Méthodologie sceptique

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
Lorangebleue
Messages : 306
Inscription : 09 juin 2016, 08:25

Re: Méthodologie sceptique

#101

Message par Lorangebleue » 22 juin 2016, 08:31

Kraepelin a écrit : ... Il s'est fait une certaines idée des sceptiques (pas totalement fausse, mais trop rigide pour être vraie) ...
Y aurait-il du Nicolas en vous : vous êtes capable de nuance !

Dans le fond, je sais intuitivement que nous sommes en accord sur les failles de la philosophie ou méthode sceptique : je trouve grossier et cruel le cynisme, le dénigrement ironique et l'acharnement grégaire qui s'abat par exemple sur un pauvre bougre comme 25 décembre. Si ces propos sont si stupides, quel intérêt de se mettre à 30 contre lui pour lui demander d'apporter des preuves - c'est un exemple - que l'archange Gabriel aurait parlé à la vierge ???

Il s'agit selon moi d'un scepticisme certes, mais qui ne pisse pas bien loin, qui est de façade et qui doit simplement conforter une poignée de personnes, visiblement intelligentes, dans la supériorité de leur intellect et de leur raison infaillible.

Mes questions sur l'élaboration du médicament, son usage et sa commercialisation ne sont pas venues par hasard et vous mettent - vous, sceptiques - dans une position inconfortable qui confirme mon intuition...Votre scepticisme est largement orienté...

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7166
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Méthodologie sceptique

#102

Message par Kraepelin » 22 juin 2016, 08:33

Lorangebleue a écrit : Fervex c'est un vrai médicament, élaboré par de vrais scientifiques, dans de vrais laboratoires, vendu pendant de vraies longues années par de vrais société et de vrais pharmaciens qu'ont fait plein de vrais brouzoufs avec l'aval ou l'accord tacite de toute la vraie communauté de vrais chercheurs vraiment rationalistes ...

Votre représentation de la commercialisation des produits pharmaceutiques est un peu trop naïve.

Vous confondez "avoir une haute idée de la science" et "avoir une haute idée des scientifiques". Il s'agit pourtant de deux choses très différentes. D'ailleurs, je ne connais aucun zézé de ce forum qui entretiennent une foi aveugle dans l'intégrité du processus de validation des produits pharmaceutiques:
a) intégrité des chercheurs;
b) intégrité des entreprises;
c) intégrité des fonctionnaires;
d) intégrité des ordres professio0nnels.

Nous avons raison de nous méfier de tout ce beau monde et, ne vous en déplaise, aucun d'entre eux n'a été épargné sur notre forum.

:sifflote:
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Florence
Messages : 9731
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Méthodologie sceptique

#103

Message par Florence » 22 juin 2016, 08:36

Lorangebleue a écrit :
A côté de ça les bons sceptiques que vous êtes ont laissé passer allègrement près de 200 médicaments
Je vais finir par croire que vous avez vraiment du plaisir à passer pour une andouille ...
Tout occupé que vous êtes à vous gargariser de donner de pseudo leçons de scepticisme, vous venez une fois de plus de démontrer que vous ne lisez pas, ou pire refusez obstinement de réfléchir à ce qu'on vous écrit.

.
Plus ça va, plus j'ai le sentiment que de passer pour un imbécile aux yeux de grande partie des sceptiques de ce forum est un titre de noblesse...
Chacun compense ses petites frustrations avec les moyens à sa portée ... :mrgreen:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Lorangebleue
Messages : 306
Inscription : 09 juin 2016, 08:25

Re: Méthodologie sceptique

#104

Message par Lorangebleue » 22 juin 2016, 08:43

Kraepelin a écrit : Votre représentation de la commercialisation des produits pharmaceutiques est un peu trop naïve.

Vous confondez "avoir une haute idée de la science" et "avoir une haute idée des scientifiques"...
Dans notre monde d'experts auto-proclamés, la naïveté est l'argument ultime jeté à la gueule de la plèbe qui subit les conneries de ces experts :

- Nous avions ri à tort du réchauffement climatique...Allons vous êtes naïf, ça n'est pas si simple...
- Nous ne parvenons à prévoir aucune crise financière ? Allons vous êtes naïf, ça n'est pas si simple...
- Des saloperies médicamenteuses se vendent chaque jour ? Allons vous êtes naïf, ça n'est pas si simple...

Quant à votre argument qui dit qu'il ne faut pas confondre les hommes et leur art ou activité, lorsqu'on vous rétorque sur la religion par exemple qu'il ne faut pas confondre "avoir une piètre idée de la religion" et "avoir une piètre idée des religieux", vous invalidez systématiquement cet argument.

Lorangebleue
Messages : 306
Inscription : 09 juin 2016, 08:25

Re: Méthodologie sceptique

#105

Message par Lorangebleue » 22 juin 2016, 08:46

Florence a écrit :
Lorangebleue a écrit :
A côté de ça les bons sceptiques que vous êtes ont laissé passer allègrement près de 200 médicaments
Je vais finir par croire que vous avez vraiment du plaisir à passer pour une andouille ...
Tout occupé que vous êtes à vous gargariser de donner de pseudo leçons de scepticisme, vous venez une fois de plus de démontrer que vous ne lisez pas, ou pire refusez obstinement de réfléchir à ce qu'on vous écrit.
Pardon, je ne suis pas objectif. Vous avez la capacité de démontrer à un illuminé que l'ail n'a aucune action contre les vampires qui n'existent pas.

Je retire.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7166
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Méthodologie sceptique

#106

Message par Kraepelin » 22 juin 2016, 08:50

Lorangebleue a écrit : ... je trouve grossier et cruel le cynisme, le dénigrement ironique et l'acharnement grégaire qui s'abat par exemple sur un pauvre bougre comme 25 décembre. Si ces propos sont si stupides, quel intérêt de se mettre à 30 contre lui pour lui demander d'apporter des preuves - c'est un exemple - que l'archange Gabriel aurait parlé à la vierge ???
Absolument! Mais, qui s'acharne sur qui?

Ici, il n'y a pas de carte de membres. Les seuls personnes en autorité sont les modérateurs et, même eux, leur autorité et bien relative. Les visiteurs (vous, moi) sommes des "no body", des quidames sans identité particulière, sans mandat et qui arrivent et qui partent sans permission. Il n'y a pas de concertation et donc pas de conspiration pour tomber sur le dos d'une visiteur en particulier plutôt que sur le dos d'un autre. Nous identifiions deux mouvances, assez vagues, que nous appelons zozo et zézé, mais il n'y a pas de carte de membres et celui qui est zézé sur une question devient parfois zozo sur une autre. Moi, par exemple, je suis zézé sur les médecines alternatives, mais zozos sur les écoles de psychologie non scientifiques (la psychanalyse par exemple) et plutôt complaisant avec les conspirationnistes et les personnes animées par une foi religieuse.
Lorangebleue a écrit : Mes questions sur l'élaboration du médicament, son usage et sa commercialisation ne sont pas venues par hasard et vous mettent - vous, sceptiques - dans une position inconfortable qui confirme mon intuition...Votre scepticisme est largement orienté...
Vous percevez vraiment chez moi un malaise à propos de votre affaire de médicament? Ou, encore le "vous " que vous utilisez renvois ;à cette communauté de sceptiques que vous imaginez (et qui n'existe pourtant pas)?
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7166
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Méthodologie sceptique

#107

Message par Kraepelin » 22 juin 2016, 08:52

Lorangebleue a écrit : ... lorsqu'on vous rétorque sur la religion par exemple qu'il ne faut pas confondre "avoir une piètre idée de la religion" et "avoir une piètre idée des religieux", vous invalidez systématiquement cet argument.
Non, je ne fais jamais ça!
:yeux:
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Dany
Messages : 2562
Inscription : 09 févr. 2004, 17:44

Re: Méthodologie sceptique

#108

Message par Dany » 22 juin 2016, 08:52

Nicolas78 a écrit : Si tu veut, en revanche, dégommer directement la maladie (et donc pas seulement les symptômes), "non naturellement" (donc sans attendre), tu peut prendre des anti-biotiques.
L’antibiotique a des effets indésirables et n’a aucun effet sur le rhume, c’est un virus. Si tu vas chez un médecin homéopathe, il ne te prescrira jamais d'antibiotiques pour un rhume ou une angine virale. Il ne te prescrira d'antibiotiques qu'en cas de nécessité.
Nicolas78 a écrit :En gros, si ta un rhume, bois du thé, repose toi, et attends.
Tout à fait d’accord. Et comme tu dois quand même aller chez le médecin pour ton certificat, tu choisis un médecin homéopathe. Ce qu’il te prescrira n’aura aucun effet secondaire et avec un petit peu de chance tu bénéficieras de l’effet placebo (malgré le fait que tu saches parfaitement qu’il n’y a que du lévulose dans tes granules). Et mieux encore, même si le médecin homéopathe en question ne te donne rien du tout. Il est possible que son sens de la psychologie, son accueil, ses propos rassurants et son environnement te soignent. C’est pas beau, ça ? T’augmentes donc pas mal tes chances de guérison rapide et sans effets secondaires. Parce que l’effet placebo c’est aussi ça.
Ce n’est évidemment pas exclusif aux médecins homéopathes, mais leur formation met particulièrement en avant cette dimension et ils sont particulièrement pointus sur la question. En facultés, des étudiants qui se destinent uniquement à la médecine dite scientifique, suivent une formation en homéopathie en toute connaissance de cause pour se sensibiliser à l’approche psychologique propre à l’homéopathie, susceptible de déclencher l’effet placebo.
L'homéopathie inefficace sur le traitement de 68 maladies, selon une étude...Le Professeur Paul Glasziou s'est penché sur 176 études afin d'établir si le traitement était valide ou non, rappelle The Independent. Sur les 68 maladies sur lesquelles il s'est concentré, il n'a trouvé aucune preuve que l'homéopathie était plus efficace qu'un placebo.
Arrête avec ça, Nicolas. Personne ici ne nie l’équivalence homéopathie/placebo. Cette étude n’a aucun intérêt dans la discussion, à part suggérer plus ou moins habilement que l’homéopathie est inefficace, ce qui est faux. Elle a le même taux de réussite qu’un placebo et ce taux de réussite est loin d’être négligeable, il est même très intéressant.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10569
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Méthodologie sceptique

#109

Message par Nicolas78 » 22 juin 2016, 08:59

Oui effectivement les antibiotique ne marchent pas contre un virus, mais contre les infections qu'ils peuvent provoquer :oops:

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10569
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Méthodologie sceptique

#110

Message par Nicolas78 » 22 juin 2016, 09:18

Lorangebleue a écrit : Dans le fond, je sais intuitivement que nous sommes en accord sur les failles de la philosophie ou méthode sceptique
Il ne s'agit pas vraiment de failles.
En tout cas ce lexique est asses tendancieux.
Le scepticisme et la science quoi que différent (l'un est une attitude/posture, l'autre une méthode d’acquisition de connaissances utilisant souvent le scepticisme...mais c'est différentiable) sont pratiqués par des gens et ils en utilisent les outils, c'est outils sont imparfait ou limité (comme les maths, les logiques internes, etc), mais le sont aussi et surtout par le fait que ce sont des humains qui pratiquent.
Il n'y à donc pas de "faille" dans une posture.
Mes des limites.

Les failles viennent quand les outils sont mal utilisés, ou quand ils dépassent leurs cadre d'application (ou leurs capacités de descriptions).
Bien utilisés et contextualisés, il n'y à aucune faille, que des limites, un contexte, et un besoin de prendre du recul pour le voir (le contexte).

Enfin, l'intuition est un outil qui lui est en revanche totalement faillible, puisqu'il exclu bien souvent toute vérification et tend souvent à la généralisation de ce jugement.
quel intérêt de se mettre à 30 contre lui pour lui demander d'apporter des preuves - c'est un exemple - que l'archange Gabriel aurait parlé à la vierge ???

Il s'agit selon moi d'un scepticisme certes, mais qui ne pisse pas bien loin, qui est de façade et qui doit simplement conforter une poignée de personnes, visiblement intelligentes, dans la supériorité de leur intellect et de leur raison infaillible.
Effectivement, c'est une perte de temps. Et une gue-guerre ridicule.
En revanche, venir sur un forum scéptique scientifique, et demander pourquoi Dieu n'est pas pris en compte, alors que tout le monde le répète sans cesse (ca ne rentre pas dans le cadre scientifique, du moins pas encore).
C'est ce que j'appelle chercher le bâton.
Je ne voit pas pourquoi les sceptiques devrait donc bien le traiter, comme si parler de Dieu était aussi efficace dans les découvertes sur le monde que d'appliquer les outils scientifiques (qu'on sois croyant ou non), malgré leurs limites épistémologiques et malgré le fait que LA Réalité reste un concept flou.
Que devrait donc, d'après toi, dire les sceptiques face à une personne aussi sourde que Luc qui reproche pourtant aux sceptiques d’être aveugle ?
Moi perso, je vais pas sur les forum religieux pour leurs dire qu'il sont sourd...sachant moi même que la science ne me rend pas clair-voyant et omniscient...et je croie que ici, peut le font.
Donc qui est humble ?

Amha tu semble avoir plus d'attente envers "nous"* que lui.
Mais je peut parfaitement le comprendre, moi aussi j'attend plus d'un scéptique que d'un croyant qui ne répond à aucune questions autrement que par des fuites et des litanies Biblique.

Pour finir, si il est seul contre 30...c'est que ici on est pas la :
http://christienbiblique.les-forums.com/forums/
Tout simplement.

*En se disant que les sceptiques sont de la même école, et compact dans leurs vision, ce qui n'est pas le cas.
Chez les religieux non-plus. C'est même pire. Puisque la science à tout de même quelques façons de mettre d'accord tout le monde, croyant compris (par exemple, le fonctionnement de la mécanique newtonienne, l’existence de la mécanique quantique, des milliers de découvertes...et même que la terre est ronde :mrgreen: pour une large majorité).
Mais dans les deux cas on est face à une pluralités de positions intégrés dans un cadre globale (une forme accord), au contours parfois flous.

Edit : une utilisation sans faille de la foi en Dieu, et d’admettre que c'est épistémologiquement non-viable.
Donc d’être dans la foi. Et pas dans le savoir.
Au même titre qu'un scéptique ne vous dira pas qu'on est PAS dans la matrice.
Le croyant va y croire. Le scéptique va comprendre que le sujet est insolvable à l'heure actuel mais qu'il faut avancer dans notre monde.
Il n'a pas foi en la réalité du monde, il pense simplement qu'il est vraie. Et il changera d'avis si on lui prouve qu'il est dans la version 1.6 d'un programme.

Luc lui, malgré les preuves évidentes que la Bible est bourrée de vieux mythes et de références à des connaissances et croyances anciennes, refuse de penser que, peut-être, les promesses de sont Dieu viennent d'une bande de politiciens spirituels.
Ce qui empiriquement est tout à fait solide.

Lorangebleue
Messages : 306
Inscription : 09 juin 2016, 08:25

Re: Méthodologie sceptique

#111

Message par Lorangebleue » 07 juil. 2016, 03:55

Au sujet des interrogations sur ma venue ici : le pur hasard m’y a mené par le biais de l’observatoire zététique. Un peu de temps à perdre, besoin de me dérouiller les méninges, plaisir de la joute verbale, défi de se confronter à ceux qui se prétendent supérieurement « sachants » et dont la raison serait la clef à toutes les réponses que se pose l’homme depuis la nuit des temps. Décevant.

Tous les forums ont un fonctionnement et une répartition des rôles identiques. Le vôtre n’y déroge pas, bien au contraire : votre dogme, vos répulsions communautaristes en font une véritable caricature d’organisation sociétale. Il m’a suffi de lire 10 pages d’un sujet (l’avortement) pour comprendre qui faisait quoi ici. Vous êtes certainement supérieurement intelligents, mais d’un convenu qui ennuie finalement vite.

On m’a reproché mon agressivité, mon manque d’échange ; c’était assumé, on n’attire pas les mouches scientistes avec du vinaigre. Cependant : qui est capable de trouver un seul message d’argumentation ou d’échange sur quelque sujet ou avec quelque personne que ce soit émanant de votre comparse Florence ? Cherchez pas, y a pas : elle agit très exactement comme je l’ai fait. Sauf qu’elle bénéficie de la bienveillance de la communauté sectique. Preuve de votre corporatisme mal assumé.

Amusant et touchant à la fois les réactions de 25 décembre qui prend parti contre moi, déplorant mon ton insultant et mon manque d’ouverture. Ce monsieur semble pour le moins digne et mesuré dans ses propos. Je lui accorderai, en dehors de toute idée religieuse, une certaine sagesse. Pourtant, il est assimilé sur de nombreux post à Dany et moi-même. Quoi de commun entre ces 3 personnes ? Rien. Absolument rien. Ah si, une certaine audace à oser mettre en doute le scepticisme des pseudo-sceptiques. A oser leur mettre le nez dans leurs contradictions.

ABC (pardon, je sais qu’il n’aime pas être cité) a écrit :
« Je ne crois que les hypothèses métaphysiques soient toutes systématiquement fausses. Des notions, telles que celles de l'atome ou encore celle de l'ampérien, sont passées du stade de l'hypothèse métaphysique au stade de l'hypothèse physique puis au stade de l'hypothèse vérifiée. »
Wow ! La merde…ABC le précise : pas question pour lui de partir dans des considérations spiritualistes ou philosophiques, il tient à rester dans un cadre purement scientifique. Sauf que, son savoir dans le domaine – lui semble expert -, et l’avancée de ses recherches le font penser que des questions subtiles peuvent se poser.
Et voilà notre Jean-François, neuro-machin de son état, qui bataille avec ABC pour essayer de le faire entrer dans son petit pré carré de matérialiste et mécaniste à lui, Jean-François, qui a tout compris de l’univers et qui ne voit pas l’intérêt des questionnements d’ABC. Alors ABC, las du dogmatisme de ce forum parle d’aller planter ses choux ailleurs… (sous les larmes de supplication de Florence qui n’a même pas pigé qu’elle fait sans doute un peu partie du problème …risible). Et Curieux qui y revient, disant que lui, ABC, peut exprimer des idées hors dogme sectiste. Va comprendre la logique du truc...

Pour finir, Lulu Cypher me reprochait de ne pas exprimer « ma philosophie ». Je n’en ai pas : pas l’envie, pas le temps, pas la prétention intellectuelle. Le temps est seul juge et il nous est compté. Alors je picore et je m’intéresse à tout. Le simple fait de m’enfermer dans un dogme comme vous le faites ici, me fait vomir. Le simple fait de voir comment vous vous autorisez à proférer des insultes envers ce qui ne correspond pas à votre religion sectiste est une invitation à fuir votre école : le manque de respect manifesté envers 25 décembre à base d’injure gratuites envers sa croyance alors qu’il est parfaitement convivial et tempéré dans ses propos montre combien, par exemple, votre athéisme primaire tient plus lieu de névrose que de philosophie de vie réfléchie et assumée. Il suffit sur ce forum – j’ai testé, Pavlov avait raison – de prononcer Jésus ou chrétien pour voir se déchainer nombre impressionnant de comportements totalement irrationnels.

Je me suis bien amusé : vous avez été de bons partenaires de jeu, réactifs à souhait. Merci.Je vous laisse à votre petit cercle de sachants. Vous êtes le futur de l’humanité, persévérez.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4727
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Méthodologie sceptique

#112

Message par MaisBienSur » 07 juil. 2016, 04:12

Lorangebleue a écrit :
Je me suis bien amusé : vous avez été de bons partenaires de jeu, réactifs à souhait. Merci.Je vous laisse à votre petit cercle de sachants. Vous êtes le futur de l’humanité, persévérez.
Amen !

:incline:

Merci de vos lumières, de votre mépris et de votre grandeur.
C'est vrai que l'on était beaucoup trop con pour avoir un avis sur ce forum.
Mais honnêtement, on s'en branle de savoir qui fait quoi et comment.
On est arrivé ici pour au moins une raison, avoir une (ou plusieurs) réponse à nos questions.

La façon dont les gens s'expriment, interviennent, crachotent, ça irrite toujours que les êtres supérieurs comme toi, le commun du mortel comme moi, ça m'en gratte une sans déranger l'autre.

Bon vent, tu repars comme tu seras arrivé, dans le néant et le désintérêt le plus total, juste cette bonne nouvelle du matin pour moi. :hello:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10569
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Méthodologie sceptique

#113

Message par Nicolas78 » 07 juil. 2016, 04:56

Lorangebleue a écrit : défi de se confronter à ceux qui se prétendent supérieurement « sachants » et dont la raison serait la clef à toutes les réponses que se pose l’homme depuis la nuit des temps.
Pour la 10ème fois, voila pourquoi tu ne peut pas échanger sur ce forum.
Tu fait exactement ce que tu reproche aux autres.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Sophisme# ... fallacieux

Mais je doit admettre que certains sceptiques non pas été bien malin avec toi, sophistiques aussi, ni très cool :|
Mais ta un peu jeté l'encre n'importe comment...
Vous êtes certainement supérieurement intelligents, mais d’un convenu qui ennuie finalement vite.
Bon, hormis le sarcasme, bien entendu les sceptiques ne sont pas plus intelligent que d'autres.
Mais je pense que tu t’attendait à échanger avec des personnes très rationnelles, ultra-scientifiques, comme dans un laboratoire, à l'abris du facteur humain.
Et non. Les sceptiques sont humains. Surtout sur un forum, communautaire. Inutile de le rappeler.
Ça peut en décevoir certains oui :mrgreen:

Mais bon tes pas obligé de partir.
Si tout le monde faisait un effort ça serait mieux.
Si personne ne veut en faire, alors oui, c'est plus sage (afin de ne pas perdre du temps à des discussion de sourds et puériles) :|
Mais tkt pas, tu met en danger le groupe je te rassure :lol:

Bon peut-être à tte :a4:
Dernière modification par Nicolas78 le 07 juil. 2016, 05:04, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4727
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Méthodologie sceptique

#114

Message par MaisBienSur » 07 juil. 2016, 05:02

Nicolas78 a écrit :
Mais je doit admettre que certains sceptiques non pas été bien malin avec toi, sophistiques aussi, ni très cool :|
Mais ta un peu jeté l'encre n'importe comment...
Comme un raciste qui irait dans une épicerie casher en criant "bande de sales arabes !", se prendrait (avec raison) une bonne baffe dans les dents et après se plaindrait en affirmant haut et fort que les arabes sont violents.

Bref, il se place en défonceur de portes ouvertes.
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
switch
Messages : 1883
Inscription : 18 nov. 2010, 03:46

Re: Méthodologie sceptique

#115

Message par switch » 07 juil. 2016, 05:11

Lorangebleue a écrit :votre athéisme primaire tient plus lieu de névrose que de philosophie de vie réfléchie et assumée.
J'ai vu ça sur d'autres forum, ça vous fait tellement mal au coeur qu'on ne considère pas votre point de vue quela seule explication logique pour vous est la maladie psychique. Le portrait que vous dressez de notre communauté est très peu complaisant, mais cette folle compagnie de loin préférable à celle de votre petite personne en mal de reconnaissance.
« La Science est une méthode pour décider si ce que nous choisissons de croire se base ou non sur les lois de la Nature ».

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4454
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Méthodologie sceptique

#116

Message par spin-up » 07 juil. 2016, 05:18

Moi je me trouve beau, intelligent et sympathique. C'est mon princpal regret, que lorangebleue n'ait pas admis au moins ca avant de partir.

Avatar de l’utilisateur
miraye
Messages : 561
Inscription : 15 nov. 2014, 03:38

Re: Méthodologie sceptique

#117

Message par miraye » 07 juil. 2016, 07:04

Lorangebleue a écrit : Adieux...

Salut,

Je reprends mon message du 17 juin alors.

Pour ma part ce que je trouve triste, c'est que vous allez repartir de ce forum d'ici quelques temps, sans avoir rien remis en question sur votre manière de concevoir le monde et ayant l'impression d'avoir mis une raclée aux sceptiques. 
Pour moi le scepticisme c'est un outil plus qu'intéressant, le délaisser parce que ceux qui le promeuvent ne correspondraient pas à vos idéaux d'ouverture d'esprit, c'est se priver du dessert parce que la gueule du pâtissier ne vous revient pas.
"Lourd est le parpaing de la réalité sur la tartelette aux fraises de nos illusions." Boulet

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22578
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Méthodologie sceptique

#118

Message par Jean-Francois » 07 juil. 2016, 07:31

miraye a écrit :Pour ma part ce que je trouve triste, c'est que vous allez repartir de ce forum d'ici quelques temps, sans avoir rien remis en question sur votre manière de concevoir le monde et ayant l'impression d'avoir mis une raclée aux sceptiques
Ne soyez pas triste, c'était inévitable. Il est clair que quelqu'un qui admet être un troll sans concevoir que cela renseigne plus sur lui que sur ceux qu'il prétend critiquer ne peut comprendre une position divergeant de la sienne. Ses épouvantails fantasmagoriques prennent trop de place dans son espace cognitif.

Ce que je retiens surtout, c'est à quel point ses actions plaident contre la spiritualité qu'il prétend défendre: il ne faut vraiment pas être très serein pour agir avec des motifs aussi minables que ceux qu'il avoue.

Mcmachin a vraiment eu raison de se désolidariser :D

------------
nicolas78 a écrit :Mais je doit admettre que certains sceptiques non pas été bien malin avec toi, sophistiques aussi, ni très cool
Quant quelqu'un agit en troll moralisateur imbu de lui-même dès son premier message sur le forum, cela vaut-il vraiment la peine qu'on fasse beaucoup d'efforts pour être aimables? Surtout que ça ne s'est pas amélioré par la suite: il a systématiquement plombé les échanges avec presque tout le monde.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7166
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Méthodologie sceptique

#119

Message par Kraepelin » 07 juil. 2016, 08:29

Jean-Francois a écrit : Quant quelqu'un agit en troll moralisateur imbu de lui-même dès son premier message sur le forum, cela vaut-il vraiment la peine qu'on fasse beaucoup d'efforts pour être aimables? Surtout que ça ne s'est pas amélioré par la suite: il a systématiquement plombé les échanges avec presque tout le monde.
Suite à sa venue, une question me turlupine encore. Il utilisait allègrement le pronom "vous" en s'adressant à ses interlocuteurs comme s'il s'agissait d'un groupe compacte réuni par une certain ontologie. C'est, à mon avis, faux, et je le lui ai reproché plusieurs fois. Mais je n'ai vu personne d'autre lui reprocher cette erreur. Mais est-ce une erreur? Les participants du forum représentent-ils un groupe compacte réuni par une certain ontologie?
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4727
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: Méthodologie sceptique

#120

Message par MaisBienSur » 07 juil. 2016, 08:33

Kraepelin a écrit : une question me turlupine encore.
Moi aussi, pourquoi laisser certain au masculin devant ontologie par deux fois ?
Kraepelin a écrit : Il utilisait allègrement le pronom "vous" en s'adressant à ses interlocuteurs comme s'il s'agissait d'un groupe compacte réuni par une certain ontologie. C'est, à mon avis, faux, et je le lui ai reproché plusieurs fois. Mais je n'ai vu personne d'autre lui reprocher cette erreur. Mais est-ce une erreur? Les participants du forum représentent-ils un groupe compacte réuni par une certain ontologie?
Des soucis avec les formes féminines ? :humour:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22578
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Méthodologie sceptique

#121

Message par Jean-Francois » 07 juil. 2016, 08:49

Kraepelin a écrit :Mais est-ce une erreur?
Je ne vois pas trop ce que vient faire l'ontologie là-dedans mais en doutes-tu? Est-ce que tu te sens particulièrement contraint par le reste de la "secte"?

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7166
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Méthodologie sceptique

#122

Message par Kraepelin » 07 juil. 2016, 09:04

Jean-Francois a écrit :
Kraepelin a écrit :Mais est-ce une erreur?
Je ne vois pas trop ce que vient faire l'ontologie là-dedans mais en doutes-tu? Est-ce que tu te sens particulièrement contraint par le reste de la "secte"?
Clairement, non! Mais alors, pourquoi ai-je été le seul à réagir à cet aspect de ses agressions? Est-ce un indice qui indique que d'autres que moi ont suffisamment le sentiment d'appartenir à un groupe pour n'y trouver rien à redire?
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 4454
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Méthodologie sceptique

#123

Message par spin-up » 07 juil. 2016, 09:20

Kraepelin a écrit : Clairement, non! Mais alors, pourquoi ai-je été le seul à réagir à cet aspect de ses agressions? Est-ce un indice qui indique que d'autres que moi ont suffisamment le sentiment d'appartenir à un groupe pour n'y trouver rien à redire?
Personnellement si j'ai pas relevé, et si je ne relève jamais cette critique récurrente, c'est que c'est inutile. Les trolls qui viennent se payer du sceptique ont besoin de cet argument pour faire tourner leur discours, et n'en demordront pas.

Pour le "prouver ", il leur suffit de dire une enormité ou de lancer une insulte collective, de se faire contredire par tout le monde et de proclamer avoir demontré un effet de meute.

Le truc, c'est que l'argument ne résiste pas a 10sec de verifications. Prends la liste des 20 membres qui ont le plus de messages au compteur, rien que l'idee que ca soit un groupe homogène est a mourrir de rire.
Moi quand un "zézé" (classé comme tel) debat avec un "zozo" (classé comme tel) et qu'il ecrit ce que je pense etre une connerie, je le contredis. J'ai aucun probleme a donner raison a un illuminé quand je pense qu'il a raison.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7166
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Méthodologie sceptique

#124

Message par Kraepelin » 07 juil. 2016, 09:24

spin-up a écrit : Moi quand un "zézé" (classé comme tel) debat avec un "zozo" (classé comme tel) et qu'il ecrit ce que je pense etre une connerie, je le contredit. J'ai aucun probleme a donner raison a un illuminé quand je pense qu'il a raison.
En effet! +1 pour Spin-up
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22578
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Méthodologie sceptique

#125

Message par Jean-Francois » 07 juil. 2016, 09:33

Kraepelin a écrit :
Jean-Francois a écrit :Est-ce que tu te sens particulièrement contraint par le reste de la "secte"?
Clairement, non! Mais alors, pourquoi ai-je été le seul à réagir à cet aspect de ses agressions? Est-ce un indice qui indique que d'autres que moi ont suffisamment le sentiment d'appartenir à un groupe pour n'y trouver rien à redire?
Comme spin-up, je trouve futile d'accorder beaucoup d'intérêt à ce qui tient du sophisme bien ancré.

Après tout, quand tu me réponds "clairement non!", ça peut quand même être interprété comme le signe que tu crains ma réaction ou celle du reste de la secte. Comment veux-tu corriger une perception systématiquement faussée* chez un déraisonnable?

Jean-François

* À dessein ou par stupidité.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit