Sur les épaules de Darwin - Les battements du temps

Tout sur les sciences, que ce soit la chimie, la biologie, l'astronomie etc.
Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Sur les épaules de Darwin - Les battements du temps

#526

Message par Pepejul » 17 déc. 2014, 17:23

sauf que poils ras et angora ne sont pas deux espèces différentes et qu'il existe des formes intermédiaires (comme pour les couleurs de peau)...
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
ABC
Messages : 987
Inscription : 11 mai 2014, 14:37

Re: Sur les épaules de Darwin - Les battements du temps

#527

Message par ABC » 21 déc. 2014, 11:05

Pepejul a écrit :C'est juste des zozos qui interprètent l'intelligence des corbeaux en y mettant de l'âme et du surnaturel...... ce qui fait que ça ne plaide pas en faveur de cette idée pour ce qui me concerne...
Euh... c'est zozo quoi ! :mrgreen:
Et, après une longue période de méditation transcendantale, l'inspiration pour le prochain tube planétaire se fait jour:
  • ilébo, ilébo, ilébo le zozo
  • ilélé, ilélé, ilélé le zézé.
Vouimé cette célèbre maxime d'un auteur inconnu, toutefois bien connue des philosophes du siècle des lumières, se fait enfin largement connaître:
  • Sicézozo, cézozo, cézozo donc céfo
  • Sicézézé, cézézé, cézézé donc cévré. :P:

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Sur les épaules de Darwin - Les battements du temps

#528

Message par Pepejul » 04 janv. 2015, 20:43

Le zézé, le zézé c'est beau c'est beau....
Le zozo, le zozo, c'est tellement laid...

sur l'air de http://www.dailymotion.com/video/x1495z_pub-oasis_fun
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Mireille

Re: Sur les épaules de Darwin - Les battements du temps

#529

Message par Mireille » 15 janv. 2015, 08:44

Cher Cogite,

Ca fait 29 jours que tu n'es pas réapparu sur le forum :cry:

Je me demande où tu pars comme ça, pendant de si longues périodes.

***

Espérons que personne ne te retienne en otage parce que tu as été trop gourmand :

Image

Ceci dit, dois-je sortir ma baguette magique pour que tu réapparaisses ... Oups ! Je crois que je l'ai perdu quelques part entre les pages du forum. Ca fait rien, j'ai de quoi faire en t'attendant et espère te surprendre à ton retour de connaissances toute fraîche que j'ai acquise. Le Père Noël a laissé de beaux livres pour moi sous mon arbre, j'espère qu'il t'a gâté toi aussi.

A bientôt, j'espère.

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2973
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: Sur les épaules de Darwin - Les battements du temps

#530

Message par Cogite Stibon » 26 janv. 2015, 08:37

Hello Mireille,
Je te fais juste un petit coucou en passant, mais je ne pense pas revenir avant longtemps.
Rassure-toi, tout va bien pour moi.

Bises
Cogite
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2973
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: Sur les épaules de Darwin - Les battements du temps

#531

Message par Cogite Stibon » 04 févr. 2015, 12:35

Coucou Mireille,

Finalement, et comme tu as pu le voir, j'arrive à trouver plus de temps que prévu à passer ici. Du coup, je me sens un peu coupable de délaisser cette conversation, et j'aimerais bien la reprendre, si tu en as toujours envie.

Cependant, il s'est passé pas mal de temps depuis la dernière fois, et je me vois mal reprendre exactement au point où en étais. De plus, j'ai l'impression de retrouver une Mireille beaucoup plus "zézée" que celle j'ai abandonnée. Et il s'est dit beaucoup de choses ici sur l'évolution ces derniers temps - merci notamment à Uno pour ses explications et sa patience.

Du coup, j'aimerais qu'on reparte de ce que tu penses aujourd'hui de l'évolution, et de ce que t'on inspiré tes dernières lectures sur le sujet. Ça te dis ?

Bises
Cogite
Dernière modification par Cogite Stibon le 04 févr. 2015, 13:24, modifié 2 fois.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
Chanur
Messages : 1484
Inscription : 14 déc. 2013, 05:58

Re: Sur les épaules de Darwin - Les battements du temps

#532

Message par Chanur » 04 févr. 2015, 13:01

Cogite Stibon a écrit :j'arrive trouve plus de temps à passer ici que prévu.
ordre n'est pas phrase Ta dans le bon.
Le fait que je sache que quelque chose est vrai n'est pas une preuve. :chat:

Avatar de l’utilisateur
Pepejul
Messages : 9054
Inscription : 11 déc. 2013, 13:07
Localisation : Marseille, France

Re: Sur les épaules de Darwin - Les battements du temps

#533

Message par Pepejul » 04 févr. 2015, 13:07

ça la compréhension empêche pas ! :mrgreen:
On a tort d'écrire tord ! Le prochain qui fait la faute je le tords !

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2973
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: Sur les épaules de Darwin - Les battements du temps

#534

Message par Cogite Stibon » 04 févr. 2015, 13:24

Plait-il ?
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Mireille

Re: Sur les épaules de Darwin - Les battements du temps

#535

Message par Mireille » 04 févr. 2015, 15:51

Cogite Stibon a écrit :Finalement, et comme tu as pu le voir, j'arrive à trouver plus de temps que prévu à passer ici.
Espérant que ça ne signifie pas que tes projets soient retardés.
Cogite Stibon a écrit : Du coup, je me sens un peu coupable de délaisser cette conversation, et j'aimerais bien la reprendre, si tu en as toujours envie.
Avec plaisir, Cogite, sauf qu'à l'heure actuelle je te poserais des questions plus en lien avec le Guide critique de l'évolution.
Cogite Stibon a écrit :je me sens un peu coupable de délaisser cette conversation
Je ne t'en voudrais et qu'un tout petit peu advenant que tu partirais du forum pour toujours sans me dire au revoir.
Cogite Stibon a écrit :De plus, j'ai l'impression de retrouver une Mireille beaucoup plus "zézée" que celle j'ai abandonnée.
Je suis toujours une Zoé, mais plutôt que de me concentrer sur mes croyances restantes et toujours latentes, je préfère lire les gens du forums, leurs liens et bien sûr mon livre actuel. Il est impossible à vrai dire de ne pas élargir son champ de vision quand on prend la peine d'explorer l'esprit des uns et des autres et je suis très sensible de ce côté là.
Cogite Stibon a écrit :Du coup, j'aimerais qu'on reparte de ce que tu penses aujourd'hui de l'évolution, et de ce que t'on inspiré tes dernières lectures sur le sujet.
Je te dirais que j'ai complètement perdu l'idée que je suis un être à part des autres espèces, je sais, aujourd'hui, que j'ai des caractéristiques différentes. Je pense aussi que les rencontres hasardeuses on eût un rôle essentiel dans l'évolution du vivant et que si Dieu existe il ne peut être née qu'après sa création, ce qui le relègue définitivement au grenier de l'imagination humaine. J'ai appris tant de choses, Cogite, depuis que je viens sur le forum, c'est difficile à réunir en quelques lignes. Si il existe des hommes et des femmes qui en aiment réellement d'autres, ils ne peuvent que leur enseigner la vrai nature des choses, c'est ce qui fait battre le cœur de ce forum et me fait tant l'aimer.

Avatar de l’utilisateur
86lw
Messages : 1227
Inscription : 28 août 2013, 14:36
Localisation : france

Re: Sur les épaules de Darwin - Les battements du temps

#536

Message par 86lw » 04 févr. 2015, 18:07

Mireille a écrit : Si il existe des hommes et des femmes qui en aiment réellement d'autres, ils ne peuvent que leur enseigner la vrai nature des choses, c'est ce qui fait battre le cœur de ce forum et me fait tant l'aimer.
Wow...vous allez finir par fissurer le cœur de pierre des sceptiques...
Mais je trouve que ça vaut bien un paquet de chocolat (noir, 70%, sur ce sujet là au moins, c'est vrai que je suis intransigeant). ;)
Cadeau...
Les illusions que l'on perpétue sont quelque part des mensonges. Mireille.

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2973
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: Sur les épaules de Darwin - Les battements du temps

#537

Message par Cogite Stibon » 05 févr. 2015, 11:20

Mireille a écrit :Avec plaisir, Cogite, sauf qu'à l'heure actuelle je te poserais des questions plus en lien avec le Guide critique de l'évolution

Bien volontiers :a1:
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Mireille

Re: Sur les épaules de Darwin - Les battements du temps

#538

Message par Mireille » 05 févr. 2015, 11:31

86lw a écrit :Cadeau...
Fais bien attention que je ne te prenne au mot, tu risquerais de devoir parcourir le monde à la recherche du chocolat le plus fin, car je ne me nourris que du plus délicat.
Cogite Stibon a écrit :Bien volontiers
Bonjour Cogite,

Je me remets dedans dans les jours qui viennent et ouvrirai une enfilade avec mes questions titrée du nom du livre.

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 2973
Inscription : 16 févr. 2012, 08:19
Localisation : Vulcain

Re: Sur les épaules de Darwin - Les battements du temps

#539

Message par Cogite Stibon » 09 févr. 2015, 06:37

A toi la balle :a1:
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Mireille

Re: Sur les épaules de Darwin - Les battements du temps

#540

Message par Mireille » 09 févr. 2015, 10:58

Bonjour Cogite,

Oui, je prend la balle et te poserai une première question, mais elle sera au premier abord plus d'ordre philosophique que biologique. J'ouvrirai un lien, aujourd'hui, dans cette section avec le titre du livre sur le sujet de l'essentialiste en me référant à la page 27, chapitre 3.1.

A un peu plus tard,

Mireille

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit