Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

Tout sur les sciences, que ce soit la chimie, la biologie, l'astronomie etc.
Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6430
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1076

Message par richard » 13 mars 2019, 14:39

Salut curieux! Tu affirmes
curieux a écrit :
13 mars 2019, 09:10
Rien à cirer des âges des jumeaux de Langevin, la preuve est portée par les muons et par les particules fondamentales qui tournent dans les accélérateurs.
Si tu es incapable de confronter une théorie avec l'expérience alors tourne toi plutôt vers le tricot ou le patin à roulettes.
La question est soit L = vp tp soit L = v t tels que vp = k v et tp = t/k.
Toi tu optes pour la première, ce qui est perçu, c’est à dire pour la perception de la réalité, moi je choisis la deuxième.
:hello: A+

thewild
Messages : 1670
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1077

Message par thewild » 13 mars 2019, 14:52

richard a écrit :
13 mars 2019, 14:39
La question est soit
... tu es capable de répondre aux arguments de tes interlocuteurs, montrer où leurs démonstrations sont fausses ou en proposer une juste de ton cru, soit tu admets ton erreur.
Jean-Francois a écrit :
13 mars 2019, 09:57
thewild a écrit :
13 mars 2019, 09:22
Ceci dit et comme souvent, le but de la discussion n'est pas tant de convaincre richard mais plutôt l'éventuel lecteur anonyme qui tomberait sur ce fil et qui, lui, chercherait réellement des réponses à ses questions
À mon avis, ce lecteur a renoncé à la lecture de l'enfilade il y a pas mal de pages ;)
Avec la magie des moteurs de recherche avec un grand G, ils pourraient très bien arriver directement à la 44ème page de ce fil... ou d'un autre d'ailleurs. Ce n'est pas comme si c'était la première fois qu'on en discutait...
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6430
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1078

Message par richard » 13 mars 2019, 15:36

richard a écrit :
13 mars 2019, 14:39
La question est soit L = vp tp soit L = v t tels que vp = k v et tp = t/k.
Toi tu optes pour la première, ce qui est perçu, c’est à dire pour la perception de la réalité, moi je choisis la deuxième.
c’est à dire pour la réalité elle-même.
:hello: A+

Damien26
Messages : 1016
Inscription : 17 déc. 2007, 08:00

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1079

Message par Damien26 » 14 mars 2019, 03:31

thewild a écrit :
13 mars 2019, 09:22
Jean-Francois a écrit :
13 mars 2019, 09:00
thewild a écrit :
13 mars 2019, 08:13
Aucun rapport avec mon message
J'en vois un: c'est une manière de prévenir que vos remarques n'auront jamais d'effet sur lui. Il avertit que même s'il est totalement incapable de convaincre des physiciens du bien-fondé de sa vision des choses*, la réciproque est vraie (i.e., aucun physicien ne pourra lui montrer ses erreurs).
J'aurais préféré que ce soit dit de façon plus explicite dans ce cas. Enfin on sait à qui on a affaire...
Ce n'est pas Richard lui-même qui le dira ça ne serait clairement pas à son avantage. Il est présent depuis suffisamment longtemps pour que ceux qui fréquentent ce forum sachent qu'il est un clown avec une marotte personnelle. Les nouveaux venus peuvent profiter de l'immense travail que toi et d'autres ont fait / font pour exposer l’irrationalité des idées du bonhomme. En ce sens vos retours ne sont pas une perte de temps. Mais si il y en a encore parmi vous pour espérer que répondre à Richard le fera changer d'avis un jour c'est être déraisonnablement optimiste.
Félicitations au passage pour votre sacerdoce. Pensez à vous ménager quand même de temps en temps ;)

thewild
Messages : 1670
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1080

Message par thewild » 14 mars 2019, 04:05

Jean-Francois a écrit :
12 janv. 2019, 09:34
Si vous voulez de la lecture pour mieux saisir les richard de ce monde: "Notes from Another Universe" (Kahn and Goldberg, 2002. Discover).
Je l'ai lu hier, fascinant !
Damien26 a écrit :
14 mars 2019, 03:31
Ce n'est pas Richard lui-même qui le dira ça ne serait clairement pas à son avantage. Il est présent depuis suffisamment longtemps pour que ceux qui fréquentent ce forum sachent qu'il est un clown avec une marotte personnelle. Les nouveaux venus peuvent profiter de l'immense travail que toi et d'autres ont fait / font pour exposer l’irrationalité des idées du bonhomme. En ce sens vos retours ne sont pas une perte de temps. Mais si il y en a encore parmi vous pour espérer que répondre à Richard le fera changer d'avis un jour c'est être déraisonnablement optimiste.
Félicitations au passage pour votre sacerdoce. Pensez à vous ménager quand même de temps en temps ;)
Oui j'admets être déraisonnablement optimiste parfois. Difficile de ne pas se mettre à sa place et de ne pas se dire : devant les faits, j'admettrais mon erreur. J'ai tort, et l'article de Jean-François et très éclairant sur le sujet, mais j'assume la part d'irrationalité qui est en moi ! ;)
Mais ce n'est pas du tout une corvée ni un sacerdoce, c'est intéressant de comprendre des arguments et d'essayer d'y répondre de telle façon qu'il y ait le moins de chemins de fuite possibles.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6216
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1081

Message par curieux » 14 mars 2019, 04:30

thewild a écrit :
14 mars 2019, 04:05
c'est intéressant de comprendre des arguments et d'essayer d'y répondre de telle façon qu'il y ait le moins de chemins de fuite possibles.
Le problème avec les richard c'est qu'ils donnent leurs arguments à doses homéopathiques et qu'il faut une sacré mémoire pour s'apercevoir que c'est l'ensemble de leur construction qui est bâtie sur du sable.
Pas de chance pour eux, sur un forum il s'en trouvera toujours un qui a les qualités requises pour se rendre compte à quels fous il a à faire.
Notre richard, quant à lui, est complétement déconnecté de la réalité expérimentale, il en est toujours à croire qu'on est en 1905, sans preuves à l'appuie, le pauvre confond encore la réalité avec sa réalité.
Il prétend ne pas prendre les scientifiques pour des imbéciles, mais qu'il ne se fasse pas d'illusions, les scientifiques ne pensent pas non plus à lui. :mrgreen:
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

thewild
Messages : 1670
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1082

Message par thewild » 14 mars 2019, 04:42

curieux a écrit :
14 mars 2019, 04:30
Le problème avec les richard c'est qu'ils donnent leurs arguments à doses homéopathiques et qu'il faut une sacré mémoire pour s'apercevoir que c'est l'ensemble de leur construction qui est bâtie sur du sable.
Si tu n'as pas encore lu l'article posté par Jean-François, je t'y encourage vivement ! ;)
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6216
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1083

Message par curieux » 14 mars 2019, 06:07

C'est pas mal résumé, il y a des phrases qui frappent pour décrire la démarche de ces "novateurs" :
"Les schizophrènes ont un désir énorme de prouver qu'ils sont raisonnables
"Il commence par quelques équations de base de la mécanique classique.
Il mélange, remue, passe quelque temps en formulant une hypothèse d'une façon très générale de la physique et passe à une autre équation familière : E=mc2."
"Il ne pourrait jamais être arrivé à cette équation suivante s'il n'avait pas déjà connu ce qu'elle était - et il ne connaissait ce qu'elle était seulement parce que d'autres gens l'avaient calculée avant lui en utilisant la structure traditionnelle de la physique."
Bref, des drôles de p'tits bonhommes qui ne font rien de plus que de suivre les autres à la trace en pensant y apporter un peu de sel.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6430
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1084

Message par richard » 14 mars 2019, 06:50

Salut Jean-François! Tu te demandes
Jean-Francois a écrit :
13 mars 2019, 09:00
* A-t-il jamais réussi à publier un article sur sa thèse-z'à-lui? Probablement pas.
Hervé Bremond, délégué régional de la Société Française de Physique a fait examiner mon mémoire (celui de quarante pages) par deux enseignants-chercheurs. Au bout d’un an, il m’a dit qu’il n’y avait pas d’erreurs et il m’a conseillé de le traduire en anglais, de le saucissonner et de le proposer à des revues américaines peu orthoxes. Il m’a dit aussi qu’il m’en indiquerait. C’était il y a une douzaine d’années, j’attends toujours.
J’ai suivi ses instructions, j’ai réalisé un premier article et j’ai cherché par moi-même des éditeurs. Apeiron m’a dirigé vers un autre éditeur plus adapté et galilean electrodynamics m’a répondu par un oui de principe. Nous en sommes aux corrections mais cet éditeur semble reculer devant l’obstacle. Si tu en connais un autre dans ce genre, peu orthodoxe, je suis preneur.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
Lambert85
Messages : 2047
Inscription : 23 nov. 2007, 02:48
Localisation : France

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1085

Message par Lambert85 » 14 mars 2019, 08:10

Si tu y mets le prix, tu en trouveras ! Certaines revues publieraient n'importe quelle connerie contre de l'argent !
ουκ έλαβον πόλιν αλλα γαρ ελπις εφη κακα

thewild
Messages : 1670
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1086

Message par thewild » 14 mars 2019, 09:01

richard a écrit :
14 mars 2019, 06:50
Au bout d’un an, il m’a dit qu’il n’y avait pas d’erreurs
Il a peut-être "oublié" de lire l'article alors, parce qu'on en a trouvé plein en moins de temps que ça.
Tu pourrais commencer par essayer de répondre aux personnes qui te lisent avant d'aller plus loin avec celles qui ne le font pas ?
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21829
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1087

Message par Jean-Francois » 14 mars 2019, 09:01

richard a écrit :
14 mars 2019, 06:50
Si tu en connais un autre dans ce genre, peu orthodoxe, je suis preneur.
Publier dans du peu orthodoxe (Explore*, Journal of Scientific Exploration), c'est un moyen d'éviter la critique sérieuse. Essayez plutôt arXiv. Faites-nous part des résultats.

Je ne retiens pas mon souffle en attendant.
Apeiron m’a dirigé vers un autre éditeur plus adapté et galilean electrodynamics m’a répondu par un oui de principe. Nous en sommes aux corrections mais cet éditeur semble reculer devant l’obstacle. Si tu en connais un autre dans ce genre, peu orthodoxe, je suis preneur
C'est bizarre parce que, d'après une courte recherche sur Google, ça à l'air du genre de revue qui a vraiment besoin de poulains de génie pour faire décoller les publications. Vous pourriez aller les voir, d'après un article que j'ai trouvé les bureaux éditoriaux sont là :lol:

Jean-François

* Ne vous fiez pas au "healing" dans le titre, ils seraient certainement très heureux d'avoir un truc contra-science "matérialiste/officielle".
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

thewild
Messages : 1670
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1088

Message par thewild » 14 mars 2019, 10:10

Jean-Francois a écrit :
14 mars 2019, 09:01
Publier dans du peu orthodoxe (Explore*, Journal of Scientific Exploration), c'est un moyen d'éviter la critique sérieuse. Essayez plutôt arXiv. Faites-nous part des résultats.
arXiv c'est ce qui conviendrait le mieux, mais les soumissions sont modérées donc pas sûr que ça passe au travers.
viXra, c'est un peu l'anti-arXiv (comme son nom l'indique), et ils acceptent tout, donc surtout ceux qui ont été refusés sur arXiv.
Ça vaut le coup d'essayer arXiv avant, mais je pense que la publication se fera plutôt là au final.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6430
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1089

Message par richard » 15 mars 2019, 05:04

Merci les gars pour toutes ces indications. Je vous préviendrai si ça débouche. Soyez patients, ça risque d’être long. J’espère que vous tiendrez jusque là.
:hello: A+

thewild
Messages : 1670
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1090

Message par thewild » 15 mars 2019, 05:12

On t'a montré des erreurs que tu n'as pas été capable de corriger.
Avant de vouloir publier, commence par répondre à nos arguments.
Par exemple celle-ci :
richard a écrit :
11 mars 2019, 11:47
d’(Io, A’o) = c t’A’
Merci d'expliquer cette égalité, fausse selon toute évidence.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6430
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1091

Message par richard » 15 mars 2019, 06:24

Salut thewild! Cette égalité est juste si l’émetteur est mobile par rapport au milieu, fausse si c’est le récepteur qui l’est. Je pense qu’il faudrait voir du côté de l’équation d’onde pour résoudre ce mystère.
T’inquiète pas pour mon premier article. Il ne traite pas de relativité.
:hello: A+

thewild
Messages : 1670
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1092

Message par thewild » 15 mars 2019, 06:39

richard a écrit :
15 mars 2019, 06:24
Salut thewild! Cette égalité est juste si l’émetteur est mobile par rapport au milieu, fausse si c’est le récepteur qui l’est. Je pense qu’il faudrait voir du côté de l’équation d’onde pour résoudre ce mystère.
T’inquiète pas pour mon premier article. Il ne traite pas de relativité.
Elle est fausse dans tous les cas, car la notation "indice 0" indique un événement à l'instant de l'émission. Le récepteur doit toujours avoir l'indice R, l'événement "réception du flash" ayant toujours lieu à l'instant de la réception par définition.
Donc quelle que soit la vitesse de l'émetteur et celle du récepteur, la distance doit être notée d(Émetteur0 RécepteurR).
Après, on peut ajouter : "le récepteur (A' ici) étant fixe dans le référentiel E', A'0=A'R", mais bien sûr sans oublier de préciser dans le référentiel E'.
C'est toute l'absurdité de tes notations A et A', car elles obligent à préciser systématiquement le référentiel dans lequel elles sont valables, alors que les notations que je te proposais sont valables quel que soit le référentiel.
Dernière modification par thewild le 15 mars 2019, 06:44, modifié 1 fois.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Jean-Francois
Modérateur
Modérateur
Messages : 21829
Inscription : 03 sept. 2003, 02:39

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1093

Message par Jean-Francois » 15 mars 2019, 06:41

richard a écrit :
15 mars 2019, 05:04
Je vous préviendrai si ça débouche. Soyez patients, ça risque d’être long. J’espère que vous tiendrez jusque là.
Je prépare le oui-ja pour avoir le fin mot de cette histoire :mrgreen:

Jean-François
“The more implausible the hypothesis — telepathy, aliens, homeopathy — the greater the chance that an exciting finding is a false alarm, no matter what the P value is.” (Nuzzo R (2014) Nature 506:150)

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6430
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1094

Message par richard » 15 mars 2019, 07:13

Pour ce qui est des notations, thewild, il me semble correct de nommer A, B, C, D, etc. les points d’un espace E, A’, B’, C’, etc. ceux d’un espace E’ et Ai, Bi, Ci, etc. ceux d’un espace Ei. Nan?

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6430
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1095

Message par richard » 15 mars 2019, 07:49

Une onde est émise entre un émetteur et un récepteur. Sa célérité cér est égale à cér = cém + vmr. Comme la célérité est invariante avec la vitesse de la source, cém = cm, la célérité de l’onde dans le milieu considéré et alors cér = cm + vmr. Si vmr = 0 alors cér = cm.
Notations: é: émetteur, r: récepteur, m: milieu.
:hello: A+

thewild
Messages : 1670
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1096

Message par thewild » 15 mars 2019, 08:32

richard a écrit :
15 mars 2019, 07:13
Pour ce qui est des notations, thewild, il me semble correct de nommer A, B, C, D, etc. les points d’un espace E, A’, B’, C’, etc. ceux d’un espace E’ et Ai, Bi, Ci, etc. ceux d’un espace Ei. Nan?
Non, et je ne vais pas répéter les arguments que j'ai déjà donnés pour l'expliquer.
richard a écrit :
15 mars 2019, 07:49
Une onde ...
J'aimerais que tu répondes à mon message. Pour rappel :
thewild a écrit :
15 mars 2019, 06:39
La notation "indice 0" indique un événement à l'instant de l'émission. Le récepteur doit toujours avoir l'indice R, l'événement "réception du flash" ayant toujours lieu à l'instant de la réception par définition.
Donc quelle que soit la vitesse de l'émetteur et celle du récepteur, la distance doit être notée d(Émetteur0 RécepteurR).
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6430
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20
Localisation : Neptune

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1097

Message par richard » 15 mars 2019, 11:54

Rien ne t’empêche d’utiliser ton espace unique et tes notations de marde, surtout pas moi! Mais ne viens plus m’emmerder avec tes injonctions!

thewild
Messages : 1670
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1098

Message par thewild » 15 mars 2019, 16:40

richard a écrit :
15 mars 2019, 11:54
Rien ne t’empêche d’utiliser ton espace unique et tes notations de marde, surtout pas moi! Mais ne viens plus m’emmerder avec tes injonctions!
Il n'y a aucune injonction, j'ai dit "j'aimerais que...".
Bref, tu fais bien ce que tu veux, mais si tu ne réponds pas tout le monde sait ce que ça veut dire.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Christian
Messages : 4622
Inscription : 03 sept. 2003, 09:59
Localisation : Montréal

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1099

Message par Christian » 15 mars 2019, 17:22

richard a écrit :
15 mars 2019, 07:13
Pour ce qui est des notations, thewild, il me semble correct de nommer A, B, C, D, etc. les points d’un espace E, A’, B’, C’, etc. ceux d’un espace E’ et Ai, Bi, Ci, etc. ceux d’un espace Ei. Nan?
Est-ce que A et A' représentent le même point exprimé dans deux référentiels distincts ou ce sont deux points différents?
« I suppose it is tempting, if the only tool you have is a hammer, to treat everything as if it were a nail. »
« J'imagine qu'il est tentant, si le seul outil que vous avez est un marteau, de traiter tout problème comme si c'était un clou »

Abraham Maslow

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6216
Inscription : 12 juin 2005, 10:17
Localisation : France Nord
Contact :

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#1100

Message par curieux » 16 mars 2019, 05:04

Christian a écrit :
15 mars 2019, 17:22
Est-ce que A et A' représentent le même point exprimé dans deux référentiels distincts ou ce sont deux points différents?
Le problème avec richard c'est qu'il utilise ses propres règles, pour lui le terme 'référentiel' devient 'un espace', comme si deux 'espaces' pouvaient être superposables alors qu'ils sont animés d'un MRU...
Et c'est sur cette base unique qu'il se fourvoie complétement.

Ensuite il parle de propagation des ondes dans un 'milieu' alors qu'il est clair qu'une OEM n'a besoin d'aucun milieu pour se propager, et que le vide n'est pas plus un 'milieu' qu'il n'y a différents 'espaces'. Il a pas compris qu'il n'y a qu'un seul 'vide' et un seule 'espace' où se déplacent une quirielle de 'référentiels' selon les restrictions du cadre de la RR.

Bref, complétement déconnecté de la réalité physique et complétement perdu dans ses références mathématiques qui n'ont de sens que pour lui.
Les trolls c'est comme les pigeons, faut pas les nourrir car ça fait plein de saletés difficiles à nettoyer. :mrgreen:

Comme disait Desproges "Parler avec un con, c'est comme se masturber avec une râpe à fromage ; beaucoup de souffrances pour peu de résultats."
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit