Regard scientifique sur la psychanalyse

Tout sur les sciences, que ce soit la chimie, la biologie, l'astronomie etc.
Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 2528
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Regard scientifique sur la psychanalyse

#1

Message par LePsychoSophe » 12 janv. 2018, 10:00

La tronche en biais propose une conférence présentée par Joël Swendsen psychologue ;) et Directeur de recherche au CNRS,
Co-responsable d'Equipe - Neuroimagerie et cognition humaine.

Il évoque la psychanalyse au travers des aspects suivants:

(parties de la présentation):
1- Troubles mentaux et science
2 - Evaluation scientifique
3 - une faute éthique?

C'est à diffuser aux personnes n'ayant pas connaissance de ce qui se cache derrière "être suivi" ou "aller voir quelqu'un", bref, la vérité sur la prise en charge des troubles psys en France.

Je l'ai trouvé juste, il remet la psychanalyse à sa place sans la tuer non plus. J'ai aimé.


Regard scientifique sur la psychanalyse par la Tronche en Biais.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 6294
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#2

Message par LoutredeMer » 12 janv. 2018, 12:32

Les 5 premières minutes (de présentation) sont désopilantes :a2: Il va falloir qu'ils retrouvent leur sérieux sinon je vais passer mon temps à rire et rien écouter.

Merci Lepsy ;)

Wicca
Messages : 94
Inscription : 28 déc. 2017, 16:26

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#3

Message par Wicca » 13 janv. 2018, 15:29

La psychologie n'est pas une science .... :roll:

Avatar de l’utilisateur
Stilnox
Messages : 201
Inscription : 12 janv. 2018, 19:17

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#4

Message par Stilnox » 13 janv. 2018, 15:55

Wicca a écrit : 13 janv. 2018, 15:29 La psychologie n'est pas une science .... :roll:
Qu'est ce qu'une science ?

Wicca
Messages : 94
Inscription : 28 déc. 2017, 16:26

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#5

Message par Wicca » 13 janv. 2018, 16:13

Stilnox a écrit : 13 janv. 2018, 15:55
Wicca a écrit : 13 janv. 2018, 15:29 La psychologie n'est pas une science .... :roll:
Qu'est ce qu'une science ?

La médecine par exemple

Avatar de l’utilisateur
georges_09
Messages : 92
Inscription : 19 janv. 2018, 09:40

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#6

Message par georges_09 » 30 janv. 2018, 09:08

La Psychanalyse, cette imposture

Dans ce nouvel essai au titre explicite et à la démarche volontairement polémique, Pierre Debray-Ritzen met en cause la psychanalyse. L'accusant d'être une idéologie devenue avant tout phénomène culturel au discours séduisant, il lui dénie le statut scientifique puisque, dit-il, elle ne s'appuie sur aucune expérience réelle ni aucuns résultats codifiés.

Aussi dénonce-t-il les superstitions inculquées par la psychanalyse : le déterminisme psychique émanant de la sexualité infantile ; les faux éclaircissements du psychisme basés sur des mots incertains ; la démonstration par le symbole ; la prétention à établir la cause encore inconnue de maintes affections psychiatriques que Pierre Debray-Ritzen présente avec une grande clarté ; les illusions psychosomatiques ; le soi-disant blocage précoce des enfants ; enfin, l'utilité spécifique de la cure psychanalytique. Il reconnaît toutefois les bénéfices de tout ce qui enrichit les relations interhumaines et voit notamment dans l'art une source d'épanouissement psychologique irremplaçable.

Membre de la Société de neurologie et correspondant de l'Institut, Pierre Debray-Ritzen a conduit de front sa carrière médicale et son oeuvre littéraire. Créateur du service de neuro-psychiatrie infantile de l'hôpital des Enfants-Malades, qu'il a dirigé pendant quinze ans, il était particulièrement bien placé pour faire le constat des abus et le procès d'une pratique devenue dogme universel.

http://www.albin-michel.fr/ouvrages/la- ... 2226052360
"Rien n'est plus dangereux au monde que la véritable ignorance et la stupidité consciencieuse".
Martin Luther King

Avatar de l’utilisateur
PhD Smith
Messages : 3937
Inscription : 04 août 2011, 17:23

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#7

Message par PhD Smith » 30 janv. 2018, 11:11

Stilnox a écrit : 13 janv. 2018, 15:55Qu'est ce qu'une science ?
Une science.
Imagepraedicator veridicus, inquisitor intrepidus, doctor egregiusImage

Avatar de l’utilisateur
eatsalad
Messages : 5230
Inscription : 25 mars 2009, 10:43

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#8

Message par eatsalad » 30 janv. 2018, 11:31

Stilnox a écrit : 13 janv. 2018, 15:55Qu'est ce qu'une science ?
Un corpus de connaissances.
"N’a de conviction que celui qui n’a rien approfondi."

Emil Michel Cioran

Avatar de l’utilisateur
Cogite Stibon
Messages : 3273
Inscription : 16 févr. 2012, 07:19

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#9

Message par Cogite Stibon » 30 janv. 2018, 11:37

Obtenu par la démarche scientifique.
Pour les échantillons statistiques, comme dans d'autres domaines, il n'y a pas que la taille qui compte.
Raisonner a l'instinct sur des problemes de probabilites, c'est le desastre assuré. (Spin Up)
Une graphe sans échelle, c'est bon pour la poubelle

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 2528
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#10

Message par LePsychoSophe » 29 avr. 2018, 15:38

Une vidéo de la Federation of European Neuroscience Societies qui laisse la parole à un neuropsychologue étant également formé à la psychanalyse et qui défend l'aspect scientifique du travail de Freud lorsqu'il faisait ses recherches en neurobiologie, donc avant qu'il s'attaque à la psychanalyse au sens strict. Puisqu'il est parti de la neurologie pour aller des processus psychologiques dits aujourd'hui neuropsychologiques (aphasie, agnosie...) puis vers des processus davantage affectifs et donc a fait appel à l'obscure inconscient (pour développer la psychanalyse).

Question: est-ce qu'en raison d'une méthode qui ne répond pas aux critères de la science d'aujourd'hui, en son époque, ne répondait-elle pas à quelques critères scientifiques quand même... notamment la méthode hypothético-déductive (ce que faisait Freud), la remise en question de ses conclusions (il a cheminé au fil de son aventure), la revue par des pairs (il soumettait son travail à la lecture d'autres de son domaine même s'il n'attendait pas leur aval pour publier... :oops: ), et la méthode expérimentale (tester sa théorie sur une patientèle même si on est très loin des échantillons d'une vraie recherche et si on omet l'utilisation des stats...)?

Une pseudo-science telle qu'est la psychanalyse, est-elle une science qui oublie un certain nombre de critères mais qui si on l'aidait beaucoup pourrait évoluer vers une science digne de ce nom ou est-elle une discipline qui ne respecte aucun code de la science et s'approche quasi totalement de la philosophie (du concept théorisé, en paquet ci et là, rationnellement d'apparence)?

Parce que si on fait plusieurs catégories de pseudo-science, alors je doute fort que la psychanalyse ne se réduise qu'à la 2° catégorie susnommée...
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Louidji
Messages : 27
Inscription : 28 mars 2020, 12:38

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#11

Message par Louidji » 22 févr. 2021, 10:41

Bonjour à tous.

A signaler en France la diffusion à la télévision d'un feuilleton intitulé En Thérapie. J'en ai vu quelques épisodes (un peu obligé...). Il s'agit de séances de consultation chez un psychanalyste. Celui-ci, empathique, est présenté avec ses doutes, ses propres problèmes. Mais la "vérité" psychanalytique est bien là : chaque chose en cache une autre, chaque mot n'est que le masque d'une pensée ignorée, les actes manqués, la résistance... Du coup les échanges me semblent toujours très compliqués. Les patients critiquent parfois ces méthodes.
Mais la confusion est bien là, dès le titre, entre psychologie et psychanalyse.

Difficile d'avoir un échange constructif avec quelqu'un qui y croit et trouve ça "très profond".
Comment faire ?

Avatar de l’utilisateur
Dominique18
Messages : 2158
Inscription : 06 oct. 2020, 06:27

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#12

Message par Dominique18 » 22 févr. 2021, 12:11

Louidji a écrit : 22 févr. 2021, 10:41 Bonjour à tous.

A signaler en France la diffusion à la télévision d'un feuilleton intitulé En Thérapie. J'en ai vu quelques épisodes (un peu obligé...). Il s'agit de séances de consultation chez un psychanalyste. Celui-ci, empathique, est présenté avec ses doutes, ses propres problèmes. Mais la "vérité" psychanalytique est bien là : chaque chose en cache une autre, chaque mot n'est que le masque d'une pensée ignorée, les actes manqués, la résistance... Du coup les échanges me semblent toujours très compliqués. Les patients critiquent parfois ces méthodes.
Mais la confusion est bien là, dès le titre, entre psychologie et psychanalyse.

Difficile d'avoir un échange constructif avec quelqu'un qui y croit et trouve ça "très profond".
Comment faire ?
Au-delà du cadre psychanalytique, la réussite de cette série tient à son contexte, c'est à dire que les protagonistes ont à affronter leurs traumatismes subis, à différents degrés, suite aux attentats de 2015 sur le sol français. Le choc a été rude au niveau de la population.

L'importance accordée à la parole de tous.
L'humanité des personnages, qui sont très proches des humains lambda, et de leurs préoccupations quotidiennes.

Cette série est diffusée dans un contexte d'interrogations multiples, en pleine pandémie, avec son lot d'incertitudes provoquant une bonne dose d'angoisse.

Il y a le fait télévisuel , la diffusion de cette série, la thématique, le contexte de diffusion, et les téléspectateurs. Une humanisation bienveillante de rapports humains et une demande sous-jacente d'interactions sociales, une recherche d'empathie, surtout en ce moment ?

Je ne réponds pas précisément à la question, je livre juste une impression d'ensemble, et ce, suite à plusieurs discussions au sein de mon entourage.

La psychanalyse, débarrassée d'une bonne partie de ses scories, a encore son importance, dans le processus de résilience par la parole. Une bonne partie de l'être humain est constituée par le langage. Ce qui ne la met pas en concurrence, en confrontation, avec d'autres formes d'accompagnement thérapeutique. Tout repose sur "l'habileté" du praticien.

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 2705
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#13

Message par DictionnairErroné » 22 févr. 2021, 12:49

Louidji a écrit : 22 févr. 2021, 10:41 A signaler en France la diffusion à la télévision d'un feuilleton intitulé En Thérapie. J'en ai vu quelques épisodes (un peu obligé...). Il s'agit de séances de consultation chez un psychanalyste. Celui-ci, empathique, est présenté avec ses doutes, ses propres problèmes. Mais la "vérité" psychanalytique est bien là : chaque chose en cache une autre, chaque mot n'est que le masque d'une pensée ignorée, les actes manqués, la résistance... Du coup les échanges me semblent toujours très compliqués. Les patients critiquent parfois ces méthodes.
Mais la confusion est bien là, dès le titre, entre psychologie et psychanalyse.

Difficile d'avoir un échange constructif avec quelqu'un qui y croit et trouve ça "très profond".
Comment faire ?
Je ne connais pas l'émission, mais je peux y mettre mon grain de sel amateuriste. Mais attention aux zozos ici qui ne croient pas à la psychanalyse et que de prendre une bière au bar et discuter avec le barman est pareil, quoique ça peut fonctionner parfois. ;)

Il doit se créer un lien de confiance et de confort entre le psychanalyste et son client sinon c'est une perte de temps. Je trouve qu'il existe deux grandes catégories de psychothérapies, avec intervention (dirigé, active) du psychanalyste ou pas (non dirigé, passive) à différent dégrée bien sûr.

Peu ou pas d'intervention favorise l'introspection par le client. Par exemple le psychanalyste pourrait à la limite vous demander, ce que vous dites vous fait penser à quoi? Comment vous sentez-vous?

Avec l'intervention cela favorise l'introspection vers une prise de conscience conduite par le psychanalyste. Par exemple le psychanalyste pourrait vous demander, croyez-vous que ceci ou cela aurait rapport? Si je vous dis ceci ou cela qu'en pensez-vous?

Il est toujours question d'introspection, c'est la façon dont elle se produit qui est différente. Nous passerons d'une introspection à son introspection et ainsi de suite sans voir la fin. L'introspection est un gouffre sans fin tant et aussi longtemps que rien ne change pour briser le cercle vicieux.

Quel est le processus fondamental? C'est d'établir de nouveaux liens, d'en modifier, d'en diminuer, d'en augmenter l'importance dans le cerveau pour arriver à une modification de son état d'esprit. Par exemple un cours de géographie. Au début nous nous demandons qu'est-ce que cette pierre, d'où vient-elle, à quoi elle sert, c'est quoi ces pierres qui pendent dans les cavernes... Au fur et mesure que le cours avance nous créons de nouveaux liens, en fortifions d'autres dans le cerveau et les questions du début disparaisse en importance voir même disparaître complètement. Ainsi la façon de voir les choses, la pierre change.

Je crois et je suppose que c'est le but et le processus des psychothérapies.
Dernière modification par DictionnairErroné le 22 févr. 2021, 13:31, modifié 3 fois.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 7058
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#14

Message par richard » 22 févr. 2021, 13:27

Salut Louidji!
Louidji a écrit : 22 févr. 2021, 10:41Difficile d'avoir un échange constructif avec quelqu'un qui y croit et trouve ça "très profond".
Comment faire ?
Que veux-tu dire?

Louidji
Messages : 27
Inscription : 28 mars 2020, 12:38

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#15

Message par Louidji » 22 févr. 2021, 13:48

@ Dominique 18

Il ne s'agit pas d'une critique de la qualité du feuilleton. Je trouve les acteurs excellents et l'ensemble cohérent, quoique les personnages me semblent un peu classiques et les problématiques ou drames personnels parfois usés. Les attentats sont en arrière-plan, plutôt comme prétexte.

@ Dictionnaire erroné

Il ne s'agit pas non plus de savoir ce qu'est une thérapie, ni si la psychanalyse en est une. Bien entendu dans le feuilleton le personnage du thérapeute est attentif, doux, sympathique, attachant même.


Je lance ce sujet dans la rubrique science, suite à une discussion à propos d'une émission de La Tronche en biais sur la psychanalyse (voir plus haut). À une époque où on va chercher des traces de vie sur Mars, où on soigne nombre de cancers, je suis étonné qu'on présente des feuilletons faisant croire à la pertinence de la psychanalyse (surtout en situation de drame humain comme les fameux attentats).

Ma question est : comment en discuter avec les citoyens lambda qui prennent cela argent comptant ? Et surtout comment en parler avec quelqu'un qui est convaincu (qui croit) des principes de la psychanalyse ?

Avatar de l’utilisateur
DictionnairErroné
Messages : 2705
Inscription : 15 mai 2019, 13:25

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#16

Message par DictionnairErroné » 22 févr. 2021, 15:44

Louidji a écrit : 22 févr. 2021, 13:48 Ma question est : comment en discuter avec les citoyens lambda qui prennent cela argent comptant? Et surtout comment en parler avec quelqu'un qui est convaincu (qui croit) des principes de la psychanalyse ?
Écrivez-nous pourquoi vous croyez ça ou faites un copier-coller des citations du document qui vous ont allumés si vous ne savez pas pourquoi.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7771
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#17

Message par Kraepelin » 22 févr. 2021, 16:20

LePsychoSophe a écrit : 12 janv. 2018, 10:00
Je l'ai trouvé juste, il remet la psychanalyse à sa place sans la tuer non plus. J'ai aimé.
- 1
Après 15 minutes, j'en avais assez! Premièrement, je ne trouvais pas qu'il abordait la question par le bon bout. J'aurais préféré qu'il donne sa définition de la science et qu'il compare avec l'épistémologie freudienne. Deuxièmement, évoquer l'efficacité initiale de la psychanalyse comme thérapie me semble un mauvais critère d'évaluation de sa scientificité ou même simplement de sa valeur heuristique. Troisièmement, je ne sais pas si sa connaissance de la psychanalyse s'arrête vraiment aux idées grossière qu'il en donne ou si c'est son effort de vulgarisation qui conduit "accidentellement" à une caricature, mais le résultat n'est pas une bonne façon se faire une idée «juste».

Si plus loin, il y a un meilleur "bout", un bout plus "juste" fait le moi savoir, j'y retournerai.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7771
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#18

Message par Kraepelin » 22 févr. 2021, 16:22

Stilnox a écrit : 13 janv. 2018, 15:55
Wicca a écrit : 13 janv. 2018, 15:29 La psychologie n'est pas une science .... :roll:
Qu'est ce qu'une science ?
+1
Bonne question!
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7771
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#19

Message par Kraepelin » 22 févr. 2021, 16:34

Wicca a écrit : 13 janv. 2018, 16:13
Stilnox a écrit : 13 janv. 2018, 15:55
Wicca a écrit : 13 janv. 2018, 15:29 La psychologie n'est pas une science .... :roll:
Qu'est ce qu'une science ?
La médecine par exemple
Es-tu sûr de ton affaire?

La médecine comme "projet" est une science, oui. Mais, la médecine comme pratique ne serait-elle pas plutôt un art? C'est ce que j'ai entendu. J'ai entendu aussi que la majorité des décisions prises par les médecins ne repose pas sur des connaissances "scientifiques" au sens strictes.
Une grosse partie de la formation des médecins est "scientifique", mais une plus grosse partie encore est "clinique", un corps de connaissances dont le fondement est l'expérience des générations antérieures de médecins.

1- nous avons des médecins qui visitent régulièrement le forum, ils confirmeront ou non mes souvenirs.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 5339
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#20

Message par spin-up » 22 févr. 2021, 17:53

Kraepelin a écrit : 22 févr. 2021, 16:34 Es-tu sûr de ton affaire?

La médecine comme "projet" est une science, oui. Mais, la médecine comme pratique ne serait-elle pas plutôt un art? C'est ce que j'ai entendu. J'ai entendu aussi que la majorité des décisions prises par les médecins ne repose pas sur des connaissances "scientifiques" au sens strictes.
Une grosse partie de la formation des médecins est "scientifique", mais une plus grosse partie encore est "clinique", un corps de connaissances dont le fondement est l'expérience des générations antérieures de médecins.

1- nous avons des médecins qui visitent régulièrement le forum, ils confirmeront ou non mes souvenirs.
La pratique de la médecine n'est pas une science mais les codes de deontologie auxquels sont soumis les medecins leurs imposent de se baser sur des connaissances scientifiques.

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7771
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#21

Message par Kraepelin » 22 févr. 2021, 23:37

spin-up a écrit : 22 févr. 2021, 17:53
La pratique de la médecine n'est pas une science mais les codes de deontologie auxquels sont soumis les medecins leurs imposent de se baser sur des connaissances scientifiques.
C'est le cas du code déontologique des psychologues psychanalystes qui précise qu'ils doivent eux aussi se baser sur des connaissances scientifiques...
Spoiler
Show
5. Le psychologue exerce sa profession selon des principes scientifiques et professionnels généralement reconnus et de façon conforme aux règles de l’art en psychologie.

38. Le psychologue n’établit un diagnostic psychologique à l’égard de son client et ne donne des avis et conseils à ce dernier que s’il possède l’information professionnelle et scientifique suffisante pour le faire.

47. En ce qui concerne l’utilisation, l’administration, la correction et l’interprétation des tests psychologiques ainsi que la publication de tests et l’information que doivent contenir les manuels et documents s’y rattachant, le psychologue respecte les principes scientifiques et professionnels généralement reconnus dans ce domaine de la psychologie.

76. Le psychologue qui participe à la distribution commerciale d’instruments, de volumes ou d’autres produits concernant la psychologie appuie toute affirmation touchant l’opération, les avantages et le rendement de ces produits sur des preuves professionnellement et scientifiquement reconnues en psychologie.
:a4:
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Louidji
Messages : 27
Inscription : 28 mars 2020, 12:38

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#22

Message par Louidji » 23 févr. 2021, 04:47

Kraepelin a écrit : 22 févr. 2021, 23:37
C'est le cas du code déontologique des psychologues psychanalystes qui précise qu'ils doivent eux aussi se baser sur des connaissances scientifiques...

Il ne parle que des psychologues, pas des psychanalystes (forcément)

Louidji
Messages : 27
Inscription : 28 mars 2020, 12:38

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#23

Message par Louidji » 23 févr. 2021, 04:49

DictionnairErroné a écrit : 22 févr. 2021, 15:44 Écrivez-nous pourquoi vous croyez ça ou faites un copier-coller des citations du document qui vous ont allumés si vous ne savez pas pourquoi.
Je ne comprends pas

Avatar de l’utilisateur
spin-up
Modérateur
Modérateur
Messages : 5339
Inscription : 23 févr. 2012, 06:01

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#24

Message par spin-up » 23 févr. 2021, 05:44

Kraepelin a écrit : 22 févr. 2021, 23:37 C'est le cas du code déontologique des psychologues psychanalystes qui précise qu'ils doivent eux aussi se baser sur des connaissances scientifiques...
C'est aussi le cas des médecins homeopathes.

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 7058
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Regard scientifique sur la psychanalyse

#25

Message par richard » 23 févr. 2021, 06:10

Est-ce indispensable que la psychanalyse soit une science?
:hello: A+

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit