Page 9 sur 14

Re: La décroyance.

Publié : 12 juin 2018, 15:52
par Nicolas78
Wooden Ali a écrit :Le plus marrant est qu'il parle des chrétiens comme si il en était un représentant.
Oui ! Mais le pire, c'est qu'il dit lui même qu'il existe plusieurs ecole de pensées, et qu'il est pas représentatif.
Mais sont style fait effectivement penser à ca.
Prétendre être le porte-parole de 3 milliards et demi d'individus, ça vous pose un homme, non ?
C'est ce qui arrive à pas mal de croyants aux combats politisés...y'en n'a même quelque uns aux plus hautes fonctions étatiques des pays du globe.
Mais Aggée est plus simple que cela, au fond, sincèrement, je pense qu'il est gentil. Juste un peut manipulateur, mais c'est pas tjr incompatible.
La réalité est qu'il n'en représente (plutôt mal) qu'une fraction sectaire et bigote dont l'aspect caricatural sert plutôt de repoussoir que d'exemple.Aussi bien pour les sceptiques, agnostiques, athées ... que pour d'autres chrétiens.
Ce qui est ironique hein ? :)
C'est pour ça qu'il est la amha. Après, je suis pas dans sa tète...par-contre lui pense être dans la nôtre. Jusqu'au point ou il invente ce qu'on lui dit selon son filtre.

Re: La décroyance.

Publié : 12 juin 2018, 17:36
par Florence
Nicolas78 a écrit :
12 juin 2018, 15:52
[en réponse à - Wooden Ali" : Le plus marrant est qu'il parle des chrétiens comme si il en était un représentant.

Oui ! Mais le pire, c'est qu'il dit lui même qu'il existe plusieurs ecole de pensées, et qu'il est pas représentatif.
Mais sont style fait effectivement penser à ca.
Nuance: comme le dit Wooden, il se pose en représentant des "vrais chrétiens", à savoir la petite fraction de gens qui partagent son interprétation limitée, biaisée et tendancieuse de la chrétienté.
Mais Aggée est plus simple que cela, au fond, sincèrement, je pense qu'il est gentil. Juste un peut manipulateur, mais c'est pas tjr incompatible.
L'angélisme, Nicolas, c'est mignon mais extrêmement délétère, car ça permet à ce genre de personnages de se dédouaner à bon compte. Gentil il n'est certainement pas. Manipulateur (mauvais en ce qui concerne toute personne disposant de plus de 2 neurones fonctionnels) certainement, et c'est essentiellement incompatible.

C'est pour ça qu'il est la amha. Après, je suis pas dans sa tète...par-contre lui pense être dans la nôtre. Jusqu'au point ou il invente ce qu'on lui dit selon son filtre.
tout en nous accusant de ce dont il est coupable ... ;)

Re: La décroyance.

Publié : 12 juin 2018, 20:06
par Nicolas78
Il n'y à point d'angélisme dans mes propos, je pense. Aggée ne me semble pas être une mauvaise personne, et il me parait plus être victime de ses croyances et de sa femme (du moins de ses sentiments pour elle, mais peut-être plus) qu'autre chose. Après, il est vrais que "gentil" était peut-être un peut abusé, dans le sens ou "j'en sais rien en fait" :mrgreen:
Et je pense qu'on peut être quelqu'un de manipulateur (ou pratiquer la manipulation souvent) sans être une mauvaise personne.
Je manipule moi même en quelques occasions. Ce qui, je pense, ne fait pas de moi quelqu'un d’intrinsèquement ou globalement mauvais. Ni de bon...c'est vrai :lol:
De plus, parmi les gens qui manipulent sans cesses, je pense qu'une partis sont des gens qui on de gros problème de confiance en eux. Mais je ne doute pas que pour d'autres, il s'agit simplement de rentrer dans al tète des gens pour obtenir un truc malhonnêtement, ou pour coloniser leurs croyances. Pour d'autres encore, je pense qu'ils s'en rendent compte difficilement. Je veut dire, complexifier un problème, chercher des "excuses" ce n'est pas toujours faire de l'angélisme (même si ça peut).

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 02:40
par Wooden Ali
Une chose est sûre, la façon qu'il a de "dialoguer" est irrespectueuse et malhonnête. S'il est gentil, ce n'est pas le genre de gentil que je fréquente.
Ce wannabe Pére de Foucauld n'est pas le premier serial fucker à s'être lassé du butinage sexuel. Ça serait même plutôt la règle, déclin hormonal oblige. Ceux qui choisissent la fidélité envers leur partenaire peuvent le faire et s'y tenir pour de simples raisons de respect de leurs engagements pris et d'assumer librement et pleinement leurs responsabilités. Pour de vraies raisons morales, autrement dit.

Ils peuvent aussi le faire, comme Aggée, pour faire plaisir au p'tit Jésus ou par la trouille de la géhenne éternelle. Ceux là sont des handicapés des relations humaines, obligés d'obéir un maître pour faire quelque chose de bien.

Devinez qui est exemplaire et qui ne l'est pas ?

Pour un prosélyte qui croit avoir atteint le VéritéTM, il est très préjudiciable de faire plutôt pitié qu'envie ! Son combat est sans issue.

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 03:42
par Chanur
C'est ma minute pédante. :a6:
Cogite Stibon a écrit :
12 juin 2018, 08:06
Nicolas78 a écrit :
12 juin 2018, 05:02
La manipulation des simples d'esprit semble être le péché capital des croyants... :lol:
Des prosélytes, pas des croyants.
Dans le prosélytisme, Le mot "prosélyte" désigne l'élève, et non le maître. Du latin ecclésiastique proselytus, et du grec προσήλυτος prosêlutos, « nouveau venu (dans un pays) ».


@ JSL: Merci pour le mot "ignostique" que je ne connaissais pas et que j'ai découvert grâce à toi.

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 04:52
par Nicolas78
Wooden a écrit :Une chose est sûre, la façon qu'il a de "dialoguer" est irrespectueuse et malhonnête. S'il est gentil, ce n'est pas le genre de gentil que je fréquente.
C'est ça :a1:
Ce wannabe Pére de Foucauld n'est pas le premier serial fucker à s'être lassé du butinage sexuel. Ça serait même plutôt la règle, déclin hormonal oblige.
Image

:a2:
Ceux qui choisissent la fidélité envers leur partenaire peuvent le faire et s'y tenir pour de simples raisons de respect de leurs engagements pris et d'assumer librement et pleinement leurs responsabilités. Pour de vraies raisons morales, autrement dit.

Ils peuvent aussi le faire, comme Aggée, pour faire plaisir au p'tit Jésus ou par la trouille de la géhenne éternelle. Ceux là sont des handicapés des relations humaines, obligés d'obéir un maître pour faire quelque chose de bien.
Amha, c'est plus complexe dans la tète d'Aggée. Mais c'est une remarque qui pousse pas mal ça. Soyez bon pour Jésus, aimez votre prochains comme vous même car Jésus l'a dit...t'imagine, ca veut dire que les non-croyants sont mauvais et n'aiment personne ?! :lol:
Non...c'est juste que quand la religion s'empare de cela, elle garantie sont pouvoir aussi bien sociale que politique...

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 07:17
par Cogite Stibon
Chanur a écrit :
13 juin 2018, 03:42
Dans le prosélytisme, Le mot "prosélyte" désigne l'élève, et non le maître. Du latin ecclésiastique proselytus, et du grec προσήλυτος prosêlutos, « nouveau venu (dans un pays) ».
:a7: Tu m'apprends quelque chose, là. Ça fait des années que je fais le contresens.
Nicolas78 a écrit :
13 juin 2018, 04:52
Soyez bon pour Jésus, aimez votre prochains comme vous même car Jésus l'a dit...t'imagine, ca veut dire que les non-croyants sont mauvais et n'aiment personne ?! :lol:
C'est quand même grosso modo le propos général d'Aggée. Soit on aime (dans son couple) de la façon qu'il prescrit, soit on est le "serial fucker" égoïste qu'il était.

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 09:08
par MaisBienSur
Aggée a écrit :
11 juin 2018, 15:08
En tant qu’ancien dragueur, donc avant mon mariage, j’ai largement testé des relations basées sur le mensonge, l’abus de confiance, la tricherie, la déloyauté, ce ne sont absolument pas des rapports humains épanouissants, je peux le confirmer, il n’est d’ailleurs pas rare que des relations adultères aboutissent à des comparutions devant une cours d’assises.
:ouch:

On peut avoir de multiples partenaires sans devoir mentir, et être dans le mensonge au sein de son mariage sans avoir de relation adultère !

Et pour te citer:

des relations basées sur le mensonge, l’abus de confiance, la tricherie, la déloyauté, ce ne sont absolument pas des rapports humains épanouissants

Je trouve que ça représente bien beaucoup de couples mariés que je connais :a2:

Le respect, on l'a ou on ne l'a pas...
Sinon je devrais comprendre que tu ne respectes pas les femmes autre que la tienne ?

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 09:29
par Nicolas78
Cogite a écrit :C'est quand même grosso modo le propos général d'Aggée. Soit on aime (dans son couple) de la façon qu'il prescrit, soit on est le "serial fucker" égoïste qu'il était.
La définition même du nombrilisme.
Je conçoit que chaque humain observe et analyse le monde selon ses propres filtres, pas de pb. Et parce-que chacun n'est l'acteur que de lui même, y chercher sont intérêt personnel avant tout est un comportement normal. Mais chez lui, aucun effort de fait...rien qui pourrait lui servir à échanger avec nous. Comme un paradoxe.
Il est resté le même d'avant sa conversion, il est juste passé un tout petit peut plus haut.
Image

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 10:40
par JSL
Chanur a écrit :
13 juin 2018, 03:42
@ JSL: Merci pour le mot "ignostique" que je ne connaissais pas et que j'ai découvert grâce à toi.
Avec plaisir. :chapeau:

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 10:59
par JSL
Cogite Stibon a écrit :
13 juin 2018, 07:17
C'est quand même grosso modo le propos général d'Aggée. Soit on aime (dans son couple) de la façon qu'il prescrit, soit on est le "serial fucker" égoïste qu'il était.
Le raisonnement fallacieux du faux dilemme est à la base (pour pas dire le premier mécanisme) du dogme religieux. Soit tu te comportes comme je le dis et tu iras au paradis, soit tu iras en enfer.
Et c'est d'autant plus magique que c'est bien évidemment invérifiable puisque nous n'avons pas accès à la conclusion. Si encore on pouvait statuer, c'est à dire vérifier si oui ou non, en suivant les préceptes de l'Eglise on accède au paradis, mais nous n'avons pas la hotline au bout du fil.

D'ailleurs on pourrait carrément contester le postulat. Bon ok si je fais ça je vais au paradis. Mais c'est quoi le paradis au juste ? Je veux bien signer mais je veux au moins savoir de quoi il s'agit. Parce que si ça se trouve, c'est nul le paradis.

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 11:17
par Inso
JSL a écrit :
13 juin 2018, 10:59
Et c'est d'autant plus magique que c'est bien évidemment invérifiable puisque nous n'avons pas accès à la conclusion. Si encore on pouvait statuer, c'est à dire vérifier si oui ou non, en suivant les préceptes de l'Eglise on accède au paradis, mais nous n'avons pas la hotline au bout du fil.
La hotline, c'est pas plutôt pour l'enfer ? :lol:
ok, je sors ...

Inso

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 11:47
par Florence
Nicolas78 a écrit :
13 juin 2018, 09:29
Il est resté le même d'avant sa conversion, il est juste passé un tout petit peut plus haut.
... et vu sa description de lui-même avant sa conversion, le qualifier de "gentil" implique de porter des lunettes arc-en-ciel par dessus des lentilles roses ;)

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 12:34
par Nicolas78
C'est pas faux. Disons alors qu'il n'est pas bien méchant (enfin, je le connait pas hein) :a2: ;)

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 12:54
par Cogite Stibon
Aggée a écrit :
11 juin 2018, 15:08
il n’est d’ailleurs pas rare que des relations adultères aboutissent à des comparutions devant une cours d’assises.
Si, c'est très rare. Ce que vous dites est factuellement faux, et c'est très simple à vérifier. Vous vous trompez de plusieurs ordres de grandeur

Il n' y a qu'environ 3 000 procès d'assise chaque année, toutes causes confondues, alors que sur les plus de 20 millions de personnes mariées, plus de 30% ont déjà été infidèles.

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 13:06
par LoutredeMer
Aggée, à part le fait de vouloir racoler chaque nouvel arrivant ici, te faire régulièrement mettre une raclée fait-il partie d'un chemin de croix que tu t'es assigné par conviction? :interro:

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 13:25
par JSL
Il a peut-être pris la passion du Christ un peu trop au pied de la lettre. :ouch:

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 13:28
par Aggée
Mon intention n’était pas de préciser un ordre de grandeur, j’ai personnellement connu, dans mon entourage, des personnes qui ont commis des crimes passionnels, même 2 sur 20 ans, pour moi ce n’est pas rare, enfin comprenons nous, je n’ai jamais prétendu que ce type d’assassinat était généralisé, d’ailleurs vous devriez vous aussi relativiser vos chiffres en lisant ceci.
https://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgiq ... ique.dhtml

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 13:38
par Aggée
LoutredeMer a écrit :
13 juin 2018, 13:06
Aggée, à part le fait de vouloir racoler chaque nouvel arrivant ici, te faire régulièrement mettre une raclée fait-il partie d'un chemin de croix que tu t'es assigné par conviction? :interro:
Quelle raclée LoutredeMer, feriez-vous de la propagande ou de l’effet d’annonce, moi je n’éprouve aucun impact et je vous assure, je sais de quoi je parle, j’ai fait de la boxe ,je pense que je n’ai pas votre susceptibilité. ;)

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 13:56
par JSL
Aggée a écrit :
13 juin 2018, 13:28
Mon intention n’était pas de préciser un ordre de grandeur, j’ai personnellement connu, dans mon entourage, des personnes qui ont commis des crimes passionnels, même 2 sur 20 ans, pour moi ce n’est pas rare, enfin comprenons nous, je n’ai jamais prétendu que ce type d’assassinat était généralisé, d’ailleurs vous devriez vous aussi relativiser vos chiffres en lisant ceci.
https://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgiq ... ique.dhtml
Oué mais là, il faut être précis quand on annonce quelque chose parce que c'est quand même d'une rare malhonnêteté intellectuelle. Si ces personnes ont atterris aux assises ce n'est pas à cause de l'adultère mais parce qu'ils ont tué quelqu'un. :lol:

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 13:59
par Inso
Aggée a écrit :
11 juin 2018, 15:08
En tant qu’ancien dragueur, donc avant mon mariage, j’ai largement testé des relations basées sur le mensonge, l’abus de confiance, la tricherie, la déloyauté, ce ne sont absolument pas des rapports humains épanouissants, je peux le confirmer, il n’est d’ailleurs pas rare que des relations adultères aboutissent à des comparutions devant une cours d’assises.
Juste une petite question, l'adultère est, par définition, une relation sexuelle hors mariage, donc vos "relations avant le mariage n'étaient pas des relations adultérines. Pour dire que je ne vois pas bien le rapport entre mariage et relation avec des "rapports humains épanouissants".
je chipote, je sais.

JSL a écrit :
13 juin 2018, 13:56
Oué mais là, il faut être précis quand on annonce quelque chose parce que c'est quand même d'une rare malhonnêteté intellectuelle. Si ces personnes ont atterris aux assises ce n'est pas à cause de l'adultère mais parce qu'ils ont tué quelqu'un. :lol:
Si c'est logique (pour Aggée j'entends), tous ceux qui ne ce sont pas mariés (ou pire, pas mariés) suivant ses propres principes religieux sont des assassins en puissance.

Inso

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 14:21
par JSL
Ca fait quand même un paquet d'assassins en liberté, il faut absolument faire quelque chose !
Mais là encore, c'est facile à vérifier. Il suffit de prendre les cas d'adultères et le nombre de meurtres passionnels. Ca doit pas peser lourd.

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 15:08
par Aggée
JSL a écrit :
13 juin 2018, 13:56
c'est quand même d'une rare malhonnêteté intellectuelle. Si ces personnes ont atterris aux assises ce n'est pas à cause de l'adultère mais parce qu'ils ont tué quelqu'un.
Jouer avec la confiance et les sentiments amoureux des individus provoque parfois des états psychologiques qui mènent à des gestes dramatiques, sans parler de la souffrance morale que l’on inflige à ces personnes même si elles ne commettent heureusement pas toujours l’irréparable.
En fait soit vous banalisez l’extrême importance des sentiments chez les êtres humains, soit vous banalisez les effets de l’infidélité sur ces mêmes sentiments
Il est assez paradoxal de constater tous ces mouvements de balanciers qui se produisent actuellement par rapport aux premières vagues importantes d’unions libres, elles avaient une apparence libératrice par rapport au "carcan" du mariage, mariage qui était quand même structurant qu’on le veuille ou non même s’il n’était pas toujours parfait.
Maintenant une main au fesse peut conduire à une condamnation pour agression sexuelle, forcément dans une relation sans un minimum de protocole ou d’ engagement, des gestes peuvent être interprétés de différentes manière suivant que cela plait à mademoiselle ou pas, je ne suis pas sexiste mais en général, quand un homme est touché par une femme, il ne ressent pas exactement cela comme une agression sexuelles, en Suède je crois qu’il est question d’une autorisation écrite des partenaires pour faire des galipettes sans quoi la présomption de viol menace comme une épée tranchante, on en revient donc en quelque sorte a une forme de relation contractuelle.

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 17:09
par Lulu Cypher
Salut Chanur,
Chanur a écrit :
13 juin 2018, 03:42
Dans le prosélytisme, Le mot "prosélyte" désigne l'élève, et non le maître. Du latin ecclésiastique proselytus, et du grec προσήλυτος prosêlutos, « nouveau venu (dans un pays) »
Je suis moyennement heureux de constater que je suis un prosélyte[1]
Mais si donc le prosélyte est la "victimé" ... comment appelle-t-on le "manipulateur" .... il semblerait qu'il porte par extension le même nom[2] (ce qui fout un beau bordel à mon avis. :gratte:

--------------------------------------------
[1] cf. Wiki : "prosélyte" du latin ecclésiastique proselytus, et du grec προσήλυτος prosêlutos, « nouveau venu (dans un pays) ».
[2] cf. Wiki : Par l'influence du sens du terme « prosélytisme », un glissement s'est produit dans l'usage du terme « prosélyte » qui, dans l'usage ordinaire, notamment des médias, désigne aussi bien un membre ancien qui fait du prosélytisme, qu'un nouveau venu dans le groupe.

Re: La décroyance.

Publié : 13 juin 2018, 17:13
par LoutredeMer
Lulu Cypher a écrit :
13 juin 2018, 17:09
Mais si donc le prosélyte est la "victimé" ... comment appelle-t-on le "manipulateur" ....
Un prosélyteur :mrgreen:

:arrow: