ITER: La fin du monde ?

Tout sur les sciences, que ce soit la chimie, la biologie, l'astronomie etc.
Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9138
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: ITER: La fin du monde ?

#26

Message par Nicolas78 » 09 mai 2018, 05:40

Christian a écrit :
08 mai 2018, 18:32
Nicolas78 a écrit :
02 mai 2018, 20:02

ITER fusionne de l'hydrogène*. Une supernova aussi. Sauf qu'une supernova ça dispose en réserve de plusieurs trilliard de tonnes d'hydrogène directement dans le "système"...
Pas besoin d'aller voir une supernova pour la fusion de l'hydrogène[1]. Notre soleil fusionne l'hydrogène de son noyau en hélium. Il y a des traces d'oxygène, de carbone, de fer, de néon, d'azote, de silicium, de magnésium et de soufre à sa surface.
Exact ! Je ne fait que m'adapter aux comparaisons (foireuses) de notre "scientifique" ;)

Socrate 11
Messages : 113
Inscription : 06 août 2009, 13:13

Re: ITER: La fin du monde ?

#27

Message par Socrate 11 » 09 mai 2018, 08:38

Je parierais beaucoup plus sur Andromède pour une fin du monde garantie .
Enfin si l'homme se rend jusque là . Même , dans seulement mille ans , avec l'évolution des connaissances et du milieu , l'homme ne sera plus ce qu'il est aujourd'hui .
Il sera bientôt l'homme de l'espace à plein temps .

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9138
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: ITER: La fin du monde ?

#28

Message par Nicolas78 » 09 mai 2018, 09:08

Socrate 11 a écrit :Je parierais beaucoup plus sur Andromède pour une fin du monde garantie .
C'est possible, mais ya peut de chance. Ya peut de chance que ça change quoi que ce soit...à part la forme de la voie lactée ;) Sauf en cas de gros pas de chance.

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4388
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: ITER: La fin du monde ?

#29

Message par Christian » 09 mai 2018, 09:12

Socrate 11 a écrit :
09 mai 2018, 08:38
Je parierais beaucoup plus sur Andromède pour une fin du monde garantie .
Vous parlez de la «collision» entre la Voie Lactée et Andromède dans 4 milliards d'années? Même pas de fin du monde. Il y a tellement d'espace entre les étoiles qu'il n'y a presque aucune chance que le système solaire soit affecté. De toute manière, la Terre aura grillé depuis longtemps avec la transformation du Soleil en géante rouge...
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Socrate 11
Messages : 113
Inscription : 06 août 2009, 13:13

Re: ITER: La fin du monde ?

#30

Message par Socrate 11 » 09 mai 2018, 11:04

Y'a de ça , y'a de ça aussi, c'est ce qu'on me disait aussi sur futura . Mais y'é né souis pas tout à fait d'accord . J'ai idée que ça va brasser légèrement , ça va même brasser assez fort les matelots . J'ai objecté sur Futura , mais faudra attendre la preuve en temps et lieu . Et ma foi faudra laisser cela à d'autres .

Cependant en attendant , j'ai croisé sur le net une information qui donnait en video la formation de la galaxie Andromède récente (2 milliards d'années ) . Soit la jonction de deux galaxies . En simulation d'ordi et cela a cassé du bois . Je n'ai plus le lien , mais je vais essayer de le retrouver .

Andromède et la Voie Lactée qui se rentre dedans , toutes les orbites seront perturbées et ça va ressembler à une réaction en chaine , une bonne casse de snooker .

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9138
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: ITER: La fin du monde ?

#31

Message par Nicolas78 » 09 mai 2018, 11:14

Ha oui...donc tu créer deux comptes maintenant...ta quel age sérieux ?
Andromède et la Voie Lactée qui se rentre dedans , toutes les orbites seront perturbées et ça va ressembler à une réaction en chaine , une bonne casse de snooker .
Bha non justement. Certaines oui, et pas d'autres...ya déjà eu des simulations sur ca, ca pourrait être la merde pour certains systèmes, comme ça pourrait passer totalement inaperçus pour d'autres (sauf forme de la voie lactée)....
Pas besoin d'attendre...de tout façon quand cela arrivera, on sera déjà tous morts depuis des lustres...et il n'y aura plus d'humains depuis des lustres aussi. Le soleil s'occupera de nous bien avant, comme l'a déjà dit Christian.

Et sinon, à part la destruction du monde et le jugement dernier, ya d'autre truc qui te font fantasmé dans la vie ou ?

Socrate 11
Messages : 113
Inscription : 06 août 2009, 13:13

Re: ITER: La fin du monde ?

#32

Message par Socrate 11 » 09 mai 2018, 12:23

C'est quoi créer deux comptes ?

D'une façon réaliste et sceptique personne ne peut dire ce que sera la fin du monde exactement .

Même qu'il vaut mieux ne pas trop faire de fixation la-dessus et se tourner vers du développement positif .

Mais cependant j'aime mieux faire partie d'une société qui consciente peut prévenir plutôt que dire après une catastrophe " C'était écrit et Dieu l'a voulu". S'il reste encore quelqu'un pour le dire .

Comme nous sommes conscient qu'un astéroïde bien placé puisse anéantir l'humanité .

Nous pouvons en personnes responsables et jouissant d'un certain équilibre ,de quand même discuter d'éventualités .

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9138
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: ITER: La fin du monde ?

#33

Message par Nicolas78 » 09 mai 2018, 13:39

Socrate a écrit :C'est quoi créer deux comptes ?
Rien, un soupons...tes dernières phrases ressemblant à celle de Hibou, :lol: j'ai eu comme un coup de panique paranoïde :a2:
D'une façon réaliste et sceptique personne ne peut dire ce que sera la fin du monde exactement .
Tout à fait !
Donc, quand tu affirme que ça sera la fin. Le mieux est de ne rien affirmer.
D'autant plus que de simple recherches sur le web indiques que ça ne sera probablement pas catastrophique...(statistiquement).
Mais cependant j'aime mieux faire partie d'une société qui consciente peut prévenir plutôt que dire après une catastrophe " C'était écrit et Dieu l'a voulu". S'il reste encore quelqu'un pour le dire
Mouai...mais à quoi ca sert de savoir que dans 2 milliard d'années on va rencontrer Andromède ? Sachant que dans 500 millions on va cramer ? :a2:
Comme nous sommes conscient qu'un astéroïde bien placé puisse anéantir l'humanité .
Ouaip, c'est déjà un sujet bcp plus d'actualité ça, et en plein essor en plus !
C'est même un domaine de recherche + ou - accessible par les astronomes amateurs. Enfin. Disons, pas que les pros de la NASA quoi :)
Nous pouvons en personnes responsables et jouissant d'un certain équilibre ,de quand même discuter d'éventualités .
Les éventualités de collisions avec Andromède n'ont absolument aucune implications.
Par-contre, les géocroiseurs, oui. Carrément.

Socrate 11
Messages : 113
Inscription : 06 août 2009, 13:13

Re: ITER: La fin du monde ?

#34

Message par Socrate 11 » 09 mai 2018, 17:03

En ce moment , la " fin du monde " ne me fait penser qu'a une bonne bière . On doit ça à Charlebois .

Désolé pour le coup de pression parano . Faut connaitre le bonhomme , mais y'en a plusieurs qui s'y font .
Un peu de lyrisme , j'ai pour dire " pas d'humour on va pas loin " .

Pour ma part je termine sur ce fil et cela n'en sera pas la fin du monde .

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9138
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: ITER: La fin du monde ?

#35

Message par Nicolas78 » 09 mai 2018, 18:14

Socrate a écrit :En ce moment , la " fin du monde " ne me fait penser qu'a une bonne bière . On doit ça à Charlebois .
Haaa ! Oui, ça c'est un argument ! :a2:
Désolé pour le coup de pression parano . Faut connaitre le bonhomme , mais y'en a plusieurs qui s'y font .
Non, c'est plus moi qui suis désolé :oops: , mon soupons était soutenu par rien d'autre qu'une vague impression, j'ai même pas checké les messages plus ancien ! Vue qu'on te voit pas souvent écrire :s
Pour ma part je termine sur ce fil et cela n'en sera pas la fin du monde .
Ho bha non on rigolait bien nan ? :mrgreen: ;)

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4388
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: ITER: La fin du monde ?

#36

Message par Christian » 09 mai 2018, 19:37

Socrate 11 a écrit :
09 mai 2018, 17:03
En ce moment , la " fin du monde " ne me fait penser qu'a une bonne bière . On doit ça à Charlebois .

Désolé pour le coup de pression parano . Faut connaitre le bonhomme , mais y'en a plusieurs qui s'y font .
Un peu de lyrisme , j'ai pour dire " pas d'humour on va pas loin " .

Pour ma part je termine sur ce fil et cela n'en sera pas la fin du monde .
La fin du monde?

"Le Dernier Pub avant la fin du monde"
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow


Avatar de l’utilisateur
ABC
Messages : 1005
Inscription : 11 mai 2014, 14:37

Re: ITER: La fin du monde ?

#38

Message par ABC » 12 mai 2018, 10:14

Akine a écrit :
09 mai 2018, 04:53
L'énergie dégagée par une supernova provient (indirectement) de la réaction proton+électron->neutron, qui transforme le coeur de fer 56 en étoile à neutrons, beaucoup plus compact. La chute des couches supérieures de l'étoile sur cette dernière produit l'explosion.

A l'intention de Hibou : La fusion ou la fission des noyaux d'atome peuvent dégager ou absorber de l'énergie en fonction du type d'éléments. Typiquement, des éléments plus légers que le fer dégageront de l'énergie en fusionnant, ceux qui sont plus lourds en fissionnant. La fission des hadrons existe bel et bien, au CERN, et l'état obtenu est connu sous le nom de plasma quark-gluons (QGP), dans lequel les quarks sont dits "déconfinés". Un quark libre ne peut pas exister seul très longtemps : l'immense potentiel d'attraction de l'interaction forte matérialisera très rapidement un nouveau quark issu du vide quantique (divergence de la constante de couplage).
En réalité, la majorité de la masse des hadrons provient du potentiel de l'interaction forte : la masse du proton, par exemple, est une cinquantaine de fois supérieure à la somme des masses de ses quarks libres. L'énergie, dans ce dernier cas, est en fait purement potentielle, et ne se traduit donc pas en masse ! Dans ces conditions, on se convainc bien que déconfiner les quarks demande une énergie colossale, et n'en produit pas pour autant... du moins pas plus que ce qu'on a dépensé pour les séparer...
A la limite, peut-être que le processus de création d'un (anti)quark près d'un quark libre (et leur annihilation) peut dégager une certaine somme d'énergie (masse=>photons) qui viendrait compenser, et peut-être même surpasser, l'énergie de fractionnement, mais il faudrait faire les calculs. C'est là que les maths sont indispensables :mrgreen: Parfois, tu ne peux pas arriver à dire ce qui va qualitativement se passer sans suer un peu avec ton stylo !
Merci pour ce message très intéressant ! Décidément, un forum ça arrive parfois à transformer le plomb en or.
Et sinon, les résultats de calcul, ça donne quoi comme ordre de grandeur ? Un emballement de ces réactions est-il clairement impossible ou forcé de conduire tout au plus à des dégagements d'énergie assez limités et bien maîtrisés ?

VieuxHibou977
Messages : 18
Inscription : 27 avr. 2018, 13:51

Re: ITER: La fin du monde ?

#39

Message par VieuxHibou977 » 15 mai 2018, 22:45

Oui exact, une théorie vient d'être émise sur la présence de plasma dans le Soleil, c'est une toute nouvelle théorie.
Perso j'y crois pas.
L'article vient de sortir sur futura-sciences, je le retrouve plus m'enfin bref, la théorie dit qu'il existerait une fine couche de plasma au pourtour du Soleil.

A ITER ils désintègrent des protons et quarks libres pour étudier la matière noire, entre-autres, certes, c'est réel, et c'est normal qu'ils restent pas libres très longtemps, mais dans une supernova, un trou noir issu d'une telle explosion, fait de quarks libres vidés de leur énergie, ça en met du temps avant qu'un trou noir redevienne une planète ou une étoile à nouveau.

Enfin bon on verra hein, si ils arrêtent pas les expériences, on saura qui avait raison quand il restera plus que de la poussière à la place de notre système solaire.

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9138
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: ITER: La fin du monde ?

#40

Message par Nicolas78 » 16 mai 2018, 08:51

Hibous a écrit :Oui exact, une théorie vient d'être émise sur la présence de plasma dans le Soleil, c'est une toute nouvelle théorie.
Perso j'y crois pas.
Mais de qu'elle théorie parle tu ?
Le soleil est fait de plasma, ca n'a rien de nouveau, et c'est démontré...
J'ai l'impression que ne tu ne comprend pas ce qu'est un plasma (et comment il peut se former dans différentes conditions et une fourchette de température [à l’échelle du systeme complet] très très très large, selon les conditions)...on en trouve partout, et tu semble pas comprendre qu'on à déjà produit des plasmas à haute température produit par la fusion d'hydrogène (et d’hélium) sur Terre artificiellement (notamment en Allemagne).
L'article vient de sortir sur futura-sciences, je le retrouve plus m'enfin bref, la théorie dit qu'il existerait une fine couche de plasma au pourtour du Soleil.
Tu le trouve plus...?
Et cet article disait ça ? Bha, le plasma n'est pas juste une fine couche autour du soleil...
A ITER ils désintègrent des protons et quarks libres pour étudier la matière noire
Non, ITER n'est pas fonctionnel, déjà... Et ITER servira, si ça marche et si la rentabilité est possible, à produire de l’énergie.
Ce que tu décrit est réalisé dans le LHC. Tu sais...le truc qui devait engloutir la Terre...
Enfin bon on verra hein, si ils arrêtent pas les expériences, on saura qui avait raison quand il restera plus que de la poussière à la place de notre système solaire.
Mais ça fait déjà des années qu'on produit du plasma sur Terre non d'une pipe en plastique !
Ca fait des milliers d'années qu'on se tape du plasma solaire en pleine tronche tout les jours...pendant un orage, les éclairs sont du plasma...
T'en est pas mort ? La Terre non-plus ? Bon...

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4155
Inscription : 09 déc. 2006, 16:31
Localisation : France

Re: ITER: La fin du monde ?

#41

Message par Wooden Ali » 16 mai 2018, 11:33

Mais ça fait déjà des années qu'on produit du plasma sur Terre non d'une pipe en plastique !
En fait, depuis que le feu existe. La flamme est un plasma : un gaz ionisé.

Il est vraiment chouette, ce Hibou !

Oui, oui ... je sais ... je sors !
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4388
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: ITER: La fin du monde ?

#42

Message par Christian » 16 mai 2018, 12:25

VieuxHibou977 a écrit :
15 mai 2018, 22:45
Enfin bon on verra hein, si ils arrêtent pas les expériences, on saura qui avait raison quand il restera plus que de la poussière à la place de notre système solaire.
Je me demande comment on a fait pour survivre au soudage plasma (plus de détails en anglais)...
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9138
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: ITER: La fin du monde ?

#43

Message par Nicolas78 » 16 mai 2018, 14:08

:lol:

Avatar de l’utilisateur
Inso
Messages : 1200
Inscription : 11 mai 2013, 16:00
Localisation : Béarn

Re: ITER: La fin du monde ?

#44

Message par Inso » 16 mai 2018, 14:26

Christian a écrit :
16 mai 2018, 12:25
Je me demande comment on a fait pour survivre au soudage plasma (plus de détails en anglais)...
:lol: :lol:
Je crois qu'il suffit de ne pas mettre le doigt dans l'arc :mrgreen:

Florence
Messages : 9210
Inscription : 03 sept. 2003, 02:48
Localisation : Directement au dessus du centre de la Terre

Re: ITER: La fin du monde ?

#45

Message par Florence » 16 mai 2018, 20:03

VieuxHibou977 a écrit :
15 mai 2018, 22:45


Enfin bon on verra hein, si ils arrêtent pas les expériences, on saura qui avait raison quand il restera plus que de la poussière à la place de notre système solaire.
Vous seriez bien embêté, vous ne pourriez même pas venir vous vanter d'avoir eu raison :mrgreen:
Je dis lâche et traître celui qui se plaint des fautes d'autrui ou de la puissance de ses ennemis A. de Saint-Exupéry, "Citadelle".
"I do not always enjoy winning an argument. Losing an argument fairly makes you both end up winners."
Le bonheur est un festin de miettes. Jacques Faisant, "Rue Panse Bougre"

tecnic
Messages : 702
Inscription : 02 août 2006, 09:20
Localisation : france st malo

Re: ITER: La fin du monde ?

#46

Message par tecnic » 17 mai 2018, 04:45

Bonjour.
Si,si le plasma est dangereux ! Ce n'est pas pour rien que l'on a remplacé les enseignes lumineuses à gaz rares ,le voyant néon des fers à repasser par des leds ! Même les écrans tv leur ont cédé la place ! Nous cacherait-on quelque chose ? :a2:

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4388
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: ITER: La fin du monde ?

#47

Message par Christian » 17 mai 2018, 10:14

Les astronautes vont tous mourir! De nouveaux moteurs fusée sont à l'étude : VASIMIR. C'est une propulsion magnéto-plasmique à impulsion spécifique variable...
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
Nicolas78
Messages : 9138
Inscription : 04 janv. 2013, 10:32

Re: ITER: La fin du monde ?

#48

Message par Nicolas78 » 17 mai 2018, 11:54

Christian a écrit :
17 mai 2018, 10:14
Les astronautes vont tous mourir! De nouveaux moteurs fusée sont à l'étude : VASIMIR. C'est une propulsion magnéto-plasmique à impulsion spécifique variable...
Image

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : LePsychoSophe