La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

Peut-on réellement lire dans les pensées des gens? Qu'en pensez-vous?
Répondre
Cinnroc _9
Messages : 261
Inscription : 17 août 2020, 10:02

La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#1

Message par Cinnroc _9 » 21 déc. 2020, 21:28

@Phil_98,

Des pressentiments positifs ou négatifs qui se sont réalisés uniquement par ma pensée, j'en ai eu plein dans ma vie, mais seulement à partir de l'âge de 15 ou 16 ans. J'ai 66 ans aujourd'hui. Et j'ai eu des témoins directs qui ont pu voir de leurs propres yeux qu'ils se sont réalisés. Mais pendent longtemps, je ne portais attention seulement qu'aux pressentiments négatifs qui se sont réalisés, ce qui m'a troublé infiniment et renfermé sur moi-même. C'est peut-être une quinzaine d'années plus tard que je me suis mis à penser que je pouvais peut-être avoir une influence positive uniquement par ma pensée sur moi-même ou sur mon entourage proche ou lointain. Avant que ces choses commencent à se produire, je ne croyais pas du tout à ces histoires de Messie ou d'Antéchrist, mais ces histoires m'ont obligé à me poser de très sérieuses questions. Mais aujourd'hui, je crois que la télépathie positive ou négative sont accessibles à tous, dépendamment de certaines conditions. Je pense maintenant que ceci a un rapport étroit avec la sensibilité et l'affectivité de chacun, mais ça dépend aussi si l'individu a une conscience universelle ou non. Donc, pas de quoi se prendre pour le Messie ou l'Antéchrist. C'est le psychanalyste Carl Gustav Young qui le premier a donné un nom à ce genre de phénomènes qu'il a appelé "synchronicité"

Je vais te parler de la première fois qu'il m'est arrivé une synchronicité, mais très négative, celle-là. Ça m'est arrivé à l'âge d'environ 15 ou 16 ans. Quelques années auparavant, j'ai commencé à devenir un maniaque du base-ball avec l'arrivée des Expos de Montréal dans le base-ball professionnel. Et il y avait un grand joueur adverse que je craignais beaucoup lorsqu'il affrontait mes Expos, mes amours. Et j'étais très chauvin à l'époque. En effet, je ne donnais absolument pas le droit aux équipes et aux joueurs adverses le droit de battre mes Expos. C'était bête de ma part, mais c'était comme ça. Le nom du joueur en question s'appelait Roberto Clemente. C'était un joueur de race noire et tous les connaisseurs s'accordaient pour dire qu'il était le joueur le plus complet de l'histoire du base-ball.

Mais une fois dans un journal, je regardais une photo de lui et c'était très étrange, je me disais intérieurement "Tiens, lui, il va mourir bientôt". C'était la première fois que j'avais des idées aussi morbides à propos des autres. Je ne peux absolument pas expliquer, même encore aujourd'hui, pourquoi cette idée tragique m'a traversé l'esprit. Comme de fait, un de mes frères m'annonce 10 mois plus tard qu'il venait de mourir tragiquement, et pas de manière ordinaire. Ce gars-là était originaire d'un pays d'Amérique Centrale. Et il venait de se produire un terrible tremblement de terre dans un de ces pays faisant 70,000 morts. Alors Clemente a décidé de leur venir en aide. Il a ramassé des provisions, il les a mis dans son petit avion, il a invité 3 ou 4 personnes et puis il est parti vers le pays sinistré en question. Malheureusement, il n'a pas pu se rendre à destination, car son avion s'est écrasé dans le Triangle des Bermudes. Quelle sale histoire, quand même ! C'est depuis ce temps-là que j'entends dire souvent dire que ce sont toujours les meilleurs qui meurent en premier. Et à qui d'assez ouvert d'esprit et d'assez intelligent pourrai-je confier une histoire pareille ?

Suite à ça, je me suis mis à avoir un réflexe très achalant. Je me suis mis à avoir peur qu'il arrive malheur à tous les êtres que j'admirais le plus. J'étais pris dans un très mauvais cercle vicieux affectif. Et justement mes craintes se sont réalisées à maintes reprises. Au point de m'isoler de plus en plus du reste du monde. Même des personnes pour qui j'ai eu de gros coup de foudre ou qui ont eu des gros coups de foudre simplement en me voyant. Je me disais que si je me mettais à vivre en couple avec quelqu'un, que je lui ferais vivre un véritable enfer et que ce serait préférable pour cette personne qu'elle se choisisse quelqu'un d'autre que moi, malgré le fait que je représentais peut-être la perle rare pour elles. Comme tu peux imaginer, j'ai eu des peines d'amour les plus atroces que l'on puisse songer.

Je pourrais même te dire qu'il y a certainement eu des événements qui se sont produits au cours des 45 dernières années qui t'ont causé beaucoup de chagrin et que ces événements se sont produits indirectement à cause de moi. Est-ce assez fort pour toi ce que je viens de te dire là ? Et si je te donnais l'exemple de la pandémie actuelle, la pire chose à se produire dans le monde depuis 100 ans, exactement ? Ou encore l'assassinat de John Lennon ? C'est le triste événement qui m'a causé le plus de peine de toute ma vie. Je me disais que si le monde est assez "fucké" pour qu'une telle chose se produise, il faut s'attendre au pire dans les années à venir. Et justement, le pire s'est produit.

Pour toi qui te dis incrédule envers les synchronicités, j'aurais une statistique assez concluante à te présenter. Plusieurs sondages ont été faits demandant au monde par téléphone si ça leur est déjà arrivé au moins une fois dans leur vie de penser à quelqu'un à qui vous n'avez pas pensé il y a longtemps et qu'au même moment leur téléphone sonne et que c'était la personne en question qui est au bout de la ligne. Saches que les gens ont répondu oui à cette question dans une proportion d'au moins 80%. Pas mal quand même ! Et il y a une autre coïncidence importante que l'on peut remarquer. Comment se fait-il qu'à la même époque que dans laquelle je vis, que l'on trouve autant de documentation sur la télépathie et les synchronicités que ce soit sur le Net ou ailleurs ? Es-tu vraiment sûr maintenant que c'est juste le fruit du hasard ?

Je m'intéresse beaucoup à tous les beaux événements culturels, sportifs, sociaux, etc.. Eh! bien je me dis maintenant que si ces nombreux événements sont si réussis, c'est peut-être parce que j'ai été leur principale source d'inspiration. Porte ton attention au mot "inspiration". Ce n'est pas moi qui fait les premiers pas lorsque des individus se lancent dans une activité quelconque et essaient de s'améliorer. Là, c'est leur responsabilité à eux seuls. Mais lorsque ces individus atteignent des sommets inégalés dans leur art, là j'y suis peut-être pour quelque chose. Surtout si je suis présent lors de l'exploit en question. Le fait est que je me prépare mentalement intérieurement tout comme ceux qui ont à offrir leurs plus belles performances. Et plus souvent qu'autrement, ça marche ! Plus souvent qu'autrement, aussi, ça dépend de l'humeur que j'ai dans ma vie personnelle. On dirait que mon humeur personnelle rejaillit sur le reste du monde indirectement. Je ne dis pas ça pour me vanter, car c'est une très lourde responsabilité qui tombe sur mes frêles épaules. Tu pourrais apporter comme argument que si j'ai l'esprit si fort que ça, pourquoi je ne gagnes pas à la loterie à volonté ou faire gagner les autres à la loterie ? C'est d'abord parce que je n'aime pas les loteries et je n'aime pas non plus que tant de gens soient victimes compulsivement de ce jeu. L'État pourrait essayer de trouver une autre meilleure façon de garnir ses coffres. Et ce que je déteste le plus dans la vie, c'est d'attendre à la file à une caisse d'un commerce quelconque et qu'il y ait devant moi quelqu'un qui prend une demi-heure à choisir et à vérifier ses billets de loterie. Il y a aussi toutes sortes de jeux avec certains billets. On dirait qu'il s'agit de leur seule activité intellectuelle de la semaine.

Je sais qu'elle sera ta première réaction par rapport à ce que je t'écris. Tu dois trouver que je suis terriblement prétentieux. Tu ne serais pas le premier à avoir cette réaction. Il faut que tu saches aussi que j'ai eu des personnes dans mon entourage qui ont été témoins des coïncidences bizarres qui me sont arrivées. Ces personnes s'intéressaient très peu à ce genre d'affaires avant de me connaître.

Parlons pour ce qui est des animaux maintenant. J'aurais un très bon livre à te suggérer concernant les pouvoirs télépathiques des animaux. Il est écrit par un grand vétérinaire français qui est très, très haut coté. Son nom est Philippe de Willy et il n'est pas là pour inventer des contes de fées. Son livre s'intitule "Le 6ème sens des animaux". Parfois il raconte des agissements sur les animaux qui sont inexplicables par qui que ce soit. Il y a aussi de bons ouvrages du Britannique Rupert Sheldrake que je pourrais vivement te recommander.

Voici maintenant une histoire d'amour très romantique et très bizarre qui m'est déjà arrivé avec une jeune femme qui était en pleine détresse :

Comme un pont au-dessus de l'eau trouble

@ tous et @ toutes,

Je vais vous conter une histoire d'amour qui s'est passée entre une jeune femme que j'appellerais « Mlle C. » et moi-même, il y a 37 ans.

J'étais seul chez-moi par une belle nuit chaude d'été et je n'arrivais pas à dormir. Pour passer le temps, je ne faisais qu'écouter la musique qui passait à la radio. Vers minuit, mon radio s'est mis à chanter la très belle chanson de Simon & Garfunkel intitulée « Like a bridge over troubled water ». J'ai apprécié ce beau moment. J'ai passé quelques minutes à m'arrêter sur le sens de cette chanson. Mais, au bout d'un certain moment, plein d'autres pensées se multipliaient dans ma tête au point d'oublier la chanson.

J'avais l'habitude de dormir le jour et de veiller la nuit et à l'époque, je ne consommais aucun artifice pour dormir mieux la nuit. Donc, ce fameux soir là, les heures passaient et ma montre m'indiquait que j'étais rendu à 3h30. Soudain, à environ 150 m de chez-moi, des cris de détresse se firent entendre. Il s'agissait de cris de jeune femme. J'ai donc décidé d'aller voir ce qui se passait.

Visiblement, la situation n'était pas drôle. Une jeune femme était par terre et hurlait son désespoir. Un jeune homme était sorti de son véhicule dans le but de lui venir en aide. Quand je me suis rendu sur place, j'ai dit à l'homme de laisser faire et que je m'en occuperais moi-même. J'ai demandé à la femme son prénom et je lui ai dit de ne pas bouger et que j'irais appeler une ambulance. Chez-moi, je n'avais pas de téléphone, alors, j'ai appelé dans un téléphone public pas loin.

Quand je suis revenu sur place, la jeune femme était disparue. Quand l'ambulance est arrivée, je me suis excusé en disant au chauffeur ce qui en était; l'ambulance est ensuite repartie d'où elle venait. J'étais fort déçu du fait que j'avais fait venir l'ambulance pour rien et je me préoccupais aussi à propos de l'état de la jeune femme.

Au bout de quelques minutes, que vois-je arriver? Mlle C. en personne! Je lui demandai des explications sur ce qui s'était passé. Elle me dit alors qu'elle venait de recevoir une violente raclée par 3 autres femmes et qu'elle ne voulait pas aller à l'hôpital. Je lui ai offert alors d'appeler un taxi et de la reconduire jusque chez elle. Elle me dit alors pourquoi j'étais prêt à tout faire ça pour elle. Je lui ai répondu : « Tu as grandement besoin d'aide. Tu fais pitié dans l'état dans lequel tu es en ce moment. ». C'est alors qu'elle me fit ce jeu de mot inoubliable : « Ce n'est pas de la pitié que je veux, c'est de l'amitié! ». C'est là que je me suis rendu compte que je n'avais pas affaire à n'importe qui. Même si elle avait le visage visiblement très ravagé par la vie, elle avait de la classe, cette femme.

Ensuite, nous avons pris le taxi et je l'ai ramenée chez elle, c'est-à-dire à environ 4 km de chez-moi; nous étions deux Montréalais. Dans le taxi, elle a pleuré à chaudes larmes sur mon épaule et elle me fit des étreintes incroyables. À coup arrivés à son appartement, elle me confia qu'elle était convoquée au Palais de Justice le matin même à 10h00. Je lui ai dit que je n'avais pas le téléphone et que je reviendrais la voir un autre jour. Nous nous sommes parlés, étreints et puis avant de partir, je lui fit un doux baiser d'amour sur ses lèvres.. Ce baiser a duré à peine une seconde et c'est le seul baiser de ma vie que j'ai donné à une personne du sexe féminin, moi qui suis âgé maintenant de 60 ans!

Je retournai alors chez-moi à pied le cœur complètement chaviré et rendu enfin chez moi, je me mis alors à penser que j'avais fait envers Mlle C. la même chose que ce qui est dit dans la chanson de Simon & Garfunkel : « Comme un pont au-dessus de l'eau trouble, je vais m'installer pour que tu puisses passer ». Là, je me suis mis à pleurer comme un saule pleureur.
Je suis retourné chez la femme deux jours plus tard et elle n'était pas là. J'ai donné mes coordonnées aux personnes qui étaient sur le perron et je n'ai jamais eu de nouvelles d'elle depuis tout ce temps. Il y a 4 ans, c'était annoncé dans tous les médias que Simon & Garfunkel étaient de retour ensemble et feront une grande tournée mondiale qui les amènerait à Montréal, entre autres. Mais comble de malheur, Art Garfunkel n'a jamais pu participer à la tournée car il souffre maintenant de paralysie des cordes vocales.

Aujourd'hui, quand je pense à Mlle C., je me dis que c'est plutôt elle mon pont au-dessus de l'eau trouble. Voici maintenant l'adresse électronique du vidéoclip dans lequel on peut entendre Garfunkel chanter sa fameuse chanson :


http://www.youtube.com/watch?v​=C-PNun-Pfb4

Cinnroc _9
Messages : 261
Inscription : 17 août 2020, 10:02

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#2

Message par Cinnroc _9 » 21 déc. 2020, 21:38

@Phil_98,

Trouve-moi quelqu'un qui a été aussi loin au sujet des questions existentielles que moi je l'ai fait dans ce topic-ci et on s'en reparlera :

viewtopic.php?f=4&t=16291

:mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 2624
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#3

Message par DictionnairErroné » 21 déc. 2020, 22:14

Votre conception de la synchronicité jungienne est totalement erronée.
La vérité ne ment jamais.

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6260
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#4

Message par LoutredeMer » 22 déc. 2020, 08:01

Cinnroc _9 a écrit : 21 déc. 2020, 21:28 Est-ce assez fort pour toi ce que je viens de te dire là ?
Non.

Cinnroc _9
Messages : 261
Inscription : 17 août 2020, 10:02

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#5

Message par Cinnroc _9 » 22 déc. 2020, 08:14

@DictionnairErroné,

Évidemment, je ne peux pas compter sur toi pour approuver ce que j'écris. Discuter avec toi, c'est comme parler dans le vide. Jung croyait que les synchronicités étaient dues à des problèmes mentaux ; pas moi. J'ai ma propre conception des synchronicités. Crois-tu que j'aurais assez d'imagination pour inventer tout ce que j'ai écrit hier ? Bien sûr que non, voyons ! Il faut les avoir vécues ces choses-là pour pouvoir les raconter. Et j'ai des témoins qui pourraient te confirmer ce que j'ai écrit.

Quand vas-tu te débarrasser de ta grosse tête de cochon ? Je ne vois pas ce que tu viens faire dans ce forum, à part écoeurer les gens sincères, mais qui racontent des choses surprenantes.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23956
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#6

Message par Jean-Francois » 22 déc. 2020, 08:37

Cinnroc _9 a écrit : 21 déc. 2020, 21:28Ce gars-là était originaire d'un pays d'Amérique Centrale. Et il venait de se produire un terrible tremblement de terre dans un de ces pays faisant 70,000 morts. Alors Clemente a décidé de leur venir en aide. Il a ramassé des provisions, il les a mis dans son petit avion, il a invité 3 ou 4 personnes et puis il est parti vers le pays sinistré en question. Malheureusement, il n'a pas pu se rendre à destination, car son avion s'est écrasé dans le Triangle des Bermudes
Le Triangle des Bermudes serait du côté de la Mer des Caraïbes, vous êtes sûr? Parce que le pays dont vous ne vous souvenez pas du nom est le Nicaragua et pour aller au Nicaragua en partant de Puerto Rico, pas besoin de passer dans l'Atlantique ou du côté des Bermudes. Les frontières du "triangle" sont extensibles mais faut quand même pas exagérer pour ajouter un semblant de mystère à ce qui n'est pas bien mystérieux.

En gros, vous vous souvenez des fois où vous avez eu des pensées qui sont tombées à peu près juste et vous oubliez celles où vous êtes tombé à peu près ou pas mal faux. Ça n'a pas vraiment à voir avec la télépathie ou l'empathie... par contre, oui, ça a sans doute à voir avec la synchronicité en tant que divertissement consistant à établir des rapports entre trucs divers. Rapports qui n'ont le plus souvent qu'autrement aucune espèce de signification autre que personnelle.
Saches que les gens ont répondu oui à cette question dans une proportion d'au moins 80%. Pas mal quand même !
Avez-vous une référence vérifiable pour justifier ce chiffre? Parce que si c'est comme pour le triangle des Bermudes, on peut se demander s'il n'est pas extensible :D
Eh! bien je me dis maintenant que si ces nombreux événements sont si réussis, c'est peut-être parce que j'ai été leur principale source d'inspiration. [...] Mais lorsque ces individus atteignent des sommets inégalés dans leur art, là j'y suis peut-être pour quelque chose
Si vous le pensez vraiment, considérez-vous que vous êtes partiellement responsable de la mort de Roberto Clemente?
C'est d'abord parce que je n'aime pas les loteries et je n'aime pas non plus que tant de gens soient victimes compulsivement de ce jeu
Sauf que vous aimez le sport et qu'il existe de nombreux moyens de gagner de belles sommes avec les paris sportifs. Votre "argument" ne parait pas très solide. Ce d'autant moins depuis qu'il est possible de parier en ligne.
Je sais qu'elle sera ta première réaction par rapport à ce que je t'écris. Tu dois trouver que je suis terriblement prétentieux
Votre manière de rechercher des "coïncidences bizarres" est assez triviale: tout le monde le fait car notre cerveau favorise la pensée sélective. Mais si vous prétendez que celles que vous détectez ont une importance particulière à l'échelle de l'univers, vous êtes effectivement très prétentieux :D
Parlons pour ce qui est des animaux maintenant. J'aurais un très bon livre à te suggérer concernant les pouvoirs télépathiques des animaux. Il est écrit par un grand vétérinaire français qui est très, très haut coté. Son nom est Philippe de Willy et il n'est pas là pour inventer des contes de fées. Son livre s'intitule "Le 6ème sens des animaux"
C'est Philippe de Wailly. Je n'ai pas lu son bouquin mais le résumé me fait penser à un compendium d'histoires gobées avec plus ou moins de crédulité. Vous savez, il faut beaucoup trier dans ce genre d'histoire car la réalité est souvent très déformée. Déjà, les animaux (humain compris) ont bien plus que 6 sens.

Il faut aussi prendre les allégations de Rupert Sheldrake avec un bon gros morceau de sel.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 2624
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#7

Message par DictionnairErroné » 22 déc. 2020, 08:46

Cinnroc _9 a écrit : 22 déc. 2020, 08:14 @DictionnairErroné,

Évidemment, je ne peux pas compter sur toi pour approuver ce que j'écris. Discuter avec toi, c'est comme parler dans le vide. Jung croyait que les synchronicités étaient dues à des problèmes mentaux ; pas moi. J'ai ma propre conception des synchronicités. Crois-tu que j'aurais assez d'imagination pour inventer tout ce que j'ai écrit hier ? Bien sûr que non, voyons ! Il faut les avoir vécues ces choses-là pour pouvoir les raconter. Et j'ai des témoins qui pourraient te confirmer ce que j'ai écrit.

Quand vas-tu te débarrasser de ta grosse tête de cochon ? Je ne vois pas ce que tu viens faire dans ce forum, à part écoeurer les gens sincères, mais qui racontent des choses surprenantes.
Cinnroc _9 = Troll
La vérité ne ment jamais.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4670
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#8

Message par Wooden Ali » 22 déc. 2020, 08:51

Cinnroc _9 = Troll
Même pas !
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 2624
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#9

Message par DictionnairErroné » 22 déc. 2020, 08:57

Wooden Ali a écrit : 22 déc. 2020, 08:51
Cinnroc _9 = Troll
Même pas !
C'est pire alors! :pimpon:
La vérité ne ment jamais.

Cinnroc _9
Messages : 261
Inscription : 17 août 2020, 10:02

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#10

Message par Cinnroc _9 » 22 déc. 2020, 09:41

@Jean François,

Je ne me sens plus responsable indirectement de la mort de Clemente parce que je n'ai pas eu le contrôle sur l'idée morbide que j'ai eu cette-fois là. Comme j'ai dit auparavant, je n'avais jamais eu d'idées morbides comme celle-là auparavant envers qui que ce soit. Mais cette histoire m'a causé des tourments épouvantables.

Ce n'est qu'en Occident que ceux qui croient à des choses du même genre que la télépathie passent souvent pour des fous.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23956
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#11

Message par Jean-Francois » 22 déc. 2020, 09:56

Cinnroc _9 a écrit : 22 déc. 2020, 09:41Ce n'est qu'en Occident que ceux qui croient à des choses du même genre que la télépathie passent souvent pour des fous
Si vous voulez suggérer que ceux qui croient à la magie passent plus inaperçus dans un milieu où on croit à la magie... je ne vous contredirais pas :lol: J'ajouterais simplement que c'est le cas même en occident.

Sinon, je m'aperçois qu'il est futile d'essayer d'attirer votre attention vers des faits. C'est vrai que vérifier des impressions, c'est mauvais pour la survie du "bizarre autant qu'étrange".

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Cinnroc _9
Messages : 261
Inscription : 17 août 2020, 10:02

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#12

Message par Cinnroc _9 » 22 déc. 2020, 11:00

@toutes et @tous,

Ce n'est pas le fait d'être aux prises avec des choses comme les synchronicités qui est un signe de maladie mentale comme disait Jung. C'est plutôt le fait d'être impliqué dans des synchronicités qui peuvent causer de graves désordres mentaux si on n'est pas au courant à l'avance que de telles choses peuvent nous arriver. On peut dire que dans nos éducations à l'occidentale, les synchronicités sont un sujet tabou.

Je vous avoue que j'ai eu de très gros désordres mentaux suite aux synchronicités qui me sont tombées dessus. Si j'avais su à l'avance que de tels phénomènes se produiraient peut-être sur moi dans l'avenir, les conséquences auraient été beaucoup moins désastreuses dans tout l'ensemble de ma vie. Mes amours, mes amitiés, mes études, mon travail, ma vie familiale, ma sexualité, etc., ont été très perturbés par ces histoires bizarres. Je n'en dormais plus et j'étais incapable de travailler dans quelque domaine que ce soit. Je ne peux même pas être bénévole. Je n'ai pas eu d'autres choix que de prendre des médicaments prescrits par des psychiatres. Mais j'ai vite constaté que beaucoup de psys ne comprennent rien aux émotions très profondes et très étranges. Tout comme moi, ils ont tous eu une éducation judéo-chrétienne avec tout l'obscurantisme qui va avec. J'avoue que je suis très dérangeant et j'en suis très fier. Beaucoup de choses doivent être remises en question et ça presse.

Vous devez trouver que j'écris dans un français fort convenable pour quelqu'un qui souffre de graves problèmes mentaux. Mais je fais des tonnes d'erreurs de frappes, surtout, que je suis obligé de réparer sans arrêt. Je connais pourtant le doigté depuis fort longtemps, mais j'ai quand même l'impression d'être un éternel débutant. Écrire à la main serait mille fois pire. Je crois sincèrement que j'ai de sérieux problèmes neuro-moteurs.

Je connais 2 chansons québécoises qui expriment exactement ce que je suis. Ce sont les chansons "Impoésie" de Marjo et "Mes blues ne passent plus dans la porte" de Breen Leboeuf. J'ajouterais aussi la chanson de Roy Orbison que tout le monde connaît et que tout le monde aime, sans exceptions. qui a pour nom "Pretty women". Dans sa chanson, Orbison dit ceci à un moment-donné : "Mercy" qui veut dire "Pitié" en français. J'abonde dans le même sens que lui grandement. Vous pouvez trouver toutes ces chansons facilement sur Youtube.
Dernière modification par Cinnroc _9 le 22 déc. 2020, 11:43, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Mirages
Messages : 685
Inscription : 14 juil. 2019, 09:30

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#13

Message par Mirages » 22 déc. 2020, 11:12

Cinnroc _9 a écrit : 22 déc. 2020, 11:00 Je n'ai pas eu d'autres choix que de prendre des médicaments prescrits par des psychiatres. Mais j'ai vite constaté que beaucoup de psys ne comprennent rien aux émotions très profondes et très étranges. Tout comme moi, ils ont tous eu une éducation judéo-chrétienne avec tout l'obscurantisme qui va avec.
Ou tout simplement ils soignent ton "délire" et sa source sans se préoccuper du détail des phénomènes qui t'arrivent (parce que secondaire).
Oh Papy ! Tu nous as déjà oubliés ?
deus ex Machina

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23956
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#14

Message par Jean-Francois » 22 déc. 2020, 11:32

Cinnroc _9 a écrit : 22 déc. 2020, 11:00Je vous avoue que j'ai eu de très gros désordres mentaux suite aux synchronicités qui me sont tombées dessus
À mon avis, vous inversez l'ordre causal: ce sont les problèmes mentaux qui vous font rechercher des synchronicités et accorder beaucoup plus d'importance qu'elles en ont aux coïncidences. Il n'est sans doute pas anodin que vous fassiez remonter les choses à vos 15-16 ans, c'est un âge où certains troubles mentaux apparaissent.
Je n'ai pas eu d'autres choix que de prendre des médicaments prescrits par des psychiatres. Mais j'ai vite constaté que beaucoup de psys ne comprennent rien aux émotions très profondes et très étranges
Toute personne qui n'est pas vous ne vivra pas ce que vous vivez avec autant de profondeur émotive que vous. Cela ne veut pas dire que les psy ne comprennent pas des émotions profondes (étranges ou pas).
Tout comme moi, ils ont tous eu une éducation judéo-chrétienne avec tout l'obscurantisme qui va avec
Pouvez-vous donner un exemple de comment l'"obscurantisme judéo-chrétien" s'appliquerait dans le cas présent?

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Cinnroc _9
Messages : 261
Inscription : 17 août 2020, 10:02

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#15

Message par Cinnroc _9 » 22 déc. 2020, 12:14

Pouvez-vous donner un exemple de comment l'"obscurantisme judéo-chrétien" s'appliquerait dans le cas présent?
.

@Jean-François,

Il n'y a pas un seul mot dans la Bible qui parle des coïncidences bizarres. Ça parle seulement de péchés mortels ou véniels et de commandements de Dieu. Pendant trop longtemps, l'Occident a fait preuve d'ignorance, voire même de mépris envers toute la culture orientale. Le phénomène de la synchronicité a été soit ignoré ou soit méprisé par la plupart des Occidentaux. Mais les choses changent maintenant, mais il y a beaucoup de gens, dont plusieurs psys, qui ont manqué le train. Mais comme j'ai dit plus haut, il y a maintenant plein de forums sur le sujet et plein de documentations sur le Net ou ailleurs qui sont accessibles à tout le monde. Et si ça peut te rassurer, je ne fais partie d'aucune secte. Je te conseillerais aussi de réentendre pour la millième fois la chanson de Patrick Bruel "Qui a le droit ? ".
Dernière modification par Cinnroc _9 le 22 déc. 2020, 12:28, modifié 1 fois.


Phil_98
Messages : 448
Inscription : 10 sept. 2020, 10:58

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#17

Message par Phil_98 » 22 déc. 2020, 12:34

Salut Cinnroc

J’ai lu ton texte et cela m’a fait souffrir un peu.

En premier, je voudrais te faire comprendre que des personnes comme Jean-François, amènent des commentaires qui valent la peine d’être vérifiés, d’être écoutés. D’autres commentaires démontrent simplement un désabusement évident, je pense que c’est du à des trolls qui viennent sur le forum pour ‘’niaiser’’ les sceptiques, c’est un avertissement pour les lecteurs naïfs (comme moi), qu’ils lancent. Regarde la date d’inscription des personnes sur le forum, tu comprendras qu’ils en ont vu de toutes les couleurs. J’espère que tu n’es pas un troll.

Je viens d’une famille, j’ai plusieurs frères et sœurs, ma conjointe, aussi, vient d’une grande famille. Donc, j’ai la chance de pouvoir observer plusieurs attitudes très différentes les unes des autres.

Ma conjointe a un neveu qui tient un discours semblable au tient. Il raconte ses interprétations des évènements, il fait aussi des liens entre des coïncidences sans rapport et il s’imagine être responsable d’actes extérieurs à lui. Je ne pense pas qu’il soit prétentieux. Je dis simplement que ce sont des interprétations purement personnelles, elles sont biaisée énormément et je ne sais pas pourquoi, mais elles se limitent à l’individu.

Je comprends que quand tu as écrit «Ce baiser a duré à peine une seconde et c'est le seul baiser de ma vie que j'ai donné à une personne du sexe féminin, moi qui suis âgé maintenant de 60 ans!», tu laisses entendre que tu es un homosexuel, si c’est le cas, il y a pas de problème. Ensuite, pour pouvoir faire le point comme tu le fais en ce moment, j’imagine que tu as trouvé une façon agréable de mener ta vie et que tu es en mode ‘rétrospective’. Il n’y a pas de mal à l’écrire.

À propos de la synchronicité et de la responsabilité que tu crois avoir, je n’accroche pas du tout à ces croyances.

Comme pour la télépathie, il faut pouvoir faire des prédictions et faire les expériences en amenant des preuves que tous les scientifiques pourront reproduire.
J’ai la "conviction intime'' qu’on peut critiquer et changer des ''convictions intimes''.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 2624
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#18

Message par DictionnairErroné » 22 déc. 2020, 12:36

Cinnroc _9 a écrit : 22 déc. 2020, 12:14 Le phénomène de la synchronicité a été soit ignoré ou soit méprisé...
Même de son vivant, Jung débutait à dénoncer les têtes fêlées qui trafiquaient le concept de la synchronicité. Encore aujourd'hui, plusieurs se disant de l'école Jungienne déconnent à un niveau céleste. Ce n'est pas ce que vous imaginez pôvre vous.
Dernière modification par DictionnairErroné le 22 déc. 2020, 13:20, modifié 1 fois.
La vérité ne ment jamais.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23956
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#19

Message par Jean-Francois » 22 déc. 2020, 12:37

Cinnroc _9 a écrit : 22 déc. 2020, 12:14
Pouvez-vous donner un exemple de comment l'"obscurantisme judéo-chrétien" s'appliquerait dans le cas présent?
Il n'y a pas un seul mot dans la Bible qui parle des coïncidences bizarres. [...]
Je voulais savoir si vous pouviez répondre à une question somme toute assez simple sur vos affirmations. J'ai ma réponse: ça n'est pas le cas. Cela signifie qu'il est difficile d'échanger avec vous.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Cinnroc _9
Messages : 261
Inscription : 17 août 2020, 10:02

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#20

Message par Cinnroc _9 » 22 déc. 2020, 17:34

@Phil_98, Jean-François et DictionnairErroné,

Ôtez-vous de la tête que parce que vous n'avez jamais vécu de synchronicités, que c'est parce que vous avez une meilleure santé mentale que ceux qui en ont vécues. Sinon, c'est une forme de mépris et un manque d'empathie épouvantable. Vous dites que vous en avez vu de toutes les couleurs depuis que vous participez à ce forum. Je ne vous ai dit qu'une parcelle de tout ce que j'ai vécu à date. J'ai plein d'autres anecdotes en réserve. Et mon cher Phil, je ne suis pas un homosexuel. La sexualité en solitaire, ça existe au cas où tu ne le saurais pas. C'est un préjugé ridicule et sans le moindre fondement de ta part. Et le phénomène des synchronicités n'est pas reproductible scientifiquement, je regrette. Ça se produit toujours lorsqu'on s'y attend le moins. Malgré que j'ai vécu des synchronicités par centaines, je suis toujours surpris et décontenancé quand ça m'arrive. Et pour la nième fois, je vous rappelle que j'ai des témoins des synchronicités que j'ai vécues. Très souvent aussi, je ne peux avoir de témoins parce que tout s'est passé intérieurement. Dans ces cas-là, donnez-moi au moins le bénéfice du doute, gagez au moins sur ma sincérité si vous n'êtes pas capables de plonger dans mon intimité intérieure la plus profonde. FAITES PREUVE D'EMPATHIE POUR UNE FOIS DANS VOTRE VIE, CÂLINE ! Vous semblez totalement incapables de lire entre les lignes. Vous me faites penser à des avocats grassement payés pour pouvoir démolir complètement les témoignages de la partie adverse. Jamais vous ne verrez un avocat faire preuve d'empathie envers la partie adverse, car ce serait trahir son client. Et vous tous, vous êtes payés par qui pour être aussi entêtés envers moi ?

Je vais vous demander maintenant de relire comme il le faut mon histoire d'amour intitulée "Comme un pont au-dessus de l'eau trouble". Je vais vous mettre au défi de raconter une histoire au moins aussi belle que la mienne dans laquelle il y aurait des phénomènes aussi étranges que les synchronicités MAIS SANS CROIRE UNE SECONDE À CES PHÉNOMÈNES QUE VOUS DÉCRIVEZ DANS VOTRE HISTOIRE. Autrement dit, composez-moi une histoire très belle, mais complètement artificielle juste pour me prouver que l'on peut avoir assez d'imagination pour inventer des belles histoires à l'eau de rose, mais sans aucun fondement. Et de grâce, arrivez-moi pas avec une histoire dans le genre roman Arlequin, car je vais l'envoyer directement à la poubelle.

Je connais un cinéaste qui a sorti un film très romantique dans lequel des synchronicités font partie du scénario, mais contrairement à vous, cet artiste de haut calibre CROIT VISIBLEMENT À L'EXISTENCE RÉELLE DES SYNCHRONICITÉS. Ce ou cette cinéaste s'appelle Ulu Grosbard. Son film, sorti en 1984, n'a pas engagé n'importe qui pour jouer les deux rôles principaux. Ce sont Robert de Niro (à l'époque à laquelle il avait encore de beaux rôles à jouer) et Meryl Streep qui détient le record maintenant de 4 Oscars. Le film, même dans sa version française s'intitule "Falling in love" et c'est un film coté à 4. Ça raconte l'histoire d'un homme et d'une femme déjà mariés chacun de leur côté, mais que le hasard ou la magie des synchronicités, appelez-ça comme vous voulez, font en sorte qu'ils ne peuvent ne pas finir par s'éprendre fortement l'un et l'autre. Ce film a été tourné, je crois pas mal à la même année que j'ai eu mon histoire d'amour avec Mlle C... Seulement ça, c'est déjà une synchronicité en soi. Pour pouvoir visionner ce film, vous serez probablement obligés de le commander en ligne car il ne passe pas souvent à la télé et surtout à cause de la pandémie, vous ne pourrez pas aller dans un club -vidéo.

Cinnroc _9
Messages : 261
Inscription : 17 août 2020, 10:02

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#21

Message par Cinnroc _9 » 22 déc. 2020, 20:14

@toutes et @tous,

Je vais vous parler maintenant de la synchronicité la plus raffinée et la plus sophistiquée que je n'ai jamais vécue. Premièrement, beaucoup de gens croient fortement que les vivants peuvent influencer le sort des morts, positivement ou négativement. Plusieurs personnes croient aussi à l'inverse. Je fais partie de celles-là. Par mon témoignage, vous allez comprendre peut-être pourquoi je pense ainsi.

À un moment donné, j'ai eu une partie de l'héritage de la part de quelqu'un que j'ai connu et qui était fort sympathique, mais qui est mort de la leucémie alors qu'il était âgé d'à peine 35 ans. Que voulez-vous, il est né dans une famille de cancéreux. L'héritage que j'ai eu était une bonne douzaine de disques de vinyle. Quand j'ai reçu ces disques, je ne me suis pas mis tout de suite à tous les écouter les uns après les autres. Il m'arrive souvent de ne pas consommer tout de suite ou peut-être en partie seulement les choses que je reçois ou que j'achète. J'ai acheté aussi régulièrement le magazine "Le monde des religions". Là, encore, j'ai souvent l'habitude que vous allez trouver stupide de les laisser traîner. Je lis quelques pages et puis j'arrête. Je fini de le lire beaucoup plus tard. Ce que je vous dis là est important parce que les synchronicités sont surtout des questions de timing.

Donc, plusieurs années se sont écoulées et je me décide un bon soir d'écouter du moins une partie d'un album double de Bach que j'ai eu en héritage. J'ai pigé tout-à-fait au hasard un des deux disques de l'album. Et j'ai regardé très superficiellement la pochette de l'album lorsque je l'ai prise dans mes mains. Tout ce que j'ai remarqué, c'était qu'il s'agissait d'un album contenant 4 cantates et chacune de ces cantates portait un nom très précis. Et je n'ai pas pris la peine de regarder les 4 noms. J'ai mis le disque sur ma table tournante et j'ai écouté une des faces de l'album. Évidemment, écouter du Bach, c'est toujours beau à entendre. Et même là, je n'ai pas pris la peine de savoir quel nom de la cantate était-ce.

Après ça, un quart d'heure plus tard, je décidai de lire jusqu'au bout l'exemplaire du magazine Le Monde des religion qui traînait sur ma table depuis un bon bout de temps. Et dans ma lecture, je remarquai quelque chose qui normalement aurait passé inaperçu. Il s'agissait d'un petit carré dans lequel il y avait un texte écrit en petits caractères. Je me suis mis à le lire quand même. Ça parlait d'annonces d'ateliers de discussions sur certains sujets. Je me suis mis à lire quels étaient les sujets de discussions. Et un des sujets m'a étonné complètement. C'était écrit : Lecture géopolitique de la Cantate du Café de J.-S. Bach ! Je n'en revenais absolument pas ! Qu'est-ce que la géopolitique avait affaire avec une Cantate de Bach ? Et je n'étais pas au bout de mes surprises. Je décidai de vérifier quelle Cantate que je venais de faire jouer. ET C'ÉTAIT LA CANTATE DU CAFÉ !!! Là, j'ai pouffé de rire comme un bon. C'était mon instinct qui m'a guidé d'une façon très sûre vers ce moment tout-à-fait magique ! Il y avait à peine une trentaine de minutes de décalage entre la minute à laquelle le disque a arrêté de jouer et celle où j'ai vérifié quel nom la Cantate portait. Et je m'intéresse à la géopolitique, mais je ne sais toujours pas ce qu'elle est venue faire avec Bach.

Je crois maintenant très fortement que là où sont maintenant Bach et l'ami qui m'a donné le disque, c'est-à-dire dans l'au-delà, ont décidé de me faire rire comme un bon. Et vous devez connaître quel était le tempérament de Bach. Il était apparemment extrêmement sévère et austère à un point tel qu'il en devenait insupportable pour son entourage. Mais avec cette histoire, il a fait preuve d'un humour incroyable. Peut-être pour faire pardonner ses sautes d'humeur qu'il avait souvent de son vivant. Quant à mon ami, il s'est montré aussi sympathique mort que vivant.

C'est surtout à cause de cette histoire que je crois qu'il y a quelque chose après la mort et que les morts peuvent influencer les vivants de toutes les manières. Et je parle de tous les vivants ; pas seulement les humains. Je crois maintenant que ça doit être une loi universelle.

Et vous trois, c'est-à-dire Phil_98, Jean-François et DictionnairErroné, vous pensiez avoir tout lu et tout entendu. Je vous ai tous eu, hein là ? C'est à votre tour d'essayer d'en faire du pareil.

Cinnroc _9
Messages : 261
Inscription : 17 août 2020, 10:02

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#22

Message par Cinnroc _9 » 22 déc. 2020, 20:39

@Phil_98, Jean-François et DictionnairErroné,

Quand je vous avais dit qu'une des conditions que ça prenait pour vivre des synchronicités, c'était d'avoir une conscience la plus universelle possible. Je crois que je vous l'ai montré dans mon message précédent. Phil, je crois que tu vas avoir quelque chose d'intéressant à montrer à ton fils.

Et dans mon topic que j'ai lancé sous le titre de : "Ma Foi : l'espérance de trouver des univers parallèles au fond des trous noirs". Pour trouver une telle idée existentielle, il faut pousser très loin la réflexion et la conscience universelle. Je parle de multivers qui s'étendent sur des milliards de milliards de milliards d'années. Je vous mets tous au défi d'en faire du pareil.

Cinnroc _9
Messages : 261
Inscription : 17 août 2020, 10:02

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#23

Message par Cinnroc _9 » 22 déc. 2020, 22:27

@Dominique18,

Les seules choses considérées comme paranormales que j'ai vécues ou dont j'ai été témoin, ce ne sont que les synchronicités. Je n'ai donc pas vu de guérisons miraculeuses, d'apparitions, de télékinésie, de lévitation, entendre des voix, tordages de métaux par la pensée, hypnose, OVNIS, etc.. Je n'ai donc pas d'opinion sûre et certaine sur ces sujets. J'ai quand même un petit doute quant à leur existence réelle. Quant aux synchronicités, les chercheurs ne pourront pas trouver quelque chose de réellement concluante car très souvent, tout se passe dans notre fors intérieur. Par exemple, si je te raconte qu'hier, je pensais à une belle toune qui joue très rarement à la radio ou ailleurs et comme de fait la toune s'est mise à jouer à la radio. Comment pourrai-je te prouver scientifiquement que c'est vrai ce que je te raconte, à part que te fier sur ma bonne foi. La bonne foi n'est pas une chose prouvable scientifiquement, même si elle existe réellement. Combien de fois avons-nous vu des avocats expérimentés et grassement payés par des clients ultra-riches et coupables de choses sordides et qui ont été capables de mettre en boîte les témoignages de la partie adverse qui étaient pourtant très sincères. La semaine dernière, 2 personnalités très connues au Québec ont été acquittées de multiples accusations d'agressions sexuelles. Tout le Québec est enragé bien noir depuis cette fameuse semaine et a complètement perdu confiance dans notre système de Justice.

Ce n'est pas tout, les synchronicités ne sont pas reproductibles volontairement. Ça arrive au moment où on s'y attend le moins. Et on est estomaqué à chaque fois que ça se produit comme si c'était la première fois que se produirait une synchronicité. Si ça se produirait à volonté, ça enlèverait toute la magie à l'événement en question. Ce que je veux surtout, c'est que l'on cesse de considérer les synchronicités comme des névroses et du délire.

Avatar de l’utilisateur
Sebass
Messages : 399
Inscription : 07 janv. 2019, 22:04

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#24

Message par Sebass » 22 déc. 2020, 23:55

Cinnroc _9 a écrit : 22 déc. 2020, 22:27 Ce que je veux surtout, c'est que l'on cesse de considérer les synchronicités comme des névroses et du délire.
Il n'y a rien dans tes témoignages qui puisse permettre de les différencier de ceux des affabulateurs, des menteurs ou des névrosés délirants.
Alors sur quoi doit-on se baser pour les distinguer ?

Je veux bien te croire quand tu dis que tu ressens des choses. Mais à mes yeux de sceptique, ce n'est que ça: du ressenti.

"Je pense à une chanson, l'instant d'après elle joue à la radio".
Ça n'a rien d'extraordinaire, c'est même plutôt banal.

Cet article n'est pas très récent, le logiciel Crédulité 2.0 doit bien être rendu à la version 8.3 aujourd'hui...
https://www.lapresse.ca/debats/201010/1 ... u-lent.php

Cinnroc _9
Messages : 261
Inscription : 17 août 2020, 10:02

Re: La télépathie, une question de sensibilité et d'affectivité

#25

Message par Cinnroc _9 » 23 déc. 2020, 08:56

@Sebass,
Mais à mes yeux de sceptique, ce n'est que ça: du ressenti.
Pour toi, le ressenti des gens est quelque chose d'insignifiant ? Tu voudrais davantage que les gens se conduisent comme des automates plus faciles à contrôler. Tous les êtres vivants sensibles carburent à l'émotion, pas au pétrole ou à l'électricité.
"Je pense à une chanson, l'instant d'après elle joue à la radio".
Ça n'a rien d'extraordinaire, c'est même plutôt banal.
Si tu dis ça, c'est parce que tu ne connais rien au monde de la musique et des arts en général. Pour toi, l'art n'est là que comme parure. Tu oublies qu'il y a de très nombreuses oeuvres d'art qui ont changé le monde. Il y a même des chansons qui durent à peine 2 minutes qui ont une très grande valeur. Toutes les synchronicités que j'ai eues qui impliquaient des oeuvres, il s'agissait toujours de très bonnes oeuvres artistiques ; jamais des oeuvres complètement ringardes. Si les oeuvres artistiques ne représentent rien pour toi, c'est que tu as perdu contact avec tes émotions. Ça c'est de la névrose et du délire. Tu préfères avoir l'esprit cartésien. Au cas où tu ne le saurais pas, René Descartes a été vivement critiqué depuis un bon nombre d'années.

Tous vous autres là, sacrez-moi patience avec tout votre pédantisme, S.V.P..
Dernière modification par Cinnroc _9 le 23 déc. 2020, 09:07, modifié 1 fois.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit