Le créationniste et l'homosexualité

Le débat infini se poursuit ici
Remarque simple
Messages : 215
Inscription : 23 mars 2009, 00:47

Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar Remarque simple » 30 mai 2010, 18:45

Bonjour , je ne crois pas au dieu et je ne crois pas au diable.

On me dit quelque fois, qu'il ne faut pas lire la bible de façon intégrale, qu'il faut être ouvert d'esprit. On me dit qu'il faut savoir interpréter la bible. HUM....Hey bien....je vais me permettre d'interpréter la bible, de ne pas la lire intégralement...
On peut quelque fois retrouver des épisodes qui sont relie au sexe dans la bible.

A) Dans l’épisode de la pécheresse pardonnée, je pourrais supposer que le pharisien est un homosexuel, que les intentions de Jésus était de lui faire comprendre que c'était tout a fait normal. Pour cela Jésus aurait demande l'aide d'une femme dans le but de faire une démonstration...

« La pécheresse pardonnée

36 Un pharisien pria Jésus de manger avec lui. Jésus entra dans la maison du pharisien, et se mit à table. 37 Et voici, une femme pécheresse qui se trouvait dans la ville, ayant su qu'il était à table dans la maison du pharisien, apporta un vase d'albâtre plein de parfum, 38 et se tint derrière, aux pieds de Jésus. Elle pleurait; et bientôt elle lui mouilla les pieds de ses larmes, puis les essuya avec ses cheveux, les baisa, et les oignit de parfum. »

B) Dans un deuxième temps je crois que le pharisien fut surpris, surtout de la part d'un prophète. Il commença a se poser de sérieuse questions.. il n'avait pas invite la pécheresse..
« 39 Le pharisien qui l'avait invité, voyant cela, dit en lui-même: Si cet homme était prophète, il connaîtrait qui et de quelle espèce est la femme qui le touche, il connaîtrait que c'est une pécheresse. »

C) Dans un troisième temps, jésus utilise un exemple hors contexte, pour déstabiliser son hôte. C'est une technique de marketing assez connu.
40 Jésus prit la parole, et lui dit: Simon, j'ai quelque chose à te dire. Maître, parle, répondit-il. 41 Un créancier avait deux débiteurs: l'un devait cinq cents deniers, et l'autre cinquante. 42 Comme ils n'avaient pas de quoi payer, il leur remit à tous deux leur dette. Lequel l'aimera le plus? 43 Simon répondit: Celui, je pense, auquel il a le plus remis. Jésus lui dit: Tu as bien jugé.


D) Dans un quatrième temps, le statut de prophète lui donnant certain pouvoir, il reprocha a son hôte de ne pas lui faire les même avances que la femme.
44 Puis, se tournant vers la femme, il dit à Simon: Vois-tu cette femme? Je suis entré dans ta maison, et tu ne m'as point donné d'eau pour laver mes pieds; mais elle, elle les a mouillés de ses larmes, et les a essuyés avec ses cheveux. 45 Tu ne m'as point donné de baiser; mais elle, depuis que je suis entré, elle n'a point cessé de me baiser les pieds. 46 Tu n'as point versé d'huile sur ma tête; mais elle, elle a versé du parfum sur mes pieds.

E) Dans un cinquième temps, Jésus fait des promesses (on te pardonnera tes péchés), encore une technique de suggestion connu.
47 C'est pourquoi, je te le dis, ses nombreux péchés ont été pardonnés: car elle a beaucoup aimé. Mais celui à qui on pardonne peu aime peu. 48 Et il dit à la femme: Tes péchés sont pardonnés. 49 Ceux qui étaient à table avec lui se mirent à dire en eux-mêmes: Qui est celui-ci, qui pardonne même les péchés?


F) Dans un sixième temps, il demande a la femme de partir, elle ne resta pas a souper, c'est ce qui a mis le doute dans mon esprit. Malheureusement, le texte ne raconte pas la réaction du pharisien.
50 Mais Jésus dit à la femme: Ta foi t'a sauvée, va en paix.

G) L’histoire ne dit pas si Jésus a libéré le pharisien de ses préjugés sur lui même et si le pharisien s’est mis a faire les préliminaires demandes par Jesus, je ne sais pas….

Ce que je veux simplement démontrer ici, est que l'on peut interpréter ce qu'on veut avec un livre comme la bible, tellement il y a de contradictions. Je me demande combien d'interprétations on pourrait faire avec ce texte.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Une obsession morbide

Messagepar Denis » 30 mai 2010, 20:49


Salut Remarque simple,

Tu dis :
Bonjour , je ne crois pas au dieu et je ne crois pas au diable.

Ce que je veux simplement démontrer ici, est que l'on peut interpréter ce qu'on veut avec un livre comme la bible, tellement il y a de contradictions.

Remarque simple a écrit :Bonjour, je ne crois pas au dieu et je ne crois pas au diable.

Voici une collection de textes venant de la bible, a chaque texte j'ai ajoute un commentaire.

Remarque simple a écrit :Plus je me pose des questions sur la morale de la bible , plus je suis surpris de réaliser a quel point ce livre peut-être d'une grande atrocité.

J'ai du mal à comprendre où tu veux en venir.

Tu nous inondes de nouveaux fils où tu ne cesses de nous dire à quel point tu trouves que la bible est pourrie.

Si elle t'écoeure tant que ça, pourquoi ne pas simplement la mettre à la poubelle et penser à autre chose ?

Ça commence à friser l'obsession morbide, ta fixation sur la bible.

Change-toi les idées. Va voir un film. Fais du jardinage. Du bricolage. N'importe quoi.

Ou poste-nous des messages qui traitent d'autre chose que des niaiseries bibliques qui, sur le forum, n'intéressent pas grand monde.

Amicalement,

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Ildefonse
Messages : 4522
Inscription : 21 déc. 2008, 17:11

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar Ildefonse » 31 mai 2010, 17:03

J'abonde dans le sens de Denis. Pour vous, cet acharnement, pour légitime qu'il paraisse, n'en est pas moins malsain. Pour simplifier, vous vous faites du mal.

Et puis, je n'ai pas vu le rapport avec l'homosexualité...
La crainte des dieux est la fin de la sagesse.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18620
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

L'évolution des espèces

Messagepar Denis » 31 mai 2010, 18:09


Ildefonse a écrit :Et puis, je n'ai pas vu le rapport avec l'homosexualité...

Ni avec l'évolution des espèces, thème de la rubrique où il s'entête à poster.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Remarque simple
Messages : 215
Inscription : 23 mars 2009, 00:47

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar Remarque simple » 14 oct. 2011, 20:21

En écrivant plusieurs textes, cela permet aux lecteurs de choisir leur thème et de le critiquer. Sur le site des sceptiques, les fils de discussions sont très intéressants et inspirants. J’aime beaucoup cette liberté de pouvoir répondre à des intervalles de temps distancé, (surtout quand je manque de temps). Je me pose beaucoup de questions, à plusieurs niveaux, à propos des livres sacrés.

La question à se poser est : à quoi sert de parler de l’homosexualité dans la religion, quand le sujet principal est la création ? Le but ici, est de démontrer que la création est une invention de l’homme.

Je ne peux pas prouver que le dieu n’existe pas, mais par contre je voudrais démontrer que les livres de références (bible et coran) et le système religieux qui sous-tendent la création ne sont pas crédible.

Je voudrais aussi démontrer, si possible, que la religion/création est un système désuet. Pour cela, évidemment, j’ai besoin d’aide et de temps.

Si vous êtes d’accord je retourne au sujet de l’homosexualité.
Il n’y a pas que dans la bible que l’on retrouve des promesses homosexuelles, dans le coran aussi. Lisez ces sourates :


76. L'homme
17. Et là, ils seront abreuvés d'une coupe dont le mélange sera de gingembre,
18. puisé là-dedans à une source qui s'appelle Salsabil.
19. Et parmi eux, circuleront des garçons éternellement jeunes. Quand tu les verras, tu les prendras pour des perles éparpillées.
20. Et quand tu regarderas là-bas, tu verras un délice et un vaste royaume.

52. At-Tur
23. Là, ils se passeront les uns les autres une coupe qui ne provoquera ni vanité ni incrimination.
24. Et parmi eux circuleront des garçons à leur service, pareils à des perles bien conservées.

Ce sont des promesses paradisiaques selon lesquelles les pieux pourront assouvir leurs désirs quel qu’ils soient. Je ne crois pas me tromper beaucoup.

Ce qui est un énorme paradoxe, est le rejet des homosexuels par les religions, surtout quand on retrouve dans leurs livres de références des séquences homosexuelles.

De plus, une évidence énorme est le lien entre la diminution du nombre de prêtre dans une société quand l’homosexualité est acceptée par celle-ci. Tout le monde le sait….. Savez-vous s’il y a eu des études en ce sens ?

La question que je me pose est pourquoi, le rejet de la nature homosexuelle de plusieurs individus, quand ceux –ci font partie de l’empire religieux?

En refusant de reconnaitre la nature des individus, en creeant un sentiment de culpabilité, est-ce l’on s’acquièrent des serviteurs volontaires à vie ? Est-ce une technique de manipulation?

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7468
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar Raphaël » 14 oct. 2011, 23:39

Remarque simple a écrit :La question que je me pose est pourquoi, le rejet de la nature homosexuelle de plusieurs individus, quand ceux –ci font partie de l’empire religieux?


En ce qui concerne la Bible, j'ai l'impression que le rejet de l'homosexualité vient en grande partie des Épîtres de St-Paul. Je n'ai jamais compris d'ailleurs pourquoi les religions chrétiennes préférent suivre les enseignements de cet imposteur plutôt que de suivre celui qu'il considèrent comme le vrai Messie, c'est-à-dire Jésus-Christ.

Remarque simple
Messages : 215
Inscription : 23 mars 2009, 00:47

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar Remarque simple » 11 mai 2013, 12:04

Bonjour,

Je ne crois pas au dieu, au diable et aux miracles. Bon…bon…bon, ceci dit je reviens au sujet de l’homosexualité des religieux. J’avancerais qu’un homosexuel qui est rejeté par sa famille et par ses contemporains souffre beaucoup et il (ou elle) peut développer des troubles mentaux. Par exemple, il pourrait s’isoler dans le désert et se croire le fils de dieu. Cette personne souffre et elle cherche souvent à compenser le vide au travers de ses amis.
Vous avez compris n’est-ce pas ? Je pense que le personnage « Jésus » de la bible était un homosexuel. Pour faire croire à des miracles, le personnage « Jésus » de la bible avait surement développé le sens du spectacle et c’est une des raisons qui rend la lecture un peu plus intéressante. Et de plus, à la fin de sa vie, je pense que Jésus avait développé un trouble de mégalomanie, il laissait sous entendre qu’il serait le roi de juifs.

Il y a dans la bible un endroit qui laisse sous entendre le rejet que Jésus a vécu, lorsqu’il était jeune. Dans le récit de la bible, à une certaine période quand Jésus avait gagné en notoriété il revit sa famille. A son tour Jésus rejeta sa famille, il démontra clairement que celle-ci était moins importante que son équipe, je crois que c’était de la vengeance. Je vous laisse lire ;


Evangile selon Mattieu
12.47 Quelqu'un lui dit: Voici, ta mère et tes frères sont dehors, et ils cherchent à te parler.
12.48 Mais Jésus répondit à celui qui le lui disait: Qui est ma mère, et qui sont mes frères?
12.49 Puis, étendant la main sur ses disciples, il dit: Voici ma mère et mes frères.

Maintenant, si vous relisez les évangiles en pensant que Jésus était un homosexuel et que les miracles n’existent pas, quel serait votre interprétation ? HIHIHIHIHI…….Sans rancune.

J’essais de comprendre :
A) je ne crois pas que Jésus soit le fils d’un dieu
B) Jésus avait surement des troubles mentaux, il disait parler aux anges et au dieu

Je retiens donc l’hypothèse que Jésus était homosexuel et qu’il a vécu un rejet traumatisant, qu’en pensez-vous ?

Si c’est vrai, il devient facile de comprendre pourquoi plusieurs homosexuels se retrouvaient parmi les religieux par un phénomène d’identification, qu’en pensez-vous?

Avatar de l’utilisateur
carlito
Messages : 927
Inscription : 10 nov. 2010, 12:26

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar carlito » 11 mai 2013, 13:02

Remarque simple a écrit :Je retiens donc l’hypothèse que Jésus était homosexuel et qu’il a vécu un rejet traumatisant, qu’en pensez-vous ?

Moi je pense que jésus (tel qu'il est décrit) n'a jamais existé.
Ensuite, après ta superbe démonstration :roll:
je me permet, outre le fait que tu associes
par un raccourci plus que douteux
homosexsualité/rejet/trouble mental,
de te préciser que, peut être, à l'époque
l'homosexualité n'était pas source de rejet...
je ne sais pas, toi si?
"Il dit qu'il sait! Ça promet..."

Avatar de l’utilisateur
Babel
Messages : 646
Inscription : 07 mai 2013, 05:39
Localisation : France

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar Babel » 11 mai 2013, 17:58

Remarque simple a écrit :Bonjour,

Je ne crois pas au dieu, au diable et aux miracles. Bon…bon…bon, ceci dit je reviens au sujet de l’homosexualité des religieux. J’avancerais qu’un homosexuel qui est rejeté par sa famille et par ses contemporains souffre beaucoup et il (ou elle) peut développer des troubles mentaux. Par exemple, il pourrait s’isoler dans le désert et se croire le fils de dieu. Cette personne souffre et elle cherche souvent à compenser le vide au travers de ses amis.
Vous avez compris n’est-ce pas ? Je pense que le personnage « Jésus » de la bible était un homosexuel. Pour faire croire à des miracles, le personnage « Jésus » de la bible avait surement développé le sens du spectacle et c’est une des raisons qui rend la lecture un peu plus intéressante. Et de plus, à la fin de sa vie, je pense que Jésus avait développé un trouble de mégalomanie, il laissait sous entendre qu’il serait le roi de juifs.
(...)


Vous vous exprimez comme un prospectus.
Un philosophe n'échappe à la médiocrité que par le scepticisme ou la mystique, ces deux formes du désespoir face à la connaissance. La mystique est une évasion hors de la connaissance, le scepticisme une connaissance sans espoir. Deux manières de dire que le monde n'est pas une solution. Cioran

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar BeetleJuice » 12 mai 2013, 05:01

remarque simple a écrit :Je retiens donc l’hypothèse que Jésus était homosexuel et qu’il a vécu un rejet traumatisant, qu’en pensez-vous ?


Que c'est comme toutes les hypothèses de pseudo-psychologie qui essaient de chercher des troubles sur un personnage du passé: essentiellement spéculatif parce que le matériaux d'analyse est en grande partie ou totalement le fait d'une réécriture à postériori.

Ca n'a strictement aucun intérêt, donc, parce que c'est parfaitement indémontrable.

C'est d'autant moins intéressant que votre hypothèse de départ souffre en plus de grosse lacune parce que reposant sur un raccourci des plus douteux et tentant de plaquer sur le contexte du Ier siècle, une réaction et une vision moderne.

carlito a écrit :de te préciser que, peut être, à l'époque
l'homosexualité n'était pas source de rejet...
je ne sais pas, toi si?


A priori, si.
Le judaisme antique condamnait fortement l'homosexualité, qui est décrite dans le Lévitique comme perversion. Cela dit, ça ne rend pas pour autant l'idée de remarque simple crédible. Rien ne dit que le rejet de l'homosexualité ait eu les mêmes conséquences sociales dans la société juive de l'époque qu'aujourd'hui dans les sociétés qui la rejette, ni les mêmes conséquences sur les individus.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 5527
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar curieux » 13 mai 2013, 06:07

Remarque simple a écrit :Je retiens donc l’hypothèse que Jésus était homosexuel et qu’il a vécu un rejet traumatisant, qu’en pensez-vous ?
Si Jésus a existé, qu'il est ressuscité, qu'il a pris son royaume en main, alors tes hypothèses démontrent que tu ne devrais pas autant te secouer le bocal :
I Corinthiens 6.9 Ne savez-vous pas que les injustes n'hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères,
6.10 ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le royaume de Dieu.

Romains 1.26 C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes: car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature;
1.27 et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.

Si Jésus était homosexuel alors il s'est exclu lui-même du royaume qu'il a tant prêché.
ça nous fait une belle jambe.
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
Bienvenue aux félés car ils laisseront passer ma lumière. [Michel Audiard]

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7468
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar Raphaël » 13 mai 2013, 13:07

curieux a écrit :Si Jésus était homosexuel alors il s'est exclu lui-même du royaume qu'il a tant prêché.
ça nous fait une belle jambe.


Je ne suis pas sûr de te suivre: tu cites les paroles de Saint Paul, pas celles de Jésus.

Est-ce qu'il y a quelque chose dans les Évangiles à propos de l'homosexualité ?

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 5527
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar curieux » 14 mai 2013, 13:08

De mémoire il ne me semble pas en tous cas.
Mais bon, le nouveau testament forme un tout qui est sensé être inspiré de Dieu, donc si les lettres de Paul y sont consignées c'est que Dieu les a approuvées. Logique.
Si les onze autres apôtres étaient sensé former les piliers du royaume des cieux avec lui, c'est forcément qu'ils n'avaient rien à se reprocher de ce côté là. Si ce n'était pas le cas on voit mal Paul ramener sa science envers eux et à plus forte raison contre Jésus.
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
Bienvenue aux félés car ils laisseront passer ma lumière. [Michel Audiard]

Avatar de l’utilisateur
Babel
Messages : 646
Inscription : 07 mai 2013, 05:39
Localisation : France

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar Babel » 14 mai 2013, 16:04

curieux a écrit :De mémoire il ne me semble pas en tous cas.
Mais bon, le nouveau testament forme un tout qui est sensé être inspiré de Dieu, donc si les lettres de Paul y sont consignées c'est que Dieu les a approuvées. Logique.
Si les onze autres apôtres étaient sensé former les piliers du royaume des cieux avec lui, c'est forcément qu'ils n'avaient rien à se reprocher de ce côté là. Si ce n'était pas le cas on voit mal Paul ramener sa science envers eux et à plus forte raison contre Jésus.


Paul n'était pas un des douze apôtres, il n'a jamais connu Jésus.
Un philosophe n'échappe à la médiocrité que par le scepticisme ou la mystique, ces deux formes du désespoir face à la connaissance. La mystique est une évasion hors de la connaissance, le scepticisme une connaissance sans espoir. Deux manières de dire que le monde n'est pas une solution. Cioran

M4Shermer
Messages : 11
Inscription : 14 mai 2013, 09:35

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar M4Shermer » 14 mai 2013, 16:47

Babel a écrit :
Paul n'était pas un des douze apôtres, il n'a jamais connu Jésus.


Idem pour les quatre évangélistes des évangiles canoniques. Ces évangiles auraient été rédigées entre 75 et 110 après J.-C. Ils sont attribués à des disciples de Jésus seulement par tradition.

Pour en revenir au sujet de ce fil, moi, dès qu'on se met à ergoter sur le contenu de la Bible et du Nouveau Testament comme si c'étaient des sources historiques fiables, je décroche. Le débat devient vicié par de fausses prémisses.

Avatar de l’utilisateur
HarryCauvert
Messages : 1188
Inscription : 26 juin 2010, 09:57
Localisation : Canada

Re: Les donneurs de leçons et l'homosexualité

Messagepar HarryCauvert » 14 mai 2013, 21:57

Remarque simple a écrit :Bon…bon…bon, ceci dit je reviens au sujet de l’homosexualité des religieux. J’avancerais qu’un homosexuel qui est rejeté par sa famille et par ses contemporains souffre beaucoup et il (ou elle) peut développer des troubles mentaux. Par exemple, il pourrait s’isoler dans le désert et se croire le fils de dieu. Cette personne souffre et elle cherche souvent à compenser le vide au travers de ses amis.
Vous avez compris n’est-ce pas ? Je pense que le personnage « Jésus » de la bible était un homosexuel.
Le jour où on lâchera la grappe aux homosexuels...

... je ne serai plus de ce monde.
Juste pour le fun: Fitz And The Tantrums, The Walker

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20297
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Les donneurs de leçons et l'homosexualité

Messagepar Jean-Francois » 15 mai 2013, 12:31

HarryCauvert a écrit :Le jour où on lâchera la grappe aux homosexuels...
... je ne serai plus de ce monde.


C'est une remarque à prendre au figuré ou un coming out ;)

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
HarryCauvert
Messages : 1188
Inscription : 26 juin 2010, 09:57
Localisation : Canada

Re: Les donneurs de leçons et l'homosexualité

Messagepar HarryCauvert » 16 mai 2013, 18:00

Jean-Francois a écrit :C'est une remarque à prendre au figuré (...)
Plutôt un constat désabusé fondé sur une assez longue expérience des théories à la c.. que j'ai pu entendre sur ce sujet.
Jean-Francois a écrit :(...) ou un coming out ;)
C'est une boutade ou une tentative de drague un peu maladroite? :mrgreen:
Juste pour le fun: Fitz And The Tantrums, The Walker

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20297
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Les donneurs de leçons et l'homosexualité

Messagepar Jean-Francois » 19 mai 2013, 07:22

HarryCauvert a écrit :
Jean-Francois a écrit :(...) ou un coming out ;)
C'est une boutade ou une tentative de drague un peu maladroite? :mrgreen:


Non, non! Moi, j'aime bien qu'on me la lâche, la grappe :mrgreen:

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 5527
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar curieux » 21 mai 2013, 10:11

Babel a écrit :Paul n'était pas un des douze apôtres, il n'a jamais connu Jésus.
L’apôtre Paul n'était pas un des douze apôtres. :mefiance:
On le sait bien qu'il n'était pas contemporain de Yéssouss, Luc le dit dans Actes, les douzes premiers chapitres concernent Pierre, les seize derniers concernent Saul de Tarse devenu l'apôtre Paul.

M4Shermer a écrit :Idem pour les quatre évangélistes des évangiles canoniques.
Dans Actes ch20 Luc dit en parlant des voyages de Paul:
Actes 20.6 Pour nous, après les jours des pains sans levain, nous nous embarquâmes à Philippes, et, au bout de cinq jours, nous les rejoignîmes à Troas, où nous passâmes sept jours.
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
Bienvenue aux félés car ils laisseront passer ma lumière. [Michel Audiard]

Remarque simple
Messages : 215
Inscription : 23 mars 2009, 00:47

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar Remarque simple » 15 sept. 2013, 14:05

Bonjour,

@carlito. Voyons-dont, les historiens ont reconnu l’existence de Jésus….remettre en doute son existence est décevant, mais ca ne changerait rien… je continuerais quand même….hihihihihihi

@BeetleJuice. Il te faut pousser plus loin ton raisonnement. Le rejet pur et simple d’une hypothèse démontre un esprit fermé, et tu es meilleur que cela (tu me l’as déjà prouvé).

Ceci dit, Il y a d’autres preuves de l’homosexualité de Jésus dans les évangiles. La révolution de celui-ci est justement son homosexualité.

Je vais vous donner une autre évidence de l’homosexualité de Jésus. Voici une citation de la bible qui donne d’autres indices de son orientation sexuelle.


Evangile de Jean :
13.21
Ayant ainsi parlé, Jésus fut troublé en son esprit, et il dit expressément: En vérité, en vérité, je vous le dis, l'un de vous me livrera.
13.22
Les disciples se regardaient les uns les autres, ne sachant de qui il parlait.
13.23
Un des disciples, celui que Jésus aimait, était couché sur le sein de Jésus.


Ce disciple que Jésus aimait, serait Jean. Selon WIKI, Irénée, évêque de Lyon, a reconnu que Jean était celui qui posait sa tête sur le sein de Jésus et qui l’aimait. C’était le grand amour je crois.


Savez-vous ce que je trouve amusant en ce moment dans l’actualité québécoise, c’est cette polémique médiatique a propos du crucifix de Jésus. Pourtant ce crucifix peut aussi représenter la souffrance des homosexuels qui ont vécu le rejet. Le choix est de savoir si on met le crucifix en évidence ou non. L’interprétation est personnelle mais évolutive et on pourrait présenter les interprétations possibles pour justifier le choix.


Qu’en pensez-vous ?

Avatar de l’utilisateur
voyageur
Messages : 666
Inscription : 06 janv. 2013, 06:05

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar voyageur » 15 sept. 2013, 14:40

Remarque simple a écrit :Qu’en pensez-vous ?
Que votre hypothèse selon laquelle Jésus aurait été gay est aussi probable que celle où il aurait été zoophile, la preuve regarder la crèche ! :ouch: :ouch: :ouch: Les regards de l'âne et du bœuf sont quand même suspects, non?

Remarquer peut-être qu'il n'aimait que les animaux masculins, alors Jésus aurait été le premier zoogayphile. Tout un programme!
Quelqu'un sur une autre enfilade me demandait à quoi je carburais, j'ai envie de dire que ce que vous prenez est pas mal non plus.
voyageur, Docteur en Sciences Fictions, spécialiste en Mystique. :clown2:

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 5527
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar curieux » 17 sept. 2013, 05:23

Remarque simple a écrit :Ce disciple que Jésus aimait, serait Jean. Selon WIKI, Irénée, évêque de Lyon, a reconnu que Jean était celui qui posait sa tête sur le sein de Jésus et qui l’aimait. C’était le grand amour je crois.
Tout est une question de traduction, il y a aimer et aimer.
Exercer son esprit critique, c'est bien, mais salir ce qui est beau ne fait que confirmer une autre parole :
Tite 1.15 Tout est pur pour ceux qui sont purs; mais rien n'est pur pour ceux qui sont souillées et incrédules, leur intelligence et leur conscience sont souillés.
1.16 Ils font profession de connaître Dieu, mais ils le renient par leurs œuvres, étant abominables, rebelles, et incapables d'aucune bonne œuvre.
Je ne suis plus croyant au sens où on l'entend ici, mais bon, je l'ai été et je peux te dire qu'ils n'en ont rien cirer de ce genre d'interprétation. Ce qu'ils en retirent c'est que tu te cherches probablement des excuses pour te vautrer dans la fange alors que ta maman t'avais pourtant appris que c'est pas beau. :mrgreen:
De 1858 à 1972, à Lourdes:
- - guérisons miraculeuses reconnues par les autorités médicales: 34
- - guérisons miraculeuses constatées par les autorités religieuses:72
- - accidents mortels de circulation sur la route du pélerinage: 4272...
Bienvenue aux félés car ils laisseront passer ma lumière. [Michel Audiard]

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6567
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar BeetleJuice » 17 sept. 2013, 08:22

@BeetleJuice. Il te faut pousser plus loin ton raisonnement. Le rejet pur et simple d’une hypothèse démontre un esprit fermé, et tu es meilleur que cela (tu me l’as déjà prouvé).


Je n'ai pas besoin de pousser mon raisonnement plus loin, votre hypothèse, comme l'essentiel de vos hypothèses en général, ne repose simplement sur rien de concret. Même dans le cas où Jésus aurait existé, on sait que la Bible est une version romancée, voir très romancée de sa vie et il est quasiment impossible de savoir ce qui est une pure invention, une déformation d'un fait réel, un fait réel...

Donc faire des hypothèses sur la sexualité de Jésus à partir de la Bible en la prenant pour une source fiable, c'est faire des hypothèses sur la sexualité d'un personnage mythologique et ça n'a pas de réel intérêt du point de vue de l'étude historique.Votre source étant médiocre, pas besoin de discuter vos conclusions, elles sont à la mesure des sources.
C'est comme prétendre faire l'historique de la seconde guerre mondiale avec Inglorious Basterds de Tarantino. Vous y chopperez surement des information intéressante et de quoi faire quelque hypothèse générale, mais certainement pas de quoi faire des hypothèses aussi précises que celle que vous faites.

Ca fait 50 fois que je vous dis que la Bible n'est pas une source fiable. Ce qui est d'autant plus étrange, c'est que vous dénoncez ce bouquin, mais que vous le prenez en référence comme si ce qui y était écrit était une réalité.

Enfin, je m'use pour pas grand chose, vu que vous ne répondrez que dans 6 ou 8 mois...
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Remarque simple
Messages : 215
Inscription : 23 mars 2009, 00:47

Re: Le créationniste et l'homosexualité

Messagepar Remarque simple » 12 avr. 2014, 11:04

Bonjour,

@voyageur, Excellente suggestion, mais pour prouver ton point il faudrait trouver dans la bible des textes qui prouvent la « zoogayphile ». Peux-tu m’aider à retracer dans la torah, ou la bible ou le coran ce que tu prétends ?

@curieux, As-tu lu ce qui était écrit aux lignes précédentes aux textes que tu mentionnes, je cite :

Tite : 1.12 L'un d'entre eux, leur propre prophète, a dit: Crétois toujours menteurs, méchantes bêtes, ventres paresseux. 1.13 Ce témoignage est vrai. C'est pourquoi reprends-les sévèrement, afin qu'ils aient une foi saine, 1.14 et qu'ils ne s'attachent pas à des fables judaïques et à des commandements d'hommes qui se détournent de la vérité.

Sais tu que tu mets en évidence les insultes que l’on retrouve à profusion dans la Torah et la bible ? Dans ces livres, il n’y a pas de respect pour ceux qui ne croient pas en leur dieu. Est-ce que c’est ce que tu veux démontrer ?

@BeetleJuice : Mon raisonnement prend référence sur les écrits de la torah et de la bible, je veux prouver qu’il y a plusieurs interprétations possibles. J’en propose qui sont différentes. On sait, toi et moi, que les écrits bibliques sont un tissus de mensonges et je sui d’accord avec toi, mes sources : la torah, la bible et le coran, sont des sources médiocres…..hihihihihi

Le problème est qu’il y a beaucoup de gens qui croient en la torah, en la bible et au coran. La meilleure façon de contredire les religieux est d’utiliser leurs livres de références. Il y a beaucoup de mensonges dans la bible et on y retrouve aussi des vérités, d’où les controverses incessantes. La mémoire humaine est sélective et interprétative n’est-ce pas ? Démêler la vérité du mensonge est tout un défi, surtout quand la notion de vérité est elle-même volatile….

@BeetleJuice : Par rapport à mon temps de réponse qui peut atteindre un an, c’est que j’aime prendre un recul, mon but n’est pas de « t’user » comme tu dis, mais de vérifier ma façon de penser. Il y a sur ce site beaucoup d’autres intervenants, il y a beaucoup a comprendre.

Laissez-moi revenir sur le sujet de la sexualité parmi les religieux.

On sait depuis longtemps que beaucoup d’homosexuels ont trouvé refuge dans la religion. Ce n’est plus un secret. L’hétérosexualité est aussi acceptable que l’homosexualité, le problème est de vouloir le cacher. Mais il y a beaucoup plus grave.

Récemment, on a reconnu qu’il y avait parmi les religieux des pédophiles et qu’il pouvait même y avoir un système de pédophilie organisé. Avant, personne ne pouvait en parler à cause du sentiment de culpabilité et à cause de la puissance du système religieux. Et de nos jours, il est déconseillé de laisser un enfant seul parmi un groupe de religieux, la possibilité que l’enfant rencontre un pédophile est assez grande.

Vous allez-voir ou je veux en venir.

On sait que les humains ont la même nature depuis des milliers d’années. Il y avait donc, surement, des pédophiles dans les synagogues d’il y a deux mille ans. Il n’y a rien de surprenant dans ce que j’écris.

Je vous cite un extrait biblique ou un enfant est laissé seul avec un groupe de religieux :

LUC 2.42 Lorsqu'il fut âgé de douze ans, ils y montèrent, selon la coutume de la fête.
2.43 Puis, quand les jours furent écoulés, et qu'ils s'en retournèrent, l'enfant Jésus resta à Jérusalem. Son père et sa mère ne s'en aperçurent pas.
2.44 Croyant qu'il était avec leurs compagnons de voyage, ils firent une journée de chemin, et le cherchèrent parmi leurs parents et leurs connaissances.
2.45 Mais, ne l'ayant pas trouvé, ils retournèrent à Jérusalem pour le chercher.
2.46 Au bout de trois jours, ils le trouvèrent dans le temple, assis au milieu des docteurs, les écoutant et les interrogeant.
- - - - - - - - - - - - - - -

On ne sait pas ce qui s’est passé pendant ces trois jours, on ne sait pas ou l’enfant Jésus couchait. Mais il était devenu un petit centre d’intérêt parmi les religieux, un amusement. Ceci m’amène à me questionner. D’autant plus que quand il fut adulte, il ne parlait pas des gens de la synagogue d’une façon très élogieuse. Je vous laisse lire des écrits bibliques :

Matthieu 6.2 Lors donc que tu fais l'aumône, ne sonne pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d'être glorifiés par les hommes
Matthieu 6.5 Lorsque vous priez, ne soyez pas comme les hypocrites, qui aiment à prier debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes.
Matthieu 10.17 Mettez-vous en garde contre les hommes; car ils vous livreront aux tribunaux, et ils vous battront de verges dans leurs synagogues;
MARC 12.38 Il leur disait dans son enseignement: Gardez-vous des scribes, qui aiment à se promener en robes longues, et à être salués dans les places publiques; 12.39 qui recherchent les premiers sièges dans les synagogues, et les premières places dans les festins
- - - - - - - - - - - - - - -

Il devient donc facile d’avoir le doute en sachant ce que l’on sait aujourd’hui, c'est-à-dire qu’il y a de pédophiles parmi les religieux. On ne sait pas ce qui s’est produit quand Jésus était jeune mais pour que l’adulte jésus perde le respect des docteurs des synagogues, il y a un questionnement qui s’impose.

Qu’en pensez-vous ?


Revenir vers « Évolution/Création »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit