Nouvelles reliées au tabagime

Revenus d'annonces.

Le rapport annuel du FTC au Congress des Etats-Unis sur la vente de cigarettes et de la publicité a montré une baisse dans les dépenses promotionnelles depuis 1986. Le rapport soulignait que l'industrie a dépensé $4.93 milliards en 1994, 19.9% moins que le $6.3 milliards en 1993.

Les tribunaux appuients la règlementation du FDA pour ce qui est du tabagisme. En avril 1997 un juge de la cour fédérale a déclaré que le FDA a l'autorité de considérer le tabac comme une drogue mais n'a rien à dire sur la publicité des produits de tabac. Ce jugement signifie que la FDA peut continuer à forcer les marchands de demander des photos d'identification des clients âgés de moins de 21 et peut contrôler les ventes des machines à cigarettes. Toutefois, la FDA ne peut pas mettre fin aux commandites d'évenements sportifs par les compagnies de tabac, empêcher d'avoir des panneaux d'affichage extérieurs trop près des écoles, ou des annonces sur des vêtements ou autre marchandise. Le gouvernement et l'industrie du tabac doivent aller en appel prochainement.

Inhalateur de nicotine sans fumée approuvé.

La FDA a approuvé le premier inhalateur de nicotine sans fumée, qui sera vendu sur prescription seulement pour aider les gens à cesser de fumer. La FDA a dit que les études cliniques auraient montré que l'inhalateur Nicotrol était aussi efficace que les collants (patches) de nicotine, le vaporisateur nasal, ou la gomme à mâcher. Les effets secondaires de l'inhalateur incluent l'irritation buccale et pharyngé et la toux.

Les dentistes vont décourager la population de fumer des cigares.

L'Association Dentaire Américaine (ADA) a lancé une campagne nationale contre fumer des cigares. L'American Cigar Association estime que les américains auraient acheté 4.4 milliards de cigares en 1996, une augmentation sur les 3.4 milliards en 1993 et les 3.7 milliards en 1994. Un porte-parole du l'ADA a suggéré que "l'augmentation de l'usage de cigares est une action rebelle contre les campagnes de santé publique des années '80 et au début des années '90." Les fumeurs de cigares ont quatre fois plus de chances de mourir de cancer buccal, laryngé ou pharyngé, et trois fois plus de chances d'avoir le cancer des poumons que les non-fumeurs. [Mark AM. ADA rolls out anti-cigar campaign across country. American Dental News 28(9):1,16, 1997.]

Le risque de la fumée 'seconde main' ou passive.

Une étude prospective d'une durée de 10 ans aurait montré que les femmes non-fumeuses ayant dit être exposées régulièrement à la fumée de cigarettes des compagnons de travail ou ailleurs avaient une incidence 91% plus élevée de crises cardiaques ou de décès que celles qui n'étaient pas exposées à la fumée de cigarettes. Le projet impliquaient 32,046 infirmières, âgées entre 36 et 61 ans, sans histoire de maladie cardiaque au début de l'étude en 1982. I'incidence de crises cardiaques était plus élevée chez celles exposées régulièrement à la fumée de cigarettes que chez celles avec exposition seulement occasionnelle. Les données fournissent une forte évidence que la fumée passive contribuerait de façon majeure à la maladie cardiaque. [Kawachi I et al. A prospective study of passive smoking and coronary heart disease. Circulation 95^2374-2379, 1997.]

Une suggestion aux activistes

Les magazines qui acceptent des annonces de tabac tendent à publier peu ou pas de conseils portant sur les dangers du tabagisme. La plupart des annonces encouragent l'usage de cigarettes comme sans danger, glamoureux et un signe d'indépendence. Les cartes insérées dans ces magazines pour s'abonner peuvent être utilisées pour envoyer un mot de protestation à l'éditeur qui doit payer la poste pour chaque carte reçue. Ecrivez-lui quelque chose de méchant et mettez-la à la poste.

Retour à la page d'accueil