Décès dus au cancer à la baisse

 

Les promoteurs de charlatanisme ont tort sauf dans ce cas, les décès dus aux cancers sont réellement en déclin.

Elizabeth M. Whelan, Sc.D., M.P.H.

 

Une étude publiée dans la revue Cancer, le journal de l'Amercian Cancer Society [1], rapporte des résultats qui confirment ce que l'American Council on Science and Health (ACSH) a dit pendant longtemps: que l'incidence et le taux global de décès dus aux cancers est en déclin aux Etats-Unis. La position de l'ACSH sur les décès de cancer aux E-U a été publié en détail dans son pamphlet de 1995, "Update: Is There a Cancer Epidemic in the United States?" [2]

Le maintien erroné que les taux de cancers augmentent est un favori des promoteurs de charlatanisme qui veulent amoindrir l'opinion publique des compagnies d'aliments, des maisons pharmaceutiques, des manufacturiers de produits chimiques, et de la profession médicale. Le rapport de 1995 de l'ACSH a conclu que, avec peu d'exceptions -- principalement le cancer du poumon (causé par la cigarette), le mélanome (un cancer de la peau relié à une sur-exposition au soleil), et les cancers reliés au SIDA -- il y a eu peu d'augmentation globale depuis 40 ans soit dans le nombre de nouveaux cas rapportés ou le nombre de décès dus au cancer. De plus, durant la même période, le nombre de décès causés par plusieurs formes de cancer a actuellement diminué.

Le rapport combiné tout juste publié par l'American Cancer Society, le National Cancer Institute, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), et d'autres, confirme ce que les scientifiques de l'ACSH ont conclu il y a déjà près de trois ans: que le taux d'incidence pour tous les cancers combinés diminue. Le rapport de 1995 de l'ACSH aussi a conclu que la recherche et la détection plus précoce étaient responsables dans la baisse de cancer du sein et de la prostate -- une conclusion que le Dr. Richard Klausner, directeur du National Cancer Institute, a tirée et déclarée lors d'une conférence de presse récente. L'article dans Cancer appuit aussi les déclarations antérieures de l'ACSH que (a) les taux de l'incidence de cancer pulmonaire et de décès s'interposent parfaitement au pattern de tabagisme aux Etats-Unis; et (b) l'augmentation de décès dus aux mélanomes est causée principalement par la sur-exposition des gens de peau pâle, plus sensible, au soleil.

La plupart des cancers sont reliés à des facteurs de style de vie. Parmi les causes prouvées de cancer, il y a: tabagisme, mauvaise diète, l'abus d'alcool, radiation ionisante (rayons-X, par exemple), certaines maladies transmises sexuellement, certains patterns de reproduction, et le soleil. Les produits chimiques dans notre alimentation et notre environnement n'ont pas d'impact significatif sur le risque de cancer dans l'ensemble aux Etats-Unis. Si les facteurs environnementaux comme les pesticides et la pollution industrielle jouaient un rôle important dans la cause du cancer, les taux de cancer seraient à la hausse. A la place, on voit des diminutions dans les taux de décès pour la plupart des formes de cancer. Et, grâce à la détection précoce et/ou les méthodes de traitement améliorées, les taux de survie pour beaucoup de cancers sont améliorés.

 

Pour renseignements additionnels

 

1. Landis SH and others. Cancer statistics, 1998. CA -- A Cancer Journal for
Clinicians 48:6-29, 1998.
2. Mayer DA and others. Update: Is There a Cancer Epidemic in the United
States? New York: American Council on Science and Health, 1995.

_________________

Le docteur Whelan est présidente de l'American Council on Science and Health

 

Retour à la page d'accueil ||| Message spécial pour les cancéreux