Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Le débat infini se poursuit ici
Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7468
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar Raphaël » 01 oct. 2017, 08:27

25 décembre a écrit :L’immatériel est la pensée virtuelle qui, dans l’Univers, guide ce dernier. Et comme nous sommes partie de l’Univers, c’est ce qui nous guide aussi.

Ton immatériel ressemble à la métamatière de Claude de Bortoli, sauf que que cette dernière ne contrôle directement que ce qui est non matériel. Indirectement par contre elle contrôle la matière via l'intelligence des humains.

Claude de Bortoli a écrit :L'univers de métamatière, grâce à son énergie l'intelligence, contrôle tout ce qui est fait sans matière. Il contrôle le comportement intelligent des humains.

http://www.sceptiques.qc.ca/forum/viewtopic.php?f=17&t=3729

Est-ce que cette théorie est logique pour toi ?

Remarque simple
Messages : 215
Inscription : 23 mars 2009, 00:47

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar Remarque simple » 01 oct. 2017, 10:17

@Decembre25. Merci pour ta réponse. Nous ne sommes pas en accord sur plusieurs concepts.

J’apprécie les sceptiques qui discutent en analysant et en questionnant. L’agnosticisme est un bon moyen pour exprimer ses idées sur la religion sans soulever la poussière. Par contre, la recherche d’une harmonie implique la connaissance d’opinions différentes, incluant celles des athées.

Je suis un athée convaincu et laissez-moi préciser mes opinions. Je pense que l’évolution est la meilleure façon d’expliquer notre existence. Je ne crois pas qu’il y ait eu des extraterrestres qui soient venus sur notre planète ou qu’il existe des reptiliens parmi nous ou qu’un dieu nous a créés. Dans le même ordre d’idée, je ne crois pas au BIGBANG, ni à la matière noire, ni à l’énergie sombre. (Mes arguments sont amenés dans le sujet sur « La création des voyages Astralllles ».)

À propos de mes opinions.

1)En premier, regardons l’approche philosophique qu’il y a dans les religions;
Il n’y a rien de VRAI dans les livres religieux
Il n’y a rein de BEAU dans les livres religieux
Il n’y a rien de BON dans les livres religieux
Il n’y a rien de JUSTE dans les livres religieux
Il n’y a rien de BIEN dans les livres religieux.
Je peux démontrer, pour chaque notion, ce que je prétends avec leurs écrits.

2)En second, parlons de l’amour.
La plupart des religieux ont associé, intimement, le sentiment d’amour à la notion d’un Dieu imaginaire ou d’une âme éternelle. Pour ces croyants, le fait de prétendre à l’inexistence de dieu ou de l’âme correspond à dire que l’amour n’existe pas. Ce qui est émotionnellement dramatique et absurde.
Pour les personnes qui croient à un sentiment d’amour sincère, le fait d’associer ce sentiment avec la religion est inutile et sans rapport, la religion est simplement de la superstition très mal utilisée.

3)En troisième, parlons de la société.
La société correspond à un ensemble d’individus qui est géré par des codes législatifs (lois), exécutifs (décisionnels) et judiciaires (coercitifs). Ces codes recherchent le bien commun au travers d’une économie, d’une culture, d’une éducation et de soins qui correspondent aux besoins de tous. Dans le cas qui motive mon discours, il est facile de démontrer que notre société discrimine les athées pour favoriser les religieux aux niveaux économiques, culturels et politiques. On ne parle pas de « bien commun » quand on mentionne les accommodements raisonnables, mais on parle plutôt de « bien religieux » et ce bien n’est que de la superstition passagère.
Après avoir lu ce qui est écrit dans leurs livres, il devient normal d’associer la notion du dieu imaginaire aux mots; mensonge, manipulation, menace, mégalomanie, misogynie, guerre et racisme parce que ce n’est pas de l’amour que l’on y retrouve.

4)En quatrième, parlons de statistique.
Tu as amené un chiffre, un pourcentage de 99.9%, pour exprimer ta foi ou ta confiance dans ces écrits. Il est difficile de quantifier mathématiquement un pourcentage, mais je comprends ton image.
Par contre, on peut faire des analyses de la fréquence d’apparitions de certains mots pour évaluer la tendance d’un texte.
Une preuve simple est celle-ci :
a) Si nous comptons le nombre de fois que le mot « amour » apparait dans la bible, nous enregistrerons 136 occurrences.
b) Maintenant, si nous comptons le nombre de fois que le mot « ennemi » apparait dans la bible, nous enregistrerons 419 occurrences.
La proportion entre ces deux mots prouve mon point, c’est-à-dire que les livres religieux parlent plus souvent de guerres que d’amour. Mais la question reste entière, pourrais tu utiliser d’autres mots, qui se contredisent l’un l’autre et qui prouvent le contraire de ce que je dis?

5)En cinquième, parlons de l’interprétation que les religieux imaginent être leur secret.
Les religieux ont comme principe d’analyser les écrits bibliques avec la perspective « du commandement d’amour », cet aveuglement volontaire biaise les interprétations de textes qui sont à la base des atrocités, en utilisant la notion floue de métaphore.
Selon ce principe,
a)s’il est écrit « aimez-vous », cela sera interprété littéralement et pourra s’appliquer aux individus tels quels. Cette portion de texte sera mise en évidence pour faire oublier les atrocités qui y sont attachées.
b)Par contre, s’il est écrit « tùez-les tous », cela sera interpréter métaphoriquement et se justifiera de mille façons, soit historiquement ou avec un appel à la prétention de faire souffrir l’âme (qui n’existe pas).
Cette méthode d’analyse est vicieuse et s’avère totalement subjective et dépendante du prédicateur. En utilisant ce principe d’interprétation, il devient possible de faire croire que des écrits, encourageant le cannibalisme, sont une chose juste.

6)En sixième, j’insiste pour dire que l’âme est de la superstition.
Contrairement à ce que tu dis, la croyance en l’âme permet de faire des promesses tout comme l’astrologie. Pour prouver mon point, voyons ce que la croyance en l’âme permet ;
a)de promettre un paradis après la mort
b)de se rapprocher d’un dieu imaginaire
c)de connaitre une résurrection future
d)etc…etc…etc

Comprenez bien, malgré que la religion possède des aspects sociaux importants et qu’elle correspond à des besoins individuels nécessaires à certains en donnant de faux espoirs, cela ne devrait pas donner le droit aux religieux de discriminer les athées comme c’est le cas actuellement. La neutralité sociale implique de ne pas prendre position. En permettant des accommodements religieux, la société admet l’existence d’un dieu ou d’une âme, ce qui est faux.

La culture d’une société change constamment et les religions maintiennent des dogmes. En appuyant financièrement et politiquement les religions, notre société favorise la superstition aux dépens des connaissances et de la culture sociale qui évolue sans cesse.

Pourquoi?

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 7492
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar Nicolas78 » 01 oct. 2017, 17:23

Remarque Simple a écrit : Il n’y a rien de VRAI dans les livres religieux
Il n’y a rein de BEAU dans les livres religieux
Il n’y a rien de BON dans les livres religieux
Il n’y a rien de JUSTE dans les livres religieux
Il n’y a rien de BIEN dans les livres religieux.

1 Faux.
2 Faux.
3 Faux.
4 Faux.
5 Faux.

Preuve 1 : "Abram était très riche en troupeaux, en argent et en or. "
Preuve 2 : "Ses rameaux s'étendront; Il aura la magnificence de l'olivier, Et les parfums du Liban."
Preuve 3 : "Tu ne prononceras point de sentence inique, et tu ne feras point mourir l'innocent et le juste" "Tu ne porteras point de faux témoignage contre ton prochain."
Preuve 4 : Idem que preuve 3
Preuve 5 : Idem que preuve 3


Je peux démontrer, pour chaque notion, ce que je prétends avec leurs écrits.

Ca sert à rien. Trop tard.
Je vient de démontrer l'inverse de ce que tu à dit.

notre société favorise la superstition aux dépens des connaissances et de la culture sociale qui évolue sans cesse.

Ca dépend pour qui...

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3400
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar 25 décembre » 01 oct. 2017, 22:15

Raphaël » 01 oct. 2017, 08:27
25 décembre a écrit :
L’immatériel est la pensée virtuelle qui, dans l’Univers, guide ce dernier. Et comme nous sommes partie de l’Univers, c’est ce qui nous guide aussi.


Ton immatériel ressemble à la métamatière de Claude de Bortoli, sauf que que cette dernière ne contrôle directement que ce qui est non matériel. Indirectement par contre elle contrôle la matière via l'intelligence des humains.

Claude de Bortoli a écrit :
L'univers de métamatière, grâce à son énergie l'intelligence, contrôle tout ce qui est fait sans matière. Il contrôle le comportement intelligent des humains.

viewtopic.php?f=17&t=3729

Est-ce que cette théorie est logique pour toi ?


J'ajoute toute sa pensée:
"L'univers matériel, grâce à son énergie l'instinct, contrôle tout ce qui est fait de matière de l'infiniment petit à l'infiniment grand, de la mélécule à la galaxie. Il contrôle le comportement instinctif du corps matériel des humains.

L'univers de métamatière, grâce à son énergie l'intelligence, contrôle tout ce qui est fait sans matière. Il contrôle le comportement intelligent des humains. "
Il semblerait que je dise le contraire de lui si la métamatière dont il parle est équivalent à l'immatériel.
Le matériel est guidé par l'immatériel.
La pensée immatérielle de l'humain peut aussi affecter la matière.

Comment l'instinct peut elle être une énergie? Je dis que la capacité de connaissance de ce qui est dans le rayon d'action d'un élément de matière amène cet élément à agir ou interagir avec son entourage. Que cet élément soit subatomique, atomique, moléculaire ou vivant.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3400
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar 25 décembre » 01 oct. 2017, 22:45

Remarque simple » 01 oct. 2017, 10:17
Tu as amené un chiffre, un pourcentage de 99.9%, pour exprimer ta foi ou ta confiance dans ces écrits.

Comprenez bien, malgré que la religion possède des aspects sociaux importants et qu’elle correspond à des besoins individuels nécessaires à certains en donnant de faux espoirs, cela ne devrait pas donner le droit aux religieux de discriminer les athées comme c’est le cas actuellement. La neutralité sociale implique de ne pas prendre position. En permettant des accommodements religieux, la société admet l’existence d’un dieu ou d’une âme, ce qui est faux.

La culture d’une société change constamment et les religions maintiennent des dogmes. En appuyant financièrement et politiquement les religions, notre société favorise la superstition aux dépens des connaissances et de la culture sociale qui évolue sans cesse.


Tu as du confondre avec un autre, je n'ai aucune foi dans les religions ou dans les écrits religieux. Par contre je pourrais dire qu'il y a 99% de probabilité que Dieu existe et je n'ai pas besoin de religion pour me le démontrer.
Je ne vois pas de religieux discriminer publiquement des athées.
Notre société ( le gouvernement provincial) ne favorise pas de religion au détriment de la science, elle respecte la multiplicité des idées tout en respectant la majorité.
Si je subventionne l'abbé Lemaître pour ses recherches est-ce que je favorise ses croyances en Dieu?
Merci de votre réponse intelligente

neuneutrinos
Messages : 257
Inscription : 06 juin 2017, 06:43

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar neuneutrinos » 02 oct. 2017, 03:04

Remarque Simple a écrit : Il n’y a rien de VRAI dans les livres religieux
Il n’y a rein de BEAU dans les livres religieux
Il n’y a rien de BON dans les livres religieux
Il n’y a rien de JUSTE dans les livres religieux
Il n’y a rien de BIEN dans les livres religieux.


Petite erreur de logique.
Remplace par "tout n'est pas ..."

citer un extrait pour en justifier la totalité revient à prendre une souche morte pour en conclure que la forêt est morte.

et 25 décembre qui n'a toujours pas compris pourquoi j'ai parlé de licorne...

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7468
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar Raphaël » 02 oct. 2017, 08:19

25 décembre a écrit :Comment l'instinct peut elle être une énergie?

Bonne question.

Je dis que la capacité de connaissance de ce qui est dans le rayon d'action d'un élément de matière amène cet élément à agir ou interagir avec son entourage.

La capacité de connaissance ? C'est drôlement formulé. Je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7468
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar Raphaël » 02 oct. 2017, 08:26

25 décembre a écrit :Par contre je pourrais dire qu'il y a 99% de probabilité que Dieu existe ...

Et moi je pourrais dire que c'est impossible de mettre un pourcentage sur la probabilité de l'existence de Dieu étant donné qu'il existe des centaines de définitions différentes pour ce mot.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20295
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar Jean-Francois » 02 oct. 2017, 08:40

Raphaël a écrit :
25 décembre a écrit :Par contre je pourrais dire qu'il y a 99% de probabilité que Dieu existe ...

Et moi je pourrais dire que c'est impossible de mettre un pourcentage sur la probabilité de l'existence de Dieu étant donné qu'il existe des centaines de définitions différentes pour ce mot.


Il s'en fout. Son but est d'être le plus arbitraire possible tout en prétendant ne pas l'être. Toutes proportions gardées, ses propos rappellent l'aisance de Mononk Trump envers la bullshit.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3400
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar 25 décembre » 02 oct. 2017, 08:51

Raphaël » 02 oct. 2017, 08:19

25 déc: Je dis que la capacité de connaissance de ce qui est dans le rayon d'action d'un élément de matière amène cet élément à agir ou interagir avec son entourage.

La capacité de connaissance ? C'est drôlement formulé. Je ne suis pas sûr de comprendre ce que tu veux dire.


En se limitant aux humains nous pouvons constater que la capacité de connaissance de chaque humain est différente l'un de l'autre dépendamment de la qualité de nos sens et de nos capacités intellectuelles. Et en plus chacun ne vit pas exactement dans le même milieu physique ni intellectuel.
Je ne connaîtrai jamais la grande muraille de Chine avec mes sens mais avec mes capacités intellectuelles j'en aurai une connaissance virtuelle. Si tu me dis que tu as un chat chez toi je connaîtrai ce fait mais ma connaissance de ton chat sera fictive, imaginative.


Raphaël » 02 oct. 2017, 08:26
25 décembre a écrit :
Par contre je pourrais dire qu'il y a 99% de probabilité que Dieu existe ...

Et moi je pourrais dire que c'est impossible de mettre un pourcentage sur la probabilité de l'existence de Dieu étant donné qu'il existe des centaines de définitions différentes pour ce mot.


Ouais, je n'avais pas pensé à ce détail.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3400
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar 25 décembre » 02 oct. 2017, 09:18

Jean-Francois » 02 oct. 2017, 08:40

Il s'en fout. Son but est d'être le plus arbitraire possible tout en prétendant ne pas l'être.

Le fait de faire des choix parmi tout ce qui se dit et qui est écrit concernant Dieu est une procédure normale conduisant à préciser la connaissance que l'on peut avoir de Dieu. C'est une façon logique de procéder.
Chacun a la liberté de choisir sa définition de Dieu. Je choisis de ne pas inclure les dieux Grecs, Romains etc., c'est un choix logique si je considère qu'il n'y as pas plus d'un dieu. Je choisi aussi d'exclure aussi toutes les restrictions qu'apportent les religions à ce propos. Pour presque toutes les religions dieu est comme un humain supérieur qui peut nous parler et faire de la magie (miracles). C'est limiter Dieu et lui attribuer des rôles qu'il n'a pas.
Il est aussi logique d'étudier Dieu au travers des connaissances scientifiques de toutes sortes puisque les sciences étudient ce qu'il y a dans l'univers et que nous pensons que c'est Dieu qui a fait l'Univers.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 3918
Inscription : 14 janv. 2014, 07:59

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar unptitgab » 02 oct. 2017, 13:15

25 décembre a écrit :[...] et que nous pensons que c'est Dieu qui a fait l'Univers.

Tu représentes un groupe de croyants ou tu aimes parler de toi à la première personne du pluriel? Dans une conversation le nous inclus, lorsque utilisé sans autres précisions, les interlocuteurs, hors ici plusieurs pense que dieu est un truc inutile et aussi réel que la licorne rose invisible, donc que ce truc n'a pas fait l'univers.
Depuis le temps que tu es ici, il parait quasi évident que tu ne comprendras pas ce qu'est une démarche scientifique, mais il serait agréable de ta part que tu n'inclus pas tes interlocuteurs dans tes délires personnels, en posant en affirmation tes croyances.
Con, cul, bite sont des mots qui appartiennent à la langue française, mais putain "malgré que" est impropre!

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3739
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar Wooden Ali » 02 oct. 2017, 14:39

Tu représentes un groupe de croyants ou tu aimes parler de toi à la première personne du pluriel?

C'est ce qu'on appelle le "nous" de majesté employé par ceux qui pensent être plusieurs : les rois, empereurs, papes, prophètes ... les mecs qui comptent, autrement dit !
Il sied bien, je trouve à un penseur du calibre de 25/12 : droit comme une faucille, net comme un brouillard londonien, acéré comme un sabre en plastique, pointu comme un accessoire pour dame, limpide comme un café turc, logique comme un président des États-Unis ... Bref, la crème de la crème.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3400
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar 25 décembre » 02 oct. 2017, 20:24

unptitgab » 02 oct. 2017, 13:15
25 décembre a écrit :
[...] et que nous pensons que c'est Dieu qui a fait l'Univers.

Tu représentes un groupe de croyants ou tu aimes parler de toi à la première personne du pluriel? Dans une conversation le nous inclus, lorsque utilisé sans autres précisions, les interlocuteurs, hors ici plusieurs pense que dieu est un truc inutile et aussi réel que la licorne rose invisible, donc que ce truc n'a pas fait l'univers.
Depuis le temps que tu es ici, il parait quasi évident que tu ne comprendras pas ce qu'est une démarche scientifique, mais il serait agréable de ta part que tu n'inclus pas tes interlocuteurs dans tes délires personnels, en posant en affirmation tes croyances.


Ce n'est pas un petit groupe ne croie pas en Dieu qui va nous dire que nous les croyants sommes minoritaires et que nous ne pouvons parler de nous. Les non croyants peuvent aussi utiliser le nous, non croyants. J'ai depuis le début posé comme prémisse que Dieu existe alors je crois que dans ce groupe peuplé de plusieurs non croyants en Dieu il est bon de préciser en utilisant le nous.
Untigab et moi, nous discutons des faits qu'il faut considérer pour prétendre que Dieu existe.
Comme tu vois tu pourrait aussi être inclus dans ce nous dépendamment de la façon de comprendre la phrase.

Tu confond la façon de connaître une pierre avec la façon de connaître Dieu. Je connais la méthode scientifique pour appréhender le matériel et vous ne savez pas qu'elle n'est pas utilisable dans le cas discuté.
Dans le contexte de la phrase que je viens d'écrire ci-haut, le vous est il utilisé pour inclure tous les non croyants ou pour te désigner toi en tant qu'individu appartenant aux sceptiques du Québec ou bien toi en tant qu'individu ne croyant pas en Dieu.
En fin, nous sommes tous en accord pour dire que la prémisse est: Dieu existe.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3400
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar 25 décembre » 02 oct. 2017, 20:37

Wooden Ali » 02 oct. 2017, 14:39

C'est ce qu'on appelle le "nous" de majesté employé par ceux qui pensent être plusieurs : les rois, empereurs, papes, prophètes ... les mecs qui comptent, autrement dit !

Reste concentré, lis deux puis trois fois pour bien comprendre. Utilise la méthode scientifique si ça peut t'aider. Quand je dit "on" je m'exclus, quand j'emplois le "nous" je m'inclus.
Sa majesté utiliserait le "Nous"
Il faut savoir lire avant d'interpréter une phrase. Et une phrase s'interprète selon le contexte de tous les écrits précédents et suivants.

Le thème est "Dieu n'existe pas... l'âme n'existe pas" Nous en sommes rendu à "Et si dieu existait" nous n'avons pas encore parlé de l'âme.
Si tu veux extrapoler et médire contre une personne en particulier ouvre toi un thème scientifique pour en parler avec la méthode scientifique.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 5745
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar Lulu Cypher » 02 oct. 2017, 22:32

25 décembre a écrit :Reste concentré, lis deux puis trois fois pour bien comprendre. Utilise la méthode scientifique si ça peut t'aider. Quand je dit "on" je m'exclus, quand j'emplois le "nous" je m'inclus.
Eh bien toi aussi reste bien concentré sur la connaissance superficielle de ta langue maternelle ... "on" n'exclue pas systématiquement la personne qui parle ... utiliser le "nous" dans ton contexte est plus une preuve d'immodestie que d'objectivité (peut-être te sens-tu seul)

25 décembre a écrit :Le fait de faire des choix parmi tout ce qui se dit et qui est écrit concernant Dieu est une procédure normale conduisant à préciser la connaissance que l'on peut avoir de Dieu. C'est une façon logique de procéder.
Le principe n'est pas illogique mais tout dépend de la manière dont on l'applique ... en l'occurrence tu nous a démontré depuis plus de 2 ans ton incapacité à séparer le vrai du faux, le bon grain de l'ivraie, le réel du fictif


25 décembre a écrit :Chacun a la liberté de choisir sa définition de Dieu. Je choisis de ne pas inclure les dieux Grecs, Romains etc., c'est un choix logique si je considère qu'il n'y as pas plus d'un dieu.
Alors si chacun de nous choisit sa propre définition il n'y a plus de discussion possible ... tout vaut tout personne n'a vraiment raison et personne n'a tort ... en gros s'exprimer sur le sujet n'a plus de valeur .... maintenant si tu souhaites vraiment poser les regles de la discussion sur les bases de tes affabulations et de définitions personnelles, je ne saurais trop te conseiller de t'ouvrir un blog.

25 décembre a écrit :C'est limiter Dieu et lui attribuer des rôles qu'il n'a pas.
Alleluia quand je pense que nous avions sur ce forum un pote (trés proche) de dieu et nous ne le savions pas :fou:

25 décembre a écrit :Il est aussi logique d'étudier Dieu au travers des connaissances scientifiques de toutes sortes puisque les sciences étudient ce qu'il y a dans l'univers et que nous JE penseons que c'est Dieu qui a fait l'Univers.
c'est bien sur moi qui ait modifié la citation
Présupposer un acte de création est un acte de foi, une pétition de principe improuvable ... vouloir étudier ce qui ne peut l'être à partir de conséquences supposées de son action est tout aussi stupide improductif que de penser que c'est une licorne rose invisible qui en est à l'origine ... ah oui c'est vrai j'oubliais que tu ne comprends rien au concept de la licorne ... dommage que tu sois si ... euh ... "original"

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 7468
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar Raphaël » 02 oct. 2017, 23:51

25 décembre a écrit :Chacun a la liberté de choisir sa définition de Dieu. Je choisis de ne pas inclure les dieux Grecs, Romains etc., c'est un choix logique si je considère qu'il n'y as pas plus d'un dieu.

De toutes façons ces Dieux sont périmés: inutile d'en parler ici.

Ce n'est pas un petit groupe ne croie pas en Dieu qui va nous dire que nous les croyants sommes minoritaires et que nous ne pouvons parler de nous.

Si tu te présentes comme le porte-parole des croyants il faudrait au moins préciser pour quel groupe tu parles.

Regarde ici, ça pourrait t'aider à choisir

Les non croyants peuvent aussi utiliser le nous, non croyants.

Les non croyants ont le droit d'utiliser le "nous" sans plus de précisions puisqu'ils s'entendent tous sur la même définition de Dieu: c'est Celui qui n'existe pas (le Néant en fait).

Prions le grand Néant, celui qui n'est pas et qui n'a jamais été pour les siècles des siècles. :incline:

Amen !

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3163
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar LoutredeMer » 03 oct. 2017, 05:37

25 décembre a écrit :Untigab et moi, nous discutons des faits qu'il faut considérer pour prétendre que Dieu existe.

Des faits? parfait. Peux-tu donner la liste des faits avérés montrant qu'un dieu existe svp.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3739
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar Wooden Ali » 03 oct. 2017, 08:13

Le monde immatériel est un monde parfait pour les fainéants intellectuels qui veulent se poser en penseurs. Défini par défaut (tout ce qui n'est pas matériel), il échappe à toutes qualification, restrictions, précisions pourtant nécessaires pour travailler dessus. Il semble donner une réponse universelle à à peu près n'importe quelle question qu'on pourrait se poser sans s'apercevoir qu'il y a une infinité de réponses équivalentes toutes aussi vaines et inutiles. Dans l'état où l'a créé le Grand Gourou tout y est possible, rien n'y est accessible. Dans ce monde, les hypothèses n'existent pas puisqu'elles échappent à tout espoir de vérification ou réfutation ; ce ne sont qu'élucubrations destinées à le rester éternellement.

L'approche de 25/12 confirme que sa recherche de dieu est une activité de fainéant immodeste.

Fainéant car il se place délibérément dans un monde virtuel où tout ce qui peu passer par la tête peut être vrai et faux à la fois. Pourquoi se fatiguer si n'importe quoi à la même valeur que ce qu'on avance. N'importe quelle absurdités devient une proposition irréfutable? La conscience de l'électron ? Tiens, oui ! Pourquoi pas ? Ça sonne bien, il fera bien dans ma cosmogonie !

Immodeste, car l'irréfutabilité de ces propos lui donne l’illusion perverse qu'il a trouvé, lui, avec ses petites mains et ses gros sabots, des vérités que des milliards d'individus avant lui n'ont pues trouver. D'où ses grotesques exigences (j'exige des réponses intelligentes !) dignes d'un instituteur s’adressant à ses élèves.

Il n'est malheureusement pas le seul. Tous ceux qui se réfugient dans une croyance explicative ont peu ou prou les mêmes caractéristiques de base : la paresse et le melon !
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4499
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar eatsalad » 03 oct. 2017, 08:32

Wooden Ali a écrit :Le monde immatériel est un monde parfait pour les fainéants intellectuels qui veulent se poser en penseurs.


C'est pourtant très simple : l'immatériel est ce qui reste quand tu as tout enlevé. :mrgreen:
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 20295
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar Jean-Francois » 03 oct. 2017, 08:44

Lulu Cypher a écrit :en l'occurrence tu nous a démontré depuis plus de 2 ans ton incapacité à séparer le vrai du faux, le bon grain de l'ivraie, le réel du fictif


Surtout: d'écrire longuement pour ne rien dire du tout.

Jean-François
"False facts are highly injurious to the progress of science, for they often endure long; but false views, if supported by some evidence, do little harm, for every one takes a salutary pleasure in proving their falseness." (C. Darwin)

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 3739
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar Wooden Ali » 03 oct. 2017, 09:33

C'est pourtant très simple : l'immatériel est ce qui reste quand tu as tout enlevé. :mrgreen:

Ne dire rien sur le néant : on s'approche de la sagesse orientale, là !
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Shaken, not stirred ! Samuel Hahnemann

Il est souvent facile de voir quelque chose qu'on ne peut expliquer et d'en rendre responsable quelque chose qu'on ne peut voir" Wladimir Lyra

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 3400
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar 25 décembre » 03 oct. 2017, 10:50

Lulu Cypher » 02 oct. 2017, 22:32

25 décembre a écrit :
Le fait de faire des choix parmi tout ce qui se dit et qui est écrit concernant Dieu est une procédure normale conduisant à préciser la connaissance que l'on peut avoir de Dieu. C'est une façon logique de procéder.
Le principe n'est pas illogique mais tout dépend de la manière dont on l'applique ... en l'occurrence tu nous a démontré depuis plus de 2 ans ton incapacité à séparer le vrai du faux, le bon grain de l'ivraie, le réel du fictif

La science ayant évolué nous savons maintenant que tous les dieux physiques proposés ne peuvent être des dieux. Si la définition large de Dieu inclus ce genre de dieux, il est bon de préciser que la définition de Dieu est plus restreinte. Est-ce vrai ou faux.
Si les dieux physiques, selon la science, n'existent pas que nous reste t'il. Il nous reste la possibilité que Dieu soit immatériel. (Le nous ici est utilisé dans le sens de nous tous qui discutons de ce sujet)


25 décembre a écrit :
Chacun a la liberté de choisir sa définition de Dieu. Je choisis de ne pas inclure les dieux Grecs, Romains etc., c'est un choix logique si je considère qu'il n'y as pas plus d'un dieu.
Alors si chacun de nous choisit sa propre définition il n'y a plus de discussion possible ... tout vaut tout personne n'a vraiment raison et personne n'a tort ... en gros s'exprimer sur le sujet n'a plus de valeur .... maintenant si tu souhaites vraiment poser les règles de la discussion sur les bases de tes affabulations et de définitions personnelles,

Quand je dis choisir la définition, c'est choisir comme je l'ai expliqué plus haut. C'est enlevé la partie impossible de cette définition. Dire que Dieu est immatériel, en présupposant que Dieu existe, me semble la seule solution possible pour ceux qui croient en l'existence d'un Dieu et en même temps à l'immatériel. Nous sommes plusieurs à croire en ces deux mots.
Ayant établit logiquement (en fonction de la croyance en un Dieu et à l'existence de l'immatériel) que Dieu est immatériel il nous reste à étudier les relations qu'Il a avec la matière et nous.

25 décembre a écrit :
Il est aussi logique d'étudier Dieu au travers des connaissances scientifiques de toutes sortes puisque les sciences étudient ce qu'il y a dans l'univers et que nous JE pensons que c'est Dieu qui a fait l'Univers.
c'est bien sur moi qui ait modifié la citation
Présupposer un acte de création est un acte de foi, une pétition de principe improuvable ... vouloir étudier ce qui ne peut l'être à partir de conséquences supposées de son action est tout aussi stupide improductif que de penser que c'est une licorne rose invisible qui en est à l'origine ... ah oui c'est vrai j'oubliais que tu ne comprends rien au concept de la licorne ... dommage que tu sois si ... euh ... "original"


Les scientifiques te diront qu'il y a ce qui n'existe pas et ce que nous ne connaissons pas.
Des scientifiques ont proposés la théorie des cordes pour expliquer l'existence de la matière, cette théorie fut à la mode pendant 40 ans et plusieurs ont travaillé pour la développer. Il fut démontré par la suite que les cordes n'existent pas. Des milliers de chercheurs furent improductifs sur une période de 40 ans?
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 4499
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar eatsalad » 03 oct. 2017, 11:36

D'habitude on utilise des définitions pour clarifier, mais celles de 25d me font l'effet inverse..

J'en ai le tournis ! je vais prendre l'air !
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Mitsou
Messages : 21
Inscription : 14 mai 2017, 22:17

Re: Dieu n’existe pas… l’âme n’existe pas.

Messagepar Mitsou » 03 oct. 2017, 11:41

En ce qui me concerne niveau divinité je me suis arrêté à Bacchus et Aphrodite, ça me convient bien et pour le moment c'est plutôt sympa :)

Sinon si j'ai a peu près compris la pensée de 25D, il nous faudrait étudier les influences indétectables d'un dieu immatériel...bah je te souhaites bon courage avec ça l'ami :)


Revenir vers « Évolution/Création »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit