Les biais cognitifs, un avantage?

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3548
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Les biais cognitifs, un avantage?

#1

Message par Dash » 29 mars 2018, 01:13

Tiens, puisqu'on cause de AI, de cerveau, de biais et de logique/rationalité dans certains thread présentement, voici une vision intéressante (et à contre courant, dans un sens, concernant les biais) dans ce livre qui vient tout juste de paraitre :

Les erreurs du cerveau : un super-pouvoir (Oui, je sais, le titre! J'ai craint un émule de joseph Murphy moi aussi, mais...)


Le résumé dispo sur Amazone.fr:

« LE NOUVEAU PHÉNOMÈNE DE VULGARISATION SCIENTIFIQUE VENU D'ALLEMAGNE

De nos jours, nous sollicitons notre cerveau en permanence. Nous sommes bombardés d'informations : nous téléphonons, écrivons des e-mails, surfons sur Internet... tout cela en même temps. Notre concentration est mise à rude épreuve, nous rendant distraits, négligents et imprécis. De fait, nous commettons inévitablement des erreurs. Mais l'imperfection humaine n'est pas une tare, bien au contraire ! Henning Beck entre dans les coulisses de la structure biologique la plus complexe au monde, le cerveau, et nous montre que nous devons être reconnaissants envers ces défauts qui n'en sont pas vraiment. Il nous amène à considérer comme une force ce qui, à première vue, est une faiblesse.

Il nous enseigne pourquoi il est précieux d'oublier l'histoire d'un livre afin d'en retenir le plus important ; pourquoi il vaut mieux avoir une mémoire défectueuse qu'une absence de mémoire ; ou encore pourquoi il faut apprendre à s'ennuyer pour mieux se connecter au monde. Croire au pouvoir de l'erreur, c'est encourager les " oublis intelligents ". Se tromper, c'est développer notre créativité, améliorer notre concentration, renforcer nos prises de décision – ce à quoi ne parviendra jamais l'intelligence artificielle, même dans cent ans. L'erreur nous pousse à nous réinventer, nous mène sur des chemins que nous n'aurions pas empruntés autrement... et nous rend supérieurs à n'importe quelle machine.
»


C'est une amie qui m'a envoyé un lien, sachant mon intérêt pour ces sujets. Je n'en sais pas plus (que le résumé) pour l'instant, mais j'ai trouvé la page de l'auteur (qui possède bien un doctorat en neurosciences) :

http://www.henning-beck.com/english/

Je vais me laisser tenter. J'suis curieux d'observer son approche/vision concernant l'exploitation, à notre avantage, des biais cognitifs (mon interprétation, selon le résumé du livre).

Des avis~impressions, à chaud?
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3548
Inscription : 06 mai 2009, 08:40
Localisation : Montréal

Re: Les biais cognitifs, un avantage?

#2

Message par Dash » 29 mars 2018, 01:17

Une conférence vidéo Tedx de l'auteur du livre :

What is a Thought? How the Brain Creates New Ideas | Henning Beck
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit