Petit précis de démystification :)

Vous doutez de leurs pouvoirs? Parlez-en ici.
Avatar de l’utilisateur
Miaou
Messages : 136
Inscription : 01 août 2010, 14:42
Localisation : France

Re: Petit précis de démystification :)

#51

Message par Miaou » 26 août 2010, 06:58

Ptoufle a écrit :on ne peut pas utiliser une défaillance occasionnelle des médecins pour justifier le radiesthésiste ou le rebouteux.
Le problème n'est pas de justifier mais de remettre les choses dans l'ordre.
Vérifier que les consultants sont suivis par un médecin n'est PAS un désaveu, mais un principe de précaution essentiel et un devoir.
Les attributions ne sont juste pas les mêmes. Elles peuvent dans certains cas êtres complémentaires, mais tout au plus.

Ensuite: OUI le magnétiseur n'est pas médecin. Mais si une personne refuse d'aller chez le médecin, il n'est PAS responsable de cet état de fait.
Je ne sais pas ou j'ai manqué de clarté dans ce que j'ai écrit. Basiquement et avant toute chose il convient de s'assurer que la personne est rationnellement suivie. Ce n'est pas une question d'estimation, c'est juste: dans 100% des cas, le devoir EST de s'assurer que la personne ira courir chez le médecin si c'est nécessaire et qu'elle n'est pas déjà suivie.
Vous voyez à peu près ce qu'il y a d'écrit sur les boites de dolirhume ou autre truc délivré sans ordonnance "si dans trois jours bla bla symptômes persistent, bla, consulter médecin, bla" bien: PAREIL.
C'est l'exploitation d'une faille de la société. Le numéro d'une voyante est plus accessible que les coordonnées des professionnels plus compétents pour régler le problème d'une personne en difficulté. Je sais où trouver le numéro d'une voyante, pas qui appeler pour réellement résoudre mon problème. Il manque une centralisation de ces services, avec un affichage plus visible.
Bien, c'est effectivement un problème. D'où le fait soulevé plus haut: je me transforme parfois en annuaire des numéros utiles. J'ai sous la main en permanence:
Violences conjugales => 14 numéros d'aide dans ma région, 5 permanences nationales
Mariages forcés => (se recoupe en partie avec le précédent) 9 numéros d'écoute et conseils, 11 numéros en rapport avec le juridique
Sida => 8 numéros de centres hospitaliers de la région, 3 de centres de dépistage, et le 0800 840 800 (sida info service) évidemment
Urgences SDF => tout un carnet d'adresses. La je vais pas compter, il y en à 30 pages.
Prostitution => 6 numéros
Troubles de l'adolescence => 3 centres dans la région
Détresse diverses (maltraitances personnes âgées, homosexualité rejetée par l'entourage, écoute amitié, cancer, deuil, inceste...) => 10 numéros d'asso spécialisés.
Plus ce que l'on peut trouver sur le net, concernant l'aide juridique par exemple, ou autres services d'état.

Pour la recherche d'emploi, en France, il existe Pôle Emploi. C'est juste assez mort question conseils, et de toutes façons les chômeurs sont obligés de pointer pour conserver leurs éventuels droits. Pôle Emploi ne s'occupe pas des personnes qui ont un travail mais désirent en changer. De fait, il y a un vide.
Pour les questions d'ordre sentimental, bien, il n'y a juste aucune structure spécialisée. Du moins, pas avant les cas de détresse (violences, harcèlement, etc). D'un autre côté, les problèmes de coeur ordinaires ne sont pas d'une gravité qui justifierai un investissement national. (Il y a des causes bien plus urgentes qui ne sont pas suffisamment traités).

Je répondrais à la suite dans un second post, il y a plus de corps.
42 est de toute évidence la réponse. Mais quelle est la question?

Avatar de l’utilisateur
Miaou
Messages : 136
Inscription : 01 août 2010, 14:42
Localisation : France

Re: Petit précis de démystification :)

#52

Message par Miaou » 26 août 2010, 09:14

Ptoufle a écrit :Je dois être débile mais je ne vois pas en quoi la "façon" de deviner la situation actuelle du client (lecture à froid ? auriculomancie ?) permet de faire des prédictions sur l'avenir ou des conseils sur la décision à prendre, hormis si la décision est déjà prise par le client qui ne vient chercher qu'une confirmation ici.
Vous êtes manifestement incapable de combiner des indices, même évidents, pour bien appréhender les personnalités de vos interlocuteurs dans leur singularité. Donc il est nécessairement difficile pour vous de comprendre comment les situations déterministes peuvent se mettre en place.

La première chose à abandonner si l'on veut comprendre, sont les à-priori. S'en passer permet de s'intéresser à la personne elle-même et à ce qu'elle dit, plutôt qu'à ce que l'on pense arbitrairement d'elle.

Exemple concret.
une voyante dit:
Je ne savais pas avant de le faire que je pouvais me détacher autant de mes propres préoccupations (majeurs pourtant) pour me soucier des mini-embrouilles des autres. C'est ce qui fit que je pris la décision de m'installer en professionnelle.
Vous en déduisez stupidement que:
Peux-tu nous épargner le couplet très agaçants des voyants "aux vrais problèmes importants" qui daignent se pencher (du haut de l'Olympe ?)) sur les petits soucis du commun des mortels ?...
L'absence de toute forme de réflexion est de prudence sur le sujet est évidente. Pourtant, concrètement: aucun indice ne vous permettait de déduire que j'étais d'un genre à me plaindre pour rien. Cette idée qui transpire de votre réponse n'est rien de plus qu'un à-priori - assez arbitraire de fait, puisqu'il est tout aussi idiot de classifier les personnalités suivant le métier que suivant la couleur de peau.

En l'occurrence, et pour éviter tout malentendu sur ce point, je considère -et c'est fort heureux- que le meurtre d'un ami n'est pas un problème auquel tout à chacun est confronté un jour. Je pense pouvoir à juste titre parler de *préoccupation majeure*, y compris en comparaison avec des histoires d'amour ordinaires.

A présent, une petite revue des indices concrets qu'il était possible de compiler.

1° Vous aviez ma définition de "situation de détresse" ainsi que mon estimation du pourcentage représenté dans les consultations
Miaou a écrit :Une part non négligeable des clients (de l'ordre de 4%) sont en situation de détresse et ont besoin d'êtres réorientés. (conséquence de viols, meurtres, violences, pédophilie, drogue, prostitution, maladie grave, etc etc...)
2° Au niveau typo, j'avais mis en exergue un mot particulier
la tête pleine de *vrais* soucis.
3° Dans la mesure ou elle se passe avant que je m'établisse, je parle nécessairement de consultations de voyance gratuites, qui ne recouvrent pas du tout le même public. Des bases toutes modestes en sociologie et comportement humain permettent de déduire cette évidence: les personnes qui sont prêtes à payer pour une consultation ont en moyenne des préoccupation bien plus sérieuses que celles qui consultent gratuitement, plus par curiosité qu'autre chose. Cette déduction permet d'appréhender la nature superficielle des problèmes abordés lors des consultations gratuites.

4° Pour avoir participé au redico, vous connaissez mon âge (29 ans) - En théorie, du moins j'ose le croire, vous ne vous figurez pas que certaines personnes ont plein de chance et une vie toute rose, et d'autres, (comme vous) des soucis plus ou moins sérieux de temps en temps. Le fait est que tout le monde est régulièrement confronté à des soucis sérieux. La probabilité d'arriver à 30 ans sans avoir eu de problèmes types (fins de mois impossibles, chômage, histoires compliqués, trahison, maladie grave dans l'entourage, etc etc) est juste nulle ou presque nulle. Cette phrase :
Je ne savais pas avant de le faire que je pouvais me détacher autant de mes propres préoccupations (majeurs pourtant)
à donc des chances de faire référence à un problème qui sort suffisamment de l'ordinaire pour que l'on ne puisse légitimement pas imaginer sa propre réaction face au dit problème.

5° Cette anecdote, exprimée de cette façon, n'avait aucune chance d'entrainer la moindre sympathie de votre part. C'est donc qu'elle était la dans un autre but. -- En l'occurrence, c'était un genre de chiffon rouge pour vérifier mon idée selon laquelle vous foncez tête baissée sur n'importe quoi sans vous préoccuper de ce que vous faites.

6° J'ai posté plus de 120 messages sur ce forum, ce qui devrait être normalement suffisant pour ne pas me confondre avec -entres autres- des violeurs multirécidivistes. Je sais que vous ne le faites pas consciemment, vu que vous n'avez pas le même éclairage sur mon milieu professionnel. Je ferais un paragraphe sur les abus pratiqués dans ce domaine.

Cette série de petits détails, une fois mis ensemble, ne permet pas forcément de deviner avec précision de quel genre de préoccupation je parlais, mais au moins d'en soupçonner les contours.
C'est à peu près ce genre d'exercice mental qui est pratiqué (inconsciemment) en consultation. Les indices ne sont pas si évident qu'ici (où je les ais volontairement servis sur un plateau) -- En tous cas, je suis bien incapable de les relever de cette manière: mais je pense qu'ils existent. Car les "déductions" tombent juste, et ce n'est certainement pas par magie.

Les "déductions" tombent juste sur les évènement, leurs interaction et leur suite parce qu'elles se basent en bonne partie sur une perception cohérente de la personnalité et de la manière d'agir de l'individu. Sur ce point là, votre plus grand problème concernant votre compréhension de mon discours vient du fait que vous n'avez fait aucun supposé hors des à priori superficiels sur les voyants qui vous servent de grille de lecture. On ne peut jamais "entendre" quelqu'un en partant d'une base non neutre.
En consultation de voyance, on se construit et on affine une compréhension de l'autre tout au fil de la séance. Il est indispensable de bien cerner la vision du monde de cette personne, car c'est sur ce point que se basera non seulement les ressentis sur son futur mais également les points importants à aborder dans un contexte critique et constructif. (=> mises en exergue des erreurs redondantes, et manière de les éviter)

Tout être humain, à partir d'une certaine maturité, à une personnalité propre. Cette personnalité est le fil conducteur de ses actions et de ses choix, qui apparaissent comme "programmés" par ses habitudes. Cette manière "rectiligne" d'agir, de manière toujours cohérente avec l'individu, rend nos actions très prévisibles. Votre réponse citée plus haut est un parfait exemple des "réflexes" de la personnalité. La même expérience pourrait être recommencée bien des fois, à partir du moment ou elle met en scène une personne ayant la même conception de la voyance que vous-même, le résultat sera proche.

Dans notre cas, au vu des divergences, il est évident que nous ne tomberons jamais d'accord sur le sujet courant. Pourquoi est-ce évident? Parce que nos personnalités et nos expériences nous offrent des visions très différentes de la vie, et donc un regard très différent sur les choses. Cela entraine une incompatibilité de fait sur pas mal de domaines.

Les couples, pour prendre l'exemple sentimental, fonctionnent selon le même type d'impératifs. Deux personnes ne peuvent tenir en couple que si elles sont capables de s'accepter l'une l'autre telles qu'elles sont réellement (c'est à dire avec les défauts). A partir du moment ou l'on peut cerner avec suffisamment de précision la personnalité d'un couple, on peut prédire son évolution. Il n'est pas possible de faire des généralités (autre qu'évidentes) sur ce sujet, parce que chaque situation à problème est vraiment unique. Mais le fait de comprendre l'origine d'un problème dans le couple permet à 90% de prédire son évolution avec justesse.
Je peux ajouter cela: en manière de consultation sur le sentimental comme dans tout autre domaine, la priorité va toujours à établir une idée précise de la distance qui sépare ce que la personne désire et ce qu'elle est prête à fournir comme effort en ce sens. Deux axes très parlants.

Je n'ai jamais été bien étonnée que mes prédictions tombent justes. Comme je l'ai déjà expliqué, je n'y vois rien de paranormal et la plupart du temps je sais même comment l'expliquer. La compréhension des situations présentes me parait plus difficile à expliquer, parce que je n'ai que rarement le lien "logique", même en y réfléchissant à posteriori.
Voilà pour le gros des prédictions concernant les événements dont le client n'a pas la maîtrise totale. (prédictions dépendant autant des actions du clients que de celles d'autrui)

Je ne sais pas comment fonctionnent les prédictions d'événements sur lequel le client n'a aucune maîtrise (prédictions ne dépendant QUE des actions d'autrui). Je sais que j'en fais, beaucoup plus rarement, et qu'elles tombent justes selon la même proportion. Ce n'est pas un sujet que je juge intéressant, car je n'ai pas de bases pour l'étudier rationnellement.

Il n'existe pas de situations ou le client à la maitrise totale des événements. (Ou alors c'est aussi théorique que les expériences de physique dans le vide absolu...)

Enfin, en conclusion, rappelez-vous que, contrairement à vous, je fais toujours très attention à ce que je dis, en particulier quand j'ai le moindre micro-indice comme quoi le sujet est extrêmement sensible (les *vrais* soucis). Tout simplement parce que, ces indices, je suis capable, sinon de les voir, au moins de les prendre en compte naturellement.
Vous devriez essayer l'absence d'à priori sur les catégories de personnes. Sérieux. Ca ouvre des perspectives. Y compris quand on ne partage pas les points de vue.
42 est de toute évidence la réponse. Mais quelle est la question?

Avatar de l’utilisateur
Homère
Messages : 371
Inscription : 31 mars 2008, 07:37
Localisation : Royaume-Uni

Re: Petit précis de démystification :)

#53

Message par Homère » 26 août 2010, 10:14

Bonjour Miaou,
Miaou a écrit : Je gagne environ 1500 à 2300€ brut par mois, suivant les mois. Mon statut (autoentrepreneur) fait que je n'ai que 21% de charges URSSAF. Les charges qui restent (facture de téléphone, hébergement OVH pour le site, fournitures de burreau...) s'élèvent à environ 100€ par mois.
Avec cette fourchette de salaires bruts, au tarif que vous pratiquez, cela donnerait approximativement 2 consultations d'environ 1h chacune, par jour, sur un mois, week-end exclus, en moyenne. Mais peut-être manque-t-il des éléments sur les revenus et coûts de votre affaire. Puis-je vous demander: combien de jours dans un mois, week-end exclus, atteignez-vous le seuil des 4 ou 5 consultations?
Miaou a écrit :Le prix de la consultation ne dépend pas du temps passé mais du nombre de sujet abordés (en gros).
Pourtant vous aviez annoncé 70 euros / heure.

Homère :a1:

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1986
Inscription : 13 juin 2007, 19:40
Localisation : Blois, France

Re: Petit précis de démystification :)

#54

Message par Ptoufle » 26 août 2010, 10:20

Miaou a écrit :
Ptoufle a écrit :Je dois être débile mais je ne vois pas en quoi la "façon" de deviner la situation actuelle du client (lecture à froid ? auriculomancie ?) permet de faire des prédictions sur l'avenir ou des conseils sur la décision à prendre, hormis si la décision est déjà prise par le client qui ne vient chercher qu'une confirmation ici.
(...)Les "déductions" tombent juste sur les évènement, leurs interaction et leur suite parce qu'elles se basent en bonne partie sur une perception cohérente de la personnalité et de la manière d'agir de l'individu.
Est-ce bien là la réponse ?
Miaou a écrit :Je ne savais pas avant de le faire que je pouvais me détacher autant de mes propres préoccupations (majeurs pourtant) pour me soucier des mini-embrouilles des autres. C'est ce qui fit que je pris la décision de m'installer en professionnelle.
Ma réflexion était volontairement provocatrice. Pourquoi ? Parce que c'est ce que beaucoup de personnes font pour éviter de penser à leur soucis : s'occuper de ceux des autres, même futiles. Pourtant toutes ces personnes ne montent pas leur business de voyance. Peut-être un peu de scrupules à mentir ? Cela ajouté au fait que, même si je peux compatir à ta préoccupation d'alors, autant qu'à celles des autres intervenants, elle n'a aucune espèce d'utilité ici.
Personne ici, à ma connaissance, ne cherche à jouer aux devinettes sur ta vie et ses péripéties, car ce n'est pas vraiment le but de ce forum. Ce que tu penses savoir de moi non plus d'ailleurs.
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
Miaou
Messages : 136
Inscription : 01 août 2010, 14:42
Localisation : France

Re: Petit précis de démystification :)

#55

Message par Miaou » 26 août 2010, 13:30

Homère a écrit :Puis-je vous demander: combien de jours dans un mois, week-end exclus, atteignez-vous le seuil des 4 ou 5 consultations?
4 à 6 (je viens de feuilleter mon agenda)
Sinon, pour les tarifs, la complète est à 70€ et c'est environ une heure. Parfois ça dure moins longtemps (rare), et souvent ça dépasse un peu (1h15) je compte toujours une grosse marge car j'ai besoin d'un peu de temps entre deux consultations.

J'ai dit que ça ne dépendait pas du temps, je ne me suis pas très bien exprimée je pense. En fait, il y a souvent des consultations à la minute en voyance, manière de faire qui ne permet pas au client de maitriser le coût engagé. C'était par opposition à cette méthode là que je parlais de prix relatif au nombre de sujet abordés.
Ptoufle a écrit :Est-ce bien là la réponse ?
La réponse est 42. C'est dans ma signature.
Personne ici, à ma connaissance, ne cherche à jouer aux devinettes sur ta vie et ses péripéties
Je vous ai fait une illustration pour expliquer concrètement comment des indices peuvent s'assembler. But double: donner mon point du vue concret sur comment ça s'imbrique, et expliquer comment on peut imbriquer les choses et obtenir des déductions.

Je peux me tromper, mais j'ai vraiment l'impression que vous n'avez pas compris que je ne prétendais pas deviner par magie qu'un tel est principal de lycée, une telle en cours de divorce, etc. Etc. Il n'y a rien de paranormal là dedans. Rien de hasardeux non plus. Par contre, ça surprend en général, oui, parce que la plupart des personnes ne savent pas combiner les indices, que ce soit consciemment ou inconsciemment.
J'ai l'impression que vous n'avez pas compris non plus que, dans certains cas, c'est juste "facile", enfin "évident", d'être précise. Pas dans tous, mais dans une bonne part. Et purée, sans faire appel au moindre irrationnel ou quoi que ce soit.

NON mes anecdotes ne sont pas enjolivés. Et je ne considère pas qu'il y ait autre chose que du possible pour qui sait prêter attention aux détails, que ce soit conscient ou inconscient. On peut approfondir le sujet, vous allez voir que la magie à bon dos.
Sur les profs et autres fonctionnaires de l'Éducation Nationale: bien, de fait, très souvent, je les calcule à 3km. Ca n'a RIEN de paranormal ni d'étonnant, même si ça peut sérieusement faire tiquer mode "Elle exagère, elle enjolive, etc". Je suis d'une famille de prof. Des deux côtés, sur deux générations, tous les oncles et tantes, et les amis de la famille, et mes propres amis, qui sont profs ou fils de profs, etc. Bien sur que je les calcule à 3km. J'ai des signes "évidents", pour moi, des presque rien, invisibles pour toute autre personne -et même pour d'autres fille de profs par ailleurs. Je ne sais pas quels sont les indices en question, je sais juste qu'ils sont fiables.
De même je reconnais facilement les personnes qui sont à leur compte professionnellement parlant. Ou les victimes de pédophiles, ou les personnes qui ont eu un meurtre dans leur entourage. Et d'autres choses. Je ne sais pas exactement comment je fais *exactement*. Je sais que ce n'est pas de la magie et qu'hors d'un contexte permettant la lecture à froid, ça ne marche pas.

Autre détail, qui ne semble pas très clair (mais il est vrai que ce n'est pas forcément facile à concevoir) : Si je ne me contente pas du "TGCM" habituel au milieu genre "naaaan mais la science ne peut pas expliquer c'est de la voyance, c'est pas rationnel, donc on sait pas", ce n'est PAS une question de vécu ou d'absence de vécu. Je pourrais tartiner des pages sur le couplet "Je suis l'homme qui a vu l'ours", des exemples de machins que je ne sais pas expliquer j'en ai à la pelle, c'est 20% de mes consultations environ ou bhah, il me manque des données (trop de données) pour comprendre. -- Donc de fait pour en parler.
Le vécu que j'ai (des consultations) et ce que j'en dis sont également deux choses très différentes en ce sens que, de part mon simple vécu (sans perspective critique) je n'aurais aucune raison de remettre en doute un sixième sens, ou des anges, ou je ne sais quelle truc du style. Mon vécu est celui d'une voyante "classique": j'ai des ressentis, des visions, des sortes de voix, enfin, des hallucinations tout comme il faut dans la définition établie de "voyante". LA différence est que je ne vois pas dans toutes ces choses une raison de remettre en question les acquis hors doute raisonnable. Donc: je ne crois pas à un sixième sens comme explication valable. Parce que c'est juste aussi bancal que Dieu, même si cela semble (depuis un vécu comme le mien) le plus "intuitivement logique". Le créationnisme parait "intuitivement logique" à ceux qui le professent, et pour les mêmes genres de raisons.

Que je ne crois pas aux explications bancales NE SIGNIFIE PAS que je n'ai pas un vécu *particulier* sur cette question (de la voyance). Je m'interroge juste sincèrement sur ce que c'est *exactement*.
Si je me contentais de croire ce que mes yeux voient, je ne me poserais pas tant de questions.
42 est de toute évidence la réponse. Mais quelle est la question?

Avatar de l’utilisateur
Miaou
Messages : 136
Inscription : 01 août 2010, 14:42
Localisation : France

Re: Petit précis de démystification :)

#56

Message par Miaou » 26 août 2010, 13:39

yquemener a écrit :
Miaou a écrit :
yquemener a écrit :Pourquoi ? Un tiers peut très bien juger du succès ou de l'insuccès d'une pratique donnée. Il semble même essentiel que ce soit un tiers qui juge.
Règle Intransgressible Numéro 1: "Si quelqu'un dit que ce que fait une voyante est bien, ce quelqu'un se trompe"
Il doit y avoir un truc que je ne comprends pas là... Vous êtes en train de dire que les voyantes ne font rien de bien ? Vous vous mettez dans le lot ? Vous justifiez comment votre métier dans ce cas ?
C'était une boutade... ;)
42 est de toute évidence la réponse. Mais quelle est la question?

Avatar de l’utilisateur
Miaou
Messages : 136
Inscription : 01 août 2010, 14:42
Localisation : France

Re: Petit précis de démystification :)

#57

Message par Miaou » 26 août 2010, 13:53

@Homère: je prépare ma réponse sur l'étique.
Pourriez-vous développer. Quels placements, quels spécialistes, quelles proportions de ces spécialistes? Une autre question que vous allez ignorer avec l'éthique professionnelle?
Bin, n'importe quel spécialiste qui ne soit pas dans la lignée Stiglitz et consort. Tout simplement. L'économie est en train de partir gravement en sucette, dans un déni quasi généralisé. Les bourses sont de nouveau en état de bulle, c'est la foire du slip. Et l'or métal à pris 25% depuis que je le conseille à mes clients. Ceux qui ne m'ont pas cru quand j'ai dit que le CAC ne passerait pas pour de vrai la barre des 4000pts le regrettent.
Cela étant, investir en bourse quand on a de petits moyens est une connerie (ça aussi je le dis, remarquez. Je suis contre le principe parasitaire tel qu'il est aujourd'hui).
Enfin bref.
Dixit une voyante armée de cartes de Tarot divinatoires qui divinent rien.
Là pour le coup, en tronquant le message, il n'a plus de sens en effet.
Et puis après, pourquoi un patron ne consulterait pas une voyante pour savoir qui embaucher ?
Ils le font. Ce typiquement le genre de question auxquelles je refuse de répondre. Je trouve ethiquement très discutable les thèmes astraux qui peuvent êtres effectués à ce titre, par ailleurs, j'y vois une forme perverse et absurde de discrimination.
Les thèmes astraux sont une chose. La discrimination sous prétexte de date de naissance en est une autre.
42 est de toute évidence la réponse. Mais quelle est la question?

Avatar de l’utilisateur
Miaou
Messages : 136
Inscription : 01 août 2010, 14:42
Localisation : France

Re: Petit précis de démystification :)

#58

Message par Miaou » 26 août 2010, 15:32

Et s'il y avait un Ordre de la Voyance, pour faire respecter une certaine éthique, ce serait une mauvaise chose ?
Pas facile de répondre. Pas parce que je ne sais pas quoi dire (j'ai un rayon sur le sujet) mais plutôt parce que je ne sais pas comment m'y prendre pour que ce soit à la fois, intéressant, complet, et *safe* -- Par *safe* j'entends qui ne se traduise pas dans les faits par des emmerdes juridiques sans fin. Purée, casse-tête pas simple.

1° Donc, déjà, il existe des codes de déontologie. Mais rien pour les faire respecter. C'est quand même un problème en soi. Genre grave.
2° Ensuite, il faut savoir qu'en France en tous cas, le législatif ne suit pas du tout. C'est à dire: à partir du moment ou le minimum demandé est respecté (et c'est fort peu de choses), on peut faire à peu près n'importe quoi.
3° Huh. Comment dire ça. Il y a des personnes qui brassent de l'argent. Beaucoup beaucoup beaucoup d'argent. Elles n'ont pas trop l'intention qu'on leur casse leur vache à lait. A un niveau comme le mien, on peut juste se dire "Ah hon, donc, comment je fais pour répondre à la question sans avoir un procès pour diffamation qui me tombe sur le coin de la figure dans la semaine, bhaaaaaahhhh..."

Du coup, je ne peux hélas pas vous expliquer en détail qui sont les rouages de la machine. C'est dommage. Mais enfin, qui sait, peut être qu'un jour il se trouvera suffisamment de témoins pour lancer une jolie procédure contre ces gens là. Han han han, j'ai comme un doute. La vérité c'est qu'un jour, un vague cadre sera donné par la loi, à peu près aussi mou du bulbe que l'encadrement de la finance international. Ce sera totalement l'extase, bien entendu. Et, dans deux siècles, peut-être mais pas sur, il est possible que les écarts de conduite se retrouve à peu près aussi marginalisés que ceux de la médecine. C'est à dire qu'il deviendra presque rare d'en rencontrer.

Personnellement, je suis pour un encadrement de la profession. Je ne crois pas que ce soit possible. Ou autant que peuvent l'être les combats de catch, les courses de chevaux, les casinos. La prostitution et la drogue doivent être les deux seuls trucs moins évidents à cadrer.

Je vais vous faire l'exposé en deux étapes.

Première partie, sur les dérives de la profession.
Nous avons trois acteurs principaux, qui sont: les audiotels, les plateformes et les marabouts.

A/ Les audiotels de voyance.
Qu'est-ce qu'un audiotel de voyance? C'est une ligne surtaxée généralement à 32ct d'€ la minute ou dans le goût, qui emploie des personnes payés 5€ de l'heure générée pour de la consultation immédiate. Comme personne ici n'a jamais (je pense) appelé ce genre de numéro, je vous décris le fonctionnement. Les minutes de communication sont comptés dès le départ, et la ligne dirige dans un premier temps vers une boite vocale qui passe en revue la présentation des différents "voyants" de la liste. A chaque "voyant" correspond une touche. Il faut attendre la fin de la présentation pour que les touches soient actives. Suivant le nombre de présentation, ça peut déjà faire passer quelques minutes. C'est la première étape.
Ensuite, une fois l'interlocuteur choisi, l'appelant est redirigé vers la fille d'attente. Qu'est ce que la fille d'attente? Eh bien c'est simple, consiste à mettre l'appelant sur la ligne ou ont lieu les consultations, de manière a ce qu'il entende la consultation en cours, mais ne puisse pas être entendu. (on peut parler quand on est dans la fille d'attente, le son ne passe pas). C'est la seconde étape: elle consiste à attendre que son tour vienne. En écoutant les consultations des personnes qui sont avant sur la fille. Discrétion assurée. Et, bien sur, le tout facturé donc à 32ct la minute. Le pied, quoi.
Troisième étape: qui est FACULTATIVE, parce que France Télécom coupe automatiquement la communication toutes les 30minutes, donc un appelant qui poirote 30 minutes dans la fille d'attente règle sa durée (30*0.32€) mais voit sa communication coupée et peut retourner se faire voir à l'étape numéro 1. (ou pas) :: Mais bon, partons du principe que nous avons un appelant chanceux, qui réussit à ne pas être suffisamment noyé dans la fille d'attente pour accéder à cette troisième étape. Bon, bien il a sa "consultation". Qui est écoutée par toutes les personnes de la fille d'attente. Génial.
Quatrième étape: la ligne coupe abruptement au bout de 30minutes. Retour à l'étape n°1 si l'appelant estime ne pas avoir fini. Ou pas.

Du côté des employés:

Suivant les audiotels, il peut s'agir de voyants établis, ou d'étudiants qui cherchaient un job ou autres. Chaque audiotel à sa politique sur la question. Certains font le service "voyance" en plus du téléphone rose, d'autres sont spécialisés. C'est suivant.
La rémunération est de 5€ de l'heure générée. Quoi qu'est-ce? Ha-ah! C'est la toute la perversion du système. Une heure générée est une heure de communication réglée. C'est à dire que, si un "voyant" à 9 personnes sur sa liste d'attente et une en consultation, en moyenne il génère 10h par heure. Soit 50€.
Le principe, pour les employés, est donc d'avoir la fille d'attente la plus remplie: la paye est fondée NON PAS sur les minutes de "consultation" effectués mais BIEN sur le nombre de pigeons qui attendent leur tour. Très sain comme système. La grande éclate.

Maintenant, du côté éthique:
On pourra m'avancer toutes les bonnes volontés du monde, sérieusement, faut pas déconner: il est évident que le public des audiotels est sensible à la complaisance, et que les plus grandes filles se font en prédisant des retours de l'être aimé, et autres vie à l'eau de rose ou tout devient parfait du jour au lendemain.

Enfin, sur la question des conditions de travail:
L'horreur. Les employés passent d'une personne à une autre de manière abrupte, avec une pression au rendement constante, et il est impossible de savoir si l'on aura le temps de finir sa phrase. Parfois, des cas de conscience, quand deux personnes d'une même famille ou d'un même groupe de connaissance se retrouvent, l'une dans la fille d'attente de la consultation de l'autre: de grands moments de plaisir.
" Madame, votre mari vous trompe?
- Oui, c'est lui que vous aviez en consultation à l'instant, et qui vos parlait de Nadine, sa maitresse."

Trop de bonheur.

NB: Je n'ai jamais fait d'audiotel. C'est contraire à tous mes principes. Mon avis sur le sujet m'a déjà valu des menaces de procès. La grosse bête n'aime pas trop la franchise, surtout quand elle vient de professionnels du milieu de la voyance.

B/ Les plateformes
Qu'est-ce que c'est? Généralement, une plateforme de "voyance" à une avancée "voyance gratuite" gérée par logiciel, dont la fonction est de générer des "consultations" écrite d'une longueurs comprise entre 6 et 12 pages, avec des déclarations aussi pertinentes que "vous aimeriez pouvoir vous épanouir sentimentalement parlant, mais les choses semblent bloqués aujourd'hui" -- Etc etc. Ces "consultations" ont pour but de ramener de la "chaire fraiche" vers un service 100% payant.
Souvent, une fausse remise est pratiquée, dans le goût "1€ les 10 premières minutes et 4€50 la minute supplémentaire" (taille de police certes caricaturée, mais d'origine la plupart du temps).
Comme pour les audiotels, les employés peuvent être des voyants installés, ou des étudiants, c'est encore une fois une question de politique.
En moyenne, le "voyant" garde pour lui quelque chose du genre 10% de ce qu'il génère en matière de chiffre d'affaire. C'est à dire que, sur une consultation 400€ (soit un peu plus d'une heure et demie) il empoche 40€.
Il est extrêmement facile de tenir quelqu'un 1h30 en consultation.

Certaines plateformes (mais ce n'est pas une règle absolue) rajoutent des primes "au grigri" (c'est moi qui les nomme ainsi) = l'employé gagne un petit peu plus si il arrive a convaincre le pigeon d'acheter je ne sais quelle doudouille magique, ou livre, ou autre, bref. Ces services sont facturés autour de 200€ le truc magique bidon. Un simple "oui oui" de lassitude peut servir comme accord. Il n'est pas rare que les consultations soient enregistrées à l'insu du client. En cas de plainte, les informations personnelles données en cours de "consultation" par la victime sont souvent utilisés à des fins de chantage.

La plupart des plateformes relèvent les numéros de CB avant la consultation, et effectuent le prélèvement après. Ce qui permet quelques surprises du genre "Nhé? Comment ça 600€?" "Bien oui, madame, votre consultation de 1h30 ainsi que le grigri de l'amour à 200€" "mais je n'ai jamais demandé ça!" "si madame, vous ne pouvez pas contester, la communication a été enregistrée"

Il existe quelques plateforme ou les voyants sont à peu près indépendants (c'est à dire pas vraiment employés, avec un statut totalement flou, un truc bien total clair 100% code du travail proof), et ou il n'y a pas ce côté "voyance gratuite" pour appâter, etc. Mais les tarifs restent sensiblement du même acabit, tant bien qu'ils soient "librement fixés par le voyant" dans ce cas: il n'en reste pas moins que la part qui lui revient est très minime et ne permet de fait pas de grands miracles.

NB: Je n'ai jamais travaillé sur plateforme non plus. Et j'ai aussi eu des menaces de procès, évidement. Il y en a qui doivent toujours m'attendre au tournant, par ailleurs. Ma seule consolation de ne pas pouvoir les nommer explicitement: il n'y a pas vraiment de plateforme de ce style vraiment moins bonne qu'une autre. Ou plus pire. Enfin, bref.

C/ Les marabouts
Qu'est-ce que c'est? Le professeur Mégabambou y a répondu mieux que personne. DU MOINS pour ce qui est des apparences, enfin, ce que l'on voit avec un regard extérieur.
Le marabout est une sorte de coach version décente aux enfers. Le principe est, une fois le pigeon flairé, de souffler le chaud et le froid en demandant régulièrement des sommes faramineuses jusqu'à ce que mort ou honte (ou procès) s'en suive.
Le marabout n'a par définition pas d'adresse fixe, ni de nom fixe, ni de téléphone fixe. il endosse une nouvelle personnalité dès que nécessaire, c'est à dire dès que les choses sentent un peu trop le roussi.
Les stratagèmes sont grossiers, mais fonctionnent: exemple, "Mettez 5000€ dans une enveloppe kraft et confiez les moi, je vais les cacher dans votre chambre à coucher. Non vous ne devez pas regarder ou, je vous rappellerais la semaine prochaine pour voir et vous les rendrais, promis juré craché" Une semaine passe. Huh. Bin. Pas de miracle, il ne rappelle pas: en fait sa grand mère est malade et il a du partir d'urgence par le premier avion. Trop pas de chance alors.
Ca, c'est le meilleur des cas. C'est à dire si le pigeon est un homme, ou si c'est un couple de victimes, ou une femme d'un certain âge.

Lorsque le pigeon est, non seulement de sexe féminin, mais encore d'un âge tendre et délicat, il n'est pas rare (en fait, il est plutôt atrocement courant) qu'il faille exécuter toutes sortes de rituels très importants (pour le retour de l'être aimé généralement) à moitié nue ou totalement nue suivant ce que le marabout réussit à obtenir. Les scènes de masturbation et attouchements sont très fréquentes. Les viols "consentis" sont *relativement* moins courant, mais font quand même un bon score au hit-parade des immondices possibles.
La tentative d'obtention de faveurs sexuelles se retrouve dans une bonne majorité des témoignages de jeunes filles ou jeunes femmes victimes de marabout. Il est assez rare que les victimes, déjà bien attachés à l'engrenage de dépendance, arrivent à trouver la force de refuser les faveurs demandées.

Les sommes soutirés aux victimes peuvent chiffrer très haut, même si la plupart s'arrêtent avant la barre des 10.000€ -- Sur des arnaques de plusieurs années, 100.000€, 150.000€ est possible.
Je n'ai pas entendu de témoignage comprenant à la fois le viol ou attouchements, masturbation etc ET une somme d'argent faramineuse type 100.000€ -- Je pense que les victimes de viols et attouchements ne restent tout simplement pas assez longtemps sous le joug du marabout pour que la compilation soit possible.

NB: Je n'ai jamais eu affaire à des marabouts directement, si bien que je n'ai pas encore eu de menaces de procès. Bhah, pas d'inquiétudes, ça devrait bien finir par m'arriver. Remarquez, il me semble qu'ils sont plus prompt aux menaces d'envoutements qu'à celles des tribunaux. En un sens, ce n'est pas plus mal.

-------------------------------------------------
Conclusions de la première partie:

De tout ce beau monde, les marabouts sont les moins influents -car ils ne sont pas vraiment coordonnées entre eux pour la plupart. Il existe néanmoins des territorialités, je n'exclut donc pas un certain "chapotage", assorti sans doute d'une sorte de licence officieuse payante. Si tel est bien le cas, les personnes qui prélèvent cette dîme ne doivent pas êtres inconnues (du monde de la voyance).
Les audiotels comme les plateformes sont assez diversifiés, mais quelques grosses structures sortent du lot, et font preuve d'une opacité à toute épreuve. La quantité d'argent qu'ils brassent est énorme, et leur influence (dans le monde de la voyance toujours) est à cette mesure.
Je regrette de ne pouvoir m'étendre d'avantage à ce sujet, car j'aurais beaucoup à dire, et bien des détails à apporter. Mais il faudrait que je nomme des gens que je sais êtres très susceptibles... Je ne le ferais pas. J'ai mes raisons.

---------------------
Je reviens plus tard pour la seconde partie.
Edit: huh, en fait plus tard sera demain, vu l'heure tardive... :|
42 est de toute évidence la réponse. Mais quelle est la question?

Ryline
Messages : 17
Inscription : 12 juil. 2010, 16:37

Re: Petit précis de démystification :)

#59

Message par Ryline » 26 août 2010, 17:35

Après m'être tapée la lecture de vos derniers posts (en passant, la concision ne semble pas faire partie de vos qualités), je ne peux m'empêcher de me poser une question:

Si vous réalisez que le monde des voyants est si dangereux, si corrompu, fraude et exploite un si grand nombre d'innocents, pourquoi continuer à encourager les gens à y croire et à entretenir l'illusion?

Oui, oui, je sais, vous vous êtes une honnête voyante, pas comme les autres et bla bla bla. Je ne cherche pas à m'acharner gratuitement sur vous, mais, définitivement, je déteste votre attitude. J'ai l'impression que vous voulez plaire à tout le monde. Vous vous montrez "complice" avec les sceptiques, en dénonçant des comportements de voyants, mais en même temps, vous vous faites payer pour exercer la "profession" (comme vous dites) de voyante. Pour moi, c'est comme si Mike Tyson militait contre la violence dans le sport en disant "oui oui, c'est vrai, je suis boxeur, mais ce n'est pas grave, en fait les lutteurs sont bien pires.".

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5755
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Petit précis de démystification :)

#60

Message par Cartaphilus » 26 août 2010, 21:56

Salut à tous.

[Réponse tardive à cause d'un problème de connexion.]
yquemener a écrit :Si on a pris l'habitude de donner du placebo aux groupes de contrôle dans les tests cliniques, c'est parce que justement un placebo peut avoir un effet mesurable.
Merci de me rappeler ce qu'est un placebo ; il peut effectivement avoir des effets mesurables, notamment positifs sur certains symptômes le plus souvent de nature fonctionnelle (par exemple la douleur), mais ce sont des effets non spécifiques, que l'on compare à l'activité spécifique supposée d'un traitement.

Voici votre exemple : « Si le placebo d'un malade est la prière et que ça augmente son espérance de vie [...] ».

Le critère de l'augmentation de survie à une pathologie (ce que je comprends par « espérance de vie »), c'est-à-dire l'amélioration du pronostic, est un critère objectif ; si un médicament, une intervention, une pratique, possèdent cet effet, le traitement en question sera utilisé à visée thérapeutique pour son action spécifique = la survie, sur l'affection donnée.

Et, sans vouloir entretenir la polémique, il me semble que la question des vertus thérapeutiques de la foi religieuse est déjà tranchée.

Edit : correction de fautes.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Miaou
Messages : 136
Inscription : 01 août 2010, 14:42
Localisation : France

Re: Petit précis de démystification :)

#61

Message par Miaou » 27 août 2010, 15:27

Ryline a écrit :Si vous réalisez que le monde des voyants est si dangereux, si corrompu, fraude et exploite un si grand nombre d'innocents, pourquoi continuer à encourager les gens à y croire et à entretenir l'illusion?
TOUTES les professions ont le même problème. Les médecins ne font pas exception. (J'avais mis le lien pourtant...), pas plus que les garagistes, les curés, les financiers, les vendeurs de chocolat, ....
Toute activité peut être pervertie. Cela ne signifie pas qu'elle ne peut pas être exercée avec éthique.

Sur ce point, le problème de la voyance est globalement le même que celui de la prostitution: il n'y a pas de cadre légal adapté. Donc on a un milieu à deux vitesses: les indépendants et la mafia. Quand la mafia fait la loi, eh bien, oui, ça donne des choses pas glop: oui. Mais ce n'est pas un problème inhérent à la voyance, c'est un problème découlant de l'absence de cadre.

Il n'existe pas de société humaine qui n'a pas ses voyants (ou ses prostitués d'ailleurs), on les appèle différemment suivant les cultures, mais cette pratique est toujours représentée. Et normalement encadrée. Nos sociétés modernes sont une sorte d'exception sur ce point, eh bien: il y a un prix à payer. Un jour, un équivalent de la MIVILUDE sera crée spécifiquement pour traiter ce problème, mais bien, en attendant, ce sera la foire du slip.

---
@ Homère (entres autres)
J'ai commencé à rédigé la seconde partie ce matin, je n'ai pas eu le temps de finir encore.
Je vous remercie grandement d'avoir posé la question, je me retrouve à compiler mes notes et mes bilans, entendu pour obtenir un rendu "propre", et c'est assez enrichissant. Je pense pouvoir finir lundi, avant ce sera difficile vu que ce we je suis sur mars pour un mariage.
42 est de toute évidence la réponse. Mais quelle est la question?

Zwielicht
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 4341
Inscription : 05 avr. 2004, 10:57

Re: Petit précis de démystification :)

#62

Message par Zwielicht » 27 août 2010, 15:52

En adoptant un cadre légal pour la voyance, on donne l'impression que ça marche. Idem avec l'astrologie. C'est ça le problème.

Ça doit marcher car il y a un cadre légal

Que les voyants jaloux des autres voyants établissent un code d'éthique à l'intérieur d'une association des voyants si ça leur chante..

Du reste, qu'on continue à dire, en tant que sceptiques, que la voyance c'est n'importe quoi.

Ceux qui peuvent comprendre comprendront.

Sinon, au gouvernement de contrôler ceux qui ouvrent des commerces (licenses commerciales), ceux qui fraudent (promettre un service qu'ils n'offrent pas) peuvent être poursuivis sur une base individuelle, au même titre qu'un bijoutier qui vend des zircons qu'il fait passer pour des diamants*. Quelques cas vont décourager les autres.

Qu'on continue à dire en tant que sceptiques à ceux qui sont floués qu'ils ont des recours.

Dans un pays libre, c'est tout ce qu'on peut faire.

*A-t'on le droit de priver quelqu'un du plaisir de penser qu'il porte des diamants alors que ce sont des zircons ? :lol:
Miaou a écrit :Il n'existe pas de société humaine qui n'a pas ses voyants (ou ses prostitués d'ailleurs), on les appèle différemment suivant les cultures, mais cette pratique est toujours représentée. Et normalement encadrée. Nos sociétés modernes sont une sorte d'exception sur ce point, eh bien: il y a un prix à payer
Un peu contradictoire; ou alors, méchante exception.
anybody in the creation/evolution debate area knows that this is basically a spiritual war. The root of the problem is not a question of what is science or what is truth. [Laurence Tisdall]

yquemener
Messages : 2261
Inscription : 09 août 2010, 07:06

Re: Petit précis de démystification :)

#63

Message par yquemener » 27 août 2010, 16:08

Zwielicht a écrit :En adoptant un cadre légal pour la voyance, on donne l'impression que ça marche. Idem avec l'astrologie. C'est ça le problème.

Ça doit marcher car il y a un cadre légal
C'est la partie en italique qui pose problème. C'est une idée reçue qui est fausse. Un cadre légale ne donne pas de caution scientifique. Je ne suis pas sur que ce soit un critère.
Miaou a écrit :Pour les questions d'ordre sentimental, bien, il n'y a juste aucune structure spécialisée. Du moins, pas avant les cas de détresse (violences, harcèlement, etc). D'un autre côté, les problèmes de coeur ordinaires ne sont pas d'une gravité qui justifierai un investissement national. (Il y a des causes bien plus urgentes qui ne sont pas suffisamment traités).
J'ai trouvé cette partie intéressante. Je partage ce constat, mais je trouve étrange qu'une personne a priori cartésienne comme vous, Miaou, tente de combler ce vide par de la voyance. Si c'est là la mission que vous vous donnez pourquoi ne pas le faire à "visage découvert" ? Ce serait dommageable commercialement vous croyez ? Je suis sur que faire de la pub sur le thème "la voyante qui dit que le Tarot c'est des conneries et offre des conseils sans artifices" ça peut marcher. Après tout d'après ce que vous racontez, il doit y en avoir un paquet, des déçus de la voyance.

Avatar de l’utilisateur
HarryCauvert
Messages : 1188
Inscription : 26 juin 2010, 09:57
Localisation : Canada

Re: Petit précis de démystification :)

#64

Message par HarryCauvert » 28 août 2010, 08:15

Miaou a écrit :Toute activité peut être pervertie. Cela ne signifie pas qu'elle ne peut pas être exercée avec éthique.
Je ne saisis pas bien en quoi des astrologues ou des voyants peuvent parler d'éthique ou de déontologie? Des médecins, des prostitués, des garagistes oui, mais eux fournissent des services très concrets. Il peut y avoir des garagistes escrocs, mais les voitures existent bel et bien et la mécanique est une réelle compétence.

Mais l'astrologie? La voyance? Comment parler d'éthique et de déontologie dans des professions fondées sur la superstition et l'exploitation de la crédulité?
J'ai bien conscience qu'un "bon" astrologue ou voyant regonflera habilement le moral de ses clients, mais un bon coiffeur peut en faire autant (sauf que lui fera payer pour une très concrète coupe de cheveux et c'est là-dessus que ses pairs le jugent).
Juste pour le fun: Fitz And The Tantrums, The Walker

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 5755
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Re: Petit précis de démystification :)

#65

Message par Cartaphilus » 28 août 2010, 14:59

Salut à tous.

Pour appuyer le message de HarryCauvert , peut-être convient-il de rappeler la définition du mot déontologie :
Le [url=http://www.cnrtl.fr/definition/d%C3%A9ontologie]CNRTL[/url] a écrit :Ensemble des règles morales qui régissent l'exercice d'une profession ou les rapports sociaux de ses membres.
Quelle règle morale pourrait bien justifier le fait de tabler sur la crédulité d'autrui, d'exploiter ses soucis, ses angoisses ou ses peurs et d'en tirer profit à travers un service rendu...
Miaou a écrit :Pour le reste, mes clients sont satisfaits de mes services, et j'ai surtout des retours positifs (par "retour" j'entends un message bilan envoyé quelques mois à quelques années plus tard).

... dont la réalité n'est attestée que par l'auteur de la pratique ?

Quant à constater que les marchands d'orviétan, les vendeurs d'illusions, les mercantis qui prospèrent peu ou prou sur la misère les problèmes de leurs semblables se comparent systématiquement aux médecins, et, pour justifier l'absence d'une bien improbable déontologie de leur profession, en viennent à souligner les manquements de la médecine scientifique, la chose est si banale qu'elle ne devrait plus heurter ceux qui ont prêté le serment d'Hippocrate...
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1986
Inscription : 13 juin 2007, 19:40
Localisation : Blois, France

Re: Petit précis de démystification :)

#66

Message par Ptoufle » 28 août 2010, 18:18

Miaou a écrit :
Ptoufle a écrit :Est-ce bien là la réponse ?
La réponse est 42. C'est dans ma signature.
Sauf que ma question ne concernait pas la vie, l'univers et le reste.
Miaou a écrit :Je peux me tromper, mais j'ai vraiment l'impression que vous n'avez pas compris que je ne prétendais pas deviner par magie qu'un tel est principal de lycée, une telle en cours de divorce, etc. Etc. Il n'y a rien de paranormal là dedans. Rien de hasardeux non plus. Par contre, ça surprend en général, oui, parce que la plupart des personnes ne savent pas combiner les indices, que ce soit consciemment ou inconsciemment.
J'ai l'impression que vous n'avez pas compris non plus que, dans certains cas, c'est juste "facile", enfin "évident", d'être précise. Pas dans tous, mais dans une bonne part. Et purée, sans faire appel au moindre irrationnel ou quoi que ce soit.
On a surtout bien compris que tu te servais du titre de voyante pour pigeonner du client et sans trop d'efforts, et que tu te places bien au-dessus de la mêlée, comme tous les voyants qui peuvent passer par ici.
Miaou a écrit :Sur les profs et autres fonctionnaires de l'Éducation Nationale: bien, de fait, très souvent, je les calcule à 3km. Ca n'a RIEN de paranormal ni d'étonnant, même si ça peut sérieusement faire tiquer mode "Elle exagère, elle enjolive, etc". Je suis d'une famille de prof. Des deux côtés, sur deux générations, tous les oncles et tantes, et les amis de la famille, et mes propres amis, qui sont profs ou fils de profs, etc. Bien sur que je les calcule à 3km. J'ai des signes "évidents", pour moi, des presque rien, invisibles pour toute autre personne -et même pour d'autres fille de profs par ailleurs. Je ne sais pas quels sont les indices en question, je sais juste qu'ils sont fiables.
De même je reconnais facilement les personnes qui sont à leur compte professionnellement parlant. Ou les victimes de pédophiles, ou les personnes qui ont eu un meurtre dans leur entourage. Et d'autres choses. Je ne sais pas exactement comment je fais *exactement*. Je sais que ce n'est pas de la magie et qu'hors d'un contexte permettant la lecture à froid, ça ne marche pas.
Faire payer un type pour que les 3/4 de la consultation tu lui redises ce qu'il sait déjà, et que pour le reste du temps tu lui donnes des conseils passe-partout du haut de ta longue expérience de vie, franchement où est l'éthique ? ah oui quand c'est trop grave tu refourgues un numéro SOS et basta !
Ne penses-tu pas que si tu as le talent que tu viens étaler ici sans modestie, tu pourrais l'utiliser à des métiers réellement utiles ?
Miaou a écrit :j'ai des ressentis, des visions, des sortes de voix, enfin, des hallucinations tout comme il faut dans la définition établie de "voyante".
C'est quoi cette définition "établie" très personnelle ? J'ai surtout l'impression que pour toi toute personne avec un tant soit peu d'intuition est un voyant. Un peu comme si je m'arrogeais le droit de m'intituler médecin parce que j'ai diagnostiqué un rhume et donné un cachet d'aspirine ?
Tiens, ici Rotor est voyant, il a eu un flash :
Rotor a écrit :La coupe du cerveau m'est venu comme ça...
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
Ptoufle
Messages : 1986
Inscription : 13 juin 2007, 19:40
Localisation : Blois, France

Re: Petit précis de démystification :)

#67

Message par Ptoufle » 28 août 2010, 18:31

HarryCauvert a écrit :Mais l'astrologie? La voyance? Comment parler d'éthique et de déontologie dans des professions fondées sur la superstition et l'exploitation de la crédulité?
J'ai bien conscience qu'un "bon" astrologue ou voyant regonflera habilement le moral de ses clients, mais un bon coiffeur peut en faire autant (sauf que lui fera payer pour une très concrète coupe de cheveux et c'est là-dessus que ses pairs le jugent).
Attention madame ne se mélange pas avec le menu fretin, les coiffeurs sont incompétents et il ne faut pas confondre sa noble activité avec celle des astrologues !
"The greatest enemy of knowledge is not ignorance ; it is the illusion of knowledge"
Stephen Hawking

Avatar de l’utilisateur
Kobold
Messages : 278
Inscription : 22 juil. 2010, 18:43

Re: Petit précis de démystification :)

#68

Message par Kobold » 29 août 2010, 11:42

Question pour miaou:

Je sais que tu travails par téléphone mais est-ce que ton truc fonctionne aussi par internet ? (chat, e-mail, forum ou webcam.)
NE RIEN ACCEPTER SANS EXAMEN. NE TENIR COMPTE D'AUCUNE AUTORITÉ, QUELLE QU'ELLE SOIT. REGARDER TOUT DE SES PROPRES YEUX ET EXAMINER TOUT JUSQU'AU FOND.
Kant Emmanuel (1724-1804)

Zwielicht
Dictionnaire Sceptique
Dictionnaire Sceptique
Messages : 4341
Inscription : 05 avr. 2004, 10:57

Re: Petit précis de démystification :)

#69

Message par Zwielicht » 30 août 2010, 10:04

yquemener a écrit :
Zwielicht a écrit :En adoptant un cadre légal pour la voyance, on donne l'impression que ça marche. Idem avec l'astrologie. C'est ça le problème.

Ça doit marcher car il y a un cadre légal
C'est la partie en italique qui pose problème. C'est une idée reçue qui est fausse. Un cadre légale ne donne pas de caution scientifique. Je ne suis pas sur que ce soit un critère.

Depuis quand les gens ont-ils besoin de caution scientifique pour croire en un truc ? C'est justement là le problème : toute caution aide, quelle qu'elle soit.
anybody in the creation/evolution debate area knows that this is basically a spiritual war. The root of the problem is not a question of what is science or what is truth. [Laurence Tisdall]

confiancevoyant?
Messages : 3
Inscription : 26 mars 2013, 17:18

Re: Petit précis de démystification :)

#70

Message par confiancevoyant? » 26 mars 2013, 17:31

Bonjour,

J'aimerais savoir ce que vous pensez de l'offre de prestation faite par un voyant à un proche: il lui a demandé de mettre à disposition une grande somme d'argent pour les "esprits" pendant qu'il la debarasse d'un sort qui lui aurait été jeté - et elle recupererait cette somme d'argent à la suite de cela...

Il est vrai que la façon de présenter cela comme un don temporaire aux "esprits" qu'elle récupère immediatement apres ne sonne pas comme l'habituelle arnaque, mais ça ne pousse pas à la confiance non plus... Qu'en pensez-vous? Que dire à ce proche?

Merci

Florence
Messages : 8662
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Petit précis de démystification :)

#71

Message par Florence » 27 mars 2013, 04:08

confiancevoyant? a écrit :Bonjour,

J'aimerais savoir ce que vous pensez de l'offre de prestation faite par un voyant à un proche: il lui a demandé de mettre à disposition une grande somme d'argent pour les "esprits" pendant qu'il la debarasse d'un sort qui lui aurait été jeté - et elle recupererait cette somme d'argent à la suite de cela...

Il est vrai que la façon de présenter cela comme un don temporaire aux "esprits" qu'elle récupère immediatement apres ne sonne pas comme l'habituelle arnaque, mais ça ne pousse pas à la confiance non plus... Qu'en pensez-vous? Que dire à ce proche?
Qu'il s'agit d'une arnaque vieille comme le monde, il n'y a pas plus de sort que de beurre en broche, et il n'y aura pas davantage de voyant une fois qu'il aura encaissé l'argent ! D'autre part, demandez-lui ce que feraient des "esprits" désincarnés avec de l'argent ... :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit