?


Je vois de deux manières possibles, une indirecte et l'autre plus directe: en les dissuadant de se soigner et en faisant la promotion de pseudo-remèdes. Ces manières ne sont évidemment pas spécifiques aux médiums.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
bukowskinotic
Messages : 45
Inscription : 10 juin 2015, 08:45

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar bukowskinotic » 27 oct. 2016, 11:52

Pepejul a écrit :Par contre j'aimerais revenir sur l'extrait en gras : " qui n'a eu pour effet que de propager le mal". Pensez-vous sincèrement que les traitements reçus ont propagé le mal et que son cancer aurait été moins nocif sans tout cela ?


En fait, le terme exact serait de dire que le traitement a accéléré la maladie et le trépas en la propageant à d'autres organes vitaux.

Bien évidemment que le cancer n'aurait pas disparu par magie par d'autres méthodes.

Il n'en reste pas moins que s'il m'arrive la même chose, mon choix est fait. Je ne suivrai pas de chimiothérapie et accepterai la mort comme elle doit venir car je n'en ai pas peur.

Mireille

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar Mireille » 27 oct. 2016, 12:02

bukowskinotic a écrit :En quoi les médiums causent-ils la mort des gens ?


Il y a quelquechose de vraiment démoralisant à voir un proche aller se faire escroquer en fin de vie. C'est difficile à expliquer, mais ça vous laisse le même arrière goût que d'entendre parler d'une cause ou un voleur, par exemple, aurait profiter d'une personne âgée qui n'était pas en mesure de se défendre.

Avatar de l’utilisateur
bukowskinotic
Messages : 45
Inscription : 10 juin 2015, 08:45

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar bukowskinotic » 27 oct. 2016, 12:02

Jean-Francois a écrit :
Je vois de deux manières possibles, une indirecte et l'autre plus directe: en les dissuadant de se soigner et en faisant la promotion de pseudo-remèdes. Ces manières ne sont évidemment pas spécifiques aux médiums.

Jean-François


Un médium est bien quelqu'un censé communiquer avec des personnes décédées ?

Je n'arrive pas à comprendre ce qui pourrait l'empêcher d'être en accord avec des soins médicaux classiques ?

Ce sont deux domaines qui n'ont rien à voir.

Je suppose que quand ils sont malades, ils vont chez leurs médecins ou à l’hôpital comme tout le monde, si c'est grave.

Avatar de l’utilisateur
bukowskinotic
Messages : 45
Inscription : 10 juin 2015, 08:45

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar bukowskinotic » 27 oct. 2016, 12:06

Mireille a écrit :
bukowskinotic a écrit :En quoi les médiums causent-ils la mort des gens ?


Il y a quelquechose de vraiment démoralisant à voir un proche aller se faire escroquer en fin de vie.


Je crois qu'on va aller voir un médium si on pense communiquer avec un défunt, mais une personne en fin de vie n'aurait aucun intérêt à le faire.

Je me demande si on parle de la même chose.

Mireille

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar Mireille » 27 oct. 2016, 12:28

La capacité de perception d'un médium ne s'arrête pas à communiquer avec les morts. Il y a toute sorte de médium qui se spécialise même. Le mot médium, pour eux, veut dire transmettre de l'information qui leur vient d'ailleurs. Ils associent d'ailleurs clairvoyance et médiumnité.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20297
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar Jean-Francois » 27 oct. 2016, 12:34

bukowskinotic a écrit :Je n'arrive pas à comprendre ce qui pourrait l'empêcher d'être en accord avec des soins médicaux classiques ?


Rien. Je ne dis pas que tous les médiums sont tentés de donner des conseils pseudo-médicaux. La majorité doit éviter le risque d'accusation d'"exercice illégal de la médecine". Mais il y en a qui donnent de tels conseils, soit parce qu'ils y croient soit pour assurer une forme d'autorité en jouant le registre du l'"esprit me dit que...".

Je suppose que quand ils sont malades, ils vont chez leurs médecins ou à l’hôpital comme tout le monde, si c'est grave.


Ça doit varier (ceux qui adhèrent à des croyances zozoes peuvent ne pas aller à l'hôpital). En plus, eux c'est pas toujours la même chose que le client: il y a des charlatans qui jouent sur le registre du "faites ce que je dis, pas ce que je fais (en cachette)".

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Mireille

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar Mireille » 27 oct. 2016, 13:57

bukowskinotic a écrit :Il n'en reste pas moins que s'il m'arrive la même chose, mon choix est fait. Je ne suivrai pas de chimiothérapie et accepterai la mort comme elle doit venir car je n'en ai pas peur.


Je crois que vous parlez sur le coup d'une émotion, ce qui est bien compréhensible, mais il serait dommage de vous passer de la chimio et même de la déconseiller à d'autres si l'envie vous en prenait considérant que :

''... plusieurs cancers pour lesquels la chimiothérapie est le traitement le plus efficace, notamment la leucémie myéloïde chez l’enfant (rémission complète de plus de 90 %, après chimio), la maladie de Hodgkin (rémission complète pour 60 à 95 % des cas, selon le stade auquel il est diagnostiqué), les lymphomes non hodgkiniens (taux de survie à 5 ans de 53 à 91 % selon le stade) ou le cancer des testicules (survie de 48 à 92 % selon le stade et la présence ou l’absence de métastases).'' Tiré de cet article : http://m.sciencepresse.qc.ca/actualite/ ... lutot-faux

Avatar de l’utilisateur
bukowskinotic
Messages : 45
Inscription : 10 juin 2015, 08:45

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar bukowskinotic » 27 oct. 2016, 14:55

L"émotion est passée et assimilée. Et c'est un choix personnel que je ne conseillerais à personne, bien sûr.

Le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) a émis un avis* en 2005 précisant notamment qu’« il reconnaît le droit d’un patient conscient et lucide à refuser un traitement, même quand la conséquence peut en être la mort ou la perte significative de ses chances de guérir ».

Je voudrais juste ajouter que la chimiothérapie est un aspect de notre histoire. Je ne sais pas si vous connaissez cette nouvelle de Buzzati qui s'appelle 7 étages où un patient entre dans un hôpital pour un truc bénin. Au début, il est au septième et à chaque fois pour une broutille ou un malentendu, il descend d'un étage, jusqu'à finir au premier, chez les mourants...

Ça peut être ça aussi la médecine, un univers un peu absurde où les dossiers se perdent, les informations circulent mal d'un service à l'autre, etc, c'est juste ce que je dis.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Sept_%C3%A9tages

http://enpassant-englanant.blogspot.fr/ ... tages.html

Mireille

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar Mireille » 27 oct. 2016, 15:30

bukowskinotic a écrit :Ça peut être ça aussi la médecine, un univers un peu absurde où les dossiers se perdent, les informations circulent mal d'un service à l'autre, etc, c'est juste ce que je dis.
Aucun doute que ce n'est pas demain qu'ils atteindront la perfection. Ceci dit, je vous comprends aussi.

Avatar de l’utilisateur
LouV
Messages : 1086
Inscription : 28 oct. 2013, 09:39

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar LouV » 02 nov. 2016, 08:23

Bonjour bukowskinotic,
je me joins à Mireille au sujet de la chimiothérapie :
- les cancers sont difficilement comparables entre eux,
- selon le type de cancer, différents types de traitements sont proposés, pas nécessairement la chimio,
- "la chimio" recouvre en fait plusieurs types de produits, à l'efficacité et à la dangerosité bien différentes,
- elle a aussi différents usages : curative (traitement primaire pour tuer le cancer), adjuvante (cancer soigné grâce à une autre technique comme la chirurgie, chimio après pour empêcher que quelques cellules survivantes se répandent ailleurs), palliative.
Généraliser sur toute la chimiothérapie est donc bien délicat.
Par contre, vous pourrez bien sûr demander à votre médecin de vous exposer clairement les risques de votre traitement, comparés aux risques de ne pas traiter.

Avatar de l’utilisateur
bukowskinotic
Messages : 45
Inscription : 10 juin 2015, 08:45

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar bukowskinotic » 02 nov. 2016, 15:16

Bonjour LouV,

Je ne remets pas en cause l'utilité de la chimiothérapie, surtout qu'elle a été appliquée après d'autres soins. (radiothérapie, chirurgie, etc..)

Par contre, incontestablement, dans un hôpital de province, vous êtes moins bien soigné (personnel débordé, éclatement des spécialités, mauvaise communication, lenteur, etc..)

Je suppose qu'un ministre ou un parlementaire soigné pour une grave maladie à Paris a plus de chances de s'en sortir.

Savez-vous que quelques semaines après son décès, ma femme recevait toujours des nouveaux rendez-vous pour la chimio ? (absurdité de la médecine moderne en général)

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20297
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar Jean-Francois » 03 nov. 2016, 10:08

bukowskinotic a écrit :Savez-vous que quelques semaines après son décès, ma femme recevait toujours des nouveaux rendez-vous pour la chimio ? (absurdité de la médecine moderne en général)


Là, vous confondez clairement la médecine et le système médical (la bureaucratie associée à la médecine). Ce sont deux choses différentes. Que le système médical montre beaucoup de ratées ne signifie rien sur les traitements médicaux eux-mêmes.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Mireille

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar Mireille » 03 nov. 2016, 10:56

Jean-Francois a écrit :
bukowskinotic a écrit :Savez-vous que quelques semaines après son décès, ma femme recevait toujours des nouveaux rendez-vous pour la chimio ? (absurdité de la médecine moderne en général)


Là, vous confondez clairement la médecine et le système médical (la bureaucratie associée à la médecine). Ce sont deux choses différentes. Que le système médical montre beaucoup de ratées ne signifie rien sur les traitements médicaux eux-mêmes.

Jean-François


Même chose avec le Ministère du Revenu. Des comptes ou des remboursements vous pourrez en recevoir même jusqu'à plus de 2 ans après la perte d'une personne.

Avatar de l’utilisateur
bukowskinotic
Messages : 45
Inscription : 10 juin 2015, 08:45

Re: Un psychologue zozo...

Messagepar bukowskinotic » 18 nov. 2016, 08:17

Sympa pour les proches. N'auront même pas eu le temps d'aller consulter un medium.

http://www.lemonde.fr/sante/article/201 ... 51302.html


Revenir vers « Clairvoyance »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit