Noyautage du Conseil d'administration

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1976
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#26

Message par DictionnairErroné » 18 mars 2020, 18:56

Je viens de surfer la page web Sceptiques du Québec. Elle est très bien avec ses 3 522 abonnés. Évidemment les vidéos des conférences seraient un gros atout. Ne pas être aussi éloigné de Montréal... Est-ce que vous enregistrez en vidéo les conférences?
La vérité ne ment jamais.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4558
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#27

Message par Dash » 19 mars 2020, 09:15

Nicolas78 a écrit : 18 mars 2020, 10:17Perso ca me ferait chier de voir débarquer ici des milliers de personnes.
Mais quel égoïste qui veut conserver les infos pertinentes pour lui seul! :mrgreen:

Blague à part, je pense que t’as pas capté le fond de ma pensée...

Moi aussi je n’aimerais pas voir débarquer des centaines d’utilisateurs d’un coup sur le forum (pour les mêmes raisons que toi), mais ça n’a rien à voir avec ma pensée sur le sujet.

Premièrement, le forum peut très bien survivre et continuer comme tel sans l’association, suffit qu’un mec (comme Diablo présentement) fasse le minimum « d’entretient » et suffit de payer l’hébergement annuel (qui n’est sans doute pas astronomique. À la limite, si je savais qu’il était sur le point de fermer, j’accepterais moi-même de payer l’hébergement et de l’entretenir, si ce n’est que pour conserver l’incroyable basse de donnée sur tous les sujets déjà abordés ;) ).

Deuxièmement, il ne sera jamais fréquenté en masse, car les forums, c’est « out », ce n’est plus ce qu’aime la « masse populaire ».

Troisièmement, comme je l’ai mentionné, l’asso ne l’exploite à peu près pas. :? Ce sont surtout les membres du forum non membre de l’asso qui font vivre le forum (en l’occurrence, des membres comme toi).

Donc, séparons le forum de l’asso et sortons le forum de l’équation!

Soyons pragmatiques : que fait, concrètement l’asso? Je ne parle même pas de ce « qu’ils » font à l’interne, mais plutôt de ce qui sort, de ce que produit — concrètement — l’association?

- un « fascicule » papier 3 fois/année,

- des (petites) conférences en salle,

- relaye des infos via leur page FB/site web (ce qui n’a rien de particulier en soi puisque n’importe qui possède une page FB de nos jours. Et toute asso un site web)..

Et c’est à peu près tout! :| (J'exclus les « croisades » et missives personnelles de certains membres, comme Kaepelin et MBelley envers certaines universités/groupes de militants, qui ont peu/pas de porté dans l'espace publique.)

Il fut une époque où certains de ses membres allaient parfois parler, commenter un sujet à la TV/radio, mais c’est maintenant rarissime pour ne pas dire terminé. De plus, on vient d'apprendre qu’ils ont peur des procès et s’abstiennent maintenant de commenter et de faire des vagues. :shock:

:ouch:

Mais à quoi sert donc l’asso dans ce cas?

:hausse:

A-t-on vraiment besoin, en 2020, d’être un OSBL et d’avoir un comité pour produire un « fascicule » et des mini-conférences?

On mentionne que pour produire de « nouvelles choses », ça prend des bénévoles et de l’argent, mais est-ce que payer pour produire, imprimer sur papier et poster une revue « homemade » est encore pertinent en 2020? C’est un non-sens à l’heure où tous les médias délaissent l’impression papier et où les gens préfèrent consommer des vidéos et des balados. Ou consulter un site, un eBook, un PDF.

Ne pas filmer et mettre en ligne les conférences est aussi une aberration. Manque de temps, d’argent et de bénévoles? Sérieusement, en 2020?

Quand on sait que certains YouTubers font tout seul? Et ça ne fait pas de sens puisqu’il y a bien quelqu’un qui l’organise (la conférence) et qui paie le local! Donc mettre une caméra sur trépied (qu’ils possèdent déjà, qui plus est!), installer un micro et uploader le tout sur un compte YT ensuite est anecdotique comme « travail » comparé à l’organisation de la conférence. Et qu’on ne me parle pas de montage vidéo, nombre de conférences que je visionne sont uniquement filmées sur trépied en un seul plan-séquence, de face (avec un éclairage « moyen ») et sans montage.

Et faut se rappeler quel était le but de l’association des SdQ : combattre les croyances et promouvoir l’esprit critique et la méthodologie scientifique. Du coup, je ne vois rien qui justifie d’utiliser des moyens de diffusion « archaïques » qui rejoignent 100 fois moins d’individus qu’une chaine YT ou un balado et je ne vois même pas la pertinence d’avoir un comité de plusieurs personnes et un OSBL pour faire ce qui a maintenant 100 fois moins de porté et d’utilité que ce que font plusieurs autres de nos jours avec les moyens « modernes » (chaîne vidéo, balado, etc.).

Dans sa forme actuelle, c’est voué à l’échec. Ce « modèle », opéré sous OSBL, était pertinent en 1980 quand quelques professionnels (dont Denis, Kraepelin, etc, entre autres) avaient décidé de se réunir pour promouvoir le scepticisme dans l'espace public. Maintenant, ce n'est plus nécessaire. L'accès à l'information est décuplé depuis la démocratisation d’internet et suffit d'un seul (ou deux potes) ayant un esprit critique (comme La tronche en biais, entre autres) pour produire du contenu qui rejoint 100 fois plus de personnes qu'une revue « homemade » publié 3 fois/ans à bas tirage et des conférences qui attirent tout au plus, quoi, 30 ou 40 personnes? :roll:

Sérieusement!

Je leur dis chapeau pour ce qu'ils ont fait à l'époque, mais maintenant, faut « évoluer » et s'adapter. ...ou mettre la clé dans la porte afin que l'asso (et le nom) ne se fasse pas « voler » par n'importe qui.
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5519
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#28

Message par Etienne Beauman » 19 mars 2020, 10:10

Je partage en tout point l'analyse de Dash.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
MBelley
Président des Sceptiques du Québec
Président des Sceptiques du Québec
Messages : 116
Inscription : 25 janv. 2016, 12:51

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#29

Message par MBelley » 19 mars 2020, 11:40

Nicolas78 a écrit : 18 mars 2020, 17:51
L'AHQ est aussi plus présente en politique, alors que les membres du CA actuel des SdQ évitent de faire des vagues, de peur d'être poursuivis en justice. J'espère que ça puisse changer.
Poursuivis pour quelles raisons ?

Juste le fait de traiter les homéopathes de charlatans incite ces derniers à poursuivre en diffamation. Des médecins, en France, ont été suspendus pendant des semaines.
https://www.francetvinfo.fr/sante/medic ... -[facebook]-

Olivier Bernard, Le Pharmachien, a aussi eu des menaces lorsqu'il a publié son opinion, basée sur les données scientifiques, sur les injections massives de vitamine C pour les cancéreux.

Pensez aussi au journaliste anglais qui a critiqué la chiropratie et qui a été poursuivi en cour. https://www.sciencepresse.qc.ca/actuali ... t-critique

Même nous avons reçu une mise en demeure d'Aigle Bleu, un prétendu shaman amérindien, pour des propos critiques tenus sur ce forum. Les propos ont été enlevés. viewtopic.php?f=4&t=3989&p=562032&hilit ... eu#p562032

Dur, dur d'être sceptique aujourd'hui!

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7593
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#30

Message par Kraepelin » 19 mars 2020, 11:48

Nicolas78 a écrit : 18 mars 2020, 17:36
Les postes que vous cherchez sont des postes qui demande une présence en association. Sauf peut-être rédacteur et traducteur.
Oui et non! On ne peut pas être un simple figurant. Il faut s'impliquer un peu. L'édition du Qu.bec Sceptique peut se faire à distance, mais il faut quand même participer au réunions du CA. Je crois qu'il y en a 4 par années.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11350
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#31

Message par Nicolas78 » 19 mars 2020, 12:50

Dash a écrit :Mais quel égoïste qui veut conserver les infos pertinentes pour lui seul!
:lol: Disons que dans les 4000 commentaires sous une vidéo, ou les intervenants de la vidéo ne débattent pas, les info pertinentes sont non seulement rares, mais en plus les débats sont illisibles, déséquilibrés, et souvent noyées dans le bruit.
lague à part, je pense que t’as pas capté le fond de ma pensée...
Oui, et je pense que tes solutions sont pas mal !
Ce que je disait c'est que je ne voyais pas l’intérêt que LSDQ se transforment en une sorte d'entreprise de communication, l’échelle humaine d'une association est aussi un point fort. A condition d'avoir des projets en cours. J'y reviendrais après.
Premièrement, le forum peut très bien survivre et continuer comme tel sans l’association, suffit qu’un mec (comme Diablo présentement) fasse le minimum « d’entretient » et suffit de payer l’hébergement annuel (qui n’est sans doute pas astronomique. À la limite, si je savais qu’il était sur le point de fermer, j’accepterais moi-même de payer l’hébergement et de l’entretenir, si ce n’est que pour conserver l’incroyable basse de donnée sur tous les sujets déjà abordés ;) ).

Deuxièmement, il ne sera jamais fréquenté en masse, car les forums, c’est « out », ce n’est plus ce qu’aime la « masse populaire ».
Je suis d'accord.
Mais à quoi sert donc l’asso dans ce cas?

Il leurs faut des moyens et des missions. Et des moyens, c'est dur a trouver. Parfois, ca rate.
- En Mairie en demandant des aides (pas facile quand tes pas dans le foot... :lol: ) et/ou en proposant des missions dans les écoles ou les lieux de cultures, ou même des prisons ou des hôpitaux (en l’échange de financement ou d'aide dans des projets).
- Sur internet (plateforme de financement participatif)
- Avec des réseaux privés si possible, des mécénats, des banques, etc
- Des organismes d’états (démarches a effectuées), en France il y a plusieurs organismes


Une chaîne Youtube serait bien pour faire parler d'eux a moindre frais, tu a raison.
Même si certaines associations peuvent faire sans, c'est impossible si l'activité principale n'impose pas aux membres de sortir aux delà des traditionnelle conférences (qui restent importantes).
Sinon, LSDQ peuvent être une plateforme de communication de l'esprit critique et abandonné le statu associatif. Pour moi, une association ne fait pas que du réseaux sociale et de l'information / communication en ligne et sur support numérique. Ils ont une mission sur le terrain. Ce n'est pas péjoratif de dire cela. Je respecte les deux types de structures.
Le truc, c'est qu'il est possible de faire les deux ! Filmer les conférences et les mettre sur Youtube est un exemple de cette possibilité, tu la propose, et tu a raison. ;)
A-t-on vraiment besoin, en 2020, d’être un OSBL et d’avoir un comité pour produire un « fascicule » et des mini-conférences?
Certes...
On mentionne que pour produire de « nouvelles choses », ça prend des bénévoles et de l’argent, mais est-ce que payer pour produire, imprimer sur papier et poster une revue « homemade » est encore pertinent en 2020? C’est un non-sens à l’heure où tous les médias délaissent l’impression papier et où les gens préfèrent consommer des vidéos et des balados. Ou consulter un site, un eBook, un PDF.
Bon sur cela on est d'accord a 100%. Il faut passer sur plusieurs supports et se mettre a jour.
Ne pas filmer et mettre en ligne les conférences est aussi une aberration. Manque de temps, d’argent et de bénévoles? Sérieusement, en 2020? Quand on sait que certains YouTubers font tout seul?
Généralement les mecs qui font "tout tout seuls", ils proposent pas vraiment de contenus personnalisés, ils pompent et en parlent dans un travail de résumé ou d'opinion. Et ils sortent une vidéo par semaine max, et encore, au delà, la qualité est généralement médiocre.
Ou alors ils ont du temps libre...Ca arrive.
Tu oublis tout ceux qui essayent et qui échouent, faute de temps et de moyens. D'on tu n'entendra évidement pas parler.
De plus, ils ne sont pas des associations. La TeB n'est PAS une association. C'est une partie d'une association. Et avant d’être une association, la TeB était une chaîne Youtube toute simple. Ce qui est déjà énorme (vu la qualité de ce qu'il faisait a deux ou trois personnes).
Et ça ne fait pas de sens puisqu’il y a bien quelqu’un qui l’organise (la conférence) et qui paie le local! Donc mettre une caméra sur trépied (qu’ils possèdent déjà, qui plus est!), installer un micro et uploader le tout sur un compte YT ensuite est anecdotique comme « travail » comparé à l’organisation de la conférence.
Sur ce point en particulier on est d'accord, puisque le contenu existe déjà ! Il suffit de le filmer...
C'est vrai.
Dans sa forme actuelle, c’est voué à l’échec. Ce « modèle », opéré sous OSBL, était pertinent en 1980 quand quelques professionnels (dont Denis, Kraepelin, etc, entre autres) avaient décidé de se réunir pour promouvoir le scepticisme dans l'espace public. Maintenant, ce n'est plus nécessaire.
Si, c'est toujours nécessaire pour une association. L'ASTEC le fait, pas mal d'association font des conférences physiques, dans les écoles, les prisons, les médiathèques...On des projets multimédias et sociaux.
Faut pas confondre une chaîne Youtube zététique et une Association zététique (qui peut utiliser Youtube)...Même si les deux peuvent faire le job !
et suffit d'un seul (ou deux potes) ayant un esprit critique (comme La tronche en biais, entre autres) pour produire du contenu qui rejoint 100 fois plus de personnes qu'une revue « homemade » publié 3 fois/ans à bas tirage et des conférences qui attirent tout au plus, quoi, 30 ou 40 personnes?
Il n'y a certainement pas que 2 ou 3 personnes dans ce genre d'organisation d’événements :
https://www.youtube.com/watch?v=owKAIcGd_9g
https://www.youtube.com/watch?v=m1sdDBfYjxE
Et même, pour les lives Youtube, la TeB sont loin d’être seul...Après ok, ils sont pas très nombreux !

A deux ou trois, la TeB ne proposerait "que" des vidéos Youtube. Les quelles apportent un intérêt immense, mais qui n'est pas exactement le rôle d'une association.
Ils on largement dépassé ce stade, la TeB est une chaîne qui est devenue une partie d'une association, l'ASTEC. Ils sont actifs en dehors de Youtube, même si presque tout se retrouve, au final, sur Youtube, a posterori (effectivement c'est bien).
Sans parler du réseaux de pros et d'intervenants qu'ils on créer, ils sont donc loin d'organiser tout seul désormais et surtout ils ont trouvé des supports.
Mais oui, tout est centralisée. Et c'est une force.
Dans sa forme actuelle, c’est voué à l’échec.
Oui, je doit être un peu biaisé personnellement. Je trouve tellement plus enrichissant les structures a taille humaine, que toutes ces "industries" de la communication. Après je conçois qu'il faille s'y plier. Au fond la ou tu a raison : c'est que rien n’empêche de faire les deux en même temps ! Surtout quand le contenus existe déjà !
Sérieusement!
J'ai conscience que j'ai un biais possible : j'aime pas trop les réseaux sociaux (je suis pas anti non-plus, mais ca m'attire pas vraiment).
Même si j'apprécie les vidéos sur Youtube, ce n'est pas la que je vérifie les infos et encore moins que j'apprend a en débattre dans une échelle ou le débat est vraiment possible...
Je leur dis chapeau pour ce qu'ils ont fait à l'époque, mais maintenant, faut « évoluer » et s'adapter. ...ou mettre la clé dans la porte afin que l'asso (et le nom) ne se fasse pas « voler » par n'importe qui.
C'est triste mais ta raison au fond. J'abdique sur le fond, même si je blablate sur la forme :lol:
Dernière modification par Nicolas78 le 19 mars 2020, 13:13, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11350
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#32

Message par Nicolas78 » 19 mars 2020, 13:00

MBelley a écrit : 19 mars 2020, 11:40
Nicolas78 a écrit : 18 mars 2020, 17:51
L'AHQ est aussi plus présente en politique, alors que les membres du CA actuel des SdQ évitent de faire des vagues, de peur d'être poursuivis en justice. J'espère que ça puisse changer.
Poursuivis pour quelles raisons ?

Juste le fait de traiter les homéopathes de charlatans incite ces derniers à poursuivre en diffamation. Des médecins, en France, ont été suspendus pendant des semaines.
https://www.francetvinfo.fr/sante/medic ... -[facebook]-

Olivier Bernard, Le Pharmachien, a aussi eu des menaces lorsqu'il a publié son opinion, basée sur les données scientifiques, sur les injections massives de vitamine C pour les cancéreux.

Pensez aussi au journaliste anglais qui a critiqué la chiropratie et qui a été poursuivi en cour. https://www.sciencepresse.qc.ca/actuali ... t-critique

Même nous avons reçu une mise en demeure d'Aigle Bleu, un prétendu shaman amérindien, pour des propos critiques tenus sur ce forum. Les propos ont été enlevés. viewtopic.php?f=4&t=3989&p=562032&hilit ... eu#p562032

Dur, dur d'être sceptique aujourd'hui!
Il vous faudrait prendre contact avec d'autres associations ou des gens qui on eu ces problèmes et demander des conseils. Il n'y a pas d'experts judiciaire ici, il me semble.
Généralement, les associations qui prennent des risques on un avocat dans leurs entourage... Bénévole ou non j'immagine.

Mais ok, je comprend. Après, plier, c'est échouer. Dans les deux cas vous échouez si rien n'est fait.
Je ne le jugerais pas, les échecs ca arrive a tout le monde. Pense bien que mes critiques ne sont pas faite dans une optique de juger pour juger.

PS : même si je comprend mal la définition d'"association" de Dash et que pour moi une association est une mission physique et de terrain avant tout. Même si j'ai pas sa confiance envers les réseaux sociaux (mais conscience que sur ce point je suis surement biaisé) aussi...Bha ill a raison dans le fond. Il y a des solutions modernes et de communications qui ne coûterais finalement rien ou presque rien, et ne mettrais pas en péril vos missions (au contraire).

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1976
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#33

Message par DictionnairErroné » 19 mars 2020, 13:41

Dash, vous n'avez sûrement jamais participé à ce genre d'entreprise pour parler ainsi. Comme si tout était simple et devait l'être. La réalité est tout autre. Si vous vous débarrassez de l'OSBL vous devez tout de même organiser des rencontres avec les bénévoles, répondre aux courriels, modérer le forum, vérifier la stabilité informatique, payer, vous n'aurez plus droit à des allègement fiscaux, des dons de logiciels, vous devrez rejoindre les bénévoles, mettre à jour le site web, faire des recherches, de la traduction...

Bref, même si vous n'êtes plus un OSBL, vous devrez faire comme si vous en aviez une sans les avantages et avec les désavantages. L'OSBL n'est pas un problème.
Dash a écrit : 19 mars 2020, 09:15 j’accepterais moi-même de payer l’hébergement et de l’entretenir, si ce n’est que pour conserver l’incroyable basse de donnée sur tous les sujets déjà abordés.
Vous pouvez toujours devenir membre et payer 20$ par année.
Dash a écrit : 19 mars 2020, 09:15 Deuxièmement, il ne sera jamais fréquenté en masse, car les forums, c’est « out », ce n’est plus ce qu’aime la « masse populaire ».
Un forum n'est pas désuet, il en existe des millions sur internet. C'est l'endroit idéal pour rassembler des gens ayant des intérêts communs et offre beaucoup plus de versatilité qu'un déchet comme Facebook qui n'a pour objectif que de récolter vos informations personnelles pour les revendre.
Dash a écrit : 19 mars 2020, 09:15 Troisièmement, comme je l’ai mentionné, l’asso ne l’exploite à peu près pas. :? Ce sont surtout les membres du forum non membre de l’asso qui font vivre le forum (en l’occurrence, des membres comme toi).
Le but du forum est pour échanger et non pour amasser des fonds. Les fonds doivent provenir d'ailleurs. C'est un service grand public. S'il fallait être membre en règle et payer 20$ par année, le forum serait à toute fin vide de participants.
Dash a écrit : 19 mars 2020, 09:15 Donc, séparons le forum de l’asso et sortons le forum de l’équation!
Ça ne changerait rien, il faudrait des bénévoles, des règles et de l'argent pour l'entretenir. Ce serait contre-productif.
Dash a écrit : 19 mars 2020, 09:15 Soyons pragmatiques : que fait, concrètement l’asso? Je ne parle même pas de ce « qu’ils » font à l’interne, mais plutôt de ce qui sort, de ce que produit — concrètement — l’association?
- un « fascicule » papier 3 fois/année,
- des (petites) conférences en salle,
- relaye des infos via leur page FB/site web (ce qui n’a rien de particulier en soi puisque n’importe qui possède une page FB de nos jours. Et toute asso un site web)..
Et c’est à peu près tout!
C'est douze conférences par année, un fascicule, l'entretien du site web et de ses archives, des traductions, des recherches et je ne sais trop quoi d'autre et c'est à peu près tout vous dites! C'est énorme je vous dirais...
Dash a écrit : 19 mars 2020, 09:15 Mais à quoi sert donc l’asso dans ce cas? :hausse:
A-t-on vraiment besoin, en 2020, d’être un OSBL et d’avoir un comité pour produire un « fascicule » et des mini-conférences?
Pour assurer une consistance dans le temps, de l'ordre, une façon de faire éprouvée et autres avantages comme j'ai cité ci-dessus. Et je répète vous semblez n'avoir aucune expérience dans ce type d'entreprise. Tout semble simple, un gérant d'estrade quoi.
Dash a écrit : 19 mars 2020, 09:15 On mentionne que pour produire de « nouvelles choses », ça prend des bénévoles et de l’argent, mais est-ce que payer pour produire, imprimer sur papier et poster une revue « homemade » est encore pertinent en 2020? C’est un non-sens à l’heure où tous les médias délaissent l’impression papier et où les gens préfèrent consommer des vidéos et des balados. Ou consulter un site, un eBook, un PDF.
Vous êtes contre les revues, les journaux, les magazines? C'est encore très populaire, vous avez visité une librairie dernièrement?
Dash a écrit : 19 mars 2020, 09:15 Ne pas filmer et mettre en ligne les conférences est aussi une aberration. Manque de temps, d’argent et de bénévoles? Sérieusement, en 2020?
Je suis d'accord que filmer les conférences et les déposer chez YouTube-Facebook serait bénéfique pour augmenter la transmission d'informations sceptique. Je ne connais pas les raisons pour lesquels cela n'est pas fait. Tout de même, il faut de l'équipement, quelqu'un(e) qui va l'éditer pour insérer les génériques du début et de la fin, faire des ajustements nécessaires de coupures, etc. La qualité sur Youtube et Facebook est tout de même relativement élevée, au minimum il faut autre chose qu'un iPhone ou webcam, l'utilisation d'un micro devant l'invité. Sinon, la qualité serait trop faible pour rivaliser avec la moyenne.
Dash a écrit : 19 mars 2020, 09:15 Quand on sait que certains YouTubers font tout seul? Et ça ne fait pas de sens puisqu’il y a bien quelqu’un qui l’organise (la conférence) et qui paie le local! Donc mettre une caméra sur trépied (qu’ils possèdent déjà, qui plus est!), installer un micro et uploader le tout sur un compte YT ensuite est anecdotique comme « travail » comparé à l’organisation de la conférence. Et qu’on ne me parle pas de montage vidéo, nombre de conférences que je visionne sont uniquement filmées sur trépied en un seul plan-séquence, de face (avec un éclairage « moyen ») et sans montage.
C'est ce que tu penses, qu'il n'y a aucune édition derrière tout ça...
Dash a écrit : 19 mars 2020, 09:15 Et faut se rappeler quel était le but de l’association des SdQ : combattre les croyances et promouvoir l’esprit critique et la méthodologie scientifique. Du coup, je ne vois rien qui justifie d’utiliser des moyens de diffusion « archaïques » qui rejoignent 100 fois moins d’individus qu’une chaine YT ou un balado et je ne vois même pas la pertinence d’avoir un comité de plusieurs personnes et un OSBL pour faire ce qui a maintenant 100 fois moins de porté et d’utilité que ce que font plusieurs autres de nos jours avec les moyens « modernes » (chaîne vidéo, balado, etc.).
Parce que tu n'as pas expérience concrète.
Dash a écrit : 19 mars 2020, 09:15 Dans sa forme actuelle, c’est voué à l’échec. Ce « modèle », opéré sous OSBL, était pertinent en 1980 quand quelques professionnels (dont Denis, Kraepelin, etc, entre autres) avaient décidé de se réunir pour promouvoir le scepticisme dans l'espace public. Maintenant, ce n'est plus nécessaire. L'accès à l'information est décuplé depuis la démocratisation d’internet et suffit d'un seul (ou deux potes) ayant un esprit critique (comme La tronche en biais, entre autres) pour produire du contenu qui rejoint 100 fois plus de personnes qu'une revue « homemade » publié 3 fois/ans à bas tirage et des conférences qui attirent tout au plus, quoi, 30 ou 40 personnes?
Non, ce n'est pas voué à l'échec, la conception et base sont très bonnes, il faut garder le professionnalisme et mieux l'entourer. Ça demande un suivi régulier de plusieurs bénévoles sinon, c'est du broche à foin.
Dash a écrit : 19 mars 2020, 09:15 Je leur dis chapeau pour ce qu'ils ont fait à l'époque, mais maintenant, faut « évoluer » et s'adapter. ...ou mettre la clé dans la porte afin que l'asso (et le nom) ne se fasse pas « voler » par n'importe qui.
S'adapter veut dire s'adapter et non tout détruire pour reconstruire sur ces bases vaseuses.
La vérité ne ment jamais.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1976
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#34

Message par DictionnairErroné » 19 mars 2020, 14:07

Pour info... deux sites important concernant les OSBL Canada-Québec-Français.

Plateforme de gestion pour OBNL (OSBL) complet: https://www.yapla.com/ca-fr/tarifs
Informations: http://sourceosbl.ca/gestion-dun-organisme
La vérité ne ment jamais.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11350
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#35

Message par Nicolas78 » 19 mars 2020, 18:34

Dico a écrit :Je suis d'accord que filmer les conférences et les déposer chez YouTube-Facebook serait bénéfique pour augmenter la transmission d'informations sceptique. Je ne connais pas les raisons pour lesquels cela n'est pas fait. Tout de même, il faut de l'équipement, quelqu'un(e) qui va l'éditer pour insérer les génériques du début et de la fin, faire des ajustements nécessaires de coupures, etc. La qualité sur Youtube et Facebook est tout de même relativement élevée, au minimum il faut autre chose qu'un iPhone ou webcam, l'utilisation d'un micro devant l'invité. Sinon, la qualité serait trop faible pour rivaliser avec la moyenne.
Concernant ton message, j'ai plutôt la même opinion que toi. Or mis sur la question des médias et de la technologie.
Les technologies d’éditions vidéos sont maintenant simples d'utilisation, Youtube propose même un outil intégré, certes pas très performant ni pratique, mais suffisant pour ce genre de contenu.

Je ne comprend pas bien Dash sur certains points et je pense qu'il ne détermine pas asses la notion d'association et celle d'organisation/groupe de communication/information (une association peu faire les deux, et pour survivre elle doit faire les deux), mais sur ce point, il a raison : Filmer les conférences et les mettre en ligne avec quelques coupures ne représente pas quelques chose d'extra-ordinaire non-plus...Les mettre en ligne gratuitement devrais être possible si des fonds sont trouvés ailleurs. Communiquer et informer serait juste un moyen de survivre sur la toile et d'attirer du monde, et pourquoi pas indirectement sur le terrain.

Malgré cela, je te rejoint sur ce que représente une association. Une association, ce n'est pas juste une communauté et une chaîne sceptique qui reste assise sur son divan. Cad que ce n'est même pas ce forum (malgré que les forums soit adapté au scepticisme, et pas les réseaux sociaux...Ce qui est "handicapant" en quelque sorte...La dessus je te rejoint a 100% même plus si c’était possible) !
Il n’empêche que Dash a aussi clairement raison sur certains points. L'association semble être empêtré dans un fonctionnent inadapté.
Amha, il faut aller se battre partout, sur les réseaux sociaux, les nouveaux médias, et les dizaines d'aides de différentes natures qu'une association peu trouver ! ...Sans oublier le terrain évidement puisque, en fait : c'est LE rôle d'une association avant tout.
Oui cela demandera du travail en plus. Si c'est pas possible de le fournir l'association peu aussi survivre au ralentit, c'est aussi possible. Mais pour cela, il lui faut respecter un minima quelques règles de fonctionnement, mais elle ne peut pas en l’état, et donc il lui faut des solutions. Ne serait-ce que pour ne pas être fermée de force...

La solution serait déjà que leurs AG soit stimulantes...Et cela, ca se fait IRL, sur le terrain, et pas sur Youtube.
Par-contre, faire en sorte de vouloir y retourner, ca peut (de nos jours ca doit) passer par Youtube et autres médias !
Ca passe par la bouffe et le cidre aussi !

Je conçois que de batailler sur plusieurs fronts avec seulement quelques membres soit difficile, je ne juge pas. Mais Dash s’intéresse en particulier a une facette des choses et sur celle-ci il n'a pas tort. Pour le reste, je te rejoint.

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 5088
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#36

Message par Hallucigenia » 19 mars 2020, 19:07

+1 avec DictionnairErroné , sur tous les points soulevés depuis le début de la discussion.
DictionnairErroné a écrit : 19 mars 2020, 13:41
Dash a écrit : 19 mars 2020, 09:15 Mais à quoi sert donc l’asso dans ce cas? :hausse:
A-t-on vraiment besoin, en 2020, d’être un OSBL et d’avoir un comité pour produire un « fascicule » et des mini-conférences?
Pour assurer une consistance dans le temps, de l'ordre, une façon de faire éprouvée et autres avantages comme j'ai cité ci-dessus. Et je répète vous semblez n'avoir aucune expérience dans ce type d'entreprise. Tout semble simple, un gérant d'estrade quoi.
Le plus comique dans le propos de Dash, c'est qu'il prend en exemple La Tronche en Biais, alors que justement ceux-ci ont démarré avec leur seule chaîne YouTube, et que pour pérenniser leur activité ils ont très vite ressenti le besoin de créer une OSBL : l'ASTEC.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11350
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#37

Message par Nicolas78 » 19 mars 2020, 19:11

Kraepelin a écrit : 19 mars 2020, 11:48
Nicolas78 a écrit : 18 mars 2020, 17:36
Les postes que vous cherchez sont des postes qui demande une présence en association. Sauf peut-être rédacteur et traducteur.
Oui et non! On ne peut pas être un simple figurant. Il faut s'impliquer un peu. L'édition du Qu.bec Sceptique peut se faire à distance, mais il faut quand même participer au réunions du CA. Je crois qu'il y en a 4 par années.
De toute façon, il faut que vous trouviez du monde avant de fidéliser :s

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11350
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#38

Message par Nicolas78 » 19 mars 2020, 19:19

Hallucigenia a écrit : 19 mars 2020, 19:07 +1 avec DictionnairErroné , sur tous les points soulevés depuis le début de la discussion.
DictionnairErroné a écrit : 19 mars 2020, 13:41
Dash a écrit : 19 mars 2020, 09:15 Mais à quoi sert donc l’asso dans ce cas? :hausse:
A-t-on vraiment besoin, en 2020, d’être un OSBL et d’avoir un comité pour produire un « fascicule » et des mini-conférences?
Pour assurer une consistance dans le temps, de l'ordre, une façon de faire éprouvée et autres avantages comme j'ai cité ci-dessus. Et je répète vous semblez n'avoir aucune expérience dans ce type d'entreprise. Tout semble simple, un gérant d'estrade quoi.
Le plus comique dans le propos de Dash, c'est qu'il prend en exemple La Tronche en Biais, alors que justement ceux-ci ont démarré avec leur seule chaîne YouTube, et que pour pérenniser leur activité ils ont très vite ressenti le besoin de créer une OSBL : l'ASTEC.
+1000
Et ils ont su chercher les aides partout ou c’était possible légalement, et ils ne sont désormais plus tout seul...(au moins depuis leurs premiers lives ils ont besoin de monde).
Le succès est surement causé en grande partie par la chaine la TeB...Ok. Mais la TeB ce n'est PAS une association, même maintenant (mais une partie d'elle, un support).
Ceci-dit, l'ASTEC utilise tout les médias modernes possible et imaginable.... Dash critique ce manque avec LSDQ. Il a raison.
Le soucis, c'est que les médias modernes, c'est en réalité asses mal adapté au débat scéptique...Et c'est d'ailleurs pour cela que personnellement je ne participe pas aux bruits autours des (bonnes) productions de l'ASTEC (malgré quelques tentatives hautement intéressantes !) :lol. Mais je préfère ici.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4558
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#39

Message par Dash » 19 mars 2020, 23:21

DictionnairErroné a écrit : 19 mars 2020, 13:41... vous semblez n'avoir aucune expérience ...

Avant tout, comme Nico, je ne veux pas juger aucun d'entre vous personnellement. C'est surtout un problème d'écart générationnel!

Déja, entre moi (47 ans) et les jeunes, il y a un écart palpable et pour eux je suis "hasbeen". Et entre "vous" (tous, c'est pas perso) et moi, c'est pareil!

Dans mon "cercle", "nous" faisons les choses "simplement et rapidement" hors des "structures conventionnelles". On "sort de la boite".

Nous créons des logiciels libres, gérons des forums, manipulons le HTML, le CSS, le PHP, maitrisons Photoshop, Premiere, Davinci Resolve, utilisons des DAW faisons du son et des vidéos de qualité, certains utilisent Blender, Maya 3D, etc, nous collaborons souvant gratuitement juste pour s'entraider et par plaisir et tout ça, pour certains, à coté de notre "vrai emploi" qui n'a rien à voir avec toutes ces activités. D'autres vivent de leur "activité web".

Au début des années 2000, j'ai moi-même généré des millier de $ en exploitant le "payperclick". Ensuite j'ai fais du soutien et de la réparation de PC à domicile, ensuite j'ai géré des forums et des CMS, ensuite j'ai crée une entreprise ayant pignons sur rue (location de local, paiement d'employés, etc.), j'ai monté et co-géré la campagne politique d'un ami, ensuite, en 2010, j'ai crée une chaine YouTube qui a cartonné à l'époque pour le petit cercle underground à qui elle s'adressait (plus de 1000 abonnés et 15k vue/mois, en à peine 6 mois d'existance!! ce qui, à l'époque, quand on ne faisais pas dans l'humour/Jackass "meanstream", était excellent), etc, etc.

...et tout ça toujours en parallel, à coté de mon "vrai emploi" (12h de nuit) et de mes obligations familliales.

Donc, je suis désolé, mais je suis pas "sans expérience" et vos "problèmes et difficultés" sont pour moi anecdotiques et relèvent d'anciennes façons de procéder. Et je vous rappel que pour les nouvelles génerations, je suis un vieux hasbeen!!

Oui des YouTubers finissent par être plus d'un après quelques années, mais il y a plein de contre-exemples connues! Et pour ce qui est des procès et des mises en demeures, regardez ce qu'a fait le YouTuber (son nom m'échappe) avec l'espèce de médium français (Bruno). Il a fait ses critiques vidéos de façon à éviter d'être condamné pour diffamation. à collaboré avec d'autres, etc.

Bref, c'est pas personnel, mais c'est générationnel parce que vous procédez d'une autre façon que la mienne et celle des jeunes "auto-entrepreneurs" actuels.

Ce n'est que mon avis.

PS: désolé pour lea fautes, suis au boulôt sur smartphone.
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 5088
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#40

Message par Hallucigenia » 20 mars 2020, 06:01

Dash a écrit : 19 mars 2020, 23:21 Donc, je suis désolé, mais je suis pas "sans expérience" et vos "problèmes et difficultés" sont pour moi anecdotiques et relèvent d'anciennes façons de procéder. Et je vous rappel que pour les nouvelles génerations, je suis un vieux hasbeen!!
Tu n'as pas compris nos remarques, Dash. Quand on te dit que tu n'as "aucune expérience", on te parle de la vie associative. Et c'est d'ailleurs ce que ton rapide CV confirme.

Et arrête avec cette histoire d'âge, c'est ridicule. Je suis plus jeune que toi, vieux croûton ! :a1: Pourtant je milite ou m'investis dans diverses associations depuis de nombreuses années.

En fait, il te suffit de regarder les autres associations sceptiques : l'Observatoire Zététique ou le Comité para, par exemple, la majorité des membres a entre 30 et 50/55 ans. Même des plus jeunes encore (dont les fondateurs ont une vingtaine d'années seulement), s'organisent en association : par exemple L'Association du Scepticisme Scientifique de l'Ouest, qui intervient dans le milieu étudiant.

Ce ne sont pas d' "anciennes façons" de procéder, c'est simplement un type de structure qui présente un certain nombre d'avantages : une entité officielle facilement identifiable, un porte-parolat, une trésorerie commune, une responsabilité juridique, des statuts de fonctionnement, une pérennité dans le temps, etc. Comme expliqué plus haut, ça n'est pas pour rien que La Tronche en Biais a également choisi de créer une association.

Et bien évidemment, s'organiser en association n'empêche en rien d'utiliser des moyens modernes : que ce soit gitHub pour des projets de dev, ou des plateformes d'échange type NextCloud, ou autres. La fondation Mozilla, Wikimédia, etc, ce sont toutes des associations !

Va donc leur dire qu'ils sont hasbeen, qu'on rigole !

Le point sur lequel je te donne entièrement raison, par contre, c'est la nécessité pour les Sceptiques du Québec de filmer les conférences. Je le dis moi aussi depuis des années.

Amicalement,
Hallu

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 5088
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#41

Message par Hallucigenia » 20 mars 2020, 06:21

Nicolas78 a écrit : 19 mars 2020, 19:19 Le soucis, c'est que les médias modernes, c'est en réalité asses mal adapté au débat scéptique...
Discuter sur Facebook ou Youtube, c'est une perte de temps, je confirme. Pour ça, rien ne vaut notre bon vieux forum. :coeurbattant:

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1976
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#42

Message par DictionnairErroné » 20 mars 2020, 07:28

Dash a écrit : 19 mars 2020, 23:21 Avant tout, comme Nico, je ne veux pas juger aucun d'entre vous personnellement. C'est surtout un problème d'écart générationnel!
Je comprends votre point de vue. Mais rapprocher l'écart générationnel ne veut pas dire éliminer des générations pour n'en garder qu'une, il n'y aurait plus d'écart!

En étudiant un peu plus la présence internet des Sceptiques du Québec, le tout est très bien, professionnel, archives, conférences, revues, et depuis un bon moment, surtout consistant dans le temps, c'est vraiment bien et c'est à l'honneur des bénévoles parce que c'est très difficile à maintenir ce pas. Une revue mineure du site web serait de mise...

Pour débuter, l'écart générationnel serait réduit par la publication des vidéos des conférences sur Facebook et la chaîne Sceptique YouTube. Ça vraiment, je ne comprends pas...
Hallucigenia a écrit : 20 mars 2020, 06:01 Tu n'as pas compris nos remarques, Dash. Quand on te dit que tu n'as "aucune expérience", on te parle de la vie associative. Et c'est d'ailleurs ce que ton rapide CV confirme.
Tout à fait d'accord avec l'ensemble de vos propos.
Hallucigenia a écrit : 20 mars 2020, 06:01 Le point sur lequel je te donne entièrement raison, par contre, c'est la nécessité pour les Sceptiques du Québec de filmer les conférences. Je le dis moi aussi depuis des années.
Et ça, c'est un mystère! Quelles sont les raisons invoquées? Manque de bénévoles, d'équipements, croire que cela n'aura aucun avantage, refus des conférenciers...?
Hallucigenia a écrit : 20 mars 2020, 06:01 Discuter sur Facebook ou Youtube, c'est une perte de temps, je confirme. Pour ça, rien ne vaut notre bon vieux forum.
Tout à fait, Facebook n'est pas un forum de discussion, pour une association c'est uniquement utile pour les annonces, la publicité due à sa nature et sa popularité, c'est tout.
Dernière modification par DictionnairErroné le 20 mars 2020, 07:46, modifié 1 fois.
La vérité ne ment jamais.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11350
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#43

Message par Nicolas78 » 20 mars 2020, 10:15

Hallucigenia a écrit : 20 mars 2020, 06:21
Nicolas78 a écrit : 19 mars 2020, 19:19 Le soucis, c'est que les médias modernes, c'est en réalité asses mal adapté au débat scéptique...
Discuter sur Facebook ou Youtube, c'est une perte de temps, je confirme. Pour ça, rien ne vaut notre bon vieux forum. :coeurbattant:
Je ne dirais pas jusque la, mais c'est largement plus agréable sur un forum (même asses peuplé en fait). Ceci-dit un channel Youtube n'aurais pas cette vocation.
Tu n'as pas compris nos remarques, Dash.
Je pense aussi... Niveau technos de com il a raison, mais pour tout le reste non.

La solution est pourtant simple pour éviter un débat interminable :
Admettre que Dash a des idées niveau médias et supports de communication et d'information.
Et pour Dash admettre qu'une Association n'est pas un simple support de ce genre et a une mission sur le terrain, et que ce status est toujours indispensable (notamment pour trouver des financements mais surtout pour agir localement, sur le terrain).
Dernière modification par Nicolas78 le 20 mars 2020, 10:21, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4558
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#44

Message par Dash » 20 mars 2020, 10:16

Hallucigenia a écrit : 20 mars 2020, 06:01...En fait, il te suffit de regarder les autres associations sceptiques...
Mais oui, bien sûr qu’il est possible d’opérer sous OSBL, là n’est pas la question (et je connais les avantages et inconvénients pour avoir déjà étudié cette avenue pour certains de mes projets). Fallait comprendre ma critique dans sa globalité et sur le fond (pour la forme, comme d’hab, je tourne les coins ronds).

Quand je dis qu’ils ont « raté le coche », je veux dire que le fait qu’ils doivent tout décider en comité n’aide en rien, d’où l’allusion à l’OSBL. Mais, en effet, le problème n’est pas à strictement parler l’OBSL, t’as raison, ;) ...mais tout un ensemble de facteurs, dont certains choix et décisions de ceux qui font partie du comité. « L’ancienne façon de faire » que je critique ne concerne pas l’OSBL comme tel, mais tout l’ensemble de ce qui émane des propos que je lis.

Mais bon, je ne connais pas tous les détails et je critique que sur ce qui a été mentionné ici. Quand on me rétorque qu’ils ont déjà tout le matériel requis pour filmer, mais que ça prend un bénévole pour ajouter un intro/outro, etc., c’est juste absurde pour un mec comme moi qui est capable d’ajouter une intro/outro en 3 minutes et qui à déjà eu une chaine YT. C’est ce genre de réponse qui me permet de saisir que certains sont d’une autre époque (peu importe l'âge) dans ce « comité de gestion ». :?

Mais comment peut-on prendre la décision de ne pas filmer des conférence alors que nous avons déjà tous le matériel requis? En 2020? Ça me dépasse complètement.

:hausse:

Il y a manifestement quelqu’un qui ne réalise pas le « gaspillage » qu'est le fait de ne pas filmer les conféérence qu’ils prennent la peine d’organiser. Il n’y a rien de plus facile que de filmer une conférence! C’est, parmi tout ce qui peut être filmé, le truc qui nécessite le moins de travail (et pratiquement aucun besoin de montage. Ajouter un intro/outro et faire un rendering, ce n'est pas ce que j'appel du montage).
Hallucigenia a écrit : 20 mars 2020, 06:21
Nicolas78 a écrit : 19 mars 2020, 19:19 Le soucis, c'est que les médias modernes, c'est en réalité asses mal adapté au débat scéptique...
Discuter sur Facebook ou YouTube, c’est une perte de temps, je confirme. Pour ça, rien ne vaut notre bon vieux forum. :coeurbattant:
Je ne sais plus dans combien de threads j’ai mentionné que je suis « anti FB » et que je déteste les réseaux sociaux! Moi aussi je préfère ce qu’offrent les forums en terme de capacité d’édition, de sujets, de qualité des membres, etc., etc. Mais pour moi ça n’a rien à voir avec le présent sujet...

...quand, P. Ex., Clément Freze (j’ai retrouvé son nom! C’est un mentaliste) dénonce l’escroquerie du « médium Bruno » sur sa chaîne, pour moi, ses vidéos ont bcp plus de porté (euphémisme) et rejoignent bcp plus de monde (il fait réaliser à certains qu’ils se font dupé, puisqu’il démontre les procéder de Bruno, point par point) qu’un « article général » sur les médiums dans un truc publié 3 fois/année et dont seul sont abonné ceux qui sont déjà intéressés au scepticisme. Ou encore des échanges que nous pouvons avoir ici dans un thread, entre 20 ou 30 membres actifs et 5 « nouveaux naufragés » qui atterrissent ici par année. De plus, les commentaires qui suivent les vidéos sur YT n’ont pas à être comparés aux échanges de qualité qu’on trouve sur certains forums comme ici. Ce ne sont que des commentaires. L’important, c’était de diffuser à plus grande échelle possible l’escroquerie et d’informer!

C’est en ce sens que je dis qu’il ne faut pas être égoïste, en tant que sceptique, et confondre le plaisir qu’on a à participer à un forum de qualité comme ici (tout en détestant les pseudo-arguments de 3 lignes sur les réseaux sociaux qui diluent les quelques commentaires pertinents) VS la mission d’une organisation (peu importe sa forme légale).

Si la mission des sceptiques du Québec est bel et bien celle que j’imagine, c’est à dire propager la pensée critique, la méthodologie scientifique et dénoncer les charlatans dans l’espace public, c’est-à-dire au plus grand nombre, alors c’est le potentiel de certains moyens de communication et diffusion qui devrait dicter l’avenue et la forme à adopter pour diffuser le message et non pas « l’envie » ou les préférences de ceux qui décident dans l’organisation (OSBL ou non).

Parce que là, depuis une dizaine d’années, des dizaines de « jeunes plus ou moins zététiciens » et de chaines YouTube réussies à mieux vulgariser, à dénoncer les arnaques et diffuser ce qu'est la pensée critique qu’une association sceptique « en en bonne et due forme » comme les SdQ. :?

:interro:
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 11350
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#45

Message par Nicolas78 » 20 mars 2020, 10:40

Dash a écrit :C’est en ce sens que je dis qu’il ne faut pas être égoïste, en tant que sceptique, et confondre le plaisir qu’on a à participer à un forum de qualité comme ici (tout en détestant les pseudo-arguments de 3 lignes sur les réseaux sociaux qui diluent les quelques commentaires pertinents) VS la mission d’une organisation (peu importe sa forme légale).
Yo Dash, la mission d'une association a tout intérêt de se retrouver sur Youtube (la je suis d'accord avec toi). Mais elle ne consiste pas en cela.
La communication et l'information sont des objectifs et des outils de supports ou la mission peut se retrouver (ce que fait l'ASTEC). Mais ce ne n'est pas la mission en elle-même. La mission d'un association consiste en des missions physiques sur un terrain sociale et généralement locale et au contact. Si LSDQ cherchent juste de la visibilité et des supports, alors ils peuvent abandonner le status d'association et faire comme une chaîne Youtube. Mais ce n'est pas leurs demande. Ils cherchent de la visibilité, oui, mais SANS abandonner leurs missions et rendez-vous associatif. Et la tu apporte des idées indispensables amha ! Mais d'autres choses doivent être faites aussi.
Par exemple, il serait bien qu'ils trouvent un moyen de rendre leurs AG IRL plus attrayantes. Et de mettre tout leurs contenus sur Youtube pour fidéliser les gens et leurs apports (leurs rôles quoi), et en trouver d'autres. De s'occuper des phénomènes d'actualité aussi, cela permettrais non seulement de se rendre visible, mais en plus de s'occuper de missions pratique sur le terrain. Sans oublier leurs missions locales donc : Pour ces missions (pour en trouver) et pour les pérenniser, il leurs faut trouver des financements qui ne passent pas QUE par les adhérents ni le nombres de "suiveurs" sur le net.
Ces financements sont nombreux et ils existe plusieurs façons de les prospecter, quoi que cela demande des démarches chiantes avec généralement des résultats faibles, mais c'est mieux que rien.
Ils peuvent aussi proposer leurs services sur leurs territoire. Aux prêts des mairies, des écoles, des lieux de cultures et de sciences, des prisons, des hôpitaux, et même des universités.
Ce d'ont tu parle, je suis en accord fort. Et ca leurs donnerais un bon coup de boost de suivre tes conseils techno-communiquant ! Oui propager leurs causes va devoir passer par les nouveaux système de communications. Ils doivent aussi comprendre cela et se mettre a jour ! (Oui, ils sont trop a l'ancienne...). Mais ce n'est qu'un aspect du "problème" parmi d'autres.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4558
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#46

Message par Dash » 20 mars 2020, 10:59

Nicolas78 a écrit : 20 mars 2020, 10:40Yo Dash, la mission d'une association a tout intérêt de se retrouver sur Youtube (la je suis d'accord avec toi). Mais elle ne consiste pas en cela [...]
Voilà! D'accord! ;)

Je voulais surtout « brasser la ruche » et générer réflexions chez les principaux concernés! Pour le reste, en effet, je ne suis pas spécialiste des OSBL et je n'aurais pas dû focaliser sur la forme légale. Idem avec l'âge. MEA CULPA! ;)

Donc « exit » ma critique concernant la forme et l'âge, mais pour le reste, je maintiens : ils devraient AJOUTER la dimension vidéo (et/ou radio~balado). En 2020, c'est essentiel!

Je proposerais même mon aide, serait prêt à filmer et « monter » (gratuitement), mais je crains que certains, à l'interne, ne soient très pas chaud à l'idée de devoir se coltiner un mec « prétentieux » ayant plein d'idées et un franc-parler comme le mien (d'autant plus s'ils ont déjà du mal à se mettre d'accord entre eux). C'est correct! :mrgreen:
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1976
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#47

Message par DictionnairErroné » 20 mars 2020, 11:04

Dash a écrit : 20 mars 2020, 10:16 Quand je dis qu’ils ont « raté le coche », je veux dire que le fait qu’ils doivent tout décider en comité n’aide en rien, d’où l’allusion à l’OSBL. Mais, en effet, le problème n’est pas à strictement parler l’OBSL, t’as raison, ;) ...mais tout un ensemble de facteurs, dont certains choix et décisions de ceux qui font partie du comité. « L’ancienne façon de faire » que je critique ne concerne pas l’OSBL comme tel, mais tout l’ensemble de ce qui émane des propos que je lis.
C'est justement cela que vous ne comprenez pas. Les avantages dépassent largement les désavantages, un OSBL impose une rigueur dans le temps. Je suis certain que sans OSBL Les sceptiques du Québec serait enterré dans une fosse.

Je dis cela, car j'ai une bonne expérience dans le domaine des organismes et associations, encore aujourd'hui, et ce depuis 30 ans. La technologie a beaucoup évolué et il est commun de l'utiliser.

Par exemple, une plateforme d'agrégation qui réduit grandement la transmission d'informations sur toutes les plateformes avec un seul texte. Écrire un texte, l'expédier aux membres, sur le fil RSS, sur le Forum, sur Facebook, Twitter, Whatapps, YouTube en une seule clique. Ce qui permet d’augmenter le contenu rapidement, efficacement, maximisant le temps du bénévole.

Pour ce faire il existe le classique MailChimp et beaucoup plus performant et versatile (mon choix personnel) Zoho.

Pour le multimédia j'utilise la suite cloud Adobe.

Pour l'audio, Steinberg, Native instrument et Arturia.

Pour la transmission en direct de vidéo sur facebook et Youtube, j'utlise OBS Studio. Avec l'ajout de plugins indispensable de Accunos ERA pour l'audio. OBS n'est pas toujours facile à faire fonctionner selon l'équipement utilisé. Mais une fois le paramétrage terminé il fonctionne bien.

Ce que je veux dire, c'est qu'il faut un minimum de qualité de production pour tout, peu importe la quantité et l'ampleur, absolument tout, tant dans les écrits, dans la traduction, dans les assemblées, dans la communication, dans le virtuel, dans les conférences, partout. Sinon vous êtes submergés par l'amateurisme des autres. Déjà l'OSBL les Sceptiques du Québec est une bande à part.
La vérité ne ment jamais.

Avatar de l’utilisateur
Hallucigenia
Modérateur
Modérateur
Messages : 5088
Inscription : 02 févr. 2006, 04:24

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#48

Message par Hallucigenia » 20 mars 2020, 11:15

Dash a écrit : 20 mars 2020, 10:16 Mais comment peut-on prendre la décision de ne pas filmer des conférence alors que nous avons déjà tous le matériel requis? En 2020? Ça me dépasse complètement.

:hausse:
Tout simplement parce que c'est tout nouveau. Dans les précédentes conférences, à ma connaissance, ils n'avaient pas le matériel.
Dash a écrit : 20 mars 2020, 10:59 Je proposerais même mon aide, serait prêt à filmer et « monter » (gratuitement), mais je crains que certains, à l'interne, ne soient très pas chaud à l'idée de devoir se coltiner un mec « prétentieux » ayant plein d'idées et un franc-parler comme le mien (d'autant plus s'ils ont déjà du mal à se mettre d'accord entre eux). C'est correct! :mrgreen:
Je suis quasiment sûr du contraire. Toute aide est la bienvenue.

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 4558
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#49

Message par Dash » 20 mars 2020, 11:21

Nicolas78 a écrit : 20 mars 2020, 10:40La mission d'un association consiste en des missions physiques sur un terrain sociale et généralement locale et au contact.
J'ai quand même un peu de mal avec ça dans la mesure où ça me semble vague. Une espèce de « vue de l'esprit bureaucratique ». Je m'explique, pour d'autres types d'OSBL (venant en aide aux plus démunies, par exemple), c'est très facile à imaginer, mais pour des sceptiques, ça se traduit comment, concrètement?

La Tronche en biais, par exemple, qui se sont constitués, après coup, en OSBL (comme le mentionne Hallu), ils ont dû se trouver de « nouvelles missions physiques dans leur localité », en plus de leurs vidéos, pour satisfaire aux obligations que requiert le statut d'OSBL?
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 5519
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: Noyautage du Conseil d'administration

#50

Message par Etienne Beauman » 20 mars 2020, 11:26

Dash a écrit : 20 mars 2020, 11:21
Nicolas78 a écrit : 20 mars 2020, 10:40La mission d'un association consiste en des missions physiques sur un terrain sociale et généralement locale et au contact.
J'ai quand même un peu de mal avec ça dans la mesure où ça me semble vague. Une espèce de « vue de l'esprit bureaucratique ». Je m'explique, pour d'autres types d'OSBL (venant en aide aux plus démunies, par exemple), c'est très facile à imaginer, mais pour des sceptiques, ça se traduit comment, concrètement?

La Tronche en biais, par exemple, qui se sont constitués, après coup, en OSBL (comme le mentionne Hallu), ils ont dû se trouver de « nouvelles missions physiques dans leur localité », en plus de leurs vidéos, pour satisfaire aux obligations que requiert le statut d'OSBL?
Je ne sais pas d'où Nicolas sort cette histoire de mission physique, en France la loi sur les assos date de 1901, et une mission pas physique à l'époque ça ne voulait strictement rien dire.

Je ne voie pas par exemple ce qui empêcherait une asso française ayant pour but la vulgarisation scientifique de ne faire que des vidéos youtube.
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit