Renoncer à ses croyances

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3210
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: Renoncer à ses croyances

#376

Message par Dash » 02 mai 2018, 06:46

Etienne Beauman a écrit :
02 mai 2018, 06:11
Mes excuses auprès des mangeurs de popcorn, mais je lâche l'affaire, quand je pose un sac avec des boules noires et blanches et qu'on me répond hermaphrodite et asexué, c'est plus de mon ressort.

Avec les handicapés du contexte qui raisonnent dans l'absolu, sur des cas particuliers, on ne peut rien faire.
Tu as toute mon admiration! La patience/ténacité est l'une de mes qualités, mais sur ce coup, je suis impressionné par la tienne EB.

:incline:
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3944
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Renoncer à ses croyances

#377

Message par LoutredeMer » 02 mai 2018, 07:23

Dash a écrit :
02 mai 2018, 06:43
Décidément, ce n'est pas ta journée LdM.
C'est cela oui... :mrgreen:
Mon message/commentaire ne te concernait pas du tout.
Ah oui? Pourtant tu m'as citée dans ton copié collé. Et c'est moi qui ai lancé l'idée de l'hermaphrodite suite à une remarque d'Etienne sur une classe de filles et de garçons. Tu es au courant? J'ai un droit de réponse? Oui? Non? Donc, permets-moi de me sentir concernée. Oui? Mais toi, tu n'as pas l'air d'avoir bien suivi le débat par contre.

je peux comprendre. ;)
Ta condescendance sollicitude me touche ... :mrgreen:

(et peut-être, de SPM? :mrgreen: ).
Tu en as d'autres des remarques sexistes comme ça? Parce que c'est interdit par la charte du forum, tu es au courant?...et ça te décrédibilise d'autant plus. Parler des hermaphrodites en logique te gêne, mais de mon syndrome prémenstruel non? .....

Sinon, je n'ai pas vu grand chose de ta part au point de vue de l'argumentation ni des explications ... a part certains, il vaut mieux connaitre les reponses avant de poser ses questions ici.

Bon repos!
Sans rancune :mrgreen:

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 3944
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Renoncer à ses croyances

#378

Message par LoutredeMer » 02 mai 2018, 09:55

Lulu Cypher a écrit :
01 mai 2018, 21:44
...
Ok, c'est bon Lulu. J'ai relu et pris du recul. Désolée.

Et j'ai réduit la dose de cortisone.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3210
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: Renoncer à ses croyances

#379

Message par Dash » 02 mai 2018, 10:25

LoutredeMer a écrit :
02 mai 2018, 07:23
Mon message/commentaire ne te concernait pas du tout.
Ah oui? Pourtant tu m'as citée dans ton copié collé [...] Et c'est moi qui ai lancé l'idée de l'hermaphrodite suite à une remarque d'Etienne sur une classe de filles et de garçons. Tu es au courant? J'ai un droit de réponse? Oui? Non? Donc, permets-moi de me sentir concernée.
LdM, c'est parce que je causais à LLC (qui, lui, répondait à « vous/tous » qui causiez d'hermaphrodisme/G/F, formules, par l'entremise de ton post, mais ça n'a pas d'importance) en lui disant que, tant qu'à causer d'hermaphrodisme, aussi bien compliquer encore plus (en référence à Exaptator qui complexifie tout depuis le début, mais tu n'as pas tout suivi le débat, ce qui explique que tu le prend, à tort, pour toi) en incluant les transgenres. Bref, c'était un « inside/gag » pour LLC/ceux qui suivent le débat depuis le début, pas pour/contre toi. ;)

LoutredeMer a écrit :
02 mai 2018, 07:23
Tu en as d'autres des remarques sexistes comme ça? Parce que c'est interdit par la charte du forum, tu es au courant?...et ça te décrédibilise d'autant plus. Parler des hermaphrodites en logique te gêne, mais de mon syndrome prémenstruel non? .....
Misère! Ton apport sur les hermaphrodites ne me gêne pas le moins du monde! C'est en rapport avec Exaptator qui complexifie tout depuis le début et le fait qu'il allait certainement « formaliser » un truc avec l'hermaphrodite que j’ai fait mon inside/joke. ;)

Sinon, est-ce que les femmes sont parfois SPM? Oui. Est-ce qu'être SPM modifie l'humeur de ces dernières? Oui. Est-ce que j'ai pris soin de mettre un smiley? Oui! La vie est belle! Bon rétablissement! ;)
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6113
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Renoncer à ses croyances

#380

Message par Lulu Cypher » 02 mai 2018, 11:29

LoutredeMer a écrit :
02 mai 2018, 09:55
Lulu Cypher a écrit :
01 mai 2018, 21:44
...
Ok, c'est bon Lulu. J'ai relu et pris du recul. Désolée.

Et j'ai réduit la dose de cortisone.
Cool :up:

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4047
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Renoncer à ses croyances

#381

Message par Wooden Ali » 02 mai 2018, 12:47

La logique et son formalisme, c'est un outil, rien de plus (mais c'est déjà pas mal). Il permet de se faire une bonne idée du réel, mais inutile de le mettre au pinacle de la gloire, parce que ça restera toujours une approximation.
La puissance de la logique ne peut faire mieux que la qualité de ce qu'on y introduit. Elle ne donne rien de bon si ses prémisses ne sont pas parfaitement définies. Les mathématiques font ça parfaitement en éliminant toute ambiguïté dans ses axiomes. La plupart des mots du langage courant n'ont pas la précision requise pour que l'application de la logique ne produise autre chose que des paradoxes, contradictions et autres apories.

Il faut être maso (ou idiot) pour introduire dans une proposition et un traitement logique un mot aussi polysémique que "croire". Garbage in, garbage out !
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6113
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30
Localisation : Vénus

Re: Renoncer à ses croyances

#382

Message par Lulu Cypher » 02 mai 2018, 13:43

Wooden Ali a écrit :
02 mai 2018, 12:47
Il faut être maso (ou idiot) pour introduire dans une proposition et un traitement logique un mot aussi polysémique que "croire". Garbage in, garbage out !
+1

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18781
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Expression peau-de-bananée

#383

Message par Denis » 02 mai 2018, 14:52

Wooden Ali a écrit :
02 mai 2018, 12:47
Il faut être maso (ou idiot) pour introduire dans une proposition et un traitement logique un mot aussi polysémique que "croire". Garbage in, garbage out !
+1 de moi aussi.

J'ai souvent dit (ex. ici) que l'expression "croire à X" est une des plus peau-de-bananées de la langue française.

Les croyances fortes~dures et les croyances faibles~molles ne se traitent pas du tout de la même façon.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 301
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#384

Message par Exaptator » 02 mai 2018, 15:11

thewild a écrit :
02 mai 2018, 04:50
Exaptator a écrit :Exaptator a écrit : ↑30 avr. 2018, 23:14
"os de machin plus proche de os de truc que os de bidule"
<=> écart ou proximité entre Machin et Truc - écart ou proximité entre Machin et Bidule > 0% => proposition 100% vraie

"os de machin plus proche de os de bidule que os de truc"
<=> écart ou proximité entre Machin et Bidule - écart ou proximité entre Machin et Truc > 0% => proposition 100% fausse
...
Je pense avoir bien compris, et c'est en fait exactement la même critique que j'avais faite dans mes premières interventions : la question n'est pas énoncée de façon formelle, voire ne peut pas être énoncée de façon formelle sans perdre tout son sens.
Si c'est ainsi qu'on discrétise pour arriver à des certitudes absolues, ça n'a pas d'intérêt car il s'agit de certitudes sur des objets indéfinis.

Ah, là il y a un point que tu soulèves, qui est à mon sens important : il s'agit du fait que la manière dont on s'exprime et la façon dont on pose les problèmes laissent souvent à désirer... Cela dit, je ne vois pas comment les choses perdraient tout leur sens si elles sont exprimées de manière formelle avec des définitions précises cohérentes et non ambiguës. C'est plutôt le contraire en fait : la logique formelle nous rappelle cette exigence de clarification du langage et de cohérence du discours et nous aide en ce sens. Je ne suis pas non plus d'accord avec toi si tu penses que le langage usuel permet d'énoncer des choses mieux que ne parviendrait à le faire un langage clair répondant au exigence de la logique formelle.

.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8423
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Renoncer à ses croyances

#385

Message par Nicolas78 » 02 mai 2018, 15:18

Exaptator a écrit :Je ne suis pas non plus d'accord avec toi si tu penses que le langage usuel permet d'énoncer des choses mieux que ne parviendrait à le faire un langage clair répondant au exigence de la logique formelle.
Je ne pense pas qu'il voulais dire cela. Enfin, il confirmera ou non lui même.
Et au passage je suis d'accord avec toi sur ce point ! (du moins dans la façon que tu l'a formulé ;) )

thewild
Messages : 1002
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Renoncer à ses croyances

#386

Message par thewild » 02 mai 2018, 15:28

Exaptator a écrit :
02 mai 2018, 15:11
Cela dit, je ne vois pas comment les choses perdraient tout leur sens si elles sont exprimées de manière formelle avec des définitions précises cohérentes et non ambiguës.
Si elles sont exprimées ainsi, en effet pas de problème.
Mais on ne peut pas exprimer formellement ces énoncés.
Exaptator a écrit :
02 mai 2018, 15:11
C'est plutôt le contraire en fait : la logique formelle nous rappelle cette exigence de clarification du langage et de cohérence du discours et nous aide en ce sens. Je ne suis pas non plus d'accord avec toi si tu penses que le langage usuel permet d'énoncer des choses mieux que ne parviendrait à le faire un langage clair répondant au exigence de la logique formelle.
Je ne dit pas le contraire. Je dis qu'un énoncé formel avec une réponse formelle, en physique, je n'ai encore jamais vu ça.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 301
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#387

Message par Exaptator » 02 mai 2018, 15:52

thewild a écrit :
02 mai 2018, 15:28
Exaptator a écrit :
02 mai 2018, 15:11
Cela dit, je ne vois pas comment les choses perdraient tout leur sens si elles sont exprimées de manière formelle avec des définitions précises cohérentes et non ambiguës.
Si elles sont exprimées ainsi, en effet pas de problème.
Mais on ne peut pas exprimer formellement ces énoncés.
Si on ne peut pas les énoncer formellement ils n'ont aucune valeur logique. On en comprend pas précisément le sens et par conséquent : l'on y met ce que le veut ou croit.

("L'effet Barnum s'expliquerait par le fait que l'esprit humain comble le vague de la description en y projetant ses propres images et en ne retenant que les éléments qui l'arrangent.")

thewild a écrit :
02 mai 2018, 15:28
Exaptator a écrit :
02 mai 2018, 15:11
C'est plutôt le contraire en fait : la logique formelle nous rappelle cette exigence de clarification du langage et de cohérence du discours et nous aide en ce sens. Je ne suis pas non plus d'accord avec toi si tu penses que le langage usuel permet d'énoncer des choses mieux que ne parviendrait à le faire un langage clair répondant au exigence de la logique formelle.
Je ne dit pas le contraire. Je dis qu'un énoncé formel avec une réponse formelle, en physique, je n'ai encore jamais vu ça.
Je ne dis pas que c'est fait, tout reste à faire dans ce domaine. Ce que je dis c'est qu'il est logiquement possible de discrétiser toutes la connaissance objective de la physique.

Ce qui sauve la physique c'est les maths.

.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

thewild
Messages : 1002
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Renoncer à ses croyances

#388

Message par thewild » 02 mai 2018, 16:17

Exaptator a écrit :
02 mai 2018, 15:52
Si on ne peut pas les énoncer formellement ils n'ont aucune valeur logique. On en comprend pas précisément le sens et par conséquent : l'on y met ce que le veut ou croit.
D'accord. Enfin ils n'ont aucune valeur formelle, mais ils ont tout de même de la valeur. Je ne suis pas d'avis qu'il n'y aurait point de salut hors la logique formelle.

Mais alors on est d'accord que "la Terre est plus courbe que plate de Massilia à Thulée" n'est pas un énoncé formel, pas plus que "écart ou proximité entre Machin et Truc - écart ou proximité entre Machin et Bidule > 0%" ?
Et du coup, discrétiser ne résout rien. Ca ne rend pas les énoncés formels.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 301
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#389

Message par Exaptator » 02 mai 2018, 16:18

Etienne Beauman a écrit :
02 mai 2018, 06:11
Mes excuses auprès des mangeurs de popcorn, mais je lâche l'affaire, quand je pose un sac avec des boules noires et blanches et qu'on me répond hermaphrodite et asexué, c'est plus de mon ressort.
Replace dans le contexte, le contexte était le suivant : tu réagissais à ce que je disais à propos de ce qui caractérise un axiome. Je disais qu'un axiome est une proposition qui n'est pas discutée car évidente et qui résiste à la critique rationnelle, autrement dit : qu'un axiome n'a aucune raison d'être faux si l'on se base sur cette critique rationnelle qui le met à l'épreuve.

Et toi tu me répondais que dire qu'une proposition n'a aucune raison d'être fausse, c'est dire qu'elle a toutes les raisons d'être vraie !

C'est cette erreur que je t'expliquais déjà, mais tu es revenu à la charge avec ton :

"Si aucun élève de la classe n'est un garçon alors tout les eleves de la classe sont des filles."

Malgré des répétitions de ma part et une nouvelle couche d'explications, cela ne suffisant toujours pas, tu es ensuite revenu avec ton sophisme de boules blanches et de boules noires, prouvant que tu n'avais toujours pas saisi le point. (Car il est clair que je ne conteste pas le fait qu'en BONNE LOGIQUE : on peut très bien - et c'est mieux - ne considérer que 2 valeur de vérité.)

Or, je vois en cet instant, que tu n'as toujours pas compris qu'en BONNE LOGIQUE : n'avoir aucune raison donnée d'être faux ce n'est absolument pas avoir toutes les raisons données d'être vrai.


En bonne logique en effet :

Avec P(x) : Pourvoir produire le preuve de x.

  • ¬P(¬x) <≠> P(x)
  • P(x) => ¬P(¬x)
  • ¬P(¬x) ≠> P(x)

C'est comme ça même en bonne vieille logique classique, que tu l'acceptes ou non, n'y changera rien.


Autre chose, les autres n'ont peut-être pas suivi, mais sache que tu ne me la feras pas à moi. ;)

Etienne Beauman a écrit :
02 mai 2018, 06:11
Avec les handicapés du contexte qui raisonnent dans l'absolu, sur des cas particuliers, on ne peut rien faire.

Loutre je repensais a ton affaire, il y a un problème lié à la définition de garçon et de fille, culturellement ils sont opposés et donc on s'attache a la contradiction, mais un carré par exemple est a la fois un rectangle et à la fois lun osange, ça posé pas de problème.

Si ta Def de fille n'exclut pas qu'une fille peut être aussi un garçon et que dans ce cas, on appelle ça un hermaphrodite, il y a plus de problème.
Si ta Def l'exclut alors un hermaphrodite ne peut plus être un garçon fille,

Cas 1

Fille : f
Garçon : g
Hermaphrodite : f.g

Hermaphrodite est à la fois un garçon et une fille.

Cas 2
Fille : f.nong
Garçon : g.nonf
Hermaphrodite : f.g

Hermaphrodite n'est pas à la fois un garçon et une fille, il a juste certaines propriétés des deux mais pas toutes.
Et dans tous les cas t'as dit une connerie....

:lol:

La preuve ici :

--------> viewtopic.php?p=523714#p523714

.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 301
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#390

Message par Exaptator » 02 mai 2018, 16:28

thewild a écrit :
02 mai 2018, 16:17
Exaptator a écrit :
02 mai 2018, 15:52
Si on ne peut pas les énoncer formellement ils n'ont aucune valeur logique. On en comprend pas précisément le sens et par conséquent : l'on y met ce que le veut ou croit.
D'accord. Enfin ils n'ont aucune valeur formelle, mais ils ont tout de même de la valeur. Je ne suis pas d'avis qu'il n'y aurait point de salut hors la logique formelle.
Voir mon sujet : Les 4 statuts formels

thewild a écrit :
02 mai 2018, 16:17
Mais alors on est d'accord que "la Terre est plus courbe que plate de Massilia à Thulée" n'est pas un énoncé formel, pas plus que "écart ou proximité entre Machin et Truc - écart ou proximité entre Machin et Bidule > 0%" ?
Et du coup, discrétiser ne résout rien. Ca ne rend pas les énoncés formels.
"la Terre est plus courbe que plate de Massilia à Thulée" est un énoncé tout ce qu'il y a de plus formel si l'on considère que Thulé* est L'Islande (*c'est arbitraire mais c'est précis) : valeur de vérité : vraie.

"écart ou proximité entre Machin et Truc - écart ou proximité entre Machin et Bidule > 0%", c'est peut-être une proposition merdique, mais elle est formelle elle peut avoir une valeur de vérité : vraie ou bien fausse.

Si l'on veut une connaissance plus précise il faut multiplier ce genre de propositions, les vérifier dans l'expérience et les connecter logiquement.
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 301
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Ou on arrête, ou on n'arrête pas

#391

Message par Exaptator » 02 mai 2018, 16:44

Dany a écrit :
02 mai 2018, 06:21
Exaptator a écrit :
02 mai 2018, 03:24
Salut Denis,
Denis a écrit :
02 mai 2018, 00:55

Salut Exaptator,


Ou l'on sait, ou l'on ne sait pas. Ça peut se défendre.

Mais, exactement de la même façon, ou on comprend, ou on ne comprend pas.
Ou on est beau, ou on n'est pas beau.
Ou on court, ou on ne court pas.
Ou il pleut, ou il ne pleut pas.
Ou ça nous fait une belle jambe, ou ça ne nous fait pas une belle jambe.

Non ?

:) Denis


C'est simple : une chose vraie à 67,17 %, on ne sait pas si elle est vraie ou bien fausse, même si on l'établissait à 99,999% en fait.
- Tu sais, il y a des gens qui gagnent à l'Euro Millions........

On peut le conjecturer avec une certaine crédibilité, mais comme le mot l'indique : l'on est dans la croyance dans ce cas.

.
C'est une réponse sensée (enfin). Attention, je ne prends pas parti contre toi dans ta bataille d'égos avec EB (en fait, vous vous ressemblez pas mal... faudrait peut-être penser à vous pacser, vous auriez tout de suite l'air d'un vieux couple)
On non merci ! Mais, je n'ai aucun souci perso ou d'ego avec E.Beaufman. Je discute juste.

Dany a écrit :
02 mai 2018, 06:21
Tu viens juste de reconnaître (intelligemment et raisonnablement) que tout est croyance, puisqu'on ne peut rien "savoir" à 100%.
Bien non t'as pas compris, j'ai simplement dit que toute proposition que l'on ne sait pas à 100 % mais que l'on tient néanmoins pour vraie est une croyance.

Dany a écrit :
02 mai 2018, 06:21
La logique et son formalisme, c'est un outil, rien de plus (mais c'est déjà pas mal). Il permet de se faire une bonne idée du réel, mais inutile de le mettre au pinacle de la gloire, parce que ça restera toujours une approximation.
Le réel recule toujours plus loin, il faudra toujours des décimales pour l'approcher.
Ah non ! La logique formelle n'est pas approximative. C'est juste qu'avec elle il n'y a pas de compromis, avec elle ça passe ou ça casse.

En logique on ne cherche pas à approcher le réel on cherche à établir des raisonnements et des discours 100 % cohérents.
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 301
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#392

Message par Exaptator » 02 mai 2018, 16:56

Wooden Ali a écrit :
02 mai 2018, 12:47
La logique et son formalisme, c'est un outil, rien de plus (mais c'est déjà pas mal). Il permet de se faire une bonne idée du réel, mais inutile de le mettre au pinacle de la gloire, parce que ça restera toujours une approximation.
La puissance de la logique ne peut faire mieux que la qualité de ce qu'on y introduit.
Oui, mais l'on peut aussi faire de la logique uniquement avec des p, des q, et autres lettres sans signification précise sans que ce soit inintéressant. On peut même parvenir formuler des théorèmes profonds et très utiles ainsi.

Wooden Ali a écrit :
02 mai 2018, 12:47
Elle ne donne rien de bon si ses prémisses ne sont pas parfaitement définies. Les mathématiques font ça parfaitement en éliminant toute ambiguïté dans ses axiomes. La plupart des mots du langage courant n'ont pas la précision requise pour que l'application de la logique ne produise autre chose que des paradoxes, contradictions et autres apories.
La définition précise (et même dialectique) des prémisses et un langage clarifié, non ambiguë, sont des choses qui font partie de l'exercice normal (c'est-à-dire : correct) de la logique.

Wooden Ali a écrit :
02 mai 2018, 12:47
Il faut être maso (ou idiot) pour introduire dans une proposition et un traitement logique un mot aussi polysémique que "croire". Garbage in, garbage out !
Pas si on définit comme j'ai dit.

.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 301
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Expression peau-de-bananée

#393

Message par Exaptator » 02 mai 2018, 17:07

Denis a écrit :
02 mai 2018, 14:52
J'ai souvent dit (ex. ici) que l'expression "croire à X" est une des plus peau-de-bananées de la langue française.

Les croyances fortes~dures et les croyances faibles~molles ne se traitent pas du tout de la même façon.

:) Denis
Les croyances sont toutes des non-savoirs, des propositions tenues pour vraies (sans preuve donc). Les choses sûres à 99,9% ne sont pas sûres.

Mais des estimations peuvent-être utiles, je ne dis pas le contraire. En effet : les proba de gain pour la maison, font les gros profits des casinos.
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

thewild
Messages : 1002
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Renoncer à ses croyances

#394

Message par thewild » 02 mai 2018, 17:21

Exaptator a écrit :
02 mai 2018, 16:28
"la Terre est plus courbe que plate de Massilia à Thulée" est un énoncé tout ce qu'il y a de plus formel si l'on considère que Thulé* est L'Islande (*c'est arbitraire mais c'est précis) : valeur de vérité : vraie.
Comment démontre-t-on formellement cette proposition, pour arriver à une certitude de 100% ?
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 3946
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Renoncer à ses croyances

#395

Message par Etienne Beauman » 02 mai 2018, 19:07

Exaptator a écrit :
02 mai 2018, 16:18
C'est comme ça même en bonne vieille logique classique, que tu l'acceptes ou non, n'y changera rien.
Commence par faire le tableau de vérité complet de tes affirmations trollesques.
T'auras peut être un déclic :roll:
Moi j'essaierai plus de te ramener à la raison.
La logique tetravalente t'as tué, mec.


Pour les autres, si il y en a qui aurait un doute sur la validité de son propos, il faut 2 lignes pour démontrer que ses 2 premières propositions sont contradictoires.
On remplace P(x) par A, ¬P(¬x) par B
1) (A->B) si A vaut 1 B vaut 1
2) (A<≠>B) si A vaut 1 B vaut 0


Sa troisième proposition se réfute toute seule :

¬P(¬x) ≠> P(x)
se lit : ne pas pouvoir prouver non x n'implique pas qu'on peut prouver x.
En français ça sonne un peu comme une possibilité ( genre "c'est pas obligé que ça implique") mais une non implication n'est vraie que dans un cas (celui ou l'implication est fausse).
Ce cas c'est : le premier terme est vrai, et le second faux.
Si on ne peut pas prouver non x alors on ne peut pas prouver x.

Le postulat de l'incompétence par Patator ! :ouch:
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 8423
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Renoncer à ses croyances

#396

Message par Nicolas78 » 02 mai 2018, 19:51

Exaptator a écrit :En logique on ne cherche pas à approcher le réel on cherche à établir des raisonnements et des discours 100 % cohérents.
Amha voila une "clef" possible du quiproquo qui règne depuis le début !?

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18781
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Combien de "9" ?

#397

Message par Denis » 03 mai 2018, 01:10


Salut Exaptator,

Tu dis :
Exaptator a écrit :
02 mai 2018, 03:24
C'est simple : une chose vraie à 67,17 %, on ne sait pas si elle est vraie ou bien fausse, même si on l'établissait à 99,999% en fait.
- Tu sais, il y a des gens qui gagnent à l'Euro Millions........

On peut le conjecturer avec une certaine crédibilité, mais comme le mot l'indique : l'on est dans la croyance dans ce cas.
À des propositions comme :

P1 : L'Australie est un pays plus vaste (en km²) que la Belgique,
P2 : Le Soleil est plus loin que la Lune,
P3 : Isaac Newton est né avant Albert Einstein,

tu mets combien de "9" ? Au pif. 5 ? 15 ?

Quelle information supplémentaire te faudrait-il pour que tu ajoutes un "9" de plus ?

Quelle information supplémentaire te faudrait-il pour que tu considères que tu le sais ?

Ton "on n'atteint jamais la certitude" a beaucoup en commun avec le fameux "Achille ne rejoindra jamais la tortue".

Un peu de pragmatisme, que diable !

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4047
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Renoncer à ses croyances

#398

Message par Wooden Ali » 03 mai 2018, 03:00

Oui, mais l'on peut aussi faire de la logique uniquement avec des p, des q, et autres lettres sans signification précise sans que ce soit inintéressant. On peut même parvenir formuler des théorèmes profonds et très utiles ainsi.
Bien sûr ! C'est ce que font les mathématiques avec le succès que l'on sait. Le problème est qu'on devienne tellement ébloui par la puissance de cet outil au point de l'utiliser n'importe comment sur n'importe quoi.
En logique on ne cherche pas à approcher le réel on cherche à établir des raisonnements et des discours 100 % cohérents.
Le problème est que la Science, c'est justement de comprendre et de prévoir le réel. La façon de le faire est de le sectionner en tranches, le simplifier et se faisant l'appauvrir pour le rendre manipulable. C'est une façon souple et progressive qui conduit à tester des modèles qu'on sait a priori imparfaits mais qui sont potentiellement meilleurs que ceux existants.
Introduire trop tôt dans la chaîne d'élaboration de connaissances la rigueur nécessaire aux mathématiques et à la logique tuerait dans l’œuf n'importe quel modèle. Le modèle planétaire de l'atome, par exemple, qui a permis une bond en avant considérable en Chimie et en Physique n'aurait jamais vu le jour tant il était rempli de contradictions.
La Physique et les Mathématiques n'ont ni les mêmes buts, ni les mêmes moyens. Les confondre n'apporte rien de bon.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
Chanur
Messages : 1461
Inscription : 14 déc. 2013, 05:58

Re: Renoncer à ses croyances

#399

Message par Chanur » 03 mai 2018, 09:09

Exaptator a écrit :
02 mai 2018, 16:18
Je disais qu'un axiome est une proposition qui n'est pas discutée car évidente et qui résiste à la critique rationnelle, autrement dit : qu'un axiome n'a aucune raison d'être faux si l'on se base sur cette critique rationnelle qui le met à l'épreuve.
Ce qui, formulé différemment, peut s'écrire : "Exaptator ignore ce qu'est un axiome".

Un axiome, c'est une proposition dont on décide arbitrairement qu'elle est vraie. Point barre.
On les choisit pour obtenir des constructions fécondes. La plupart du temps, remplacer un axiome par sa négation rendrait la théorie moins féconde, donc moins intéressante.

Mais ce n'est pas toujours le cas. Exemples :

- Dans les axiomes de la géométrie d'Euclide, la cinquième proposition (qui dit que par un point extérieur à une droite, on peut faire passer une et une seule droite parallèle à la première) peut être remplacée par la description d'une géométrie courbe, la cinquième proposition devenant alors fausse.

- L'hypothèse du continu : on peut facilement démontrer que le cardinal (infini) de l'ensemble des nombre réels est strictement supérieur au cardinal (infini aussi) de l'ensemble des nombres entiers (argument de la diagonale).
Mais on peut arbitrairement postuler aussi bien l'existence que l'inexistence d'un ensemble dont le cardinal soit strictement supérieur à celui des nombres entiers et strictement inférieur à celui des nombres réels.
Le fait que je sache que quelque chose est vrai n'est pas une preuve. :chat:

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4047
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: Renoncer à ses croyances

#400

Message par Wooden Ali » 03 mai 2018, 10:44

Salut Chanur,
Je l'attendais au tournant avec Riemann et Lobatchevski et leur géométries non euclidiennes avec des choix d'axiomes hors du sens commun.
Tu vas le voir sortir les rames !
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit