Harvey Bigelson, M.D.

 

Question

Un de mes parents songe à prendre le traitement de cancer de l'Instituto de Medicina Bilogica situé à Tijuana, au Mexique. La clinique est dirigée par Harvey Bigelson, M.D. Le médecin utilise les techniques de la microscopie "à champs noir" ("dark field") et l'évaluation du terrain biologique. Il pratique de tels traitements comme les "remèdes Enderlein," développés par le Dr. Guenther Enderlein de l'Allemagne, la thérapie de chélation, les cytokines, les transplantations allemandes de cellules vivantes, et l'homéopathie. Nous avons lu un livre appelé "Hidden Killers" écrit par le Dr. Erik Enby, un médecin suédois qui pratique à Gothenberg, en Suède. Dans le livre il explique les travaux et thérapie d'Ederlein. Le Dr. Bigelson dit qu'il a étudié avec Enby en Europe et il utilise les thérapies d'Enderlein pour traiter les cancers et les malades chroniques. Il maintient avoir un taux de succès élevé. Avez-vous de l'information sur lui ou sa clinique? Il est très dispendieux mais quand vous êtes désespéré....

Réponse

Nous discutons la plupart des thérapies mentionnées ci-haut sur Quackwatch et nous les considérons très douteuses. Bigelson est un ancien président du conseil d'homéopathie de l'Arizona. En déc. 1992, un 'federal grand jury' l'a accusé d'un chef de complot d'escroquerie des Etats-Unis; 63 chefs de déclarations fausses, fictives, ou frauduleuses; 44 chefs de fraude par la poste; et un chef de conspiration de commettre une offense contre les Etats-Unis; et 8 chefs d'obstruction de procédures devant des départements, agences et comités. La mise en accusation déclara qu'il a essayé de collecter $8,000 pour la thérapie du colon, la thérapie par massage, et pour des services de chiropratique (incluant l'acuponcture) -- qu'il savait très bien n'étaient pas couverts par Medicare-en soumettant des formules de réclamation sur lesquelles ils aurait indiqué les codes pour des services couverts sous la "médecine physique." L'accusation aussi portait sur le fait que Bigelson et deux associés ont essayé d'éviter la poursuite en modifiant les histoires de cas de plusieurs patients dans l'ordinateur, et en soumettant des notes d'évolution modifiées et falsifiées en réponse à un subpoena du 'grand jury.' La cause à été réglée par négociations entre le procureur et l'avocat de défense pour réduire la gravité des charges. Il a du remettre son permis de pratique. Il a été condamné à cinq ans de mise en liberté surveillée et ordonné -- avec un acuponcteur voisin -- de payer $117,900 de restitution. Je présume que Bigelson a quitté les Etats-Unis pour le Mexique parce qu'il ne pouvait plus pratiquer en Arizona.

Retour à la page d'accueil ||| Index des questions