A quoi reconnaît-on un fantôme ?

Vous en avez rencontré? Racontez-nous cela.
Romane

A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#1

Message par Romane » 21 févr. 2019, 05:30

Selon Pythagore, les fantômes ne clignent pas des yeux.

Il n'est pas rare d'apercevoir une apparition au bord des routes où un accident tragique a eu lieu.

Et vous, à quoi le reconnaissez-vous ?

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4727
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#2

Message par MaisBienSur » 21 févr. 2019, 05:41

Romane a écrit :
21 févr. 2019, 05:30
Selon Pythagore, les fantômes ne clignent pas des yeux.

Il n'est pas rare d'apercevoir une apparition au bord des routes où un accident tragique a eu lieu.

Et vous, à quoi le reconnaissez-vous ?
Image

Donc ceci est un fantôme:

- ça ne cligne pas des yeux
- On en aperçois souvent sur les bords de route après un accident tragique (et jamais avant !)

Affaire résolue !

Au suivant ! :arrow:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10478
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#3

Message par Nicolas78 » 21 févr. 2019, 05:43

Romane a écrit :
21 févr. 2019, 05:30
Selon Pythagore, les fantômes ne clignent pas des yeux.

Il n'est pas rare d'apercevoir une apparition au bord des routes où un accident tragique a eu lieu.

Et vous, à quoi le reconnaissez-vous ?
Ils serait plus intéressant de parler du mysticisme de Pythagore (c’était un grand mystique), et de noter que ce que l'ont retient de lui est son théorème mathématique, et non ses croyances...

Mais si mes calculs sont exactes, vous ne devriez pas tarder à mieux comprendre les apports scientifiques d’Archimède et de Newton que les plagiats mystiques de Pythagore :lol:
Dernière modification par Nicolas78 le 21 févr. 2019, 05:45, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 886
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#4

Message par Vathar » 21 févr. 2019, 05:44

MaisBienSur a écrit :
21 févr. 2019, 05:41
Donc ceci est un fantôme:

- ça ne cligne pas des yeux
- On en aperçois souvent sur les bords de route après un accident tragique (et jamais avant !)

Affaire résolue !

Au suivant ! :arrow:
Si Diogène avait été contemporain de Pythagore, c'est probablement ce qu'il aurait rétorqué :dix:

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2406
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#5

Message par Lambert85 » 21 févr. 2019, 06:17

Il suffit de penser aux milliards d'individus décédés depuis la nuit des temps, qui pourraient tous être devenus des fantômes, pour se rendre compte de l'absudité de ces croyances. Toute maison de plus de 100 ans pourrait donc être hantée par toutes les personnes qui y sont mortes. :esprit:
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4727
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#6

Message par MaisBienSur » 21 févr. 2019, 06:36

Lambert85 a écrit :
21 févr. 2019, 06:17
Il suffit de penser aux milliards d'individus décédés depuis la nuit des temps, qui pourraient tous être devenus des fantômes,
Peut-être que sur les 7 milliards 400 millions d'individus recensés dans le monde, il y a 3 milliards de fantômes (qui ne clignent pas des yeux), 2 milliards d'extra-terrestres (qui ne peuvent pas plier leur petit doigt), 1 milliard d'anges (qui n'ont pas d'érection) et 1 milliard 400 millions d'abrutis qui ne croient pas à tout ça ! :hausse:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1337
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#7

Message par nikola » 21 févr. 2019, 07:35

Romane a écrit :
21 févr. 2019, 05:30
Selon Pythagore, les fantômes ne clignent pas des yeux.
Pourquoi croirais-tu Pythagore (ou ce que certains lui font dire) ?
Il n'est pas rare d'apercevoir une apparition au bord des routes où un accident tragique a eu lieu.
Preuve ?
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Romane

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#8

Message par Romane » 21 févr. 2019, 07:37

MaisBienSur a écrit :
21 févr. 2019, 05:41
Romane a écrit :
21 févr. 2019, 05:30
Selon Pythagore, les fantômes ne clignent pas des yeux.

Il n'est pas rare d'apercevoir une apparition au bord des routes où un accident tragique a eu lieu.

Et vous, à quoi le reconnaissez-vous ?
Image

Donc ceci est un fantôme:

- ça ne cligne pas des yeux
- On en aperçois souvent sur les bords de route après un accident tragique (et jamais avant !)

Affaire résolue !

Au suivant ! :arrow:
Généralement, ils apparaissent de nuit, vers la mi-nuit, parfois à la brunante.

Romane

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#9

Message par Romane » 21 févr. 2019, 07:40

nikola a écrit :
21 févr. 2019, 07:35
Romane a écrit :
21 févr. 2019, 05:30
Selon Pythagore, les fantômes ne clignent pas des yeux.
Pourquoi croirais-tu Pythagore (ou ce que certains lui font dire) ?
Il n'est pas rare d'apercevoir une apparition au bord des routes où un accident tragique a eu lieu.
Preuve ?
Encore une malheureuse interprétation. Je n'ai jamais écrit que je croyais Pythagore. Je relève simplement l'une de ses opinions, voire observations.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 5115
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#10

Message par LoutredeMer » 21 févr. 2019, 07:41

Romane a écrit :
21 févr. 2019, 07:37
Généralement, ils apparaissent de nuit, vers la mi-nuit, parfois à la brunante.
En bref, quand on y voit rien. :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1337
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#11

Message par nikola » 21 févr. 2019, 07:42

Romane a écrit :
21 févr. 2019, 07:40
Encore une malheureuse interprétation. Je n'ai jamais écrit que je croyais Pythagore. Je relève simplement l'une de ses opinions, voire observations.
Bon, et tu en fais quoi ? Tu le crois oui ou non ?
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Romane

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#12

Message par Romane » 21 févr. 2019, 07:43

Nicolas78 a écrit :
21 févr. 2019, 05:43
Romane a écrit :
21 févr. 2019, 05:30
Selon Pythagore, les fantômes ne clignent pas des yeux.

Il n'est pas rare d'apercevoir une apparition au bord des routes où un accident tragique a eu lieu.

Et vous, à quoi le reconnaissez-vous ?
Ils serait plus intéressant de parler du mysticisme de Pythagore (c’était un grand mystique), et de noter que ce que l'ont retient de lui est son théorème mathématique, et non ses croyances...
Encore une fois, il s'agit de votre opinion. Vous n'en avez pas marre des théorèmes ?

Romane

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#13

Message par Romane » 21 févr. 2019, 07:45

nikola a écrit :
21 févr. 2019, 07:42
Romane a écrit :
21 févr. 2019, 07:40
Encore une malheureuse interprétation. Je n'ai jamais écrit que je croyais Pythagore. Je relève simplement l'une de ses opinions, voire observations.
Bon, et tu en fais quoi ? Tu le crois oui ou non ?
Evidemment. Quel génie ce Pythagore !

Romane

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#14

Message par Romane » 21 févr. 2019, 07:47

LoutredeMer a écrit :
21 févr. 2019, 07:41
Romane a écrit :
21 févr. 2019, 07:37
Généralement, ils apparaissent de nuit, vers la mi-nuit, parfois à la brunante.
En bref, quand on y voit rien. :mrgreen:
Ah Loutredemer, contente de vous revoir ! N'y lisez aucun sarcasme, hein.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4666
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#15

Message par unptitgab » 21 févr. 2019, 08:14

En reprenant la Tordue, les fantômes c'est comme dieu(x) "ce qui frise l'excès d'élégance c'est qu'[ils] ne [brillent] que par leur absence."
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Romane

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#16

Message par Romane » 21 févr. 2019, 08:30

Excellent !

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1337
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#17

Message par nikola » 21 févr. 2019, 08:42

Romane a écrit :
21 févr. 2019, 07:45
nikola a écrit :
21 févr. 2019, 07:42
Bon, et tu en fais quoi ? Tu le crois oui ou non ?
Évidemment. Quel génie ce Pythagore !
Mouais, on n’est même pas certain de son existence… :mrgreen:
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4727
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#18

Message par MaisBienSur » 21 févr. 2019, 09:09

Romane a écrit :
21 févr. 2019, 07:37

Généralement, ils apparaissent de nuit, vers la mi-nuit, parfois à la brunante.
Mais non ! :ouch:

Sinon Pitt agor n’aurait jamais remarqué qu'ils ne clignaient pas des yeux !
Je pense qu'il a du les observer de près et en pleine lumière.

Est-ce qu'ils baillent aussi ? :gratte:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6734
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#19

Message par richard » 21 févr. 2019, 10:57

J’ai une amie qui m’a dit qu’ils ne pouvaient pas parler parce qu’ils n’ont pas de cordes vocales. Alors!

Romane

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#20

Message par Romane » 21 févr. 2019, 11:28

nikola a écrit :
21 févr. 2019, 08:42
Romane a écrit :
21 févr. 2019, 07:45
nikola a écrit :
21 févr. 2019, 07:42
Bon, et tu en fais quoi ? Tu le crois oui ou non ?
Évidemment. Quel génie ce Pythagore !
Mouais, on n’est même pas certain de son existence… :mrgreen:
Bonjour Monsieur Preuve,

Vous vous rendez à la bibliothèque la plus proche de chez vous, vous y pénétrez en saluant l'hôte ou l'hôtesse. Vous vous dirigez ensuite dans le rayon philosophie, et partez à la recherche Bibliothèque de la Pléiade, les Présocratiques. Vous ouvrez l'ouvrage à la page 53.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1337
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#21

Message par nikola » 21 févr. 2019, 11:59

Romane a écrit :
21 févr. 2019, 11:28
nikola a écrit :
21 févr. 2019, 08:42
Mouais, on n’est même pas certain de son existence… :mrgreen:
Bonjour Monsieur Preuve,

Vous vous rendez à la bibliothèque la plus proche de chez vous, vous y pénétrez en saluant l'hôte ou l'hôtesse. Vous vous dirigez ensuite dans le rayon philosophie, et partez à la recherche Bibliothèque de la Pléiade, les Présocratiques. Vous ouvrez l'ouvrage à la page 53.
On n’est pas non plus sûr et certain de l’existence d’Euclide… et pourtant j’ai deux éditions de ses Éléments chez moi.
À l’inverse, je n’ai pas d’œuvres de Nicolas Bourbaki chez moi.
Vois-tu où je veux en venir ?
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Romane

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#22

Message par Romane » 21 févr. 2019, 12:35

Oui, je vous vois venir... Tous ces penseurs clignent d'un oeil.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1337
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#23

Message par nikola » 21 févr. 2019, 13:30

Non, tu n’as rien vu venir : Nicolas Bourbaki est le pseudonyme d’un collectif et on soupçonne que le nom d’Euclide soit utilisé de la même manière (même si l’éventualité est considérée comme peu probable) comme celui de Pythagore.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Djockos
Messages : 34
Inscription : 21 févr. 2019, 15:59

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#24

Message par Djockos » 21 févr. 2019, 16:54

Bonsoir, selon moi c’est celui auquel on croit.
Nos propres croyances nous confortent dans nos espoirs et nous protègent dans nos craintes. Elles nous sont propres mais convergent toujours avec quelqu’un d’autre auquel nous transposons nos convictions afin de se sentir moins seul.
Finalement croire aux fantômes serait inconsciemment vouloir que soi-même ou que certaines personnes disparues puissent toujours continuer à être présents ici-bas et continuer à « être » même au-delà du trépas...
Ce serait donc hypothétiquement une certaine peur de la mort.
« Pourquoi se cultiver si rien ne germe? »
Djockos

jean7
Messages : 2784
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: A quoi reconnaît-on un fantôme ?

#25

Message par jean7 » 22 févr. 2019, 02:09

Romane a écrit :
21 févr. 2019, 05:30
Selon Pythagore, les fantômes ne clignent pas des yeux.

Il n'est pas rare d'apercevoir une apparition au bord des routes où un accident tragique a eu lieu.

Et vous, à quoi le reconnaissez-vous ?
Dans le coin où je crèche il est dit que les fantômes dans un premier temps ignorent qu'ils en sont.
Donc ils pourraient cligner des yeux par erreur.

Par ailleurs, il est dit que certains aiment à tromper les vivants, ils pourraient donc cligner des yeux pour induire l'observateur en erreur.

Il est dit aussi qu'ils n'ont pas de pieds et ne laissent donc pas d'empreinte de pas; ce qui fait qu'on me recommande formellement de ne pas prendre d'auto-stoppeur la nuit si je ne voit pas clairement ses pieds (et c'est rare dans les hautes herbes).
Si un individu est au bord de la route la nuit et que son téléphone mobile n'est pas allumé, c'est ici une quasi preuve que c'est un fantôme et ça fait peur, c'est sans doute pour éviter de se faire prendre pour des fantômes que lorsqu'ils sont en panne de batterie les autochtones se grillent une clope, il semble certain qu'un fantôme ne pourrait pas fumer.

Surveillez vos enfants, dans un hôpital, un infirmier a suggéré pour expliquer qu'un enfant vomissait tout ce qu'on lui donnait à manger (immédiatement après qu'il ait vomit) pouvait très probablement abriter un fantôme; il semble donc que les fantômes sont parfois dépourvu d'apparence propre et habitent les vivants; hélas, je n'ai pas vérifié si l'enfant clignait des yeux.

Dans mon coin, personne ne pense que les fantômes existent et ne disposerait d'explication sur ce qu'ils sont; n'empêche qu'ils s'en méfient vachement ! Ils protègent leur habitat par quelques petites astuces imparables et dont l'efficacité est prouvée puisqu'aucun fantôme n'a jamais été observé avec certitude dans une maison ainsi protégée.

En quelque sorte, ils ne croient pas du tout aux fantômes mais ne prennent aucun risque au cas où.
(je généralise un peu et n'exagère presque pas)

Perso, je trouve cette attitude très intéressante.
Le respect de rituels suffit.
La question de la croyance ou du savoir est totalement éludée (il est quasiment impossible d'avoir une conversation conradictoire sur le sujet puisque personne ne soutiendrait vraiment l'existence des fantômes).
En dernier retranchement (mais on évite d'aller jusque là par politesse), c'est le respect de coutumes héritées qui est évoqué.
On est pas du tout superstitieux, on est totalement matérialiste et pragmatique, mais on fait ce qu'on a appris à faire sans se poser de question.
On trouve ainsi en se promenant des nasses à fantôme, des portes pour les esprits et des sentier balisés pour qu'ils retrouvent le chemin de leur tombe (une des explication est qu'un fantôme n'est qu'un esprit qui ne sait plus où est son corps, qu'on lui indique le bon chemin et il vous laisse ne pas reposer en paix).

Ceci étant dit, une personne qui en a perdu une autre peut dans un moment de commémoration profond et intime vous transmettre le sentiment de la présence de celui qu'elle a perdu, ce n'est pas de la fantasmagorie, c'est de l’empathie. Et c'est bien assez mystérieux pour moi.
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit