Questions qui me sont souvent posées

 

Stephen Barrett, M.D.

 

Comment êtes-vous arrivé à vous intéresser au charlatanisme? Est-ce le résultat d'une mauvaise expérience personnelle ou étiez-vous une victime de charlatanisme vous-même?

Je n'ai jamais été la victime d'aucune façon et je suis toujour à l'avant-garde. J'ai été élevé dans un environnement familial qui mettait une valeur considérable sur l'éducation, la science et le bon sens. Mon intérêt dans le charlatanisme a commencé accidentellement et n'était pas relié à un attrait au sujet. Durant les années '60, j'ai lu deux livres qui m'ont beaucoup fâché. Un était au sujet du problème que le gouvernement avait avec  la fraude à ce qui a trait aux médicaments brevetés durant la 19e siècle et le début du 20e siècle. L'autre était au sujet des chiropratciens, et comment ils sont arrivés à une reconnaissance légale malgré le fait que la théorie de leur pratique était de la foutaise. Lorsque je me suis prononcé sur le sujet au président de notre société médicale locale, il m'a suggéré d'organiser un comité sur le chalatanisme. Suite à des discussions, nous avons formé un groupe composé de médecins et d'autres qui étaient intéressés. Plus que l'on en parlait, plus mon intérêt augmentait. Vers 1975, j'ai commencé à écrire sur le sujet et suis devenu éditeur médical. J'ai progressivement diminué ma pratique comme psychiatre jusqu'en 1993 alors que j'ai pris ma retraite pour me consacrer davantage sur mes publications sur mes recherches. Le comité original, que nous avons appelé Quackwatch, a évolué en un réseau d'individus tous prêts à collaborer au projet.

Qu'est-ci qui va incité à commencer le site Web Quackwatch?

Mon intention était d'avoir une base de données pour les élèves et professeurs qui utilisaient le livre que j'ai écrit Consumer Health. Mais lorsque j'ai réalisé le potentiel de l'internet, j'ai décidé d'en profiter.

Quelles qualifications avez-vous pour pouvoir écrire sur tellement de sujets?

Mon éducation médicale m'a donné une base et m'a permis de comprendre plusieurs aspects de la santé, de la maladie, et des soins. Plusieurs experts me sont disponibles pour reviser ce que j'écris et répondre aux questions éventuelles. L'expert le plus convenable pour moi est mon épouse, qui, par hasard, est un médecin de famille très à la page. Le bolus de ce que j'écris fait suite à mes investigations sur le marché de la santé. Ma bibliothèque ressource consiste de plusieurs livres, d'enregistrements audios, périodiques et documents accumulés depuis une trentaine d'années.

Est-ce votre style de vie est sain? Quelle est votre diète? Est-ce que vous restez en forme?

Mon style de vie est assez normal. Ma diète consiste de près de 10% de matières grasses et suffisamment de fibres. Pour me tenir en forme physique, je fais 2 à 4 sessions d'exercice aérobique par semaine. Certains jours, j'utilise un tapis roulant, un bicycle d'exercice, et le Nordic Track pour un total de 40 minutes. Les autres jours, je nage 1 500 verges pendant une demi-heure. Mon programme s'est avéré efficace puisque mon cholestérol est 160 total, le LDL à 51 et le HDL à 98, mon pouls au repos est 54 ce qui se traduit par un niveau élevé de forme physique.

Quels sont vos buts?

J'espère pouvoir fournir des informations précises sur la santé et améliorer la protection des consommateurs. J'attaque les informations trompeuses parce que peu le font. Dans ce sens, notre site Internet Health Pilot aide à promouvoir une information de haute qualité en dirigeant les consommateurs aux sites appropriés.

Quel est le statut de votre droit de pratique?

En 1993, j'ai décidé de consacrer toute mon énergie dans l'investigation et reportage du charlatanisme et de ne pas renouveler mon droit de pratique dans l'état de Pensylvanie. Depuis 1999, il y a eu un attentat organisé à  ma réputation me décrivant faussement comme « dé-licencié » -- un terme dérogatoire signifiant que mon droit de pratique aurait été enlevé à cause de mauvaise pratique. Je n'ai commis aucune faute. J'ai pris ma retraite avec un dossier intact et je peux ré-activer mon droit de pratique en réglant ma cotisation. Mais puisque je ne vois plus de patients, je ne vois pas le besoin de le faire. I have filed libel suits against several of the people who orchestrated the campaign (J'ai pris des procédures de poursuite contre plusieurs personnes qui avaient organisé la campagne)

 

Cet article a été revisé le 28 sept. 2008.