Profiteurs de la crise de la covid-19

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10935
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#26

Message par Nicolas78 » 23 mars 2020, 08:45

Aggée a écrit :Parce que, dans ces circonstances, le productivisme obscène est bridé par la réduction des contacts contaminants entre les travailleurs, cette logique privilégie très concrètement la santé des populations, les intérêts des parasites financiers passent momentanément au second plan.
Tu ne comprend pas, je ne dit pas que faire reculer la finance et la sur-consommation est mal. C'est un besoin vitale pour le futur.
Je dit qu'il n'y a pas vraiment de comparaison possible entre un confinement liée a un virus pendant 1 mois ou 2, et la vie dans un système différent.
Ta réponse est donc, en grande partie, HS. Mais je vais y répondre.
Le virus impose des changements vitaux assez violents, dans la précipitation, avec comme paramètre inconnu, donc non contrôlé par l’oligarchie financière, le « sevrage » possible d’une certaine idéologie néolibérale suicidaire: la promesse de l’éden ( avec une minuscule ) par le biais d’une production / consommation exubérante.
Décidément, il n'y a pas que les financiers et les ultra-libéraux qui sont totalement utopiste... :lol:
Dans les faits les petites mains productives n’en profitent pas, ou si peu, n’en ont jamais profité et n’en profiteront jamais, du moins dans la logique de ce système élitiste, individualiste et ultra matérialiste , notez que dans d’autres logiques de systèmes productivistes , les contingences écologiques resteront implacables ( en l’état actuel des connaissances scientifiques ) , la religion du productivisme va générer plus de catastrophes que de bénéfice.
Oui je suis asses d'accord, mais c'est pas le sujet.
Ceci-dit, l'humanité est passé par des phases suffisamment nombreuses avant d'en arriver ou nous sommes pour dire que l’élitisme, la guerre, la pollution et l'abus des faibles existe aussi sans système d'ultra-consommation et d'ultra-libéralisme... :|
D'ailleurs, les pays qui font le moins d'enfants sont les pays ou l’éducation, mais aussi le confort individuel et les loisirs, sont les plus développés.
Or, l’écologie ne peut se passer d'une réduction de la population, aussi. La question est plus complexe que ta "résumance" idéologique fantasmée.

Ce que j'observe personnellement, c'est le danger de l'idéologie ultra-libérale et d'ultra-consommation pour la planète. Mais j'observe aussi que la plus part des ecolos ne sont pas moins idéologiques et semblent tout autant utopistes que leurs ennemis...
Si vous ne percevez pas la fraternité qui se trouve derrière ces mesures imposées par le virus
C'est une blague ? :lol:
Ecoute, ma femme donne environ 6 a 8 heures par semaine (bénévolement) a des associations d'aides a la personnes (pauvres, âgées, handicapés, SDF, etc). Après le confinement, ils ont perdu 90% de leurs effectifs.
Désormais, ils sont fermés (mais veulent ouvrir et cherchent du monde pour le faire).
Les associations, en ce moment, crient a l'aide partout dans le monde. Les gens on peur d'attraper le Corona et de le transmettre a leurs proches et donc les associations manquent d'aides.
Les personnes fragiles prennent finalement encore plus de risques en allant dans les hôpitaux.

Donc non, je ne perçois pas ta "fraternité" , et j'ai même des échos très clair et net du terrain que la fraternité existe bien, mais elle est très disparate (comme avant quoi, mais en crise organisationnelle et humaine), et plus difficile a être efficace.
Ce qui ressort de chez toi, en revanche, c'est que tu te voile la face. Probablement parce-que tu n'est pas membre actif d'une association dans un pays gravement touché par le Corona, mais aussi parce-que tes idées politiques modifient ta perception de ce qui est un geste authentique de fraternité et de ce qui ne l'est pas.

Si pour toi, être OBLIGER de rester chez sois, c'est de la fraternité authentique, alors tu ne connais rien a la fraternité, sauf celle qui impose a des gens de travailler au risque de perdre leurs emplois... Evidemment, parmi eux, beaucoup sont authentiquement dans leurs rôles et acceptent leurs conditions de travail et sont même fière et heureux d'aider. Mais ces gens était déjà comme cela AVANT le Corona virus...En fait... :|

Au final, les association d'aides a la personne sont obligées de faire massivement appel aux relais médiatiques, tellement elles sont en galère de mains.
Il y a toujours la possibilité d'aider indirectement en faisant des dons en ligne (mais pour cela, ya besoin d'un système capitaliste et consuméristes... :P: ).
Quand aux relations entre associations, elles ralentissent (voir annulent) une partie de leurs activités pour venir en aides aux associations confrontées directement a la crise.
J’ignore si 3 semaines seront suffisantes pour remettre les petites mains productives au service des néolibéraux, en Belgique on parle de 8 semaines mais là je ne me prononcerais pas puisque je ne suis pas épidémiologiste, je suis certain qu’après la crise, le système néolibéral va envoyer la facture de ses pertes financières ( virtuelle, créées ex nihilo ) à ses petites mains productives.
C'est certain malheureusement. Mais je te rassure : Avant la création de nos systèmes économiques ultra-polluants/libéraux/consuméristes, les gens devait aussi payer (et parfois pendant des années) les résultats des épidémies et des catastrophes naturelles...Généralement par le travail (avec ou sans patron).
En réalité je vient de comprendre. Ce n'est pas l’écologie qui t’intéresse. C'est la lutte des classes.
Sache tout de même que, sauf dans quelques les pays, les gens doivent payer leurs soins de santé, et que cela demande de travailler.
Ça n'y changerais rien dans un monde sans entreprises et sans patrons, sans élites, sans finance...Un monde avec 7 milliards d’individus, ca ne se maintient pas en restant chez sois par "pseudo-fraternité"...
Il faudra tôt ou tard reconstruire, sur l’obsolescence longtemps annoncée d’un système qui mène a sa propre perte, un système qui a révélé ses failles majeures à cause ou grâce a un coronavirus ( hélas pour les victimes ), c’est pourquoi de nouveaux objectifs sociaux , plus équitables pour l’ensemble des populations, sont à élaborer .
Entièrement d'accord. Mais les contraintes liées au Corona durant quelque semaines, et celles dans un tel système n'ont RIEN a voir.
Sans parler du fait que l’écologie semble elle aussi légèrement utopique dans la tète de certains (quand c'est pas carrément politique), et qu'un système plus écologique ne serait être réellement efficace sans réfléchir bien plus profondément qu'a travers sa face politicarde et morale ou de changements de surface (qui aurais un impact certes, mais insuffisant).
Alors, je comprend que l’écologie doive absolument se politiser pour gagner du terrain, c'est tristement obligatoire, mais je pense qu'elle gagnerais a le faire le moins possible. Sinon, nous allons nous retrouver avec des gens qui pensent que les éoliens c'est mieux que le nucléaire, et que les OGM c'est dangereux et qui seront prêt a toutes les manœuvres pour gagner (bref, toute la frange écolo qui pensent que l’écologie ca marche juste par la volonté et pas par la réflexion). A moins qu'ils ne soit prêt, eux-aussi, a ne plus avoir d’électricité et de chauffage...Et a travailler dans les champs bourré de pesticides plutôt que pour des patrons (histoire de caricaturer, comme toi).

Perso, je serais écolo le jour ou je verrais que la majorité d'entre-eux ne sont pas autant utopique que des traders vegans de Wall Street qui roulent en 4x4 V6.
Dernière modification par Nicolas78 le 23 mars 2020, 10:43, modifié 2 fois.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23098
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#27

Message par Jean-Francois » 23 mars 2020, 08:56

Nicolas78 a écrit :
22 mars 2020, 18:49
JF a écrit :Quelle est l'alternative: on ne fait rien parce que ça dérange un modèle économique qui est de toute façon voué à l'échec à moyen-long terme? Des habitudes, ça ne se modifie sérieusement qu'avec une certaine douleur. Alors, tant qu'à avoir déjà souffert, ça ne serait pas si mal de profiter du choc actuel pour repartir sur des bases plus saines.
Désolé, je ne vois donc pas le rapport entre souffrir du Corona un ou deux mois et "souffrir" de la fin du système économique au long terme...
Si il s'agit de donner une "leçon" de non consumérisme
Je suis d'accord que la tendance humaine est de s'empiffrer après un moment de jeûne. Il demeure que c'est justement ce dont on devrait être conscient et essayer de se restreindre. On peut remarquer que la diminution des activités consuméristes a de bons côtés (diminution de la pollution, etc.) et vouloir que ça continue même sans confinement. Ça donne l'opportunité de remarquer que pas mal des activités consuméristes sont imposées par des contraintes sociales qui limitent la réflexion (rythme de vie, croissance, pub, etc.). Ça laisse un temps à la réflexion chez de nombreuses personnes (évidemment pas toutes), mais ma question est: le prendront-elles?

Je ne dis pas que je suis optimiste.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10935
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#28

Message par Nicolas78 » 23 mars 2020, 09:11

JF a écrit :Je suis d'accord que la tendance humaine est de s'empiffrer après un moment de jeûne.
J'ai pas dit ca, j'ai juste dit que le délais ET la nature des frustrations engendrées par le Corona n'ont rien a voir avec celle d'un système economique différents sur le long terme.
Les gens peuvent toujours réfléchir entre deux films chez eux durant 3 semaines, confortablement, que leurs réflexions ne serait pas nécessairement pratiques ni justes. Et leurs frustrations n'aurais aucun rapport avec la venu d'un tel système.

Quand au fait de voir que nos activités polluent...Les gens le savent déjà...Qu'ils le voient ou non, ils savent.
Le savoir, c'est beaucoup. Mais ca ne suffit pas pour agire.
Il demeure que c'est justement ce dont on devrait être conscient et essayer de se restreindre. On peut remarquer que la diminution des activités consuméristes a de bons côtés (diminution de la pollution, etc.) et vouloir que ça continue même sans confinement. Ça donne l'opportunité de remarquer que pas mal des activités consuméristes sont imposées par des contraintes sociales qui limitent la réflexion (rythme de vie, croissance, pub, etc.). Ça laisse un temps à la réflexion chez de nombreuses personnes (évidemment pas toutes), mais ma question est: le prendront-elles?
Ces "contraintes" sociales, c'est principalement le travail et les loisirs...Je vois mal comment tu va demander aux gens de ne plus aller bosser.
D'autant plus que si ils ne bossent plus, ils ne pourront pas acheter leurs abonnement Netflix, et donc ils vont se faire chier chez eux :lol:

Sans rire, les pays ou l’éducation, le confort et les loisirs sont peut accessibles sont surpeuplé. Avant de demander un système écologique, pensons le avant...Sinon, nous allons récolter un système utopiste idéologique de plus, qui pourrait moins polluer, ou pas...
Quand on voit des "écolos" comme l'ancien Curieux_, persuadé de sauver le monde avec leurs feux de cheminées, on est en droit de se demande le quel est le plus utopiste entre l'ultra-libérale qui exploite les petites mains, et l'ecolo qui pensent que 7 milliards d'humain pourrons se nourrir et rester en bonne santé, presque sans travailler, sans OGM et en se chauffant au bois.

Personnellement, je ne crois en aucuns de ces idéologues (libéraux VS écolos). Pour moi ils se voilent tous la face.
J'en tien une couche du fait que les plus fidèles de leurs représentants sont des zozos bien entamés, quand c'est pas des manipulateurs et des menteurs.

Avatar de l’utilisateur
shisha
Messages : 643
Inscription : 25 sept. 2011, 09:21

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#29

Message par shisha » 23 mars 2020, 09:48

Pour régler la plupart des problèmes dans le monde, une des étapes qui me parais importantes, c'est que les gens se sentent citoyens du monde. Ne plus raisonner à l’échelle de son pays, mais plutôt de manière globale. Ainsi une sorte d'état providence à l’échelle mondiale pourrait exister (une sorte d'ONU version 2 avec plus de pouvoir => au dessus des pays/multinationales).

A partir de là, les solutions aux différents problèmes seraient plus faciles à mettre en place. Par exemple, il pourrait être instauré un plafond de salaire raisonnable, les richesses pourraient être redistribués + facilement en cas d'inégalité. Il n'y aurait pas plusieurs pays avec des enjeux géostratégiques différents, - de guerre, - de capitalisme - de misère et + d'écologie. Un juste milieu entre le capitalisme et le communisme. Bref une belle utopie :)

Par exemple par rapport à l'écologie, un quota de Co2 pourrait être attribué par hab et ce dernier varierait en fonction du nombre d'habitant. Chaque habitant serait libre de gérer son quota mais dans un certain cadre (par exemple 2 tonnes par an par hab pour 7 milliards).

Après dans un tel système, on perdrait probablement en diversité culturelles/identitaires, mais je me dis qu'il existe bien des systèmes où il y a une cohabitation de plusieurs cultures/langues donc pas forcément incompatible. Le local pourrait cohabiter avec ce système global en se passant d'intermédiaire (les états).

Mais bon l'être humain peut facilement être avide, avoir peur, faire preuve de violence donc la souffrance a encore de l'avenir.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4911
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#30

Message par unptitgab » 23 mars 2020, 09:52

Nicolas78 a écrit :
23 mars 2020, 09:11
:

Sans rire, les pays ou l’éducation, le confort et les loisirs sont peut accessibles sont surpeuplé.
C'est du foutage de gueule non, les pays surpeuplés, sont les moins gros contributeurs à l'effet de serre. Avant de prétendre que de faire deux gosses trop est une calamité, celui qui bouffe pour trois devrait se mettre au régime. Cela ne passe pas obligatoirement par de la privation, mais déjà par de la réduction exemple la fin des serres chauffées l'hiver cela n'empêche pas de bouffer, mais pas des tomates ou des aubergines, des bagnoles individuelles de max une tonne cela n'empêche pas de se déplacer ou Netflix et YouTube en SD cela n'empêche pas de regarder des vidéos
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10935
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#31

Message par Nicolas78 » 23 mars 2020, 10:18

Je suis entièrement d'accord unptigab avec tout ce que tu a dit.
Mais tu m'a faire dire ce que je n'ai pas dit, c'est un homme de paille...Je parle d'accès a l’éducation, au confort, et aux loisirs corrélée avec la sur-population. La sur-population fait partie de l’équation écologique, autant que la sur-consommation. J'ai pas dit que notre contribution était moins forte ni que la leurs est plus forte, en aucun cas (par rapport a la population d'autant plus).
Ceci-dit, je ne connais pas beaucoup d’écolos occidentaux qui changerais leurs vies avec les conditions de vie dans la plus part de ces pays.

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 1066
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#32

Message par Aggée » 23 mars 2020, 11:52

Nicolas78 a écrit :
23 mars 2020, 08:45
Sans parler du fait que l’écologie semble elle aussi légèrement utopique dans la tète de certains (quand c'est pas carrément politique), et qu'un système plus écologique ne serait être réellement efficace sans réfléchir bien plus profondément qu'a travers les sont idéologie politicarde, qui me semble être celle qui te plait plus.
Vous ne seriez pas français par hasard ? Si c’était le cas je comprendrais mieux votre réaction, le système politique français en est encore a rechercher des majorités , 2 gros partis bien monolithiques, un de gauche et un de droite, c’est super pratique pour figer toute une société, j’appellerais cela un système structurel anti changement, ça dessert vachement bien les lobbies aussi , quand vous comprendrez que certaines structures politiques empêchent toute évolution sociale, ou écologique en l’occurrence, on aura fait un grand pas. Si on met un bâton dans la roue d’un vélo, faut pas prétendre que l’engin est mal conçu pour le bâton .
«  Si voter changeait quelque chose, il y a longtemps que ça serait interdit » Coluche.
Au lieu d’avoir toujours votre nez sur la terre mâchée, faudrait peut être que vous sortiez de votre termitière pour monter dans un drone, histoire d’avoir une vue en hauteur de votre logis , une vingtaine de mètre disons, ça vous aiderait a percevoir les systèmes.
Vous savez qu’en Belgique nous ne disposons toujours pas d’un gouvernement officiel, et bien nous sommes parvenus a former un gouvernement d’union nationale pour 6 mois, il possédera les pleins pouvoirs, il pourra même user de pouvoirs spéciaux pour gérer la crise du coronavirus… Et vous savez pourquoi, parce qu’en Belgique il est actuellement impossible de rassembler des majorités politiques, donc en politique rien n’est écrit, sauf en France apparemment.
Tout ceci pour vous signaler que les antiennes franco française sur l’écologie, je les connais par cœur, vous ne m’avez même pas énervé.
Quand je parle de fraternité envers les gens, elle peut s’exprimer par le fait d’imposer des mesures salvatrices de confinement, dans le but de protéger des vies, vous savez que la Belgique est une terre de compromis, les belges semblent moins moins râleurs et un plus disciplinés que les français, je constate que depuis une semaine, a quelques exceptions près, la majorité des belges respectent assez bien les mesures de confinement, nous ne devons surtout pas crié victoire bien entendu, mais je lis ceci
https://www.levif.be/actualite/belgique ... 1584977700
Coronavirus en Belgique : une évolution dans le bon sens?
Les nouvelles contaminations et hospitalisations sont en baisse. Un recul qui témoigne d'une "évolution dans le bon sens". Mais "il ne faut pas relâcher les efforts", au risque d'être confronté à une "deuxième vague".
Tous les belges ne râlent pas non plus sur les écolos comme vous le faites.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10935
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#33

Message par Nicolas78 » 23 mars 2020, 12:12

Chez toi tout tourne autour de l'idéologie. N'importe quel sujet dérape dans l'idéologie. Et quand la personne te répond, tu évite les arguments les plus gênants.

Je t'invite, en attendant, a cesser de donner des leçons de morale a tout le monde, que tu ne suis visiblement pas.
En commençant par t’inscrire dans une association d'aide aux personnes, en ce moment elles souffrent de ne pas avoir asses de "fraternité". Toi qui la voie partout même quand elle est mise a mal...
Non, rester chez sois, c'est du bon sens durant une épidémie, mais c'est pas de la fraternité.
Pour finir, je t'invite a jeter ton ordinateur de "matérialiste hédoniste" a la poubelle, et stopper ton routeur, tu utilise un produit issue d'une industrie lourde et un réseau mondiale très polluant qui ne participe pas a ton bonheur. Les paroles c'est bien beau hein...

C'est donc cela l’écologie de nos jours ? Des gens sur internet qui upload des videos en HD en demandant a tout le monde de venir a leurs spectacles, tout en disant qu'il faut se débarrasser des choses inutiles de la vie ?
Désolé, je préfère ne pas être un écolo, plutôt que d'en être un hypocrite.
Ça ne fait pas de moi un ultra-libérale pro-finance (je te vois venir), étant donner que je les trouvent encore plus dangereux que les écolos qui veulent arrêter les "choses matérielles" (sans le faire, évidement).
Quand je parle de fraternité envers les gens, elle peut s’exprimer par le fait d’imposer des mesures salvatrices de confinement, dans le but de protéger des vies.
Désolé, mais rester enfermé chez soit avec de la bouffe, internet, des films,etc...alors que des associations sont en difficultés (voir ferment temporairement), ce n'est pas ce que j'appel de la fraternité. Au mieux, c'est du bon sens qui est s'impose de force ou de gré par une crise qui tue potentiellement nos proches (pleure tu les morts qui tu ne connais pas ?). Décidément tu confond tout dans tout les sujets.
Mais j'ai bien compris que pour les gens comme toi, tout événement est bon a instrumentaliser pour servir une vision du monde a saveur politique.

Dans l'histoire humaine, avec ou sans consumérisme, tu ne trouvera que des élites qui profitent des faibles, et des faibles qui les remplaces. Je ne crois pas en ta vision, même écologiquement parlant. Sauf si elle est capable d’être autre chose qu'un radicalisme de plus dans le paysage politique. Mais dans le cas ou l’écologie pourrait se décrasser de tout ces experts auto-proclamés facebookistes, et aussi de sa tendance anti-science, plus dangereuse qu'autre chose, alors j'y réfléchirais. Heureusement, tout les écolos ne sont pas aussi mauvais que toi en argumentation rationnelle...Sinon il n'y aurais aucune chance de succès. Et j'y crois encore, un peut (mais de moins en moins, et pas a cause du système actuel, qui est déjà mort et qui se tuera lui-même, mais a cause d’écolos comme toi qui n'ont d’écolo que leurs langues et leurs radicalisme tout aussi utopique que l'utopie consumériste et financière actuelle...Au passages, les deux mouvements sont profondément hypocrite, et les deux pensent pouvoir sauver le monde...Désolé, j'ai passer l'age d'avoir une carte de partie politique).
Dernière modification par Nicolas78 le 23 mars 2020, 12:19, modifié 2 fois.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1614
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#34

Message par nikola » 23 mars 2020, 12:13

Non Aggée, le bipartisme français a explosé.
On en est à cinq grandes tendances, actuellement équivalentes :
  • LFI (populaires internationalistes)
  • centre gauche (capitalistes internationalistes)
  • centre droit (capitalistes patriotes)
  • RN (populaires patriotes)
  • absentéistes
Actuellement, LREM a bouffé les deux centristes avec les tensions qu’on sait.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 1066
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#35

Message par Aggée » 23 mars 2020, 15:07

nikola a écrit :
23 mars 2020, 12:13
Non Aggée, le bipartisme français a explosé.
On en est à cinq grandes tendances, actuellement équivalentes :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Scrutin_u ... deux_tours
Parmi les systèmes électoraux, le scrutin uninominal majoritaire à deux tours est un vote simple sans pondération se déroulant sur deux tours au maximum. Il en existe plusieurs. Par exemple en France :
Merci beaucoup nikola, vous confirmez exactement ce que j’ai dit, le système électoral français de la 5ème république est toujours majoritaire, donc complètement obsolète, ( La volonté du général De Gaule a l’époque était de torpiller les communistes, je ne suis pas communiste, je signale simplement une technique électorale des partis en place pour éliminer,affaiblir, brider de nouveaux adversaires ), impossible que les écolos ou tout autre courant politiques nouveau puissent réellement émerger, sans être sabotés , dans un système de représentation électorale aussi archaïque.

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 1066
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#36

Message par Aggée » 23 mars 2020, 15:35

Nicolas78 a écrit :
23 mars 2020, 12:12
Je t'invite, en attendant, a cesser de donner des leçons de morale a tout le monde, que tu ne suis visiblement pas.
En commençant par t’inscrire dans une association d'aide aux personnes, en ce moment elles souffrent de ne pas avoir asses de "fraternité". Toi qui la voie partout même quand elle est mise a mal...
Non, rester chez sois, c'est du bon sens durant une épidémie, mais c'est pas de la fraternité.
Que dire a toutes vos remarques désobligeantes, si être membre actif d’un groupement d’Eglises, qui apportent leurs soutiens aux fidèles, n’est pas être membre d’une association d’aide aux personnes, alors c’est quoi aider son prochain ?
Excusez moi de vous le faire remarquer mais le théoricien du bon sens , c’est un plutôt vous...
https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... 79795.html
Les forces de l'ordre sévissent. Un total de 91 824 infractions pour non-respect du confinement ont été relevées par les forces de l'ordre depuis la mise en place de cette mesure mardi à midi, a déclaré dimanche 22 mars Alain Thirion, directeur général de la sécurité civile et de la gestion des crises.
Pour la seule journée de ce dimanche, 22 574 verbalisations ont été dressées, a complété Alain Thirion lors d'un point presse commun. Depuis mardi, 1 738 907 contrôles ont été réalisés par les forces de l'ordre dans l'hexagone pour tenter de faire respecter les mesures de confinement servant à lutter contre l'épidémie de coronavirus.

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4911
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#37

Message par unptitgab » 23 mars 2020, 15:50

Aggée a écrit :
23 mars 2020, 15:35
]

Que dire a toutes vos remarques désobligeantes, si être membre actif d’un groupement d’Eglises, qui apportent leurs soutiens aux fidèles, n’est pas être membre d’une association d’aide aux personnes, alors c’est quoi aider son prochain ?
Ben déjà que cela ne s'adresse pas qu'aux fidèles, mais à tous sans distinction de croyance ou non croyance et surtout sans moralisme et recherche d'adhésion à ses convictions religieuses ou politiques.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 1066
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#38

Message par Aggée » 23 mars 2020, 23:26

Toute personne qui s’adresse a nous est prise en charge, sans distinction de croyance ou de non croyance , c’est le principe de base, nous arrêtons la prise en charge dès qu’une personne désire couper les ponts avec nous, en fait dans le respect de sa volonté, c’est assez simple a comprendre, non ?
Voici la définition qui correspond a notre ligne de conduite
https://www.larousse.fr/dictionnaires/f ... A8le/33594
FIDÈLE, DÉFINITIONS :
Qui ne varie pas dans son attachement à un groupe, dans ses engagements : Fidèle à son parti.
Dans le cas contraire, nous ne forçons jamais la personne a nous fréquenter.

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1614
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#39

Message par nikola » 24 mars 2020, 03:48

Aggée a écrit :
23 mars 2020, 23:26
Dans le cas contraire, nous ne forçons jamais la personne a nous fréquenter.
Ce n’est malheureusement pas vrai dans les pays où les bigots ont le pouvoir.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7302
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#40

Message par Kraepelin » 25 mars 2020, 11:15

Parlant de profiteurs

Les médecins spécialistes, les syndicats d'infirmières, les voleurs de masques

Ça me donne envie de vomir
:gerbe:
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10935
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#41

Message par Nicolas78 » 25 mars 2020, 11:18

Aggée a écrit :
23 mars 2020, 15:35
Nicolas78 a écrit :
23 mars 2020, 12:12
Je t'invite, en attendant, a cesser de donner des leçons de morale a tout le monde, que tu ne suis visiblement pas.
En commençant par t’inscrire dans une association d'aide aux personnes, en ce moment elles souffrent de ne pas avoir asses de "fraternité". Toi qui la voie partout même quand elle est mise a mal...
Non, rester chez sois, c'est du bon sens durant une épidémie, mais c'est pas de la fraternité.
Que dire a toutes vos remarques désobligeantes, si être membre actif d’un groupement d’Eglises, qui apportent leurs soutiens aux fidèles, n’est pas être membre d’une association d’aide aux personnes, alors c’est quoi aider son prochain ?
Excusez moi de vous le faire remarquer mais le théoricien du bon sens , c’est un plutôt vous...
https://www.francetvinfo.fr/sante/malad ... 79795.html
Les forces de l'ordre sévissent. Un total de 91 824 infractions pour non-respect du confinement ont été relevées par les forces de l'ordre depuis la mise en place de cette mesure mardi à midi, a déclaré dimanche 22 mars Alain Thirion, directeur général de la sécurité civile et de la gestion des crises.
Pour la seule journée de ce dimanche, 22 574 verbalisations ont été dressées, a complété Alain Thirion lors d'un point presse commun. Depuis mardi, 1 738 907 contrôles ont été réalisés par les forces de l'ordre dans l'hexagone pour tenter de faire respecter les mesures de confinement servant à lutter contre l'épidémie de coronavirus.
Tes peut-être dans une association pour aider les gens, mais tu ne les aide visiblement pas durant le Covid-19. Sinon, tu aurais vu que les associations, y compris Chrétiennes, sont en sous-effectif depuis la crise. Certaines ferment.

De plus, ce n'est pas de ma faute si tu confond le "bon sens" de DEVOIR rester chez sois, bien confortablement devant la télé, pendant qu'un virus pourrais de tuer VS la véritable fraternité qui consiste a aider les gens, et non pas s’empiffrer chez sois en attendant la fin d'une crise (même si c'est un geste citoyen et surtout un devoir).

Je passe sur le fait que tu ne peux t’empêcher de parler de "fidèles", alors que les associations Chrétiennes aident tout le monde, et dans les pays majoritairement athées, une majorité d'infidèles donc.

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 1066
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#42

Message par Aggée » 25 mars 2020, 13:59

Nicolas78 a écrit :
25 mars 2020, 11:18
Tes peut-être dans une association pour aider les gens, mais tu ne les aide visiblement pas durant le Covid-19. Sinon, tu aurais vu que les associations, y compris Chrétiennes, sont en sous-effectif depuis la crise. Certaines ferment.

De plus, ce n'est pas de ma faute si tu confond le "bon sens" de DEVOIR rester chez sois, bien confortablement devant la télé, pendant qu'un virus pourrais de tuer VS la véritable fraternité qui consiste a aider les gens, et non pas s’empiffrer chez sois en attendant la fin d'une crise (même si c'est un geste citoyen et surtout un devoir).

Je passe sur le fait que tu ne peux t’empêcher de parler de "fidèles", alors que les associations Chrétiennes aident tout le monde, et dans les pays majoritairement athées, une majorité d'infidèles donc.
Nos Églises sont fermées dans le but d’éviter des rassemblements dangereux , mais nos téléphones et nos ordinateurs fonctionnent, whatsApp, Skype etc...je n’ai jamais autant soutenu et échangé par médias interposés depuis cette période de confinement, je ne m’empiffre pas, ce n’est absolument pas mon style, ni celui de mon épouse, nous fréquentions régulièrement les salles de musculations depuis des années, mais elles sont closes pour les raisons que vous savez, comme sportifs, nous faisons très attention a ce que nous mangeons et nous conseillons aux autres d’en faire de même, nous aidons toutes les personnes qui demandent notre assistance, dans la mesure du possible évidement, compte tenu des mesures de confinement qui ont d’abord pour but de préserver la santé et des gens et même la vie de certaines tranches d’age, je ne suis ni catholique, ni musulman , j’ai donné ma définition du fidèle avant votre réaction...

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10935
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#43

Message par Nicolas78 » 25 mars 2020, 14:24

Je parle pas des Eglises a proprement parlé...Mais des associations d'aides aux personnes. Chrétiennes ou non. Qui quoi que reliées aux églises pour certaines ne sont pas en mission directement dedans (sauf a quelques occasions).
Parmi elles on trouve par exemple le Secour Catholique. Mais on pourrais cité tout un tas d'organisations qui ne sont identifiées a aucune religion et qui rencontrent exactement les mêmes difficultés. On peut aussi citer les associations très locales, souvent affiliées a des agglomérations et même des paroisses. Et je sais très bien que la plus part sont fermées ou en sous-effectif important depuis la crise du Corona. Ce qui est normal, je ne le juge pas. Je dit juste que la fraternité c'est mieux portée, par concours de circonstance.

Dans tout les cas, le confinement est un devoir, mais ce n'est pas de la fraternité dans le sens "de cœur"... Puisque les gens se protègent avant tout eux-même et désertent le plus possible leurs rôles associatifs (ce qui est compréhensible hein). D'autant plus que ce confinement est une obligation...Et non un mouvement fraternelle émergent d'un coup chez tout les monde dans le meilleur des monde, sans raison autre que l'aide a autrui...Non non. On est loin de ca.
La fraternité, en ce moment, et surtout mise a mal par le Corona...Et ce n'est pas un jugement. Je le comprend. Ceci-dit, il y a surement plus de fraternité familiale (quand les couples fonctionnent bien...Dans le cas contraire on observe une augmentation des violences conjugales...). Mais pour les inconnus, il y en a clairement moins de la fraternité. Et c'est logique. C'est même inévitable. Sauf peut-être dans les hôpitaux, du moins chez ceux qui acceptent leurs conditions pour des causes. C'est certainement pas le cas de tous, faire face au Corona n'est pas facile dans ces milieux...Et il y a de quoi avoir peur.
je ne suis ni catholique, ni musulman , j’ai donné ma définition du fidèle avant votre réaction...
Dire cela, c'est comme dire, je ne suis ni Sunnite ni Chrétien... :| Ca ne fait aucun sens.
Non, tu est Chrétien, et je vois pas le rapport avec le fait d’être catholique ou non ? C’était quoi le message ?

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 1066
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#44

Message par Aggée » 26 mars 2020, 01:54

Nicolas78 a écrit :
25 mars 2020, 14:24
La fraternité, en ce moment, et surtout mise a mal par le Corona...Et ce n'est pas un jugement. Je le comprend. Ceci-dit, il y a surement plus de fraternité familiale (quand les couples fonctionnent bien...Dans le cas contraire on observe une augmentation des violences conjugales...). Mais pour les inconnus, il y en a clairement moins de la fraternité. Et c'est logique. C'est même inévitable. Sauf peut-être dans les hôpitaux, du moins chez ceux qui acceptent leurs conditions pour des causes. C'est certainement pas le cas de tous, faire face au Corona n'est pas facile dans ces milieux...Et il y a de quoi avoir peur.
La crise sanitaire générée par le coronavirus est une leçon, j’en suis convaincu, elle interpelle et elle remettra peu ou prou nos modes de vie en question, en particulier la version néolibérale et toutes ses prétentions triomphantes et ronronnantes qui concernent la gestion efficace d’une société , il se pourrait que, pour de multiples raisons, vous considériez qu’il y ait moins de fraternité en France, c’est possible, je ne conteste pas votre analyse, mais perso je ne la constate pas vraiment en Belgique, aux exceptions près évidemment, je trouve les belges assez responsables dans l’ensemble, soucieux de protéger un système de sécurité sociale humaniste, qui a fait ses preuves et qui , jusqu’à présent, permet de traiter tous les malades du Covid19 sans être débordé dans les hôpitaux, parce que précisément, toute les mesures politiques nécessaires pour protéger la santé des populations, ont été prises a temps en amont.

Avatar de l’utilisateur
Anjo Saburcio
Messages : 53
Inscription : 14 juin 2019, 02:49

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#45

Message par Anjo Saburcio » 26 mars 2020, 03:39

Kraepelin a écrit :
25 mars 2020, 11:15
Parlant de profiteurs

Les médecins spécialistes, les syndicats d'infirmières, les voleurs de masques

Ça me donne envie de vomir
:gerbe:
Et ce monsieur qui pense à l'économie de son pays et affirme que boire de la vodka c'est bon pour tuer le virus :lol:

https://www.sports.fr/football/bielorus ... 43497.html

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1706
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#46

Message par DictionnairErroné » 28 mars 2020, 10:50

Comme à l'habitude, les plus gros profiteurs durant les crises sont les sociopathes et dont les banques en sont l'archétype.
Lettre à un jeune travailleur. Si l'envie de travailler te prend, reste assis ça va passer.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1859
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#47

Message par Inso » 28 mars 2020, 11:36

Une lointaine connaissance m'a envoyé (et visiblement à tout son carnet d'adresse) une vidéo sur le coronavirus.
Bon, il n'y a rien d'extraordinaire, c'est une explication du virus par un gars pas idiot, qui s'est renseigné (un peu et sur des médias généralistes) mais qui n'a manifestement aucune compétence dans le domaine.

Mais pourquoi les gens se réfèrent au premier gugusse venu sur youtube ? (et en plus diffusent ça à tous leurs contacts :shock: )
C'est si difficile de rechercher des sites un peu mieux référencés ?

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1706
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#48

Message par DictionnairErroné » 28 mars 2020, 11:48

Kraepelin a écrit :
25 mars 2020, 11:15
Parlant de profiteurs

Les médecins spécialistes, les syndicats d'infirmières, les voleurs de masques
Il est intéressant de voir que la série Épidémie à TVA a vu juste sur tous les plans, et ce, plusieurs mois avant les premiers signes. Donc, très prévisible. Il aurait été judicieux de prendre en considération la simulation coronavirus de cette série. Chapeaux aux recherchistes et réalisateurs de la série, très réaliste.
Lettre à un jeune travailleur. Si l'envie de travailler te prend, reste assis ça va passer.

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 23098
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#49

Message par Jean-Francois » 28 mars 2020, 12:01

Inso a écrit :
28 mars 2020, 11:36
Mais pourquoi les gens se réfèrent au premier gugusse venu sur youtube ? (et en plus diffusent ça à tous leurs contacts :shock: )
C'est si difficile de rechercher des sites un peu mieux référencés ?
Pourquoi chercher quand ça vient tout seul? Rien qu'à voir tous ceux qui font des citations intégrales sur le forum que la paresse intellectuelle est la reine des actions humaines :mrgreen:

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 725
Inscription : 13 déc. 2016, 09:04

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#50

Message par Arensor » 28 mars 2020, 12:35

Inso a écrit :
28 mars 2020, 11:36
C'est si difficile de rechercher des sites un peu mieux référencés ?
Et ensuite , on en arrive à cela...

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit