"Comment le charlatanisme réussit"

 

William T. Jarvis, Ph.D. et Stephen Barrett, M.D.

 

Les charlatans de nos jours, dans le domaine de la santé, sont des super vendeurs. Ils sèment la peur, et vendent l'espoir. Une fois qu'ils vous ont eu, ils vous font revenir pour plus et plus...Rarement les victimes réalisent-elles comment souvent et avec quelle abilité elles ont été trichées. Est-ce que la mère, qui se sent bien quand elle donne une vitamine à son enfant, se demande si son enfant en a réellement besoin? Est-ce que les abonnés à des publications sur "aliments pour la santé" réalisent que les articles sont biaisés pour stimuler la vente pour les agences de publicité? Pas habituellement.

La plupart des gens pensent que le charlatanisme est facile à dépister. Pas vrai. Les promoteurs se présentent faussement comme des experts du sujet. Ils emploient des termes scientifiques, et citent des références scientifiques à leur façon. Sur des émissions à la radio ou télévision, ils sont présentés comme des "savants ayant des connaissances au delà du présent". Le mot "charlatan" aide à leur déguisement en nous faisant penser qu'on a affaire à un individu souvent vu dans des films de 'cowboys' essayant de nous vendre de l'huile de serpent du derrière de son wagon de l'époque... et évidemment personne achèterait de l'huile de serpent de nos jours, hein?

L'huile de serpent ne se vend pas tellement bien aujourd'hui. Mais l'acuponcture? Les aliments "organiques? Les rince-bouche? L'analyse du cuir chevelu? La dernière recette pour perdre du poids? Les mégavitamines? Les traitements du "stress"? Les thés pour baisser votre cholestérol? Les produits homéopathiques? Les "cures du SIDA" par la nutrition? Les injections pour vous "donner du pep"? Les affaires sont bonnes pour les charlatans de la santé. Leur profits annuels sont dans les milliards! Les produits pour faire partir les taches cutanées, les "hausseurs de l'immunité", les purificateurs d'eau, les "aides organiques", les "plans pour balancer notre chimie", les diètes spéciales pour l'arthrite. La liste des produits n'a pas de fin.

Ce qui se vend n'est pas la qualité des produits, mais la façon que ces produits sont présentés qui influence l'audience. Pour ceux qui présentent de la douleur, ils promettent un soulagement. Pour les incurables, ils offrent l'espoir. Pour ceux qui sont conscients de leur alimentation, on leur dit, "Soyez surs d'en avoir suffisemment". Pour ceux qui s'inquiètent de la pollution, on leur dit "Acheter les produits naturels". Pour tous et chacun, ils promettent la santé et vie plus longue. Les charlatans modernes atteignent les gens par l'émotion. Cet article montre comment ils le font.

On fait appel à la vanité

Une hôtesse de l'air attrayante rapporta à un médecin qu'elle prenait plus de 20 vitamines par jour. "J'étais toujours fatiguée," elle lui dit, "mais maintenant je me sens très bien!"

"Oui," répondit le docteur, "mais il n'y a aucune évidence scientifique que des vitamines en sus soient responsables. Pourquoi ne pas faire comme ceci, en prendre pendant un mois, cesser un mois, pour voir si les vitamines aident ou c'est simplement une coïncidence. Après tout, $300 par année de gaspillage, c'est beaucoup."

"Docteur," elle lui dit, "je ne crois pas ce que vous dites. Je SAIS que les pilules m'aident."

Comment cette jeune fille intelligente a pu être convertie à croire ça? Premièrement, on a fait appel à sa curiosité et elle a été convaincue d'essayer et voir l'effet. Par la suite, un appel à sa vanité l'a convaincu de mettre de côté l'évidence scientifique et la remplacer par l'expérience personnelle -- de penser à soi-même. La supplémentation est encouragée par une conception détournée de biochimie individuelle --que chacun de nous est unique assez pour passer outre les Recommandations Diététiques Quotidiennes (Recommended Dietary Allowances ou RDA). Les charlatans ne vous diront pas que ceux qui établissent les normes les font assez élevés pour permettre des différences individuelles. Un appel plus dangereux de ce genre est la suggestion que malgré qu'un remède pour une maladie grave n'a pas été démontré comme efficace pour les autres, il pourrait être efficace pour vous. (Vous êtes extraordinaire!)

Une approche un peu plus subtile utilisée par l'annonce d'un charlatan à la télé est celle-ci: Faites-le vous même -- traitez vous vous-même. "Est-ce quelqu'un d'entre vous aurait un "sang fatigué?" (N'allez pas consulter pour savoir ce que vous avez. Essayer notre tonique!). "Etes-vous ennuyé par la constipation?" il demande. (N'écoutez pas les médecins qui vous disent que la régularité est nécessaire. Employez mon laxatif.) "Voulez-vous tuer les microbes par contact?" (Oubliez que les rince-bouches ne préviennent pas les rhumes) "Misère à vous endormir?" (Ne vous attardez pas à rechercher la cause du problème. Prenez mon somnifère.)

Les clients deviennent des vendeurs

La plupart des gens qui pensent qu'ils ont été aidés par une méthode non-orthodoxe jouissent de partager leur histoire de succès avec leurs amis.Les gens qui donne de tels témoignages, sont motivés par un désir sincère d'aider leurs voisins. Ils ne réalisent que rarement comment il est difficile d'évaluer un produit pour la "santé" uniquement par l'expérience personnelle. Comme l'hôtesse de l'air, toute personne qui se sent bien après avoir pris un produit ne peut pas penser que ça puisse être tout simplement une cöincidence -- ou un effet placebo (se sentant mieux parce qu'elle croit avoir fait quelque chose de positif). Parce qu'on a tendance à croire ce que les gens nous rapportent suite à des expériences personnelles, les témoignages peuvent être des persuadeurs puissants. Malgré leur non-fiabilité, ils sont la pierre angulante du succès des charlatans.

Les compagnies à paliers multiples qui vendent des produits nutrionnels transforment systématiquement leur clients en vendeurs. "Quand vous partagez nos produits," décrit dans le manuel d'une telle compagnie,"vous ne faites pas que vendre. Vous transmettez à des gens qui vous tiennent à coeur, des renseignements sur des produits auxquels vous faites confiance." Faites une liste des gens que vous connaissez; vous serez surpris de voir comment elle est longue. Cette liste est la première source de clients en puissance." Un leader de ventes d'une autre compagnie suggère, "Répondez aux objections avec des témoignages. C'est le secret pour motiver la population."

Ne soyez pas surpris si un de vos amis essaie de vous vendre des vitamines. Plus d'un million d'américains se sont inscrits comme distributeurs pour des compagnies à palliers multiples. Comme 'des drogués', ils deviennent distributeurs pour pouvoir maintenir leur 'dépendence.' Un exemple typique d'approche: "Aimeriez-vous avoir une meilleure apparence, vous sentir mieux et avoir plus d'énergie? Essayer mes vitamines pour quelques semaines." On a normalement des hauts et des bas, et l'intérêt que peut nous porter un ami, ou une suggestion de lui, ou l'idée de prendre une initiative, peuvent en soi nous faire sentir mieux. Plusieurs qui essaient les vitamines vont croire qu'ils ont été aidés par les vitamines (pas nécessairement vrai) et vont continuer à les acheter à des prix gonflés.

La peur, élément utilisé

La vente des vitamines est devenue tellement profitable que des manufacturiers autrement de bon nom, vont encourager la vente avec des réclâmes douteuses. Par exemple, pendant plusieurs années, les Laboratoires Lederle (fabricants de Stresstabs) et la maison Hoffmann-Laroche annonçaient dans plusieurs revues populaires que le stress "épuise" notre corps de vitamines et crée un danger de déficience en vitamines.

Un autre moyen qui fonctionne bien dans le charlatanisme pour attirer des clients, c'est l'invention de maladies. Tout le monde a des symptômes d'une sorte ou l'autre -- des malaises, ou petites douleurs, des réactions au stress ou aux variations hormonales, effets de vieillissement, etc. Ces symptômes normaux vont être interprétés comme des signes de maladie pour le charlatan qui va offrir un "traitement."

Certains pratiquants maintiennent déceler des "déficiences" (ou "désiquilibres" ou des "toxines", etc) avant même apparititon de symptômes ou avant détection possible par les moyens conventionnels. Conséquemment, il peuvent vous vendre des suppléments (ou vous équilibrer, ou vous défaire des toxines, etc). Et losque les conséquences affrreuses auxquelles ils ont fait allusion ne surviennent pas, ils crient 'succès'.

La sécurité et la protection pour ce qui est de la nutrition et l'environnement sont des sujets importants dans notre société. Plutôt que de prendre une approche logique, les charlatans dans l'alimentation exagèrent tout en simplifiant énormément. Pour promouvoir les aliments dits "organiques", ils groupent tous les additifs dans une catégorie et les identifient comme des "poisons." Ils ne mentionnent jamais que la téchnologie moderne dans l'alimentation aujourd'hui élimine les toxifiants naturels qui s'y trouvent, ni que beaucoup d'additifs dans les aliments sont des substances naturelles.

Le sucre est un élément qui a été attaqué particulièrment, étant faussement blâmé comme cause de la plupart des malaises dans le monde. Mais les charlatans font plus que nous mettre en garde de maladies imaginaires, ils vendent des "antidotes" pour des vraies maladies. Voulez-vous prendre de la vitamine C pour réduire les dangers du tabagisme? Ou de la vitamine E pour combattre la pollution de l'air? Voyez le représentant de votre région.

La peur qui a été semée le plus par les charlatans c'est sur la fluoridation de l'eau. Malgré que l'efficacité du fluore a été démontrée sans aucun doute, ils sont contre et il y a eu des campagnes anti-fluore qui ont persuadé des milliers de communautés de ne pas ajuster le contenu du fluore dans leur eau pour la prévention des caries dentaires. Des millions d'enfants ont été affectés.

On vend l'espoir

Depuis des siècles, les gens ont recherché au moins quatre potions magiques: la potion de l'amour, de la jouvenance, de la panacée, et la super-pilule de l'athlétisme. Le charlatanisme a toujour voulu pouvoir livrer ces potions. Il a déjà offert la corne d'abondance, des élixirs spéciaux, des amulettes, et des concoctions magiques. Les produits offerts aujourd'hui sont des vitamines, du pollen d'abeilles, le ginseng, le Gerovital, des pyramides, des "extraits glandulaires," des tableaux de biorythme, de l'aromethérapie, et beaucoup plus. Même les produits de bonne réputaion sont vendus les réclamant comme des potions. Des dentifrices et colognes vont améliorer votre vie sexuelle. Des préparations pelliculaires et dermatologiques vont vous donner une apparence "plus jeune." Les athlètes des olympiques nous disent que certaines céréales pour déjeuner vont faire de nous des champions. Et des mannequins minces et très jeunes nous assurent que les fumeurs sont 'sexy' et ont beaucoup de plaisir.

Le faux espoir pour les grands malades est la pire forme de charlatanisme à cause du fait qu'il se font convaincre de cesser leur traitement efficace. Même quand la mort est inévitable, le faux espoir peut avoir de graves conséquences. Les experts du processus de mort nous disent que malgré que la réaction initiale soit le choc et la non-croyance ("denial"), la plupart des patients en phase terminale s'adaptent très bien du moment qu'ils ne se sentent pas abandonnés. Les gens qui acceptent la réalité de leur destin non seulement meurent préparés psychologiquement, mais peuvent aussi mettre leurs affaires en ordre. De l'autre côté, ceux qui choisissent le faux espoir vont persister dans une phase de non acceptation. Ils gaspillent non seulement des ressources financières mais aussi le peu de temps qui leur reste à vivre.

Trucs cliniques

L'élément le plus caractéristique du succès des charlatans c'est la confiance qu'il réussissent à créer. Mème quand ils admettent que la méthode n'a pas été prouvée, ils essaient de minimiser son importance en démontrant comment c'est couteux de nos jours de prendre les démarches nécessaires pour prouver quelque chose à la satisfaction de la FDA (Federal Drug Agency, des E-Unis). S'ils transmettent leur confiance et enthousisme, c'est contagieux dans bien des cas s'étendant aux patients et à la parenté.

Parce que la population aime l'idée de pouvoir choisir, les charlatans réfèrent à leurs produits comme des méthodes "alternatives." Utilisé correctement, un exemple de choix alternatif, c'est le Tylenol au lieu de l'aspirine pour la douleur. Les deux médicaments sont connus comme sans dangers et efficaces. L'exérese de la tumeur ou nodule mammaire peut être une méthode alternative à la mastectomie s'il s'agit de cancer du sein. Les deux méthodes ont été démontrées comme efficaces desquelles une décision peut être considérée. Est-ce qu'une méthode qui n'a pas été prouvée comme efficace peut être considérée comme traitement alternatif à une qui a été démontrée comme bénéfique et sans danger? Surement pas.

Les charlantans ne se limitent pas qu'à des faux traitements. Parfois il offrent des traitments légitimes aussi -- leurs traitements ou remèdes sont offerts comme quelque chose de plus, "d'extra." Un exemple c'est le traitement "orthomoléculaire" pour des désordres mentaux, avec des dosages élevés de vitamines en plus des traitements usuels. Les patients qui reçoivent le traitement 'extra' souvent sont convaincus qu'ils ont besoin les vitamines pour le reste de la vie. Une telle éventualité n'est pas conforme au soin médical approprié qui décourage des traitments non nécessaires. Un autre truc est d'inclure leur produit ou procédure dans une liste de pratiques conventionnelles et acceptées dans le but de faire la promotion par association. Ils peuvent déclarer, par exemple, que leur méthode est plus efficace lorsque combinée avec des changements de style de vie (qui, très souvent) vont produire des bénéfices tangibles.)

Quand les patients sur un traitement combiné (orthodoxe et charlatan) sont mieux, l'amélioration est attribuée au traitment charlatan (e.g. le laetrile). Si les choses tournent mal, on dit au patient qu'il est arrivé trop tard, et on blâme le traitment orthodoxe. Les charlatans qui mêlent les deux sortes de traitments appelle leur approche une thérapie complémentaire ou intégrée.

Les charlatans aussi profitent du fait qu'il y a souvent des rémissions spontanées et les attribuent à leur traitement. Une compagnie à paliers multiples -- dans le but d'éviter des difficultés légales en ce qui a trait à leur concoctions d'herbes -- ne mentionne aucun effet quelconque de son produit. "Vous prenez le produit," un représentant de la compagnie suggère dans le vidéo d'introducion du produit, "et dites-moi ce que ça fait pour vous." Un moyen opposé aussi est utilisé par les charlatans qui traitent les cancers -- transfert de la raison d'inefficacité. Si leur traitement s'avère inefficace, c'est parce que "le système immunitaire a été rendu inactif" par la radiothérapie ou chimiothérapie.

Un autre truc de vente est l'interprétation des termes sur l'étiquettage à leur bénéfice, par exemple, ils se servent d'un élément pour suggérer que le client souffre de déficience vitaminique. ou d'une infection à champignons, ou tout autre 'problème' qu'ils offrent à corriger.

La décharge de responsabilité est un moyen relié. Plutôt que de promettre de guérir votre maladie particulière, certains charlatans vont vous offrir un "nettoyage" ou une "détoxification de votre système," balancement de votre chimie, rehausser "l'énergie neurogène," rendre votre corps en harmonie avec la nature, ou "aider le corps à se guérir lui-même." Ce genre de réclâme a deux buts. Parce qu'il est impossible de mesurer les processus décrits par le charlatan, il est difficile de prouver qu'il a tort. De plus, si le charlatan n'est pas un médecin, l'utilisation de terminologie non-médicale va l'aider à éviter des procédures légales d'avoir pratiqué la médecine sans permit.

Des publications qui décrivent des pratiques non scientifiques suggèrent typiquement que le lecteur consulte son médecin avant d'entreprendre le traitement. Cette décharge de responsabilité a pour but de protéger l'auteur et le publeur contres des procédures légales en ce concerne des idées dangereuses contenues dans le livre. L'auteur et le publieur savent très bien, toutefois, que la plupart des gens n'iront pas demander conseils à leur médecin. S'il voulait avoir les conseils de leur médecin, ils n'auraient pas lu le livre.

Parfois le chalatan va dire, "Vous m'avez consulté tardivement, mais je vais essayer de faire mon mieux pour vous." De cette façon, si le traitement échoue, vous n'avez que vous à blâmer. Les patients qui s'apperçoivent de la tromperie et abandonne le traitment du charlatan peuvent aussi être accusés d'avoir cesser le traitement trop rapidemnt.

La 'guarantie argent-remis' est un truc favori des charlatans qui fonctionnent par commande par courrier. La plupart n'ont aucune intention de vous retourner votre argent -- mais ils savent que peu de clients vont prendre la peine de retourner le produit.

Un autre moyen de persuasion -- quelque chose pour rien -- est la routine dans leurs annonces promettant la perte de poids sans effort. C'est aussi le piège de l'annonceur à la télévision qui promet un "prix de valeur gratuit" comme boni si vous achetez le purificateur d'eau. Ceux qui "mordent" reçoivent soit rien du tout ou des items qui valent beaucoup moins que leur coût. Les clients par carte de crédit peuvent aussi voir des charges d'achats qu'ils n'ont jamais faits.

Une autre technique puissante est l'association culturelle, par laquelle les promoteurs sont affiliés à des croyances religieuses ou culturelles en assoçiant leur produit ou service à un article de foi ou préjugé de leur clientèle visée.

Dans un concours pour la satisfaction du patient, l'art va vaincre la science à tout coup. Les charlatans sont des maîtres de l'art de livrer des soins de santé. Leur secret c'est d'avoir le patient croire qu'on s'occupe de lui de façon comme personne spéciale. Pour ce faire, le patient est choyé, gâté. Une façon utilisée pour ceci, c'est faire noter par la réceptionniste les intérêts et préoccupations particulières du patient pour qu'on puisse y revenir au cours des visites subséquentes. Ceci donne au patient une sensation qu'on s'occupe de lui spécialement et de façon personnelle. Certains charlatans envoient des cartes de bon souhaits la journée de leur date de naissance. Malgré que des tactiques séduisantes rehaussent les patients psychologiquement, elles peuvent aussi encourager une sur-dépendence sur une thérapie inappropriée.

Le psychologue Anthony R. Pratkanis, Ph. D., a identifié neuf stratégies utilisées dans la 'vente' de croyances et pratiques pseudo-scientifiques [Pratkanis AR. How to sell a pseudoscience, Skeptical Inquirer 19(4):19-25,1995]. Elles incluent l'établissement de buts phant:ômes (comme une meilleure santé, la paix d'esprit, ou vie sexuelle améliorée), faire des déclarations qui tendent à inspirer la confiance ("appuyées par plus de 100 études"), et semer des 'grandfallons' (associations fières mais autrement inutiles de gens qui partagent des rituels, croyances, un jargon, des buts, des émotions, de l'information spécialisée, et des "enemies"). Les groupes de vente à palliers multiples, les cultistes en nutrition, et les partisans des traitements "alternatifs" font partie de cette description très bien.

Manipulation de l'opposition

Les charlatans sont en combat constant avec les professionnels de la santé légitimes, les chercheurs , les agences de règlementation, et les groupes de protection du consommateur. Malgré la force de cette oposition d'ordre scientifique, le charlatanisme jouit de sa popularité. Pour maintenir leur crédibilité, les charlatans emploient une variété de trucs publicitaires. Voice quelques favoris:

"Galiléo a été persécuté!" L'histoire de la science est pleine de récits de grands pioniers et leurs découvertes ayant fait face à de la résistance. Harvey (la circulation vasculaire), Lister ( antisepsie) et Pasteur (théorie sur les bactéries) sont des exemples classiques. Le charlatan d'aujourd'hui avoue bravement qu'il est un autre exemple de quelqu'un 'à l'avant-garde du temps'. Un examen approfondi, toutefois, va démontrer le contraire. En premier lieu, les pioniers d'antan qui ont été persécutés vivaient à une époque quand la science n'était pas ce qu'elle l'est aujourd'hui. Dans certains cas, l'opposition qu'ils avaient étaient reliée à des forces religieuses. Deuxièmement, le principe de base d'une méthode scientifique est que le fardeau de preuve demeure avec celui qui la présente. Les idées de Galiléo, Harvey, Lister et de Pasteur ont réussit face à l'opposition grâce à ce qu'ils ont présenté peut être démontré comme véridique aujourd'hui.

Un truc relié, qui est un favori des charlatans traitant le cancer, est l'accusation de "complot." Comment peut-on être sur que l'AMA (American Medical Association), la FDA (Food and Drug Agency), la Société Américaine de Cancer, et d'autres, ne sont pas impliquées dans un plan monstrueux de garder secret de la population un traitment de cancer? Pour commencer, l'histoire nous révèle aucun incident de ce genre dans le passé. L'éradication des maladies sérieuses n'est pas une menace à la profession médicale -- les médecins réussissent en guérissant les maladies, non pas en les gardant malades. Il devrait aussi être apparent que la technologie moderne n'a pas réduit le zèle des chercheurs d'éliminer la maladie. Quand la polio fut vaincue, les poumons d'acier sont devenus une chose du passé, mais personne s'est opposé à cela parce que les hôpitaux devaient s'adapter. Les chercheurs en médecine ne seront pas tristes si le cancer serait vaincu un jour.

De plus, comment peut-on penser que l'idée de complot pour cacher une guérison du cancer réussirait? Plusieurs médecins meurent du cancer tous les ans. Pensez-vous que la majorité des médecins voudrait s'unir dans un plan pour garder secret une guérison d'une maladie qui les touche, ainsi que leurs collègues et familles. Pour être efficace, un complot doit être universel. Si le laetrile, par exemple, était réellement efficace, les chercheurs de beaucoup d'autres pays le réaliseraient rapidement.

Des maintiens de "suppression" sont employés pour la commercialisation de publications aussi bien que pour des traitements. Plusieurs auteurs et éditeurs maintiennent offrir de l'information que votre médecin, l'AMA, et/ou agences gouvernementales "ne veulent pas que vous sachiez."

Le charlatanisme organisé apporte son opposition à la science médicale comme un conflit philosophique plutôt qu'un conflit entre des méthodes prouvées versus méthodes frauduleuses. Ceci crée l'illusion d'une "guerre de croyance" ("holy war") plutôt qu'un conflit qui pourrait être résoud en examinant les faits. Une autre tactique est l'accusation que les critiques du charaltanisme sont biaisés et ont été "achétés" par les maisons pharmaceutiques.

Les charlatans aiment dire que, "la science n'a pas toutes les réponses." C'est vrai, mais elle ne prétend pas les avoir. Plutôt, il s'agit d'un processus rationnel et responsable qui peut répondre à plusieurs questions -- incluant décider si des procédures sont efficaces ou non pour une indication précise. C'est le charlatanisme qui prétend constamment avoir la réponse quand il s'agit de maladies incurables. L'idée de la population de se tourner vers les remèdes de charlatans quand elle se voit frustrée par l'inabilité de la science de contrôler une maladie n'est pas raisonnable. La science n'a probablement pas toutes les réponses, mais le charlatanisme n'en a pas du tout! Il va prendre votre argent et vous "briser le coeur."

Plusieurs traitements proposés par la communauté scientifique sont plus tard démontrés comme non sans danger et inutiles. Des faillites de ce genre deviennent des éléments utilisés dans le moulin de relations publiques pour le charlatanisme organisé dans son attaque perpétuel de la science. En effet, les "faillites" reflètent un élément clé de la science: son insistence d'évaluer ses méthodes et croyances et rejeter celles qui sont démontrées comme invalides. Les vrais chercheurs médicaux n'ont pas de parti pris philosophique dans la présentation d'un traitement quelconque, seulement le devoir de développer et utiliser des méthodes qui sont sans danger, et efficaces pour un traitement spécifique. Quand un remède ou traitement charlatanesque ne "passe pas une évaluation", les promoteurs rejettent l'évaluation.

Chacun de ces trucs représente une technique de base appelée mauvaise orientation -- analogue à ce que les magiciens font pour faire diriger l'attention de l'auditoire ailleurs de ce qu'ils font pour les déjouer. Losque en face d'une critique qu'ils ne peuvent répondre, les charlatans font que changer de sujet.

Comment éviter de se faire jouer

Le meilleur moyen d'éviter de se faire jouer est de se tenir loin des truqueurs. Malheureusement, en ce qui concerne la santé, ce n'est pas facile. Le charlatanisme n'est pas vendu avec une étiquette d'alerte. De plus, la ligne qui divise ce qui est du charlatanisme et ce qui n'est pas n'est pas toujours nette et claire. Un produit qui est efficace dans une situation peut faire partie d'un plan de charlatan dans une autre. (Le charlatanisme demeure avec la promesse, non pas la produit.) Les pratiquants qui utilisent des méthodes efficaces peuvent aussi utiliser des méthodes qui ne le sont pas. Par exemple, ils peuvent mêler des directives valables pour cesser de fumer avec des conseils non justifiables de prendre des vitamines. Même les charlatans typiques peuvent améliorer des malaises psychosomatiques par leur manière réassurantes.

Cet article illustre comment des charlatans habiles se vendent. Il est triste de réaliser que dans la plupart des confrontations entre les charlatans et le monde ordinaire, les charlatans vont habituellement gagner.

__________________

Cet article est abrégé de: The Health Robbers: A Close Look at Quackery in America, édité par Stephen Barrett, M.D., et William T. Jarvis, Ph.D., publié en 1994.

retour à la page d'accueil