comment ne plus entendre les pensée des autres?

Peut-on réellement lire dans les pensées des gens? Qu'en pensez-vous?
Igor
Messages : 2645
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: comment ne plus entendre les pensée des autres?

#251

Message par Igor » 25 oct. 2019, 17:40

DictionnairErroné a écrit :
25 oct. 2019, 17:01
Nous avons ce que nous appelons un dialogue intérieur. Par exemple, je peux parler à un ami et qu'il me réponde dans une mise en scène intérieure, le dialogue intérieur, que nous pouvons appeler selon moi le dualisme de la pensée (il fallait que je l'insère :). Est-il possible que ce dialogue intérieur puisse être perçu comme réel et qui sera causé par certaines anomalies du cerveau.
Il est possible que le moi conscient ne soit effectivement pas le seul et que la théorie de Freud explique bien ce qui se passe quand on entend des voix (et qu'on a l'impression d'un dualisme, qu'il existe une petite voix intérieure). https://la-philosophie.com/freud-moi-ca-surmoi

Ceci dit, ce n'est pas la voix des autres mais d'une part de nous-même seulement.

Quand on rêve par exemple, ce n'est plus le moi qui contrôle (on est pas conscient non plus). Je pense qu'on peut entendre des voix à l'approche de la phase du sommeil aussi (ou quand on est très fatigué). Notre cerveau peut nous jouer des tours comme on dit (même si certaines anomalies ou maladies accentuent cela).

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1212
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: comment ne plus entendre les pensée des autres?

#252

Message par DictionnairErroné » 25 oct. 2019, 18:11

En parlant de rêve, cela me fait penser aux somnambules. À de rares occasions lorsque j'étais jeune mon frère se trimbalait dans la maison, debout en pleine discussion avec d'autres personnes qui n'existaient que dans sa psyché pour se réveiller se demandant ce qu'il faisait là. Par moment, c'est à s'y méprendre avec la schizophrénie.

Il arrivait à ma conjointe lors de cauchemar de parler à voix haute. Je profitais de la situation pour essayer de rentrer dans la mise en scène de son cauchemar en discutant avec elle. Parfois, elle me répondait, quoique brièvement, comme si j'étais un élément de son cauchemar (non pas la raison j'espère :). Elle n’en avait aucun souvenir.
Kossé ça, i fa ben frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Kant Locke
Messages : 542
Inscription : 23 nov. 2017, 12:36

Re: comment ne plus entendre les pensée des autres?

#253

Message par Kant Locke » 26 oct. 2019, 08:55

Mirages a écrit :
25 oct. 2019, 17:08
...
Je n'en sait rien du tout, mais je ne pense pas impossible que sensiblement les mêmes mécanismes soient effectivement en jeu.
...
C'est intéressant ce que tu racontes. Moi aussi il y a beaucoup de choses que je ne comprends pas et que ne comprendrai peut-être jamais.

Ce que je dis, avec certitude, c'est que je pouvais prévoir quand les effets de la schizophrénie et de la paranoïa apparaitraient. J'avais vécu deux sevrages soudain, donc je pouvais prévoir les symptômes du troisième sevrage quand j'arrêterais la médication, je savais que ce n'étais pas génétique.

Pour ce troisième et dernier sevrage, je m'étais préparer en conséquences. En accord avec ma conjointe, j'ai pris deux semaines de vacances et j'ai arrêté la médication au début de ces deux semaines. Je racontais à ma conjointe toutes mes illusions, toutes mes visions, toutes ces cochonneries que vivent les schizophrènes ....

Mais il y a eu un gros problème, deux semaine n'étaient pas suffisantes.

Je n'avais pas du tout prévu la parano qui suivrait .... cette cochonnerie a duré environ deux ans.

Je devais aller travailler et c'était assez spécial de s'imaginer que tout le monde complote contre sois. Ma chance était que je travaillais avec des programmes informatiques toute la journée et quand j'avais l'impression que ces programmes complotaient contre moi, j'allais prendre une marche ou j'ouvrais d'anciens documents. J'avais compris que je vivais des cycles dans la journée et c'était devenu prévisible, donc plus facile à gérer.

En opérant ainsi, j'ai conservé tout mes amis et la garde de mes enfants. Ma conjointe savait que mon ex était un monstre. Elle avait vu la psychiatre qui me traitait et elle en avait aussi conclu que c'était une folle avec un diplôme.

Le comble de toute cette merde,

Environ 7 ans après le dernier sevrage soudain (2015-2017), j'ai écris à l'ombudsman d l’hôpital Pierre-Boucher pour leur expliquer ce qui ce passait avec leurs psychiatres et leurs drogues.

Les Taaaaabbaaaaarrrnaaaaaakkkk, ils m'ont répondu qu'il n'y avait pas matière à enquête. :grimace: :grimace: :grimace: :grimace:

L'institut Douglas de Montréal entretient la même mentalité débile.
Comment puis-je être libre ? Libre de quoi ?

Igor
Messages : 2645
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: comment ne plus entendre les pensée des autres?

#254

Message par Igor » 26 oct. 2019, 11:57

DictionnairErroné a écrit :
16 oct. 2019, 17:52
J'ai longtemps eu ce problème jusqu'au jour où j'ai réalisé que ces pensées étaient les miennes.
Mais si certaines pensées surgissent de l'inconscient collectif, sont-elles simplement les votre? Jung parle d'un savoir absolu rattaché à celui-ci, quelque chose ''qui peut contribuer à expliquer la fonction prospective des rêves'' (dit-on), et certains phénomènes paranormaux (comme la télépathie). https://fr.wikipedia.org/wiki/Inconscient_collectif

Le fait est que bien des schizophrènes pensent faire de la télépathie. Et ce qui les angoisse est l'idée que les gens sont conscients de ce qu'ils pensent.

Mais en réalité, les autres ne le savent pas (ce qu'ils pensent) puisqu'il s'agit seulement de l'inconscient collectif (tout au plus). C'est seulement hypothétique en plus (mais on peut se poser la question).

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1212
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: comment ne plus entendre les pensée des autres?

#255

Message par DictionnairErroné » 26 oct. 2019, 15:49

Igor a écrit :
26 oct. 2019, 11:57
Mais si certaines pensées surgissent de l'inconscient collectif, sont-elles simplement les votre? Jung parle d'un savoir absolu rattaché à celui-ci, quelque chose ''qui peut contribuer à expliquer la fonction prospective des rêves'' (dit-on), et certains phénomènes paranormaux (comme la télépathie). https://fr.wikipedia.org/wiki/Inconscient_collectif

Le fait est que bien des schizophrènes pensent faire de la télépathie. Et ce qui les angoisse est l'idée que les gens sont conscients de ce qu'ils pensent.

Mais en réalité, les autres ne le savent pas (ce qu'ils pensent) puisqu'il s'agit seulement de l'inconscient collectif (tout au plus). C'est seulement hypothétique en plus (mais on peut se poser la question).
Selon Jung les archétypes vont plus loin que la simple théorie héréditaire biologique. L’ADN et la génétique en élaborant le cerveau construiraient des schèmes neuronaux basiques comme les instincts par exemple, mais également des archétypes, c.ad. des charges psychiques. Les archétypes ne sont pas des images ni des symboles qui eux en sont les représentations du conscient. Mais encore, je n’en saisis pas exactement la provenance ni la nature, c'est plutôt vague, ajoutant le principe de l’inconscient collectif aux archétypes nous nous retrouvons devant un bol de soupe d'alphabète.

J'aurais besoin d'une relecture de ses oeuvres...
Kossé ça, i fa ben frette! Kossé kiss passe?

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 168
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: comment ne plus entendre les pensée des autres?

#256

Message par Mirages » 26 oct. 2019, 20:32

DictionnairErroné a écrit :
25 oct. 2019, 16:47


Je ne sais pas si le personnage de John Forbes Nash dans le film Un homme d'exception reflète bien son vécu réel. Mais dans le film, il a réussi à distinguer les hallucinations de la réalité qui était toujours présente dans son quotidien. C'est beaucoup romancé évidemment, mais existe-t-il une réalité derrière tout ça, je ne sais pas.
Du coup j'ai vu le film (en avance sur mes prédictions), il est sympas :) mais le synopsis m'avait dévoilé l'intrigue :ouch: dommage, la construction du film repose en partie dessus.

Avec le cadre restrictif d'un film, ils ont été obligés de faire une métaphore des hallucinations et des mécanismes de pensées altérées, mais les conséquences sont les mêmes pour un schizophrène. Parce que je suis vraiment pas sûr que l'on puisse avoir un si haut degrés d'hallucination, surtout visuelle, avec des détails aussi poussés, en schizophrénie. Il faudrait voir les cas les plus graves ou d'autres pathologies. le mot écrit en petit c'est "Datura"

Mais le fait d'accepter les hallus, sonores surtout, bien-sur c'est une réalité: beaucoup le font, vivent avec sans en tenir compte et sans que ça les dérange. Pour les pensées c'est la même chose, pendant un certain temps j'ai déjà été complétement parano mais en sachant très bien que ce n'était que de la paranoïa, et ça ne me gênait pas le moins du monde dans la vie de tous les jours.
Oh Papy ! Tu nous à déjà oubliés ?
Deus ex Machina

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit