logo
Accueil » Nos activités » Prédictions » Déclarations commentées

Déclarations de devins commentées par des sceptiques

Émission Enjeux de Radio-Canada, intitulée « Astrologie : vrai ou faux? » (octobre 2001)

Les extraits suivants ont été tirés de l'émission Enjeux de Radio-Canada, intitulée « Astrologie : vrai ou faux? » et diffusée en octobre 2001 :

Question à Andrée d'Amour, astrologue : « L'astrologie, n'est-ce pas de la superstition? » Réponse : « Ah! arrêtez, vous remâchez toujours les mêmes vieilles affaires. C'est vieux ça. Les sceptiques, c'est ridicule. »

Les sceptiques sont ridicules? dépassés? L'esprit critique, la logique de l'argumentation, et la méthode scientifique sont dépassés? N'est-il pas bien avisé d'être constamment sceptique, de chercher à établir les faits? Puisque différents astrologues continuent de faire des prédictions qui n'ont pas plus de succès que le hasard.

Jacqueline Aubry, astrologue : « L'idée de masse existe! L'ensemble des personnes appartenant à un signe ont les mêmes prédispositions. »

« L'idée de masse existe! »: une affirmation tout à fait gratuite. Le ton affirmatif de cette déclaration veut impressionner.

Jacqueline Aubry au caméraman à qui elle fait sa carte du ciel : "Tu as un grand sens de la justice, n'est-ce pas? » Réponse : « Oui. »

Qui eut répondu non? Ce cas est une illustration de l'effet Barnum que François Filiatrault a présenté dans la même émission. Les gens ont une tendance naturelle à se reconnaître dans tous les profils de signes astrologiques qui leur sont proposés.

Jacqueline Aubry : « Je peux faire deux ou trois types de réactions pour une même journée. »

Bon! Eh bien, on n'a qu'à choisir! Peu importe le type de réaction avancé, l'adepte s'y retrouvera. Encore l'effet Barnum.

Un employeur, adepte de l'astrologie : « (Dans mon entreprise), pas de scorpions, pas de taureaux, pas de lions, pas de capricornes. On est bien! S'il y avait un lion ici, on le saurait. Il nous aurait spottés. Il nous aurait mangés. »

Cette déclaration n'est pas à prendre à la légère. Il s'agit d'un cas flagrant de discrimination basée sur le signe astrologique (c.f.: « L'astroracisme à l'école », Le Québec Sceptique #34, p. 15).

Huguette Hirsig, astrologue : « L'astrologie est une influence physique qu'on perçoit au niveau de la fontanelle quand on naît et tout ce qu'on acquiert comme influence directe à ce moment-là va se traduire sur le comportement psychologique. »

De quelle influence physique parle-t-elle? Comment a-t-elle été détectée? Cette explication est irrecevable parce que sans fondement scientifique. Les astrologues ne devraient pas tenter de donner des explications. Ils se discréditent encore plus.

Une femme d'affaires, adepte de l'astrologie : « Si je gagne de l'argent parce que mon astrologue m'a dit que tel jour, je dois faire telle chose, je vais l'aimer certainement. » Question : « Et si vous en perdez? ». Réponse : « Écoutez, on croit à l'astrologie, on aime l'astrologie, mais l'homme sage reste maître de sa destinée. J'ai quand même le choix de l'écouter ou de ne pas l'écouter. Ça, c'est ma responsabilité. »

Voilà. Quand un adepte d'un art divinatoire est confronté aux possibles failles de sa croyance, il rejette le blâme sur lui-même pour ne pas dissiper l'écran de fumée que son astrologue lui a placé devant les yeux. Comment déterminer quand écouter l'astrologue et quand ne pas l'écouter?

Solveig Miller, journaliste de l'émission : « Astrologue, femme d'affaires, Diane Houle a son école d'astrologie depuis une dizaine d'années. Avec elle, on est loin de la chose ésotérique et obscure. »

Le fait que Mme Houle enseigne l'astrologie dans sa propre école ne la rend pas moins ésotérique et obscure.

Question à un entrepreneur adepte de l'astrologie : « Avez-vous vraiment eu besoin de l'astrologie pour réussir? » Réponse : « Comment le savoir? On préfère penser que c'est relié. »

On peut le savoir si on se donne la peine d'en vérifier les prédictions. L'adepte lâche prise sur la raison. Cette attitude représente plus une espérance qu'un fait établi. Que les devins et leurs adeptes le reconnaissent.

Un médecin-astrologue parisien : « Pour appuyer l'astrologie, ça prendrait une batterie de statisticiens, de mathématiciens, de chercheurs, qui puissent épauler ce type de travail. » Question : « Est-ce que ce serait souhaitable? » Réponse : « Certainement. Une bonne vue scientifique serait souhaitable. Tant qu'on a pas exploré la réalité, on ne peut pas en parler. »

La science ayant déjà démontré que les bases mêmes de l'astrologie sont défaillantes, aucun scientifique n'est intéressé à mettre de l'avant un projet visant à l'appuyer. Le médecin-astrologue peut donc dire n'importe quoi.

Évelyne Abitbol, ancienne attachée de presse de Lucien Bouchard et adepte de l'astrologie : « Jacqueline Aubry m'a déjà dit qu'il arriverait quelque chose de terrible à Lucien Bouchard. » Plus tard : « Les politiciens font faire leur carte du ciel mais ils ne le disent pas. Ils ont tort. L'astrologie est un jeu extraordinaire. » 

Mme Abitbol croit que l'astrologie a prévu le destin d'une personne mais elle trouve tout de même que c'est un jeu.
« Je m'appelle Lucien Bouchard. Je suis avocat. J'intente une poursuite contre Mme Abitbol pour non-assistance à une personne en danger » - un participant à la soirée sceptique du 13 novembre 2001.

Magazine Dernière heure, 10 novembre 2001

À elle seule, l'édition du 10 novembre 2001 du magazine Dernière heure contient une quantité impressionnante de déclarations typiques des devins :
Elie Lelus, maître radiesthésiste : « Bush n'est pas l'homme de la situation »; « Je prévois un soulèvement islamiste provoqué par les bombardements »; « Si les Palestiniens envahissent Israël - je ne dis pas qu'ils y parviendront, mais si jamais c'était le cas - tout le monde sera tué : hommes, femmes et enfants juifs. Ça fait des années que je le dis. » Question : « Les terroristes pourraient-ils contaminer l'eau potable? ». Réponse : « Oui. »

Difficile de se tromper quand on déclare des évidences ou des événements imminents surtout si on utilise le mode conditionnel.

Michèle Lemieux, journaliste : "Monelle St-Pierre est une numérologue de talent. Pour elle, les nombres n'ont pas de secret… En numérologie, chaque lettre a une valeur correspondante : A=1, B=2, C=3, etc. C'est ce qui rend possible l'étude de caractère de l'individu. Elle nous livre ici le fruit de ses recherches. »

La numérologie réussit à mettre en relation la simple opération arithmétique d'addition avec la linguistique et la psychologie. C'est fort. En passant, quelle est la correspondance pour l'alphabet innu? Aussi, comment interpréterait-on le caractère d'un individu si le monde utilisait une base autre que 10 pour les nombres? Et enfin : la numérologie est-elle cohérente avec l'astrologie?

Monelle St-Pierre : « En 2002, nous serons en année universelle 4 (2 + 0 + 0 + 2 = 4). Ce sera l'année de la construction ou de la destruction. »

Nous voilà mieux éclairés sur ce qui nous attend.

Monelle St-Pierre : « On trouve le 11 dans Oussama. Oussama ben Laden pourrait se servir du 11 novembre pour attaquer encore l'Occident, le 11 étant le Jour du Souvenir… Cette fois-là, il pourrait toucher le Vatican. Les prophéties disent d"ailleurs que Jean-Paul II serait le dernier pape… ».

Est-ce qu'on arrive aussi au chiffre 11 quand on fait la numérologie de Oussama avec l'alphabet arabe? Mme St-Pierre ratisse large. Toutes ces prédictions sont possibles, comme le sont d'ailleurs des millions d'autres évènements.

Marie-Hélène Meunier, astrologue : « Les États-Unis doivent faire le deuil de la sécurité. »

Pensez-vous qu'il faut vraiment être astrologue pour faire une telle prédiction?

Marie-Hélène Meunier : « Actuellement, il y a de mauvais aspects de Gémeaux en Saturne, ce qui instaure un dialogue de sourds. »

N'est-ce pas là le propre de la guerre d'être un dialogue de sourds? En passant, on dit : Saturne en Gémeaux et non l'inverse (c'est probablement la retranscription).

Marie-Hélène Meunier, en cascade : « Il est possible qu'un froid persiste entre les pays islamistes et l'Occident »; « Il pourrait y avoir d'autres actes terroristes en Occident, mais il ne se produira jamais rien d'aussi spectaculaire que ce que nous avons vu le 11 septembre »; « Janvier, avril, mai et septembre 2002 sont des mois qui pourraient apporter bien des mauvaises nouvelles »; etc.

Ce sera suffisant. Merci. Spéculations vagues et avancées très prudemment au conditionnel.

Déclarations du pizzalogue Michel Bellemare

Voici une déclaration du pizzalogue Michel Bellemare :

J'ai inventé ma propre science divinatoire : la pizzalogie. Cette découverte est survenue suite à un constat historique. Les astrologues dans l'antiquité n'avaient pas le monopole des prédictions. En fait, les augures leur faisaient une très vive concurrence. Contrairement aux astrologues qui se servaient des constellations, les augures voyaient le destin de ceux qui les consultaient, dans les entrailles de poulets. Étant pragmatiques, leur outil de travail leur servait aussi de repas. Comme je préfère la pizza au poulet BBQ, j'ai décidé de ressusciter cet antique moyen de voyance, mais avec un support relativement moderne : la pizza. Ceci s'inscrit très bien dans la lignée de la voyance alimentaire, utilisant par exemple : le marc de thé.

J'utilise donc la disposition des différents éléments composant une pizza : pepperoni, champignons, poivrons verts, fromage etc., pour voir l'avenir. Vous vous demandez comment la disposition des champignons sur ma pizza peut influencer le destin de l'humanité? Je répondrai comme les astrologues le font si bien. Le comment et le pourquoi du phénomène ont peu d'importance. Ce qui est important, c'est de constater le phénomène… et constater l'incroyable efficacité prédictive de la pizzalogie. Cette efficacité s'impose à tout esprit le moindrement ouvert.

Voilà un devin honnête. Il ne tente pas de nous faire croire que la pizzalogie est basée sur des faits. J'espère qu'il ne suggèrera jamais de placer une tranche de pepperoni sur la fontanelle des nouveau-nés.

Mahendra Sharma et le prix de l'or

En faisant des recherches sur l'évolution du prix de l'or, un de mes amis investisseur est tombé sur le site web d'un astrologue, Mahendra Sharma, qui semble faire du marché boursier l'une de ses spécialités. Mahendra n'hésite pas à avancer un taux de réalisation de ses prédictions de 95 %, sachant bien que personne ne prendra la peine d'aller vérifier. De temps à autres, nous, sceptiques, aimons bien regarder de plus près ces énoncés-poudre-aux-yeux. Voici donc le résultat d'une de ces analyses.

Extrait d'une prédiction de Mahendra concernant le prix de l'or, prise sur son site web (traduit de l'anglais).

« Prédictions pour les prochains deux mois (1er juillet 2002 au 31 août 2002) »

Après le 8 juillet, le prix de l'or sera en croissance constante. Ce sera une bonne é période qui constituera une fondation pour l'or alors que son prix va grimper pendant encore longtemps. Ceux qui vendront leur or après le 8 juillet ne pourront le racheter alors que son prix montera de façon drastique après le 17 août. J'attend cette période depuis un an et le monde sera témoin de cette croissance dans le volume des transactions. Selon les cartes astrologiques, l'or entrera dans un cycle de 52 annnées à partir du 4 juillet 2002. Tel que je l'avais prédit antérieurement, ni les pressions politiques, ni le destin (wealth) ne parviendront à renverser cette tendance. Les prochains deux mois verront le prix de l'or monter de 12 % du niveau actuel de 311 USD. Il y aura même une poussée jusqu'à 360 USD pendant quelques jours.

Regardons maintenant la réalité. Voici un graphique montrant le prix de l'or pour la période mentionnée (source : http://quotes.ino.com). La moyenne mobile sur 50 jours est un bon indicateur de la « tendance ».
Prix de l'or

Après le 8 juillet, le prix de l'or sera en croissance constante. Ce sera une bonne période qui constituera une fondation pour l'or alors que son prix va grimper pendant encore longtemps.

Malheureusement pour lui, cette croissance constance se termine le 23 juillet.

Ceux qui vendront leur or après le 8 juillet ne pourront le racheter alors que son prix montera de façon drastique après le 17 août.

La phrase est ambiguë. Veut-il dire : ne pourront le racheter après le 17 août? De toute façon, la réponse n'a pas d'importance, qu'est-ce qui empêcherait de racheter après le 8 juillet si l'or est supposé monter de façon constante?

J'attend cette période depuis un an et le monde sera témoin de cette croissance dans le volume des transactions.

Depuis quand le volume seul est-il un indicateur de la croissance? Cette phrase est vide. Une augmentation de volume signifie qu'il peut se passer des choses, certes, mais en bourse, le volume est loin d'être le seul signal d'achat. Bien des titres/indices montent sans nécessairement avoir de volume et bien d'autres baissent avec un fort volume.

Selon les cartes astrologiques, l'or entrera dans un cycle de 52 années à partir du 4 juillet 2002. Tel que je l'avais prédit antérieurement, ni les pressions politiques, ni le destin (wealth) ne parviendront à renverser cette tendance.

Autrement dit, les facteurs agissant sur le prix de l'or (et sur l'économie en général) comme les pressions politiques ne parviendront pas à renverser la tendance qui est inscrite dans les astres. Ça, c'est carrément le contraire de ce qui est observé. Les pressions politiques et autres événements de l'activité humaine ont une influence observable sur les marchés. Si les cartes astrologiques ne sont pas cohérentes avec les faits, les conclusions sont faciles à tirer.

Les prochains deux mois verront le prix de l'or monter de 12 % du niveau actuel de 311 USD.

On voit bien que ce ne fut pas le cas. L'énoncé n'est appuyé par aucun graphique, aucune démarche scientifique, même probabiliste.

Il y aura même une poussée jusqu'à 360 USD pendant quelques jours.

Encore une fois, cet énoncé ne s'est pas réalisé.

En conclusion, il s'agit encore une fois de belles phrases qui ont l'air savantes, mais qui ne sont faites que pour impressionner un auditoire crédule. Il faudrait voir Mahendra publier ses « analyses » sur un forum d'investisseurs.

Copyright © 1999-2019 Les Sceptiques du Québec, inc.