Mythes au sujet de l'allergie alimentaire

Robert A. Wood, M.D.

 

Les allergies alimentaires causent plus que des réactions. Elle peuvent aussi provoquer de la mauvaise information et des fausses idées qui peuvent décourager ceux qui présentent réellement des allergies alimentaires de rechercher de l'aide ou les inspirer à accuser tout symptôme ou malaise sur des allergies alimentaires. Voici les mythes les plus courants:

C'est ne rien d'autre qu'un mal d'estomac. Un mal d'estomac peut être tout simplement une indigestion, mais il peut être un signe précoce d'une réaction allergique à un aliment. Sans un diagnostic précis, vous êtes à un risque élevé de manifester une réaction sévère plus tard et ne pas être préparé à la traiter.

Juste y goûter ne peut pas nuire. Pour votre système immunitaire, même une très petite quantité d'un aliment problème est assez pour provoquer une crise aigüe. Les personnes ayant des allergies alimentaires sévères peuvent présenter des réactions qui peuvent mettre leur vie en danger quand le même ustensil utilisé pour servir un biscuit contenant l'allergène est utilisé pour servir un biscuit ne contenant pas l'allergène.

Un toute petite quantité peut réellement aider. Malgré selon certains traitements de l'allergie alimentaire qui nécessitent d'exposer le système immunitaire à des petites quantités de l'allergène connu pour obtenir une désensibilisation, faire ce genre d'essai soi-même est très dangereux.

Les allergies alimentaires me rendent "hyper".  Les allergies alimentaires sont souvent accusées de conditions psychiatriques, comme l'ADHD ('Attention-Deficit/Hyperactivity Disorder') ou Syndrôme de déficit d'attention et d'hyperactivité. Malgré le rôle probable d'un aliment dans l'intensité des symptômes, les allergies alimentaires ne sont pas la cause de base ou même un facteur contributoire.

L'Épinéphrine (adrénaline) est un médicament dangereux. Le traitement rapide avec une injection d'épinéphrine peut vous sauver la vie dans le cas d'une réaction sévère. Le fait est que l'épinéphrine est un médicament très sécuritaire, et pour la grande majorité des personnes présentant des allergies alimentaires, les bénéficent surpassent les risques.

Vous êtes allergique à tout aliment qui vous cause des problèmes.  Les aliments peuvent causer des problèmes pourt toutes sortes de raisons, incluant les ingrédients qu'ils contiennent, des toxines, des concentrations élevées d'histmine, des bactéries et des virus. N'assumez pas que juste parce qu'un aliment vous cause in inconfort que vous y êtes allergique.

L'allergie à l'arachide est l'allergie la plus courante.  L'arachide peut très bien être l'aliment auxquels quelques populations sont allergiques, mais la prévalence d'une allergie alimentaire particulière varie selon l'âge et la culture. Les enfants sont plus susceptibles d'être allergiques à l'arachide, au lait de vache ou aux oeufs, par exemple, tandis que les adultes sont plus aptes à être allergiques aux fruits de mer. Les personnes de descendance juive ont une plus grande prévalence d'allergie aux graines de sésame. Au Japon et autres pays où l'aliment le plus consommé est le poisson, l'allergie aux poissons est plus courante.

Si vous n'avez jamais été allergique à cet aliment, vous ne pouvez l'être aujourd'hui.  L'allergie alimentaire est reliée à une susceptibilité génétique et à l'exposition à l'aliment. Plus l'expositon est grande, plus grand est le risque de développer une allergie à un aliment si vous êtes susceptible.

Des allergies alimentaires réelles sont rares. Près de 7.5% de la population américaine présente une allergie alimentaire réelle, et l'incidence semble à la hausse.

Je suis allergique aux additifs alimentaires. Les additifs alimentaires peuvent provoquer des réactions, même de sévères réactions, mais elles ne sont pas de vraies réactions allergiques. Il s'agit de réactions chimiques qui vont produire des symptômes semblables ou même identiques aux réactions allergiques.

Rappelez-vous: Quand vous faites une réaction qui semble reliée à ce que vous venez de consommer ou que vous vous ne sentez pas bien pendant un certain temps, ne vous faites pas influencer par de la mauvaise information ou par des mythes. Consultez un médecin. Food Allergies for Dummies explique comment choisir le bon médecin pour un diagnostic et traitement des allergies alimentaires, et procéder à l'avis d'un spécialiste s'il le faut pour un diagnostic précis, comment éviter les aliments qui ne vous conviennent pas, et comment traiter les réactions si les éviter ne suffit pas.

______________________

 

Le docteur Wood est Professeur en Pédiatrie et International Health and Chief of Pediatric Allergy and Immunology au Johns Hopkins University School of Medicine à Baltimore, Maryland; Deputy Editor du Journal of Pediatric Allergy and Immunology; membre du comité exécutif de l'American Board of Allergy and Immunology. Son livre, 'Food Allergies for Dummies', co-auteur avec Joe Karynak, est plein de conseils pratiques faciles d'un langage de tous les jours. Leur site web inclu de l'information additionnelle.

Traduction faite et affichée le 12 déc. 2009