La paralysie du sommeil

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
Lisza-mtp
Messages : 1
Enregistré le : 02 avr. 2018, 18:51

La paralysie du sommeil

#1

Message par Lisza-mtp » 03 avr. 2018, 08:32

Bonjour chers lecteurs

J'ai 18ans et je voulais aborder le sujet des histoire paranormal et qui on eu des experience mystique.

Depuis mon enfance j'ai des paralysie du sommeil avec divers sensation et je me pose beaucoup de questions.

Sa a commencé quand j'étais enfant, quand j'allais dormir je me trouver paralyse je voyer des lumière dans ma chambre je flotter au dessus de mn corps je faisais des reve qui av leurs tellement réelle, je ferait le tours de l'appartement et je me rendormer ...

Puis à mes douze ans et plus mes paralysie devenu de plus en plus flippant , je sentait que on me carreser je penser même à des choses ... que je prefere pas dire tellement coquine bref je me laisser faire vue que j'avais l'habitude.. Mais c'était de plus en plus bizar je me sentais carreser puis j'étais comme dans un état de bien être puis il y avais tj la température à fond que j'avais tout temps très chaud mais je pouvait pas bouger et puis je m'endors direct aprer ...

A mes 14ans je résister de plus en plus a mes paralyse et je commencer à plus me laisser faire et c'est la que j'ai compris que j avais à faire à une force je ressente de plus en plus de sensations comme l'impression de tomber du 33eme étage en chute libre ou de vibrations même les 2 à la fois parfois, je me suis dit que j'étais posséder par un esprit masculin et qui ne compter pas me laisser comme sa , j'ai fait des recherches sur internet ou on parle de démon amoureux ect que j'avais étais soit disant vendu mais que j'ai était racheter chps koi ... Et toujous a 14ans c'est au milieu de la nuit j'avais chaud alors j'ai enlever la couette, jai changé de position sur le dos et même pas 1 min aprer je me trouver paralyse je me suis dit que je vais me laisser faire pour voir et j'ai penser " Tu me veux koi" et c la mon corps cest mis à vibrer et avec la sensation de chute.. et puis jai senti pénétration et un orgasme puissants alors que j'étais vierge sa à durer plus 1min env et il m'a sodomise par la suite et il es partie... J'ai préféré en parler à personne et oublier je m'en voulez et me disais que jetais manipuler et que je pouvait rien faire et que je devaite accepter ce qui m'arrive voilà.

Jai emménager à 16ans avec mon copain dans un appartement et depuis mes paralysie sont tj la même aujourd'hui. .. Sauf que j'ai de plus en plus peur car j'ai reçu des coup dans le ventre un jours, des douleur au genoux, j'étais paralysé et mes dents se sont mis à grincer et je pouvait rien faire... Des hallucinantion ou il yavais un clown avec des rire d'enfant... c vriment flippant

Actuellement à mes 18ans j'ai toujours la paralysie sa m'arrive 3fois par semaine, au début de l'année j'ai eu en 5 jours plus de 30 pdsl j'ai remarqué que sa m'arrive que quand mn copain dort ou le matin quande il part travailler le rituel du matin la paralysie du sommeil je suis fréquenment visiter tres souvent .

Je voulait des avis merci

Avatar du membre
Vathar
Messages : 810
Enregistré le : 23 sept. 2016, 09:41

Re: La paralysie du sommeil

#2

Message par Vathar » 03 avr. 2018, 09:46

Bonjour et bienvenue sur le forum.

Comme je peux plus ou moins garantir qu'on va vous recommander de voir un médecin, psychologue ou spécialiste du sommeil, et considérant que vous avez abordé la question dans votre précédent message en disant que les médecins ne servaient à rien, j'imagine qu'on peut commencer par attaquer cet angle. Avez-vous consulté un spécialiste ou envisagez-vous de le faire?
et puis jai senti pénétration et un orgasme puissants alors que j'étais vierge sa à durer plus 1min env et il m'a sodomise par la suite et il es partie... J'ai préféré en parler à personne et oublier je m'en voulez et me disais que jetais manipuler et que je pouvait rien faire et que je devaite accepter ce qui m'arrive voilà.

Jai emménager à 16ans avec mon copain dans un appartement et depuis mes paralysie sont tj la même aujourd'hui. .. Sauf que j'ai de plus en plus peur car j'ai reçu des coup dans le ventre un jours, des douleur au genoux, j'étais paralysé et mes dents se sont mis à grincer et je pouvait rien faire... Des hallucinantion ou il yavais un clown avec des rire d'enfant... c vriment flippant
Je conçois qu'il puisse s'agit d'expériences horrifiantes mais avez vous constaté la moindre séquelle physique? Réaliser que vous vous réveillez sans séquelles malgré le cauchemar vécu pourra vous aider à relativiser et approcher la chose sous un angle médical et non mystique.

Et en dernier lieu, dans votre propre intérêt, faites un petit effort sur l'orthographe. Meme si ce n'est pas votre fort, vous pouvez toujours éviter les abréviations et, si possible, utiliser un correcteur. Ce n'est pas bien grave sur ce forum mais vous aidera dans d'autres domaines.


Avatar du membre
Vathar
Messages : 810
Enregistré le : 23 sept. 2016, 09:41

Re: La paralysie du sommeil

#4

Message par Vathar » 03 avr. 2018, 10:36

Attention cependant à ne pas alarmer lisza-mtp. C'est une piste possible, et certainement l'une des plus alarmantes, mais il existe néanmoins de nombreux cas plus anodins.

On en revient au premier conseil qu'on puisse donner : consulter des professionnels de la santé

Avatar du membre
LoutredeMer
Messages : 4970
Enregistré le : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La paralysie du sommeil

#5

Message par LoutredeMer » 03 avr. 2018, 11:02

Vathar a écrit :
03 avr. 2018, 10:36
Attention cependant à ne pas alarmer lisza-mtp. C'est une piste possible, et certainement l'une des plus alarmantes, mais il existe néanmoins de nombreux cas plus anodins.

On en revient au premier conseil qu'on puisse donner : consulter des professionnels de la santé
Bien sur. Perso je n'ai pas d'avis sur les causes (sauf l'avis que ces agresseurs ne sont pas réels). D'ailleurs je trouve que le sondage n'est pas vraiment probant. D'un autre coté, il est important que Lisza s'informe. Il peut y avoir beaucoup de causes différentes, notamment physiques : contractions fortes et répétées, ou affection gynécologique provoquant des douleurs (endométriose?). Il peut y avoir un lien avec la religion inculquée et les tabous, souci neurologique, traumatismes, ou d'autres causes...

Il est intéressant de constater que comme dans les NDE il y a des invariants : la vieille femme revient souvent, la poitrine comprimée ("présence d'un être imaginaire assis sur la poitrine) etc.

Je suis en train de regarder cette vidéo (Le mystère de la chose) où il me semble que la démarche scientifique est privilégiée. (je n'en suis qu'à la 2ème)

Avatar du membre
LoutredeMer
Messages : 4970
Enregistré le : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La paralysie du sommeil

#6

Message par LoutredeMer » 03 avr. 2018, 13:29

Loutre a écrit : Je suis en train de regarder cette vidéo (Le mystère de la chose) où il me semble que la démarche scientifique est privilégiée. (je n'en suis qu'à la 2ème)
Moui, bof, la vidéo est partiale : "La science prétend que..." plus du sensationalisme (ne prends pas peur, Lisza). Le positif c'est qu'elle montre que les sujets qui en ont la possibilité vont se faire étudier dans des centres d'étude du sommeil, ce que tu devrais faire, entre autres en en parlant tout d'abord à ton médecin qui t'orientera et te fera peut etre faire un bilan de santé, et t'enverra aussi en parler à des spécialistes. Ces scientifiques t'informeront de l'avancée des recherches sérieuses en ce domaine.

Ce que j'ai noté de la vidéo :

2 mécanismes distincts >> au niveau des neurotransmetteurs du cerveau : le sommeil empeche le réveil.
Arrive souvent en MOR (stade du sommeil paradoxal où les yeux bougent)
Personne assise sur la poitrine : en réalité, difficultés à respirer. Présence de personnages : besoin de concrétiser, de voir la chose>> personnification.
evp (enregistrements audio) Rien de probant. Explications des bruits : interférences magnétiques.
Attention à la manipulation biaisée des religieux qui recrutent : "Je crois que cette chose te fait subir tout cela parce que ta foi n'est pas assez vigoureuse. Tu dois la renforcer."
2 ou 3 personnes interrogées ont vécu des violences auparavant.
Voir si le sujet est somnambule.

Avatar du membre
LePsychoSophe
Messages : 963
Enregistré le : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La paralysie du sommeil

#7

Message par LePsychoSophe » 03 avr. 2018, 14:59

Les conseils dans les messages précédents sont effectivement excellents et bienveillants.
Je ne rajouterai rien en terme de conseils.

J'ai pensé à un "documentaire" sur le sujet => here <=

Très sensationnaliste, il s'agit davantage d'une flopée de témoignages que d'un documentaire. Finalement nous pourrions résumer ce phénomène à un dysfonctionnement mental transitoire. Est-il d'origine psychologique et/ou neurologique?

Cela reste surprenant tout de même. Quand l'imaginaire et le réel sont confondus. C'est un état de forte modification de la conscience.

Je serais intéressé de savoir si la psychothérapie a un rôle à jouer là-dedans.

Néanmoins, je pense que dans le domaine de l'interprétation paranormale, mystique et spirituelle, certains doivent allonger les théorisations...


_____________________________________________________________________________________________________________________________

Plus sérieux que le "documentaire" plus hollywoodien que réel, j'ai fait une rapide lecture de quelques articles scientifiques :
- il y aurait un lien (encore mal compris) avec le Syndrome de Stress Post-Traumatique (PTSD)
- un lien avec les troubles anxieux et plus particulièrement avec le Trouble Panique
- il n'y a pas de lien avec la schizophrénie
- pas de lien avec un traitement psychiatrique
- Les thérapies cognitives et comportementales ;) auraient un effet sur les paralysies du sommeil car elles ont un effets sur les troubles anxieux.
- il existerait une TCC spécifique des paralysie du sommeil mais il manquerait des données scientifiques d'évaluation sur les effets.
- un lien avec la qualité subjective du sommeil, donc il faudrait augmenter la qualité subjective du sommeil (hygiène de vie : "Sleep hygiene education is intended to improve sleep initiation and maintenance, through interventions such as adjusting bedroom temperature, avoiding alcohol close to bedtime, and going to bed and waking up at similar times each day"...).

Dan Denis, Christopher C. French, Alice M. Gregory,
A systematic review of variables associated with sleep paralysis,
Sleep Medicine Reviews,
Volume 38,
2018,
Pages 141-157,
ISSN 1087-0792,
https://doi.org/10.1016/j.smrv.2017.05.005.
(http://www.sciencedirect.com/science/ar ... 9217301120)
Keywords: Sleep paralysis; Isolated sleep paralysis; Parasomnia; REM sleep; Sleep disruption; Intruder; Incubus; Felt presence

_____________________________________________________________________________________________________________________________
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar du membre
LePsychoSophe
Messages : 963
Enregistré le : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La paralysie du sommeil

#8

Message par LePsychoSophe » 03 avr. 2018, 15:35

LoutredeMer a écrit :
03 avr. 2018, 11:02


Il est intéressant de constater que comme dans les NDE il y a des invariants : la vieille femme revient souvent, la poitrine comprimée ("présence d'un être imaginaire assis sur la poitrine) etc.
J'ai également pensé aux NDEs mais plus particulièrement aux OBEs et à la jonction temporo-pariétale => cela est abordé dans cet article. Notamment l'hallucination autoscopique.
Les formes humanoïdes ne seraient qu'une image de notre corps halluciné (projetée vers l'extérieur, l'imaginaire faisant irruption dans le réel... oupps :oops: c'est trop psychanalytique ça ;) , m'enfin, ils diraient pareil sans localisation neurologique...).
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Dany
Messages : 2239
Enregistré le : 09 févr. 2004, 17:44

Re: La paralysie du sommeil

#9

Message par Dany » 04 avr. 2018, 09:12

LDM a écrit :Il est intéressant de constater que comme dans les NDE il y a des invariants : la vieille femme revient souvent, la poitrine comprimée ("présence d'un être imaginaire assis sur la poitrine) etc.

Je suis en train de regarder cette vidéo (Le mystère de la chose) où il me semble que la démarche scientifique est privilégiée. (je n'en suis qu'à la 2ème)
Faut quand-même que quelqu'un te dises que personne ne peut voir ta vidéo, le lien n'est pas bon.

Ca n'intéresse pas grand monde on dirait, comme sujet... même pas Lisza-mtp, qui n'a pas l'air trop tracassée, dans le fond.
Elle s'en sort bien dans son astral et elle a plutôt tendance à voir le bon côté de la chose (sexy, même si c'est un peu "flippant"). Je pense qu'on ne risque pas de la voir souvent, comme quasiment tous les djeuns paralysés du sommeil, qui posent leur petit message à l'orthographe approximative et puis s'en vont...

Avatar du membre
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6467
Enregistré le : 23 sept. 2008, 14:54

Corrigé.

#10

Message par Cartaphilus » 04 avr. 2018, 09:31

Dany a écrit :
04 avr. 2018, 09:12
LDM a écrit :Il est intéressant de constater que comme dans les NDE il y a des invariants : la vieille femme revient souvent, la poitrine comprimée ("présence d'un être imaginaire assis sur la poitrine) etc.

Je suis en train de regarder cette vidéo (Le mystère de la chose) où il me semble que la démarche scientifique est privilégiée. (je n'en suis qu'à la 2ème)
Faut quand-même que quelqu'un te dises que personne ne peut voir ta vidéo, le lien n'est pas bon.
Merci, corrigé.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar du membre
Vathar
Messages : 810
Enregistré le : 23 sept. 2016, 09:41

Re: Corrigé.

#11

Message par Vathar » 04 avr. 2018, 09:34

Cartaphilus a écrit :
04 avr. 2018, 09:31
Dany a écrit :
04 avr. 2018, 09:12
LDM a écrit :(...)
Faut quand-même que quelqu'un te dises que personne ne peut voir ta vidéo, le lien n'est pas bon.
Merci, corrigé.
Cartaphiloutre démasqué?

Avatar du membre
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6467
Enregistré le : 23 sept. 2008, 14:54

Re: Corrigé.

#12

Message par Cartaphilus » 04 avr. 2018, 09:49

Vathar a écrit :
04 avr. 2018, 09:34
Cartaphilus a écrit :
04 avr. 2018, 09:31
Cartaphiloutre démasqué?
Simple correction pour la bonne tenue du forum... et pour mériter mes hénaurmes émoluments de modérateur.
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Florence
Messages : 9591
Enregistré le : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Corrigé.

#13

Message par Florence » 04 avr. 2018, 10:30

Cartaphilus a écrit :
04 avr. 2018, 09:49

Simple correction pour la bonne tenue du forum... et pour mériter mes hénaurmes émoluments de modérateur.
Le tarif a changé, ou le Tiẽnvau égale toujours deux Tuloras ?
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Dany
Messages : 2239
Enregistré le : 09 févr. 2004, 17:44

Re: La paralysie du sommeil

#14

Message par Dany » 04 avr. 2018, 10:30

Cartaphilus a écrit :Simple correction pour la bonne tenue du forum... et pour mériter mes hénaurmes émoluments de modérateur.
Merci.

Au vu du début (du moins) de ces vidéos, on comprend tout de suite pourquoi les gens qui sont éventuellement sujets au phénomène ne risquent pas de désangoisser en regardant ça : musique qui se veut terrorisante, ambiance de mort, images mystérieuse et sombres,... ça craint. :a5:

C'est dommage, dans le sens où ces vidéos deviennent formatrices. C'est à dire que le jeune paralysé du sommeil qui en prend connaissance va reproduire ces schémas anxiogènes ad libitum. Alors qu'avec de la modération, il est possible de transformer l'affaire en rêve lucide... ce qui permet de rajouter des années à sa vie en expériences oniriques passionnantes, sans compter les implications psychologiques et philosophiques.

Je suis d'accord pour les invariants, mais il est possible de les adapter et de leur ôter un maximum de caractère angoissant.

Prenons le "simple exemple" de tomber du 33ième étage : il est parfaitement possible d'atterrir comme une plume ou de faire une ressource digne d'un planeur, dans un rêve lucide. Mais ça demande une pratique de tous les jours et surtout de faire le ménage dans sa vie, dans ses angoisses, dans son ego et d'adopter une attitude pragmatique. Malheureusement, ce n'est manifestement pas l'envie des djeuns qui passent par ici pour raconter leur histoire. Ce qu'ils veulent, c'est renforcer ce moule à la fois d'angoisse et d'excitation qu'ils se sont forgé, se sentant, disons, légitimés par toutes ces vidéos stéréotypées.

Sinon, nous avons au moins deux spécialistes du "rêve lucide" (nous le dirons comme ça parce qu'il il y un consensus concernant l'appellation et que ça me va très bien) sur ce forum : il y a Raphaël et (très modestement)... moi. :mrgreen:

Avatar du membre
LoutredeMer
Messages : 4970
Enregistré le : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La paralysie du sommeil

#15

Message par LoutredeMer » 04 avr. 2018, 11:53

Cartaphilus a écrit :
04 avr. 2018, 09:31
Dany a écrit :
04 avr. 2018, 09:12
Faut quand-même que quelqu'un te dises que personne ne peut voir ta vidéo, le lien n'est pas bon.
Merci, corrigé.
Merci à vous :)

Le Psychosophe a écrit :Plus sérieux que le "documentaire" plus hollywoodien que réel, j'ai fait une rapide lecture de quelques articles scientifiques :
- il y aurait un lien (encore mal compris) avec le Syndrome de Stress Post-Traumatique (PTSD)
- un lien avec les troubles anxieux et plus particulièrement avec le Trouble Panique
- il n'y a pas de lien avec la schizophrénie
- pas de lien avec un traitement psychiatrique
- Les thérapies cognitives et comportementales ;) auraient un effet sur les paralysies du sommeil car elles ont un effets sur les troubles anxieux.
- il existerait une TCC spécifique des paralysie du sommeil mais il manquerait des données scientifiques d'évaluation sur les effets.
- un lien avec la qualité subjective du sommeil, donc il faudrait augmenter la qualité subjective du sommeil....
Ca me semble sensé. Sauf pour "pas de lien avec un traitement psychiatrique". Le Lexomyl provoque ce genre de rêve très glauque, j'en ai fait les frais (non en traitement mais en prises ponctuelles de courte durée) : Visite d'Incube une fois, rêves imbriqués, nombreux cauchemars). C'est inscrit dans les effets secondaires. Il reste à savoir si le Lexomyl provoque la tendance ou bien s'il accentue une tendance déjà existante.

Les formes humanoïdes ne seraient qu'une image de notre corps halluciné (projetée vers l'extérieur, l'imaginaire faisant irruption dans le réel... oupps :oops: c'est trop psychanalytique ça ;) , m'enfin, ils diraient pareil sans localisation neurologique...).
Je ne l'interprète pas pareillement. La région temporo-pariétale serait d'après eux la zone de différentiation esthétique établissant les préférences sexuelles.
We specifically propose that this perceived intruder is the result of a hallucinated projection of the genetically “hard-wired” body image (homunculus), in the right parietal region; namely, the same circuits that dictate aesthetic and sexual preference of body morphology.

Quand j'y repense, cette vieille femme est souvent présente. On la retrouve dans le comité d'accueil d'une NDE d'un hindou si je me souviens bien (en lien avec leur croyance en ce comité décisionnel au crépuscule de la vie). Moi-meme j'ai révé des 3 Parques après le décès de ma grand-mère, qui m'ont fait une peur bleue car elles tenaient davantage des Harpies.


Dany a écrit : Prenons le "simple exemple" de tomber du 33ième étage : il est parfaitement possible d'atterrir comme une plume ou de faire une ressource digne d'un planeur, dans un rêve lucide. Mais ça demande une pratique de tous les jours et surtout de faire le ménage dans sa vie, dans ses angoisses, dans son ego et d'adopter une attitude pragmatique
Plus jeune, j'ai appris à voler dans mes rêves. Je devais dans le rêve faire de l'auto-suggestion pour "être dans un état d'esprit positif pour voler". Là je décollais à la verticale et j'ai fait de magnifiques vols planés en rêve :fee:. J'ai aussi appris à crier (bouche fermée) pour me réveiller si un cauchemar est insupportable.

Malheureusement, ce n'est manifestement pas l'envie des djeuns qui passent par ici pour raconter leur histoire. Ce qu'ils veulent, c'est renforcer ce moule à la fois d'angoisse et d'excitation qu'ils se sont forgé, se sentant, disons, légitimés par toutes ces vidéos stéréotypées.
Oui j'ai vu plusieurs interventions sans suitede ce type ici. Je pense qu'ils ne trouvent pas ici la réponse qu'ils espèrent. Il y a aussi très probablement un sentiment de honte qui doit intervenir. J'ajoute que c'est tellement fort qu'on a du mal à croire que ce n'est pas réel. Du coup peut etre pensent-ils qu'on ne les prend pas assez au sérieux. Lorsque j'ai rêvé de cet incube, j'ai mis plusieurs jours à réussir à me convaincre qu'il n'était pas réel (je l'ai vu assis au bout de mon lit au réveil).

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22098
Enregistré le : 03 sept. 2003, 02:39

Re: La paralysie du sommeil

#16

Message par Jean-Francois » 04 avr. 2018, 12:13

LoutredeMer a écrit :
04 avr. 2018, 11:53
Le Lexomyl provoque ce genre de rêve très glauque, j'en ai fait les frais (non en traitement mais en prises ponctuelles de courte durée) : Visite d'Incube une fois, rêves imbriqués, nombreux cauchemars). C'est inscrit dans les effets secondaires
Le Lexomyl prouve l'existence de créatures démoniaques ou diaboliques? Prendre un comprimé appelle un copain incube, deux une succube?

Qui, moi? Parti... :D

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Dany
Messages : 2239
Enregistré le : 09 févr. 2004, 17:44

Re: La paralysie du sommeil

#17

Message par Dany » 04 avr. 2018, 12:31

Ah, mais j'ai une grande pratique des succubes :nana: ...malheureusement c'est terminé pour moi la lucidité nocturne.

Depuis l'âge de 45 ans, j'ai perdu petit à petit la capacité d'entrer en rêve lucide. C'est peut être l'âge, parce que ça coïncide progressivement avec une certaine perte de mémoire, une perte de clarté et de rappel du rêve. Ca coïncide avec une perte de clarté dans la vie diurne aussi. C'est à dire que mon "champs de conscience" se rétréci, je peine à traiter l'information totale de mes perceptions, donc je suis obligé de négliger une partie de cette information (comme toute personne de mon âge, je pense. Ni plus ni moins).
Il me reste des apnées du sommeil sévère, je dors avec un compresseur. :(
Je suis d'ailleurs persuadé que certains de mes rêves les plus angoissants (ceux que je ne parvenais pas à "lucidifier") se passaient pendant ces apnées. Il y a tout un domaine d'études à créer à propos du rêve lucide... Steven Laureys, peut être ?

Dany
Messages : 2239
Enregistré le : 09 févr. 2004, 17:44

Re: La paralysie du sommeil

#18

Message par Dany » 04 avr. 2018, 13:02

LDM a écrit :J'ajoute que c'est tellement fort qu'on a du mal à croire que ce n'est pas réel.
Mais, c'est réel ! :fume:

Tout dépend de ce qu'on entend par "la réalité". Depuis tout jeune, j'ai bien compris que la réalité à la papa, ça n'existe pas et je m'en trouve très bien comme ça... mais malheureusement, c'est difficilement communicable et la sémantique peine à rendre compte de la chose.

Alors que vaut t'il mieux dire à un ado qui est victime de paralysie du sommeil ? Je souligne victime, parce que la différence est importante entre un ado émotif qui ne gère rien et qui prend tous les symboles qu'il perçoit dans son rêve au premier degré et un ado moins influençable qui, lui, peut encaisser le phénomène sur la durée.
Pour un ado qui ne gère pas, donc, il vaut mieux parier sur le "pas réel", pour essayer de le rassurer. Mais c'est quand même un beau gâchis... pour une raison qu'il m'est impossible de verbaliser de manière convaincante. Tant pis. :(

Avatar du membre
LoutredeMer
Messages : 4970
Enregistré le : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La paralysie du sommeil

#19

Message par LoutredeMer » 04 avr. 2018, 14:30

Dany a écrit :
04 avr. 2018, 12:31
Depuis l'âge de 45 ans, j'ai perdu petit à petit la capacité d'entrer en rêve lucide.
Déjà elle a 18 ans. Si on lui dit qu'on en a 45, elle va nous prendre pour des momies et fera encore plus de cauchemars.

Oui bon, je continue demain, là je suis mûre (fatigue) :a2:

Avatar du membre
LePsychoSophe
Messages : 963
Enregistré le : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La paralysie du sommeil

#20

Message par LePsychoSophe » 04 avr. 2018, 14:49

Dany a écrit :
04 avr. 2018, 10:30


Sinon, nous avons au moins deux spécialistes du "rêve lucide" (nous le dirons comme ça parce qu'il il y un consensus concernant l'appellation et que ça me va très bien) sur ce forum : il y a Raphaël et (très modestement)... moi. :mrgreen:
J'ai pratiqué pendant un temps mais j'étais pas très doué. Disons que j'étais pas assez assidu. Mais c'est l'expérience la plus incroyable à vivre. Si je pouvais le faire à volonté sans tout l'attirail d'exercice... ça serait génial.

Je me disais qu'en tant qu'expérience récréative cela valait mieux que tous les trips de toutes les drogues les plus "fun".

Il a fallu que je teste cet expérience pour croire tout ce que je lisais sur les forums dédiés.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar du membre
LePsychoSophe
Messages : 963
Enregistré le : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La paralysie du sommeil

#21

Message par LePsychoSophe » 04 avr. 2018, 14:53

LoutredeMer a écrit :
04 avr. 2018, 11:53
Sauf pour "pas de lien avec un traitement psychiatrique". Le Lexomyl provoque ce genre de rêve très glauque, j'en ai fait les frais (non en traitement mais en prises ponctuelles de courte durée) : Visite d'Incube une fois, rêves imbriqués, nombreux cauchemars). C'est inscrit dans les effets secondaires. Il reste à savoir si le Lexomyl provoque la tendance ou bien s'il accentue une tendance déjà existante.

Ce ne sont pas à proprement parler des rêves car vous voyez normalement l'environnement réel imprégné d'hallucinations visuels et auditives.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar du membre
LePsychoSophe
Messages : 963
Enregistré le : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La paralysie du sommeil

#22

Message par LePsychoSophe » 04 avr. 2018, 15:09

LoutredeMer a écrit :
04 avr. 2018, 11:53


Les formes humanoïdes ne seraient qu'une image de notre corps halluciné (projetée vers l'extérieur, l'imaginaire faisant irruption dans le réel... oupps :oops: c'est trop psychanalytique ça ;) , m'enfin, ils diraient pareil sans localisation neurologique...).
Je ne l'interprète pas pareillement. La région temporo-pariétale serait d'après eux la zone de différentiation esthétique établissant les préférences sexuelles.
We specifically propose that this perceived intruder is the result of a hallucinated projection of the genetically “hard-wired” body image (homunculus), in the right parietal region; namely, the same circuits that dictate aesthetic and sexual preference of body morphology.
"This hallucination may arise due to a disturbance in the multisensory processing of body and self at the temporoparietal junction."

Probablement que vous parlez de la région temporale et que je parlais de la jonction temporo-pariétale et àmha, ce ne sont pas les mêmes zones.

Vous l'interpréterez comment?
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar du membre
LePsychoSophe
Messages : 963
Enregistré le : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La paralysie du sommeil

#23

Message par LePsychoSophe » 04 avr. 2018, 15:24

LoutredeMer a écrit :
04 avr. 2018, 11:53



Quand j'y repense, cette vieille femme est souvent présente. On la retrouve dans le comité d'accueil d'une NDE d'un hindou si je me souviens bien (en lien avec leur croyance en ce comité décisionnel au crépuscule de la vie). Moi-meme j'ai révé des 3 Parques après le décès de ma grand-mère, qui m'ont fait une peur bleue car elles tenaient davantage des Harpies.

Je ne connais pas l'invariant de la vieille femme... Je connaissais plutôt les humanoïdes allongés (comme des ombres, noir uniforme) qui s'avancent vers le dormeur. Et parfois avec des messages horribles (comme dans les hallucinations auditives de la SCHZ). C'est arrivé à la femme d'un ami. Jeune maman, elle vit ce "cauchemar" où elle est éveillée paralysée et voyant la chambre dans laquelle elle est et elle voit cet humanoïde s'approcher d'elle et lui dire à l'oreille : "on va venir enlever ton fils..." avec une voix bien flippante... :shock:

C'est particulier, ce qui me surprend c'est surtout les invariants...
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar du membre
LePsychoSophe
Messages : 963
Enregistré le : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La paralysie du sommeil

#24

Message par LePsychoSophe » 04 avr. 2018, 15:34

Dany a écrit :
04 avr. 2018, 12:31
Ah, mais j'ai une grande pratique des succubes :nana: ...malheureusement c'est terminé pour moi la lucidité nocturne.

Depuis l'âge de 45 ans, j'ai perdu petit à petit la capacité d'entrer en rêve lucide. C'est peut être l'âge, parce que ça coïncide progressivement avec une certaine perte de mémoire, une perte de clarté et de rappel du rêve. Ca coïncide avec une perte de clarté dans la vie diurne aussi. C'est à dire que mon "champs de conscience" se rétréci, je peine à traiter l'information totale de mes perceptions, donc je suis obligé de négliger une partie de cette information (comme toute personne de mon âge, je pense. Ni plus ni moins).
Il me reste des apnées du sommeil sévère, je dors avec un compresseur. :(
Je suis d'ailleurs persuadé que certains de mes rêves les plus angoissants (ceux que je ne parvenais pas à "lucidifier") se passaient pendant ces apnées. Il y a tout un domaine d'études à créer à propos du rêve lucide... Steven Laureys, peut être ?
Il y a déjà les allemands sur le coup. Arte a fait un documentaire dessus. Une équipe au moins bosse bien là-dessus.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Dany
Messages : 2239
Enregistré le : 09 févr. 2004, 17:44

Re: La paralysie du sommeil

#25

Message par Dany » 04 avr. 2018, 16:22

LePsychoSophe a écrit :Ce ne sont pas à proprement parler des rêves car vous voyez normalement l'environnement réel imprégné d'hallucinations visuels et auditives.
On peut discuter de la terminologie. Mais les somnambules sont conscients (plus ou moins) de l'environnement et perçoivent d'autres trucs. Techniquement, ils rêvent.
De même des chamanes qui officient perçoivent l'assemblée et en même temps hallucinent visuellement leurs "pouvoirs". Selon eux, ils sont en état de rêve... c'est leur réalité augmentée. ;)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : switch