Epidémie d'allergie au latex

 

Dans les dernières quinze années, les réactions par allergie au latex ont pris de l'importance, surtout chez les gens travaillants dans le domaine de la santé. Environ 800,000 américains, adultes et enfants, sont devenus allergique au latex du caoutchouc naturel, contenu dans les gants et sucettes ou tétines pour bébés. Lorsqu'exposées au latex, les personnes sensibles peuvent présenter de l'urticaire, des symptômes oculaires ou nasals, de l'asthme, ainsi que de l'anaphylaxie, une condition pouvant mettre la vie en danger. Un pourcent de la population générale et 4.5 à 17% des travailleurs dans le domaine de la sante ou ceux exposé au latex dans leur travail deviennent sensibilisés. Certains ont du cesser leur travail ou changer leur carrière pour cette raison. Les procédures médicales ou dentaires chez des personnes sensibles peuvent se compliquer de manifestations anaphylactiques, comme il peut arriver chez les nourrissons avec les tétines ou les sucettes. La FDA aurait reçu plus de 1100 rapports de réactions allergiques sérieuses et 15 rapports de décès associés à l'allergie au latex. En 1996, l'agence publia des directives obligeant les manufacturiers de gants de latex et autres matériels des étiquetter avec des avertissements au sujet de réactions possibles chez des personnes allergiques au latex.

Le latex est une composante qu'on peut trouver dans les gants pour usage unique, dans l'appareillage pour traitements intra-veineux, seringues, stéthoscopes, cathéters, pansements, bandages, et autres fournitures médicales. Chez ceux qui s'occupent de malades, les gants sont la source principale parce qu'ils sont fréquemment utilisés, et la poudre qu'ils contiennent absorbe les protéines de latex qui sont inhalées. Des crises d'asthme sont survenues chez les personnes qui n'utilisaient pas les gants mais tout simplement en respirant ces particules contenues dans l'air ambiant.

L'augmentation de l'allergie au latex chez ceux qui s'occupent de malades est due surtout à l'usage croissant de gants à usage unique à cause du SIDA et de l'hépatite B. La demande croissante de gants et des pressions vis-â-vis leur coût ont mené certains manufacturiers de racourcir le temps de production en réduisant le nombre de lavages et étapes de purification, ce qui a pour but de diminuer le montant de protéines sensibilisantes émises par les gants.

L'allergie au latex peut être soupçonnée selon le questionnaire et confirmée par un test cutané. Les gens avec contacts fréquents avec le latex devraient être testés, même si le test n'est pas sans risques. Le FDA a approuvé un système de tests vendu en 1995. L'American College of Allergy and Immunology a publié des directives et recommande que les personnes diagnostiquées allergiques au latex portent un bracelet ou carte identifiant cette allergie et aussi une trousse d'urgence leur permettant de se donner une injection d'adrénaline en cas de réaction sévère au latex. De la législation pour empêcher la vente de gants de latex contenant de la poudre pour les établissements médicaux a été introduite déjà dans trois états.

Pour plus d'information

* The Education for Latex Allergy / Support Team & Information Coalition (Elastic)
maintient une liste complète de sites d'Internet avec renseignements reliés à
l'allergie au latex.
* Le Latex Allergy Reseach Resource est un autre point de départ pour explorer ce
sujet et trouver des organismes d'appui.

Retour à la page d'accueil