Abus des médicaments

 

Tiré de "Consumer Reports on Health (March 1998)"

© 1998 Consumers Union*

 

En février 1998, nous avons remarqué que plusieurs médecins prescrivaient les médicaments fen-phen pour diète d'amaigrissement à des personnes qui n'étaient pas réellement obèses. Cet abus a eu des conséquences tragiques, lorsque les chercheurs se sont rendus compte que ces médicaments avaient un effet dommageable sur les valvules cardiaques. Mais le fiasco "fen-phen" n'est qu'un de plusieurs cas d'abus de prescriptions de médicaments. Un autre incident fréquent d'abus porte sur les anti-inflammatoires non-stéroïdiens, ou AINS, discuté aussi dans le numéro de février 1998. Voici trois autres groupes de médications utilisées et abusées:

 

Médicaments pour l'hypertension

La plupart des médecins commencent à traiter l'hypertension artérielle soit avec des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (ECA), comme l'énapril (Vasotec) et lisinopril (Prinivil, Zestril), ou avec des antagonistes calciques, comme le diltiazem (Cardizem CD) et le verapamil (Clan SR, Isoptin SR). Mais pour la plupart des patients, les National Institutes of Health et la majorité des chercheurs en hypertension recommandent les anciens médicaments: les diurétiques, comme le chlorothiazide (Diuril) ou l'hydrochlorothiazide (Esidrix, HydrDiuril), et les béta-bloquants adrénergiques, comme l'aténolol (Ténormine), le métoprolol (Lopressor), et le propranolol (l'Indéral LA).

Des études ont démontré clairement que les anciens médicaments réduisent le risque de complications reliées à l'hypertension, incluant la maladie cardiaque coronarienne et les accidents cérébro-vasculaires; il est moins sûr que les nouveaux médicaments aient le même effet. Les diurétiques et les béta-bloquants sont aussi moins coûteux et ont un recul de sécurité plus long.

 

Les antibiotiques

Ces médicaments sont efficaces contre les infections causées par les microbes, non les virus. Toutefois, plusieurs médecins plient devant les demandes de leurs patients en disant qu'ils vont être "aidés" quand ils prescrivent des antibiotiques pour des infections virales comme des rhumes, des grippes, ou d'autres infections respiratoires mineures. Ou ils vont prescrire ces médicaments pour d'autres infections comme pour une bronchite ou mal de gorge, qui parfois peuvent être causées par des microbes, mais sans avoir fait une culture au préalable.

Même quand les antibiotiques sont appropriés, certains médecins abusent des nouveaux antibiotiques à large spectre &endash; plus précisément les céphalosporines comme le céfaclor (Céclor) et la levofloxacin (Lévaquin). Ces médicaments, qui typiquement coûtent 5 à 10 fois plus que les anciens antibiotiques, ciblent plusieurs différents types de bactéries. Mais les médicaments plus anciens, à spectre moins large, souvent s'avèrent efficaces au moins autant contre une infection causée que par une seule bactérie, comme dans le cas de pharyngite à streptocoque. En général, utlisez des médicaments nouveaux pour des infections qui résistent aux ancients antibiotiques, ou sont causées par plusieurs microbes, sont sévères ou causées par des organismes inconnus.

 

Les antacides

Le fabriquant d'oméprazole (Prilosec) aurait dépensé $72 millions l'an passé pour des annonces publicitaires avisant la population qu'elle a besoin du produit si présence de brûlement d'estomac. Cet investissement s'est avéré bénéfique- les consommateurs maintenant demandent le produit (Prilosec) plus que tout autre médicament sur prescription.

Mais pour la majorité des gens avec brûlement d'estomac, la première chose à faire est de changer son mode de vie, pas prendre des médicaments. Cela inclut la perte de poids, éviter une ceinture trop serrée, cesser de fumer, manger plus lentement, éviter ou diminuer sur la consommation de certains aliments ou boissons -- l'alcool, le café, les boissons gazeuses, le chocolat, le gras, les épices, la menthe -- et éviter la position couchée après les repas. Pour le brûlement gastrique nocturne, remonter la tête du lit ou utiliser un support pour élever la partie supérieure du corps.

Les antacides légers comme Alka-Seltzer, Rolaids, ou Tums, peuvent soulager les crises de brûlement de l'estomac occasionnelles de courte durée qui peuvent survenir malgré ces recommandations. Dans le cas d'épisodes qui tendent à durer plus longtemps, essayez la cimétidine (Tagamet HB), la famotidine (Pepcie AC), la nizatidine (Axid AR), ou la ranitidine (Zantac 75), tous diponibles au comptoir. Utilisez les médicaments plus concentrés, et plus dispendienx, comme l'oméprazole et le lansoprazole (Nevacid), seulement dans les cas plus sévères si tout s'est avéré inefficace. Et ne prenez pas de médicament contre les brûlement d'estomac pour plus de deux semaines. Consultez votre médedin pour éliminer d'autres causes.

 

Précautions

Pour éviter des médicaments qui ne sont pas indiqués, ou très coûteux:

_____________

*Marque déposée 1998 par Consumers Union of U.S., Inc. Yonkers, N.Y. 10703

Affiché suite à permission spéciale de CONSUMERS REPORTS ON HEALTH, Mars 1998.

Le téléchargement, la copie, le prélèvement d'extraits, la redistribution ou la retransmission sont prohibés sans permission de l'éditeur. Pour s'abonner, appelez 1-800-234-1645.

Retour à la page d'accueuil.