Renoncer à ses croyances

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4419
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Renoncer à ses croyances

#551

Message par Etienne Beauman » 31 mai 2018, 14:40

écoute petit mytho des bois.
Patator a écrit :ou tu affirmes : a ∧ b
c'est ce que je fais depuis le début.

S(x) = x.T(x).P(x)

On ne peut pas déduire de cette relation que T(x)->S(x)
et que tu le veuilles ou non
On ne peut pas en déduire non plus que T(x)≠>S(x)

J'ai rien d'autre à rajouter.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Souris
Messages : 92
Inscription : 01 mars 2016, 11:51

Re: Renoncer à ses croyances

#552

Message par Souris » 31 mai 2018, 15:06

Exaptator a écrit :
23 mars 2018, 17:15
Il y a 4 possibilités :

1.0) - Savoir que X ou savoir que non X.
2.1) - Ne pas savoir si X ou bien non X et croire que X ou bien non X.
2.2) - Ne pas savoir si X ou bien non X et croire que X et non X. -----> (C'est une position contradictoire.)
2.3) - Ne pas savoir si X ou bien non X et ne pas croire que X ou bien non X.
Bonjour Exaptator,

J'ai reformulé certaine possibilités afin de refléter mieux ce que j'ai compris :

1.0) - Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai
2.1) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) et (croire que X est vrai ou croire que non X est vrai)
2.2) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) et (croire que X est vrai et croire que non X est vrai) -----> (C'est une position contradictoire.)
2.3) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) et (ne pas croire que X est vrai ou ne pas croire que non X est vrai)

Confirme si ma reformulation reflète ta pensée sur le sujet. Dans le cas où cela ne reflète pas ta pensée, explique pourquoi.

Pourquoi les possibilités suivantes n'apparaissent pas dans ta liste :
1.1) - (Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai) et (croire que X est vrai ou croire que non X est vrai)
1.2) - (Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai) et (croire que X est vrai ou ne pas croire que non X est vrai)
1.3) - (Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai) et (croire que X est vrai et croire que non X est vrai)
1.4) - (Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai) et (croire que X est vrai et ne pas croire que non X est vrai)
1.5) - (Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai) et (ne pas croire que X est vrai ou croire que non X est vrai)
1.6) - (Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai) et (ne pas croire que X est vrai ou ne pas croire que non X est vrai)
1.7) - (Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai) et (ne pas croire que X est vrai et croire que non X est vrai)
1.8) - (Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai) et (ne pas croire que X est vrai et ne pas croire que non X est vrai)

2.4) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) et (croire que X est vrai ou ne pas croire que non X est vrai)
2.5) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) et (croire que X est vrai et ne pas croire que non X est vrai)
2.6) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) et (ne pas croire que X est vrai ou croire que non X est vrai)
2.7) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) et (ne pas croire que X est vrai et croire que non X est vrai)
2.8) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) et (ne pas croire que X est vrai et ne pas croire que non X est vrai)

3.1) - (Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai) OU (croire que X est vrai ou croire que non X est vrai)
3.2) - (Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai) OU (croire que X est vrai ou ne pas croire que non X est vrai)
3.3) - (Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai) OU (croire que X est vrai et croire que non X est vrai)
3.4) - (Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai) OU (croire que X est vrai et ne pas croire que non X est vrai)
3.5) - (Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai) OU (ne pas croire que X est vrai ou croire que non X est vrai)
3.6) - (Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai) OU (ne pas croire que X est vrai ou ne pas croire que non X est vrai)
3.7) - (Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai) OU (ne pas croire que X est vrai et croire que non X est vrai)
3.8) - (Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai) OU (ne pas croire que X est vrai et ne pas croire que non X est vrai)

4.1) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) OU (croire que X est vrai ou croire que non X est vrai)
4.2) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) OU (croire que X est vrai et croire que non X est vrai) -----> (C'est une position contradictoire.)
4.3) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) OU (ne pas croire que X est vrai ou ne pas croire que non X est vrai)
4.4) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) OU (croire que X est vrai ou ne pas croire que non X est vrai)
4.5) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) OU (croire que X est vrai et ne pas croire que non X est vrai)
4.6) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) OU (ne pas croire que X est vrai ou croire que non X est vrai)
4.7) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) OU (ne pas croire que X est vrai et croire que non X est vrai)
4.8) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) OU (ne pas croire que X est vrai et ne pas croire que non X est vrai)

Si mes possibilités sont correctes alors ta possibilité 1.0 est incluse et plus complète dans mes possibilités, donc cette dernière est en trop.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#553

Message par Exaptator » 31 mai 2018, 15:54

Achille Talon a écrit :
31 mai 2018, 14:06
Bonsoir,

Allez hop, je me lance ! J'ai une requête

Pourrait-on :
a) Soit renommer cette enfilade
B) soit isoler le 'dogfight', la bataille d'égo à laquelle se livrent E&E (A savoir Phrysicien/Exaptator et Etienne Bauman
Je ne connais pas cette personne à qui on m'identifie, mais ça me donne envie d'en savoir plus sur le bonhomme.

Cette discussion doit se suivre sans considération d'egos si l'on veut espérer en extraire la substantielle moelle ou simplement la suivre.

Sache aussi que n'étant pas des êtres naturellement capables de raisonner correctement, le recours à la logique formelle est indispensable si l'on veut soutenir un discours cohérent sur quelque sujet que ce soit et ici particulièrement, d'autant plus quand on lit que le savoir serait une sorte de croyance en invoquant l'épistémologie....

Achille Talon a écrit :
31 mai 2018, 14:06
Car j'aimerais bien continuer à lire, à tout le moins, à défaut de participer activement à RENONCER A SES CROYANCES
Mais qu'est-ce qui t'en empêche ?

Tu parles d'hostilité, mais un sujet philosophique est par nature hostile, c'est pas pour les mauviettes la philo !

N'ai pas peur de participer !

;)
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#554

Message par Exaptator » 31 mai 2018, 18:44

.
Bonjour Souris,
Souris a écrit :
31 mai 2018, 15:06
Exaptator a écrit :
23 mars 2018, 17:15
Il y a 4 possibilités :

1.0) - Savoir que X ou bien savoir que non X.
2.1) - Ne pas savoir si X ou bien non X et croire que X ou bien non X.
2.2) - Ne pas savoir si X ou bien non X et croire que X et non X. -----> (C'est une position contradictoire.)
2.3) - Ne pas savoir si X ou bien non X et ne pas croire que X ou bien non X.
Bonjour Exaptator,

J'ai reformulé certaine possibilités afin de refléter mieux ce que j'ai compris :

1.0) - Savoir que X est vrai ou savoir que non X est vrai
2.1) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) et (croire que X est vrai ou croire que non X est vrai)
2.2) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) et (croire que X est vrai et croire que non X est vrai) -----> (C'est une position contradictoire.)
2.3) - (Ne pas savoir si X est vrai ou ne pas savoir si non X est vrai) et (ne pas croire que X est vrai ou ne pas croire que non X est vrai)

Confirme si ma reformulation reflète ta pensée sur le sujet. Dans le cas où cela ne reflète pas ta pensée, explique pourquoi.

[ J'ai proposé bien mieux depuis et des définitions et expressions complètes. ]


Concernant ta reformulation, il faut savoir qu'il y a deux "ou" en logiques. Le "ou bien" utilisé ici correspond à un "ou exclusif", on le note : "", mais le "ou" tout court est en logique un "ou inclusif", on le note : "∨".

Autrement dit :

(a b) est équivalent à ((a ∧ ¬b) ∨ (¬a ∧ b)) alors que (a ∨ b) est équivalent à ((a ∧ ¬b) ∨ (¬a ∧ b) ∨ (a ∧ b))


Remarques additives :

- La proposition 1.0 peut être complétée comme suit :
(Savoir que X est vraie ou bien savoir que non X est vraie) et (ne pas croire que X est vraie et ne pas croire que non X est vraie)

- On peut complètement ignorer la proposition 2.2)


Mes propositions initiales se ramènent donc à :

  • 1) - Savoir si X ou bien non X, et ne croire ni X ni non X.
  • 2) - Ne pas savoir si X ou bien non X, et croire que X ou bien non X.
  • 3) - Ne pas savoir si X ou bien non X, et ne pas croire que X ou bien non X.

Souris a écrit :
31 mai 2018, 15:06
Pourquoi les possibilités suivantes n'apparaissent pas dans ta liste : ....

Propositions contradictoires :

1.1) - (Savoir que X est vraie ou savoir que non X est vraie) et (croire que X est vraie ou croire que non X est vraie)
1.3) - (Savoir que X est vraie ou savoir que non X est vraie) et (croire que X est vraie et croire que non X est vraie)
2.5) - (Ne pas savoir si X est vraie ou ne pas savoir si non X est vraie) et (croire que X est vraie et ne pas croire que non X est vraie)


Propositions réductibles :

1.2, 1.4, 1.5, 1.6, 1.7, 1.8 et 3.3 sont toutes ensembles réductibles à 1), soit à :
--------------------> Savoir si X ou bien non X, et ne croire ni X ni non X.

2.4, 2.6 et 2.7 sont toutes ensembles réductibles à 2) ou bien à 3) soit à :
--------------------> Ne pas savoir si X ou bien non X, et croire que X ou bien non X
ou bien à --------> Ne pas savoir si X ou bien non X, et ne pas croire que X ou bien non X.[

2.8 est réductible à 3) soit à :
--------------------> Ne pas savoir si X ou bien non X, et ne pas croire que X ou bien non X

(Les propositions 3.1 à 4.8 sont toutes réductibles, le "OU" entre les deux parties entre parenthèses pouvant être substitué à un "ET", sont réductibles aux précédentes.)


Souris a écrit :
31 mai 2018, 15:06
Si mes possibilités sont correctes alors ta possibilité 1.0 est incluse et plus complète dans mes possibilités, donc cette dernière est en trop.

Non car 1) se distingue bien de 2) et 3).


J'avais écrit :

  • 1) - Savoir si X ou bien non X, et ne croire ni X ni non X.
  • 2) - Ne pas savoir si X ou bien non X, et croire que X ou bien non X.
  • 3) - Ne pas savoir si X ou bien non X, et ne pas croire que X ou bien non X.


Mais la formule complète est :

  • (¬C(x) ∧ ¬C(¬x) ∧ ¬S(x) ∧ ¬S(¬x))

    (¬C(x) ∧ ¬C(¬x) ∧ S(x) ∧ ¬S(¬x))

    (¬C(x) ∧ ¬C(¬x) ∧ ¬S(x) ∧ S(¬x))

    (C(x) ∧ ¬C(¬x) ∧ ¬S(x) ∧ ¬S(¬x))

    (¬C(x) ∧ C(¬x) ∧ ¬S(x) ∧ ¬S(¬x))
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#555

Message par Exaptator » 01 juin 2018, 01:55

Etienne Beauman a écrit :
31 mai 2018, 14:40
écoute petit mytho des bois.
Oh ! Je vois que tu n'as pas beaucoup médité sur les formules que je t'ai conseillées d'encadrer dans ta chambre d'ado.

Si tu n'as que des insultes gratuites, des banalités ou des énormités à m'opposer, le mieux est encore d'en rester là non ?

Etienne Beauman a écrit :
31 mai 2018, 14:40
Patator a écrit :ou tu affirmes : a ∧ b
c'est ce que je fais depuis le début.
Depuis le début tu enchaînes les âneries, ne reconnais aucune des grosses bourdes que tu as pondues et zappes 95 % voire plus de mes messages... Le fait que tu y prennes une raclée à presque chaque ligne doit être traumatisant pour toi vu ton ego. Mais c'est ce qui se passe quand on fait le mariole avec plus fort que soi... Fallait t'y attendre !

Je constate aussi que tes réponses sont de plus en plus déconnectées.

Etienne Beaufman l'ado attardé sans répartie qui ne respecte pas l'orthographe des pseudos, enfantin ! a écrit :
31 mai 2018, 14:40
S(x) = x.T(x).P(x)

On ne peut pas déduire de cette relation que T(x)->S(x)
et que tu le veuilles ou non
On ne peut pas en déduire non plus que T(x)≠>S(x)
Que je le veuille ou non ?

Ce que tu écris là est comme je viens de le dire et constate : déconnecté.


Ce que j'ai écrit et répété c'est (C(x) ∨ S(x)) <=> T(x).


Etienne Beauman a écrit :
31 mai 2018, 14:40
J'ai rien d'autre à rajouter.
Oui vaut mieux ne rien ajouter que de rajouter une couche à tes couches...
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4419
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Renoncer à ses croyances

#556

Message par Etienne Beauman » 01 juin 2018, 05:30

Exaptator a écrit :
01 juin 2018, 01:55
Je constate aussi que tes réponses sont de plus en plus déconnectées
Déconnecté de quoi ?

Tu prétends que puisque je n'affirme pas T(x)->S(x), alors j'affirmerai T(x)≠>S(x).

C'est déjà complètement con en soi, mais en plus les deux sont contradictoires avec ce que j'affirme : S(x) = x.T(x).P(x)

A partir de S=a.b, on ne peut pas affirmer a->b, et on ne peut pas affirmer a≠>b non plus.
Tu le sais, je le sais.
Et tu continues à faire comme si c'était contradictoire ( mais seulement quand c'est moi qui le dit, parce que toi tu peux bien sur ne pas affirmer une equivalence sans en faire une affirmation de non-equivalence pour autant).
Je te l'ai déjà dit, trolle moi mieux, je m'amuse plus là.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#557

Message par Exaptator » 01 juin 2018, 07:07

Etienne Beauman a écrit :
01 juin 2018, 05:30
Exaptator a écrit :
01 juin 2018, 01:55
Je constate aussi que tes réponses sont de plus en plus déconnectées
Déconnecté de quoi ?
Déconnectée de la discussion. On dirait que tu es dans ta bulle et réponds à un interlocuteur imaginaire sans tenir compte des remarques qui te sont faites, des questions qui te sont posées, etc..

Tu ignores les arguments, reviens sur des points déjà réglés depuis longtemps. Tu fais comme si tu n'avais jamais écrit les absurdités que tu as écrites.

Etienne Beauman a écrit :
01 juin 2018, 05:30
Tu prétends que puisque je n'affirme pas T(x)->S(x), alors j'affirmerai T(x)≠>S(x).
Tu ne sais pas lire en plus...

Bref, c'est une perte de temps...

Etienne Beauman a écrit :
01 juin 2018, 05:30
C'est déjà complètement con en soi, mais en plus....
Apprends déjà lire avant de déclarer con ce que tu penses avoir compris en me lisant.

Quant à moi je ne peux pas faire plus simple, désolé.

J'ai essayé de présenter les raisonnements et démonstrations de manière la plus détaillée possible, mais si tu me fais dire n'importe quoi, en déformant ce que je dis, je préfère laisser tomber avec toi.

Etienne Beauman a écrit :
01 juin 2018, 05:30
A partir de S=a.b, on ne peut pas affirmer a->b, et on ne peut pas affirmer a≠>b non plus.
Tu le sais, je le sais.
Bien sûr que je le sais, mais toi tu ne le sais pas bien puisque tu as affirmé exactement le contraire je te cite :
Etienne Beauman a écrit :
22 mai 2018, 15:31
S = a ∧ b

Est ce que a-> S ?
non.
Est ce que a ≠> S ?
non plus.
Tu te réponds à toi-même "non" et "non plus", tu soutiens donc bien ici à la fois que :
- 1) (a => (a ∧ b)) est fausse, et par conséquent que (a => b) est fausse, autrement dit : que ¬(a => b) est vraie.
et que:
- 2) (a ≠> (a ∧ b)) est fausse, et par conséquent que (a ≠> b) est fausse, autrement dit : que ¬(a ≠> b) est vraie.

Par conséquent tu soutiens en même temps que ¬(a => b) et ¬(a ≠> b) sont vraies, ce qui revient à :

E.B. : T(¬(a => b) ∧ ¬(a ≠> b)), ce qui revient à : E.B. : T((a ≠> b) ∧ (a => b)),

Autrement dit :

E.B. : T(p ∧ ¬p)

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> Ce qui est évidemment absurde, mais ce sont tes propos, pas les miens. Or, maintenant tu reviens dessus. Il faut savoir...

Sais-tu donc bien ce que tu racontes ?


Tiens je te les remets, faut vraiment que tu te les accroches quelque part chez toi en un lieu bien visible :

  • (a => b) ∨ (b => a) => ⊤
  • (a => b) ∨ (a ≠> b) => ⊤

Etienne Beauman a écrit :
22 mai 2018, 15:31
Et tu continues à faire comme si c'était contradictoire ( mais seulement quand c'est moi qui le dit, parce que toi tu peux bien sur ne pas affirmer une equivalence sans en faire une affirmation de non-equivalence pour autant).
Je te l'ai déjà dit, trolle moi mieux, je m'amuse plus là.
Dit le gars qui me qualifiait de "mytho" et qui empile les énormités..... :lol: :lol: :lol:
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4419
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Renoncer à ses croyances

#558

Message par Etienne Beauman » 01 juin 2018, 08:35

Exaptator a écrit :
01 juin 2018, 07:07
Tu te réponds à toi-même "non" et "non plus", tu soutiens donc bien ici à la fois que :
- 1) (a => (a ∧ b)) est fausse,
Non, c'est dans ta tête, tout ce que je dis c'est qu'on ne peut pas affirmer a->b ni a->s a partir de s= a.b
Si je voulais dire que a->b est faux, je le ferai.
Et tu l'as parfaitement compris.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#559

Message par Exaptator » 01 juin 2018, 11:47

Etienne Beauman a écrit :
01 juin 2018, 08:35
Exaptator a écrit :
01 juin 2018, 07:07
Tu te réponds à toi-même "non" et "non plus", tu soutiens donc bien ici à la fois que :
- 1) (a => (a ∧ b)) est fausse,
Non, c'est dans ta tête...
Ah non, ce n'est pas dans ma tête, je n'ai pas rêvé, c'est bien ce que tu as écrit noir sur bleu clair :
  • Etienne Beauman a écrit :
    22 mai 2018, 15:31
    S = a ∧ b

    Est ce que a-> S ?
    non.
    Est ce que a ≠> S ?
    non plus.
Si ce n'est pas ce que tu voulais dire, alors tu t'exprimes très mal.

Tu poses la question : "est ce que a-> S ?" et tu y réponds que non, autrement dit : tu tiens pour vrai que (a => (a ∧ b)) est fausse, et par conséquent que (a => b) est fausse, autrement dit : que ¬(a => b) est vraie.
Or, tu poses juste en dessous la question : "Est ce que a ≠> S ?" et tu y réponds que non, autrement dit : tu tiens pour vrai que (a ≠> (a ∧ b)) est fausse, et par conséquent que (a ≠> b) est fausse, autrement dit : que ¬(a ≠> b) est vraie.

Comment alors comprendre de ce que tu as écrit autre chose que tu tiens pour vrai en même temps que : ¬(a => b) et ¬(a ≠> b) sont vraies ?

C'est bien ce que tu as écrit, je ne rêve pas !

Par conséquent ce que tu as écrit revient bien à :

E.B. : T(¬(a => b) ∧ ¬(a ≠> b))
<=> E.B. : T((a ≠> b) ∧ (a => b)),
<=> E.B. : T(p ∧ ¬p)

>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> Ce qui est évidemment absurde, mais ce sont tes propos, pas les miens. Or, maintenant tu reviens dessus. Il faut savoir...

Sais-tu donc bien ce que tu racontes ?

Etienne Beauman a écrit :
01 juin 2018, 08:35
..., tout ce que je dis c'est qu'on ne peut pas affirmer a->b ni a->s a partir de s= a.b
Si je voulais dire que a->b est faux, je le ferai.
Bien tu l'as fait !

Je te re-cite : Sachant que, mais tu vas peut-être tenter de le démentir, que (a => (a ∧ b)) est logiquement équivalente à (a => b).

Etienne Beauman a écrit :
01 juin 2018, 08:35
Et tu l'as parfaitement compris.
Ce que j'ai très bien compris c'est que tu t'exprimes très mal, ne comprends pas ce que tu écris et en tout cas que tu reviens sur tes propos.

Donc un conseil pour l'avenir : formalise mieux ta pensée, évite le français, ainsi il n'y aura aucune ambiguïté.


Moi, mon erreur a été de ne pas écrire des "∨" entre certaines propositions là où je les jugeais évidents.

Entre par exemple mes fameux :

¬P(¬x) <≠> P(x)

P(x) => ¬P(¬x)

¬P(¬x) ≠> P(x)

Tu en as profité pour me faire dire ce que je n'ai pas dit. ------> En effet je n'ai pas écrit des "∧".


Ton cas est différent : tu écris noir sur bleu clair des âneries monumentales et ne le reconnais pas.

J'en ai écrit une, qu'a relevée Cogite Stibon. Je l'ai reconnue de suite. Sache donc que si tu me montrais de même une incohérence dans mes propos je la reconnaîtrais sans souci.
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4419
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Renoncer à ses croyances

#560

Message par Etienne Beauman » 02 juin 2018, 07:16

Exaptator a écrit :
01 juin 2018, 11:47
Tu poses la question : "est ce que a-> S ?" et tu y réponds que non, autrement dit : tu tiens pour vrai que (a => (a ∧ b)) est fausse,
Non.
Merci de ne pas dire autrement ce que je dis.
Est ce que a->s ?
Non.

Il n'y a pas d'implication entre a et S.

Est que ¬(a->s) ?
Non plus.
Il n'y a pas de non-implication entre a et S.

Est ce que patator va comprendre qu'entre a et S ( non commutatif) il est possible de n'avoir ni implication, ni non-implication ?
Ça semble très compromis.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#561

Message par Exaptator » 02 juin 2018, 08:11

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 07:16
Exaptator a écrit :
01 juin 2018, 11:47
Tu poses la question : "est ce que a-> S ?" et tu y réponds que non, autrement dit : tu tiens pour vrai que (a => (a ∧ b)) est fausse,
Non.
Merci de ne pas dire autrement ce que je dis.
Ah bien si tu ne tires même pas les implications de ce que tu dis, c'est que tu ne comprends pas ce que tu crois exprimer en écrivant ce que tu écris....

Dans ce cas je ne peux pas grand chose pour toi, car tu ne comprendrais pas mieux ce que j'aurais à te répondre...

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 07:16
Est ce que a->s ?
Non.
Bien tu ne peux pas l'affirmer en bonne logique. En bonne logique, tu n'es pas en droit d'affirmer à partir de (a ∧ b) que a n'implique pas (a ∧ b). Si tu l'affirmes, tu l'affirmes sans raison. Or, tu réponds non à la question (a => (a ∧ b)) ? Autrement dit, c'est équivalent : tu affirmes que (a ≠> (a ∧ b)). Donc tu l'affirmes sans raison. Ce n'est là qu'un avis qui est le tiens, un avis contradictoire avec ce que tu écris juste en dessous dans le message original.

C'est de l'inconséquence, ni plus ni moins.

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 07:16
Il n'y a pas d'implication entre a et S.
- 1) Tu vois, tu affirmes bien que (a ≠> (a ∧ b)) !

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 07:16
Est que ¬(a->s) ?
Non plus.
Il n'y a pas de non-implication entre a et S.
- 2) Tu vois, tu confirmes ce que je dis. Maintenant tu affirmes que (a => (a ∧ b)), sans raison logique non plus !

Dans une ligne tu affirmes que (a ≠> (a ∧ b)) et dans l'autre tu affirmes exactement le contraire, tu affirmes que : (a => (a ∧ b)), alors que la seule chose que l'on peut impliquer de (a ∧ b) c'est : (a => b) ∨ (a ≠> b) et CERTAINEMENT pas comme tu le fais, (a => b) ∧ (a ≠> b) ou encore, ce qui revient au même : ¬(a ≠> b) ∧ ¬(a => b), ce qui est toujours faux.


Conclusion :

E.B. : T(⊥) --------------> soit : Etienne Beauman tient pour vraie une contradiction.

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 07:16
Est ce que patator va comprendre qu'entre a et S ( non commutatif) il est possible de n'avoir ni implication, ni non-implication ?
Ça semble très compromis.
Ce qui est très compromis c'est ta crédibilité auprès des gens qui touchent un tout petit peu en logique et qui nous lirons.

Et regarde ce que tu écris encore !

"Ni ni" <=> "non et non"

=>

E.B. : T(¬(a => b) ∧ ¬(a ≠> b))
<=> E.B. : T(¬(a => b) ∧ (a => b))
<=> E.B. : T((a ≠> b) ∧ ¬(a ≠> b))
<=> E.B. : T(p ∧ ¬p)
E.B. : T(⊥) --------------> soit : Etienne Beauman tient pour vraie une contradiction.


En fait, ce qui est vrai c'est :

(a ∧ b) => ((a => b) ∨ (a ≠> b)) => ⊤


En fait on peut même écrire :

(a ∧ b) => ((a => b) (a ≠> b)) => ⊤


En effet :

(a => b) ∧ (a ≠> b) => ⊥

(a => b) ∧ (b => a) => ⊥

.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#562

Message par Exaptator » 02 juin 2018, 08:39

Au fait, changer mon pseudo en "Patator" ne te rend pas moins con.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4419
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Renoncer à ses croyances

#563

Message par Etienne Beauman » 02 juin 2018, 09:11

- 1) Tu vois, tu affirmes bien que (a ≠> (a ∧ b)) !
Non, j'affirme qu'il n'y a pas d'implication entre a et S.

S = a.b
soit R la relation entre a et s (non commutatif).
R ≠ a->s
différent, va falloir t'y mettre, différent pas contraire.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#564

Message par Exaptator » 02 juin 2018, 11:16

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 09:11
- 1) Tu vois, tu affirmes bien que (a ≠> (a ∧ b)) !
Non, j'affirme qu'il n'y a pas d'implication entre a et S.
Tu as écrit :
  • Etienne Beauman a écrit :
    02 juin 2018, 07:16
    Il n'y a pas d'implication entre a et S.
Pas d'implication <=> une non-implication.

Autrement dit, en écrivant cela tu affirmes : a ≠> S.

Hé ! T'es complètement largué Toto ! Réveille-toi !

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 09:11
S = a.b
soit R la relation entre a et s (non commutatif).
R ≠ a->s
différent, va falloir t'y mettre, différent pas contraire.
Mais c'est toi qui ne savant pas sur quel pied danser, a aussi affirmé que a => S !

La preuve :
  • Etienne Beauman a écrit :
    02 juin 2018, 07:16
    Est que ¬(a->s) ?
    Non plus.
    Il n'y a pas de non-implication entre a et S.
Pas de non-implication <=> une implication.

En effet crêpe ! ------> Si tu affirmes ¬(a ≠> S) cela revient à affirmer a ≠> S !

Maintenant tu dis "différent"... Une vraie girouette ce type !

:ouch:
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4419
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Renoncer à ses croyances

#565

Message par Etienne Beauman » 02 juin 2018, 12:31

Exaptator a écrit :
02 juin 2018, 11:16
Pas d'implication <=> une non-implication.
nope
implication fausse <=> non-implication

R1 = a.b
Il n'y a pas d'implication entre a et b nommé R1, c'est pas pour autant que R1 est une non-implication.

R2 = a->b

R1 ≠ R2

R3 = a≠>b

R2<≠>R3

Un gamin de 12 ans pourrait comprendre la différence.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#566

Message par Exaptator » 02 juin 2018, 13:21

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 12:31
Exaptator a écrit :
02 juin 2018, 11:16
Pas d'implication <=> une non-implication.
nope
implication fausse <=> non-implication
Mais quel Toto !

Pas d'implication <=> implication fausse <=> non-implication

C'est pas de la logique que tu fais.

Formalise moi "pas d'implication" juste pour rigoler un peu.

"Pas" <=> "non"

Pas d'implication <=> non-implication

T'es dans les choux vieux.

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 12:31
R1 = a.b
Il n'y a pas d'implication entre a et b nommé R1, c'est pas pour autant que R1 est une non-implication.

R2 = a->b

R1 ≠ R2

R3 = a≠>b

R2<≠>R3

Un gamin de 12 ans pourrait comprendre la différence.
Bla bla bla...

Encore une fois, tu ne leurreras que des imbéciles.

Tu n'assumes pas tes âneries.
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4419
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Renoncer à ses croyances

#567

Message par Etienne Beauman » 02 juin 2018, 13:44

Exaptator a écrit :
02 juin 2018, 13:21
Formalise moi "pas d'implication" juste pour rigoler un peu.
Mais on peut pas banane, à moins de rendre subjectif les expressions comme tu l'as fait, voir après, c'est pas pour rien que je n'affirme rien.
Quand je te dis qu'il n'y pas d'implication entre a et b c'est pareil que quand je te dis que je n'affirme pas a->b, je ne l'affirme pas. Je n'en fais pas une proposition logique.
C'est juste un constat.
De S=a.b on ne peut pas déduire a->b.

Toi, triple andouile, déduis tu de S=a.b que a->b ?
Non tu ne le fais pas, tu ne l'affirmes pas, c'est le couplet que tu m'as sorti sur l'équivalence entre P1 et P2.
Je n'en sais rien : Exaptator : ¬S((P1 => P2) ∧ (P2 => P1))


En tout cas je ne l'affirme pas : Exaptator : ¬T((P1 => P2) ∧ (P2 => P1))
Est ce donc à dire que tu affirmes le contraire ?
Au passage, mort de rire sur le je n'en sais rien, moi je sais qu'il n'y a pas de lien logique pertinent* entre le prochain pape et le prochain James Bond.
*Il y en a des triviaux qui anéantissent ton ce ne sont pas des propositions logiques, du genre p2->(p1->p1), enfilage de perle qui t'irait à merveille.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#568

Message par Exaptator » 02 juin 2018, 16:51

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 13:44
Exaptator a écrit :
02 juin 2018, 13:21
Formalise moi "pas d'implication" juste pour rigoler un peu.
Mais on peut pas banane, à moins de rendre subjectif les expressions comme tu l'as fait, voir après...
À moins de les rendre subjectives comme je l'aurais fait ? Je ne vois pas de quoi tu parles même en lisant ce que tu écris après...

Si on ne peux pas formaliser, c'est toi la banane, car tu admets ainsi implicitement affirmer des choses illogiques.

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 13:44
...c'est pas pour rien que je n'affirme rien.
Mais bien sûr que si que tu as affirmé. Et même que tu as affirmé une chose et son contraire. Tu as affirmé ¬(a => (a ∧ b)) et tu as affirmé ¬(a ≠> (a ∧ b)), et ce qui revient au même, tu as affirmé (a ≠> (a ∧ b)) et tu as affirmé (a => (a ∧ b)). Relis-toi bon Dieu !

Faut-il que je te cite une fois de plus ?

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 13:44
Quand je te dis qu'il n'y pas d'implication entre a et b c'est pareil que quand je te dis que je n'affirme pas a->b, je ne l'affirme pas. Je n'en fais pas une proposition logique.
C'est juste un constat.
De S=a.b on ne peut pas déduire a->b.
Oui, donc tu t'exprimes très mal, car si tu dis qu'il n'y pas d'implication entre a et b que tu le veuilles ou non, cela revient à dire qu'il y a une non-implication entre a et b. En disant cela, tu affirmes, peut-être sans le vouloir, mais tu l'affirmes, que a ≠> b. C'est comme ça. Si tu penses qu'on ne peut pas déduire de (a ∧ b) que (a => b) là par contre tu as tort car (a ∧ b) => (a => b), mais bon, si c'est ce que tu veux dire, alors tu t'exprimes comme un pied, car dans ce cas tu aurais dû écrire quelque chose comme : "(a ∧ b) => (a => b) ∨ (a ≠> b)" ou comme je le fais moi quand je n'affirme pas une chose : "E.B. : ¬T((a ∧ b) => (a => b))" ou encore quelque chose comme "((a ∧ b) => (a => b)) : ?". C'est pas si compliqué que ça quand même...

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 13:44
Toi, triple andouile, déduis tu de S=a.b que a->b ?
Non tu ne le fais pas, tu ne l'affirmes pas, c'est le couplet que tu m'as sorti sur l'équivalence entre P1 et P2.
Je n'en sais rien : Exaptator : ¬S((P1 => P2) ∧ (P2 => P1))
"Triple andouille" ? -------> Mais regarde toi un peu dans un miroir !

En effet je ne l'affirme pas, donc je n'écris pas des âneries à la différence de toi.

Comprends le bien : si je n'affirme pas une chose, je n'écris pas que je la nie - ce qui reviendrait en fait à affirmer le contraire de cette chose - ce que tu toi fais, j'écris simplement que je ne l'affirme pas.

Sache que (¬T(x) ∧ ¬T(¬x)) => ¬⊥ (¬⊥ : non contradictoire), et donc que ¬T(x) <≠> T(¬x).

Il n'y a rien de subjectif en cela, c'est factuel et formel.

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 13:44
Exaptator a écrit :En tout cas je ne l'affirme pas : Exaptator : ¬T((P1 => P2) ∧ (P2 => P1))
Est-ce donc à dire que tu affirmes le contraire ?
Absolument pas.

Comme je l'ai expliqué : ne pas tenir pour vraie une chose ou ne pas l'affirmer (ce devrait être la même chose...) ne revient pas du tout nécessairement à la nier.

Autrement dit :
  • ¬T(x) <≠> T(¬x)


Encadre là aussi celle-ci.

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 13:44
Au passage, mort de rire sur le je n'en sais rien, moi je sais qu'il n'y a pas de lien logique pertinent* entre le prochain pape et le prochain James Bond.
Bien non justement, tu n'en sais rien.

Là tu confonds S(¬LienP1-P2) et ¬S(LienP1-P2), car tu ne sais pas si ¬LienP1-P2, autrement dit : E.B. : ¬S(¬LienP1-P2) et donc, puisque tu tiens pour vrai que (¬LienP1-P2), cela signifie que tu crois que (¬LienP1-P2).

<=> E.B. : (¬S(¬LienP1-P2) ∧ T(¬LienP1-P2)) <=> E.B. : C(¬LienP1-P2)


Sache que :
  • ¬S(x) <≠> S(¬x)

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 13:44
*Il y en a des triviaux qui anéantissent ton ce ne sont pas des propositions logiques, du genre p2->(p1->p1), enfilage de perle qui t'irait à merveille.
Qu'est-ce que tu ne comprends pas dans : ((Pa => Pb) ∨ (Pb => Pa)) => ⊤ (⊤ : toujours vrai), donc quelques soient Pa et Pb si (Pa ∧ Pb) ?





____________

[EDIT : la partie soulignée.]

.
Dernière modification par Exaptator le 02 juin 2018, 18:18, modifié 1 fois.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4419
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Renoncer à ses croyances

#569

Message par Etienne Beauman » 02 juin 2018, 17:09

Exaptator a écrit :
02 juin 2018, 16:51
si tu dis qu'il n'y pas d'implication entre a et b que tu le veuilles ou non, cela revient à dire qu'il y a une non-implication entre a et b
Non.

Si la relation R entre a et b est R=a.b cette relation n'est pas une implication entre a et b, c'est une conjonction entre a et b.
R n'est pas une implication, c'est une conjonction, et dire que R n'est pas une implication ne revient pas à dire que c'est une non-implication, car ce n'est pas une non-implication, c'est une conjonction.

Si on ne peut dire d'une conjonction entre a et b que ce n'est pas une implication entre a et b, alors on ne peut discuter avec toi.

Si tu me redis une fois encore que j'affirme des trucs que je n'affirme pas, c'est over.
Je te passe en ignoré et tu trolleras tout seul.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#570

Message par Exaptator » 02 juin 2018, 18:38

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 17:09
Exaptator a écrit :
02 juin 2018, 16:51
si tu dis qu'il n'y pas d'implication entre a et b que tu le veuilles ou non, cela revient à dire qu'il y a une non-implication entre a et b
Non.

Si la relation R entre a et b est R=a.b cette relation n'est pas une implication entre a et b, c'est une conjonction entre a et b....
Tu peux tenter de te justifier autant que tu voudras, mais si tu affirmes que ¬(a => b), saches qu'en l'affirmant tu affirmes également de ce fait que (a ≠> b), étant donné que ¬(a => b) <=> (a ≠> b)).

Tu ne le sais peut-être pas, tu ne le comprends peut-être pas, tu ne le reconnaîtras probablement pas, mais c'est comme ça.

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 17:09
Si on ne peut dire d'une conjonction entre a et b que ce n'est pas une implication entre a et b, alors on ne peut discuter avec toi.
Ah mais je ne dis pas le contraire !

Mais hé ! Petit sophiste ! Ce n'est pas ce que tu disais plus haut et que je critique.


C'est certain : (a ∧ b) <≠> (a => b), cela dit : (a ∧ b) => (a => b)

La preuve :
____________________(a ∧ b) => (a => b)______________________
____________________ 1_1_1_1__1_1_1_______________________
____________________ 1_0_0_1__1_0_0_______________________
____________________ 0_0_1_1__0_1_1_______________________
____________________ 0_0_0_1__0_1_0_______________________


((a ∧ b) => (a ≠> b)) => ⊤ (⊤ : toujours vrai)

Etienne Beauman a écrit :
02 juin 2018, 17:09
Si tu me redis une fois encore que j'affirme des trucs que je n'affirme pas, c'est over.
Je te passe en ignoré et tu trolleras tout seul.
Non mais t'es taré ou quoi ?


Tu as écrit :
  • Etienne Beauman a écrit :
    02 juin 2018, 07:16
    Il n'y a pas d'implication entre a et S.
et
  • Etienne Beauman a écrit :
    02 juin 2018, 07:16
    Il n'y a pas de non-implication entre a et S.

Autrement dit : tu affirmes deux choses contradictoires, une vraie et sa négation.
.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4419
Inscription : 20 févr. 2011, 13:59
Localisation : France.

Re: Renoncer à ses croyances

#571

Message par Etienne Beauman » 02 juin 2018, 18:56

Exaptator a écrit :
02 juin 2018, 18:38
mais si tu affirmes que ¬(a => b),
Ciao !
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#572

Message par Exaptator » 02 juin 2018, 20:16

Inconséquence, déni, fuite.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 950
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: Renoncer à ses croyances

#573

Message par Exaptator » 03 juin 2018, 07:22

Tu déclares forfait alors ?

:mrgreen:
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9929
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: Renoncer à ses croyances

#574

Message par Nicolas78 » 04 juin 2018, 06:49

Je serait lui, je déclarait forfait. Si tu prend ça comme un combat, je voit même pas l’intérêt pour lui de continuer.
Tout ce qui sort d'un combat, c'est "qui est le plus fort/endurant", et pas "qui à raison".

De toute façon vous étiez entériné dans un échange ou ce qui était en jeu (la logique) était secondaire, ce qui était devenu important, c’était de sous-entendre que l'autre est plus con que soit...

Socrate 11
Messages : 113
Inscription : 06 août 2009, 13:13

Re: Renoncer à ses croyances

#575

Message par Socrate 11 » 04 juin 2018, 07:00

Il pleut et c'est mieux que rien . L'activité cérébrale maintient .

Pourrais-je pousser l'humour jusqu'à dire ... et faut pas lâcher le goulot .

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit