logo

Michel Bellemare - Lait de Dieu

Printemps 2006

Tout a commencé durant mon magasinage des Fêtes. Dans le centre commercial, des fondamentalistes chrétiens avaient un kiosque vantant le créationnisme. Il y avait à l'entrée une pancarte indiquant : « L'homme est l'aboutissement de la création de Dieu, il a été fait à son image. »

Je leur ai fait alors remarquer que si l'homme était « l'aboutissement » de la création de Dieu, je ne voulais pas voir les esquisses. Que Dieu ait beau être « Parfait » et « Tout-puissant », il a dû échouer son cours de créateur, car côté création c'est assez raté. Je leur ai mentionné que nous avons deux bras, deux jambes, deux yeux, deux oreilles, deux reins et deux poumons... mais un seul cœur. J'ai ajouté que les maladies cardiaques sont celles qui entraînent la mort chez la majorité des hommes. Chez un constructeur automobile, on appelle ça un vice de conception majeur, qui justifie amplement un rappel. Personnellement, si des options existaient, je préférerais avoir une seule oreille dans le front... et deux cœurs.

Le créationniste en a remis en disant que la création de l'homme était « parfaite », et qu'il n'y avait rien à ajouter ou à enlever. Je lui ai dit que l'homme au contraire, semblait le résultat d'un processus d'essais et d'erreurs, et que l'on retrouvait chez lui des vestiges évolutifs, qui ne servaient plus à rien. J'ai mentionné le coccyx qui serait le résidu de la queue des primates. Rien n'y fait, et mon créationniste affirme toujours que tout chez l'homme a son utilité. Je sors donc ma question massue, et je lui demande : « Si tout chez l'homme a son utilité, à quoi servent les mamelons chez l'homme ? » La réponse, évidemment, est que ces mamelons sont un vestige embryonnaire. Tous les êtres sont au départ féminins, sous l'influence du gène SRY logé sur le chromosome Y, une différenciation ultérieure à la formation des mamelons se fait, et produira des individus masculins ou féminins. En cas de dysfonctionnement de ce gène, l'individu naît avec des attributs des deux sexes, c'est l'hermaphrodisme.

Mon créationniste m'a répondu que : « Si les hommes et les femmes ont des mamelons, c'est qu'ils ont tous deux été faits à l'image de Dieu ». J'ai donc conclu que si nous sommes à l'image de Dieu, et que celui-ci a des mamelons, c'est qu'il peut allaiter (car c'est leur fonction), et qu'alors, j'aimerais bien voir du « lait de Dieu. »

Michel Bellemare


Copyright © 1999-2017 Les Sceptiques du Québec, inc.