L'esprit du cerveau, l'immatériel

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4237
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#76

Message par 25 décembre » 22 mars 2018, 21:56

#73
par Dash » 22 mars 2018, 02:32
La conscience est immatérielle et existe à tous les niveaux de la matière.
Euh. À "tous les niveaux", ça veut dire quoi?

Et comment tu le sais? Pourquoi tu le saurais plus que nous tous?
La conscience est présente dans les atomes, dans les végétaux et les animaux et dans tout ce qui est matériel.
J'ai déjà écrit au sujet de niveaux de conscience, ceci n'était que le fruit de mes raisonnements et des déductions que je peut faire à partir de la conscience humaine.
Par la suite, on a trouvé la même idée développée par un scientifique.
Vantardise ou réalité, à vous de juger.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4237
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#77

Message par 25 décembre » 22 mars 2018, 22:01

#75 par Jean-Francois » 22 mars 2018, 08:38
Dash a écrit : ↑
22 mars 2018, 02:32
La conscience est immatérielle et existe à tous les niveaux de la matière.
Euh. À "tous les niveaux", ça veut dire quoi?
Il n'en sait rien
Si tu n'en sais rien, il n'est pas utile de faire de la désinformation avant même que je réponde à la question.
Soit tu es habile en désinformation, soit tu ne te souviens plus des explications du scientifique qui en a parlé ou bien soit tu est un idiot qui écrit des idioties.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4237
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#78

Message par 25 décembre » 22 mars 2018, 22:26

#74 par thewild » 22 mars 2018, 07:13
25 décembre a écrit : ↑
21 mars 2018, 21:28
Tu ne sais pas voir l'évidence [...]
Ou alors tu vois une évidence là où il n'y en a pas.
Dire que la conscience est immatérielle, c'est la solution de facilité. J'ai un corps matériel, j'ai un esprit immatériel, problème réglé merci et au revoir.
Mais c'est une affirmation sans aucun fondement. La vérité est probablement bien moins simple que ça.
Certaines personnes préfèrent croire en des choses fausses mais très faciles à comprendre plutôt que d'admettre qu'elles ne sont tout simplement pas capable de comprendre. Dans le cas de la conscience, personne n'est encore capable de comprendre la nature de ce phénomène, alors il n'y a vraiment pas de honte à admettre notre ignorance plutôt qu'à croire n'importe quelle explication simpliste.
Explication simpliste qui butte d'ailleurs assez vite sur des difficultés quand on creuse un peu le sujet.
Les scientifiques recherchent toujours la réponse la plus simple. Quand la réponse est compliquée, ils tentent de la simplifier.
Ce n'est pas une solution de facilité de parler de la conscience immatérielle, c'est la plus difficile à tenir face à des sceptiques. Je pourrais dire oui, oui à tout ce que vous dites, ça ce serait de la facilité. Quand Einstein à dit l'espace et le temps sont indissociables, c'était une chose simple à laquelle personne n'avait encore pensé. Cependant avec l'espace-temps il a su expliquer des choses qui semblaient très compliquées.
Tu dis: "la conscience, personne n'est encore capable de comprendre la nature de ce phénomène" . Avoir conscience c'est être capable d'obtenir une information que l'on peut décrypter de quelque chose mis en notre présence. Ce quelque chose peut être tout près ou très éloigné, du moment qu'il peut être perçu selon nos capacités.
Il reste que notre conscience est très limitée que beaucoup de réel peut nous toucher, nous influencer sans que l'on en ait conscience.

"Explication simpliste qui butte d'ailleurs assez vite sur des difficultés quand on creuse un peu le sujet." Si elle était simpliste elle serait facile à contredire par la méthode scientifique. Tu as le droit d'admettre ton ignorance mais tu n'a pas le droit de croire que tout le monde est comme toi.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4558
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#79

Message par Dash » 22 mars 2018, 23:59

25 décembre a écrit : 22 mars 2018, 21:56 La conscience est présente dans les atomes, dans les végétaux et les animaux et dans tout ce qui est matériel.
J'ai déjà écrit au sujet de niveaux de conscience, ceci n'était que le fruit de mes raisonnements et des déductions que je peut faire à partir de la conscience humaine.

Par la suite, on a trouvé la même idée développée par un scientifique.
Ben, s'il ne s'agit que d'idées/hypothèses de ta part et de celles d'un (seul) scientifique, pourquoi tu dis, sur un ton affirmatif « La conscience est... » au présent et non pas « serait » au conditionnel? Tu parles comme si c'était une vérité, un fait avéré incontestable. Tu causes comme un prof qui enseigne ou un gourou qui prétend savoir ce que nul ne peut prouver. Moi aussi j'en ai des idées et des déductions. Mais ce n'est pas pour autant qu'elles sont vraies (et même si un scientifique y pense aussi et le partage).
25 décembre a écrit : 22 mars 2018, 21:56Vantardise ou réalité, à vous de juger.
Ben, c'est surtout un schème courant qui consiste à croire une chose sans avoir de preuves (parce que l'idée nous plait) et/ou qui ne cadre pas avec tout le reste de ce qui est connu et à ensuite prétendre à tous les autres que c'est la « vérité vraie™ » parce que « MOI, je sais! »

Comme le dirait Wooden, c'est la meilleure façon de se tromper! :? Ou la moins bonne façon d'acquérir des connaissances. :?
25 décembre a écrit :Les scientifiques recherchent toujours la réponse la plus simple. Quand la réponse est compliquée, ils tentent de la simplifier.
Ce n'est pas une solution de facilité de parler de la conscience immatérielle, c'est la plus difficile à tenir face à des sceptiques. Je pourrais dire oui, oui à tout ce que vous dites, ça ce serait de la facilité
Tu confonds ici certaines notions, comme le principe de parcimonie/le rasoir d’Ockham, qui privilégie des explications simples (faute de preuves), d’avec la notion péjorative/connotée de « facilité » quand elle concerne le fait de ne pas vouloir fournir l’effort nécessaire pour obtenir un résultat quelconque. Et tu confonds et récupères maladroitement et de façon erronée ces notions afin de valoriser qu'il t'est difficile (euphémisme) de prouver tes idées (« conscience présente partout bla-bla-bla ») ce qui, par « contraposée », rendrait l'avis des scientifiques usants du principe de parcimonie/rasoir d'Ockham tributaire d'une paresse intellectuelle (voie de facilité) qui serait donc la cause les empêchant d'observer/déduire ce que toi tu arrives à observer/déduire.

Wow! C'est formidablement bien tordu comme récupération. J'ai connu une personne de mon entourage qui était doué, mais j'crois que tu viens de la battre à plate couture!

:clapclap: :incline:

« Métacognitivement parlant », tu te rends compte et réalises que c'est le procédé que ton esprit biaisé use pour inverser les rôles et te faire croire que c'est toi, en croyant ce qui te plait sans preuve, qui userais de la « voie difficile » et que ce serait les scientifiques/sceptiques, utilisant la méthode scientifique, qui useraient de la « voie de la facilité »? :roll:
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5015
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#80

Message par unptitgab » 23 mars 2018, 01:33

25 décembre a écrit : 22 mars 2018, 21:56 Par la suite, on a trouvé la même idée développée par un scientifique.
Vantardise ou réalité, à vous de juger.
Comme il vous l'a déjà été signalé vous faites une grosse erreur en croyant appuyer vos spéculations grâce à la théorie de l'information intégrée, vous avez beau vous en convaincre cela n'empêche que vos idées sont diamétralement opposées.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 2247
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#81

Message par LePsychoSophe » 23 mars 2018, 04:24

unptitgab a écrit : 23 mars 2018, 01:33
Comme il vous l'a déjà été signalé vous faites une grosse erreur en croyant appuyer vos spéculations grâce à la théorie de l'information intégrée, vous avez beau vous en convaincre cela n'empêche que vos idées sont diamétralement opposées.
un article sur la T2I a écrit :Il est quasiment impossible de répondre à ces questions si l'on ne peut mesurer la conscience. Fort heureusement, une théorie neuroscientifique de plus en plus partagée compte justement s'y atteler.
Source

Est-ce que les neurosciences ne sont pas des pseudo-sciences finalement? On blabate sur des théorisations sans fin... on dirait de la philo agrémentée de découvertes scientifiques...
Mr Koch semble aussi allumé que je l'étais.

Parce que conscience à Phi = - l'infini ne correspond plus à la notion même de conscience. Si on définit la conscience comme ce que l'on "capte", il y a bien une limite à cette définition. L'état de conscience nécessite un certain niveau d'organisation cellulaire et c'est encore le problème du continuum entre la conscience telle qu'on le vit et la fin de la conscience.
Ce qui est intéressant dans ce modèle c'est le continuum imaginé en Phi = un nombre correspondant à la conscience ordinaire jusqu'à un Phi zéro.

Pour intégrer de l'information qui donne lieu à une émergence consciente, il faut un certain niveau d'information. Il doit y avoir un seuil.

Encore une fois, j'ai l'impression que certains scientifiques (plus ou moins scientifiques d'ailleurs) se mettent à dériver gentiment vers des théorisations spirituelles issues d'un autre âge mais présenté en essayant de se raccrocher aux réalités scientifiques.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4586
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#82

Message par Wooden Ali » 23 mars 2018, 04:32

Dash a écrit :Ben, s'il ne s'agit que d'idées/hypothèses de ta part et de celles d'un (seul) scientifique, pourquoi tu dis, sur un ton affirmatif « La conscience est... » au présent et non pas « serait » au conditionnel? Tu parles comme si c'était une vérité, un fait avéré incontestable.
unptitgab a écrit :Comme il vous l'a déjà été signalé vous faites une grosse erreur
Une ? Ce "une" est bien singulier ! On gagnerait beaucoup de temps en signalant quand il ne commet pas une grossière erreur.

Il est le seul à ne pas se rendre compte de la vacuité de sa "théorie".
Son imperméabilité à toute critique argumentée et justifiée est hallucinante. Il n'y répond jamais. Il ne sait, tel un gourou, que pontifier et d'affirmer, ignorant le conditionnel qui sied à toute hypothèse. Lui, il sait ! :ouch:

Je ne vois que le père de la Métamatière pour rivaliser dans l'inconséquence.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 2247
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#83

Message par LePsychoSophe » 23 mars 2018, 05:10

25 décembre a écrit : 17 mars 2018, 00:18 Tu dis que les atomes sont plus ou moins comme des boules de billard.
L'ordinateur n'a rien de spirituel. Même la "femme" robot qui détient un passeport n'est qu'une machine programmée.
Nous ne sommes "que" des machines programmées.

A ce propos, petit reportage intéressant => envoyé spécial "robots de demain" du 11/01/2018
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5015
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#84

Message par unptitgab » 23 mars 2018, 05:20

LePsychoSophe a écrit : 23 mars 2018, 04:24 Parce que conscience à Phi = - l'infini ne correspond plus à la notion même de conscience. Si on définit la conscience comme ce que l'on "capte", il y a bien une limite à cette définition. L'état de conscience nécessite un certain niveau d'organisation cellulaire et c'est encore le problème du continuum entre la conscience telle qu'on le vit et la fin de la conscience.
Ce qui est intéressant dans ce modèle c'est le continuum imaginé en Phi = un nombre correspondant à la conscience ordinaire jusqu'à un Phi zéro.

Pour intégrer de l'information qui donne lieu à une émergence consciente, il faut un certain niveau d'information. Il doit y avoir un seuil.

Encore une fois, j'ai l'impression que certains scientifiques (plus ou moins scientifiques d'ailleurs) se mettent à dériver gentiment vers des théorisations spirituelles issues d'un autre âge mais présenté en essayant de se raccrocher aux réalités scientifiques.
Je ne cherchais pas dans ma remarque au Père Noël à prendre défense pour la TII, mais juste lui rappeler que la discussion avait déjà eu lieu et que la TII utilise une définition particulière de la conscience, finalement proche de l'étymologie du mot "avec savoir", qui serait la capacité d'un système à capté de l'information dans le flot d'information qu'il traverse. Ce qui n'a rien à voir avec ce que je pense percevoir de ce qu'affirme 25/12 concernant la conscience, qu'il n'a jamais clairement définie.
En très résumé la TII dit tout système est capable de conscience, en la définissant, à des niveaux variables, 25/12 affirme la conscience, sans la définir, est partout; ce qui n'a strictement rien à voir et ne peut donc servir à illustrer ses affirmations à l'emporte pièce.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

thewild
Messages : 2101
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#85

Message par thewild » 23 mars 2018, 07:09

25 décembre a écrit : 22 mars 2018, 22:26Les scientifiques recherchent toujours la réponse la plus simple. Quand la réponse est compliquée, ils tentent de la simplifier.
En effet, mais s'ils ne parviennent pas à simplifier la réponse de façon satisfaisante ils restent sur la réponse compliquée.
25 décembre a écrit : 22 mars 2018, 22:26Ce n'est pas une solution de facilité de parler de la conscience immatérielle, c'est la plus difficile à tenir face à des sceptiques.
Je ne parlais pas de difficulté à défendre, mais de difficulté à comprendre.
C'est une réponse simpliste facile à comprendre, mais difficile à défendre, évidemment ! Je crois que (presque) tout le monde avait compris.
"Explication simpliste qui butte d'ailleurs assez vite sur des difficultés quand on creuse un peu le sujet." Si elle était simpliste elle serait facile à contredire par la méthode scientifique.
Ce n'est pas parce qu'elle est simpliste qu'elle est facile à contredire. Souvent c'est même le contraire.
Mais si tu veux ma contradiction, la voilà : Si la conscience est immatérielle, comment peut-elle interagir avec le monde matériel ?
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23522
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#86

Message par Jean-Francois » 23 mars 2018, 08:07

LePsychoSophe a écrit : 23 mars 2018, 04:24Est-ce que les neurosciences ne sont pas des pseudo-sciences finalement? On blabate sur des théorisations sans fin... on dirait de la philo agrémentée de découvertes scientifiques...
Il ne faudrait quand même pas confondre le domaine parfaitement scientifique des neurosciences avec les abus que certains font des découvertes dans ce domaine. Oui, il y en a pour blablater et spéculer (probablement pas aussi facilement qu'un amateur peu éclairé comme [Vous l'savez], cependant) mais le domaine est scientifique.
Mr Koch semble aussi allumé que je l'étais
Koch se définit comme un esprit réductionniste romantique. Mais il est parfaitement conscient qu'il est facile de dire un peu n'importe quoi* (traduction perso d'une citation tirée de son bouquin, pour l'originale en anglais voir ici):
"Les gens admettent sans problème que des connaissances spécialisées sont nécessaires en physique nucléaire ou dialyse rénale. Mais laissez la conversation dériver vers [le sujet de] la conscience et tout le monde s'enflamme, partant de l'hypothèse que chacun peut avoir sa propre idée sur la question en l'absence de faits pertinents. Rien n'est plus éloigné de la vérité.
Une immense masse de connaissances sur le cerveau et l'esprit a été accumulée en psychologie, neurobiologie et médecine. Les efforts de plus de cinquante mille scientifiques spécialisés sur le cerveau et la cognition, de partout dans le monde, ajoutent des milliers d'études annuellement à cette vaste collection." (p.41)

Jean-François

* Sans même connaitre [Vous l'savez]... mais faut dire que ce dernier n'est pas le seul à adorer ses élucubrations.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 951
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#87

Message par Exaptator » 23 mars 2018, 08:24

L'esprit ? C'est-à-dire ? Que regroupe ce terme ?

Immatériel ? C'est-à-dire ?

Il faudrait déjà un peu mieux définir ces mots si l'on veux réfléchir aux questions qu'ils posent.

Le cerveau, bien oui, là c'est clair, on sait de plus en plus de quoi l'on parle quand on parle de cerveau.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique ou de pratiquer la méthode scientifique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
Vathar
Messages : 1014
Inscription : 23 sept. 2016, 09:41

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#88

Message par Vathar » 23 mars 2018, 09:13

Exaptator a écrit : 23 mars 2018, 08:24Il faudrait déjà un peu mieux définir ces mots si l'on veux réfléchir aux questions qu'ils posent.
Bonjour et bienvenue Exaptator.

La premiere regle d'un sujet de 25 Décembre, il est interdit de parler de définitions.
La seconde regle d'un sujet de 25 Décembre, il est interdit de parler de définitions.

C'est apparemment trop mainstream et un truc de fainéants.

Avatar de l’utilisateur
Lulu Cypher
Modérateur
Modérateur
Messages : 6319
Inscription : 24 avr. 2015, 22:30

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#89

Message par Lulu Cypher » 23 mars 2018, 09:40

Vathar a écrit : 23 mars 2018, 09:13 La premiere regle d'un sujet de 25 Décembre, il est interdit de parler de définitions.
Tu exagères un tipeu son truc lui c'est d'avoir inventé l'élastodéfinition ... concept flou, mal borné et au contenu fourre tout, capable de contenir tout et surtout son contraire

Et Dieu dit : « que Darwin soit »
------------------------------
Les animaux sont moins intolérants que nous : un cochon affamé mangera du musulman (P. Desproges)
------------------------------
Attention ce post est susceptible (lui-aussi) de contenir des traces d'humour. L'auteur tient à signaler qu'il décline toute responsabilité quant aux conséquences de leurs mésinterprétations.

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4237
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#90

Message par 25 décembre » 23 mars 2018, 10:31

#79 par Dash » 22 mars 2018, 23:59

Ben, s'il ne s'agit que d'idées/hypothèses de ta part et de celles d'un (seul) scientifique, pourquoi tu dis, sur un ton affirmatif « La conscience est... » au présent et non pas « serait » au conditionnel? Tu parles comme si c'était une vérité, un fait avéré incontestable. Tu causes comme un prof qui enseigne ou un gourou qui prétend savoir ce que nul ne peut prouver. Moi aussi j'en ai des idées et des déductions. Mais ce n'est pas pour autant qu'elles sont vraies (et même si un scientifique y pense aussi et le partage).
Tu as tout a fait raison je suis trop affirmatif, je devrais écrire: Je pense que ... , mais l'on va me reprocher le "je"
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4237
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#91

Message par 25 décembre » 23 mars 2018, 11:08

#79 par Dash » 22 mars 2018, 23:59

Wow! C'est formidablement bien tordu comme récupération. J'ai connu une personne de mon entourage qui était doué, mais j'crois que tu viens de la battre à plate couture!

« Métacognitivement parlant », tu te rends compte et réalises que c'est le procédé que ton esprit biaisé use pour inverser les rôles et te faire croire que c'est toi, en croyant ce qui te plait sans preuve, qui userais de la « voie difficile » et que ce serait les scientifiques/sceptiques, utilisant la méthode scientifique, qui useraient de la « voie de la facilité »?
Merci pour ton appréciation même si c'est l'inverse d'un compliment.

Je contredit seulement ton énoncé qui dit que j'utilise la facilité. La méthode scientifique est elle aussi difficile parce que contraignante dans ses démonstrations. Ce qui est facile c'est de faire accepter les conclusions. Tous nous croyons les scientifiques parce qu'ils ont fait leurs preuves dans les domaines physique.
Par contre tu ne sembles pas croire à la communication instantanée entre deux particules intriquées.
Parler de la relation entre l'immatériel et le matériel demande de croire à l'immatériel comme on croit au matériel. Certains scientifiques mettent en doute l'existence de la matière, elle ne serait qu'une perception due à notre incapacité de prendre conscience de la réalité.

Les sceptiques défendent peut-être une position matérialiste qui n'existe pas.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4237
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#92

Message par 25 décembre » 23 mars 2018, 11:18

#81 par LePsychoSophe » 23 mars 2018, 04:24

Est-ce que les neurosciences ne sont pas des pseudo-sciences finalement? On blabate sur des théorisations sans fin... on dirait de la philo agrémentée de découvertes scientifiques...
Mr Koch semble aussi allumé que je l'étais.

Parce que conscience à Phi = - l'infini ne correspond plus à la notion même de conscience. Si on définit la conscience comme ce que l'on "capte", il y a bien une limite à cette définition. L'état de conscience nécessite un certain niveau d'organisation cellulaire et c'est encore le problème du continuum entre la conscience telle qu'on le vit et la fin de la conscience.
Ce qui est intéressant dans ce modèle c'est le continuum imaginé en Phi = un nombre correspondant à la conscience ordinaire jusqu'à un Phi zéro.

Pour intégrer de l'information qui donne lieu à une émergence consciente, il faut un certain niveau d'information. Il doit y avoir un seuil.

Encore une fois, j'ai l'impression que certains scientifiques (plus ou moins scientifiques d'ailleurs) se mettent à dériver gentiment vers des théorisations spirituelles issues d'un autre âge mais présenté en essayant de se raccrocher aux réalités scientifiques.
Dénigrer les auteurs n'est pas une démonstration qu'ils ont tort.
Pourquoi dit tu que: "L'état de conscience nécessite un certain niveau d'organisation cellulaire" pourquoi la conscience serait elle limitée au vivant. Toutes les particules subatomiques contiennent des informations.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4237
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#93

Message par 25 décembre » 23 mars 2018, 11:21

#88 par Vathar » 23 mars 2018, 09:13

La premiere regle d'un sujet de 25 Décembre, il est interdit de parler de définitions.
C'est quoi une définition, tu devrais être plus précis.
Merci de votre réponse intelligente

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 951
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#94

Message par Exaptator » 23 mars 2018, 12:48

Vathar a écrit : 23 mars 2018, 09:13
Exaptator a écrit : 23 mars 2018, 08:24Il faudrait déjà un peu mieux définir ces mots si l'on veux réfléchir aux questions qu'ils posent.
Bonjour et bienvenue Exaptator.
Merci, je découvre.
Vathar a écrit : 23 mars 2018, 09:13 La premiere regle d'un sujet de 25 Décembre, il est interdit de parler de définitions.
La seconde regle d'un sujet de 25 Décembre, il est interdit de parler de définitions.
Ah bien ça c'est gênant !

J'ai vu qu'on parlait aussi de conscience....

Bref. Sans définition précise autant aller se coucher.

De quoi parle-t-on alors ici ?
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique ou de pratiquer la méthode scientifique pour croire.

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4237
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#95

Message par 25 décembre » 24 mars 2018, 00:17

#94 par Exaptator » 23 mars 2018, 12:48

Ah bien ça c'est gênant !

J'ai vu qu'on parlait aussi de conscience....

Bref. Sans définition précise autant aller se coucher.
Je croyais que les définitions étaient dans les dictionnaires et que le contexte du paragraphe entourant le mot pouvait t'aider à choisir la bonne. Si tu ne la trouve pas ta définition essaie en une et je te dirai si c'est de celle là que je parle.
J'ai déjà donné le sens précis de certains mots que j'utilise, on m'a dit de me fier aux dictionnaires.

La conscience selon Alessendro cité par Nicolas dans les massage # 32 est: La conscience est un processus rendu possible par l’intégration de l’activité neuronale dans le noyau dynamique réentrant.
Selon le message #78: Avoir conscience c'est être capable d'obtenir une information que l'on peut décrypter de quelque chose mis en notre présence. Ce quelque chose peut être tout près ou très éloigné, du moment qu'il peut être perçu selon nos capacités.

Voici définition partielle de l'immatériel: message #72 L'immatériel serait de l'information qui n'a pas besoin de voyager pour être accessible. L'immatériel à cette propriété parce qu'il n'est pas soumis au temps. Par contre tout comme les ondes ont besoins d'un récepteur pour décoder et rendre l'information qu'elle transporte utile, Des portions d'informations immatérielle sont décodées par chacun des éléments de matière simple ou complexe selon sa capacité. Si les particules intriquées se communiquent de l'information, ce genre d'information ne m'est pas accessible en tant qu'être humain. (Sauf par le biais de machines ou de théories)

Avant d'aller te coucher y a t'il un autre mot dont tu ne connais pas la signification.
Merci de votre réponse intelligente

alessandro pendesini
Messages : 87
Inscription : 30 déc. 2017, 16:36

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#96

Message par alessandro pendesini » 24 mars 2018, 04:31

Notre cerveau –que cela nous plaise ou pas- n’est pas objectif mais projectif ! Il n’est pas « instructionniste » mais « opportuniste »…Il n’a pas évolué pour décrire la Réalité mais pour éviter d’être bouffé par des tigres à dents de sabre, il y a 2 millions d’années….Il nous fait croire que seulement les choses matérielles ou solides sont indiscutablement des choses et ignore les fluctuations électromagnétiques ou ondes qu’il considère d’irréelles....L’auto tromperie inconsciente est une caractéristique évidente de l’humain !
Un petit rappel historique :
-Newton--------------->ESPACE TEMPS PARTICULES -Faraday Maxwell--->ESPACE TEMPS CHAMPS PARTICULES
-Einstein 1905------->ESPACE-TEMPS CHAMPS PARTICULES
-Einstein 1015------->CHAMPS COVARIANTS PARTICULES
-Physique quantique----->ESPACE-TEMPS CHAMPS QUANTIQUES
-Gravité quantique-->CHAMPS QUANTIQUES COVARIANTS

De quoi le monde est-il fait ? (nous fait remarquer Carlo Rovelli ) D’un seul ingrédient : de champs quantiques covariants.
La réponse est simple : les particules sont des quanta de champs quantiques ; la lumière est formée des quanta d’un champ ; l’espace n’est qu’un champ, lui aussi quantique ; et le temps naît à partir des processus de ce même temps. Autrement dit le monde est entièrement fait de champs quantiques. Ces champs ne vivent pas dans l’espace -temps ; ils vivent, pour ainsi dire, les uns sur les autres : des champs sur des champs. L’espace et le temps que nous percevons à grande échelle sont l’image floue et approchée d’un de ces champs quantiques : le champ gravitationnel. Les champs qui vivent sur eux-mêmes, sans besoin d’un espace-temps pour leur servir de substrat, et capables d’engendrer eux-mêmes l’espace-temps, sont appelés champs quantiques covariants. La substance dont le monde est fait s’est radicalement simplifiée ces dernières années. Le monde, les particules, l’énergie, l’espace et le temps ne sont que la manifestation d’un seul genre d’entité : les champs quantiques covariants. Ils représentent la meilleure description que nous avons aujourd’hui de l’apeiron, la substance primordiale qui forme le tout, conçue par le premier savant et premier philosophe, Anaximandre.

Questions à 10.000 $ : qu’est-ce-que l’immatériel ? A-t-on pu démontrer son (in)existence ? Le vide en physique quantique, par ex, est-il immatériel ?

Avatar de l’utilisateur
25 décembre
Messages : 4237
Inscription : 30 avr. 2015, 23:43

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#97

Message par 25 décembre » 24 mars 2018, 12:13

#96 alessandro pendesini » 24 mars 2018, 04:31

C'est une vision révolutionnaire mais acceptable de nos jours à cause de l'évolution des connaissances. L'apeiron n'était qu'une vision philosophique non démontrable.
Quand je dis acceptable je ne pense pas qu'une majorité de gens soient capables d'accepter cette vision du monde où tout n'est illusion à cause de notre incapacité à prendre conscience de la réalité qui nous entoure.
Malgré cette vision du réel, je vais continuer à manger les légumes dans mon assiette.
Merci de votre réponse intelligente

Igor
Messages : 3439
Inscription : 04 déc. 2010, 20:39

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#98

Message par Igor » 24 mars 2018, 12:36

alessandro pendesini a écrit : 24 mars 2018, 04:31Le monde, les particules, l’énergie, l’espace et le temps ne sont que la manifestation d’un seul genre d’entité : les champs quantiques covariants. Ils représentent la meilleure description que nous avons aujourd’hui de l’apeiron, la substance primordiale qui forme le tout...
Ce que vous dites est intéressant. Personnellement, ça me fait penser à ça. https://www.youtube.com/watch?v=rgc_LRjlbTU

Surtout si on accepte l'idée que l'échiquier est un champ lui aussi (un champ de bataille). ;)

alessandro pendesini
Messages : 87
Inscription : 30 déc. 2017, 16:36

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#99

Message par alessandro pendesini » 24 mars 2018, 13:38

« Malgré cette vision du réel, je vais continuer à manger les légumes dans mon assiette »……
25 Decembre:
J’aurais tendance à dire « malgré cette INTERPRETATION du réel……. je vais continuer à manger les légumes dans mon assiette »…
....Autrement dit, plus de 99% de …vide ! :mefiance:
Cependant si l’essentiel de ce qui constitue la biosphère, homme inclus, les étoiles, les planètes, l’air, etc…n’est que du vide (ce qui n’est pas une illusion, pure fantaisie ou invention de notre cognition), notre cerveau reste contre-intuitif, il n’a pas le choix- et nous dit le contraire !
Cela ne nous empêche pas de « manger les légumes » comme vous soulignez, d’écouter la musique, d’apprécier certaines œuvres d’art, s’intéresser à la science et se poser des questions…, boire (modérément) du bon vin et nous sentir bien « chez soi » et en bonne compagnie, (du moins pour tous ceux et celles à qui la chance sourit et que j’espère nombreux!)….C’est (peut-être) ça le «miracle » de notre existence qui rend la vie parfois passionnante…... ;)

Avatar de l’utilisateur
Exaptator
Messages : 951
Inscription : 23 mars 2018, 07:41

Re: L'esprit du cerveau, l'immatériel

#100

Message par Exaptator » 25 mars 2018, 16:27

25 décembre a écrit : 24 mars 2018, 00:17
#94 par Exaptator » 23 mars 2018, 12:48

Ah bien ça c'est gênant !

J'ai vu qu'on parlait aussi de conscience....

Bref. Sans définition précise autant aller se coucher.
Je croyais que les définitions étaient dans les dictionnaires et que le contexte du paragraphe entourant le mot pouvait t'aider à choisir la bonne. Si tu ne la trouve pas ta définition essaie en une et je te dirai si c'est de celle là que je parle.
J'ai déjà donné le sens précis de certains mots que j'utilise, on m'a dit de me fier aux dictionnaires.
Non, il faut définir les termes que l'on emploie quand justement il y a plusieurs définitions possibles. Ce n'est pas aux autres de deviner dans quel sens un mot est employé.
Et il n'y a aucun mal à définir un mot autrement que comme il est défini dans un dictionnaire, si ce dont on parle est proche d'un concept existant mais assez différent pour que cela soit précisé.

Perso, je suis souvent obligé de définir moi-même tel ou tel mot, ne trouvant pas de définitions adaptées parmi celles que je connais et trouve dans les dicos à portée de mains. Cela arrive quand le mot en question correspond à un concept trop vague.

En mathématique chaque concept est clairement défini et un terme utilisé correspond à un concept et un concept à un mot ou à une formule. Dans ce cas tout est clair, pas besoin de redéfinir. Mais dès que l'on sort des maths ou des notions communes, bien il faut définir si l'on veut être sérieux.

Les gens qui pensent que toutes les définitions qui se trouvent dans les dictionnaires sont parfaites et exactes sont nécessairement des imbéciles.

25 décembre a écrit : La conscience selon Alessendro cité par Nicolas dans les massage # 32 est: La conscience est un processus rendu possible par l’intégration de l’activité neuronale dans le noyau dynamique réentrant.
Je ne comprends pas "noyau dynamique réentrant".

25 décembre a écrit : Selon le message #78: Avoir conscience c'est être capable d'obtenir une information que l'on peut décrypter de quelque chose mis en notre présence. Ce quelque chose peut être tout près ou très éloigné, du moment qu'il peut être perçu selon nos capacités.
Ah bien ça ce n'est pas ce que j'appelle "conscience". Cette définition correspond plutôt selon moi au concept de "perceptions-reconnaissances", lesquelles ne sont pas nécessairement conscientes dans le sens que j'entends.

Pour moi la conscience est un "apparaître subjectif". Deux mots pour en définir un, je peux difficilement faire plus dense.

25 décembre a écrit : Voici définition partielle de l'immatériel: message #72 L'immatériel serait de l'information qui n'a pas besoin de voyager pour être accessible. L'immatériel à cette propriété parce qu'il n'est pas soumis au temps. Par contre tout comme les ondes ont besoins d'un récepteur pour décoder et rendre l'information qu'elle transporte utile, Des portions d'informations immatérielle sont décodées par chacun des éléments de matière simple ou complexe selon sa capacité. Si les particules intriquées se communiquent de l'information, ce genre d'information ne m'est pas accessible en tant qu'être humain. (Sauf par le biais de machines ou de théories)

Avant d'aller te coucher y a t'il un autre mot dont tu ne connais pas la signification.
Dialectiquement parlant : immatériel c'est simplement "ce qui n'est pas matériel". Or, cette définition que tu donnes ne me va pas pour deux raisons :
- 1) En bonne logique, si ce qui est matériel a les caractéristiques de ce qui est définit comme tel, alors ce qui n'est pas matériel n'est pas nécessairement dépourvu de l'ensemble de ces caractéristiques prise une à une. Il se pourrait même en principe que cela les possède toutes, plus d'autres que ne posséderait pas matière.
- 2) Très peu de gens savent objectivement parlant et de manière approfondie ce qu'est la matière.

______

alessandro pendesini a écrit : 24 mars 2018, 04:31 De quoi le monde est-il fait ? (nous fait remarquer Carlo Rovelli ) D’un seul ingrédient : de champs quantiques covariants.
La réponse est simple : les particules sont des quanta de champs quantiques ; la lumière est formée des quanta d’un champ ; l’espace n’est qu’un champ, lui aussi quantique ; et le temps naît à partir des processus de ce même temps. Autrement dit le monde est entièrement fait de champs quantiques. Ces champs ne vivent pas dans l’espace -temps ; ils vivent, pour ainsi dire, les uns sur les autres : des champs sur des champs. L’espace et le temps que nous percevons à grande échelle sont l’image floue et approchée d’un de ces champs quantiques : le champ gravitationnel. Les champs qui vivent sur eux-mêmes, sans besoin d’un espace-temps pour leur servir de substrat, et capables d’engendrer eux-mêmes l’espace-temps, sont appelés champs quantiques covariants. La substance dont le monde est fait s’est radicalement simplifiée ces dernières années. Le monde, les particules, l’énergie, l’espace et le temps ne sont que la manifestation d’un seul genre d’entité : les champs quantiques covariants. Ils représentent la meilleure description que nous avons aujourd’hui de l’apeiron, la substance primordiale qui forme le tout, conçue par le premier savant et premier philosophe, Anaximandre.
C'est une manière intéressante de présenter le réel physique. Si Carlo Rovelli a raison, il n'existerait en soi que des interactions de champs, ce qui rejoint ma vision des choses. J'ajoute que s'il a raison, il n'y a pas de changement en soi : l'écoulement du temps, le mouvement et les identités ne seraient que des apparences liées à la cognition.
>>>>> Il n'existerait fondamentalement que des relations entre possibles en soi (à distinguer de ceux que nous jugeons tels. Ces possibles en soi seraient mutuellement compatibles, empêchés qu'ils sont par aucun autres. Un possible en soi ne serait jamais seul, il serait nécessairement un élément d'une trame les incluant tous, non localement et non temporellement, hors de l'espace et du temps.

alessandro pendesini a écrit : Questions à 10.000 $ : qu’est-ce-que l’immatériel ? A-t-on pu démontrer son (in)existence ? Le vide en physique quantique, par ex, est-il immatériel ?
Je te fais la même réponse qu'a 25 décembre.

.
Une croyance c'est une affirmation que l'on tient pour vraie mais qui peut être fausse. Pas besoin de bosser la logique ou de pratiquer la méthode scientifique pour croire.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit