Fake news : c'est les vieux les coupables !

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Corwin
Messages : 513
Inscription : 03 déc. 2013, 18:58
Localisation : Mare Humorum, Lune

Fake news : c'est les vieux les coupables !

#1

Message par Corwin » 16 janv. 2019, 15:00

Rapporté par Alex Villard, chez Matthieu Vidard, hier, sur France-Inter  :
Une étude américaine qui vient de paraître dans la revue Science advances s’est intéressée à la propagation des fausses informations pendant les élections présidentielles américaines de 2016 […] Le travail des chercheurs met en lumière un point étonnant : […] c’est l’âge des internautes qui est déterminant quand il s’agit de relayer ou non une nouvelle farfelue.

En fait, ce sont les plus de 65 ans qui partagent le plus les fake news. En moyenne, les utilisateurs de cette classe d’âge le font sept fois plus que celui du groupe des 18-29 ans.
Romain Badouard, maître de conférences en sciences de l'information et de la communication à l'Université Paris II, et auteur de l’ouvrage « le désenchantement d'internet : désinformations, rumeurs et propagandes » :
Il n’y a pas de raison que les résultats soient différents en France, pour la simple et bonne raison que la sociologie des utilisateurs de Facebook est à peu près la même aux Etats-Unis et en Europe.[…]

Le partage des fausses informations n’est pas lié à la crédulité. Si on partage les fausses informations, ce n’est pas forcément qu’on est naïf. C’est plutôt qu’on va adhérer au message propagé par la fausse information, sans forcément y croire dur comme fer.
Saperlipopette !

Le flot interminable de conneries abracadabrantes auxquelles adhèrent les ados.com d'aujourd'hui est en fait alimenté par une légion de pervers pépères compensant les désillusions de la génération woodstokienne en envahissant la toile de messages fantasmagoriques ?

Quand on voit ce que les boutonneux gobent comme conneries de nos jours, dès fois « rien que de m'en causer, ça me donne envie d'envoyer des mandales dans la tronche à tout ce qui remue »¹.

Mais, effectivement, si on se penche sur notre jeunesse post-soixante-huitarde… Dieu sait si on en a relayé, nous aussi, à l'époque, des crétineries.

Il suffisait qu'un de nos mytho-mégalo de service énonce une vague théorie ou une pseudo-info allant à l'encontre des idées en place, et hop, c'était forcément la vérité révélée, le nouvel évangile.

Génération idéaliste ?
Mon œil !
Des pantouflards qui ne pensent plus qu'à leurs points de retraite, oui !

De la graine de gilet jaune !


1. Jean Yanne, « Le Permis de conduire »
Dernière modification par Corwin le 16 janv. 2019, 15:23, modifié 1 fois.
« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde » (Pierre Desproges)
La vidéo (nouveau lien)

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9088
Inscription : 11 déc. 2013, 12:07
Localisation : Marseille, France

Re: Fake news : c'est les vieux les coupables !

#2

Message par Pepejul » 16 janv. 2019, 15:18

Ils sont plus enclins à la peur.... plus facile à manipuler à grand coup de titres effrayants.... J'imagine que les croyants sont également une cible privilégiée puisque moins méfiante vis à vis de l'information et plus sensible à l'argument d'autorité (religieuse)...
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10181
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Fake news : c'est les vieux les coupables !

#3

Message par Nicolas78 » 17 janv. 2019, 05:38

Corwin a écrit :Le flot interminable de conneries abracadabrantes auxquelles adhèrent les ados.com d'aujourd'hui est en fait alimenté par une légion de pervers pépères compensant les désillusions de la génération woodstokienne en envahissant la toile de messages fantasmagoriques ?
Putain, épique !

Avatar de l’utilisateur
Corwin
Messages : 513
Inscription : 03 déc. 2013, 18:58
Localisation : Mare Humorum, Lune

Re: Fake news : c'est les vieux les coupables !

#4

Message par Corwin » 18 janv. 2019, 15:06

Pepejul a écrit :
16 janv. 2019, 15:18
Ils sont plus enclins à la peur.... plus facile à manipuler à grand coup de titres effrayants.... J'imagine que les croyants sont également une cible privilégiée puisque moins méfiante vis à vis de l'information et plus sensible à l'argument d'autorité (religieuse)...
On remarque en fait que le phénomène est « au-delà de l’orientation politique ». C'est à dire que les papys et mammy de gauche, par exemple, désinforment autant que les papys et mammy de droite (ce qui nous rappelle, au passage, qu'il y a autant de fausses nouvelles de gauche que de fausses nouvelles de droite).

L'explication avancée est qu'en matière d'informatique les seniors sont autodidactes, et qu'ils ne seraient donc pas prévenus contre les dérives d'internet, contrairement aux jeunes qui auraient été avertis de ces dangers par leurs éducateurs :
On sait en France par exemple, dans les études du Credoc, que 41% des plus de 70 ans qui utilisent Internet ont appris seuls à s’en servir. Contrairement à 10% pour le reste de la population. Quand on est jeune, on a été sensibilisé à ces questions-là à l’école ou à l’université. Quand on est adulte : au travail, par le biais de ses enfants. Mais quand on est retraité, on a souvent appris à s’en servir seul.

Possible. Mais cet éclairage me convainc moyennement. En effet, on nous précise en même temps que les propagateurs d'intox ne sont pas dupes, qu'ils sont avant tout peu soucieux de véracité, l'essentiel étant que la fausse info aille dans le sens de leurs convictions, n'ignorant pas, souvent, que ce qu'ils communiquent ainsi sont des mensonges éhontés.

Image

Mon hypothèse serait alors plutôt que les vieux ayant des opinions politiques souvent assez arrêtées, ils les soutiennent donc avec la mauvaise foi des convaincus que nous connaissons bien, contrairement aux minots qui, étant plus dans l'expectative et donc moins de parti pri, ne soucient pas autant de défendre une idéologie ou une autre, et ont par conséquent moins de raisons de relayer ce genre de mystifications.

La première explication, cependant, est la moins inquiétante, puisque le problème devrait finir par se résoudre de lui-même grâce au renouvellement des générations.

Mais si c'est la deuxième explication qui est la bonne… sachant que les générations passent, mais que les classes d'âge, elles, restent, et qu'il y a par ailleurs de plus en plus de vieux, et de moins en moins de jeunes… Il y a de quoi être inquiet pour l'avenir…
« On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde » (Pierre Desproges)
La vidéo (nouveau lien)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit