scepticisme et dérives sectaires

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
françoise
Messages : 22
Inscription : 21 nov. 2013, 08:26

scepticisme et dérives sectaires

#1

Message par françoise » 28 nov. 2013, 02:36

suite de la discussion commencée au chapitre "présentation des nouveaux membres.
Finalement, j'écris ma réponse dans ce chapitre, les personnes qui militent dans des associations de lutte contre les sectes appartiennent de plein au mouvement sceptique.
1) sur la nécessité de la méfiance
je n'ai pas été choquée par les questions de Florence, il est recommandé d'être méfiant dès que l'on parle des sectes. A ma connaissance, il existe 3 associations qui s'en occupent en France, l'ADEFI, le CCMM et le GEMPPI. On trouve aussi des associations spécialisées qui s'occupent de problèmes plus précis comme les "faux souvenirs induits".
Il existe aussi des associations qui prétendent lutter contre les sectes mais ne font que recruter pour leur paroisse. Par exemple j'ai connu une association prétendant combattre les évangélistes, seul problème il s'agissait d'évangélistes qui tenaient le discours suivant : "nous nous sommes les gentils, les normaux, les tolérants, ouverts.. Eux, en face, c'est un faux groupe évangéliste, un groupe déviant, dangereux, à fuir...
Il vaut donc mieux faire preuve d'un excès de prudence plutôt que l'inverse
http://www.sectes-infos.net/ADFI.htm
http://www.ccmm.asso.fr/
http://www.gemppi.org/
http://www.afsifrance.org/
2) plus tard

françoise
Messages : 22
Inscription : 21 nov. 2013, 08:26

Re: scepticisme et dérives sectaires

#2

Message par françoise » 29 nov. 2013, 03:05

2) à propos des films du GEMPPI que DIABLO a évoqué dans le chapitre "présentation des membres"
l'association GEMPPI, association de lutte contre les dérives sectaires basée en France a reçu une commande accompagnée de subventions de la part des élus de la région pour tourner un film de mise en garde contre les dérives sectaires. Les élus s'inquiètent de la facilité avec lesquelles les sectes recrutent des jeunes et de la façon dont leurs croyances se diffusent dans la société civile.
Avec l'aide d'une école du cinéma et de leurs étudiants, le GEMPPI a tourné 4 courts métrages mettant en scène des jeunes aux prises avec des gens dangereux. voici ces films
http://www.gemppi.org/accueil/des-secte ... 99air.html

ils sont diffusés dans les lycées et dans diverses associations laîques ; nous avons du mal à nous faire entendre, les salles ne sont pas remplies, le public ne s'intéresse pas à ces sujets. Quantité de gens ne comprennent rien aux dangers que représentent ces mouvements et leurs croyances et s'estiment à l'abri. Les gens dans les sectes c'est pour les autres... Ce sont forcément des marginaux, des drogués, des personnes perturbées, mal dans leur peau avec un faible niveau d'étude etc...
pas pour les gens normaux, ordinaires, , sportifs, sains, éduqués, d'un bon milieu social,
Et puis il faut être bien naïf, bien crédule, eux bien sûr, ne le sont pas crédules...
La vérité est tout autre : les sectes ne s'intéressent pas aux marginaux : ils n'ont pas d'argent, ils ne sont pas représentatifs et ne feraient pas une bonne publicité pour les croyances qu'ils défendent.
3) plus atd
.

Florence
Messages : 9623
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: scepticisme et dérives sectaires

#3

Message par Florence » 29 nov. 2013, 03:31

françoise a écrit : ils sont diffusés dans les lycées et dans diverses associations laîques ; nous avons du mal à nous faire entendre, les salles ne sont pas remplies, le public ne s'intéresse pas à ces sujets. Quantité de gens ne comprennent rien aux dangers que représentent ces mouvements et leurs croyances et s'estiment à l'abri. Les gens dans les sectes c'est pour les autres... Ce sont forcément des marginaux, des drogués, des personnes perturbées, mal dans leur peau avec un faible niveau d'étude etc...
pas pour les gens normaux, ordinaires, , sportifs, sains, éduqués, d'un bon milieu social,
Et puis il faut être bien naïf, bien crédule, eux bien sûr, ne le sont pas crédules...
J'ajouterai un point: la majorité des gens répugne à s'attaquer à tout ce qui ressemble à une croyance spirituelle ou religieuse, parce que la foi serait honorable par défaut ... :roll:
La vérité est tout autre : les sectes ne s'intéressent pas aux marginaux : ils n'ont pas d'argent, ils ne sont pas représentatifs et ne feraient pas une bonne publicité pour les croyances qu'ils défendent.
Bien d'accord avec ça, quoique de nombreuses sectes s'accommodent très bien des laissés-pour-compte, qui font une bonne main d'oeuvre docile pour les tâches salissantes et pénibles.
Par contre, au premier problème causé ou subi par ceux-ci, elles les laissent tomber comme de vieilles chaussettes et refusent d'assumer la moindre responsabilité pour leur situation ou leurs actions.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 4956
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

Re: scepticisme et dérives sectaires

#4

Message par Hallucigenia » 29 nov. 2013, 09:31

Salut Françoise,
françoise a écrit : ils sont diffusés dans les lycées et dans diverses associations laîques ; nous avons du mal à nous faire entendre, les salles ne sont pas remplies, le public ne s'intéresse pas à ces sujets.
Les films ont l'air très intéressants.

Pour quelle raison ne les diffusez-vous pas sur Youtube en version complète ? Ils seraient certainement publiés sur les sites sceptiques, sur les groupes Facebook, etc.

Ce serait un bon moyen de trouver un public, non ?

Amicalement,
Hallucigenia

françoise
Messages : 22
Inscription : 21 nov. 2013, 08:26

Re: scepticisme et dérives sectaires

#5

Message par françoise » 30 nov. 2013, 03:15

je lui posera la question quand je le verrai ; actuellement il travaille sur le 2ème film du GEMPPI. A titre personnel, je ne suis pas certaine que diffuser ces films en ligne soit la solution ; ils ont besoin d'être accompagnés d'un débat, c'est d'ailleurs leur fonction première : susciter le débat.
Je crains que les gens le voyant sans explications comprennent de travers, fassent de mauvais interprétations. Ce sont des sujets délicats. Lorsqu'il s'agit de témoignages, on peut les mettre directement en ligne, ils parlent par eux même, l ce sont des oeuvres de fiction,
vous pourriez vous faire votre propre opinion en les regardant puisque le président du GEMPPI les a envoyés ) votre association

Avatar de l’utilisateur
Nathalie
Messages : 484
Inscription : 21 mai 2011, 07:38

Re: scepticisme et dérives sectaires

#6

Message par Nathalie » 06 déc. 2013, 17:44

Bonjour,

Il y a quelques temps, une de mes contacts facebook (elle ne l’est plus maintenant), une psychanalyste autoproclamée je le crains, est venu m,écrire en privé, sans que je lui demande son opinon, que Arnaud est un charlatan. Elle ne l’a pas écrit textuellement comme ça, mais en gros ça revenait à dire qu’il était un charlatan, puisqu’il était « ami avec Rimpoche qui se promenait en rolls royce pendant que ses adeptes travaillaient pour rien ». je lui ai demandé si elle faisait allusion à Arnaud Desjardins, ce qu’elle m’a confirmé. Je lui ai demandé des preuves que Arnaud Desjardins était ami avec ce Rimpoché, et aussi de quel Rimpoché elle parlait, puisqu’effectivement il y a plusieurs Rimpoché. Il a fallu que j’insiste en mautadit pour qu’elle me fournisse des références. Jamais elle m’a fourni de preuve qu’Arnaud Desjardins était un charlatan. Jamais elle a pu me donner le nom du Rimpoché en question, ni encore moins me fournir la preuve qu’Arnaud Desjardins était un ami de cette personne.

La preuve la plus « solide » qu’elle m’a fournie pour appuyer que Arnaud Desjardins était un charlatan, était un paragraphe qu’on retrouve textuellement dans un texte de l’UNAFDI, équivalent de l’ADFI.
Or, il appert que, tout comme dans les sectes, il faudrait croire sur parole l’ADFI lorsqu’elle met un groupe dans la catégorie des sectes. L’Ashram d’Arnaud Desjardins est dans la catégorie des sectes, c’est réglé, mais on ne sait pas pourquoi.
Je ne connaissais par l’ADFI et l’UNAFDI, avant que cette « psychanalyste » viennent me dire en privé qu’Arnaud Desjardins est un charlatan. J’ai appris des choses en quelques minutes.
L’histoire de l’UNADFI est loin d’être rose, et leur comportement passé est un comportement sectaire justement, qui viole les droits et libertés, et ce gravement.

« Deprogramming est un terme américain (pouvant être traduit par « déprogrammation ») qui désigne une méthode pour persuader ou contraindre un individu à abandonner des croyances très souvent sectaires ou quelquefois religieuses jugées erronées ou dangereuses.

Cette pratique controversée, utilisant l'enlèvement et la séquestration, est apparue à la fin des années 1970 aux États-Unis, au moment où émergeait le foisonnement des nouvelles croyances religieuses en dehors des religions établies. De nombreuses familles désemparées devant les choix spirituels de leurs enfants, et se constituant en groupes d’opposition à ces nouvelles formes de la spiritualité, ont souscrit à cette théorie et lui ont permis de se développer sans contrôle jusqu’en 1980. Les créateurs et acteurs du deprogramming percevaient cette méthode comme une solution aux croyances jugées illusoires et aux effets considérés néfastes des groupes spirituels appelés "sectes"(« cults » aux États-Unis), et principalement dirigée contre le lavage de cerveau.
Les promoteurs du deprogramming le présentaient comme une tentative de fournir des informations à un adepte afin qu’il réalise l’emprise qu’il subit au sein de son groupe spirituel et en particulier à quel point son libre arbitre lui a été retiré.
Les opposants à cette méthode ont souligné le paradoxe des kidnappings et de la séquestration pour restaurer le libre arbitre d’un individu2. Des témoignages d’abus de la part de personne « déprogrammées » ont contribué à ce que des peines de prison soient infligées à Ted Patrick, un des pionniers de la méthode3 dont le livre « Let our children go » (« Laissez nos enfants partir », 1976) décrit sans ambiguïté les enlèvements, la coercition physique et émotionnelle pratiquée pendant les séances4. Un autre procès, cette fois contre Rick Ross autre pratiquant américain de la déprogrammation5 dans les années 1990 a mis un terme au deprogramming forcé et a conduit à la dissolution du CAN (Cult Awereness Network6, le groupe « antisectes » américain de l’époque), pour cause de faillite due au montant des dommages-intérêts à payer.
En France, une ADFI (association pour la défense de la famille et l’individu) a ouvertement adopté cette méthode à la fin des années 19707 puis l’a abandonnée au moment des procès qui se déroulaient aux États-Unis au début des années 1980 » http://fr.wikipedia.org/wiki/Deprogramming
Je ne ferai pas une étude approfondie sur le sujet du mouvement anti-secte, mais ça ne sonne pas net du tout. Il semble, mais ça reste à vérifier, que Ted Patrick, dont le passé est lourd d’actes criminels pour lequel il a fait de la prison, soit encore cité sur le site de l’UNADFI (ce dernier point reste à confirmer).
http://en.wikipedia.org/wiki/Ted_Patrick
http://www.sectes-infos.net/ADFI2.htm
La science sans la spiritualité est boiteuse, la spiritualité sans la science est aveugle

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6620
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: scepticisme et dérives sectaires

#7

Message par richard » 07 déc. 2013, 03:33

françoise a écrit :Les gens dans les sectes c'est pour les autres... Ce sont forcément des marginaux, des drogués, des personnes perturbées, mal dans leur peau avec un faible niveau d'étude etc...
pas pour les gens normaux, ordinaires, , sportifs, sains, éduqués, d'un bon milieu social,
Et puis il faut être bien naïf, bien crédule, eux bien sûr, ne le sont pas crédules...
j'ai vu des gens "basculer" dans des sectes, comme j'en ai vu partir en HP. Il n'y a pas de profil type -sinon on pourrait prévenir-, un peu comme pour le suicide aussi. La seule constante c'est la fragilité psychologique, mais c'est facile de le constater "après".

mmco
Messages : 2
Inscription : 11 juil. 2019, 05:40

Re: scepticisme et dérives sectaires

#8

Message par mmco » 11 juil. 2019, 06:03

Définition utile d'une secte : c'est facile d'y entrer et très difficile d'en sortir.
J'ai pu ne pas revenir aux Amis d'Hauteville. Personne ne m'a relancée. Pas un courrier, pas un coup de fil, pas un like sur ma page Fb.
Et pour les sceptiques qui ne comprennent pas ce qu'on fait à l'ashram d'Arnaud Desjardins, voici un blog qui dit tout : arnaud.desjardins.e-monsite.com

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 833
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: scepticisme et dérives sectaires

#9

Message par DictionnairErroné » 11 juil. 2019, 14:19

L’état sans ego ou la non-dualité. Essentiel, mais difficile, car il est inadmissible pour l’homme moderne de concevoir une réalité où son individualité n’aurait plus de place. Le paradoxe est le suivant : chaque être est unique, mais chacun voudrait inconsciemment que l’autre lui ressemble, qu’il agisse en conformité avec ses désirs, donc son ego. De cette dualité naît la souffrance.
http://consciencecosmique.e-monsite.com ... esjardins/
Transmettre l’enseignement qu’Arnaud Desjardins a lui-même reçu de son maître, Swami Prajnanpad, et dont il a témoigné dans ses ouvrages. Cet enseignement adapte de façon harmonieuse la sagesse traditionnelle de l’Inde au monde actuel. Il prend notamment en compte les difficultés existentielles les plus concrètes et n’implique pas d’engagement dans une forme religieuse spécifique.
http://amis-hauteville.fr/fr/
Il faudrait se décicer...
L'homme descend du singe, certains ont descendu plus vite que d'autres.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit