Profiteurs de la crise de la covid-19

Vous avez des questions ou des commentaires à propos du scepticisme? Écrivez ici.
Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22804
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Profiteurs de la crise de la covid-19

#1

Message par Jean-Francois » 21 mars 2020, 07:37

Il y a toujours des salopards arnaqueurs et autres fraudeurs qui tentent de profiter des perturbations générées par une crise et celle due au SARS-CoV-2 ne fait pas exception. Moins sociopathes (dans l'ensemble), mais pas forcément moins nocifs, il y a aussi les conspirozozos et autres "chercheurs" auto-proclamés qui pensent avoir découvert la Vérité Qu'on Nous Cache. Il y a aussi les croyants - religieux ou non - qui font du prosélytisme pour leur bien inefficaces "remèdes" (prières, etc.) au risque de propager la maladie.

Je me suis dit qu'on pourrait faire une liste d'exemples. Je commence avec une conspirozozoterie:
celle du supposé brevet qui prouverait que le SARS-CoV-2 a été développé en laboratoire.
Et La vidéo de la Tronche en Biais donnant des exemples de comportements religieux à risque (on pourrait ajouter les propos papaux).

Ajout:
Mélange de fierté nationaliste, religieuse, et zozotérique: les nationalistes indiens qui défendent que boire de l'urine bovine ou bouffer de la bouse* serait des remèdes contre la covid-19.

L'Inde ne recense que très peu de cas (infinitésimal en proportion de la population)... je leur souhaite que ça continue mais me demande si les choses sont prises au sérieux là-bas.

Jean-François

* Pour appeller la bullshit de la bullshit.
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10706
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#2

Message par Nicolas78 » 21 mars 2020, 09:50

La vidéo de la TeB en dit long.
C’est affligeant de voir ca.

Avatar de l’utilisateur
shisha
Messages : 501
Inscription : 25 sept. 2011, 09:21

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#3

Message par shisha » 21 mars 2020, 10:24

Petite idée de type conspirazozo (elle a peut être déjà été évoqué dans l'autre topic) : Macron avait dit à la mi février lorsqu'il était à Mulhouse qu'il allait reconquérir certains quartiers comme un de Mulhouse :
«Notre ennemi est le séparatisme», mais «faire un plan contre l’islam serait une faute profonde», a-t-il ajouté. «Le séparatisme islamiste est incompatible avec la liberté et l’égalité, incompatible avec l’indivisibilité de la République et la nécessaire unité de la nation», a martelé le chef de l’Etat, annonçant la fin progressive des «imams détachés» envoyés par d’autres pays."
Bourtzwiller fait partie des 47 quartiers de reconquête républicaine (QRR) créés depuis le début du quinquennat, un dispositif créé en 2018 pour lutter contre la délinquance et les trafics. Peuplé de plus de 15.000 habitants, ce quartier du nord de Mulhouse a été choisi parce qu'il a "de vraies difficultés" a indiqué Emmanuel Macron.
c’est pourquoi des mesures fortes seront prises pour mieux controler les lieux de culte et garantir leur pleine transparence
Et quelques semaines après, les militaires se retrouvent dans cette ville pour le coronavirus. A se demander, si les militaires n'auraient pas une sorte de double mission ^^

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1619
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#4

Message par Inso » 21 mars 2020, 12:51

shisha a écrit :
21 mars 2020, 10:24
Et quelques semaines après, les militaires se retrouvent dans cette ville pour le coronavirus. A se demander, si les militaires n'auraient pas une sorte de double mission ^^
Ou alors, ils sont là pour vérifier la bonne fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim :menteur:
Il faut savoir que l'Alsace est également une zone classée à haut risque biologique du à la production de munster dans les Vosges :shock:

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22804
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#5

Message par Jean-Francois » 21 mars 2020, 13:03

Inso a écrit :
21 mars 2020, 12:51
Il faut savoir que l'Alsace est également une zone classée à haut risque biologique du à la production de munster dans les Vosges :shock:
Sans compter que la production locale de crop circles suggère un lieu d'atterrissage de soucoupe ET... il y a peut-être un lien avec le munster et les militaires :D

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10706
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#6

Message par Nicolas78 » 21 mars 2020, 20:01

Je ne sais pas si c'est moi qui est biaisé, mais pour beaucoup le Covid-19 est une "opportunitée" politique (si c’était pratique encore...) pour faire "prendre conscience au monde, peuple et dirigeants" qu'il faut lutter contre le réchauffement...Et je trouve ca gerbant. C'est moi qui est biaisé ou quoi ?
Pour plein de monde ca parait normal de penser ainsi. J'arrive pas a me faire a cette idée que l’écologie pourrait se transmettre et se faire valoir par tout les moyens.

jean7
Messages : 3006
Inscription : 05 mai 2015, 10:54

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#7

Message par jean7 » 21 mars 2020, 20:17

Il faut peut-être distinguer bulllshit, profiteurs et idées qui profitent de.

Le "je vous l'avais bien dit" est-il nécessairement un profiteur ?
Le libre arbitre est à la causalité ce que le corps est à la physique

Avatar de l’utilisateur
Dash
Messages : 3994
Inscription : 06 mai 2009, 08:40

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#8

Message par Dash » 21 mars 2020, 21:06

Nicolas78 a écrit :
21 mars 2020, 20:01
Je ne sais pas si c'est moi qui est biaisé, mais pour beaucoup le Covid-19 est une "opportunitée" politique (si c’était pratique encore...) pour faire "prendre conscience au monde, peuple et dirigeants" qu'il faut lutter contre le réchauffement...Et je trouve ca gerbant. C'est moi qui est biaisé ou quoi ?
Pour plein de monde ca parait normal de penser ainsi. J'arrive pas a me faire a cette idée que l’écologie pourrait se transmettre et se faire valoir par tout les moyens.
Non, je vois pas le rapport non plus. C'est une espèce de récupération. Des pandémies, il y en avait aussi avant l'ère industrielle et qu'on se mettent à saccager la planète. Donc aucun rapport!

...Hâ, ....sauf, peut-être, celui qu'on peut faire concernant les gestions de crises d'ampleurs lorsque nous en vivrons, pas à cause de pandémies, mais à cause de bouleversements climatiques ayant un impact conséquent un peu partout et simultanément sur le globe. Ouais, en ce sens, ok.

:hausse:
Penser savoir est une chose, savoir penser en est une autre !

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10706
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#9

Message par Nicolas78 » 21 mars 2020, 21:16

jean7 a écrit :
21 mars 2020, 20:17
Il faut peut-être distinguer bulllshit, profiteurs et idées qui profitent de.

Le "je vous l'avais bien dit" est-il nécessairement un profiteur ?
Profiteur pas forcement non. Ceci-dit, je ne connais personne qui dit quelque chose ni fait quoi que ce soit sans en retirer un bénéfice quelconque (sauf cas de force majeur ou certaines actions vont mettre en danger la personne pour une raison x ou y). La n'est pas le problème. Je me demandais si j'était le seul qui trouvais ca pathétique et pourquoi. CA commence a devenir a la mode chez pas mal de monde. Y compris des Youtubeur "scientifique".
Par exemple ici Max Bird (qui fait habituellement des trucs sympas [même si pas complet/simpliste], écologie compris ou il est habituellement asses habile dans ce message) :
https://www.youtube.com/watch?v=GofLYMzKzv4&t=

---
Dash a écrit :...Hâ, ....sauf, peut-être, celui qu'on peut faire concernant les gestions de crises d'ampleurs lorsque nous en vivrons, pas à cause de pandémies, mais à cause de bouleversements climatiques ayant un impact conséquent un peu partout et simultanément sur le globe. Ouais, en ce sens, ok.
Oui, c'est en ce sens, ou d'autres que sais-je :lol:

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 602
Inscription : 13 déc. 2016, 09:04

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#10

Message par Arensor » 22 mars 2020, 05:29

Nicolas78 a écrit :
21 mars 2020, 20:01
Je ne sais pas si c'est moi qui est biaisé, mais pour beaucoup le Covid-19 est une "opportunitée" politique (si c’était pratique encore...) pour faire "prendre conscience au monde, peuple et dirigeants" qu'il faut lutter contre le réchauffement...Et je trouve ca gerbant. C'est moi qui est biaisé ou quoi ?
Je ne suis pas surpris par ce raisonnement qui reste dans la lignée de la frange intégriste des écologistes pour qui la priorité est la nature et non l'humain.
Cela étant, si ça pouvait faire comprendre à ces mêmes utopistes que la réduction drastique de l'économie / croissance volontaire pour diminuer les émissions GES, telle qu'ils la prônent, entrainerait les mêmes conséquences que celles que l'on subit actuellement (et que l'on va subir pendant longtemps) par cette réduction imposée de l'économie et de la décroissance induite....

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22804
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#11

Message par Jean-Francois » 22 mars 2020, 06:37

Arensor a écrit :
22 mars 2020, 05:29
Cela étant, si ça pouvait faire comprendre à ces mêmes utopistes que la réduction drastique de l'économie / croissance volontaire pour diminuer les émissions GES, telle qu'ils la prônent, entrainerait les mêmes conséquences que celles que l'on subit actuellement (et que l'on va subir pendant longtemps) par cette réduction imposée de l'économie et de la décroissance induite....
Quelle est l'alternative: on ne fait rien parce que ça dérange un modèle économique qui est de toute façon voué à l'échec à moyen-long terme? Des habitudes, ça ne se modifie sérieusement qu'avec une certaine douleur. Alors, tant qu'à avoir déjà souffert, ça ne serait pas si mal de profiter du choc actuel pour repartir sur des bases plus saines.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 4806
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#12

Message par unptitgab » 22 mars 2020, 06:46

Arensor a écrit :
22 mars 2020, 05:29

Cela étant, si ça pouvait faire comprendre à ces mêmes utopistes que la réduction drastique de l'économie / croissance volontaire pour diminuer les émissions GES, telle qu'ils la prônent,
Les seuls utopistes sont ceux qui arrivent encore à croire qu'une croissance perpétuelle est possible, si la décroissance n'est dirigée elle sera de toute façon subite et un réchauffement sévère couplé à la consommation rapide des ressources qui l'auront provoqué ne rendront cette décroissance subite que plus violente.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 5417
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#13

Message par LoutredeMer » 22 mars 2020, 07:30

Je pense plutot que la croissance effrénée reprendra ensuite dans l'oubli. L'humain en général ne tire pas d'enseignement durable des leçons qu'il reçoit et ne tarde pas à reproduire les memes erreurs.

D'ailleurs, dès que la crise sera enrayée, je parie que de nombreux anciens confinés vont se ruer partout pour acheter et par cela, atténuer leurs frustrations (et celles de leurs enfants). Et je crains aussi une forte hausse des prix...

Florence
Messages : 9809
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#14

Message par Florence » 22 mars 2020, 07:39

LoutredeMer a écrit :
22 mars 2020, 07:30
Je pense plutot que la croissance effrénée reprendra ensuite dans l'oubli. L'humain en général ne tire pas d'enseignement durable des leçons qu'il reçoit et ne tarde pas à reproduire les memes erreurs.
Amen.

D'ailleurs, dès que la crise sera enrayée, je parie que de nombreux anciens confinés vont se ruer partout pour acheter et par cela, atténuer leurs frustrations (et celles de leurs enfants).
Ils vont surtout essayer de se débarrasser de leurs stocks de papier-toilette, détergent/désinfectants, pâtes, conserves, etc., si j'en crois ce que j'ai vu dans les chariots de supermarchés cette semaine :lol:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 22804
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#15

Message par Jean-Francois » 22 mars 2020, 07:43

Florence a écrit :
22 mars 2020, 07:39
LoutredeMer a écrit :
22 mars 2020, 07:30
D'ailleurs, dès que la crise sera enrayée, je parie que de nombreux anciens confinés vont se ruer partout pour acheter et par cela, atténuer leurs frustrations (et celles de leurs enfants).
Ils vont surtout essayer de se débarrasser de leurs stocks de papier-toilette, détergent/désinfectants, pâtes, conserves, etc., si j'en crois ce que j'ai vu dans les chariots de supermarchés cette semaine :lol:
Aux USA, il y a pas mal de monde qui s'est rué sur les guns et des munitions. Frustrations, crise économique, polarisation politique... l'après covid-19 ne s'annonce pas tranquille.

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Florence
Messages : 9809
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#16

Message par Florence » 22 mars 2020, 08:29

Jean-Francois a écrit :
22 mars 2020, 07:43
Aux USA, il y a pas mal de monde qui s'est rué sur les guns et des munitions. Frustrations, crise économique, polarisation politique... l'après covid-19 ne s'annonce pas tranquille.
Aux USA, qu'il s'agisse de zombies, de virus, d'inondations, de sauterelles, de charançons dans les pommes de terre, de débordement de fosses septiques ou de la seconde venue du christ, la réponse est toujours de stocker armes et munitions ! :lol:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 1450
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#17

Message par DictionnairErroné » 22 mars 2020, 08:40

LoutredeMer a écrit :
22 mars 2020, 07:30
Je pense plutot que la croissance effrénée reprendra ensuite dans l'oubli. L'humain en général ne tire pas d'enseignement durable des leçons qu'il reçoit et ne tarde pas à reproduire les memes erreurs.

D'ailleurs, dès que la crise sera enrayée, je parie que de nombreux anciens confinés vont se ruer partout pour acheter et par cela, atténuer leurs frustrations (et celles de leurs enfants). Et je crains aussi une forte hausse des prix...
Effectivement, les entreprises, la bourse, les banques, les compagnies d'assurances voudront en profiter. Pas seulement pour rependre l'argent perdu, mais bien pour en profiter pour gonfler leur profit au delà de leur perte.

De même pour les actions contre les changements climatiques, un recul avec une augmentation majeure de la pollution, question de se défouler avec la sainte consommation.

Un changement à prévoir est la dépression des petits lapins du plateau. Eux qui voulaient ouvrir les frontières à tous, une communauté internationale, une planète ouverte sans frontière, le vivre ensemble...
Lettre à un jeune travailleur. Si l'envie de travailler te prend, reste assis ça va passer.

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 1020
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#18

Message par Aggée » 22 mars 2020, 10:41

Nicolas78 a écrit :
21 mars 2020, 20:01
Je ne sais pas si c'est moi qui est biaisé, mais pour beaucoup le Covid-19 est une "opportunitée" politique (si c’était pratique encore...) pour faire "prendre conscience au monde, peuple et dirigeants" qu'il faut lutter contre le réchauffement...Et je trouve ca gerbant. C'est moi qui est biaisé ou quoi ?
Pour plein de monde ca parait normal de penser ainsi. J'arrive pas a me faire a cette idée que l’écologie pourrait se transmettre et se faire valoir par tout les moyens.
Disons qu’avant le Covid-19, les gens n’étaient pas prêt a abandonner leur mode de vie pour combattre le réchauffement climatique, voila que la présence de ce virus impose de nouveaux comportements, chez nous toute la Belgique est en confinement obligatoire depuis plusieurs jours, on entend bien quelques néolibéraux pleurer car toutes les activités de productions non essentielles sont a l’arrêt, mais un gouvernement d’union nationale ( j’aime bien employer cette expression pour la NVA ) à décidé que nous devions nous placer en situation de guerre contre un virus mortel, ce gouvernement d’union nationale a décidé que la santé des populations devait primer sur toutes autres considérations y compris celles économiques, les néolibéraux doivent attendre dans leurs starting-blocks, pour eux il faut au plus vite « faire suer le burnous » , les petites mains doivent trimer à nouveau pour produire et injecter des richesses dans la partie large de l’entonnoir, eux les privilégiés du système , disposent de toute un arsenal politique, économique, fiscal et financier pour récupérer la mise a l’autre bout de l’entonnoir, certains partis de droite se sont scandaleusement opposés a ce confinement, j’espère que les électeurs ne les oublieront pas…
Maintenant et probablement jusqu’au mois de mai, un million de travailleurs belges seront a l’arrêt, ils vont peut être profiter de ce confinement pour réfléchir sur le sens de leur vie, peut être certains envisageront une autre hiérarchie des valeurs, d’autres modes de vie moins productiviste et davantage écologiques.

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1619
Inscription : 11 mai 2013, 16:00

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#19

Message par Inso » 22 mars 2020, 14:47

Aggée a écrit :
22 mars 2020, 10:41
Maintenant et probablement jusqu’au mois de mai, un million de travailleurs belges seront a l’arrêt, ils vont peut être profiter de ce confinement pour réfléchir sur le sens de leur vie, peut être certains envisageront une autre hiérarchie des valeurs, d’autres modes de vie moins productiviste et davantage écologiques.
Je ne suis pas devins, mais ça m'étonnerai beaucoup (hélas).
Je pense que la plupart des personnes vont "se libérer" et avoir une frénésie de consommation pour rattraper le temps perdu.

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2539
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#20

Message par Lambert85 » 22 mars 2020, 17:51

Les gens qui s'ennuient pendant le confinement vont déjà boire et manger plus par ennui. Dès qu'ils sortiront, ils vont mettre les bouchées doubles.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
Arensor
Messages : 602
Inscription : 13 déc. 2016, 09:04

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#21

Message par Arensor » 22 mars 2020, 18:08

Lambert85 a écrit :
22 mars 2020, 17:51
Les gens qui s'ennuient pendant le confinement vont déjà boire et manger plus par ennui. Dès qu'ils sortiront, ils vont mettre les bouchées doubles.
C'est mon cas...je me suis surpris à manger plus et la balance confirme: + 1 kg en 5 jours. :(

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 10706
Inscription : 04 janv. 2013, 09:32

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#22

Message par Nicolas78 » 22 mars 2020, 18:49

Aggée a écrit :Disons qu’avant le Covid-19, les gens n’étaient pas prêt a abandonner leur mode de vie pour combattre le réchauffement climatique, voila que la présence de ce virus impose de nouveaux comportements, chez nous toute la Belgique est en confinement obligatoire depuis plusieurs jours, on entend bien quelques néolibéraux pleurer car toutes les activités de productions non essentielles sont a l’arrêt, mais un gouvernement d’union nationale ( j’aime bien employer cette expression pour la NVA ) à décidé que nous devions nous placer en situation de guerre contre un virus mortel, ce gouvernement d’union nationale a décidé que la santé des populations devait primer sur toutes autres considérations y compris celles économiques, les néolibéraux doivent attendre dans leurs starting-blocks, pour eux il faut au plus vite « faire suer le burnous » , les petites mains doivent trimer à nouveau pour produire et injecter des richesses dans la partie large de l’entonnoir, eux les privilégiés du système , disposent de toute un arsenal politique, économique, fiscal et financier pour récupérer la mise a l’autre bout de l’entonnoir, certains partis de droite se sont scandaleusement opposés a ce confinement, j’espère que les électeurs ne les oublieront pas…
---
JF a écrit :Quelle est l'alternative: on ne fait rien parce que ça dérange un modèle économique qui est de toute façon voué à l'échec à moyen-long terme? Des habitudes, ça ne se modifie sérieusement qu'avec une certaine douleur. Alors, tant qu'à avoir déjà souffert, ça ne serait pas si mal de profiter du choc actuel pour repartir sur des bases plus saines.
En fait je ne comprend pas en quoi le confinement nous donne un arrière goûts d'un changement de système...
Voila, durant le confinement nous :
- Ne pouvons pas sortir
- Parfois nous ne pouvons pas travailler
- Ne pouvons pas avoir une vie sociale extérieure
- Nous achetons de la nourriture que nous ne produisons pas
- Et nous disposons de tout le confort nécessaires durant cette crise (a moins que tous vos appareils ménagés, ordinateurs et TV dispose d'une durée de vie de 3 semaines...).

Maintenant, en imaginant que le système financier et consumériste disparaisse :
- Nous serions tout de même libre de sortir
- Nous aurons d'avantage de vie sociale et de contact extérieure
- Nous serons obligé de travailler pour la majorité des gens (pour nous même au moins).
- Nous n'aurons pas accès aux mêmes produits ni au court ni au long terme

Désolé, je ne vois donc pas le rapport entre souffrir du Corona un ou deux mois et "souffrir" de la fin du système économique au long terme...
Si il s'agit de donner une "leçon" de non consumérisme. N'oublions pas tout les produit dématérialisée qui sont actuellement en ventes.
Sans parler du fait que 1 ou 2 mois sans consommer, mais en gardant tout le confort de la consommation durable (autre que la bouffe quoi), ce n'est pas vraiment une "leçon"...A part une leçon de rien foutre chez sois en achetant des films sur Netflix :lol: La seule difficulté pour le moment, elle concerne les personnes âgées et fragiles, ou qui tombe malades. Et est la, la vraie souffrance.

Avatar de l’utilisateur
Aggée
Messages : 1020
Inscription : 08 janv. 2018, 13:18

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#23

Message par Aggée » 23 mars 2020, 01:11

Nicolas78 a écrit :
22 mars 2020, 18:49
En fait je ne comprend pas en quoi le confinement nous donne un arrière goûts d'un changement de système...
Parce que, dans ces circonstances, le productivisme obscène est bridé par la réduction des contacts contaminants entre les travailleurs, cette logique privilégie très concrètement la santé des populations, les intérêts des parasites financiers passent momentanément au second plan.
Le virus impose des changements vitaux assez violents, dans la précipitation, avec comme paramètre inconnu, donc non contrôlé par l’oligarchie financière, le « sevrage  » possible d’une certaine idéologie néolibérale suicidaire: la promesse de l’éden ( avec une minuscule ) par le biais d’une production / consommation exubérante.
Dans les faits les petites mains productives n’en profitent pas, ou si peu, n’en ont jamais profité et n’en profiteront jamais, du moins dans la logique de ce système élitiste, individualiste et ultra matérialiste , notez que dans d’autres logiques de systèmes productivistes , les contingences écologiques resteront implacables ( en l’état actuel des connaissances scientifiques ) , la religion du productivisme va générer plus de catastrophes que de bénéfice.
Nicolas78 a écrit :
22 mars 2020, 18:49
- Ne pouvons pas sortir
- Parfois nous ne pouvons pas travailler
- Ne pouvons pas avoir une vie sociale extérieure
Si vous ne percevez pas la fraternité qui se trouve derrière ces mesures imposées par le virus , ( je suis persuadé du contraire ), nous devrions clore la discussion, mais comme vous la percevez nous pouvons continuer a dialoguer, les circonstances exceptionnelles imposées par le covid 19, et la fraternité qui doit en découler, sont conformes au modèle social des écologistes belges.
Nicolas78 a écrit :
22 mars 2020, 18:49
- Et nous disposons de tout le confort nécessaires durant cette crise (a moins que tous vos appareils ménagés, ordinateurs et TV dispose d'une durée de vie de 3 semaines...).
J’ignore si 3 semaines seront suffisantes pour remettre les petites mains productives au service des néolibéraux, en Belgique on parle de 8 semaines mais là je ne me prononcerais pas puisque je ne suis pas épidémiologiste, je suis certain qu’après la crise, le système néolibéral va envoyer la facture de ses pertes financières ( virtuelle, créées ex nihilo ) à ses petites mains productives, mais je reste optimiste , un événement mondiale relié au système productiviste se sera produit, il pourra peut être faire changer les consciences, en faveur d’un autre mode de vie moins matérialiste, en Europe nous allons probablement survivre a cette absence de productivisme outrancier.
Si vos électroménagers tiennent le coup, vous allez vous en sortir pas mal, en tout cas sur le partage des richesses,en fait vous êtes un sacré veinard qui s’ignore, car ce partage des richesses est totalement aberrant pour la logique individualiste des néolibéraux.
Nicolas78 a écrit :
22 mars 2020, 18:49
Maintenant, en imaginant que le système financier et consumériste disparaisse :
- Nous serions tout de même libre de sortir
- Nous aurons d'avantage de vie sociale et de contact extérieure
- Nous serons obligé de travailler pour la majorité des gens (pour nous même au moins).
- Nous n'aurons pas accès aux mêmes produits ni au court ni au long terme
Il faudra tôt ou tard reconstruire, sur l’obsolescence longtemps annoncée d’un système qui mène a sa propre perte, un système qui a révélé ses failles majeures à cause ou grâce a un coronavirus ( hélas pour les victimes ), c’est pourquoi de nouveaux objectifs sociaux , plus équitables pour l’ensemble des populations, sont à élaborer .

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2539
Inscription : 23 nov. 2007, 01:48

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#24

Message par Lambert85 » 23 mars 2020, 03:27

On va devoir bosser comme des malades pour payer les pots cassés après le confinement. On reporte certains soucis financiers mais on ne les supprime pas.
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

Avatar de l’utilisateur
nikola
Messages : 1463
Inscription : 19 mars 2015, 03:13

Re: Profiteurs de la crise de la covid-19

#25

Message par nikola » 23 mars 2020, 03:29

Il faudrait peut-être mettre d’abord à contribution les évadés fiscaux et autres optimiseurs fiscaux.
L’homme descend du singe, or l’homme est fait à l’image de Dieu. Donc Dieu est King Kong.

-+- Cavanna, François -+-

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit