L'existence de Dieu aussi évidente que l'existence du soleil

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
Répondre
seb980
Messages : 1
Inscription : 03 oct. 2018, 16:48

L'existence de Dieu aussi évidente que l'existence du soleil

#1

Message par seb980 » 04 oct. 2018, 15:37

Je peux prouver que l'existence de Dieu est aussi évidente que l'existence du soleil ou la gravité !

Je viens sur ce forum pour demander de l'aide, parce qu'il n'est pas normal qu'une telle évidence ne soit pas encore connue.
Imagineriez-vous une société où l’évidence de l’existence du soleil ne serait toujours pas admise ? Hé bien, on est dans ce cas là. Je n'exagère pas.

Le monde actuel part dans tous les sens : je pense que ce ne serait pas du luxe de faire connaître une évidence comme celle que je défends sur ma chaine.

Merci d'avance

https://www.youtube.com/watch?v=jsxQupzvOPk&t

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6084
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Lequel ?

#2

Message par Cartaphilus » 04 oct. 2018, 15:55

Salut tous, bonjour seb980 et bienvenue sur le forum.

seb980 a écrit :
04 oct. 2018, 15:37
Je peux prouver que l'existence de Dieu [...]
Lequel ?
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18895
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

La question d'Einstein

#3

Message par Denis » 04 oct. 2018, 15:57


Salut seb980 et bienvenue sur le forum.

Concernant l'existence de Dieu, je pense qu'il faut commencer par le commencement et répondre à la question d'Einstein :

Image

Bref, quels attributs lui accoles-tu ?

Existe-t-il quelle qu'en soit la définition ?

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21061
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: L'existence de Dieu aussi évidente que l'existence du soleil

#4

Message par Jean-Francois » 04 oct. 2018, 16:19

seb980 a écrit :
04 oct. 2018, 15:37
Je viens sur ce forum pour demander de l'aide
On peut voir le mandat de délégué que dieu vous a accordé? Et, surtout, pourquoi ne fait-il pas le travail lui-même? C'est louche ça. Très louche. On pourrait croire que vous essayez de profiter de lui pour vous enrichir.

Attention, s'il a des avocats ils seront forcément compétents et vous allez sentir passer son courroux. S'ils vous prennent jusqu'à votre dernier caleçon, qu'allez-vous faire :mrgreen:
Le monde actuel part dans tous les sens
Dans l'ensemble, ça va quand même pas mal mieux depuis les Lumières. Mais si vous aviez raison: pourquoi votre dieu n'intervient pas? Trop flemmard? Trop jemenfoutiste? Trop impuissant?

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4609
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: L'existence de Dieu aussi évidente que l'existence du soleil

#5

Message par MaisBienSur » 04 oct. 2018, 16:23

seb980 a écrit :
04 oct. 2018, 15:37
Je peux prouver que l'existence de Dieu est aussi évidente que l'existence du soleil
Normal, dieu est le soleil.
Le soleil est dieu
CQFD
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21061
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Lequel ?

#6

Message par Jean-Francois » 04 oct. 2018, 16:29

Aux sceptiques: laissez tomber. Je viens de réaliser que sur la chaine c'est un monomaniaque qui radote les mêmes trucs depuis au moins 2010. On discute un peu de lui ici.

Il avait lancé un défi doté d'une prime de 3000 euros... qu'il doit toujours avoir parce que son défi ne rimait à rien.

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9141
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: L'existence de Dieu aussi évidente que l'existence du soleil

#7

Message par Nicolas78 » 04 oct. 2018, 16:32

seb980 a écrit :Je peux prouver que l'existence de Dieu est aussi évidente que l'existence du soleil ou la gravité !
Moi aussi.
Dieu est tout, tout est Dieu. Tout est l'univers, l'univers est tout. L'univers existe. Donc Dieu existe.

Pas compliqué hein... :a2:

PS : Denis détient la bonne question...(la réponse j'en doute, mais c'est déjà pas mal !)

Totolaristo
Messages : 42
Inscription : 31 mars 2017, 04:06

Re: L'existence de Dieu aussi évidente que l'existence du soleil

#8

Message par Totolaristo » 04 oct. 2018, 17:23

J’ai regardé la vidéo. C’était divertissant.
Mais pas vraiment logique.
Et plutôt perché.

Je ne pense pas que cette personne soit réellement ouverte à la discussion.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21061
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: L'existence de Dieu aussi évidente que l'existence du soleil

#9

Message par Jean-Francois » 04 oct. 2018, 17:28

J'ai feuilleté un peu son blog et il est assez facile de constater que son entendement est aussi grippé qu'un rouage laissé pendant 3 siècles au fond de la mer. Et il ne se prend pas pour rien, il est aussi rare que de la merde de pape à ses yeux. Exemple, voici comme il répond à quelqu'un qui lui pose des questions parfaitement anodines:
"6/08/2016 11:42
Je n'arrive pas à [publier ma théorie] parce que le monde est composé d'une majorité de débiles profonds.
S'il n'y a que mon blog qui parle d'insuffisance du corps, c'est parce que les génies sont rares.
"En quoi ça changerait le monde?" La question est tellement stupide que je ne perdrai pas de temps à y répondre.
Quant à ma discussion avec C. Villani, on peut voir clairement que j'ai gagné le débat : suffit d'être honnête pour le comprendre.

[copier-coller du message auquel il répond:]"Je mouille un corps 1> le corps 2 ne ressent pas l'eau sur sa peau => Dieu existe ! "[/]
La sensation d'être mouillée est aussi un quale, c'est à dire un phénomène privé, comme toutes les sensations (et comme la douleur). Donc il est vrai aussi que le corps ne suffit pas à la produire.
Achète toi un cerveau avant de me parler.
"

Bref, il ne peut concevoir que le cerveau peut parfaitement produire des sensations donc "le corps ne suffit pas" et, évidemment, dieu existe. Rarement vu un non sequitur de ce calibre.

Cet ahuri ose beaucoup: "Malgré ce que pourrait laisser croire son nom, ce site a un objectif SCIENTIFIQUE."

--------------
Totolaristo a écrit :
04 oct. 2018, 17:23
Je ne pense pas que cette personne soit réellement ouverte à la discussion
Vous gagnez le prix de la litote euphémique 2018 ;)

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Totolaristo
Messages : 42
Inscription : 31 mars 2017, 04:06

Re: L'existence de Dieu aussi évidente que l'existence du soleil

#10

Message par Totolaristo » 04 oct. 2018, 18:34

Jean-Francois a écrit :
04 oct. 2018, 17:28
Totolaristo a écrit :
04 oct. 2018, 17:23
Je ne pense pas que cette personne soit réellement ouverte à la discussion
Vous gagnez le prix de la litote euphémique 2018 ;)

Jean-François
Ahah. Il va de paire avec celui de la courtoisie ? Je voulais être le plus bien veillant possible avec cette personne qui, à mon avis, à plus besoin d’aide que de sarcasme. La fin de mon message contrebalançant subtilement son début !

Avatar de l’utilisateur
Cadenas
Messages : 412
Inscription : 04 mai 2017, 09:49

Re: L'existence de Dieu aussi évidente que l'existence du soleil

#11

Message par Cadenas » 04 oct. 2018, 19:51

seb980 a écrit :
04 oct. 2018, 15:37
Je peux prouver que l'existence de Dieu est aussi évidente que l'existence du soleil ou la gravité !
Mais... Puisque le soleil et la gravité sont des inventions des illuminatis pour nous faire croire que le terre est ronde... Alors ça veut dire que Dieu n'existe pas ?

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21061
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: L'existence de Dieu aussi évidente que l'existence du soleil

#12

Message par Jean-Francois » 04 oct. 2018, 20:28

Totolaristo a écrit :
04 oct. 2018, 18:34
Je voulais être le plus bien veillant possible avec cette personne qui, à mon avis, à plus besoin d’aide que de sarcasme
À votre place, je ne m'inquiéterais pas trop de ça: il semble anosognosique donc totalement imperméable à toute aide qu'on pourrait tenter de lui procurer. C'est ce que ça prend pour rester coincer des années dans une manière assez stupide de poser un problème et vouloir mordicus qu'on réponde selon les mêmes termes stupides. Parce que son problème, c'est quand même une niaiserie fascinante:
Il pose un problème théorique assez simple (si on fait mal à trois personnes différentes, elles devraient ressentir de la douleur), fait une remarque assez banale (quand on fait mal à la 2e ou la 3e personne, la 1e ne ressent pas de douleur), impose une solution parfaitement faussée (elle aurait dû avoir mal, tout le monde aurait dû avoir mal).
Le reste tient de la rhétorique vaselinée pour éviter de réaliser que cette solution est parfaitement neuneue.

Le pire est qu'il n'explique en fait rien de son problème: pourquoi seule la personne à qui ont fait mal ressent de la douleur. Il saute pas mal d'étapes de raisonnement (sur le mode "un miracle survient") pour prétendre que ça doit passer par un machin transcendant qu'il nomme dieu. Niveau explicatif: sub-zéro.

Bref, c'est un de ces bouleversateurs de l'humanité un peu fêlés trop éduqués pour leurs capacités à raisonner juste, et passablement obsessif. Et comme il est en plus pourvu d'un égo démesuré, il ne doute de rien:
"Étant totalement certain de mon raisonnement, j'ai décidé d'adopter maintenant une stratégie légèrement différente : j’écris aux personnes les plus influentes en science, avec bien sûr, l’espoir que mon papier soit accepté et reconnu."
Quand on lit son papier (disponible sur le site), on ne s'étonne pas qu'il ne reçoive aucune invitation à l'Académie des Sciences. Il devrait s'adresser aux Bogdanov :mrgreen:

On en a eu un dans le genre sur le forum, un loufoque complètement obsédé par une manière neuneue de concevoir la vision (surtout de refuser les explications scientifiques sur la question). Comme Sébastien H. et ses trois bonshommes au marteau, il avait son petit schéma et voulait absolument qu'on réponde dans les termes que lui posait... tout en admettant qu'il refuserait toute réponse (particulièrement celles qui demandaient d'accepter que la vision est une sensation). Au final, il voulait qu'on lui explique comment on fait pour "voir la vision". Il s'était équipé de tout un arsenal rhétorique vaseliné et radotait sans cesse les mêmes trucs.

Ajout: je viens de découvrir une somptueuse niaiserie qui parait assez bien résumer la manière de déraisonner de Sébastien H.:
"Vous pensez réellement que la douleur est purement d’ordre matériel (biologique) ? Si c’était le cas, probablement qu’un jour, il sera possible d’élaborer un programme capable de produire de la douleur. Ok ?

Ce qui signifie que le programmateur (au moins) aurait mal (la douleur) dès qu’il fait fonctionner son programme !

C’est idiot ! Alors soyez raisonnable !"

N'importe qui de raisonnable admettra que l'affirmation du 2e paragraphe est parfaitement fausse... ou joue sur les mots ("capable de produire de la douleur [au programmeur]" vs. "capable de produire [une sensation] de douleur [au programme]").

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18895
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

S'est-il déjà poudré l'escampette ?

#13

Message par Denis » 05 oct. 2018, 02:08


Salut à tous,

Pensez-vous que seb980 va revenir ?

Mon petit doigt me dit que "non", mais j'admets qu'il lui arrive de se tromper.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4609
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43
Localisation : N/E France

Re: S'est-il déjà poudré l'escampette ?

#14

Message par MaisBienSur » 05 oct. 2018, 03:11

Denis a écrit :
05 oct. 2018, 02:08
Pensez-vous que seb980 va revenir ?
Dieu seul le sait...
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
Cartaphilus
Modérateur
Modérateur
Messages : 6084
Inscription : 23 sept. 2008, 14:54
Localisation : France

Amusons-nous...

#15

Message par Cartaphilus » 05 oct. 2018, 05:51

Salut à tous les athées, les agnostiques, les apathéistes, les mécréants, les impies et autres incrédules sentant le fagot.

Faisons-nous l'avocat du diable...

« Le seule excuse de dieu, c'est de ne pas exister. » Stendhal [Attribué à].
Le sommeil de la raison engendre des monstres. Francisco de Goya.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21061
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Déraisonner ne prouve rien sur la réalité des choses

#16

Message par Jean-Francois » 05 oct. 2018, 08:42

Denis a écrit :
05 oct. 2018, 02:08
Pensez-vous que seb980 va revenir ?
Je ne pense pas. Il doit faire sa promo en lançant son message sur différents forums. Et comme il n'est pas vraiment intéressé à changer d'avis, il se contrefiche des réponses.

Cela dit, comme ce genre de cas de déviance me fascine, je me suis intéressé à son "papier" (1er .pdf sur cette page). Tout d'abord, il faut signaler que s'il a la prétention de proposer une expérience scientifique, dans les faits c'est juste une expérience de pensée posée en termes foireux. Cela parce qu'il ne propose aucun test réel, aucune méthodologie permettant la moindre observation qui répondrait à la question qu'il se pose vraiment. Voici ce qu'il en dit:
"L’objectif est d’étudier les conditions nécessaires à l’émergence de la douleur telle que définie plus
haut.

Pour cela, un expérimentateur procède aux expériences suivantes :
- Violent coup de marteau sur l’index droit d'un corps humain n°1, en bonne santé, réveillé, et placé dans des conditions environnementales nécessaires à sa survie et à son confort.
- Coup de marteau de même intensité porté sur l’index droit d’un corps humain n°2, également en bonne santé, réveillé, et placé dans les mêmes conditions environnementales.
- Coup de marteau de même intensité porté sur l’index droit d’un corps humain n°3, également en bonne santé, réveillé, et placé dans les mêmes conditions environnementales.
Il n’est pas nécessaire que ces trois expériences se déroulent dans la même pièce, dans la même ville, dans le même pays ou sur le même continent. On suppose que le déclenchement des coups de marteaux peut se faire à distance.
Les expériences sont effectuées avec un délai d’une seconde entre elles."

Les détails (sujet sain, etc.) sont purement superficiels, quand ce n'est pas injustifiés (pourquoi le décalage temporel?). Ils masquent qu'il manque l'essentiel: qu'est-ce qu'on attend comme réponse, que doit-on observer, et en quoi cela indiquerait quelque chose sur l'"émergence de la douleur". Dans le fond, ces détails ne visent qu'à donner l'impression qu'il y a de la rigueur mais c'est de la poudre aux yeux. Surtout que la série d'expériences n'a (heureusement) pas pour but d'être conduite. Car il prétend savoir ce que les expériences doivent donner:
"En ne prenant en compte que les conditions matérielles et biologiques des expériences, leurs effets doivent donc être :
Expérience 1 : très vive douleur 1 au niveau du corps 1.
Expérience 2 : très vive douleur 2 au niveau du corps 2.
Expérience 3 : très vive douleur 3 au niveau du corps 3."

Ce n'est pas faux, c'est surtout mal exprimé. Il y a une forte imprécision qui va lui permettre de déraper ensuite dans les grandes largeurs: il veut "observer de la douleur" mais ne donne aucun critère pour baser cette observation. S'il tournait les choses comme "la personne 1 rapporte une vive douleur", un bon nombre de ses niaiseries sémanticoneuneues s'effondreraient.

Mais ce n'est pas le problème fondamental. Là où tout dérape, c'est que lorsqu'il envisage les résultats anticipés (qu'il décrit de manière pas trop fausse), il change les données du problème, il déplace le poteau des buts, il triche. Son expérience qui devait concerner l'"émergence de la douleur" devient une expérience qui aurait dû expliquer la conscience de la douleur chez la personne 1:
"Autrement dit, il est impossible de prouver à la personne 1 que la douleur 2 existe pour la personne 2. Au contraire, ce qu’elle constate elle, c’est une absence totale de douleur au niveau du corps 2."
En d'autres termes, son expérience n'est pas conçue pour expliquer ce qu'il voudrait qu'elle explique. Il voudrait qu'elle explique la perception de la douleur mais elle ne peut le faire.

Pire, il ne tient même plus compte de l' expérience qu'il proposait initialement:
"On pourra répéter et répéter les expériences, la personne n°1 vérifiera toujours le même résultat : l'absence totale de douleur au niveau des corps 2 et 3. La réalité qui s'imposera à elle sera toujours la même :
Expérience 1 : très vive douleur 1 au niveau du corps 1.
Expérience 2 : absolument aucune douleur 2 au niveau du corps 2.
Expérience 3 : absolument aucune douleur 3 au niveau du corps 3."

Ce qui est parfaitement faux: si l'expérience était conduite correctement, et les 3 coups de marteau donnés, ce qu'on observerait est (pour reprendre ses termes niaiseux):
Expérience 1 : très vive douleur 1 au niveau du corps 1.
Expérience 2 : très vive douleur 2 au niveau du corps 2.
Expérience 3 : très vive douleur 3 au niveau du corps 3.

Donc, l'expérience montre qu'on peut générer de la douleur lorsqu'on frappe quelqu'un avec un marteau. Disons que ce n'est pas la découverte du siècle. Ni une expérience de pensée qui mérite qu'on s'accroche dessus pendant 10 ans.

Mais comme il ne s'aperçoit pas - à dessein ou par stupidité ou par manque de points de repères dans la réalité - que son expérience n'est pas conçue pour montrer ce qu'il pense montrer, il en arrive à:
"C'est à dire que les conditions matérielles et biologiques des expériences ne suffisent pas à expliquer la réalité constatée par la personne 1."
On comprendra aisément que des expériences de pensée foireuses conçues par un incompétent ne suffiront jamais à expliquer la perception consciente de la douleur. Il n'y a que l'incompétent qui pourra fantasmé avoir prouvé quelque chose.

D'ailleurs, il conclue:
"En résumé et en conclusion, nous pouvons affirmer que, le fonctionnement du corps ne suffisant pas à la production de la douleur, il existe au moins un autre type de facteur, d'action, de « force », qui n'est pas de nature biologique ou matériel"

Non, tout ce qu'on affirmer c'est que l'expérience de pensée était mal foutue et que si on la pose de manière correcte, elle ne "démontre" qu'un point assez trivial: les humains perçoivent la douleur de manière consciente.

Bon, comme pour zaber, on peut se demander: QI proche de la température de l'azote liquide, troll volontaire et obsessif, ou complètement barge (au moins sur cette question)? La vidéo laisse à penser que ce n'est pas le premier cas (il a l'air éduqué), le 2e demanderait une volonté qui me semble surhumaine (10 ans à radoter les mêmes céhoenneries en boucle pour générer des réponses, qui arriverait à faire ça?). Mon hypothèse privilégiée est donc qu'il est complètement barge (au moins sur cette question).

----
MBS a écrit :Dieu seul le sait...
Je comprends que c'est de l'humour mais d'après ce que j'ai lu, Sébastien H. semble s'en foutre complètement de dieu. Il veut démontrer l'"évidence" de quelque chose dont il se fout totalement. C'est, comment dire, particulier.

Ajout/précision: quand je dis qu'il semble s'en foutre, je veux dire qu'il se fout totalement de savoir si cette entité existe ou pas. Il aime bien en parler, sur le mode "exposer une pétition de principe indéboulonnable en beaucoup de mots" (c'est moi qui souligne):
"Cette entité, si on peut l'appeler ainsi, est si abstraite, si transcendante, qu'il est bien difficile d'en dire ne serait-ce que quelques mots. C'est en outre un sujet bien délicat : même en partant de la simple différence douleur/pas douleur, on arrive à créer des tensions et des haines qui n'ont aucun sens rationnel. C'est pathétique... Mais bon, passons. Ce qui va m'intéresser ici c'est la principale caractéristique d'une entité se voulant suprême : la cause de soi. Car tel est bien le cœur du problème. Tout ce qui existe a une cause, et tout ce qui a une cause extérieure à soi ne peut être qualifié de divin. Au contraire, Dieu est Dieu parce qu'il est cause de lui-même : c'est là la différence fondamentale, je dis bien fondamentale, entre lui et le reste du monde.
En 2012 dans cet article, j'avais montré que, du fait de cette caractéristique, Dieu alias la Substance existe d'une manière extrêmement puissante car extrêmement nécessaire [...]"

"Dieu est nécessaire car il se cause lui-même", à se demander pourquoi il ne voit pas là sa preuve "aussi évidente que l'existence du soleil"? Pourquoi se sent-il obligé de passer par une expérience de pensée foireuse qui ne prouve pas ce qu'elle est censée prouver? Mystère de l'obsession délirante.

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21061
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: S'est-il déjà poudré l'escampette ?

#17

Message par Jean-Francois » 05 oct. 2018, 11:32

Denis a écrit :
05 oct. 2018, 02:08
Mon petit doigt me dit que "non", mais j'admets qu'il lui arrive de se tromper
À la réflexion, tant mieux s'il ne repasse pas. Il est vraiment trop coincé dans son délire et imbu de lui-même pour accepter les critiques (preuve à charge). Je poste le lien pour ceux qui savent apprécier les monuments de verbosité sophistique. Je n'ai lu que quelques passages (surtout ceux sur la science, qui me confortent dans l'idée qu'il ne comprend strictement rien à la démarche scientifique).

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18895
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

Il a été (un peu) lu

#18

Message par Denis » 05 oct. 2018, 12:13


Salut JF,

Tu dis :
À la réflexion, tant mieux s'il ne repasse pas. Il est vraiment trop coincé dans son délire et imbu de lui-même (preuve à charge) pour accepter les critiques. Je poste le lien pour ceux qui savent apprécier les monuments de verbosité sophistique.
Qu'il revienne ou pas, il a obtenu ce qu'il espérait : il a été un peu lu (et un peu commenté).

Quoi de plus frustrant, pour un évaporé verbeux, que de prêcher dans le désert ?

:roll: Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 943
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: L'existence de Dieu aussi évidente que l'existence du soleil

#19

Message par nikola » 05 oct. 2018, 14:07

seb980 a écrit :
04 oct. 2018, 15:37
Je peux prouver que l'existence de Dieu est aussi évidente que l'existence du soleil ou la gravité !
Moi aussi.
Image
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4389
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: L'existence de Dieu aussi évidente que l'existence du soleil

#20

Message par Christian » 05 oct. 2018, 16:35

AH, le Docteur et Clara... La fille impossible!
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Igor
Messages : 1878
Inscription : 04 déc. 2010, 21:39

Re: L'existence de Dieu aussi évidente que l'existence du soleil

#21

Message par Igor » 05 oct. 2018, 18:56

À l'évidence en tout cas, ce monsieur me semble un peu mélangé (et peut-être pas juste un peu mélangé). :mrgreen:
http://www.dieuexiste.com/article-non-e ... 93983.html

En effet, si je constate une différence de douleur dans le cas où c'est mon corps qui est frappé et le cas où c'est un autre corps qui est frappé c'est simplement parce que dans l'un des cas c'est mon corps (justement) et dans l'autre ça l'est pas (pas parce qu'il n'y a aucune explication matérielle à ça et donc qu'il y a forcément autre chose de nécessaire pour expliquer cette différence). :ouch:

Je vois qu'il se croit vraiment génial aussi. Mais à sa place, j'essayerais d'expliquer pourquoi c'est l'un qui souffre (dans un cas) et l'autre pas (malgré que le génie est proche de la folie). En effet, ça expliquerait peut-être (sans devoir faire appel à autre chose) pourquoi il est si frustré. ;)

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21061
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Il a été (un peu) lu

#22

Message par Jean-Francois » 05 oct. 2018, 19:21

Denis a écrit :
05 oct. 2018, 12:13
Quoi de plus frustrant, pour un évaporé verbeux, que de prêcher dans le désert ?
Ne pas être pris pour le messie qu'on fantasme être? Toujours est-il qu'il n'est pas du tout repassé ici depuis qu'il a lâché sa bouse. Il s'est mérité -80% de critiques positives sur sa vidéo (1 pouce vers le haut / 4 vers le bas la dernière fois que j'ai regardé). Un vrai champion.

---------
En effet, ça expliquerait peut-être (sans devoir faire appel à autre chose) pourquoi il est si frustré. ;)
Passer 10 ans à attirer les critiques parce qu'on dit des céhoenneries évidentes... ça doit user. Surtout qu'il n'avait déjà pas l'air très serein il y 10 ans.

Jean-François
"Both life in general and consciousness in particular are embodied, meaning that they depend on a material body and a material brain, respectively, for their existence."
("Autant la vie en général que la conscience en particulier sont incarnées, ce qui signifie qu'elles dépendent, respectivement, d'un corps matériel et d'un cerveau matériel pour leur existence.")
P. 19, Feinberg & Mallatt (2017) The ancient origins of consciousness. The MIT Press

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3561
Inscription : 04 août 2011, 17:23
Localisation : Règlement: règlement

Re: La question d'Einstein

#23

Message par PhD Smith » 11 oct. 2018, 14:33

Denis a écrit :
04 oct. 2018, 15:57
qels attributs lui accoles-tu ?

Existe-t-il quelle qu'en soit la définition ?
Salut Denis,

Je profite d'un documentaire sur Yehudi Menuhin pour répondre sur ce qu'Einstein attribuait à Dieu. Einstein avait, on le sait, une grande carrière de violoniste. Après avoir écouté Menuhin, le grand homme déclara: "Enfin, je sais qu'il y a Yehova dans les cieux. Il fait des miracles: la preuve, il a créé Yehudi Menuhin".
https://www.lemonde.fr/culture/article/ ... _3246.html
https://www.telegraph.co.uk/music/class ... zartian-g/
The Guardian a écrit :At the 13-year-old Menuhin’s concerto debut in Berlin in 1929, Einstein was in the audience, and afterwards was heard to remark tearfully that “the day of miracles is not over... Our dear old Jehovah is still on the job”. The conductor was no less than Bruno Walter (friend of Gustav Mahler), who long afterwards recalled “he was a child, and yet he was a man and a great artist.”
Dieu sait donc créer des musiciens.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 18895
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22
Localisation : Montréal

La musique remplace les mots

#24

Message par Denis » 11 oct. 2018, 16:23


Salut PhD,

Tu dis :
Je profite d'un documentaire sur Yehudi Menuhin pour répondre sur ce qu'Einstein attribuait à Dieu. Einstein avait, on le sait, une grande carrière de violoniste. Après avoir écouté Menuhin, le grand homme déclara: "Enfin, je sais qu'il y a Yehova dans les cieux. Il fait des miracles: la preuve, il a créé Yehudi Menuhin".
L'enthousiasme d'Einstein est bien compréhensible. Après tout, même si notre danse des idées s'exprime superficiellement en mots, plus profondément, c'est plutôt de la musique.

:gratte: Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit