L'usage approprié des suppéments diététiques

En général, les suppléments sout utiles chez les individus pour qui il leur est impossible ou qui sont pas enclins à se prévaloir d'une diète adéquate. Les médecins recommandent habituellement des vitamines pour des bébés jusqu'à l'introduction d'aliments solides contenant suffisemment de vitamines. Lorsqu'un enfant atteint l'âge de deux ans, toutefois, il est rarement nécessaire de continuer les suppléments "juste pour être sûr." En 1980 la position du comité de nutrition de l'American Academy of Pediatrics sur les suppléments était la suivante:

* Les suppléments de fluore devraient être donnés aux enfants qui boivent de l'eau
qui n'a pas été traitée au fluore.
* Les enfants avec des habitudes alimentaire pauvres, et ceux utilisant des diètes
d'amaigrissement peuvent prendre un supplément de multiviatimnes-minéraux
contenant des quantités n'excédant pas des niveaux RDA
* Les enfants sur des diètes strictes végétariennes peuvent avoir besoin de
suppléments, particulièrement la vitamine B12.
* Les adolescentes enceintes peuvent avoir besoin de fer supplémentaire et d'acide
folique.

Le U.S. Preventive Services Task Force recommande que les femmes qui prévoient devenir enceintes prennent quotidiennement des multivitamines ou un supplément contenant des multivitamines et minéraux qui incluent 0.4 mg d'acide folique pour prévenir des anomalies congénitales de leurs nouveaux-nés. Malgré qu'une diète appropriée apporte suffisemment d'acide folique, le 'task force' a cru bon que, pour certaines femmes, atteindre un apport adéquat seulement par la diète serait plus difficile que d'ajouter un supplément.

Les personnes étant sur une diète d'amaigrissement pour un temps prolongé, surtout les diètes qui sont de moins de 1200 calories par jour, ou qui ne sont pas bien balancées au point de vue nutritionnel, pourraient bénéficier d'un supplément multi-vitaminique. Ceux qui sont en convalescence suite à une chirurgie ou à une maladie grave qui a modifié leur habitudes alimentaires, pourraient aussi bénéficier d'un supplément.

Les personnes âgées qui sont devenus sédentaires ou qui ont perdu l'appétit peuvent être en déficience nutritionnelle, peuvent eux aussi bénéficier d'un supplément multivitamines-minéraux. Des marques non-annoncées coûtant moins de 5 cents par jour sont disponibles.

Parce que la déficience en fer n'est pas rare, un comité du National Academy of Sciences a recommandé que les femmes enceintes prennent un supplément contenant 30 mg de fer quotidiennement durant le deuxième et troisième trimestre de leur grossesse. Malgré que les femmes enceintes qui s'alimentent adéquatement n'aient pas besoin de suppléments, c'est plus simple et moins coûteux d'ajouter un supplément que de mesurer le niveau de fer sanguin plusieurs fois durant la grossesse. Le comité a aussi suggéré que, malgré que le meilleur moyen d'obtenir les nutritifs essentiels c'est avec une diète appropriée, les femmes enceintes qui ne s'alimentent pas adéquatement pourraient bénéficier d'un supplément multivitamines-minéraux contenant des doses modérées de fer, zinc, cuivre, calcium, vitamine B6, d'acide folique, vitamine C, et vitamine D.

Les femmes devraient faire à ce que leur consommation de calcium soit adéquate pour aider à prévenir l'amincissement de leur os (l'ostéoporose). Ceci peut être fait avec une consommation adéquate de produits laitiers, mais certaines femmes préfèrent des suppléments de calcium. Elles devraient discuter de ceci avec leur médecin ou avec une diététicienne enregistrée.

Les antioxidants ont fait les manchettes récemment. Leur emploi pour la plupart des gens n'est pas justifié.

retour à la page d'accueil