Week end étrange à Bachy.

Vous en avez rencontré? Racontez-nous cela.
Répondre
olivier59
Messages : 6
Inscription : 07 nov. 2011, 18:40
Localisation : Lille (France)

Week end étrange à Bachy.

#1

Message par olivier59 » 07 nov. 2011, 20:51

Bonjour à toutes et tous.

Premièrement, je pense que tout peut être expliqué. Néanmoins quelque chose m'intrigue depuis mon enfance, suite à un évènement étrange, que j'aimerais vous faire partager, et peut être trouver une solution logique.
Je l'avais déjà expliqué une fois sur un autre forum, mais j'aimerais avoir vos avis.

Désolé si mon témoignage est long...

Les faits remontent à 1976, j'avais donc 9 ans à l'époque. Mon oncle (ancien journaliste de "la voix du nord" à lille (France)), avait acheté, quelques années au par avant, une ferme sur la grande route de Bachy (59830) dans le Nord-Pas-de-Calais.
Nous étions, mes parents et ma soeur (11 ans), souvent invité à passer la journée chez mon oncle et ma tante.
Mes parents allaient parfois y passer la soirée, nous étions gardé à la maison par une autre tante.

Pour une raison que j'ai oublié depuis, ma soeur et moi avons était invité à y passer tout le week end.
Cette ferme, très bien aménagé et accueillante la journée, nous a réservé des surprises la nuit...
Au premier étage, il y avait deux chambres: celle de mon oncle et tante, et celle de notre cousin (à l'époque, il devait avoir 5 ans environs), nous dormions, ma soeur et moi, au rez de chaussé, dans un grand convertible (canapé/lit).

Dés la première nuit, nous avons senti une "présence": l'impression d'être observé. Je me souviens m'être dit "cela doit être normal, c'est la première fois que nous dormons ici."

Vers 1 heure du matin, nous avons été réveillé par des notes de musique.
A savoir: Mon oncle (décédé depuis) était amateur d'instruments de musique (il fut l'un des fondateurs du groupe "les capenoules", très connu dans le nord de la France), donc sur les murs du salon était accroché des instruments de musique (guitare, banjo etc...).

Les notes de musique s’arrêtaient une fois que j'allumais la lumière. Une fois éteinte, nous sentions comme des "souffles" prêt de nos visages, et puis ensuite, les notes (ce n'était pas des mélodies, juste comme si une personne s'amusait à toucher les cordes de tous les instruments dans la pièce, presque simultanément). Nous n'avions pas le courage de monter voir notre oncle en pleine nuit, car il était très autoritaire.

Ce "petit jeu" a duré une grande partie de la nuit.

Le lendemain, après une nuit pratiquement blanche (nous nous sommes endormie vers 5 heures du matin si je me souviens bien), nous en avons parlé à notre oncle. Sa réaction nous à étonné: Il s'est brusquement braqué et nous à traité de menteur, ma tante n'osant rien dire.
Cela dit, il a accepté de faire dormir ma soeur dans leur chambre, je me retrouvais donc seul la nuit suivante à dormir dans le salon.

La journée s'est très bien passé, et je me rassurais en me disant que nous avions rêvé.

Arrive l'heure de se coucher (vers 10 heures). Je m'endors seul dans le salon sans trop penser de la nuit d'avant, et vers 1 heure du matin, les phénomènes recommencent.
Sur une table basse au fond du salon, se trouvait une petite lampe. Je l'avais branché juste à coté de moi pour pouvoir allumer la lumière rapidement, au lieu de devoir à chaque fois me lever pour atteindre l’interrupteur situé prêt de la porte d'entrée.

A chaque fois que j'entendais ces notes de musiques venant des instruments accroché au mur, j'allumais la lumière instantanément: résultat: il n'y avait personne dans la pièce. J'ai fini la nuit recroquevillé sur moi même avec la lumière allumé en attendant le jour se lever, et "sentant" une présence.

Je n'ai rien dit à mon oncle le lendemain, de peur d'être traité de menteur.
Une fois rentré à la maison, j'en ai parlé à ma soeur et à mes parents. Je sentais que mes parents voulaient éviter mes questions...

Quelques années passent, je deviens adolescent et je cherche, au travers des livres, une explication. Je m'achète tout ce qui est en rapport avec le paranormal, en choisissant des thèmes "pour et contre", ma bibliothèque de gamin en était rempli.
D'après mes lectures, j'ai analysé le pour et le contre, et j'en ai déduit que le paranormal n'existait pas, je n'avais donc pas de réponse à mes questions sur ce fameux week end.

Un jour, mon oncle voit ma collection et fait étrange, il me dit: "ne cherche pas à savoir, surtout évites tout ce qui touche au paranormal"
Cela m'avait intrigué, sachant mon oncle très droit, la tête sur les épaules. J'ai voulu lui parler de ce qui était arrivé ce fameux week end, il ma demandé d'oublier.

C'est en fait mes parents qui m'ont expliqué plus tard, que je/nous avions (ma soeur et moi) pas rêvé ce fameux week end, que nous étions trop jeune pour comprendre...

Voici l'histoire tel que je l'ai appris, des années plus tard:

1) La grande route qui traverse le lieu Bachy, était à l'époque une route fréquenté surtout par des routiers.
Cette grande maison que mon oncle avait acheté des années après, n'était pas une ferme, mais un restaurant/auberge.
Un jour, une dispute à eu lieu, plus forte que les autres jours, la boisson aidant, le type est reparti vers son camion, et revenu avec un fusil. Il a fait un massacre, tuant beaucoup de personnes.

2) Mon oncle avait un ami "médium". Il avait, soit disant, le dont de faire des voyages astral. Il s'allongeait, demandait ou vous habitiez, et il était capable de vous dire exactement comment est votre lieu, et cela dans le temps: c'est à dire qu'il ne pouvait maitriser l'espace temps donnant une description de votre salon, avec plusieurs années en arrière.
Cette personne aurait expliqué comment faire à mon oncle. Et d'après plusieurs témoignages, mon oncle n'arrivait plus à contrôler ses voyages astral, cela arrivait n'importe quand, sans qu'il le veule.

3) Mon oncle s'est laissé aller pour des test plus poussé dans cette "ferme". Ils se sont "amusé" à faire des appel d'esprit plusieurs fois, par amusement. Jusqu'au jour ou cela à mal tourné:
En présence de mes parents un soir, ils ont fait une séance: le meilleur ami de ma tante se serait manifesté, alors qu'il était bien vivant. Ma tante a essayé de joindre son ami par téléphone toute la soirée. C'est le lendemain qu'elle a apprit qu'il s'était tué la veille au soir, suite à un accident de voiture.
Suite à cela, mon oncle et ma tante n'ont plus jamais voulu entendre parler de spiritisme.

4) à l'époque, les journaux parlaient d'un nombre incroyable d'accident sur cette fameuse route prêt de la ferme de mon oncle . Difficile actuellement de trouver sur le net des archives, vu l’ancienneté des affaires...

J'ajoute que ce sont des témoignages de personnes ayant une vie stable, et cultivé.

Je pose donc cette question: Malgré ce que j'ai vu, ou plutôt entendu (week end à Bachy) je n'arrive pas à trouver une solution logique à cette affaire.

Merci d'avoir eu la patience de lire mon témoignage jusqu'au bout.

Cordialement.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18981
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Les vieux souvenirs d'enfance, ça se déforme

#2

Message par Denis » 07 nov. 2011, 22:03

Salut Olivier,

:bienvenue: sur le forum.

Évidemment, je ne sais pas ce qui vous est arrivé, quand vous aviez 9 ans, lors de ce week end. J'en suis donc réduit à simplement dire ce que j'en pense.

Grosso modo, ce que j'en pense, c'est que si j'avais été à côté de vous lors de ces événements, j'aurais assisté à autre chose que ce que vous venez de nous raconter. Je ne sais pas quoi, mais ça serait autre chose et, si j'en avais gardé souvenir, je le raconterais différemment sur le principal.

Bref, les vieux souvenirs d'enfance, ça se déforme, surtout quand une grosse partie porte sur des événements "vécus" à moitié endormi.

Faute de mieux, c'est là où j'en suis.

Amicalement,

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

olivier59
Messages : 6
Inscription : 07 nov. 2011, 18:40
Localisation : Lille (France)

Re: Week end étrange à Bachy.

#3

Message par olivier59 » 08 nov. 2011, 05:32

Bonjour et merci Denis :)

Bien sur, tout est une question de ressenti et vécu par deux enfants que nous étions. Hallucination auditive collective ?
C'est tout de même troublant, mais pas impossible...
Merci ;)

Amicalement
Olivier

Florence
Messages : 9507
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Week end étrange à Bachy.

#4

Message par Florence » 08 nov. 2011, 06:44

Le petit cousin aimait sûrement faire des farces, ou le tonton terroriser ses neveux ...
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Milou
Messages : 426
Inscription : 05 sept. 2011, 10:20

Re: Week end étrange à Bachy.

#5

Message par Milou » 08 nov. 2011, 12:46

Le petit cousin aimait sûrement faire des farces, ou le tonton terroriser ses neveux ...
oui bien sûr, le petit cousin de 5 ans grimpait au mur pour faire vibrer les cordes des guitares qui y étaient accrochées.... c'est évident... :mrgreen:
Bref, les vieux souvenirs d'enfance, ça se déforme, surtout quand une grosse partie porte sur des événements "vécus" à moitié endormi.
Bien sur, tout est une question de ressenti et vécu par deux enfants que nous étions. Hallucination auditive collective ?
C'est tout de même troublant, mais pas impossible...
et là, du coup, j'ai l'impression qu'on passe à l'as le récit des parents d'Olivier ?....
Olivier, tu crois que c'était une hallucination auditive aussi quand ils t'ont fait ce récit plus tard (assez détaillé, semble-t-il) ? :shock:
tu étais "à moitié endormi" aussi quand ils ont raconté ces histoires ?
en tout cas, moi si mes parents me racontaient des choses aussi fantastiques que ça, je ne resterais pas endormie !!...
(mais tes parents étaient/sont peut-être juste des sadiques qui aim(ai)ent raconter des histoires horribles et sans queue ni tête à leurs enfants....? :mrgreen:)
"L'esprit, c'est comme un parachute : s'il reste fermé, on s'écrase". Frank Zappa
Il ne faut pas parler aux cons... ça ne les instruit même pas.
"Si tu as besoin qu'on t'explique pour que tu comprennes, ça veut dire qu'aucune explication ne pourra jamais te faire comprendre." Haruki Murakami
"Il y a deux façons de se tromper. L’une consiste à croire ce qui n’est pas vrai. L’autre consiste à refuser de croire ce qui est vrai." Søren Kierkegaard

Florence
Messages : 9507
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Week end étrange à Bachy.

#6

Message par Florence » 09 nov. 2011, 04:23

Milou a écrit :
Le petit cousin aimait sûrement faire des farces, ou le tonton terroriser ses neveux ...
oui bien sûr, le petit cousin de 5 ans grimpait au mur pour faire vibrer les cordes des guitares qui y étaient accrochées.... c'est évident... :mrgreen:
Ce qui est évident, c'est le manque d'imagination subit des zozos lorsqu'il s'agit de trouver une explication simple et cohérente à un fait somme toute assez banal ... :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Milou
Messages : 426
Inscription : 05 sept. 2011, 10:20

Re: Week end étrange à Bachy.

#7

Message par Milou » 09 nov. 2011, 05:16

Florence a écrit :
Milou a écrit :
Le petit cousin aimait sûrement faire des farces, ou le tonton terroriser ses neveux ...
oui bien sûr, le petit cousin de 5 ans grimpait au mur pour faire vibrer les cordes des guitares qui y étaient accrochées.... c'est évident... :mrgreen:
Ce qui est évident, c'est le manque d'imagination subit des zozos lorsqu'il s'agit de trouver une explication simple et cohérente à un fait somme toute assez banal ... :roll:
une explication simple et cohérente à un fait somme toute assez banal

Ah.....?, alors je suis toute ouïe.... (façon de parler :) )
Comment expliquer les vibrations musicales, et surtout la réaction pas banale de l'oncle et de la tante ?
dites-moi la cohérence de tout ça ? (parce que vous parlez d'"explication simple et cohérente" mais je l'attends toujours....)
Le tonton aime terroriser ses neveux mais ensuite il se braque, prend des mines effrayées en disant "ne cherche pas à savoir"....?
non, une personne normale qui aurait fait une blague serait tout content de révéler le bon tour qu'il a joué !! et ne traiterait pas ses neveux de menteurs, et plus tard ne dirait pas d'un air effrayé :argh: "houlà, le paranormal, ne t'y frotte pas !"....

Ce qui est évident, c'est le tri sélectif (oui, je sais, pléonasme... ;) ) opéré par les zinzins (zincrédules) pour éviter de considérer certains aspects du récit... (quid du récit des parents d'Olivier ? "somme toute assez banal" lui aussi ? ben voyons....)

Je ne suis pas en train de dire "les fantômes existent, et c'est le fantôme du meilleur ami de la tante qui jouait de la guitare".... :mrgreen: mais cette histoire, si on la considère intégralement et pas en en éliminant ce qui dérange, est moins simple que vous semblez la considérer.
Or Olivier ne se définit plutot pas comme zozo (à moins qu'il avance masqué ? )
"L'esprit, c'est comme un parachute : s'il reste fermé, on s'écrase". Frank Zappa
Il ne faut pas parler aux cons... ça ne les instruit même pas.
"Si tu as besoin qu'on t'explique pour que tu comprennes, ça veut dire qu'aucune explication ne pourra jamais te faire comprendre." Haruki Murakami
"Il y a deux façons de se tromper. L’une consiste à croire ce qui n’est pas vrai. L’autre consiste à refuser de croire ce qui est vrai." Søren Kierkegaard

Florence
Messages : 9507
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Week end étrange à Bachy.

#8

Message par Florence » 09 nov. 2011, 05:40

Milou a écrit :une explication simple et cohérente à un fait somme toute assez banal

Ah.....?, alors je suis toute ouïe.... (façon de parler :) )
Comment expliquer les vibrations musicales, et surtout la réaction pas banale de l'oncle et de la tante ?
dites-moi la cohérence de tout ça ? (parce que vous parlez d'"explication simple et cohérente" mais je l'attends toujours....)
Le tonton aime terroriser ses neveux mais ensuite il se braque, prend des mines effrayées en disant "ne cherche pas à savoir"....?
non, une personne normale qui aurait fait une blague serait tout content de révéler le bon tour qu'il a joué !! et ne traiterait pas ses neveux de menteurs, et plus tard ne dirait pas d'un air effrayé :argh: "houlà, le paranormal, ne t'y frotte pas !"....
Ou cette personne "normale" souhaiterait asseoir son influence sur la famille, surtout après avoir bénéficié d'une coïncidence particulièrement spectaculaire (la séance de spiritisme qui a tant influencé les parents).

Quant aux vibrations musicales, il y a différentes manières de faire vibrer/résonner un instrument à cordes sans le toucher. Suffit que le gamin, ou le tonton, connaisse un truc.

Il se trouve qu'un mien cousin était féru de spiritisme, et tirait grande satisfaction de l'influence qu'il avait réussi à prendre sur ses frères, soeurs et parents, avec des tours simples et des mises en scène assez "grand-guignol". Il en était arrivé au point de croire lui-même à certains de ses "pouvoirs".

Ma tante, bonne catholique qui craignait une dérive satanique et vivait dans la terreur d'un évènement surnaturel maléfique, en avait parlé à mes parents et moi. J'ai donc assisté à des "séances", n'étant pas à l'époque la "sceptique à l'esprit fermé, cynique et négative" que je suis devenue ;) , et plusieurs choses m'ont immédiatement frappées: le côté mauvais prestidigitateur de la performance, le côté extraordinairement manipulateur du cousin (qui dirigeait systématiquement ses tours les plus effrayants vers les personnes les plus psychologiquement vulnérables et historiquement ignares), le manque d'imagination des histoires qu'il fabriquait (basées sur ses très faibles connaissances de et sa fascination pour la guerre de 30 ans), et l'état d'auto-suggestion crédule et effrayée des participants.

Ensuite, une fois confronté, nous avons eu droit à exactement le même type de scénario que le tonton d'Olivier: "attention, l'occulte est dangereux, faut pas y toucher si on n'est pas préparé, bla, bla, bla, ...", ainsi que les mêmes explications tirées par les cheveux pour faire à toute force rentrer les faits dans les prétentions.

Pathétique.

Heureusement, ça lui a passé.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

olivier59
Messages : 6
Inscription : 07 nov. 2011, 18:40
Localisation : Lille (France)

Re: Week end étrange à Bachy.

#9

Message par olivier59 » 09 nov. 2011, 12:28

Florence a écrit :
Milou a écrit :une explication simple et cohérente à un fait somme toute assez banal

Ah.....?, alors je suis toute ouïe.... (façon de parler :) )
Comment expliquer les vibrations musicales, et surtout la réaction pas banale de l'oncle et de la tante ?
dites-moi la cohérence de tout ça ? (parce que vous parlez d'"explication simple et cohérente" mais je l'attends toujours....)
Le tonton aime terroriser ses neveux mais ensuite il se braque, prend des mines effrayées en disant "ne cherche pas à savoir"....?
non, une personne normale qui aurait fait une blague serait tout content de révéler le bon tour qu'il a joué !! et ne traiterait pas ses neveux de menteurs, et plus tard ne dirait pas d'un air effrayé :argh: "houlà, le paranormal, ne t'y frotte pas !"....
Ou cette personne "normale" souhaiterait asseoir son influence sur la famille, surtout après avoir bénéficié d'une coïncidence particulièrement spectaculaire (la séance de spiritisme qui a tant influencé les parents).

Quant aux vibrations musicales, il y a différentes manières de faire vibrer/résonner un instrument à cordes sans le toucher. Suffit que le gamin, ou le tonton, connaisse un truc.

Il se trouve qu'un mien cousin était féru de spiritisme, et tirait grande satisfaction de l'influence qu'il avait réussi à prendre sur ses frères, soeurs et parents, avec des tours simples et des mises en scène assez "grand-guignol". Il en était arrivé au point de croire lui-même à certains de ses "pouvoirs".

Ma tante, bonne catholique qui craignait une dérive satanique et vivait dans la terreur d'un évènement surnaturel maléfique, en avait parlé à mes parents et moi. J'ai donc assisté à des "séances", n'étant pas à l'époque la "sceptique à l'esprit fermé, cynique et négative" que je suis devenue ;) , et plusieurs choses m'ont immédiatement frappées: le côté mauvais prestidigitateur de la performance, le côté extraordinairement manipulateur du cousin (qui dirigeait systématiquement ses tours les plus effrayants vers les personnes les plus psychologiquement vulnérables et historiquement ignares), le manque d'imagination des histoires qu'il fabriquait (basées sur ses très faibles connaissances de et sa fascination pour la guerre de 30 ans), et l'état d'auto-suggestion crédule et effrayée des participants.

Ensuite, une fois confronté, nous avons eu droit à exactement le même type de scénario que le tonton d'Olivier: "attention, l'occulte est dangereux, faut pas y toucher si on n'est pas préparé, bla, bla, bla, ...", ainsi que les mêmes explications tirées par les cheveux pour faire à toute force rentrer les faits dans les prétentions.

Pathétique.

Heureusement, ça lui a passé.
Bonjour.

Votre réaction est plutôt surprenante.
Mais je vais vous éclaircir:

Ma famille (parents, oncles et tantes) sont des personnes athées, nous avons donc (ma soeur et moi) grandi sans histoires de fantômes et autres supercheries religieuses.
Mon oncle était un homme autoritaire, droit, qui par curiosité, a voulu "tester".
Il avait de l'humour, mais pas pour ce qui s'est passé ce fameux jour avec ma tante.
Comment ne pas être choqué par ce qui est arrivé ?

Comme mon témoignage n'est pas couvert d’anonymat, voici une vidéo de l'INA qui parle de mon oncle, ce qu'il a apporté à la télévision de notre région:
http://www.ina.fr/media/television/vide ... 50.fr.html
Ou encore ici:
http://www.lillemetropole.fr/index.php? ... hive=10651

On est loin de la personne qui veut manipuler, vous ne le connaissait pas, merci de ne pas porter des jugements sans le connaitre.

Cordialement.
Olivier

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 8028
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Week end étrange à Bachy.

#10

Message par Raphaël » 09 nov. 2011, 13:45

olivier59 a écrit :Vers 1 heure du matin, nous avons été réveillé par des notes de musique.
A savoir: Mon oncle (décédé depuis) était amateur d'instruments de musique (il fut l'un des fondateurs du groupe "les capenoules", très connu dans le nord de la France), donc sur les murs du salon était accroché des instruments de musique (guitare, banjo etc...).

Les notes de musique s’arrêtaient une fois que j'allumais la lumière.
Il y avait peut-être des insectes dans la pièce. :)

P.S. Désolé, je n'ai rien trouvé de plus intelligent comme explication.

olivier59
Messages : 6
Inscription : 07 nov. 2011, 18:40
Localisation : Lille (France)

Re: Week end étrange à Bachy.

#11

Message par olivier59 » 09 nov. 2011, 15:19

Raphaël a écrit :
olivier59 a écrit :Vers 1 heure du matin, nous avons été réveillé par des notes de musique.
A savoir: Mon oncle (décédé depuis) était amateur d'instruments de musique (il fut l'un des fondateurs du groupe "les capenoules", très connu dans le nord de la France), donc sur les murs du salon était accroché des instruments de musique (guitare, banjo etc...).

Les notes de musique s’arrêtaient une fois que j'allumais la lumière.
Il y avait peut-être des insectes dans la pièce. :)

P.S. Désolé, je n'ai rien trouvé de plus intelligent comme explication.
:a2: ;)

Avatar de l’utilisateur
MP57
Messages : 680
Inscription : 17 janv. 2010, 09:21

Re: Week end étrange à Bachy.

#12

Message par MP57 » 09 nov. 2011, 15:23

Raphaël a écrit :
olivier59 a écrit :Vers 1 heure du matin, nous avons été réveillé par des notes de musique.
A savoir: Mon oncle (décédé depuis) était amateur d'instruments de musique (il fut l'un des fondateurs du groupe "les capenoules", très connu dans le nord de la France), donc sur les murs du salon était accroché des instruments de musique (guitare, banjo etc...).

Les notes de musique s’arrêtaient une fois que j'allumais la lumière.
Il y avait peut-être des insectes dans la pièce. :)

P.S. Désolé, je n'ai rien trouvé de plus intelligent comme explication.
J'avais pensé a une grosse araignée velue...bien plus terrifiante qu'un esprit musicien... :(
"plus c’est grotesque, plus c’est délirant, plus c’est absurde et plus il y a de benêts pour y croire."

olivier59
Messages : 6
Inscription : 07 nov. 2011, 18:40
Localisation : Lille (France)

Re: Week end étrange à Bachy.

#13

Message par olivier59 » 09 nov. 2011, 17:30

MP57 a écrit :
Raphaël a écrit :
olivier59 a écrit :Vers 1 heure du matin, nous avons été réveillé par des notes de musique.
A savoir: Mon oncle (décédé depuis) était amateur d'instruments de musique (il fut l'un des fondateurs du groupe "les capenoules", très connu dans le nord de la France), donc sur les murs du salon était accroché des instruments de musique (guitare, banjo etc...).

Les notes de musique s’arrêtaient une fois que j'allumais la lumière.
Il y avait peut-être des insectes dans la pièce. :)

P.S. Désolé, je n'ai rien trouvé de plus intelligent comme explication.
J'avais pensé a une grosse araignée velue...bien plus terrifiante qu'un esprit musicien... :(
Plusieurs agrainée donc...;)

Enfin bref, ce n'est pas ici que je vais trouver une solution logique, mais je m'en doutais un peu.
Cela restera un mystère.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18981
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Le guitariste de l'autobus

#14

Message par Denis » 09 nov. 2011, 19:02


Salut Olivier,

Ici, vous avez écrit :
Hallucination auditive collective ?
Va pour "hallucination auditive", c'est d'ailleurs mon hypothèse explicative de vraisemblance maximale, mais je suis loin d'être convaincu qu'elle ait été "collective".

Des hallucinations auditives, j'en ai moi-même vécu une assez belle quand j'avais 19 ans. Je revenais de Californie (en autobus) et un passager avait joué de la guitare. Au bout d'un certain temps, je me suis retourné et ai constaté qu'il avait rangé sa guitare et n'en jouait plus. Pourtant, j'entendais toujours des sons de guitare.

Étonné, je me suis "commandé" une gamme et j'ai entendu une gamme, aussi clairement que si le guitariste la jouait réellement. Puis je me suis mentalement commandé "Au Clair de la Lune" (ou l'équivalent) et un concerto de Bach... et j'ai clairement entendu "Au clair de la Lune" et le Bach commandé. J'ai alors compris que j'hallucinais. Expérience cocasse.

Quand on est trimballé dans un autobus depuis quelques dizaines d'heures, on devient un peu abruti~assommé~somnolent, état propice aux hallucinations.

Je pense que ce que vous avez vécu ressemblait probablement à mon "aventure".

Quant au "collectif" que vous prétendez (en vous référant à votre soeur qui était présente lors de la première nuit), vous ne m'avez pas convaincu. Quand un témoin déclare "on était dix", ça ne fait pas dix témoins témoignants. Il n'y en a toujours qu'un seul. Pour que, dans votre histoire, le "collectif" soit recevable, il faudrait que votre soeur vienne nous confirmer qu'elle a, elle aussi entendu des sons musicaux.

Ici, je vous ai dit : « les vieux souvenirs d'enfance, ça se déforme, surtout quand une grosse partie porte sur des événements "vécus" à moitié endormi ». Je soupçonne fortement que l'item « ma soeur les entendait elle aussi » soit une telle déformation de souvenirs d'enfance.

La prochaine fois que vous rencontrerez votre soeur, je vous suggère d'essayer de tirer ça au clair avec elle.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 8028
Inscription : 20 mai 2004, 21:42
Localisation : Québec
Contact :

Re: Le guitariste de l'autobus

#15

Message par Raphaël » 09 nov. 2011, 20:26

Denis a écrit :Étonné, je me suis "commandé" une gamme et j'ai entendu une gamme, aussi clairement que si le guitariste la jouait réellement. Puis je me suis mentalement commandé "Au Clair de la Lune" (ou l'équivalent) et un concerto de Bach... et j'ai clairement entendu "Au clair de la Lune" et le Bach commandé. J'ai alors compris que j'hallucinais. Expérience cocasse.
On peut savoir ce que tu avais pris cette journée là ?

(Je ne le répèterai pas; c'est promis. :trois:)

Florence
Messages : 9507
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: Week end étrange à Bachy.

#16

Message par Florence » 10 nov. 2011, 05:32

olivier59 a écrit :Bonjour.

Votre réaction est plutôt surprenante.
Mais je vais vous éclaircir:

Ma famille (parents, oncles et tantes) sont des personnes athées, nous avons donc (ma soeur et moi) grandi sans histoires de fantômes et autres supercheries religieuses.
Mon oncle était un homme autoritaire, droit, qui par curiosité, a voulu "tester".
Il avait de l'humour, mais pas pour ce qui s'est passé ce fameux jour avec ma tante.
Comment ne pas être choqué par ce qui est arrivé ?

Comme mon témoignage n'est pas couvert d’anonymat, voici une vidéo de l'INA qui parle de mon oncle, ce qu'il a apporté à la télévision de notre région:
http://www.ina.fr/media/television/vide ... 50.fr.html
Ou encore ici:
http://www.lillemetropole.fr/index.php? ... hive=10651

On est loin de la personne qui veut manipuler, vous ne le connaissait pas, merci de ne pas porter des jugements sans le connaitre.

Cordialement.
Olivier
Je n'ai pas porté de jugement (je ne connais en effet pas votre oncle), j'ai suggéré une explication pour le genre de récits que vous avez apporté, récits qui ne sont pas rares du tout si j'en crois le nombre de personnes de qui j'en ai lu ou entendus, et qui impliquent toujours des circonstances et des protagonistes semblables, et surtout des rationalisations ad hoc parfaitement similaires (y compris le panégyrique, sur un sujet totalement sans relation, de la personne mise en cause).

Comme vous le signifiez a Raphael, votre histoire restera un mystère de toutes les façons, faute de pouvoir retourner dans le passé ;) Libre à vous de considérer que ce mystère est paranormalement mystérieux :mrgreen:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit