QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwine

Tout sur les sciences, que ce soit la chimie, la biologie, l'astronomie etc.
Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1344
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#51

Message par uno » 25 mai 2013, 10:46

Méprisable hypocrite a écrit :Ensuite, vous dites avoir cliqué sur les liens. Je veux bien. Mais alors pourquoi dites vous qu'ils plantent sur des sites racialistes alors que la plupart fait référence à des publications non-racialistes ? Ce que vous dites n'est tout simplement pas vrai, ou alors vous mentez sciemment mais j'espère me tromper. Parce que je ne vois pas comment on peut arriver à cette conclusion quand on a réellement cliqué sur les liens que j'ai indiqué.
Remember:
Faux jeton a écrit :Par exemple, sur ce blog, qui recense les études d'adoption transraciale
D'ailleurs ce charmant blog racialiste est celui d'un gugus répondant au pseudo de «Chuck» et qui est «Chuck» ce n'est rien d'autre que le dénommé John Fuerst de ton autre blog racialiste! En rappelant qu'un autre contributeur de ce même blog est un racialiste assimilant les noirs à des êtres simiens j'ai nommé Meng Hu! Donc voilà tout est clair et avec ça l'endive faisandé que tu es dis ceci:
Hypocrite en culottes courtes a écrit :Aussi, je n'ai pas cessé de répéter depuis le tout début de ce fil, que le lien entre biologie et QI est sans importance.
Je crois que la démonstration de ton inconséquence et de ta malhonnêteté est faites. Pour le reste encore une fois tes sources racialistes compilent diverses données quantitatives (notamment diverses moyennes des tests psychométriques au sein de différentes populations) sans que l'on sache souvent comment elles ont été mesurées, mais, et c'est plus important, sans aucune réelle analyse sociologique et anthropologiques des populations dont il est discuté, et niveau génétique non plus, il n'y a rien à manger! En revanche on à droit à un artefact statistique tautologique présenté comme étant une mesure pertinente et/ou importante au point que certains appellent à orienter des politiques migratoires et même raciales en fonction de celui-là! Bref il est clair que tu es intellectuellement vérolé par ton racialisme pas la peine de te cacher derrière ton petit doigt mon grand!

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4432
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#52

Message par Wooden Ali » 29 mai 2013, 08:05

J'ai l’impression que "dodo la saumure*" a trouvé ce qu'il était venu chercher en postant sur ce forum. Il va pouvoir dire, triomphant : "j'étais venu chercher sur ce forum sceptique des preuves de l'influence de la culture sur les différences de QI constatées entre moi et les sous-hommes différentes ethnies. Je l'ai fait poliment en montrant ma volonté d'apprendre et d'échanger. Malheureusement, je n'ai reçu que des insultes sans obtenir des sceptiques anti-racialistes la moindre preuve de leur opinion. Ils n'ont fait qu'essayer de démolir la pertinence du QI et de g comme mesure fiable et universel de l'intelligence. Ce qui est de toute évidence un bien pauvre argument. On doit donc considérer que l'origine génétique de ces différences éclipse toutes les autres causes potentielles.
... Et nous afons les moyens de traiter ce broblème, ach ! "

C'est beau, l'hypocrisie !


* pour ceux qui l'ignoreraient, c'est le sobriquet du mac qui pourvoyait DSK en filles peu farouches.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
davidsonstreet
Messages : 877
Inscription : 14 oct. 2011, 12:27

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#53

Message par davidsonstreet » 29 mai 2013, 09:32

« Je préfère me débarrasser des faux enchantements pour pouvoir m’émerveiller des vrais miracles. » - Pierre Bourdieu

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1344
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#54

Message par uno » 29 mai 2013, 09:43

Wooden Ali a écrit :J'ai l’impression que "dodo la saumure*" a trouvé ce qu'il était venu chercher en postant sur ce forum. Il va pouvoir dire, triomphant : "j'étais venu chercher sur ce forum sceptique des preuves de l'influence de la culture sur les différences de QI constatées entre moi et les sous-hommes différentes ethnies. Je l'ai fait poliment en montrant ma volonté d'apprendre et d'échanger. Malheureusement, je n'ai reçu que des insultes sans obtenir des sceptiques anti-racialistes la moindre preuve de leur opinion. Ils n'ont fait qu'essayer de démolir la pertinence du QI et de g comme mesure fiable et universel de l'intelligence. Ce qui est de toute évidence un bien pauvre argument. On doit donc considérer que l'origine génétique de ces différences éclipse toutes les autres causes potentielles.
... Et nous afons les moyens de traiter ce broblème, ach ! "

C'est beau, l'hypocrisie !


* pour ceux qui l'ignoreraient, c'est le sobriquet du mac qui pourvoyait DSK en filles peu farouches.
Oui on peut même être certain qu'il pourra ainsi conforter la position victimaire du courageux tenant de la «réalité raciale» face à l'hydre malfaisante du politiquement correct, on connait la chanson! Encore que je m'excuse d'avoir hausser le ton dans mes réponses à cet hypocrite, non je ne m'excuse pas vis-à-vis de ce dernier, mais pour les autres membres du présent forum qui préféreraient malgré tout que l'on reste courtois même envers une personne tellement malhonnête que l'on peut légitimement douter qu'elle mrite pareille courtoisie.

Je veux bien discuté de sujets qui controversés et qui fâchent mais cela implique un minimum d'honnêteté et de sérieux. Car un type qui se pointe en répondant à coup de liens vers des pavés pondus sur des blogs tenus par des racialistes, ça ne vaut pas mieux qu'un créationniste faisant de même en linkant à tour de bras les pavés d'un Harun Yayha! Par ailleurs les pavés mis en lien ici sont illisibles car souvent constitué d'un charabia statistique (avec divers tableaux et corrélations diverses et variées) sans réelle discussion sociologique, ni même bio-anthropologiques. Les auteurs des blogs cités prétendent par exemple mettre à mal l'idée de l'impact de l'environnement sur les différences moyennes de QI entre noirs-américains et blancs-américains, en entrant divers variables quantitatives (tests de QI, niveau socio-économique, couleur de la peau) dans des logiciels statistiques, le tout en pensant ainsi réellement avoir contrôler les variables environnementales pour en arriver à la conclusions que celles-ci n'expliquent statistiquement pas les différences de QI entre noirs et blancs et que donc cela est en faveur de différences génétiques! Problème on n'a généralement pas d'information sur la manière dont ces différentes variables ont été mesurés mais surtout nous n'avons aucune analyse sociologiques des populations chez qui ces données ont été mesurés, sauf à prétendre que l'analyse sociologique pourrait être limitée à ce genre d'échantillonnage ce qui serait particulièrement grotesque! À cela s'ajoute l'absence de données génétiques, il ne s'agit même pas de bio-anthropologie ignorant toute approche sociologique, il s'agit de bricolages statistiques de quelques données quantitatives sans analyses sociologiques, ni même d'analyse ou d'étude bio-anthropologique notamment génétiques! Ensuite pour le quidam moyen qui se retrouve face à ses tableaux, j'imagine que certains se laissent impressionner car après tout c'est plein de chiffres et de tableaux donc c'est forcément «scientifique» même si on ne sait souvent pas trop de quoi il s'agit concrètement, mais bon qui douterait de l'honnêteté de racialistes avérés, y compris d'un gus qui sur un autre blog affirme que les noirs sont davantage simiens que les blancs? Bref c'est sans intérêt scientifique aucun et ça pue la merde racialiste car c'est de la merde racialiste, à partir de là il n'y a rien à dire! Et si l'autre crétin qui prétend avoir compris ce qu'est le «facteur g» dont il défend la réalité et la pertinence via une «démonstration» aussi claire et limpide que les eaux troubles d'un marais, montrant au passage qu'il ne maîtrise même pas les jonglages statistiques tautologiques auxquels il se réfère, ne voit pas où se situe le problème dans ses sources racialistes c'est tout simplement qu'il est un racialiste lui-même et que sa démarche prétendument neutre n'est qu'un pitoyable façade ne parvenant même à dissimuler correctement ses véritables motivations mais montrant en revanche que c'est un faux-jetons n'ayant même pas ce qu'il faut entre ses jambes pour assumer pleinement ce qu'il est réellement ce qui le rend à mes yeux doublement méprisable!
Dernière modification par uno le 29 mai 2013, 14:22, modifié 4 fois.

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1344
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#55

Message par uno » 29 mai 2013, 09:45

davidsonstreet a écrit :Message à caractère informatif
Excellent! :mrgreen:

dodo
Messages : 43
Inscription : 28 avr. 2013, 15:21

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#56

Message par dodo » 30 mai 2013, 15:44

J'ignore si un modérateur suit ce fil, mais pour le cas où, disons, quand je lis les derniers messages de l'individu "Uno" alias Hans, alias Tiel (oui - je me suis renseigné un peu) j'ai des frissons qui me parcourent l'échine. M'est avis que si je tenais le même langage agressif et violent, on m'aurait expulsé illico presto au 1er, voir 2ème message, n'est-ce pas? Me semble que Barnaby s'est fait exclure pour bien moins que cela, sur un autre fil que j'ai parcouru, non? Si j'ai raison, cela veut-il dire que certaines personnes ont le droit d'insulter ouvertement les autres? Selon la charte meme du forum ...
"En toutes circonstances, restez courtois, et faites preuve de bienséance et de politesse envers les autres utilisateurs du forum."

"Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, vulgaires, diffamatoires, menaçants, sexuels ou tout autre message qui violerait les lois applicables."
Je crains que Uno ne s'est montré ni courtois, ni même bienséant, ou poli dans ses interventions sur ce fil. Il avait été averti ailleurs, sur un autre forum (lien), où par la suite il s'est excusé. Mais j'ai le sentiment que ses excuses à ce moment n'étaient absolument pas sincères. Sinon, il se serait calmé depuis. Au vu de ses commentaires sur ce topic même, on peut voir qu'il n'est pas prêt de s'arrêter. Meme s'il venait à s'excuser devant moi, je ne croirais pas ces excuses sincères, compte tenu de son "historique" sur d'autres forums.

Egalement...
"Si votre message s’adresse à quelqu’un en particulier (par exemple, si vous citez une personne à qui vous répondez) indiquez clairement, dès le début de votre message, à qui vous vous adressez. Ne forcez pas les lecteurs à le deviner."
Uno s'amuse à modifier dans les citations le nom de son interlocuteur, lui donnant des sobriquets du genre "Heil dodo" "Hypocrite en culottes courtes" "Méprisable hypocrite". Rappelons donc la charte "Ne forcez pas les lecteurs à le deviner". Mais peut-être après tout que "méprisable hypocrite" et "dodo" c'est tout à fait reconnaissable.

Si un modérateur ou admin lit mon message, si possible, pourrait-on me dire, brièvement bien sur, si ce genre de propos est toléré ici? Ou cela dépend juste de la personne? Est-ce selon les points de vues que l'on arbore que le réglement s'applique? Ce n'est pas que je souhaite critiquer, mais j'ai rarement connu un forum où la prolifération des insultes est une chose courante. Surtout que cela ne suscite semble-t-il aucune réaction de la part des autres intervenants, comme si cela était tout à fait normal.

dodo
Messages : 43
Inscription : 28 avr. 2013, 15:21

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#57

Message par dodo » 30 mai 2013, 15:53

Wooden Ali a écrit :Il va pouvoir dire, triomphant : "j'étais venu chercher sur ce forum sceptique des preuves de l'influence de la culture sur les différences de QI constatées entre moi et les sous-hommes différentes ethnies. Je l'ai fait poliment en montrant ma volonté d'apprendre et d'échanger. Malheureusement, je n'ai reçu que des insultes sans obtenir des sceptiques anti-racialistes la moindre preuve de leur opinion. ... On doit donc considérer que l'origine génétique de ces différences éclipse toutes les autres causes potentielles.

C'est beau, l'hypocrisie !
J'étais malade pendant un certain temps, d'où mon absence. Quand bien même, les réponses que je reçois, et tout ce que j'encaisse, ne donne pas l'envie non plus de répondre. Contrairement à ce que font certains ici (qui se reconnaitront) je ne fais jamais de raccourcis. C'est lâche ou naïf, selon que ce soit délibéré ou pas. Car effectivement, personne ici ne répond aux questions que je pose, sauf (à peine) celles concernant le facteur g. Mais meme en tenant compte de vos non réponses, je n'irais jamais conclure que, sous prétexte, que vous n'ayez pas les compétences pour affronter mes questions, il s'ensuit que les thèses environnementales sont faussées. Bien au contraire. Comme je l'ai dit, mes arguments contre la thèse génétique sont bien plus convaincantes que tout ce qu'on m'a proposé ici. (la table 2 de ce document, est par exemple intéressant d'un point de vue environnemental)

Quand je disais n'être d'aucun côté, j'avais une bonne raison. J'avais essayé une fois de discuter avec des racialistes. Peut-être connaissez vous ce forum, il s'agit de ThePhora. Mais je ne retrouve plus le fil, pour une raison que j'ignore. Peut-etre deleted, allez savoir. Le point commun, ceci étant, avec vous, c'est qu'ils deviennent hostiles dès l'instant où vous leur opposez des arguments auquels ils ne peuvent répondre. J'avais même trouvé un intervenant plutôt intéressant, du nom de EgalitarianJay, qui possède une chaine youtube également. Mais étonnamment, il a été banni du forum en question.

Quoi qu'il en soit, je crois reconnaitre que les arguments des deux côtés sont équivalents. En bêtises et en malhonnêteté. Les racialistes vous sortent des excuses du genre ...

"vous êtes égalitaires donc contre les inégalités, votre opinion est ainsi biaisée"
"vous vivez dans un quartier ethniquement homogène (blanc) et vous ne savez pas ce que cela fait de vivre avec des noirs"
"vous êtes idéologiquement conditionné par les idées véhiculées par toutes ces institutions (scolaires) anti-racistes"
"vous n'avez aucune idée de la discrimination des blancs en Afrique du Sud alors venez pas parler des noirs aux USA"

Quelque part, ils ont l'air de penser que le fait d'etre une minorité pensante leur donne ce sentiment d'etre "libre" voire "éclairé" parce que la "masse" s'est fait ramollir la cervelle par le discours médiatique de masse. D'un autre coté, les égalitaires comme vous avancent des idées comme ...

"le racialisme n'est pas moral donc leur théorie est nécessairement peu fiable"
"le racialisme est une excuse pour ne pas aider les pauvres"
"ainsi, les racialistes ont nécessairement des vues biaisés et sont malhonnêtes"
"contrairement aux égalitaires qui eux sont gentils et incapables de fraude intellectuelle"

L'autre point commun que vous semblez partager avec eux, c'est qu'avec vous (du moins, certains de ceux qui ont participé à ce fil) tout est, soit noir soit blanc. Ce genre de conversation me fatigue, et est réellement inutile. L'ad hominem n'est pas un argument. C'est navrant qu'il faille le dire, non...?

dodo
Messages : 43
Inscription : 28 avr. 2013, 15:21

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#58

Message par dodo » 30 mai 2013, 16:13

Concernant certains propos de Uno, j'aimerais bien si possible que l'on ne juge pas mes messages selon le point de vue "orienté" de Uno. Le message de Wooden Ali insinuant que je serais hypocrite me fait croire qu'il est besoin de rétablir ici certaines vérités. Car je crains que Wooden Ali n'ait pas vraiment lu mes messages, ou peut-etre comme certains, il a préféré sauté mes messages et fonder son opinion sur moi sur la base des seules réponses de Uno, de la meme façon que BeetleJuice semble fonder ses conclusions sur des études dont il n'a pas lu sur le seul avis de Uno qui lui non n'a pas lu, ou mal lu, c'est selon. Depuis le début, celui-ci dénature mes propos et cite hors contexte. Par dessus tout, il cite ce qu'il veut bien citer, selon ses caprices.

Voici les preuves.

Uno m'a cité :
Faux jeton a écrit :Par exemple, sur ce blog, qui recense les études d'adoption transraciale
avec comme réponse
D'ailleurs ce charmant blog racialiste est celui d'un gugus répondant au pseudo de «Chuck» et qui est «Chuck» ce n'est rien d'autre que le dénommé John Fuerst de ton autre blog racialiste!
Le problème est, comme je l'ai dit précédemment, et que Uno tend à cacher sous le tapis, ces blogueurs citent bcp plus souvent des non racialistes. N'est-ce pas paradoxal pour un "racialiste"? Les auteurs que je vois cité, puisque je regarde temps à autre le blog sont, par exemple, Nijenhuis, Nathan Brody, Bouchard, McGue, Visser, Zhakaria, Wicherts, Dolan, Wendy Johnson, Chapman, Rowe, Nagoshi, Plomin, Defries, Lykken, Spitz, Hartmann, Baumeister, James J lee, Carroll, Schmidt Hunter, Earles, Deary, Penke, Boomsma, Haier, Posthuma, Sackett, Rindermann.

Répondez à la question s'il vous plait. Où voyez vous un racialiste déclaré dans cette liste non-exhaustive? Et même, comme je l'ai écrit auparavant (message du dessus), l'idée que les "racialistes" soient par définition malhonnêtes et les "égalitaires" honnêtes, c'est pour moi une idée bien naïve ma foi. Rappelez vous Stephen Jay Gould, s'il vous plait, qui est d'ailleurs loin d'etre le seul. Comme je l'ai montré précédemment, les fraudes existent, des deux côtés. Mais pour Uno, la fraude et la malhonnêteté n'existe que d'un seul côté. Celui qu'il n'aime pas.

Revenons au blog "Occidentalist" maintenant, il est rare que Rushton et Lynn soient cités. C'est pourquoi Uno est malhonnête quand il écrit : "La bonne blague on y trouve Jensen, Gottfredson, Herrnstein & Murray". Mais ça, vous l'auriez su si vous visualisez un peu le blog au lieu de rechigner à y jeter un oeil et tirer des conclusions sur des blogs que vous ne connaissez pas sur le seul avis "orienté" de Uno.

D'ailleurs, le blog Occidentalist que Uno dénonce comme étant biaisé idéologiquement est celui qui a porté le coup le plus violent contre la théorie génétique. Regardez cet article. Le nom parle de lui-même...

UK, secular narrowing in the IQ gap

Comme vous pouvez lire, il semble qu'il y ait des baisses séculaires des différences de QI au UK. Oui, oui... par un auteur racialiste non-fiable (dixit Uno). N'est-ce pas paradoxal selon vous? Que la critique la plus fatale contre la théorie génétique ait été porté par un blogueur même de Human Varieties que Uno considère idéologiquement biaisé? Uno dit juste ce qui lui plait de croire.

Un caveat concernant ces stats néanmoins, est qu'il s'agit des compétences académiques, non cognitifs via des tests de QI. Mais le fait que QI et performance à l'école sont corrélées, le dernier s'étant rétréci de moitié, laisse à penser que les différences de QI au UK s'est peut-etre rétréci lui aussi, et fortement. Ce n'est pas définitif certes, mais il y a de quoi etre songeur. Il me semble que l'auteur du blog n'est pas totalement convaincu par la théorie culturelle néanmoins parce que ces différences minuscules ne prévalent apparemment qu'au UK. Or, il n'y a rien qui laisserait entendre que le UK ait des particularités (absentes dans les autres pays européens) qui seraient la cause même des réductions des différences de QI. Il avoue néanmoins qu'il n'a pas la réponse à ce mystère et reste ouvert à toutes possibilités.

Le pire, est concernant le blog Human Varieties, les analyses de ces auteurs sont tjours accompagnés de fichiers Excels. Le dernier article de Malloy (lien) ne fait pas exception.
Donc, invoquer le fait qu'ils soient du côté des racialistes n'a aucune pertinence si cela n'implique pas que leurs analyses sont biaisées (idéologie, fraude..). Le fait qu'ils rendent public les méthodes et données alors même que la plupart des scientifiques ne le font pas me laisse à croire qu'ils sont honnêtes. En revanche, la question de la pertinence des outils statistiques utilisés reste ouverte au commentaire. On peut en débattre, mais remettre en cause leur intégrité intellectuelle est de mauvaise foi. Et ceux qui le font, à mon avis, sont ceux qui sont les plus susceptibles de manquer cruellement d'intégrité intellectuelle.

Quoi qu'il en soit, Uno bien sûr a préféré ignorer ce commentaire, même quand ces blogueurs remettent en cause Richard Lynn, ce qui est un comble pour des gens "racistes-idéologiquement-biaisés". N'est-ce pas? C'est dire qu'il est très sélectif dans ses commentaires. Et c'est lui qui insinue que je suis "orienté" et "menteur" ?

Peu importe. Ensuite quand Uno me dit :
Je crois que la démonstration de ton inconséquence et de ta malhonnêteté est faites.
En réponse à ceci :
Hypocrite en culottes courtes a écrit :Aussi, je n'ai pas cessé de répéter depuis le tout début de ce fil, que le lien entre biologie et QI est sans importance.
Il est clair que, comme je le dis depuis le début, Uno s'amuse à prendre et interpréter mes phrases complètement hors contexte. Et je pense qu'il sait ce qu'il fait. C'est purement délibéré. Voici ma phrase complète :
Aussi, je n'ai pas cessé de répéter depuis le tout début de ce fil, que le lien entre biologie et QI est sans importance. Je pense que c'est un détail extremement important par rapport à ce que dit Richwine dans sa dissert. Pour me répéter, peu importe que le QI soit héritable ou non. Car depuis des décennies, les politiques sociales font tout en oeuvre pour réduire les différences de QI.
Did you spot the fallacy? C'est facile pourtant. Le débat nature-nurture est sans importance, pour la 100 000 et unième fois. Car quand bien même l'héritabilité est de zéro, tous les programmes sociaux ont produit des résultats soit mixtes soit négatifs. Et c'est ça, l'argument central de Richwine, et je pense qu'il marque un point. Mais Uno préfère ne pas y répondre, et invoquer l'idée que "la démonstration de ton inconséquence et de ta malhonnêteté est faites" en parlant de moi. Uno est clairement hors sujet, comme à son habitude.

Contrairement à lui, je ne suis pas le genre à des faire des raccourcis fallacieux. Le fait que les programmes subventionnés ont échoué à élever le QI ne signifie pas que le QI des noirs et hispaniques ne peut pas égaler celui des blancs avec des interventions bien construites et ciblés. Néanmoins, il reste tout à fait légitime d’être méfiant envers ce genre de programme, quand on connait l'historique de ceux-ci. Mais cela ne veut pas dire qu'on l'on doive abandonner les essais.

Le même amalgame de Uno, l'honnêteté incarné, se retrouve ici :
En revanche on à droit à un artefact statistique tautologique présenté comme étant une mesure pertinente et/ou importante au point que certains appellent à orienter des politiques migratoires et même raciales en fonction de celui-là!
Cela rappelle tous ses précédents messages où il me demande de cesser de "mentir" comme s'il lisait dans mes pensées, et de révéler la vraie nature de mes intentions. Le fait que j'ai cité initialement Richwine qui est lui-même en faveur d'une immigration contrôlée ne signifie pas que je suis d'accord avec ces vues politiques. Tant pis pour Uno s'il a envie d'y croire. Grand bien lui fasse. Je rappelle quand meme que Charles Murray, que Uno dénonce comme un "racialiste puant" a rédigé une colonne disant qu'il est d'accord avec l'analyse statistique de Richwine, mais pas sur les politiques que ce dernier recommande. Cela vous donne un peu le picture, n'est-ce pas?

C'est un comble que les anti-racialistes dénoncent les gens de droite pour faire des amalgames en tous genres de criminels noirs et/ou arabes tout à fait isolés, alors que vous mêmes, vous faites ce genre d'amalgames avec moi. Du genre, si je cite les travaux de Richwine, que Richwine est pour une immigration contrôlée, alors ça implique la même chose me concernant. C'est navrant que ce genre de raccourci.

Une autre contre-vérité de "Uno" est ceci :
Juste un crétin qui fait mumuse avec des données qu'il entre dans des programmes statistiques sans que l'on sache de quoi il s'agit, de comment ces données furent collectés, dans quelles populations dans quelles contextes sociaux, dans quelles dynamiques sociales celles-ci sont issues évoluent, bref que dalle!
Les codebooks et user's guide de 500 pages ainsi que les infos complémentaires, bien que je ne les ai que feuilleté, sont fournis dans les blog posts. Avec des liens. Donc quand Uno affirme qu'on ne sait rien de la façon dont les données sont collectées, c'est évidemment faux, ou mensonger, c'est selon. J'ai même lu plusieurs fois (sur le "Add health" je crois) que l'examinateur se devait de préciser et reformuler la question quand le sujet avait des difficultés à comprendre. Ils avaient listé des exemples bien concrets pour cela. Autrefois j'avais quelque réserves à propos de la validité des questionnaires. Mais c'est parce que, ignorant comme j'étais, et comme l'est présentement Uno, je ne savais pas que les constructeurs des "surveys" ont été assez intelligents pour administrer la meme question plusieurs fois de suite, à des échelles de temps différent. Cela permet de "corréler" les memes questionnaires administrées à des périodes différentes. Il s'avère que généralement, les questionnaires sont fortement corrélés, et donc la validité intrinsèque est forte. Quand la fiabilité des questionnaires est faible, genre corrélation de 30 ou 40%, les chercheurs font en sorte de corriger l'erreur dite de "mesure" par les formules adéquates, en fonction de l'analyse qu'ils font. Aussi, il s'avère généralement que quand un type de question s'avère fiable dans un "survey" particulier, il est également fiable dans un autre "survey" administré par des constructeurs différents. C'est loin des caricatures qu'en fait Uno, je le crains. Et c'est sans doute encore plus compliqué que ce que moi, j'en sais. Pour rappel, je n'ai lu que quelques lignes ou pages, alors...

Une autre remarque encore une fois à coté de la plaque, est ceci :
Il ne suffit pas de prendre des noirs à haut revenus les comparés à ceux des blancs ayant les mêmes revenus pour ensuite se targuer avoir déterminer une cause génétique aux différences de moyenne de QI observé, agir ainsi c'est simplement prouvé que l'on est un sinistre bouffon! Surtout que le pire dans tous ces jonglages statistiques c'est qu'il n'y a aucune, je dis bien strictement aucun, démonstration génétique!
Si vous vous rappelez bien, je n'ai jamais dit que c'est comme cela qu'ils (psychométriciens) déduisent leurs causes génétiques. C'est Uno qui l'affirme. Sans preuve, bien sûr. Tout ce que j'ai dit, c'est que le fait que les noirs et les blancs à revenus élevés montrent des différences de QI plus élevés que les noirs et blancs à revenus bas est contrairement à ce qu'aurait prédit une théorie environnementale ou culturelle, le genre que l'on peut trouver sur n'importe livre en feuilletant google books. Ces théories sont simplement contredites par les données. Voilà ce que j'ai dit :
Concernant le deuxième tiret, j'ai vu un blog post où l'on voit clairement qu'il n'y a pas de réduction des écarts de QI blancs-noirs aux States ... Ceci ne serait guère un problème si le racisme n'a pas diminué avec le temps, notamment avec le Civil Right depuis 1964, les subventions multipliées pour les minorités ethniques qui n'ont pas eu l'effet d'améliorer leur QI. Si, comme on dit, le racisme était responsable des différences, pourquoi sont-elles restées stables ?
Où ai-je écrit ou insinuer une "cause génétique" comme le prétend Uno? Donc soit il est hors-sujet, soit c'est un homme de paille.
Dernière modification par dodo le 30 mai 2013, 17:00, modifié 1 fois.

dodo
Messages : 43
Inscription : 28 avr. 2013, 15:21

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#59

Message par dodo » 30 mai 2013, 16:34

(aux modérateurs : désolé pour les posts successifs, mais comme ils ont des contenus différents, j'ai pensé qu'il valait mieux tout séparer au lieu de tout condenser dans un seul et unique post. J'espère qu'on ne m'en tiendra pas rigueur)

Concernant le facteur g, je me rappelle d'une remarque de ce fil à laquelle je n'avais pas répondu. Du moins pas de façon précise ou directe. Quelqu'un a dit que les psychométriciens utilisent des stats, en définissent des critères "arbitraires" pour tirer la conclusion qu'un test de QI est fiable et/ou non biaisé. Quand on dit arbitraire, je comprends l'argument et suis d'accord.

Pourtant, la critique ne tient pas. Souvenez vous qd je parle de facteur g extrait par analyses en facteur. Tout n'est qu'une question de corrélations. La question de la validité du QI est examinée en regardant les corrélations entre tests. Si le test n'est pas fiable ou biaisé, cela signifie que le test mesure des compétences ou demande des compétences différentes en fonction des individus ou des groupes (ethnie/race, sexe/genre). Si c'est le cas, les corrélations entre tests seraient différentes selon les groupes. Les probabilités de scorer haut ou bas sur un test serait corréler (ou non) de façon différente entre les personnes ou groupes de personnes. C'est ce qu'implique nécessairement un test biaisé.

Exemple : si la probabilité de scorer fort sur le test A est corrélée à la probabilité de scorer fort sur le test B, C, D, etc. et de même magnitude entre les groupes ethniques, le test est dit etre fiable comme étant le reflet d'une seule et même capacité requise. Mais pour estimer cette différence dans les corrélations, les chercheurs ont des standards très stricts. Par exemple, ils peuvent utiliser le coefficient de congruence, ou l'analyse en composante principale, la p-value et autre Chi-Square (pour ce que j'en sais). En général, une congruence ou corrélation de 90% est extrêmement élevée, mais selon les "standards" qu'ils appliquent, où un pourcentage inférieur à 95% est considéré faible, ça vous donne une idée de la chose. En général, les scores de QI entre groupes sont fortement congruents, à savoir proche de 99%, ou 98%.

Donc même si ces critères sont arbitraires, le fait qu'ils appliquent des critères extremement strictes, même bcp trop selon moi, le caractère "arbitraire" de ces analyses en stats ne peut pas servir d'argument contre ce genre d'analyse. Cela ne veut pas dire que tous les tests de QI sont fiables. Certains montrent des biais culturels. Voir Dolan et consorts (lien) sur deux tests cognitifs en Holland et South Africa. Mais en général, les tests sont fiables et mesurent le même type de compétence entre divers groupes. Or, un test biaisé prédirait l'exact opposé.

Pour en revenir à l'argument du fait que le racisme fait baisser le QI, ou que sais-je, Malloy vient de publier sa propre méta-analyse sur plus de 30 études indépendantes depuis 1940 à 2003, soit sur 60 ans. (lien)

Cela tombe à pic puisque c'est ce dont nous étions en train de parler. Bref, ce qu'il trouve est que les différences de QI à l'âge de 3 ans sont déjà de meme amplitude que les différences blancs-noirs à l'âge adulte. Si les différences de QI sont dues au racisme et autres effets environnementaux délétères qui se cumulent avec l'âge, les différences de QI devraient être (plus) faibles à un age précoce. Le fait que l’entièreté des différences soient déjà établie à un age aussi jeune réfute l'idée que c'est l'éducation, le racisme ou autres effets parentaux, sociaux etc. qui soient à l'origine de ces différences à l'age adulte.

Ce n'est pas moi qui le dit, mais les théoriciens comme Richard Nisbett et Charles Dickens qui stipulent que les différences sont dues à des effets sociaux après la naissance (negative feedback). Je pense que la seule hypothèse désormais, qui tient la barre, est que, si les différences de QI blancs-noirs sont à l'origine purement environnementale, ce doit etre des effets environnementaux de nature pré-natal, et non post-natal.

Les effets de style pré-natal peuvent etre : allaitement, fumer, nutrition de la mère, poids de naissance, etc. Concernant l'allaitement et la cigarette, j'avais déjà présenter des études dans un message précédent, que ces facteurs n'avaient pas d'effets sur l'enfant. J'ignore en revanche l'étendu des effets de la nutrition de la mère, mais si les différences de QI augmentent quand le statut économique et niveau de revenu augmente, je doute que cet effet soit large. Comme motif d'espoir, peut-être le faible poids de naissance, mais j'ignore à combien de perte de QI cela peut entrainer, vu que bcp de mères noires ont des enfants à faible poids de naissances. Ce peut etre une piste, mais ce facteur me semble insuffisant pour expliquer à lui seul une différence de 15 pts.

Avant que j'oublie, j'ai remarqué une récente étude de Meisenberg et Woodley
Are cognitive differences between countries diminishing? Evidence from TIMSS and PISA

Ce qu'ils disent, montrent, c'est que les différences cognitives dans le monde selon le TIMSS et PISA sont en train de diminuer. Deux remarques : la période d'étude s'étale sur 10 ans et des poussières, donc peut-etre une limitation à l'étude. Ensuite, il est important de remarquer le TIMSS et PISA ne sont pas des tests de QI, mais le fait qu'ils soient corrélés laissent supposer que les différences de QI "pourraient" avoir diminué. Maintenant, la question de savoir si l'entièreté de ces différences entre pays peuvent tomber à zéro, c'est une autre question, et ce document n'y répond pas, mais je ne crois pas que ce soit le but.

Avatar de l’utilisateur
Denis
Modérateur
Modérateur
Messages : 19049
Inscription : 03 sept. 2003, 17:22

Tu as raison de te plaindre

#60

Message par Denis » 30 mai 2013, 17:04


Salut dodo,

Tu as tout à fait raison de te plaindre.

Le "style uno" est inadmissiblement hargneux et je suis plus d'une fois passé bien près d'intervenir en barrant quelques abus vraiment trop bêtes.

Si je ne l'ai pas fait, c'est surtout par paresse (ça m'aurait pris 2~3 minutes) mais aussi pour ne pas l'énerver plus qu'il ne l'est déjà. Quand il s'énerve, il n'est vraiment pas commode.

Aussi, il y avait presque aussi bête, par d'autres, dans d'autres fils, et je n'ai pas assidûment suivi le tien.

J'essayerai d'être plus vigilant. Promis, quitte à jeter de l'huile sur le feu où à être forcé de monter en mode Redico (pour que tout le monde puisse profiter de sa caractéristique 6).

D'ici-là, je te suggère de faire comme moi et de considérer ces excès verbaux comme étant des aveux de faiblesse sur le fond.

:) Denis
Les meilleures sorties de route sont celles qui font le moins de tonneaux.

Avatar de l’utilisateur
Etienne Beauman
Messages : 4670
Inscription : 20 févr. 2011, 12:59

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#61

Message par Etienne Beauman » 30 mai 2013, 17:49

Dodo a écrit :Comme motif d'espoir
:shock:
C'est gerbant.
C'est pas de ma faute j'aimerais bien trouvé d'autres explications, mais si ils sont cons c'est qu'ils sont noirs :grimace:
Au royaume des cyclopes, les borgnes sont aveugles.
Is this a discussion?

Avatar de l’utilisateur
switch
Messages : 1883
Inscription : 18 nov. 2010, 03:46

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#62

Message par switch » 31 mai 2013, 01:40

dodo a écrit :(aux modérateurs : désolé pour les posts successifs, mais comme ils ont des contenus différents, j'ai pensé qu'il valait mieux tout séparer au lieu de tout condenser dans un seul et unique post. J'espère qu'on ne m'en tiendra pas rigueur)
Vous ne le savez peut-être pas, mais tous les modérateurs ici sont africains d'origine.

Les pauvres.

Mais ils ne vous tiennent surement pas rigueur, ça vous pouvez en être sure !
« La Science est une méthode pour décider si ce que nous choisissons de croire se base ou non sur les lois de la Nature ».

Avatar de l’utilisateur
Eve_en_Gilles
Messages : 1384
Inscription : 30 oct. 2012, 08:55

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#63

Message par Eve_en_Gilles » 31 mai 2013, 04:01

dodo a écrit :J'ignore si un modérateur suit ce fil, mais pour le cas où, disons, quand je lis les derniers messages de l'individu "Uno" alias Hans, alias Tiel (oui - je me suis renseigné un peu) .
Ouha ! ca a dû te prendre au moins... le temps de cliquer sur la signature de uno !!!
Cela tombe à pic puisque c'est ce dont nous étions en train de parler. Bref, ce qu'il trouve est que les différences de QI à l'âge de 3 ans sont déjà de meme amplitude que les différences blancs-noirs à l'âge adulte. Si les différences de QI sont dues au racisme et autres effets environnementaux délétères qui se cumulent avec l'âge, les différences de QI devraient être (plus) faibles à un age précoce. Le fait que l’entièreté des différences soient déjà établie à un age aussi jeune réfute l'idée que c'est l'éducation, le racisme ou autres effets parentaux, sociaux etc. qui soient à l'origine de ces différences à l'age adulte.
:ouch: La preuve génétique les noirs sont des abrutis des la naissance, quoi. Ne penses-tu pas que ça a un lien avec la consanguinité évidente de cette population qui ne se reproduit que par tournante entre cousins et cousines dans une cave ? :ouch:
Ce n'est pas moi qui le dit, mais les théoriciens comme Richard Nisbett et Charles Dickens qui stipulent que les différences sont dues à des effets sociaux après la naissance (negative feedback). Je pense que la seule hypothèse désormais, qui tient la barre, est que, si les différences de QI blancs-noirs sont à l'origine purement environnementale, ce doit etre des effets environnementaux de nature pré-natal, et non post-natal.
:ouch: mais non, c'est pas moi qui suit raciste, hein, d'autres le disent, alors bon, forcément du coup j'ai raison. Par exemple, moi je sais que le SIDA se transmet par le toucher et que les séropositifs sont à considérer comme des pestiférés. Mais ce n'est aps moi qui le dit, c'est Jean Marie Le Pen. :ouch:
Les effets de style pré-natal peuvent etre : allaitement, fumer, nutrition de la mère, poids de naissance, etc. Concernant l'allaitement et la cigarette, j'avais déjà présenter des études dans un message précédent, que ces facteurs n'avaient pas d'effets sur l'enfant. J'ignore en revanche l'étendu des effets de la nutrition de la mère, mais si les différences de QI augmentent quand le statut économique et niveau de revenu augmente, je doute que cet effet soit large. Comme motif d'espoir, peut-être le faible poids de naissance, mais j'ignore à combien de perte de QI cela peut entrainer, vu que bcp de mères noires ont des enfants à faible poids de naissances. Ce peut etre une piste, mais ce facteur me semble insuffisant pour expliquer à lui seul une différence de 15 pts.
:ouch: D'ailleurs c'est bien connu, le noir c'est pire que le tabac, je dirais même que c'est pire que le cancer : en effet, 100% des gens qui ont cotoyé un noir sont MORTS ou mourront dans moins de 130 ans !!! :ouch:
Srevne'l à eril zevas suov euq tse'c, esarhp ettec zennerpmoc suov is.
Ovarb !!! Spmet ertov udrep riova'd noisserpmi'l sap zeva'n suov ?

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4432
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#64

Message par Wooden Ali » 31 mai 2013, 04:23

La vraie question quand on entreprend une étude est : "à quoi sert-elle ?". A quoi sert donc l'étude opiniâtre sur des groupes humains d'un paramètre supposé décrire très bien la caractéristique dont l'Humanité est la plus fière, l'intelligence. Juste pour l'amour de la connaissance ? Cela apparait peu probable quand on sait qu'une fraction du monde politique a déjà intégré cette notion d'inégalité raciale (sentimentalement, disons) et que tout support aux oripeaux scientifiques et objectifs est bienvenu. Chez les politiques, l'idéologie est le guide de l'action. Quand l'idéologie se rend incontestable aux yeux des masses à coup de peinture scientifique, c'est pour eux du pain béni. Je n'arrive pas à croire que les auteurs de ces études ignorent l'enracinement raciste de leurs recherches et les conséquences sociales y afférant.

Même si je trouve l'idée que la valeur d'un homme puisse se réduire au résultat test parfaitement contraire à toute mon expérience que j'en ai, je pourrais faire abstraction de cette simplification extrême et trouver une certaine logique à sélectionner des individus sur ce critère. Si on a aucune arrière pensée raciste et ségrégationniste, à quoi sert de connaitre le détail de la courbe de distribution ? Le problème politique est, amha, plutôt de savoir quoi faire de et pour tous ceux qui ont un QI faible. Mais ce n'est qu'une opinion démocratique qui fait sortir leur revolver à certains.

Cette ségrégation par groupe me parait la pire façon de traiter ce problème. On trouve couramment une valeur de 15 comme écart-type de ce caractère. Que penser de deux population dont la différence moyenne est 15 ? Qu'une proportion significative de représentants des humanoïdes sera plus intelligente qu'une proportion aussi significative (le calcul est facile mais j'ai la flemme) de ceux des übermensch. Toute action prise sur la foi de la moyenne serait donc parfaitement injuste en favorisant indûment une partie de la population au détriment d'une autre plus intelligente qu'elle.

Il est vrai que la justice n'est pas une préoccupation essentielle de ces groupes politiques.

Tu as bien fait, dodo, de venir sur ce forum pour discuter de ce sujet. Tu n'y trouveras pas que des malappris pour te répondre, tu y trouveras aussi des interlocuteurs polis, déférents voir admiratifs pour les thèses racialistes. Les Sceptiques du Québec ont une longue histoire sur ce sujet.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
MaisBienSur
Messages : 4727
Inscription : 13 sept. 2012, 10:43

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#65

Message par MaisBienSur » 31 mai 2013, 04:44

Wooden Ali a écrit :La vraie question quand on entreprend une étude est : "à quoi sert-elle ?".
C'est exactement la question que je me pose depuis le début de cette enfilade !
Même si une étude réaliste démontrait que telle ethnie avait une intelligence inférieur à telle autre ethnie. Et après ?
Devrait t-on supprimer la plus faible ? devient-elle dangereuse ? Crée t-elle un problème particulier ? ou alors, il s'agit juste de trouver un bouc émissaire à tous les malheurs du monde ?

On parle trop souvent de mesurer/calculer le QI, ou l'intelligence...
Je voudrais qu'on trouve un moyen de mesurer la "connerie", on pourrait être encore plus surpris du résultat ! :grimace:
Et la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d'alu.

Avant, j'étais indécis, maintenant je n'en suis plus très sûr...

Les marmottes qui pissent au lit passent un sale hiver (Philippe Vuillemin)

Avatar de l’utilisateur
davidsonstreet
Messages : 877
Inscription : 14 oct. 2011, 12:27

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#66

Message par davidsonstreet » 31 mai 2013, 07:24

Mes connaissances scientifiques ne me permettent pas de trancher le débat. Toutefois, je suis assez grand pour constater que :

1. Ces théories racialistes sont loin de faire l'unanimité;
2. Ceux qui les défendent ont souvent tendance à pointer assez haut dans l'indice crackpot (docteur Mailloux, pour ne nommer que lui).
3. Ça contredit mon expérience personnelle.

Et puis la question du motif derrière la poursuite ce ces études est également à prendre en considération, comme l'a si bien dit Wooden Ali.

C'est à souhaiter que ceux qui les défendent le fasse en toute bonne foi et qu'ils n'attachent aucune valeur au fait d'avoir raison ou non. Dans le cas contraire, je ne vois absolument pas pourquoi il faudrait faire preuve de politesse à leur égard.
« Je préfère me débarrasser des faux enchantements pour pouvoir m’émerveiller des vrais miracles. » - Pierre Bourdieu

Avatar de l’utilisateur
Cajypart
Messages : 524
Inscription : 20 févr. 2008, 03:48

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#67

Message par Cajypart » 31 mai 2013, 08:24

Considérer que "les noirs" ou "les blancs" sont des groupes homogènes scientifiquement pertinents est d'une idiotie sans nom.
Dès lors, comment prendre au sérieux ces "études"? Le biais est déjà dans les prémisses.
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort, qu'ils ont forcément raison..."(un pote à moi qui cite Coluche)

Avatar de l’utilisateur
uno
Messages : 1344
Inscription : 09 nov. 2011, 07:29

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#68

Message par uno » 31 mai 2013, 08:56

dodo a écrit :Selon la charte meme du forum
Ton hypocrisie et ton racisme puant que tu dissimules derrière celle-ci est la pire des insultes mon chéri!
dodo a écrit :Je crains que Uno ne s'est montré ni courtois, ni même bienséant, ou poli dans ses interventions sur ce fil.
Oh ne serais-tu pas Rod à savoir le racialiste qui se référait à Meng Hu c'est-à-dire le racialiste ton blog «Human varieties» qui s'amuse à comparer les noirs aux singes! Que cela soit le cas ou non c'est sympa de confirmer que tu es un racialiste puant! :D
dodo a écrit :Comme vous pouvez lire, il semble qu'il y ait des baisses séculaires des différences de QI au UK. Oui, oui... par un auteur racialiste non-fiable (dixit Uno). N'est-ce pas paradoxal selon vous? Que la critique la plus fatale contre la théorie génétique ait été porté par un blogueur même de Human Varieties que Uno considère idéologiquement biaisé? Uno dit juste ce qui lui plait de croire.
Non mais tu es vraiment atteint mon pauvre, Chuck s’imagine réellement qu’il fait de la science en faisant mumuse avec des logiciels statistiques et ici il s’étonne simplement d’avoir un résultat ne correspondant pas pile poil à ses attentes, espérant sans doute qu’un pote de la blogosphère racialiste lui amène une réponse sortie de son chapeau pour répondre à cette petite anomalie tout en le confortant dans ces certitudes racialistes auxquelles il n’a jamais renoncé.

D’ailleurs j’avais déjà causé avec Chuck sur un forum anglophone j’avais notamment souligné les blogs qu’il mettait alors en lien sur le sien à l’époque. En effet ses références Internet de l’époque étaient amusantes car on y trouvait des références clairement racistes comme celle-ci! Le pauvre Chuck était bien embarrassé et a simplement affirmer être bourré quand il avait mis ce blog en lien quand bien même il était évident qu’il s’agissait d’un blog d’un nationaliste blanc bref d’un parfait raciste! Bref comme tout racialiste, donc comme Dodo sa référence Chuck est un faux-cul de catégorie premium, comme c’est amusant n’est-il pas mon tout petit Dodo! Ah oui et concernant le «facteur g» et la validité du QI!
dodo a écrit :Tout n'est qu'une question de corrélations. La question de la validité du QI est examinée en regardant les corrélations entre tests.
Sans blague? Ca on avait compris le QI est un test très «scolaire», il n’y a rien de surprenant que les performances aux différents tests qui le composent soient positivement corrélés, ça ne change rien que la déduction que cela est dû à un facteur unique est parfaitement tautologique au point qui l’y ait d’excellentes raisons pour que cela ne fasse pas l’unanimité!

Car voilà comment mesure-t-on l’intelligence, donc le «facteur g» d’une personne illettrée? Comment quantifie-t-on ses aptitude cérébrales rentrant dans la catégorie «intelligence» par-apport à une personne ayant eu accès à la lecture, aux mathématiques et à la géométrie? Concrètement ton QI mesure quoi d’autres qu’un ensemble d’aptitude positivement corrélé car liée aux enseignements de bases (lecture, écriture, mathématiques, etc, etc….)?

Tient je vais te donner dans le mille, le poids ça se mesure simplement en kilos la taille en centimètres, valables pour toutes les populations sans biais culturels aucun! Ton «facteur g» c’est juste une construction statistiques issue de la corrélation de différents tests nécessitant des compétences scolaires, totalement inapte à mesurer les diverses aptitudes intellectuelles non-prise en compte par ce tests et inapte à définir et donc mesurer celles de populations non-instruite mais faisant pourtant nécessairement preuve d’intelligence pour vivre et survivre dans leurs milieux respectifs! Bref c’est du vent ou dit autrement de la merde!
dodo a écrit :Il avoue néanmoins qu'il n'a pas la réponse à ce mystère et reste ouvert à toutes possibilités.
Image

Il lui en aura fallu du temps pour comprendre que ses branlettes statistiques ne captent pas une réalité sociale bien plus complexe qu’il se l’imagine! Problème il continue à se branler avec les mêmes statistiques dont il prétend qu’elles sont en faveur des positions racialistes! Mais bon on sait bien que les idéologues adeptes des pseudosciences n’ont pas peu des contradictions et des dissonances cognitives les plus flagrantes! D’ailleurs cela m’amène aux inconséquences plus grossières de Dodo lui-même et dont seul lui et les autres racialistes ont le secret!
dodo a écrit :Donc quand Uno affirme qu'on ne sait rien de la façon dont les données sont collectées, c'est évidemment faux, ou mensonger, c'est selon.
C’est vrai on sait comment tout cela a été mesuré? Vraiment? Tient je te prends au mot mon grand car tu te réfères notamment à un billet particulier de ton blog racialiste!
dodo a écrit :Pour en revenir à l'argument du fait que le racisme fait baisser le QI, ou que sais-je, Malloy vient de publier sa propre méta-analyse sur plus de 30 études indépendantes depuis 1940 à 2003, soit sur 60 ans. (lien)
Tu prétends que sur cette «méta-analyse» portant sur divers «études» s’étalant depuis 1940 nous avons toutes les informations nécessaires sur la manière dont les données sont collectées?! Et avec ça tu traites les autres de menteur mon petit Dodo, tu mériterais que l’on te titre les oreilles et te colle un bonnet d’âne avant te t’envoyer au coin réfléchir à deux fois avant de taper sur ton clavier!

Prétends-tu également du haut de ta malhonnêteté n’ayant d’égal que ton insondable connerie, que nous avons les données sociologiques et anthropologiques nécessaires pour affirmer, que l’on peut exclure des variables sociales? Surtout qu’à l’âge de trois ans le développement cognitif de l’enfant est aussi bien tributaire de la santé de la mère durant la grossesse et de l’alimentation que de l’éducation et de l’environnement familiale dans lequel évolue le jeune enfant! Si l’on se réfère à une étude particulière à l’échantillonnage limité mais dans un cadre environnemental contrôler nous avons des enfants noirs dont les performances aux tests surpassent les enfants blancs!

Environmental Effects on Language Development: A Study of Young Children in Long-Stay Residential Nurseries

Cela n’est non plus pas une démonstration définitive, c’est juste un modeste rappel du fait qu’en réalité les compilations statistiques de ton blog racialiste ne nous amènent strictement aucune démonstration permettant d’appuyer ces conceptions racialistes, elles sont vides socio-anthropologiquement et bio-anthropologiquement car oui non seulement il n’y a strictement aucune analyse sociologique digne de ce nom au niveau démonstration génétique c’est également le néant total!
dodo a écrit :Comme motif d'espoir, peut-être le faible poids de naissance, mais j'ignore à combien de perte de QI cela peut entrainer, vu que bcp de mères noires ont des enfants à faible poids de naissances. Ce peut etre une piste, mais ce facteur me semble insuffisant pour expliquer à lui seul une différence de 15 pts.
Tient parlons-en du poids à la naissance, car contrairement au QI, le poids a au moins le mérite d’être une mesure réelle! Pourquoi les afro-américains ont en moyenne des bébés de poids moindre? Des études usant de statistiques et tentant par là-même de contrôler les variables socioéconomiques susceptibles d’influer ces différences entre noirs et blancs ont été mené. Et ces études en ont conclu que seul 1% de la variance des différences entre noirs et blancs étaient le fait des facteurs socio-économiques. De quoi penser que ces différences sont d’origine génétique n’est-il pas? Cela semble évident!

Pourtant dans une étude publiée 1997 des scientifiques ont eu l’idée de comparé non seulement des blancs américains avec des noirs-américains, mais également des noirs-africains provenant des mêmes régions d’où ont été amené les noirs américains. Or malgré un moindre métissage avec les blancs, les nouveau-nés africains étudiés n’ont pas cette différence notable de poids à la naissance par apport aux blancs. Exactement le contraire de que prédit l’hypothèse génétique pourtant soutenue via un prétendu contrôle de variable sociales! Et donc sans prétendre avoir une réponse définitive (d’ailleurs le peut-on dans ces cas comme celui-là?) les auteurs de l’étude constatant que ces résultats remettent potentiellement en cause les interprétations antérieurs voulant que la différence entre blancs et noirs américains soient d’origine génétique. Tout cela pour dire que même dans le cas d’une mesure aussi simple que le poids à la naissance, on ne parvient apparemment pas à contrôler comme il se doit les multiples variables environnementales susceptibles d’influer ces différences intergroupes! Avec le QI c’est bien évidemment pire car nous avons là des tests foutrement scolaires influencés par une multitudes de facteurs si bien que personne ne peut décemment affirmer avoir contrôler toutes les variables environnementales au point de dire qu’il y aurait des éléments probant en faveur de facteur génétiques expliquant les différences entres noirs et blancs! Aussi je me marre bien qu’un connard comme Chuck s’étonne que certains résultats statistiques ne collent pas avec ces préconceptions racialistes auxquelles il ne renoncera pas soyons rassuré!

Je ne parle même pas de ta références au papier faisant des comparaisons entre nations tu sais celle dont l’un des deux coauteurs est un certainMichael A. Woodley!
dodo a écrit :Avant que j'oublie, j'ai remarqué une récente étude de Meisenberg et Woodley Are cognitive differences between countries diminishing? Evidence from TIMSS and PISA Ce qu'ils disent, montrent, c'est que les différences cognitives dans le monde selon le TIMSS et PISA sont en train de diminuer. Deux remarques : la période d'étude s'étale sur 10 ans et des poussières, donc peut-etre une limitation à l'étude. Ensuite, il est important de remarquer le TIMSS et PISA ne sont pas des tests de QI, mais le fait qu'ils soient corrélés laissent supposer que les différences de QI "pourraient" avoir diminué. Maintenant, la question de savoir si l'entièreté de ces différences entre pays peuvent tomber à zéro, c'est une autre question, et ce document n'y répond pas, mais je ne crois pas que ce soit le but.
C’est gentil de nous montrer une «étude» de ce Michael A. Woodley qui ne fait que retranscrire un fait factuels sans que cela ne réponde en réalité à aucune question sur l’origine des écarts entre nations quand bien même on peut raisonnablement affirmer qu’au vue des différences ne serait-ce qu’en terme d’accès à l’éducation et au niveau d’alphabétisation les différences en question ne sont guère surprenantes et se réduiront sans doutes si l’accès à l’éducation s’améliore dans bon nombre de pays! Bref encore une fois Merci Captain Obvious on avait bien besoin qu’un Michael A. Woodley enfonce pour nous des portes ouvertes! Mais pourquoi j’aime citer ce très cher Michael A. Woodley? Parce que dans d’autres publications où là aussi il compile de jolis tableaux il nous prouve son manque total de sérieux!

Dans cette publication de Michael A. Woodley tente de prouver que les «races humaines» seraient bien plus différentes qu’on le dit habituellement, hormis que lui aussi de réfère à un certains Richard D. Fuerle c’est-à-dire le mec qui affirme que les noirs sont plus simiens que les blancs dans son torche nommé «Erectus walks amongst us», il compile des estimations des distances génétiques entre les populations d’Homo sapiens et d’autres représentant du genre Homo disparues, pour en déduire, par exemple, que la distance génétique entre Neandertal et Sapiens aurait été moindre que celle existant entre les différentes populations humaines. Problème Michael A. Woodley compile des estimations souvent douteuses et purement hypothétique, par ailleurs des données concrètes sur le génome de Neandertal réfute ces assertions! Il compile en réalité des estimations foutrement contestables comme celle de Curnoe, D. and A. Thorne (2003), ou alors mélange de façon éhontée des données concernant l’ADNmt et l’ADN nucléaires, bref objectivement c’est de la merde! Cela prouvant que ces statisticiens et autres amateurs de tableaux et de graphes, sont en général de parfaits ignares en anthropologie, y compris en anthropologie biologique! Et c’est-là une interprétation généreuse car au vue de la sélection des données particulièrement tordues à laquelle s’adonne le dénommé Michael A. Woodley on pourrait soupçonner qu’il sélectionne ces données à dessein!

Donc tu vois mon petit Dodo ça fait déjà un moment que je connais tes références racialistes et tout ce que celles-ci cachent comme conneries pseudoscientifiques et immondices idéologiques! Ce n’est pas gratuitement que je qualifie tes sources de ramassis de conneries tenus par des idéologues qui sont aux sciences anthropologiques ce que Casey Luskin est à la biologie de l’évolution! De toute manière gageons que le malhonnête que tu es continuera joyeusement de balancer les mêmes blogs racialistes comme référence et que tu continueras à pleurnicher à la recherche d’un modo compatissant dès que l’on osera te rappeler ce que tu es dans les faits, à savoir un idéologue racialistes tentant d’imiter ses gourous! Et par «imiter» j’entends par-là ta tentative pitoyable consistant à vouloir te présenter comme un esprit curieux, sans biais idéologique aucun, et respectables alors qu’il tente uniquement d’étaler au plus grand nombre une propagande racialiste dont le fond idéologique est extrêmement mal dissimulé! C’est-à-dire masqué sous une gymnastiques statistique dissimulant elle-même très mal un vide scientifique qu’il s’agisse de socio-anthropologie ou de bio-anthropologie et de génétique! Toute personne un minimum avisé en matière d’anthropologie et plus largement de Sciences de la vie, peut facilement constater que tes blogs et leur gymnastique statistique ne sont guère des références scientifiques sérieuses et vides de toute substance réellement scientifique!
Dernière modification par uno le 31 mai 2013, 12:52, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
swkmat
Messages : 102
Inscription : 19 juin 2012, 11:35

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#69

Message par swkmat » 31 mai 2013, 11:39

MaisBienSur a écrit :On parle trop souvent de mesurer/calculer le QI, ou l'intelligence...
Je voudrais qu'on trouve un moyen de mesurer la "connerie", on pourrait être encore plus surpris du résultat ! :grimace:
Mesurer la connerie, vaste entreprise :) Par où commencer... l'audimat ?

Moi j'ai un cousin hyper brillant, au QI très élevé, qui ne sait pas encore conduire (il a 40 piges, il a toujours raté l'exam) et sa mère lave encore ses fringues.

Je le case où ? :D Je suis aussi à peu près certain que son taux de survie à 3 jours en pleine forêt amazonienne frôle le 0, sous les rires sarcastiques des Jivaros (grands amateurs de têtes pourtant réduites).

Bon, me faites pas dire ce que je n'ai pas dit : les Jivaros sont peut être super sympas et pourraient l'aider. Bon, soit... mais c'est pour une expérience de pensée.

Puis en reparlant des Jivaros... eux savent vivre en adéquation avec leur milieu sans tout bousiller. Que doit on en conclure ?

Que le "paradigme" ayant donné naissance à la mesure du "qi" est la panacée universelle ? Que mon cousin devrait rouler en voiture sans permis ?

Nota : A priori mon cousin est heureux comme ça :)

Darkose
Messages : 189
Inscription : 03 mars 2010, 03:20

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#70

Message par Darkose » 03 juin 2013, 05:49

dodo a écrit : Dans la plupart des cas, ça consiste en attaque ad hominem.
En même temps, lorsque l'on pense utilise de considérer que la variable la plus pertinente pour juger les gens est la couleur de peau, il ne faut pas faire semblant d'être surpris d'être victime d'attaque ad hominem. Arréter moi lorsque je commence à raisonner aussi mal que les racialistes....

Darkose
Messages : 189
Inscription : 03 mars 2010, 03:20

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#71

Message par Darkose » 03 juin 2013, 06:16

dodo a écrit : je soupçonne que bcp ne sont ou seront pas convaincu de la validité du QI. Richwine en a touché un mot dans le chapter 5 de sa dissert (...) Sinon, vous pouvez jeter un oeil à cet article sur la validité du facteur g .
Vos soupçons sont corrects : Le qi, a part faire bander les cons, ça sert à quoi!?
Vous en êtes toujours au facteur g? Le facteur g, ben, heu, bref. a part qu'il n'a jamais existé, on peut en parler. Ou plutôt : a part des guignols, vous avez des mecs sérieux?

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 3217
Inscription : 16 févr. 2012, 07:19

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#72

Message par Cogite Stibon » 03 juin 2013, 06:21

Pour avoir une bonne idée des bidouilles et aneries statistiques que commettent les racialistes, je vous invite à lire "La Malmesure de l'Homme", de S. J. Gould.

On y comprends notamment ce qu'est le "facteur g".
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Darkose
Messages : 189
Inscription : 03 mars 2010, 03:20

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#73

Message par Darkose » 03 juin 2013, 06:34

Kraepelin a écrit :BeetleJuice

La question scientifique de fond est très intéressante. Y a-t-il une prédisposition héréditaire au développement des schémas cognitifs plus performant pour effectuer certaines tâches intellectuelles définits ou est-ce uniquement une question d’éducation ?

L’ennui, c’est que les résultats peuvent être rapidement exploités à d’autres fins par des groupes de droite qui aiment croire que les inégalités sociales entre groupes ethniques sont « justes » puisqu’elles reposent sur des inégalités « naturelles ». Inversement, ces résultats peuvent être bêtement discrédités sur un mode paranoïde par des groupes de gauche qui estiment qu'ils cherchent à légitimer les croyances de droites du premier groupe sans que ce soit nécessairement le cas.

La question de départ est vite éclipsée.
D'accord avec vous Kraeplin et Beetlejuice.
Le problème étant qu'il reste à identifier ces "schémas cognitifs plus performant". au sens ou je pense qu'en psychologie scientifique la question est périmée. au mieux partiellement. on parle plutôt de procédures. La question devient qu'elles sont les procédures à mettre en œuvre pour résoudre une tache. Les schémas mentaux sont perçus comme des heuristiques qui empêchent la mise en œuvre de la stratégie cognitive la plus adaptée à la tache. J'ai souvenir d'avoir évoqué olivier houdé quelque part....j'ai également souvenir que cela n'intéresser personne. Je donne le lien
http://www.larecherche.fr/savoirs/dossi ... 2005-74569


Edit : (avec rajout du lien) Ensuite il est toujours possible de parler des théories de l'intelligence du début du 20éme siècle. Sans moi.
Dernière modification par Darkose le 03 juin 2013, 06:56, modifié 1 fois.

Darkose
Messages : 189
Inscription : 03 mars 2010, 03:20

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#74

Message par Darkose » 03 juin 2013, 06:44

Cogite Stibon a écrit :Pour avoir une bonne idée des bidouilles et aneries statistiques que commettent les racialistes, je vous invite à lire "La Malmesure de l'Homme", de S. J. Gould.

On y comprends notamment ce qu'est le "facteur g".
Je conseil cette lecture également. Un "Must read"
(Edit : que je n'ai pas lu, honte à moi, j'ai pour seul excuse d'avoir eu un cour de 25heures sur la thématique, j'ai souvenir d'avoir posé un défi sur l'auteur :a2: , vraiment, j'ai honte, sincèrement)

Avatar de l’utilisateur
BeetleJuice
Messages : 6568
Inscription : 22 oct. 2008, 16:38

Re: QI et différences ethniques : le procès de Jason Richwin

#75

Message par BeetleJuice » 03 juin 2013, 07:54

Darkose a écrit :D'accord avec vous Kraeplin et Beetlejuice.
D'accord avec Kraeplin seulement plutôt, parce que moi, j'ai jamais parler de schéma cognitif et autre, c'est lui qui faisait cette remarque. Moi j'aurais tendance à plutôt penser que la question de l'inné et de l'acquis est une question pour une grande part obsolète.
D'où ma question à Dodo sur la manière dont le chercheur qu'il cite parvient à justifier l'hérédité, sachant qu'il n'explique ni ne commente la notion d'acquis ou d'inné et qu'il fait un travail uniquement statistique et que je vois pas bien comment des statistiques ethniques permettraient de mettre en évidence un élément relevant de la génétique sans d'abord s'appuyer sur des travaux de génétiques...
Dodo m'a répondu "facteur g" sans réellement arriver à le définir et en fournissant des études dont le raisonnement sur ce paramètre est pas mal circulaire..

Donc j'attends toujours une démonstration de sa part qu'on puisse relier les travaux des neurobiologistes sur la structure du cerveau, ceux des généticiens sur l'expression des gènes et le caractère en partie émergeant des phénotypes qui en découle et une étude statistique sur le QI de groupes dont la pertinence, vu le sujet de l'étude, est franchement sujette à caution.

Pour le moment, j'ai rien vu de ce qu'il a montré qui permette de donner un réel crédit à ce qui semble bien être un tripatouillage de statistique franchement douteux quand à sa méthode et son objet.
Cogite a écrit : On y comprends notamment ce qu'est le "facteur g".
Mais au bout d'un moment, quelqu'un peut-il clairement expliquer ce que c'est que ce facteur g, sans fournir 50 études qui tournent en rond en faisant la pétition de principe que ce facteur g est bien ce qu'ils pensent qu'il est ou en préconisant la lecture de tel ou tel ouvrage que malheureusement j'aurais pas le temps de lire ?

Rogntudjû!!!

(oui, je m'énerve un peu, mais c'est visiblement l'argument fétiche de dodo et ça m'agace d'avoir l'impression qu'il dit "ta gueule c'est magique" à chaque fois qu'il place son facteur g.)
This is our faith and this is what distinguishes us from those who do not share our faith.

(John Flemming, Évêque irlandais, 3ème dan de tautologie, ceinture noire de truisme, champion des lapalissades anti-avortement.)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit