Index des diagnostiques à la mode

 

Stephen Barrett, M.D.

 

Qu'est-ce un diagnostic à la mode?

Le dictionnaire American Heritage défini le mot "fad" (à la mode) comme "une nouveauté qui devient populaire avec un grand enthousiasme pour un court temps; une folie (craze)" Plus d'une douzaine d'étiquettes diagnostiques pouvant être catégorisées comme 'à la mode' ont été en vogue x les denières cinquante années. Certaines d'elles réfèrent à des maladies (que les patients n'ont pas), tandis que d'autres ne sont pas reconnues par la communauté scientifique. Des pratiquants non-scientifiques se servent d'un ou l'autre de ces diagnostics pour presque tous les patients qu'ils voient. Dans bien des cas, ils utilisent des épreuves de laboratoire anormales pour les "diagnostiquer" et recommander des "suppléments diététiques" comme traitement.

* Survol des diagnostics en vogue (mise à jour le 7 déc. 1997)

 

Non définis ou reconnu scientifiquement

Ces supposées conditions diffèrent beaucoup des maladies reconnues médicalement comme le diabète, l'arthrite rhumatoïde, et la maldie coronarienne, chacune d'elles associées à un questionnaire, des signes physiques, et des épreuves de laboratoire bien définis. Avec celles-ci, toutefois, la marge de symptômes est quasi-infinie et typiquement n'a pas de corrélation avec les signes physiques ou des analyses de laboratoires reconnus scientifiquement.

* L'hypersensibilité au candida ("allergie aux levures") (mise à jour le 25 déc.
1997) [NOUVEAU]
* L'Ostéopathose cavitationnelle (affiché le 12 dec.1997) [NOUVEAU]
* Le syndrôme de la Guerre du Golf (à être affiché)
* La toxicité à l'amalgame de mercure (mise à jour le 8 oct.1997)
* La sensibilité aux produits chimiques multiples (mise à jour le 7 déc.1997)
* Le syndrôme de tours à bureaux ("Sick-building syndrome") (à être affiché)
* Le syndrôme de Wilson (affiché le 7 déc.1997) [NOUVEAU]

 

Reconnues scientifiquement mais diagnostiquées de façon inappropriée

Ces conditions sont reconnues comme des maladies mais sont faussement diagnostiquées. Certaines sont communes, tandis que d'autres sont rares. La plupart peuvent être correctement diagnostiquées avec l'aide d'analyses de laboratoire. Toutefois, certains médecins se basent sur des épreuves inappropriées ou posent des diagnostics sans analyses de laboratoire.

* L'insuffisance surrénalienne (à être affiché)
* Le syndrome de fatigue chronique (à être affiché)
* Allergies et sensibilités alimentaires (à être affiché)
* L'hypoglycémie (à être affiché)
* L'hypothyroïdisme (à être affiché)
* La maladie Lyme
* La parasitose (à être affiché)

Retour à la page d'accueil