Une annonce dangereuse de chiropractie

Le 18 mars, 1993, le Wall Street Journal a décrit comment un garçon de 5 ans et sa soeur âgée de 4 ans ont développé une mastoïdite, une infection de l'oreille moyenne tellement avancée qu'elle s'est étendue au cerveau. Les deux ont été vus par un chiropracticien qui a fait le diagnostic original et qui les a traités avec la manipulation de la colonne vertébrale. Les enfants auraient du être référés à un médecin pour traitement par antibiotique, ce qui n'a pas été fait et les deux sont devenus sérieusement malade, la petite fille ayant perdu l'ouïe dans une oreille.

 

En avril 1993, cette annonce paru dans un journal local en Pennsylvanie. L'article du journal mentionné dans l'item #2 n'était pas au sujet d'otites infectieuses, mais plutôt d'otite séreuse, une collection de liquide dans l'oreille moyenne. L'annonce est dangereuse parce que les otites infectieuses qui doivent être traitées avec des antibiotiques peuvent s'étendre aux os tout près ou au cerveau. Aucune étude publiée n'existe qui a démontré que la manipulation de la colonne vertébrale est efficace comme traitement des otites. Ni y-a-t'il raison de croire qu'un chiropracticien est qualifié pour examiner les oreilles des enfants pour préciser s'il y a infection et quel type de traitement est indiqué.

 

Retour à la page d'accueil