La psychiatrie est complètement folle

Tout sur les sciences, que ce soit la chimie, la biologie, l'astronomie etc.
Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1260
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La psychiatrie est complètement folle

#26

Message par LePsychoSophe » 18 sept. 2018, 06:19

SamuelVsLeMonde a écrit :
16 sept. 2018, 13:41
Bonjour

J ai été plusieurs foie en psychiatrie, et ce que j y ai vu et ressentis, est pour moi, égal au camps de la mort
C'est un re-ssen-ti et non un fait. Tout a pour but de vous sauver la vie. C'est critiquable au niveau des moyens, certes, mais pas au niveau de l'intention.

Les médicaments que j ai reçu me donnais envie de me suicider alors que je n ai jamais ressentis cela de ma vie, on se sent mal en permanence, on a plus aucun espoir en la vie

Les effets secondaires empêches de marcher, de parler, de réfléchir, de dormir, on se réveil avec des palpitations, des angoisses
Difficile de savoir si c'est le médicament ou votre état qui conduit à cela. Oui, certains psychotropes peuvent aggraver votre état, charge aux médecins de contrôler cela et d'adapter les traitements, voilà pourquoi on préférera garder les patients en intra-hospitalier pour mieux évaluer tout cela. Aucun traitement actuel en psychiatrie n'est idéal, le cerveau est "l'objet" le plus complexe de l'univers, ne l'oublions pas. Son étude scientifique au niveau du psychisme ne fait que commencer...

On est laissé a l abandon dans un coins, on n a rien a faire de la journée, on s ennuie a mourir
Des lieux proposent de nombreuses activités ou thérapies. Il est regrettable que le service dans lequel vous étiez n'est pas été équipé.

Je n ai jamais rencontré une personne qui ai guéris grâce a la psychiatrie, on prétend qu on ne peux pas guérir de trouble psy mais cela est du a l incompétence de la psychiatrie
Il est vrai que de nombreuses personnes ne progressent pas mais de plus en plus de personnes peuvent vraiment guérir au fur et à mesure que les progrès scientifiques se font. Dans mon service, nous constatons (comme dans de nombreux services de psychiatrie de par le monde) régulièrement des progrès encourageants. Malheureusement, il arrive aussi qu'un certain nombre stagne ou s'aggrave. Je pense que ce n'est pas la discipline médicale où l'on observe le plus de "guérison", la neurologie présente également pas mal de déception.

Peut-être qu'il vous faut rencontrer le lieu qui sera adapté, courage et continuez de chercher.

La guérison du trouble psy est complexe, donc on parlera d'amélioration, d'apaisement ou de rémission. Cela dit, la guérison au sens strict existe pour l'épisode dépressif majeur, le trouble panique, la phobie sociale, l'agoraphobie, les phobies simples... (liste non exhaustive). En revanche, parler de guérison pour les troubles de la personnalités, les schizophrénies (psychoses apparentées), les troubles bipolaires, les troubles obsessionnels-compulsifs, le trouble anxieux généralisé, l'anorexie mentale... est déjà plus complexe.


Si on critique la psychiatrie c est qu on est paranoïaque, et on nous conseil donc de prendre des médicaments, pour nous faire taire
La paranoïa peut constituer les fondements d'une critique injustifiée mais le droit à la critique en psy comme ailleurs est fondamental. Les patients peuvent être écoutés dans leur critique et le personnel peut en tenir compte, sans ranger ça dans la pathologie, et agir en conséquence. Les médicaments ne sont pas là pour vous faire taire mais pour apaiser votre souffrance. Vous n'avez peut-être pas trouver un espace de parole adaptée.
Le nombres d'infirmiers, de psycho' et psychiatres qui passent leur temps à écouter... Faire taire les patients serait alors un objectif bien raté.
A moi avis, la psychiatrie est un outil pour supprimer les rebelles, les humains sensibles, bref tout ceux qui sont un danger pour le systeme actuel
Vous décrivez un système dictatorial d'un autre lieu ou d'un autre temps. On ne supprime en rien la sensibilité, on apprend aux gens à vivre avec. On ne supprime pas la colère et l'opposition, on fait en sorte qu'elle soit constructive pour le bien commun dont celui bien-sûr du patient.

Les troubles psys sont un danger surtout pour le porteur de la maladie mental, pas pour le système.

C'est votre opinion mais je m'y oppose totalement. On ne supprime personne, au contraire, on fait naitre ou renaitre des personnes ou on les sauve.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

viddal26
Messages : 1309
Inscription : 23 févr. 2006, 17:02

Re: La psychiatrie est complètement folle

#27

Message par viddal26 » 18 sept. 2018, 07:02

Un article sur la psychiatrie en France. Ca peut en intéresser certains
https://www.huffingtonpost.fr/2018/09/1 ... r-homepage

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1260
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La psychiatrie est complètement folle

#28

Message par LePsychoSophe » 18 sept. 2018, 09:36

SamuelVsLeMonde a écrit :
16 sept. 2018, 14:33
Oui je pense que la schizophrénie est une maladie imaginaire
Malheureusement, non.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1260
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La psychiatrie est complètement folle

#29

Message par LePsychoSophe » 18 sept. 2018, 09:41

SamuelVsLeMonde a écrit :
16 sept. 2018, 14:35
Un peu comme le réchauffement climatique, cela permet de se faire beaucoup de fric
Oui, de l'argent se fait grâce à la souffrance des gens. Cela n'enlève en rien la réalité de la souffrance et le besoin de créer des services de soins. Ce n'est pas parce qu'un labo se fait des milliards que ça retire la moindre légitimité aux bienfaits des traitements. Que cela rapporte 3 € ou 15 millions, le fait de se faire retirer une tumeur cancéreuse ou une dépression, est un bienfait qui dépasse de loin ces considération.
Je dirais : "oui et alors?"
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1260
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La psychiatrie est complètement folle

#30

Message par LePsychoSophe » 18 sept. 2018, 09:46

Sainte Ironie a écrit :
16 sept. 2018, 14:09
Si vous connaissez un moyen pour guérir la schizophrénie catatonique, n'hésitez pas. Y'a du pognon à se faire.
L'ECT semble une bonne voie => ici.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1260
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La psychiatrie est complètement folle

#31

Message par LePsychoSophe » 18 sept. 2018, 09:58

julien99 a écrit :
16 sept. 2018, 18:18


Admettez qu'en France, les thérapies non médicamenteuses ne font pas vraiment partie des préoccupation des psychiatres et que toutes les thérapies pouvant être efficaces comme par exemple les TCC - du moins pas pris en charge par le système de santé - sont carrément ignorés par les prescripteurs de pilules.
En comparaison avec l'Allemagne : Ce pays favorise les thérapies de discussions, mais il faut attendre environ 6 moins pour obtenir un RDV, le temps de se flinguer une multitude de fois.
Ce système de prise en charge vous satisfait-il ?
De + en + de psychiatres font appel aux TCC. Je pratique les TCC depuis 10 ans.
Je suis d'accord sur le fait qu'il manque cruellement de gens formés et de moyens mais cela s'améliore, lentement.
Des essaies régionaux de remboursement par la Sécu se font pour les psychologues. C'est un début.
Je ne suis pas satisfait non plus mais je suis passionné par le fait de mettre en place le maximum de moyens veillant à ce que chacun se sente bien dans ses pompes... donc je milite, j'agis, je râle et m'accommode par palier de ce qui existe pour garder l'énergie nécessaire à continuer ce combat.
Problème majeur : le cerveau est l'objet le plus complexe de l'univers... c'est pas demain qu'on réparera tous les dysfonctionnement mentaux.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7146
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: La psychiatrie est complètement folle

#32

Message par Kraepelin » 18 sept. 2018, 10:12

LePsychoSophe a écrit :
18 sept. 2018, 09:36
SamuelVsLeMonde a écrit :
16 sept. 2018, 14:33
Oui je pense que la schizophrénie est une maladie imaginaire
Malheureusement, non.
Euuu
La bonne réponse serait plutôt "Malheureusement oui" puisque Samuel pense vraiment que la schizophrénie est une «maladie imaginaire» et que c'est malheureux qu'il le pense.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kant Locke
Messages : 542
Inscription : 23 nov. 2017, 12:36

Re: La psychiatrie est complètement folle

#33

Message par Kant Locke » 18 sept. 2018, 11:01

LePsychoSophe a écrit :
18 sept. 2018, 09:58

...
Problème majeur : le cerveau est l'objet le plus complexe de l'univers... c'est pas demain qu'on réparera tous les dysfonctionnement mentaux.
Kraepelin a écrit :
18 sept. 2018, 10:12
LePsychoSophe a écrit :
18 sept. 2018, 09:36
SamuelVsLeMonde a écrit :
16 sept. 2018, 14:33
Oui je pense que la schizophrénie est une maladie imaginaire
Malheureusement, non.
Euuu
La bonne réponse serait plutôt "Malheureusement oui" puisque Samuel pense vraiment que la schizophrénie est une «maladie imaginaire» et que c'est malheureux qu'il le pense.

Est-ce qu'une personne ayant été déclaré schizophrène par une équipe de psychiatres, et être médicamenté avec de fortes doses peut redevenir une personne non-schizophrène ? Elle aurait été faussement diagnostiqué schizophrène par toute une équipe de psychiatres.

Si la réponse est ''oui'', cela amène un argument valable à SamuelVsLeMonde. Son doute serait valable ?

:interro:
Comment puis-je être libre ? Libre de quoi ?

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7146
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: La psychiatrie est complètement folle

#34

Message par Kraepelin » 18 sept. 2018, 12:37

Kant Locke a écrit :
18 sept. 2018, 11:01

Est-ce qu'une personne ayant été déclaré schizophrène par une équipe de psychiatres, et être médicamenté avec de fortes doses peut redevenir une personne non-schizophrène ? Elle aurait été faussement diagnostiqué schizophrène par toute une équipe de psychiatres.
Les erreurs de diagnostic ne sont pas rares en psychiatrie. Par contre, si on est schizophrène, on le reste toute sa vie... :hausse:

Kant Locke a écrit :
18 sept. 2018, 11:01
Si la réponse est ''oui'', cela amène un argument valable à SamuelVsLeMonde. Son doute serait valable ?
Non! On ne peut pas dire que la schizophrénie est une maladie imaginaire.

Que lui ou une autre personne ait été victime d'une erreur de diagnostic n'y change rien.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 5071
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La psychiatrie est complètement folle

#35

Message par LoutredeMer » 18 sept. 2018, 12:50

Kraepelin a écrit :
18 sept. 2018, 12:37
Les erreurs de diagnostic ne sont pas rares en psychiatrie. Par contre, si on est schizophrène, on le reste toute sa vie... :hausse:
Comment diagnostique-t-on une schizophrénie? (irm, scanner, analyses, questionnaires, tests comportementaux?)

Avatar de l’utilisateur
Kant Locke
Messages : 542
Inscription : 23 nov. 2017, 12:36

Re: La psychiatrie est complètement folle

#36

Message par Kant Locke » 18 sept. 2018, 13:18

Kraepelin a écrit :
18 sept. 2018, 12:37
Kant Locke a écrit :
18 sept. 2018, 11:01
Si la réponse est ''oui'', cela amène un argument valable à SamuelVsLeMonde. Son doute serait valable ?
Non! On ne peut pas dire que la schizophrénie est une maladie imaginaire.

Que lui ou une autre personne ait été victime d'une erreur de diagnostic n'y change rien.
Si le médicament crée la schizophrénie pendant le sevrage, comment interprète t-on ce cercle vicieux, suite à un faux diagnostique ?
Comment puis-je être libre ? Libre de quoi ?

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7146
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: La psychiatrie est complètement folle

#37

Message par Kraepelin » 18 sept. 2018, 13:23

LoutredeMer a écrit :
18 sept. 2018, 12:50
Comment diagnostique-t-on une schizophrénie? (irm, scanner, analyses, questionnaires, tests comportementaux?)
Un examen clinique suffit.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
Kraepelin
Quackwatch
Quackwatch
Messages : 7146
Inscription : 06 nov. 2003, 11:14

Re: La psychiatrie est complètement folle

#38

Message par Kraepelin » 18 sept. 2018, 13:24

Kant Locke a écrit :
18 sept. 2018, 13:18

Si le médicament crée la schizophrénie pendant le sevrage, comment interprète t-on ce cercle vicieux, suite à un faux diagnostique ?
:ouch:
Les médicaments de créent pas la schizophrénie.
Certains ont des effets secondaires terribles, mais aucun ne crée la schizo0hrénie ou ne déclenche une crise aigue de schizophrénie.
« Dans les temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire. » George Orwell

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 5071
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La psychiatrie est complètement folle

#39

Message par LoutredeMer » 18 sept. 2018, 13:32

Kraepelin a écrit :
18 sept. 2018, 13:23
Un examen clinique suffit.
C'est à dire?

Avatar de l’utilisateur
Kant Locke
Messages : 542
Inscription : 23 nov. 2017, 12:36

Re: La psychiatrie est complètement folle

#40

Message par Kant Locke » 18 sept. 2018, 13:37

Kraepelin a écrit :
18 sept. 2018, 13:24
Kant Locke a écrit :
18 sept. 2018, 13:18

Si le médicament crée la schizophrénie pendant le sevrage, comment interprète t-on ce cercle vicieux, suite à un faux diagnostique ?
:ouch:
Les médicaments de créent pas la schizophrénie.
Certains ont des effets secondaires terribles, mais aucun ne crée la schizo0hrénie ou ne déclenche une crise aigue de schizophrénie.
:ouch: :ouch: :ouch: :grimace: :grimace: :grimace:

Tu n'as pas de chance avec moi :a1:

J'ai raconté mon histoire a plusieurs personnes.

Les 'seroquel' à 400 mg par jour, crée la schizophrénie quand on les arrêtes soudainement. C'est ce que j'ai vécu.

J'ai eu le courage d'endurer ces symptomes jusqu'à leurs disparitions. Dans l'ordre on vit la schizophrénie, ensuite la paranoia et finalement de la bipolarité.

Et si on avertit les psychiatres de cet effet, ils nous répondent qu'il n'y a pas matière a enquêter,

Alors, on fait quoi ?
Comment puis-je être libre ? Libre de quoi ?

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 2086
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: La psychiatrie est complètement folle

#41

Message par julien99 » 18 sept. 2018, 13:51

Les 'seroquel' à 400 mg par jour, crée la schizophrénie quand on les arrêtes soudainement. C'est ce que j'ai vécu.
400 mg. Quand je repense à l'était de mon fils avec 100 mg/jour au début du traitement :grimace: Je me souviens qu'il avait des troubles comportements en arrêtant ce médoc. Je ne pensais pas que cela puisse venir de ça.
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1260
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La psychiatrie est complètement folle

#42

Message par LePsychoSophe » 18 sept. 2018, 15:32

Kraepelin a écrit :
18 sept. 2018, 10:12
LePsychoSophe a écrit :
18 sept. 2018, 09:36
SamuelVsLeMonde a écrit :
16 sept. 2018, 14:33
Oui je pense que la schizophrénie est une maladie imaginaire
Malheureusement, non.
Euuu
La bonne réponse serait plutôt "Malheureusement oui" puisque Samuel pense vraiment que la schizophrénie est une «maladie imaginaire» et que c'est malheureux qu'il le pense.
??? Je voulais dire Non, ce n'est pas imaginaire, c'est bien réel. Malheureusement, dans le sens où il aurait été préférable que ce soit que pure croyance... Mais non, la SCZ peut-être une des pires maladies mentales. Cela dit parfois, elle est modérée, ex. j'ai des patients atteints de Tr Ob. Comp. (TOC grave) qui souffrent bien plus que certains SCZ.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1260
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La psychiatrie est complètement folle

#43

Message par LePsychoSophe » 18 sept. 2018, 15:45

Kant Locke a écrit :
18 sept. 2018, 11:01



Est-ce qu'une personne ayant été déclaré schizophrène par une équipe de psychiatres, et être médicamenté avec de fortes doses peut redevenir une personne non-schizophrène ? Elle aurait été faussement diagnostiqué schizophrène par toute une équipe de psychiatres.

Si la réponse est ''oui'', cela amène un argument valable à SamuelVsLeMonde. Son doute serait valable ?

:interro:
Les experts en SCZ vous diront avec une bonne revue de la littérature, que le processus de rétablissement passera obligatoirement par :
- un ttt chimique
- de la remédiation cognitive (neurocognition, métacognition et cognition sociale)
- de l'entrainement aux habilités sociales (EHS)
- une TCC
- et autres si besoin.

Cela nécessite des gens formés aux différentes approches.

La guérison est possible mais très rare actuellement en France car... d'après vous???

Voici un cas parmi d'autres: SCZ devenu psychologue => voir son TEDx

Le médicament seul ne suffit que très rarement en psychiatrie et en SCZ never.

Personnellement, je n'aime pas les diagnostics catégoriels, je préfère largement les diagnostics dimensionnelles ce qui rend mieux compte de l'étendue et de la difficultés des troubles mentaux. Le diag catégoriel est réducteur et rend la compréhension limité. Cela perturbe certains psychiatres mais ça reste recevable. Il peut y avoir des états passagers de symptomatologie SCZ qui disparaissent sur une personnalité schizoïde par ex. Donc la personne n'est plus SCZ mais présente un trouble de personnalité quand même... Bref, c'est compliqué.

Mais il existe des SCZ franche où le diagnostic catégoriel me dérange moins.

Pour finir, la SCZ n'est pas imaginaire mais elle repose sur une évaluation qui reste subjective a minima.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1260
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La psychiatrie est complètement folle

#44

Message par LePsychoSophe » 18 sept. 2018, 15:59

Kraepelin a écrit :
18 sept. 2018, 12:37

Les erreurs de diagnostic ne sont pas rares en psychiatrie. Par contre, si on est schizophrène, on le reste toute sa vie... :hausse:

Et la faute à quoi? Pourquoi autant d'heures de cours et de pratique de la psychométrie pour finalement ne se contenter que de la clinique? Si on commençait sérieusement à bosser en mode scientifique?

Des tests : la PANSS? et d'autres.
Des tests neuropsychologiques?
De l'imagerie cérébrale fonctionnelle?

Bref, oui la psychiatrie en FR a de gros efforts à faire.

Toute la vie, pas totalement d'accord. Il existe le processus de rétablissement. Vous êtes un peu trop catégorique et binaire :D

Un bel article ici pour comprendre le rétablissement et sa complexité.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1260
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La psychiatrie est complètement folle

#45

Message par LePsychoSophe » 18 sept. 2018, 16:08

Kant Locke a écrit :
18 sept. 2018, 13:18


Si le médicament crée la schizophrénie pendant le sevrage, comment interprète t-on ce cercle vicieux, suite à un faux diagnostique ?
Je n'ai pas d'études à l'appui mais je me demande toujours à quel degré les médocs qui sont parfois en nombre impressionnant ne viennent pas créer des déséquilibre neurobiochimique plus que ce qu'ils créent des équilibres...

D'ailleurs perso, je reste convaincu (je sais que la littérature pourra évoquer le contraire...) que le cannabis vient mettre le feu aux poudres alors les psychotropes why not?

je n'ai jamais vu de cas tel que vous le décrivait mais j'avoue être toujours d'un scepticisme important en matière de psychotropes.
pour la simple et bonne raison que les médecins prescrivent normalement un antipsychotique lorsqu'il y a déjà des signes SCZ mais aucune profession n'est parfaite.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1260
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La psychiatrie est complètement folle

#46

Message par LePsychoSophe » 18 sept. 2018, 16:22

Kant Locke a écrit :
18 sept. 2018, 13:37
[

Les 'seroquel' à 400 mg par jour, crée la schizophrénie quand on les arrêtes soudainement. C'est ce que j'ai vécu.

J'ai eu le courage d'endurer ces symptomes jusqu'à leurs disparitions. Dans l'ordre on vit la schizophrénie, ensuite la paranoia et finalement de la bipolarité.

Et si on avertit les psychiatres de cet effet, ils nous répondent qu'il n'y a pas matière a enquêter,

Alors, on fait quoi ?
Peut-être est-ce trop personnel mais si on vous a mis du xeroquel (seroquel aux EU?), c'est que des symptômes laissaient croire au médecin que ce ttt pouvait vous soulager donc il y avait peut-être un SCZ débutante ou une bouffé délirante aigue?

la bipolarité n'a pas de lien direct avec la scz mais un épisode maniaque important ou mélancolique important peut présenter des "sorties" de la réalité tellement le processus cognitif d'interprétation de la réalité est perturbé. cela dit en théorie c'est différent.
il y a également les troubles schizoaffectifs où l'humeur va varier et c'est plus difficile à faire un diag catégoriel.

le mieux est d'avoir 3 avis différents et si possible auprès d'experts. il existe des centres experts en FR (Centre Hospitalier Le Vinatier (69000), Hôpital La Colombière (34000)...) Si j'avais un proche qui souhaitait un diag et des recommandations, je n'hésiterais pas... sur ces 2 centres.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
LePsychoSophe
Messages : 1260
Inscription : 19 sept. 2017, 11:34

Re: La psychiatrie est complètement folle

#47

Message par LePsychoSophe » 18 sept. 2018, 16:30

julien99 a écrit :
18 sept. 2018, 13:51
Les 'seroquel' à 400 mg par jour, crée la schizophrénie quand on les arrêtes soudainement. C'est ce que j'ai vécu.
400 mg. Quand je repense à l'était de mon fils avec 100 mg/jour au début du traitement :grimace: Je me souviens qu'il avait des troubles comportements en arrêtant ce médoc. Je ne pensais pas que cela puisse venir de ça.
Je ne pense pas que les médicaments créent la maladie, cela me semble trop réducteur dans la mesure où toutes les maladies mentales sont à étiologie multifactorielle (et c'est bien ça le bordel...).
Néanmoins, pour moi, il y a sevrage pour tous les psychotropes MAIS bien conduit par le médecin et le psychologue (ou sans d'ailleurs ;) ) le sevrage se fait sans encombres. Mais il y a tellement de réactions différentes que faire un débat là-dessus est de fait réducteur.
"ἕν οἶδα ὅτι οὐδὲν οἶδα" Σωκράτης

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 2086
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: La psychiatrie est complètement folle

#48

Message par julien99 » 18 sept. 2018, 16:56

D'ailleurs perso, je reste convaincu (je sais que la littérature pourra évoquer le contraire...) que le cannabis vient mettre le feu aux poudres alors les psychotropes why not?
Je pense que vous faites allusion au CBD. Vous faites bien d'en parler sauf que théoriquement on a pas le droit d'en discuter, car on peut être poursuivi légalement pour apologie de stupéfiants :ouch: Du moins en France.
Je tiens toutefois à confirmer les effets décrits sur la toile et que le CBD est une alternative étonnante aux médocs traditionnels.
Juste quelques propriétés type :
- Effets myorelaxants
- Réduction considérable des états d'angoisse, effet sédatif
- génère l'appétit
- régule le sommeil
- constitue un réel substitut au tabac
- n'a pour ainsi dire aucune effet secondaire
- ne provoque pas de dépendance physique
- sans compter les autres caractéristiques non psychoactives comme le fait d'être antioxidants

La France est actuellement entrain de criminaliser tous le revendeurs de CBD.
Par conséquent la question qui me vient à l'esprit : pourquoi cet agent actif ne s'impose t-il pas aux benzodiazepines ?

En fin de compte, c'est quoi le problème ?
"La vérité attire la haine"

Avatar de l’utilisateur
LoutredeMer
Messages : 5071
Inscription : 30 juil. 2008, 17:34

Re: La psychiatrie est complètement folle

#49

Message par LoutredeMer » 18 sept. 2018, 17:24

julien99 a écrit :
18 sept. 2018, 16:56
- régule le sommeil
Ah? Non.

Avatar de l’utilisateur
julien99
Messages : 2086
Inscription : 11 juin 2012, 15:43

Re: La psychiatrie est complètement folle

#50

Message par julien99 » 18 sept. 2018, 17:31

LoutredeMer a écrit :
18 sept. 2018, 17:24
julien99 a écrit :
18 sept. 2018, 16:56
- régule le sommeil
Ah? Non.
Et pourquoi pas, si le CBD a un effet sédatif ? ;)
A moins que vous jouiez sur les mots. Alors disons, passer une bonne nuit de sommeil...
"La vérité attire la haine"

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : jean7