Méfiez-vous des "Bloqueurs de calories" ("Calorie-Blockers")

 

Stephen Barrett, M.D.

 

Plusieurs personnes recherchent une pilule ou potion spéciale qui pourrait empêcher les effets d'abus alimentaires tout en maintenant leur poids. Il y a plusieurs voleurs qui profitent de cet espoir en vendant de tels produits "miracles" affirmant qu'ils bloquent l'absorption des composantes alimentaires.

Au début des années 1980, on affirmait que les "bloqueurs de farineux"("starch blockers") contenaient une enzyme extraite d'haricots qui pourrait bloquer la digestion de quantités considérables de farineux. L'enzyme en question semble fonctionner in vitro (dans le laboratoire) mais notre organisme possède plusieurs autres enzymes ayant comme effet la digestion de farineux que ces produits pourraient possiblement bloquer. De plus, les glucides non digérés  atteignant le gros intestin peuvent subir la fermentation et causer des ennuis. En 1982, la FDA aurait reçu plus de 100 plaintes de douleur abdominale, diarrhées, vomissements et d'autres effets secondaires de personnes ayant utilisé ces "bloqueurs de farineux" Suite à ces plaintes, l'agence a décidé de règlementer ces produits et demander qu'ils soient enlevés du marché.

Au début des années 1990, Cal-Ban 3000 était supposé produire une perte de poids "automatique" en diminuant l'appétit et supprimant l'absorption des lipides. Il est composé de gomme guar, une fibre soluble habituellement utilisée en petites quantités comme épaississant de sauces, de désserts, de sirops et de plusieurs autres préparations. La gomme guar aurait une valeur quelconque médicale reconnue comme laxatif cru, comme un agent pouvant baisser le niveau du cholestérol et aussi comme produit utilisé pour contrôler la glycémie chez certains diabétiques. Il n'a toutefois pas été démontré efficace pour le contrôle du poids.

Si consommée, la gomme guar forme un gel dans l'estomac donnant l'impression de boule bloquant l'absorption de certains nutritifs. Toutefois, aucune de ces caractéristiques serait assez pour produire une perte de poids. Plusieurs personnes obèses continuent à manger même si leur estomac leur signale qu'il est plein. De plus, si l'absorption est diminuée, la personne va consommer davantage pour compenser.

Mais les comprimés Cal-Ban n'étaient pas seulement inefficaces. Lorsque placés dans l'eau, ils devenaient gonflés 4 à 5 fois leur grosseur originale avec la consistance de mastic. La FDA a eu au moins 17 rapports d'obstruction oesophagienne chez des personnes qui l'avait utilisé. Dix de ces personnes ont du être hospitalisées, et une d'elles est décédée. D'autres plaintes reçues portaient sur one obstruction gastrique, ou intestinale, des nausées et vomissements.

Des extraits de Gymnema sylvestre, une plante originaire de l'Inde, sont supposées faire perdre du poids en empêchant l'absorption de sucre par l'organisme. En mastiquant les feuilles de la plante on peut prévenir la sensation du goût sucré. Mais il n'y a aucune preuve fiable que les produits chimiques qu'elles contiennent puisse bloquer l'absorption de sucre ou être responsible d'une perte de poids.

Dans les dernières années, les capsules chitosan ont été lancées pour la perte de poids et pour réduire le taux de cholestérol sanguin en liant les lipides dans l'estomac et empêchant qu'elles soient digérées et absorbées. Certains promoteurs les appellent "l'émant du gras" vendu comme un produit de contrôle du poids pour les chiens. Le chitosan est dérivé de la chitine, un polysaccharide qu'on peut trouver dans le squelette périphérique de crustacées comme les crevettes, l'homard et le crabe. Bien que le chitosan puisse diminuer l'absorption des lipides, la quantité contenue dans les capsules est trop petite pour pouvoir avoir un effet quelconque. Des études scientifiques n'ont pas démontré de différences significatives dans le poids et les taux de cholestérol sanguin entre les sujets qui ont utilisé le chitosan et ceux qui ont reçu un placebo.

 Retour à la page d'accueil