L'utilisation de médiums par les services de police

Vous doutez de leurs pouvoirs? Parlez-en ici.
Avatar de l’utilisateur
Samuel Rooke
Messages : 782
Inscription : 02 août 2011, 14:20
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Samuel Rooke » 27 nov. 2011, 00:49

Bonjour !

Dans tout ça, un examen sérieux montre que jamais un "voyant" ni "médium" n'a réellement contribué à résoudre le moindre cas de de crimes ou enlèvement.


Je ne suis pas sûr... voila quelque cas intéressants:

- Erbe
- Kimberley Anne Sarjeant
- Laura Hatch

J'ai fais une recherche rapide, mais il me semble qu'il y ait aussi eu un cas au Québec il y a une 10aine d'année. Bref, je crois que certaines allégations sont rapides et "faciles". Il y a certaines enquêtes intéressantes qui valent la peine d'être regardées de plus près. Il est sûr que, je ne mets pas là des preuves de quoi que ce soit, je ne veux qu'attirer l'attention sur des recherches pour lesquelles je pense que tenter de comprendre le phénomen en vaux la chandelle.

C'est tout de même fascinant que de voir du monde prétendre parler à un supposer fantôme, rêver à des lieux précis ou avoirs des "flashes" peut mener sur une piste policière, voire aider à trouver ce qui est cherché par les autorités. Comme je mentionne, dire que c'est vrai ne donne rien, autant que d'affirmer le contraire.
Il faut être capable de sortir de la caverne pour voir la vérité... qui d'ailleurs est subjective

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20297
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Jean-Francois » 27 nov. 2011, 07:59

Samuel Rooke a écrit :Je ne suis pas sûr... voila quelque cas intéressants:


Bien sûr qu'il existe des cas "intéressants", surtout quand on se contente de résumés dans les journaux. Les journalistes n'approfondissent généralement pas la question et ignorent totalement le nombre de fausses pistes que des prétendus médiums ont lancées. De plus, un médium qui se trompe fait rarement la manchette, ce qui biaise la perspective.

Quand des enquêtes plus approfondies ont été réalisées, on s'est aperçu que dans le meilleur des cas les médiums n'ont sorti que des banalités qui n'aident pas vraiment: que soit parce que les policiers pensaient déjà à ces possibilités, ou parce que l'"input" était trop vague. Je pense que, dans l'ensemble, les policiers et ceux qui fréquentent le milieu trouvent plutôt pénibles les voyants.

J'ai fais une recherche rapide, mais il me semble qu'il y ait aussi eu un cas au Québec il y a une 10aine d'année


Vous auriez donc un "cas" sur une dizaine d'années, mais vous n'en êtes même pas sûr Même en supposant que ce cas existe (i.e., qu'un médium a vraiment donné des informations suffisamment précises aux policiers pour résoudre une affaire), vous trouvez qu'un tel "taux de succès" justifie la croyance aux médiums? À mon avis, les informateurs non-médiums font pas mal mieux.

Il y a certaines enquêtes intéressantes qui valent la peine d'être regardées de plus près


Ben, faites-le si ça vous intéresse. Mais ne vous contentez pas de quelques coupures de presse qui ne diront pas grand-chose tout en présentant (souvent) les faits de manière sensationnaliste. Prenez un cas précis et recherchez tous ce que vous pouvez trouver dessus, sans hésiter à contacter les autorités pour avoir plus d'infos.

C'est tout de même fascinant que de voir du monde prétendre parler à un supposer fantôme, rêver à des lieux précis ou avoirs des "flashes" peut mener sur une piste policière, voire aider à trouver ce qui est cherché par les autorités


N'importe qui peut donner des informations plus ou moins justes sur la base d'une réflexion (plus ou moins fantasmée) sur les faits. Quand on oublie ce point pourtant trivial, on a l'impression que les médiums font quelque chose de plus que des gens qui ne se prétendent pas médiums. Sauf que le taux de succès réellement attribuable aux médiums n'est pas particulièrement fort, contrairement à ce qu'il devrait être si leurs prétentions devaient être exactes.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
Samuel Rooke
Messages : 782
Inscription : 02 août 2011, 14:20
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Samuel Rooke » 27 nov. 2011, 13:40

@J-F

Vous affirmez beaucoup et m'interpretez mal.

J-F a écrit :Vous auriez donc un "cas" sur une dizaine d'années, mais vous n'en êtes même pas sûr Même en supposant que ce cas existe (i.e., qu'un médium a vraiment donné des informations suffisamment précises aux policiers pour résoudre une affaire), vous trouvez qu'un tel "taux de succès" justifie la croyance aux médiums? À mon avis, les informateurs non-médiums font pas mal mieux.

Je reprend mes propres phrase :

mais il me semble qu'il y ait aussi eu un cas au Québec il y a une 10aine d'année.

Oui, [résumé sommaire, je tente de retrouver l'article, l'enquête, le repportage ...]

En gros une jeune fille s'est fait abattre et on ne retrouve pas le corps. Le médium, poussé par son entourage, contacte la police. Ce dernier, grâce à des supposées visions très précises, mène les policiers à l'endroit exact ou le corps était enterré. Le test ADN a confirmé l'association du corps trouvé à l'identité de la fille. Suite à cela, le médium a été le premier suspect, car c'était le seul qui connaissait l'endroit où la jeune était, ce qui l'a mis dans l'embarras. Par chance, le soir du meurtre, il était avec une de ses amies,chose qui l'a disculpé. Bref, ce fut sa dernière collaboration avec la police, il a gardé son identité secrète et ne pratique pas sa "médiumnité" comme métier (donc il ne cherchait ni l'argent, ni la gloire)

Comme je mentionne, dire que c'est vrai ne donne rien, autant que d'affirmer le contraire.

Je ne prend pas position, je tente d'objectiver et non de prouver.
Sinon, vous avez bien sûr votre avis, mais bon...

J-F a écrit :Quand des enquêtes plus approfondies ont été réalisées, on s'est aperçu que dans le meilleur des cas les médiums n'ont sorti que des banalités qui n'aident pas vraiment: que soit parce que les policiers pensaient déjà à ces possibilités, ou parce que l'"input" était trop vague. Je pense que, dans l'ensemble, les policiers et ceux qui fréquentent le milieu trouvent plutôt pénibles les voyants.

Aimer ou ne pas aimer, ce n'est pas la question dans une enquête. Sinon, les allégations reste à prouver aussi de votre côté...

J-F a écrit :Les journalistes n'approfondissent généralement pas la question et ignorent totalement le nombre de fausses pistes que des prétendus médiums ont lancées. De plus, un médium qui se trompe fait rarement la manchette, ce qui biaise la perspective.

Je suis d'accord pour les biais médiatiques, c'est normal, ça fait parti du métier le sensationnalisme.

J-F a écrit :Ben, faites-le si ça vous intéresse. Mais ne vous contentez pas de quelques coupures de presse qui ne diront pas grand-chose tout en présentant (souvent) les faits de manière sensationnaliste. Prenez un cas précis et recherchez tous ce que vous pouvez trouver dessus, sans hésiter à contacter les autorités pour avoir plus d'infos.

Oui, j'aimerais bien de fait, mais la fin de session m'en empêche... peut être cet hiver. Perso, j'adore ça ! Mais bon, ce n'était qu'une petite réfutation sur une recherche rapide que j'ai effectué cette nuit. Si je veux être méchant : Une contradiction rapide pour une affirmation rapide :mefiance: (ne m'en voulez pas)

J-F a écrit :N'importe qui peut donner des informations plus ou moins justes sur la base d'une réflexion (plus ou moins fantasmée) sur les faits.

C'est une autre affirmation, je trouve votre prochaine phrase plus intéressante :

J-F a écrit :Sauf que le taux de succès réellement attribuable aux médiums n'est pas particulièrement fort...

Effectivement, il y a des fois ou la médiumnité ne marche pas (à quel taux, je ne sais pas. Plus ou moins, ça reste à voire). Je crois que c'est votre argumentation la plus intéressante. J'ai entendu, entre les branches, parlé d'études ou 10 médiums on donné 10 versions différentes de l'apparence d'un meurtrier et, une fois trouvé, ce dernier ne ressemblait à aucune des 10 représentations.

Sam Rooke
Il faut être capable de sortir de la caverne pour voir la vérité... qui d'ailleurs est subjective

Avatar de l’utilisateur
MP57
Messages : 680
Inscription : 17 janv. 2010, 09:21

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar MP57 » 27 nov. 2011, 13:43

Bonjour...heuuu....je..je cherche un médium....c'est pour le loto...héhééééé :mrgreen:
"plus c’est grotesque, plus c’est délirant, plus c’est absurde et plus il y a de benêts pour y croire."

Avatar de l’utilisateur
Samuel Rooke
Messages : 782
Inscription : 02 août 2011, 14:20
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Samuel Rooke » 27 nov. 2011, 13:46

MP57 a écrit :Bonjour...heuuu....je..je cherche un médium....c'est pour le loto...héhééééé :mrgreen:


Voila : je ne sais pas si ça va marcher, mais parrait que tu peux passer à la TV avec ça :a4:
Il faut être capable de sortir de la caverne pour voir la vérité... qui d'ailleurs est subjective

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4130
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Invité » 27 nov. 2011, 14:06

Un texte de Michel Bellemarre sur ce sujet.

Le « new age » remplace aujourd'hui les bondieuseries d'antan, et nous amène les mêmes excès. Nous apprenions dans les journaux, que suite à la disparition de Julie Surprenant (1999), une cinquantaine de voyants et de médiums, s'étaient manifestés pour proposer leur « aide ».

À la police de Terrebonne, tous ces renseignements sont vérifiés. À la Sûreté du Québec, on nuance davantage les propos, mais dans les faits, on agit comme à la police de Terrebonne. L'agent Gérard Carrier de la Sûreté du Québec confie aux journalistes : « Si les renseignements de ces gens, tout comme ceux du public en général, sont en relation avec le dossier et plausibles, il seront vérifiés. » Si je vous dis, M. l'agent, que le corps de Julie repose dans une grange, près d'une autoroute, c'est plausible. Si j'ajoute que j'ai obtenu ce renseignement à l'aide d'une boule de cristal, ça l'est un peu moins, et ça devrait allumer une petite lumière dans le cerveau de nos limiers.

Le temps consacré à vérifier toutes les élucubrations paranormales, ne l'est pas à recueillir des indices sérieux sur le terrain. Pourquoi les policiers perdent-ils leur temps avec ces superstitions? Plusieurs facteurs entrent en cause. Les croyances New Age sont très répandues dans la société, et plusieurs policiers y croient certainement. Cependant, je suis persuadé qu'il constituent une minorité des enquêteurs. Comment les policiers croyants arrivent-ils à persuader leurs confrères plus critiques, et détournent ainsi une enquête sérieuse? Tout d'abord, il y a le désespoir face au peu d'indices sérieux disponibles. Ensuite, il y le sentiment de culpabilité engendré, si on n'explore pas toutes les pistes disponibles. Il y a enfin la paresse, et le manque de talent des enquêteurs pour recueillir les véritables indices sur le terrain… et le temps qui passe n'arrange pas la situation. De la façon que cette enquête est menée, elle pourrait inspirer un nouveau Colombo, où le célèbre inspecteur troquerait son sens de l'observation, pour un pendule, et arriverait à dénouer l'impasse grâce aux confidences d'un médium.

Michel Bellemare

http://www.sceptiques.qc.ca/ressources/ ... re/pendule

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Avatar de l’utilisateur
Samuel Rooke
Messages : 782
Inscription : 02 août 2011, 14:20
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Samuel Rooke » 27 nov. 2011, 14:20

Invité a écrit :Un texte de Michel Bellemarre sur ce sujet.

Le « new age » remplace aujourd'hui les bondieuseries d'antan, [...] et arriverait à dénouer l'impasse grâce aux confidences d'un médium.

Michel Bellemare

http://www.sceptiques.qc.ca/ressources/ ... re/pendule

I.


Oui, c'est aussi très intéressant ça. Les thèses sociale et professionnelle.

"Comme la croyance populaire est ... alors peut-être y a t'il réellement quelque chose de bien à si intéresser ?"

" Nous ne trouvons rien, je n'ai pas remplis mon travail, alors je vais chercher/accepter ... pour m'aider"

Ce sont des voix toutes aussi bien à explorer. Ce que je me pose comme question c'est à propos de la précision des supposées visions. Si ces dernières sont relativement précise, alors il faut prendre ce supposé fait en considération. Même chose si elles sont floues, il faut en prendre compte.

Sam Rooke
Il faut être capable de sortir de la caverne pour voir la vérité... qui d'ailleurs est subjective

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20297
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Jean-Francois » 27 nov. 2011, 14:25

Samuel Rooke a écrit :Vous affirmez beaucoup et m'interpretez mal


Vous faisiez une allusion à "un cas il y a une dizaine d'années". Ce que je faisais remarquer, c'est que vous si vous n'arrivez qu'à retrouver "un cas il y a une dizaine d'année", ça fait peu sur la dizaine d'années en question. En d'autres termes: ça sert pas à grand-chose les médiums car en une dizaine d'années, il n'y a pas qu'une disparation. Ou est la mauvaise interprétation?

Sinon, quel cas! :mrgreen: Vous sortez une histoire de "jeune fille assassinée" mais sans donner un seul élément qui permettrait de montrer que ce n'est pas fictif. Vous n'avez ni le nom de la fille, ni celui du médium (doublement anonyme), ni l'endroit où ça c'est passé... ce n'est pas particulièrement crédible.

Je ne prend pas position, je tente d'objectiver et non de prouver


Si vous voulez vraiment être objectif, évitez de présenter des histoires non-vérifiées et invérifiables, surtout si elle contiennent quand même des éléments de défense des médiums ("donc il ne cherchait ni l'argent, ni la gloire"), comme s'il s'agissait d'arguments.

J-F a écrit :Aimer ou ne pas aimer, ce n'est pas la question dans une enquête. Sinon, les allégations reste à prouver aussi de votre côté...


Avez-vous seulement regarder ce message auquel je référai? Contrairement à vous, je donne des noms (Claude Poirier, Cédrika Provencher). J'ai donné d'autres références dans cette enfilade.

Et quand je disais "ne pas aimer", c'est pour souligner que les médiums sont une source de distraction qui nuit à l'enquête: les médiums sont peut-être de bonne foi mais ils disent n'importe quoi, ce qui fait perdre du temps aux policiers en les lançant sur de fausses pistes. Vous l'auriez bien compris si vous aviez regardé ma référence.

Si je veux être méchant : Une contradiction rapide pour une affirmation rapide :mefiance: (ne m'en voulez pas)


Pourquoi je vous en voudrais? L'inutilité des médiums dans les histoires policières est évidente. À preuve: quand un médium (ou un supporter de) prétend avoir aidé la police, ça devient une "histoire" digne de manchettes. La norme est l'inutilité des médiums. Ça serait donc à vous de défendre les cas "anormaux" plus solidement et moins "rapidement" que vous ne le faites.

Effectivement, il y a des fois ou la médiumnité ne marche pas (à quel taux, je ne sais pas. Plus ou moins, ça reste à voire)


Vous supposez a priori que ça marche "des fois"... sur la base du sensationnalisme médiatique, quand ce n'est pas carrément de rumeur entendues "entre les branches" :lol: Ce n'est pas très rigoureux comme manière de procéder.

Une meilleure base de départ serait de se poser la question: "y a-t-il un seul cas bien documenté pour lequel ça a marché"? Aucun supporter de ce genre de truc n'a réussi à en amener un.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
Invité
Messages : 4130
Inscription : 16 janv. 2004, 12:47
Localisation : L10n

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Invité » 27 nov. 2011, 14:31

Samuel Rooke a écrit :Ce que je me pose comme question c'est à propos de la précision des supposées visions. Si ces dernières sont relativement précise, alors il faut prendre ce supposé fait en considération. Même chose si elles sont floues, il faut en prendre compte.

Sam Rooke

Ce qu'on observe c'est que les prétentions des médiums n'ont jamais été vérifiées dans un environnement contrôlé. On n'a que des racontars ou des articles de journaux fait à la va-vite.

Les médiums refusent d'être testés et c'est pourtant pas les propositions d'expériences contrôlées qui manquent. Les sceptiques sont même, selon certains, fatiguants avec ça. ;)

Believe you me que si j'avais un quelconque don pour trouver des cadavres que vous auriez intérêt à sortir vos pelles. Et Randi a sortir son pognon. :lol:

C'est assez évident pourquoi les médiums refusent d'être testés scientifiquement.

I.
"Whatever intelligence is, it can't be intelligent all the way down. It's just dumb stuff at the bottom." [Andy Clark]

Florence
Messages : 8567
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Florence » 28 nov. 2011, 07:09

Samuel Rooke a écrit :C'est tout de même fascinant que de voir du monde prétendre parler à un supposer fantôme, rêver à des lieux précis ou avoirs des "flashes" peut mener sur une piste policière, voire aider à trouver ce qui est cherché par les autorités. Comme je mentionne, dire que c'est vrai ne donne rien, autant que d'affirmer le contraire.


Non, ce qui est fascinant est de voir tous ces vautours prétendre avoir contribué aux enquêtes, s'attribuer le mérite du travail de la police en cas de succès, et lorsque le cas contraire est avéré (à savoir que non seulement la police ne leur a rien demandé, mais elle n'a pas du tout pris leurs divagations en compte et s'est même plainte de leurs interférences), se plaindre d'avoir été compris de travers.

En plus, ces crétins malfaisants et les andouilles qui leur donnent du crédit ne se posent pas la question basique: s'il y a tant de voyants, médiums et autres paranormaleux capables de résoudre des crimes et retrouver les disparus, comment se fait-il qu'on ait encore besoin d'enquêtes policières, qu'il y ait tant de crimes impunis et de disparus qui le restent ? :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Samuel Rooke
Messages : 782
Inscription : 02 août 2011, 14:20
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Samuel Rooke » 28 nov. 2011, 14:54

@ J-F

Encore d’autre affirmation et d’autre incompréhension
J-F a écrit : ça ne sert pas à grand-chose les médiums, car en une dizaine d'années, il n'y a pas qu'une disparation. Ou est la mauvaise interprétation?

Ceci est un mauvais rapport, il ne faut pas comparer enquête avec médium qui ont donné des résultats tangibles/enquêtes, mais bien enquête avec médium qui ont donné des résultats tangibles/enquêtes avec une aide médiumnique.
J-F a écrit :Sinon, quel cas! Vous sortez une histoire de "jeune fille assassinée" mais sans donner un seul élément qui permettrait de montrer que ce n'est pas fictif. Vous n'avez ni le nom de la fille, ni celui du médium (doublement anonyme), ni l'endroit où ça s’est passé... ce n'est pas particulièrement crédible. ?
Contrairement à vous, je donne des noms (Claude Poirier, Cédrika Provencher). J'ai donné d'autres références dans cette enfilade.

Pourquoi vouloir accélérer le processus ? Je vous ai mentionné dans mon dernier message que je ferais des recherches, surement en hivers. Oui j’ai proposé un cas, car je savais qu’il existait. De fait, je vais en parler plus tard, mais comme ma mémoire a fait défaut (Il ne faut pas que Quasimodo lise ceci) ma première description est mauvaise.
J-F a écrit : J'ai donné d'autres références dans cette enfilade.

Vous m’affirmer, au message du 27 Nov 2011 à 07:59, que les journalistes n'approfondissent généralement pas la question. Alors pourquoi arrivez-vous avec une entrevue de journaliste ?!? Devrais-je accepter ce message comme vous avez accepté mes références journalistiques ?

Pour le reste, vous ne référez à rien
J-F a écrit : les médiums sont peut-être de bonne foi, mais ils disent n'importe quoi, ce qui fait perdre du temps aux policiers en les lançant sur de fausses pistes. Vous l'auriez bien compris si vous aviez regardé ma référence.

Si je prends en compte votre poste, vous généraliser car il s’agit d’un cas particulier, soit lui de Cédrika. De plus, pourquoi supposé que je ne l’ai pas lue. Le site est fort intéressant. J’ai moi-même appris de bonnes choses. Mais cela s’applique, encore une fois, sur un cas précis. Alors on peut soulever une observation : Il faudrait analyse en cas par cas les expériences police/médium (ou un échantillon) et les mettrent en communs pour généraliser et avoir ainsi un résultat
J-F a écrit : Si vous voulez vraiment être objectif, évitez de présenter des histoires non-vérifiées et invérifiables, surtout si elle contiennent quand même des éléments de défense des médiums ("donc il ne cherchait ni l'argent, ni la gloire"), comme s'il s'agissait d'arguments.

Belle affirmation fausse, car j’ai retrouvé le cas. Il y aussi une autre interprétation faussée des mes propos, car si je veux être fidèle à mes affirmations passées, "ne cherchait ni l’argent ni la gloire" est un fait pour ce cas précis et non l’ensemble des médiums. Cela ne constitue en rien un argument. Ça en deviendrait un ( une réfutation en fait) s’il y avait eu une possibilité de fraude. Chose qui n’est pas le cas.

Voila l’histoire :
En 1984, Morice Viens, âge de 4 ans vivant à Montréal, disparaît. Deux autres jeunes ont été kidnappés avant dans un cours laps de temps. Les autorités cherchent, mais ne trouvent pas. Un policier en congé, Steven Lin, et un hypnothérapeute Yvan Gagnon, interview par hypnose un sensitif nommé M. X qui à déjà colaboré avec la police. Ce dernier propose des actions et un lieu ou le trio (Steven, Yvan et une autre dame) se rende, à Saint-Antoine-sur-Richelieu, et découvre, à l'endroit (description d'un grange) prédit par M. X, le corps du jeune Morice. Tous sont suspects, M. X en premier, mais sont disculpés. Les actions prédites par M. X, soit la sodomisation et l'agression physique, ont été confirmées par les autorités.

Fait intéressant et important

- La prédiction a été juste, d'après la police. C'est pourquoi M. X a été suspecté
- Il n'y a pas eu d'enquête(s) médiumnique sur les autres cas de kidnapping, où, si oui, elle(s) a été cachée
- Saint-Antoine-sur-Richelieu est à ± 10 km du lieu, Saint-Roch-de-Richelieu, ou les policiers ont trouvé un blouson appartenant au jeune
- Ils ont découvert le corps avant la police
- Ils n'ont donc pas travaillé directement avec la police sur le dossier(le policier en congé n'était pas sur l'affaire)
- Vue les difficultés ce fut la dernière expérience de colaboration de Yvan et M. X avec la police pour la recherche de disparues. Il n'y a eu aucune publicité ni pour M. X ni pour Yvan qui s'en sont sorti taché, à tord, avec un dossier criminel. C'est pourquoi l'affaire à été étouffé et que le sensitif reste dans l'anonymat. Il n'y en, en plus, aucun appât du gain.

Quoi que plus intéressant pour la reconstitution, il y a ici quelque chose d'intéressant
J-F a écrit : L'inutilité des médiums dans les histoires policières est évidente. À preuve: quand un médium (ou un supporter de) prétend avoir aidé la police, ça devient une "histoire" digne de manchettes. La norme est l'inutilité des médiums. Ça serait donc à vous de défendre les cas "anormaux" plus solidement et moins "rapidement" que vous ne le faites.

D’autre affirmation, la preuve n’en est point une, si oui, il faudrait sortir des statistiques. Ce serait à moi de défendre ?! Depuis quand, dans une argumentation, il n’y a qu’une personne qui doit prouver ? Surtout que je n’affirme rien, contrairement à vous. Mon propos initial est:

mon message du 27 Nov 2011 à 00:49 a écrit :Bonjour !

Citer:
Dans tout ça, un examen sérieux montre que jamais un "voyant" ni "médium" n'a réellement contribué à résoudre le moindre cas de crimes ou enlèvement.


Je ne suis pas sûr... voilà quelque cas intéressants:

Et encore une fois, il faudrait une preuve de cette affirmation! Dans tout cadre scientifique, une affirmation sans preuve ne vaut rien !!
J-F a écrit :Vous supposez a priori que ça marche "des fois"... sur la base du sensationnalisme médiatique, quand ce n'est pas carrément de rumeur entendue "entre les branches" ce n'est pas très rigoureux comme manière de procéder.

Peut être, mais vous êtes pire avec vos affirmations non fondées. Et si vous m’aviez lu, puisque vous aimez bien me sortir cette phrase, vous auriez vu que je propose des alternatives qui vont dans votre opinion. Mais si vous ne voulez pas effectuer des recherches et continuez à dire des absolutions, ne vous posez même pas la question.

@ Invité
Oui effectivement, s'il y une incompatibilité avec les recherches, ou les non recherches , on peut se poser la question. Pour faire poétique :a4: pourquoi trouver l'arbre s'il n'y a pas de graine ? Autrement dit, il faudrait attaquer le problème à sa racine. Mais je vous réfère à ce que je vais dire à Florence.

Bien que je ne connais pas les recherches de Rhine, Bender, Tenhaëff, Beloff, Bélanger et autres, peut être n'y a t'il absolument rien à la base ?

@ Florence
C'est notre première discussion ensemble, je crois ? Bref

Dans le cas que je propose plus haut, il n'est pas question ni d'argent ni de renom. Bon comme j'ai mentionné aussi plus haut, c'est du cas par cas, et peut-être que la généralité vas au sens de votre discours. Encore là, reste à prouver.

Pour répondre à votre deuxième paragraphe, que je vois fort subjectif, vous posez un bon problème soit la non-reproductivité, voire la non-utilité, des phénomènes médiumniques. Il est vrai que cela constitue quelque chose d'assez béton, un peu comme le propose Invité. Pour cela, je dois dire que je ne pourrais faire l'avocat du diable. Mais je propose ceci:

La médiumnité n'est pas un cas de science pure, mais de science humaine. Ce sont des gens, disant posséder un quelconque pouvoir, mais d'abord des gens. Ainsi, comme dans toutes sciences humaines, la reproductivité et la constance proviennent du cas par cas où de la culture, est plus ou moins constante et ne se commandent pas comme dans une formule mathématique. La psychologie elle-même s'avoue ne pas être une science exacte, alors qu'en est t'il de la parapsychologie ? C'est un champ d'études difficile et souvent biaisé par les chercheurs, mais cela reste dans un champ ou c'est l'humain qui est au centre. J'ai déjà lu un de vos postes parlant justement d'une rétroaction entre médiums/répondants. Je crois que cette voie, que je n'ai pas vraiment explorée, propose une explication. Soit que l'humain à besoin d'un stimulus comme le médium dois avoir un réponse franche à ses interrogations. Bref, j'utiliserais le terme "hypothèse humaine". Mais bon, comme je l'ai dit, ce n'est qu'une proposition singulière qui, écrite comme je l'ai écrit, comporte des lacunes.

Pour finir, je n'ai pas trop compris l'essence de votre lien

A+ !
Sam Rooke
Il faut être capable de sortir de la caverne pour voir la vérité... qui d'ailleurs est subjective

Florence
Messages : 8567
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Florence » 29 nov. 2011, 04:21

Samuel Rooke a écrit :[u@ Florence
C'est notre première discussion ensemble, je crois ? Bref

Dans le cas que je propose plus haut, il n'est pas question ni d'argent ni de renom. Bon comme j'ai mentionné aussi plus haut, c'est du cas par cas, et peut-être que la généralité vas au sens de votre discours. Encore là, reste à prouver

Pour répondre à votre deuxième paragraphe, que je vois fort subjectif,


Ne me faites pas rire... vous me reprochez de la subjectivité avant de vous lancer dans une grande tirade pour défendre à tout prix la non-reproductibilité d'un pseudo-phénomène ... :roll:


La médiumnité n'est pas un cas de science pure, mais de science humaine.


... où la seule chose à étudier est l'articulation entre les possibles illusions et la probable malhonnêteté des soi-disant médiums avec la crédulité de leurs victimes. On peut aussi y ajouter les sciences économiques, catégorie "pompes à finances dans le sens aspirant" et "gaspillage des deniers de l'état" ... :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Samuel Rooke
Messages : 782
Inscription : 02 août 2011, 14:20
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Samuel Rooke » 29 nov. 2011, 09:49

@Florence

défendre à tout prix ? Non par contre, ce n'est qu'une hypothèse dont la logique ne m'est pas complètement comprise. Votre affirmation est un peu tirrer par les cheveux, surtout que je dit resté (ou tenter de rester) objectif. Sinon, oui, j'aime bien jouer l'avocat du diable dans ce genre de cas.

Pour ce qui est de l'argent, je vous réfère encore au cas que je propose. Comme je répète, je ne crois pas que ce cas soit la règle car je n'ai pas fait de recherches exhaustives sur tout les cas d'aide médium/police. Autrement Je perçois d'autre affirmation sans que vous m'ayer donner de preuve de celles-ci.

Sinon, je viens de comprendre pour votre lien. C'est effectvement un cas qui infirme l'utilité des médiums. C'est même très intéressant car j'ai crue lire que la police avait dit que le lieu de recherche de la médium Stephanie Almaguer n'était même pas dans la mire des lieux ayant la possibilité de retrouver le bébé. Les médiats, dans ce cas, on jouer sur la dénigration du médium. Et pour vous contredire, il n'y a pas eu d'appât du gain de la part du médium, les 25 volontaires et Stephanie Almague elle même n'avaient rien demandé en retrour.

Sa supposé vision était aussi très large

"And then they (the people in her vision) came out and then they went down and they went into the river and then there was this tower beside it, and then I drew a big pole. It was like I was there, it was like I could see all of these things,"

Soit un rivière et une tour. Il y a eu aussi une sensation qui est venue avec. Mais ça c'est avéré faux.

C'est un bons cas de réfutation, merci du/des liens ! (que j'ai utilisé pour écrire ce message)
A+
Sam Rooke
Il faut être capable de sortir de la caverne pour voir la vérité... qui d'ailleurs est subjective

Florence
Messages : 8567
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Florence » 29 nov. 2011, 10:29

Samuel Rooke a écrit :@Florence

défendre à tout prix ? Non par contre, ce n'est qu'une hypothèse dont la logique ne m'est pas complètement comprise. Votre affirmation est un peu tirrer par les cheveux, surtout que je dit resté (ou tenter de rester) objectif. Sinon, oui, j'aime bien jouer l'avocat du diable dans ce genre de cas.


Vous avez du temps à perdre, alors. Combien de cas démontrés comme bidons vous faudra-t'il avant que vous cessiez ce genre de hobby oiseux ? :roll:


Pour ce qui est de l'argent, je vous réfère encore au cas que je propose. Comme je répète, je ne crois pas que ce cas soit la règle car je n'ai pas fait de recherches exhaustives sur tout les cas d'aide médium/police. Autrement Je perçois d'autre affirmation sans que vous m'ayer donner de preuve de celles-ci.


Sans aller jusqu'à exhaustif, j'ai eu vent de suffisamment de cas pour pouvoir affirmer sans grand risque d'être démentie que dans l'immense majorité des cas, les soi-disant médiums reçoivent, ou tentent de recevoir, des bénéfices matériels et financiers des pigeons auxquels ils arrivent à faire croire leur implication dans la résolution de crimes et disparitions. Ca va de demandes d'argent aux familles à la vente de bouquins, en passant par de lucratifs contrats avec divers médias (TV, journaux, etc.).

Allez voir ce que fait Hagzilla (a.k.a. silvia browne) sur http://www.stopsylvia.com/, qui revendique 85% de succès, ou ce qu'a à dire une mère d'un enfant disparu ici http://forums.randi.org/showthread.php?t=52101 :

Hello all,

I am the mother of a missing person and the founder of a nonprofit which assists families of the missing in the US. In my position(s), it seems like I am a magnet for all sorts of loonies claiming they want to help either solve my son's case, or solve cases of the families we serve. Frankly, I tire of it all.



Sinon, je viens de comprendre pour votre lien. C'est effectvement un cas qui infirme l'utilité des médiums. C'est même très intéressant car j'ai crue lire que la police avait dit que le lieu de recherche de la médium Stephanie Almaguer n'était même pas dans la mire des lieux ayant la possibilité de retrouver le bébé. Les médiats, dans ce cas, on jouer sur la dénigration du médium. Et pour vous contredire, il n'y a pas eu d'appât du gain de la part du médium, les 25 volontaires et Stephanie Almague elle même n'avaient rien demandé en retrour.


Ce qui est intéressant dans ce lien, c'est que pour une fois la presse ne prend pas le parti de la crédulité béate (elle ne dénigre rien non plus). C'est un cas classique, par contre, et si on ne mentionne pas de tractation financière, tout ce que l'on sait de ce genre de gens est que dans l'immense majorité des cas, à un moment ou à un autre, ils vont demander du fric aux gens concernés.

C'est un bons cas de réfutation, merci du/des liens ! (que j'ai utilisé pour écrire ce message)
A+
Sam Rooke


Des cas de réfutation comme ça, il y en a plein, par contre la presse se délecte en général de relayer les vantardises des "médiums" mais s'abstient soigneusement de faire part au public de la déconfiture qui ne manque jamais d'arriver ensuite.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20297
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Jean-Francois » 29 nov. 2011, 11:13

Samuel Rooke a écrit :Ceci est un mauvais rapport, il ne faut pas comparer enquête avec médium qui ont donné des résultats tangibles/enquêtes


Si vous voulez savoir si les médiums apportent quelque chose, il faut bien comparer à la situation sans médium. La comparaison la plus juste est une que vous omettez: "enquêtes avec une aide médiumnique/enquête sans aide médiumnique".

Votre tandem "enquête avec médium qui ont donné des résultats tangibles/enquêtes avec une aide médiumnique" est quasi-pléonastique. Surtout que vous n'aurez pas une bonne connaissance des cas où l'"aide médiumnique" a été inutile, cela car ils sont moins divulgués.

Pourquoi vouloir accélérer le processus ?


Vous avez peut-être mentionner vouloir faire des recherches dans le futur mais vous avez apporter une histoire incomplète et non-vérifiée dans le présent.

Vous m’affirmer, au message du 27 Nov 2011 à 07:59, que les journalistes n'approfondissent généralement pas la question. Alors pourquoi arrivez-vous avec une entrevue de journaliste


Parce que Claude Poirier est un acteur important dans l'histoire de Cédrika Provencher (il coordonnait grandement les activités de recherches du côté publique). C'est un des rares journalistes qui sont très intégrés dans le milieu policier et qui approfondissent la question.

Pour le reste, vous ne référez à rien


Vous le pensez peut-être parce que vous n'avez pas vu l'autre lien.

Si je prends en compte votre poste, vous généraliser car il s’agit d’un cas particulier, soit lui de Cédrika


Comme le signale Florence: vous pouvez prétendre que chaque cas est unique et ne prouve rien. C'est une excellente manière de ne pas réfléchir objectivement sur la question. En attendant, nous apportons des cas mieux vérifiés que ce qu'on trouve dans une émission sensationnaliste appelée "mystère tv", dont on peut très fortement douter du sérieux. (À propos, le lien est celui-ci. Et il est clair que l'esprit critique est plutôt absent: "[l]es sensitifs sont des personnes qui vivent couramment des expériences de perception extra-sensorielle de façon spontanée ou provoquée".) J'ai cherché un peu sur l'histoire de Maurice Viens et dans les médias plus crédibles (exemple), il n'est pas question de votre médium.

Surtout que je n’affirme rien, contrairement à vous


Ben si, vous affirmez tacitement l'existence de la "médiumnité". Rien qu'en disant qu'il est possible que les "médiums détectives" existent vraiment, vous le défendez.

Peut être, mais vous êtes pire avec vos affirmations non fondées


Vous trouvez que les médiums sont omniprésents dans les corps policiers? Que nous débordons de cas sérieusement documentés d'enquêtes résolues grâce à des médiums? Si oui: où les cachez-vous :lol:

Florence a présenté le cas de Sylvia Browne. Je peux apporter d'autres exemples. Tenez, je vous offre un autre lien qui supporte l'idée que les policiers british s'en fichent totalement des médiums. Il en existent plein des trucs comme ça. L'inverse, une enquête sérieuse sur un cas allégué de succès d'un médium, c'est plutôt ce qui manque... en fait, la démonstration qu'un véritable médium-qui-communique-avec-l'au-delà est manquante.

Sauf dans des trucs comme "mystère tv" ou autre "psychic detectives" (émission de télé) ou la part de fiction est souvent non-négligeable.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
Samuel Rooke
Messages : 782
Inscription : 02 août 2011, 14:20
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Samuel Rooke » 29 nov. 2011, 11:25

@Florence

Vous avez du temps à perdre, alors.


C'est mon temps et j'en fait ce que bon me semble.

Combien de cas démontrés comme bidons vous faudra-t'il avant que vous cessiez ce genre de hobby oiseux ?


Plusieurs, pour que cela rapproche les probabilité du hasard. Ça ne sert à rien de sauter aux conclusions avec ce que nous avons présentement.

j'ai eu vent de suffisamment de cas pour pouvoir affirmer sans grand risque d'être démentie que dans l'immense majorité des cas, les soi-disant médiums reçoivent, ou tentent de recevoir, des bénéfices matériels et financiers des pigeons auxquels ils arrivent à faire croire leur implication dans la résolution de crimes et disparitions.


À date, rien ne me le confirme. Même que j'ai moi même eu vent de suffisamment de cas pour pouvoir vous contredire, mais ça ne consiste en rien un argument.

Ca va de demandes d'argent aux familles à la vente de bouquins, en passant par de lucratifs contrats avec divers médias (TV, journaux, etc.)


demande d'argent reste à voire, mais surement qu'il y en a des cas. Pour les livre et les médiats (genre TAPS), tout va avec l'offre et la demande. Certains qui ont tendance à croire les médium achète, d'autre non. Pareil pour ceux qui n'y croient pas, ils achètent par curiosité et d'autre non. Quand ça ne vend pas c'est qu'il n'y a pas assez de demande. Pareil pour les film/émission. Le monde y sont intéressé car ça intrigue. C'est à eux de prend avec un grain de sel. C'est le monde qui choisi de lire, pas les prétendants médium qui oblige. S'ils disent vrais ou faux ? C'est une autres recherches, mais revenons à nos mouton, soit les recherches médium/police.

Le premier lien est hyper subjectif. Si vous ne considérez pas les forum zozo, alors je ne vois pas pourquoi je considérais un site anti-zozo. En plus, le site s'adresse à seulement une supposé médium, c'est peu dire. Proposez-moi des lien neutre, comme nous fessions jusqu'à maintenant. Le deuxième ne propose rien pour ce qui est de la demande d'argent. Ce n'est qu'une mère qui est tanné de se faire offrir de l'aide. Ce qui propose peut être même du harcèlement de la part des demandeurs.

Ce qui est intéressant dans ce lien, c'est que pour une fois la presse ne prend pas le parti de la crédulité béate (elle ne dénigre rien non plus). C'est un cas classique


Non, la presse ne prend pas partie pour la supposée médium, normal! Elle n'a rien trouvé d'intéressant! Dans les cas contraire, ceux que j'ai préposés, dont personne n'est revenue dessus d'ailleurs, il n'y a pas de partie pris de la par des journalistes. Concernant dénigré ou pas, d'après certaines citations, il y a une possibilité de dénigration de la part des médiats à l'égard de Stephanie Almaguer. Mais cela viens de son blog et ne veut donc rien dire.

"On Saturday, she posted on her blog: "Some of the media has crucified me, lying about what really happened at the search."

C'est un cas classique


Vous nous proposer déjà une tangente ? Avec ci peu de preuve ? je crois que nous pouvons continuer nos recherches avant d'affirmer cela ainsi.

tout ce que l'on sait de ce genre de gens est que dans l'immense majorité des cas, à un moment ou à un autre, ils vont demander du fric aux gens concernés.


Encore une fois, affirmation sans preuve ! sur quoi vous appuyez vous ?

Des cas de réfutation comme ça, il y en a plein, par contre la presse se délecte en général de relayer les vantardises des "médiums" mais s'abstient soigneusement de faire part au public de la déconfiture qui ne manque jamais d'arriver ensuite.


C'est votre 3ème affirmation dans ce message ! S'il y en a plein, je les attends pour les étudier et les placers dans mes cas par cas.

A+
Sam Rooke
Il faut être capable de sortir de la caverne pour voir la vérité... qui d'ailleurs est subjective

Avatar de l’utilisateur
Samuel Rooke
Messages : 782
Inscription : 02 août 2011, 14:20
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Samuel Rooke » 29 nov. 2011, 12:00

@J-F

Si vous voulez savoir si les médiums apportent quelque chose, il faut bien comparer à la situation sans médium. La comparaison la plus juste est une que vous omettez: "enquêtes avec une aide médiumnique/enquête sans aide médiumnique".


Vous avez raison

Votre tandem "enquête avec médium qui ont donné des résultats tangibles/enquêtes avec une aide médiumnique" est quasi-pléonastique. Surtout que vous n'aurez pas une bonne connaissance des cas où l'"aide médiumnique" a été inutile, cela car ils sont moins divulgués.


C'est pour vérifié le taux de réussite. Sinon à quoi bon ? Avec les recherches, comme les sites proposer, je peux faire un barême.

Vous avez peut-être mentionner vouloir faire des recherches dans le futur mais vous avez apporter une histoire incomplète et non-vérifiée dans le présent.


Subjectif aussi, j'ai poser 4 cas. Donc un que j'ai plus plongé dedans. Non vérifié ? Mystère TV n'est peut être pas une source réellement fiable je dois l'admettre, mais qui ne laisse pas indifférent et est surement un bon point de départ pour des recherches.

Parce que Claude Poirier est un acteur important dans l'histoire de Cédrika Provencher (il coordonnait grandement les activités de recherches du côté publique). C'est un des rares journalistes qui sont très intégrés dans le milieu policier et qui approfondissent la question.


Donc ce ne sont pas tous les journalistes qui approfondissement mal la question ?

vous pouvez prétendre que chaque cas est unique et ne prouve rien. C'est une excellente manière de ne pas réfléchir objectivement sur la question.


Non car finalement, il y aura un rassemblement de cas objectivés qui amènera à une conclusion.

Je dois avouer aussi de la grande subjectivité de mystère tv. Le lien vers la presse est aussi intéressant. Il y a donc contradiction. Je m'oriente plus vers la presse car le média est plus important. Mais cela pose une question sans l'ombre d'un doute. Il y a aussi Canal D, dans Homicide, qui en parle, mais j'ai pas vue l'émission.

Vous trouvez que les médiums sont omniprésents dans les corps policiers? Que nous débordons de cas sérieusement documentés d'enquêtes résolues grâce à des médiums? Si oui: où les cachez-vous


Je ne cache rien, je cherche...

Je peux apporter d'autres exemples. Tenez, je vous offre un autre lien qui supporte l'idée que les policiers british s'en fichent totalement des médiums.


Je suis preneur, mais je n'ai pas le temps de les lire, je le prendrais bientôt...

L'inverse, une enquête sérieuse sur un cas allégué de succès d'un médium, c'est plutôt ce qui manque


Je propose toujours mes 4 cas (donc un reste à vérifier, donc disons 3 le temps de comprendre le tout)

Ben si, vous affirmez tacitement l'existence de la "médiumnité". Rien qu'en disant qu'il est possible que les "médiums détectives" existent vraiment, vous le défendez.


il y a une différente entre affirmer et objectiver. Si je fais une étude, ce n'est pas pour sauter aux conclusions. Et de toute façon, mon opinion ne vaux guère dans une recherche.

en fait, la démonstration qu'un véritable médium-qui-communique-avec-l'au-delà est manquante.


Effectivement, comme le proposait Invité.

A+
Sam Rooke
Il faut être capable de sortir de la caverne pour voir la vérité... qui d'ailleurs est subjective

Avatar de l’utilisateur
Samuel Rooke
Messages : 782
Inscription : 02 août 2011, 14:20
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Samuel Rooke » 29 nov. 2011, 12:09

@ tous

Ce sujet me gobe beaucoup de temps, et je suis en fin de session. (j'ai pris une heure de recherche à la blilie pour répondre à Florence et J-F). Le débat c'est emporté et demande plus de sérieux de ma part pour ce qui est d'une éventuelle recherche. Je pense donc reprendre après ma session soit dans 2 ou 3 semaines. Je ne fessais qu'aviser !

A+
Sam Rooke
Il faut être capable de sortir de la caverne pour voir la vérité... qui d'ailleurs est subjective

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20297
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Jean-Francois » 29 nov. 2011, 12:44

Samuel Rooke a écrit :Donc ce ne sont pas tous les journalistes qui approfondissement mal la question ?


Ai-je dit le contraire? J'ai dit "généralement", ce qui suppose des exceptions. Aucun des articles que vous proposez ici n'est signé, c'est juste du recopiage et même pas du journalisme.

Trois cas dont les sources sont douteuses car virtuellement inconnues... plus un machin provenant d'une source "pas tellement fiable" et "grandement subjective". Si c'est sur ce genre de "données" que vous voulez développer un "barème", tout ce que vous allez obtenir est du GIGO.

Mystère TV n'est peut être pas une source réellement fiable je dois l'admettre, mais qui ne laisse pas indifférent [...]


Il ne vous reste plus qu'à voter la réalité en fonction des cotes d'écoute :mrgreen:

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
Samuel Rooke
Messages : 782
Inscription : 02 août 2011, 14:20
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Samuel Rooke » 29 nov. 2011, 12:52

@ J-F

De la l'intérêt de faire une recherche ! Et si cela irait en votre faveur ? Je fais cela de manière objective après tout. Mais personnellement, rien ne ma convaincu ni d'un côté comme de l'autre. Je part donc sans appréhension.

On verra bien ce qu'on verra !
Sur ce, je n'avance plus rien, je n'en vois pas l'intérêt avant le début de mes recherches.

A+
Sam Rooke
Il faut être capable de sortir de la caverne pour voir la vérité... qui d'ailleurs est subjective

Florence
Messages : 8567
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Florence » 30 nov. 2011, 06:59

Samuel Rooke a écrit :@Florence

Vous avez du temps à perdre, alors.


C'est mon temps et j'en fait ce que bon me semble.

Combien de cas démontrés comme bidons vous faudra-t'il avant que vous cessiez ce genre de hobby oiseux ?


Plusieurs, pour que cela rapproche les probabilité du hasard. Ça ne sert à rien de sauter aux conclusions avec ce que nous avons présentement.


VOUS commencez dans le "hobby". Ca fait des décennies que j'entends, suis, et constate les diverses vantardises et mensonges des "voyants", et que j'attends que l'un d'entre eux prouve enfin ses allégations. A ce jour, rien, que nada ! Libre à vous de croire que vous allez réinventer l'eau chaude, le fil à couper le beurre et le presse-citron, comme vous le dites, votre temps vous appartient et vous pouvez le gaspiller à votre guise.



Le premier lien [stopsylvia] est hyper subjectif. En plus, le site s'adresse à seulement une supposé médium, c'est peu dire. Proposez-moi des lien neutre, comme nous fessions jusqu'à maintenant.


Non, stopSylvia n'est pas subjectif. R. Lancaster se donne la peine de fournir tous les éléments factuels disponibles et d'analyser aussi impartialement que possible les vantardises et divers mensonges de cette dame, ainsi que les moyens de recouper et vérifier ses dires. Il y a suffisamment sur son site, y compris un appel permanent à la peste elle-même et à ses partisans à venir présenter leur version des faits argumentée et soutenue par des faits vérifiables, pour se faire une très bonne idée du business de la "médiumnité" aux USA, cette personne se prétendant "la meilleure" et représentative de la profession.

Si vous ne considérez pas les forum zozo, alors je ne vois pas pourquoi je considérais un site anti-zozo.


Et pourquoi considérerais-je des sites peuplés de sycophantes crédules et intolérants à toute analyse critique de l'objet de leur adoration ? :roll:


Le deuxième ne propose rien pour ce qui est de la demande d'argent. Ce n'est qu'une mère qui est tanné de se faire offrir de l'aide. Ce qui propose peut être même du harcèlement de la part des demandeurs.


Le 2ème lien ouvre une discussion argumentée et comprenant moult faits et références vérifiables, qui concourrent tous à démontrer que la majorité des "médiums" et autres vautours en veulent à l'argent de leurs victimes, mais sont d'une totale inutilité, voire d'une grande nocivité.

Non, la presse ne prend pas partie pour la supposée médium, normal! Elle n'a rien trouvé d'intéressant! Dans les cas contraire, ceux que j'ai préposés, dont personne n'est revenue dessus d'ailleurs, il n'y a pas de partie pris de la par des journalistes.


Il n'y a jamais de cas contraires, seulement des allégations, que la presse gobe généralement parce que ça fait vendre ...

Vous nous proposer déjà une tangente ? Avec ci peu de preuve ? je crois que nous pouvons continuer nos recherches avant d'affirmer cela ainsi.


Comme dit précédemment, vous êtes libre de perdre votre temps comme il vous plaît.


Encore une fois, affirmation sans preuve ! sur quoi vous appuyez vous ?


Sur les décennies d'analyses de cas par des organismes sérieux comme le CSICOP ou la fondation Randi. Evidemment, ils sont "anti-zozo" par pur esprit de contradiction, sans avoir été au fond des choses comme vous allez sans doute le faire, et vous pouvez donc vous abstenir de considérer la moindre parole de leur part ... :roll:



Des cas de réfutation comme ça, il y en a plein, par contre la presse se délecte en général de relayer les vantardises des "médiums" mais s'abstient soigneusement de faire part au public de la déconfiture qui ne manque jamais d'arriver ensuite.


C'est votre 3ème affirmation dans ce message ! S'il y en a plein, je les attends pour les étudier et les placers dans mes cas par cas.


Cherchez un peu sur des affaires comme Madeleine McCann ou Fourniret. La presse (et une tonne de forums zozos) a bien relayé les vantardises des "voyants" qui ont annoncé en grande fanfare qu'ils allaient résoudre le cas, et surtout, dans le cas McCann, le fait que la police portugaise a suivi certaines des pistes proposées. Par contre, elle a été très discrète quant au fait que ça n'a mené nulle part, que dans le cas Fourniret ce sont les enquêtes de police et jamais la contribution de la racaille paranormale qui a mené à son arrestation, que dans le cas McCann la police a surtout envisagé la possibilité que le coupable ou des complices ou son entourage se cachent derrière le paranormal pour éviter d'être impliqués.

Je pourrais aussi citer les cas des disparues de l'Yonne, ou Dutroux, et plein d'autres cas de disparitions: lorsque ces cas sont résolus, c'est toujours grâce au travail de la police, mais il y a toujours une horde de "mystiques" qui profitent pour lancer auprès des crédules l'idée qu'ils ont eu leur part dans le succès et de cette façon leur soutirer des ronds.

En Suisse, il y a encore des "voyants" pour prétendre avoir collaboré avec les autorités valaisanes au sujet de la disparition (jamais résolue) de la petite Sarah il y a près de 20 ans, et pour vivre ainsi au dépends de gens qui les consultent. :roll:

J'ai connaissance d'histoires du même genre au Japon (et avec le tsunami de mars dernier, le business de la disparition y est florissant, hélas).

Bref, si vous voulez vraiment aider cette haïssable profession à gruger des gens dans la peine, je ne peux vous en empêcher, mais en ce qui me concerne, je souhaiterais que le monde reçoive une bonne grosse injection de bon sens à ce sujet et se consacre à des causes plus profitables !
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7468
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Raphaël » 30 nov. 2011, 10:43

Invité a écrit :Believe you me que si j'avais un quelconque don pour trouver des cadavres que vous auriez intérêt à sortir vos pelles.


Et toi t'aurais intérêt à te trouver un bon avocat...

Avatar de l’utilisateur
Samuel Rooke
Messages : 782
Inscription : 02 août 2011, 14:20
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Samuel Rooke » 30 nov. 2011, 11:20

@ Florence

VOUS commencez dans le "hobby". Ca fait des décennies que j'entends, suis, et constate les diverses vantardises et mensonges des "voyants",

un hobby ? cela m'intéresse certes mais "hobby" semble léger. Si j'ai a m'investir, ce ne sera pas a moitié. Sinon, si vous même faites des recherches avec déja l'idée du mensonge, je vous assurer un biais de votre part.

impartialement que possible les vantardises et divers mensonges de cette dame

Et vous dites que cela n'est pas subjectif :roll: Cependant, je ne remet pas en cause les recherches de cet homme et il serait tout de même intéressant de vérifier ses travaux.

Le 2ème lien ouvre une discussion argumentée et comprenant moult faits et références vérifiables, qui concourrent tous à démontrer que la majorité des "médiums" et autres vautours en veulent à l'argent de leurs victimes, mais sont d'une totale inutilité, voire d'une grande nocivité.


Les liens concernant votre 2ème lien, notament du message de LostAngeles ne fonctionne a peu près pas. Dans son message j'arrive, 4 fois sur 6, sur un page not found .

Il n'y a jamais de cas contraires, seulement des allégations, que la presse gobe généralement parce que ça fait vendre ...


Peut être, reste a confirmer encore une fois.

Sur les décennies d'analyses de cas par des organismes sérieux comme le CSICOP ou la fondation Randi. Evidemment, ils sont "anti-zozo" par pur esprit de contradiction, sans avoir été au fond des choses comme vous allez sans doute le faire, et vous pouvez donc vous abstenir de considérer la moindre parole de leur part ...


Sauf ci cela est intéressant. Les 2 lien qui marche de LostAngeles m'apparaissait fort captivant surtout sur la critique du livre Blue Sense: Psychic Detectives and Crime d'Arthur Lyons et Marcello Truzzi. livre que j'aimerais bien lire pour ma recherche.

Cherchez un peu sur des affaires comme Madeleine McCann ou Fourniret. La presse (et une tonne de forums zozos) a bien relayé les vantardises des "voyants" qui ont annoncé en grande fanfare qu'ils allaient résoudre le cas, et surtout, dans le cas McCann, le fait que la police portugaise a suivi certaines des pistes proposées. Par contre, elle a été très discrète quant au fait que ça n'a mené nulle part, que dans le cas Fourniret ce sont les enquêtes de police et jamais la contribution de la racaille paranormale qui a mené à son arrestation, que dans le cas McCann la police a surtout envisagé la possibilité que le coupable ou des complices ou son entourage se cachent derrière le paranormal pour éviter d'être impliqués.

Je pourrais aussi citer les cas des disparues de l'Yonne, ou Dutroux, et plein d'autres cas de disparitions: lorsque ces cas sont résolus, c'est toujours grâce au travail de la police, mais il y a toujours une horde de "mystiques" qui profitent pour lancer auprès des crédules l'idée qu'ils ont eu leur part dans le succès et de cette façon leur soutirer des ronds.

En Suisse, il y a encore des "voyants" pour prétendre avoir collaboré avec les autorités valaisanes au sujet de la disparition (jamais résolue) de la petite Sarah il y a près de 20 ans, et pour vivre ainsi au dépends de gens qui les consultent. :roll:

J'ai connaissance d'histoires du même genre au Japon (et avec le tsunami de mars dernier, le business de la disparition y est florissant, hélas).


Ça j'aime ça !! Des cas pouvant être analyse et non des affirmations lancé au hasard ! Pour cela, je vous remercie, il m'en fera plaisir de faire une recherche sur tout ça !

je souhaiterais que le monde reçoive une bonne grosse injection de bon sens à ce sujet et se consacre à des causes plus profitables !


Mmm, un sociologue n'aimerais pas trop cette phrase. J'aimais mieux vos derniers paragraphe.

A+
Sam Rooke
Il faut être capable de sortir de la caverne pour voir la vérité... qui d'ailleurs est subjective

Florence
Messages : 8567
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Florence » 30 nov. 2011, 11:27

Samuel Rooke a écrit :@ Ça j'aime ça !! Des cas pouvant être analyse et non des affirmations lancé au hasard ! Pour cela, je vous remercie, il m'en fera plaisir de faire une recherche sur tout ça !



Au cas où vous n'auriez pas compris, c'est basé sur la connaissance et le suivi de dizaines de cas comme ceux que je cite que je suis arrivée aux opinions que j'exprime plus haut, pas par simple esprit de contrariété.

Pareil pour R. Lancaster et Mme Jolkovski du "Project Jason" : rien de subjectif, tout basé sur l'expérience et l'analyse de faits.

C'est pour tout cela que je considère que vous êtes en train de tenter de réinventer la roue et que je juge vos efforts futiles.

Encore une chose: l'ineffable Elisabeth Tessier a prétendu elle aussi faire de la recherche en sociologie ... avec les résultats que l'on sait, à savoir que la sociologie n'en est pas sortie grandie, merci aux andouilles qui ont accepté qu'elle soutienne sa thèse, et que son compte en banque à elle, ainsi que son audience, s'en sont fortement trouvés améliorés, merci aux crédules qui ont gobé son manège. :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Avatar de l’utilisateur
Samuel Rooke
Messages : 782
Inscription : 02 août 2011, 14:20
Localisation : Québec, Québec
Contact :

Re: L'utilisation de médiums par les services de police

Messagepar Samuel Rooke » 30 nov. 2011, 11:53

Au cas où vous n'auriez pas compris

Oui, bien sûr, j'ai compris, mais vous comprendrez que c'est difficilement acceptable dans un cadre, surtout septique, ou les preuves sont demandées.

C'est pour tout cela que je considère que vous êtes en train de tenter de réinventer la roue et que je juge vos efforts futiles.

Réinventer la roue ? non non, seulement piger dedans pour comprendre. Vos allégations, soit qu'il n'y a rien à rien et que c'est tous-des-fraudeurs-vautours-affamé-d'argent, me sont guère familière dans le cadre des mes études au Cégep. Comme je suis des cours de sociologie concernant ce genre de phénomène, dans le cadre de mon DEC, les conclusions sont mitigés et non drastiques. Mais j'aime mieux me faire à l'idée en cherchant de mon côté, il ne faut cependant pas que je parte avec une idée pré-concus, sinon ça ne m'aidera pas.

Pour ce qui est de Tessier, je ne pense pas que sont auto-proclamation de sociologue soit réellement prit en compte par les pratiquants de ce métier.

A+
Il faut être capable de sortir de la caverne pour voir la vérité... qui d'ailleurs est subjective


Revenir vers « Clairvoyance »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit