Charlie en peine.

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5023
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Charlie en peine.

#76

Message par unptitgab » 07 janv. 2015, 14:57

Un journal satirique, anticlérical où entre une caricature à l'humour pipi-caca et un texte anar un papier de Guillaume Lecointre s’étalait. Voila Charlie c'était du scepticisme scientifique et de l'irrévérence. Une bouffée de liberté.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 5147
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Charlie en peine.

#77

Message par Christian » 07 janv. 2015, 15:17

Parmi les victimes, il y a l'économiste Bernard Maris.

C'est vraiment la gauche française qui est frappée en pleine gueule...

Christian
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Carlos-Henri
Messages : 104
Inscription : 15 avr. 2012, 13:02

Re: Charlie en peine.

#78

Message par Carlos-Henri » 07 janv. 2015, 15:18

unptitgab a écrit :Jean-claude Tergal et Raymond Calbuth ont aussi perdu leur papa Didier Tronchet.
Bernard Maris ferait également parti des victimes.
euh...je pense que tu te trompes, Tronchet ne fait pas partie des victimes...

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3957
Inscription : 04 août 2011, 17:23

Re: Charlie en peine.

#79

Message par PhD Smith » 07 janv. 2015, 15:29

Un journal qui fait une lutte saine contre l'obscurantisme de tout bord. Et qui a eu du courage de se défendre en justice contre les islamistes en 2006 et 2012 dans les affaires des caricatures.
http://www.charliehebdo.fr/index.html

Retour sur les procès contre "Charlie Hebdo" de la part d'associations inconnues obscurantistes:
TF1 a écrit :Charlie Hebdo a été assigné pour provocation et incitation à la haine raciale et diffamation par deux associations pour la publication de caricatures du prophète Mahomet dans son édition en septembre dernier.

Provocation et incitation à la haine raciale et diffamation. Ce sont des motifs d'assignations formulés par deux associations contre le journal satirique Charlie Hebdo. En cause : la publication de caricatures du prophète Mahomet dans son édition en septembre dernier.

Déposée au nom de l'association Rassemblement démocratique algérien pour la paix et le progrès (RDAP) et de l'Organisation arabe unie, qui se présente comme une "branche organe" du RDAP, la citation directe devant le tribunal correctionnel de Paris vise le journal, son directeur de la publication et deux dessinateurs.

580.000 euros de dommages et intérêts

Ces deux associations se présentent comme ayant pour objet "la défense et le soutien des personnes musulmanes et/ou arabes" et réclament au total 580.000 euros de dommages et intérêts, selon la citation consultée.

Celle-ci vise des dessins publiés dans l'édition du 19 septembre dernier de Charlie Hebdo, qui avait été épuisé le jour même puis retiré le vendredi 21 septembre, "jour sacré pour les musulmans", selon le texte. La publication de ces caricatures, survenue peu après la diffusion sur internet d'un film islamophobe qui avait entraîné des violences dans plusieurs pays, avait suscité une vive polémique.

"On tente d'impressionner"

Les plaignants jugent notamment six dessins "attentatoires à l'honneur et à la considération du prophète Mahomet et à la communauté musulmane". Leur avocat n'avait pu être joint en milieu de journée.

Pour l'avocat de Charlie Hebdo, Me Richard Malka, les demandes "exorbitantes" et les "accusations" sont formulées "comme si ces dessins devaient être pris au premier degré et ne relevaient pas d'une publication satirique". "Une fois de plus, on tente d'impressionner, de faire peur pour empêcher cette tradition humoristique française à l'égard des religions de s'exercer", a estimé l'avocat. Une première audience de procédure est prévue le 29 janvier.
Naturellement ces associations furent déboutées:
TF1 a écrit :L'avocat du journal satirique, Me Richard Malka, a soulevé la nullité des poursuites engagées par les associations Rassemblement démocratique algérien pour la paix et le progrès (RDAP) et de l'Organisation arabe unie (OAU), qui se présente comme une "branche organe" du RDAP, et leur irrecevabilité à agir.

L'hebdomadaire, son directeur de la publication Charb et deux autres dessinateurs sont cités à comparaître pour provocation à la haine raciale et diffamation raciale. Parus dans l'édition du 19 septembre 2012, rééditée le 21 septembre, un vendredi, "jour sacré pour les musulmans", selon l'assignation, 20 dessins sont concernés par le premier chef, six considérés par les plaignants comme diffamatoires à l'encontre du Prophète et de "la communauté musulmane".

Un procès pour tirer un moment "de gloire"

Après avoir fait rappeler que Saada Zaoui, président de ces associations, se trouve en détention provisoire, Me Malka a cité avec gourmandise un article évoquant l'affaire d'extorsion dans laquelle il est mis en cause. "Voilà donc celui qui prétend agir au nom du prophète", a-t-il ironisé avant d'énumérer les multiples nullités de procédure: les bons articles de loi n'ont pas été visés, les dessinateurs sont tous poursuivis pour tous les dessins, même ceux dont ils ne sont pas les auteurs. "On demande 782.000 euros" de dommages et intérêts à Charlie Hebdo "et on fait ça avec une désinvolture totale", a poursuivi Me Malka, ironisant sur la "mode" d'intenter des procès au journal pour en tirer un moment "de gloire".

Lorsque l'on poursuit dans un tel dossier, "il me semble qu'on soigne sa copie", a renchéri la magistrate du parquet Aurore Chauvelot, estimant elle aussi les poursuites nulles. Pour elle, ces associations ne sont "pas recevables à porter ce débat", qui "ne pourra avoir lieu". L'avocat de ces deux associations, Me Anthony Bem, a rétorqué qu'il n'y avait selon lui "aucun doute sérieux possible" sur les poursuites, estimant que soulever leur nullité "est un moyen de se défendre lorsque l'on sait qu'au fond on n'est pas bon".
C'était en 2013.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
Wot
Messages : 655
Inscription : 14 oct. 2014, 17:16

Re: Charlie en peine.

#80

Message par Wot » 07 janv. 2015, 16:13

A noter que Charlie a eu aussi des procès intentés pas des obédiences religieuses catholiques (CIVITAS) et par le FN, parti très catholique (plus précisément, les procés ont été intenté par sa présidente, Marine Le Pen). Ce journal est aussi haït par l’extrême-droite.

Je vous dis ça parce que, m'étant rendu ce soir au rassemblement en hommage à Charlie de la petite ville de province la plus proche de mon village, des individus du FN ont DÉJÀ tenté de récupérer la chose en brandissant des pancartes du genre "dehors l'islam". Ils ont été chassé sous les huées et les insultes des nombreuses personnes présentes, et le calme, la dignité ont repris leurs droits pour un hommage simple et respectable, très émouvant, poignant, même. Un long temps de silence... et puis, une salve d'applaudissement, et la foule s'est dispersée en silence...

La haine attire la haine, et les ordures imbéciles osent tout, y compris la récupération d'un drame en étalant l'hypocrisie d'un journal qu'ils haïssent. La bêtise, l'insupportable bêtise règne en maître parfois, et à eu sa journée aujourd'hui en France.

Je suis bouleversé et j'écris ce message les larmes aux yeux. Je sias, je sais... l'émotion n'est pas bonne conseillère, et le coeur ne réfléchit pas,il réagit. Accordez moi cette faiblesse, ce soir... Douze personnes sont mortes, dont certaines, de grands talents, ont par leurs œuvres accompagné ma vie depuis longtemps... Mortes à cause de... dessins.

De dessins.

Faut il de la lâcheté et de la sottise pour croire qu'il suffit de massacrer pour éliminer l'intelligence et le talent afin de donner raison à ses idées.

La croyance est une gangrène, une gangrène insidieuse barbare qu'on ne peut guérir, mais qu'on peut au moins tacher de contenir et de cantonner le plus possible.

Et bien, nous ne compterons pas nos efforts : nous la cantonnerons.
Dernière modification par Wot le 07 janv. 2015, 16:25, modifié 1 fois.
Et bien oui, la foi soulève des montagnes...

...des montagnes de sottises.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5023
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Charlie en peine.

#81

Message par unptitgab » 07 janv. 2015, 16:20

Carlos-Henri a écrit :
unptitgab a écrit :Jean-claude Tergal et Raymond Calbuth ont aussi perdu leur papa Didier Tronchet.
Bernard Maris ferait également parti des victimes.
euh...je pense que tu te trompes, Tronchet ne fait pas partie des victimes...
Oui j'aurai du corrigé, il y eu fausse annonce à un moment.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

viddal26
Messages : 1322
Inscription : 23 févr. 2006, 17:02

Re: Charlie en peine.

#82

Message par viddal26 » 07 janv. 2015, 16:22

Mon pauvre Cabu :roll:

Florence
Messages : 10184
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Charlie en peine.

#83

Message par Florence » 07 janv. 2015, 16:52

Wot a écrit :.....

La haine attire la haine, et les ordures imbéciles osent tout, y compris la récupération d'un drame en étalant l'hypocrisie d'un journal qu'ils haïssent. La bêtise, l'insupportable bêtise règne en maître parfois, et à eu sa journée aujourd'hui en France.

.....

Faut il de la lâcheté et de la sottise pour croire qu'il suffit de massacrer pour éliminer l'intelligence et le talent afin de donner raison à ses idées.
Heureusement, il y a toujours des gens, même parmi ceux qui entretiennent des croyances irrationnelles, qui sont suffisamment intelligents et courageux pour ne pas céder aux sirènes de la haine, de la peur et du clanisme.

Les minables débiles mentaux qui ont perpétré cette dernière atrocité sont de la même farine que tous les groupes terroristes qui les ont précédés : ils croient que le mouvement mortifère auquel il se sont rattachés (ici l'état islamique, auparavant la grande révolution prolétarienne ou autres fariboles) est à deux doigts de vaincre, qu'ils vont par une vague de crimes accélérer le mouvement et rallier la communauté qu'ils prétendent représenter (maintenant les musulmans, hier le prolétariat) en un vaste soulèvement contre "l'establishment" et qu'ils seront les héros membres de l'équipe dirigeante au lendemain du grand soir/à l'avènement du caliphat.

Tout ce qu'ils vont récolter, comme leurs prédécesseurs, ce sont les foudres de plus en plus sévères des autorités en Europe, et surtout le rejet de plus en plus net de la part de la communauté dont ils se réclament frauduleusement.

D'autre part, ces évènements vont renforcer les mouvements au sein de l'islam qui réclament depuis longtemps déjà que l'islam fasse l'objet d'une renaissance au même titre que la chrétienté en a faite une au cours des siècles, afin d'en expurger les caractéristiques les plus dommageables. Contrairement à ce qui se dit, il y a plein de musulmans qui aspirent à une réforme, qui militent pour une séparation de la religion et de l'état, qui s'insurgent contre les excès, les anachronismes, les blocages.
Ca prendra du temps, des efforts, il y aura des résistances farouches au changement, mais ça viendra.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5023
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Charlie en peine.

#84

Message par unptitgab » 07 janv. 2015, 16:54

Pour énerver les cons qui t'ont eu Cabu
Image
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
f.didier
Messages : 635
Inscription : 27 oct. 2014, 12:29

Re: Charlie en peine.

#85

Message par f.didier » 07 janv. 2015, 17:07

Sur BfmTv, y a un homme qui vient de dire un truc tres bien, je le résume :
Ces terroristes ont tout raté : ils voulaient faire peur, y a des dizaines de milliers de gens dans les rues. Ils voulaient empêcher les caricatures, elles sont montrées dans tous les médias depuis ce matin. Ils voulaient fuir, les autorités savent deja qui ils sont, et savoir où ils sont, ca va pas tarder. Ils voulaient la gloire, les musulmans de France les rejettent et même les chaines d'info des pays Arabes les condamnent.
Pro technologie
Pro verichip
Pro robotique

Florence
Messages : 10184
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Charlie en peine.

#86

Message par Florence » 07 janv. 2015, 17:09

unptitgab a écrit :Pour énerver les cons qui t'ont eu Cabu
Les petits merdeux qui ont eu le Grand Duduche ont été identifiés et en grand courageux qu'ils sont, ils se cachent ... J'espère qu'on les arrêtera vivants (mais je ne signerai pas de pétition contre la brutalité policière s'ils sont un peu amochés par la procédure) afin qu'on puisse les entendre couiner et les voir constater l'échec de leurs grandes illusions, qu'il s'agisse du soutien de leurs coreligionnaires ici comme chez les barbapoux-arriérés, ou de l'avènement du caliphat. :twisted:
Le tout suivi des 50 ou 60 prochaines années au trou.
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3957
Inscription : 04 août 2011, 17:23

Re: Charlie en peine.

#87

Message par PhD Smith » 07 janv. 2015, 17:25

Les rassemblements dans le monde en hommage à "Charlie Hebdo": http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/art ... 55770.html
Deux rassemblements à noter: en Tunisie et en Egypte.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Charlie en peine.

#88

Message par BeetleJuice » 07 janv. 2015, 17:33

Juste pour casser le mythe, parce que ça m'a fait tiqué:
f.didier a écrit : En France, on a eut un Empire, le 1er empire. Quand on regarde les résultats, c'est plutot positif pour les habitants. Ils avaient le droit de parole, la justice pour tous, la fin des privilèges des nobles. Oui, c'etait une dictature, mais les gens vivaient plutot bien, ils n’étaient exécutés ou fouettés en place publique, si ils étaient athée, on leur disait rien, c'etait leur droit. D'ailleurs, le code civil Napoléonien est toujours en vigueur, car c'est un bon (je dis pas parfait) système.
C'est absolument faux.
En réalité, l'empire n'invente ni le droit de parole, ni la justice pour tous, ni la fin des privilèges, ni même l'essentiel des idées qu'ils reprend dans le code civil et qui sont à mettre au crédit des 3 régimes d'Assemblées qui l'on précédé (Constituante, Législative, Convention) ainsi qu'à la pensée des philosophes et savant du XVIIIème siècle.

Napoléon arrive au pouvoir alors que le directoire (régime ayant suivit la Convention) est à bout de souffle et lui doit en grande partie sa survie via la gloire de ses campagnes en Italie et en Egypte.
Il réussit à prendre le pouvoir parce que la population est fatiguée de la décennie révolutionnaire qui a vu se succéder beaucoup de régimes instables et de violence et n'a plus confiance dans les anciens parlementaires révolutionnaires dont les survivants s'accroche à leur pouvoir au sein du Directoire en pervertissant les règles pour éviter une assemblée royaliste (qui risquerait de remettre en cause certains acquis de la révolution, notamment des acquis fonciers qui a fait la richesse de ces parlementaire).

A la base, le coup d'Etat, qui n'est pas de son fait à l'origine mais auquel il participe parce que son instigateur n'a pas la popularité pour s'imposer seul et est justement un ancien révolutionnaire dont se méfie la population, visait à justement mettre fin au Directoire pour le remplacer encore par un régime d'inspiration américaine (en introduisant notamment une cour de justice constitutionnelle permettant de limiter le pouvoir législatif et la souveraineté qui s'exprime par lui et qui avait largement démontré durant la décennie, sa capacité à l'arbitraire et à la violence).

Au final, c'est Napoléon qui prend le pouvoir en imposant un régime, le Consulat, qui est un régime qui effectivement met en codex les lois et principes civiles de la révolution et dote la France d'une administration bien structurée. Mais le code civil de Napoléon est aussi un code largement patriarcale et moins libertaire de ce point de vue que les précédents révolutionnaires (il restreint notamment les conditions du divorce, rétablit l'autorité du père sur la famille, restreint les droits de l'épouse...).

Quand à son régime politique, il anéanti totalement la vie politique locale en vidant de son contenu toutes les assemblées locales qu'il subordonne à l'action des préfets, nommés par le pouvoir et supprime l’élection des maires, qui deviennent aussi nommé par l'empereur.
Il instaure aussi une police à ses ordres, restreint la presse et joue des assemblées du Consulat (prévu de toute façon pour être faible par la constitution) comme il l'entend.

Dès lors qu'il devient empereur, ça s'aggrave, car c'est le retour de l'arbitraire royal, de la noblesse, des flatteries de cour. On voit apparaitre des prisonniers politiques, une police qui tient plus d'une police de dictateur qu'une police d'Etat de droit, une conscription qui pèse de plus en plus sur les campagnes, l'exil des opposants quand ils ne sont pas emprisonnés...

Donc si on peut attribuer à Napoléon d'avoir su mettre en place l'administration et le code légal qui n'était qu'une ébauche lors des tentatives républicaines de la décennie 1789-1799, on ne peut certainement pas mettre à son crédit l'essentiel des idées qui se retrouve dans le code civil et il ne faut pas non plus oublier que sous la gloire militaire qui lui sert de prétexte et de justification (puisqu'il tombe dès qu'elle s'efface, conduisant même la moitié de l'Europe à se révolter contre la tutelle Française ressentie comme une occupation), son régime était d'abord une dictature, avec tout ce que ça implique.

Donc comme le dit Florence, plutôt que d'attendre la dictature qui prétend nous sauver d'une autre (comme Napoléon qui sauvait des monarchies européennes), faisont en sorte que celle qu'on craint n'arrive pas et n’oublions pas que la France en a déjà connu 3 (voir 4 si on compte le bref moment de pouvoir de Robespierre) , qu'elles ont toutes en commun de venir pour "le bien de la nation" ou pour "le salut public", de finir mal, de diviser profondément le pays lors de leur chute et d'apporter toujours la répression, souvent la guerre et de restreindre la liberté au nom du fait qu'on aurait perdu encore plus de liberté si on ne l'avait pas mit en place.
Personnellement, je ne suis pas partant pour une 5ème, même si je doute que l'extrême-droite actuelle y parvienne ou même le veuille réellement.
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
f.didier
Messages : 635
Inscription : 27 oct. 2014, 12:29

Re: Charlie en peine.

#89

Message par f.didier » 07 janv. 2015, 17:47

Ha quand même, je savais pas.
Carf j'ai regardé ca :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Premier_Em ... rast.C3.A9
Ca me semblait pas parfait, mais j'avais l'impression que c’était quand même mieux que la monarchie.
Je me suis aussi fiais a ce qu'il a dit lors de son sacre :
Serment prononcé par Napoléon Ier lors de son sacre ;

« Je jure de maintenir l'intégrité du territoire de la République ; de respecter et de faire respecter les lois du concordat et la liberté des cultes ; de respecter et faire respecter l'égalité des droits, la liberté politique et civile, l'irrévocabilité des ventes des biens nationaux ; de ne lever aucun impôt, de n'établir aucune taxe qu'en vertu de la loi ; de maintenir l'institution de la légion d'honneur ; de gouverner dans la seule vue de l'intérêt, du bonheur et de la gloire du peuple français. »
Mais bon, j'ai aussi mon avis qui est biaisé car je pense que le seul gouvernement qui peut fonctionner c'est un empire-démocratique (si c'est possible si "démocratie" est prit dans le sens philosophie et pas gouvernement).
Pro technologie
Pro verichip
Pro robotique

Avatar de l’utilisateur
Red Pill
Messages : 3204
Inscription : 18 févr. 2006, 01:23

Re: Charlie en peine.

#90

Message par Red Pill » 07 janv. 2015, 17:48

Image
"Le plus grand ennemi de la connaissance n'est pas l'ignorance mais bien l'illusion de connaissance."
--- Stephan Hawking 8=)

Avatar de l’utilisateur
Wot
Messages : 655
Inscription : 14 oct. 2014, 17:16

Re: Charlie en peine.

#91

Message par Wot » 07 janv. 2015, 18:38

Dédié personnellement en ce jour sombre à Mireille (et peut être même à Florence, curieusement... :

Image

Les barbus ou les Zemour ne vous asserviront pas, mesdames.


(source : Dessin de Ann Telnaes (Washington Post) )
Et bien oui, la foi soulève des montagnes...

...des montagnes de sottises.

Florence
Messages : 10184
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Charlie en peine.

#92

Message par Florence » 07 janv. 2015, 19:03

f.didier a écrit :Mais bon, j'ai aussi mon avis qui est biaisé car je pense que le seul gouvernement qui peut fonctionner c'est un empire-démocratique (si c'est possible si "démocratie" est prit dans le sens philosophie et pas gouvernement).
Moi aussi, j'ai des fantasmes quant à mes possibilités d'instaurer le règne parfait, dirigé par mes soins :roll:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11353
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Charlie en peine.

#93

Message par Nicolas78 » 07 janv. 2015, 19:05

Il fallait voir Marine Lepen, aujourd’hui, monter sur l'estrade de sa conférence de presse, sourire béant...

Aucun politique n'avait le sourir, Valls avait l'air perdu...Hollande totalement dépressif (plus que d’habitude lol), et même la gauche "plus à gauche" "en larme", cherchant les mots (et qui sont pourtant critique, parfois à juste titre notamment à cause de la liberté d’expression parfois unidirectionnelle et abusive, tombant dans l'insulte et l'outrage et non pas représentatif d'un travail de journalisme).
Mais la...non...même ceux qui critiquent la liberté d'expression pour ses dérives comme l'outrage, se sont couchés, pliés, perdus...à en pleurer...

Plus tard, je parlerais en détails, peut-être, de ce débat sur la liberté d'expression (à quelle moment elle perd sont utilité pour devenir un outil d'amalgame et d'outrage gratuit).
Mon opinion reste à forger.

Mais la, j'ai été choqué...de voir que la seule grosse bouse (oulala) qui avait le "sourire", même parmi ceux qui sont critiques face au Charlie Hebdo, c’était Lepen...

Personnellement, je trouve que les rassemblements en ville était tristes, futiles...faussement "unitaire".
Je suis certain qu'une grande partie des "Je suis Charlie", sont de temps à autre les mêmes qui on critiqué le Charlie Hebdo d’attisé la haine et l’amalgame.
Disant que si on dessine un Juif avec un billet de banque ou si on brûle un drapeau Français la liberté d'expression s'en retrouve limitée, mais un Musulman avec une bombe ça passe mieux ou un Chrétien enculant un enfant ça n'insulte personne...
Mais la...les Musulman(e)s ne sont pas vraiment sortie (d’après des témoignages) "en masse"...comme pour donner raison à ma phrase précédente.
Comme si il y avait une "bonne raison" pour les dessins parfois vulgaire et inutiles du CH, comme cachés dans l’idéologie cadenassée de l'Islam, ou la moindre critique est vue comme un viol collectif...
Perdu dans leurs religions et l'admiration de leurs prophètes, hésitant...

On peux se dire que même si on est un critique de Charlie Hebdo, la violence de l'acte n'empêche pas de sortir, pour manifester son dégoût.
C'est vrai, et heureusement que cette nuance existe.
Mais, pour M.Lepen...j'ai un doute...un gros doute.

Les personnalités les plus critiques du CH était bouleversés, et certains sans même parler de la Sainte liberté à la Française (cocorico), mais juste de l'acte...ultra-violent.
C'est rare, de voir nos petits hommes en cravate avec une si pâle mine.
Et d'en voir certains simplement choqués...et mordre le sol du regard...pour un journal qu'il détestent tous.
C'est beau même.
Mais avec M.Lepen...ha...je doute...je doute.

Voir M.Lepen avec son grand sourire, visage lumineux...défendant la liberté...alors qu'elle haïssait le CH pour sa liberté d'expression "trop libre" et insultante.
En vers elle, surtout...pas les autres...

N'oublions pas :
https://www.youtube.com/watch?v=nsshMK0lf_8
Personnellement, je suis en partie d'accord avec elle...sur son jugement des dessins de CH et sur les dérives d'une trop grande liberté d'expression : amalgames dangereux et mensonger, insultes sans argument et totalement inutiles, liberté accordée ou plus acceptable dans nos droits pour critiquer les uns mais pas les autres (liberté non équitable)...etc
Mais je suis en même temps heureux qu'on dispose d'une "grande" liberté d'expression même si elle à des défauts...car c'est un outil, imparfait, mais indispensable, important, et de lutte...
Et des lois et d'autres libertés qui entourent ses deux visions.

Mais que aujourd’hui, jour même du drame, le FN se permet de donner une leçon de la sacro-sainte liberté d'expression à la France (mais contre l'Islam(isme?), surtout pas contre elle)...
BOF.

Elle ne dira pas, ce soir, qu'au nom de cette même liberté d'expression, elle à porté plainte contre le CH (car c'est un outil "juste" aussi). Mais c'est aussi son droit. Basées sur des libertés.
Des Musulmans on portés plainte contre le CH. C'est aussi leurs droit. Basées sur des libertés.
Le CH à défendu ses droits aussi, et fait appel à la justice pour faire valoir leurs libertés (de presse).

Et la...ce soir...tout le monde est d'accord ? Tout le monde se range ? :shock:
Foutaises...dans 2 semaines, tout le monde reprendra les frondes.

M.Lepen, ou l'art de changer son fusil d'épaule, pas parce qu’elle à deux épaules et qu'elle hésite...mais parce que le vent tourne.
Je conçois très bien, qu'elle sois outrée, triste, et sous le choc de la violence des faits... et qu'elle prenne la défense de CH...mais comme ça...fleur au fusil, passant pour une éternelle militante des libertés...Non...

Ce soir tout le monde se range derrière des actes vraiment injustes et impardonnable...mais "demain" tout le monde aura repris sont poste idéologique et sa vrai place.
Sans trop réfléchir à comment on en est arrivé la...du moins sans écouter les échos de leurs opposants, quel qu'il soit...les sourds parlent souvent très fort, c'est pour mieux s'entendre eux même


Edit :
Wot a écrit :Je suis bouleversé et j'écris ce message les larmes aux yeux. Je sias, je sais... l'émotion n'est pas bonne conseillère, et le coeur ne réfléchit pas,il réagit. Accordez moi cette faiblesse, ce soir...
Je suis aussi dégoûté...dégoûté par l'acte insensé, si injuste, si démesuré, par une mise à mort pareille...même si le CH avait tué le prophète en personne, ça ne justifierais pas ça...mais aussi je suis dépité parce que ça ne s’arrêtera pas la...c'est à dire aux morts...tristement...
Pfff...sale journée. Vous pouvez vous accordez cette "faiblesse" pour demain aussi... :(

1 "CH" = Charlie Hebdo
Dernière modification par Nicolas78 le 07 janv. 2015, 19:53, modifié 6 fois.

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: Charlie en peine.

#94

Message par BeetleJuice » 07 janv. 2015, 19:29

f.didier a écrit :Ca me semblait pas parfait, mais j'avais l'impression que c’était quand même mieux que la monarchie.
Le mieux est souvent une notion relative et ça n'excuse pas la dictature. Napoléon a eu bien plus de pouvoir sur la société civile que n'en a jamais eu les rois de France parce que la révolution lui avait laissé une société de citoyen privés de corps constitués capable de lui résister. Après, qu'on ne me fasse pas dire ce que je ne dis pas.
L'empire bonapartiste n'était pas un totalitarisme non plus et oui, il a maintenu l'héritage révolutionnaire d'une société sans ordres ni privilèges légaux parce qu'il était roi de la révolution avant d'être roi de France. Même si une fois empereur, il n'a jamais cessé de courir après une légitimité monarchique qu'il a été cherché d'abord dans une reconstitution de la cour et de la noblesse, mais à la sauce impériale et révolutionnaire (donc sans l'attachement à la naissance de l'ancien régime), puis dans son second mariage et dans sa volonté de placer sa famille sur des trônes en Europe, il était quand même un enfant de son temps, à savoir un enfant de l'après 1789.

Ca n'empêche pas son régime d'être répressif, policier, d'abolir largement les acquis politiques même s'il conserve les acquis sociaux et, sur la fin, de verser au moins autant dans l'arbitraire que la monarchie, si ce n'est plus, puisque l'arbitraire impérial est aussi bien l'héritier du désir du prince que du précédent issus du comité de salut public de la Convention, qui s'était affranchit de la loi pour faire régner la Terreur (même si les historiens modernes nuances un peu cet extrémisme attribué à ce qu'on a appelé la Terreur).

On l'oublie trop souvent et il y a encore trop de nostalgique du "chef" en France et c'est dangereux. Pour verser dans la reductio ad Hitlerum, c'est aussi par nostalgie d'un empereur et d'une gloire militaire que les Allemands on vu un sauveur dans un fürher (mais pas que, évidement). Espérons que cette contradiction (puérilité...) française d'espérer un dictateur démocratique qui décharge la population de ses responsabilités en échange d'une sécurité mais devrait quand écouter son avis et le suivre, ne nous conduira pas à un nouvel empereur ou impératrice.

Mais je referme la parenthèse.
Florence a écrit :Moi aussi, j'ai des fantasmes quant à mes possibilités d'instaurer le règne parfait, dirigé par mes soins
Non, vous n'avez pas le droit, votre régime parfait dirigé par vos soins sera forcément moins parfait que le régime parfait que j'imagine, dirigé évidement par mes soins. :mrgreen:
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7906
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Charlie en peine.

#95

Message par Kraepelin » 07 janv. 2015, 19:51

Ce qui est triste aussi c'est que ça ne va pas améliorer les relations interethniques. Avec la méfiance et la peur vient l'isolement et l'isolement est le creuset du fanatisme. On n'est pas sorite du bois.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5023
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Charlie en peine.

#96

Message par unptitgab » 07 janv. 2015, 20:20

Beetlejuice tu me corrigeras si je me trompe, mais la monarchie française n'aurait pas pu faire appel à la conscription comme l'a fait Napoléon pour ses grandes guerres. Il a profité de cet acquis de la révolution de faire de chaque habitant un citoyen, pour pouvoir l'utiliser comme soldat.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 5147
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59

Re: Charlie en peine.

#97

Message par Christian » 07 janv. 2015, 20:26

Petite question:
L'imposition de la langue française à toute la France date de la révolution, de Napoléon ou plus tard?

Christian
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5023
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Charlie en peine.

#98

Message par unptitgab » 07 janv. 2015, 20:32

Kraepelin a écrit :Ce qui est triste aussi c'est que ça ne va pas améliorer les relations interethniques. Avec la méfiance et la peur vient l'isolement et l'isolement est le creuset du fanatisme. On n'est pas sorite du bois.
Pas sur, ils auraient tiré sur un commissariat ou un symbole de pouvoir surement, mais ils s'en sont pris à Charlie Hebdo qui s'il continue d'exister persistera à cracher sur les racistes, les religions, le FN, et critiquera farouchement les pouvoirs, tirer sur la liberté peut plus rassembler des gens différents que les séparer, enfin je l'espère, parce que je n'ai pas envie de voir les fafs franchouillards prendre le pouvoir grâce aux fafs à barbes.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3957
Inscription : 04 août 2011, 17:23

Re: Charlie en peine.

#99

Message par PhD Smith » 07 janv. 2015, 21:06

Christian a écrit : L'imposition de la langue française à toute la France date de la révolution, de Napoléon ou plus tard?
Sous la IIIè République, il était interdit de parler un patois dans la cour de l'école.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
Pardalis
Messages : 9161
Inscription : 07 avr. 2006, 14:56

Re: Charlie en peine.

#100

Message par Pardalis » 07 janv. 2015, 23:20

Bien entendu, Thierry Meyssan n'a pas trop perdu de temps pour accuser Israël.

Je ne vous donne pas le lien de son torchon, vous êtes capables de le trouver.
"To say that you won't respect the results of the election is a direct threat to our Democracy. The peaceful transfer of power is one of the things that makes America, America!…Look, some people are just sore losers.”" Hillary Clinton

Verrouillé

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit