logo
Accueil » Ressources » Notre revue » Articles publiés » La prochaine génération d'astrologue sera bien formée

La prochaine génération d'astrologue sera bien formée

par Alain Bonnier

Extrait du Québec Sceptique no 34, page 5, été 1995

Vous pourrez lire ci-après la lettre que m'expédiait, le 13 avril dernier, Mme Béatrice Richard. Cette lettre est un document précieux puisqu'elle est à l'origine de la tornade médiatique qui a balayé le Québec dans la semaine du 1er mai et qui a finalement amené le ministre de l'Éducation, Jean Garon, à s'écrier dix jours plus tard : « Assez, c'est assez! Je vais faire le ménage dans ces mautadites affaires-là! »

Dans cette lettre, Mme Richard dénonce la promotion de l'astrologie dans le cadre des cours de français à la Commission scolaire de Grandpré que fréquente sa belle-fille. L'extrait du manuel, intitulé Français 6, Recueil de textes 1ère partie, qui accompagnait sa lettre me semblait tellement « gros » à première vue que j'ai d'abord cru à une exagération de sa part ou à une citation hors contexte. J'ai donc couru aussitôt à la librairie afin de me procurer un exemplaire du manuel et pouvoir mieux juger du texte.

Eh bien, Mme Richard n'exagérait pas. Il s'agit en fait de deux manuels. Le premier est un recueil de textes et le second un cahier d'activités. Belles images, belles couleurs, écrit en bon français, mais au contenu complètement débile.

Qu'on en juge. Sur les 94 pages du recueil de textes, 35 font plus ou moins la promotion des sciences occultes. Et quand on se permet un soupçon d'esprit critique, c'est pour mettre les enfants en garde contre la « fausse astrologie » des horoscopes tout en laissant entendre qu'il y aurait une « vraie astrologie » éminemment respectable et hautement scientifique. On leur conseille même, à la page 75, de consulter un astrologue « pour connaître les influences que vous aurez à subir »!

Et sur les 139 pages du cahier d'exercices, 37 portent sur des exercices de numérologie, de chiromancie, d'astrologie chinoise et d'astrologie « occidentale ». Jojo Savard n'a qu'à bien se tenir : la prochaine génération d'astrologues sera bien formée.


Copyright © 1999-2017 Les Sceptiques du Québec, inc.