logo
Accueil » Ressources » Notre revue » Articles publiés » Expérience avec Ginette Veilleux, numérologue

Expérience avec Ginette Veilleux, numérologue

par Denis Labelle

Extrait du Québec Sceptique no 27, page 4, automne 1993.

Pour la troisième fois de leur histoire, les Sceptiques du Québec ont risqué gros! Dans le cadre du Défi du 10 000 CAD, une candidate a été mise à l'épreuve. Il s'agissait cette fois d'une numérologue, madame Ginette Veilleux.

Rappelons brièvement les deux premiers cas. D'abord, en 1991, Mme Katalin Fitos, qui prétendait être en contact avec des entités qui répondaient par oui ou par non à toutes les questions qu'il lui plaisait de leur poser, n'a pas fait mieux que le hasard lors d'une épreuve où il lui fallait deviner si des cartes cachées étaient rouges ou noires. Ensuite, en 1992, Mme Agathe Vir Landriault, une astrologue, n'a pas réussi à démontrer que les gens se reconnaissent significativement mieux dans un texte qui leur est destiné que dans celui destiné à quelqu'un d'autre. Le compte rendu détaillé de ces expériences a été publié dans les numéros 18 et 23 du Québec sceptique.

Lors de ces deux premières expériences, l'enjeu pour les Sceptiques n'était que de 1000 CAD. Depuis, grâce au soutien généreux d'Alain Bonnier (le « Monsieur BIT » bien connu du cahier des sports de La Presse), la bourse a été haussée à 10 000 CAD. De plus, tout candidat qui réussirait éventuellement à remporter notre prix - en nous démontrant la réalité de son pouvoir paranormal - profiterait de notre engagement à le parrainer pour le défi mondial de Jacques Theodor, dont la bourse est d'un million de FF (près d'un quart de million de dollars).

L'expérience envisagée.

En se basant sur les paramètres numérologiques d'une personne (c'est-à-dire le nom et la date de naissance), Mme Veilleux aurait le pouvoir de percevoir des images qui lui révéleraient beaucoup de choses sur cette personne. Normalement, quand la numérologue exerce son don, la personne est en face d'elle. Pour l'expérience, il était toutefois hors de question qu'elle puisse rencontrer les sujets et discuter avec eux, puisqu'il faut pouvoir bien séparer le normal du paranormal…

Pour mettre à l'épreuve les talents de Mme Veilleux, notre première idée a été de répéter le test qui avait servi l'an dernier pour la candidate astrologue. Nous lui aurions fourni les paramètres numérologiques d'une douzaine de sujets et elle aurait composé un texte pour chacun. Ensuite, chaque sujet aurait évalué chacun des textes (de 0 à 100 %) sans savoir lequel était le sien. Une analyse statistique aurait permis de vérifier si les gens se reconnaissaient mieux dans le texte qui leur était destiné que dans ceux s'adressant aux autres.

Il y avait cependant une difficulté : la candidate connaîtrait le nom des sujets (l'an dernier, l'astrologue ne disposait que des coordonnées de naissance). Afin de réduire au minimum les risques d'irrégularité (après tout, il y a 10 000 CAD en jeu), il fallait donc nous assurer que toute l'opération puisse être réalisée en une seule journée - de la composition des textes jusqu'à leur évaluation par les douze sujets. Pour faciliter cette composition, nous avons envisagé entourer Mme Veilleux d'une équipe d'assistants munis de magnétophones, systèmes de traitement de texte, etc. Il fallait aussi trouver douze sujets qui consentiraient et s'engageraient à se déplacer pour venir évaluer les textes. Voilà qui devenait de plus en plus complexe…

Peu à peu, avec la numérologue, nous avons réalisé qu'il valait mieux simplifier les opérations et concentrer l'expérience sur un thème précis. Parmi les informations que Mme Veilleux pourrait percevoir se trouvent les caractéristiques familiales du sujet, en particulier le nombre de frères et de soeurs. Bien sûr, il s'agit là d'un thème bien « pointu » mais qui offre l'avantage d'être simple et précis. Puisque les deux parties étaient d'accord, nous avons donc opté pour un test portant seulement sur la détermination du nombre de frères et de soeurs de douze sujets.

L'expérience réalisée.

Le 15 mai, dans les locaux de la Société d'Informatique BIT à Laval, nous avons présenté à Mme Veilleux 24 cartes. Sur 12 cartes jaunes paraissaient les noms et dates de naissance de 12 sujets (âgés entre 18 et 24 ans). Sur 12 cartes vertes paraissaient les réponses, c'est-à-dire le nombre de frères et soeurs que chacun a réellement (nous avons pris soin d'éviter qu'il y ait des configurations identiques). La tâche de Mme Veilleux était d'effectuer l'appariement entre les cartes jaunes et les cartes vertes en les plaçant, deux par deux, dans 12 enveloppes séparées. Une demi-douzaine de Sceptiques assistaient discrètement à l'opération enregistrée sur vidéo et qui a pris environ une heure - s'il avait fallu faire composer 12 textes, nous y serions peut-être encore!

Aux 12 enveloppes assemblées par Mme Veilleux fut ajoutée une treizième enveloppe, contenant les réponses, puis le tout a été placé dans une grande enveloppe solidement scellée et abondamment paraphée en tous sens.

Statistiquement parlant, il y a près d'un demi-milliard d'appariements possibles entre les 12 cartes jaunes et les 12 cartes vertes (plus précisément, 479 001 600). On peut montrer que, si l'appariement est fait au hasard, on n'obtient en moyenne qu'une réponse correcte (et 11 réponses erronées). On peut aussi calculer que la probabilité d'obtenir par hasard 7 réponses correctes (ou plus) est inférieure à une chance sur dix mille (en fait, environ une chance sur 12 032). Voilà le critère de réussite dont nous avons convenu : Mme Veilleux nous aura montré son pouvoir paranormal (et remporterait donc notre bourse) si elle réussissait à obtenir au moins 7 réponses correctes.

Les résultats.

La cérémonie officielle de dévoilement des résultats a été tenue le 21 mai et constituait l'attraction principale de notre souper sceptique de ce mois. Une cinquantaine de personnes assistaient à l'événement et, après quelques brefs exposés de présentation, l'enveloppe fatidique a enfin été ouverte…

Les réponses de Mme Veilleux ont été inscrites une à une à un grand tableau préparé à cet effet. Après chaque inscription, on soulevait un carton-cache et la réponse apparaissait. On aurait alors pu entendre une mouche voler…

Après deux ou trois échecs, enfin une réponse correcte! Tout le monde était ravi et, si la mouche avait été là, elle aurait eu bien du mal à échapper à toutes ces mains qui applaudissaient! Toutefois, cette bonne réponse devait être la seule… Ce fut donc l'échec pour la numérologue.

Mme Veilleux a néanmoins bien pris la chose. Évidemment, elle n'a pas réussi à nous montrer la réalité de son don mais elle a prouvé à tout le monde qu'elle était bien courageuse, et sympathique.

Commentaires.

Lors de l'évaluation des réponses, il fallait, pour obtenir un point, que le nombre de frères et le nombre de soeurs soient tous les deux corrects. On aurait pu tout aussi bien considérer les 24 nombres séparément et accorder un point chaque fois que le nombre de frères ou le nombre de soeurs aurait été correctement deviné. Selon ce nouveau critère, la perfor mance de Mme Veilleux (3 bonnes réponses sur 24) est un peu moins bonne que ce que donnerait normalement un appariement au hasard. En fait, le hasard aurait eu environ 9 chances sur 10 de faire mieux!

Depuis cette expérience, l'action ne manque pas au sein du Comité d'investigation. Les candidats se bousculent à la porte et un ou deux dossiers pourraient bientôt déboucher sur des expériences officielles. Dans la mesure du possible, nous allons tenter de faire coincider ces éventuelles expériences avec nos soupers sceptiques mensuels. Comme attraction principale, cela ajoute du piquant à la soirée, comme on a pu le voir lors de la récente expérience avec Mme Veilleux.

Et, peut-être qu'un jour nous serons enfin con-fon-dus… dus…

Aussi bien alors que cela se produise devant le plus grand auditoire possible!

Résultats de l'expérience avec la numérologue Ginette Veilleux.

Nombres de frères et soeurs.
Sujet Réels G. Veilleux
A. M 0 - 1 1 - 2
C. B 1 - 2 3 - 1
C. G 2 - 3 0 - 1
C. H 3 - 1 2 - 3
C. S 3 - 3 2 - 0
E. G 2 - 1 1 - 0
E. T 2 - 2 2 - 2
K. F 1 - 1 3 - 3
M. L 0 - 0 1 - 1
M. V 2 - 0 0 - 0
N. P 1 - 0 0 - 2
S. C 1 - 2 2 - 1

Copyright © 1999-2017 Les Sceptiques du Québec, inc.