Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

Tout sur les sciences, que ce soit la chimie, la biologie, l'astronomie etc.
Avatar de l’utilisateur
ABC
Messages : 1675
Inscription : 11 mai 2014, 14:37

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#576

Message par ABC » 13 janv. 2019, 06:14

ABC a écrit : 13 janv. 2019, 04:24Etonnant ou faux ?
richard a écrit : 13 janv. 2019, 05:28C’est juste!
Et en particulier :
  • Un flash est émis en I, milieu d'une fusée AB de 900 m de longueur, se déplace à 150 m/microseconde (c/2)
  • quand le flash émis en I atteint A :
    • les photons ont parcouru 300 m en direction de A
    • le point A a parcouru la moitié (150 m) en direction des photons.
Ça se produit quand ?
  • au bout de 1.5 microseconde (IA/c) ?
  • ou au bout 1 microseconde (IA/(c+v)) ?

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6843
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#577

Message par richard » 13 janv. 2019, 08:44

Là tu racontes vraiment n’importe quoi. Que la fusée soit sur Terre ou en mouvement dans l’espace, I est toujours au milieu de AB:
I A = I B = c tA = c tB.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
ABC
Messages : 1675
Inscription : 11 mai 2014, 14:37

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#578

Message par ABC » 13 janv. 2019, 09:50

richard a écrit : 13 janv. 2019, 08:44Là tu racontes vraiment n’importe quoi. Que la fusée soit sur Terre ou en mouvement dans l’espace, I est toujours au milieu de AB: I A = I B = c tA = c tB.

Dans quel référentiel le temps d'atteinte de A par le flash est-il de 1.5 microseconde
(je néglige volontairement les 13% de contraction de Lorentz) ?
  • celui de la fusée où A est immobile, où le flash parcourt donc IA = 450 m en 1.5 microseconde ?
  • celui dans lequel l'arrière A de la fusée avance en direction du flash à vitesse c/2 donc parcourt 150m = 1/3 du chemin IA = 450 m pendant que les photons parcourent 300m = 2/3 IA ?

Avatar de l’utilisateur
unptitgab
Messages : 5015
Inscription : 14 janv. 2014, 06:59

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#579

Message par unptitgab » 13 janv. 2019, 09:58

richard a écrit : 13 janv. 2019, 08:44 Là tu racontes vraiment n’importe quoi. Que la fusée soit sur Terre ou en mouvement dans l’espace, I est toujours au milieu de AB:
I A = I B = c tA = c tB.
Si la fusée se déplace cela implique que l'observateur est hors de la fusée, sinon celle-ci serait immobile, donc non si t a est le temps pour cet observateur où le photon émis en I atteint À, tu ne peux pas écrire que IA= c (t a-t 0) , ceci n'étant valable que pour un passager de la fusée.
"Quand elle devient « pure » de toute expérience sensorielle, la raison déraisonne. Elle prétend prouver l’existence de Dieu et l’immortalité de l’âme. Cette folie s’appelle métaphysique. Le métaphysicien est un savant fou. Il veut tout prouver, il ne montre que son insanité." Jean-Baptiste Botul

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6521
Inscription : 12 juin 2005, 10:17

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#580

Message par curieux » 13 janv. 2019, 10:10

richard a écrit : 13 janv. 2019, 08:44 Là tu racontes vraiment n’importe quoi. Que la fusée soit sur Terre ou en mouvement dans l’espace, I est toujours au milieu de AB:
I A = I B = c tA = c tB.
Allo, allo Mc Fly, y-a quelqu'un dans le cerveau ?
Quel intérêt aurait ABC de te demander ce que voit le gars dans la fusée ?

Par contre, comprends-tu que pour le terrien le point d’émission nommé I ne bouge pas avec la fusée ?
Une fois les flash émis, la fusée peut bien faire ce qu'elle veut, pour le terrien le cul court après le flash et le nez se sauve devant le flash.
Tu as beau te réfugier dans ton monde onirique, c'est une propriété des ondes électromagnétiques, leur vitesse ne dépend pas de celle du mobile qui les a émis. Sous-entendu pour un observateur extérieur au mobile.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6521
Inscription : 12 juin 2005, 10:17

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#581

Message par curieux » 13 janv. 2019, 10:17

Richard, tu prétends que tu sais voir mes schémas, mais si tu l'avais fait tu aurais compris de quoi on parle.
Tu postes tes messages depuis un téléphone portable ou quoi ?
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
ABC
Messages : 1675
Inscription : 11 mai 2014, 14:37

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#582

Message par ABC » 13 janv. 2019, 10:18

unptitgab a écrit : 13 janv. 2019, 09:58Si la fusée se déplace...sinon celle-ci serait immobile...
Ce sera l'objet de ma prochaine question (avec une fusée immobile A0B0 de 900 m elle aussi et à côté de la fusée AB lors de l'envoi du flash en I milieu de AB)...
...s'il prend le risque de répondre que le flash atteint A en 1.5 microseconde aussi dans le référentiel où A avance à c/2 = 150m/microseconde en direction du flash.

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6521
Inscription : 12 juin 2005, 10:17

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#583

Message par curieux » 13 janv. 2019, 10:35

Ce qui me semble évident c'est que richard croit que la lumière est emportée par la fusée.
Sont cons ces physiciens tout de même, richard a trouvé la solution ... :ouch:
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

thewild
Messages : 2125
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#584

Message par thewild » 13 janv. 2019, 14:15

Richard, encore une fois merci de répondre aux questions qui te sont posées. Tu sais, le mépris et la malhonnêteté...
Donc je te demandais de dire à quoi étaient égales les durées tA’ et t’A
Ta remarque suivant confirme que c'est primordial :
richard a écrit : 13 janv. 2019, 05:28
ABC a écrit : 13 janv. 2019, 04:24Etonnant ou faux ?
même thewild dit que c’est juste! Et thewild c’est le plus fort du monde!
thewild a écrit : 12 janv. 2019, 10:53
richard a écrit : 12 janv. 2019, 08:33Il est donc clair pour tout le monde que tA = tB = t’A’ = t’B’
Cette égalité là est bien juste
Je n'ai pas suivi votre histoire de train, je reste sur les référentiels E et E’ (mais je suppose que ça revient au même, E c'est un train à quai, E’ un train en mouvement, n'est-ce pas ?).

Donc cette égalité ne signifie certainement pas que le flash atteint l'extrémité du train en mouvement en même temps que celle du train immobile, relis bien les définitions. t’A’ c'est la durée dans le référentiel du train en mouvement pour que le flash atteigne l'extrémité du train en mouvement. tA c'est la durée dans le référentiel du train immobile pour que le flash atteigne l'extrémité du train immobile.
Cette égalité ne signifie donc certainement pas que le flash atteint atteint l'extrémité du train immobile et celle du train en mouvement en même temps. Pour ça il faudrait avoir tA’ = tA, ou t’A’ = t'A
C'est pour ça que je t'ai demandé à quoi étaient égales ces valeurs.

Quand on utilise des notation univoque, c'est beaucoup plus difficile de leur faire dire n'importe quoi, n'est-ce pas ?
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6843
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#585

Message par richard » 14 janv. 2019, 03:52

Salut thewild! Tu dis
thewild a écrit : 13 janv. 2019, 14:15 t’A’ c'est la durée dans le référentiel du train en mouvement pour que le flash atteigne l'extrémité du train en mouvement. tA c'est la durée dans le référentiel du train immobile pour que le flash atteigne l'extrémité du train immobile.
si le temps mis par le flash pour atteindre les extrémités des trains sont les mêmes il est bien clair que ce flash arrive en même temps dans les deux cas.
:hello: A+

thewild
Messages : 2125
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#586

Message par thewild » 14 janv. 2019, 04:25

richard a écrit : 14 janv. 2019, 03:52 Salut thewild! Tu dis
thewild a écrit : 13 janv. 2019, 14:15 t’A’ c'est la durée dans le référentiel du train en mouvement pour que le flash atteigne l'extrémité du train en mouvement. tA c'est la durée dans le référentiel du train immobile pour que le flash atteigne l'extrémité du train immobile.
si le temps mis par le flash pour atteindre les extrémités des trains sont les mêmes il est bien clair que ce flash arrive en même temps dans les deux cas.
Justement non.

Dans le train à l'arrêt, le flash met une durée tA pour aller du milieu du wagon à son extrémité.
Dans le train mobile, le flash met une durée t’A’ pour aller du milieu du wagon à son extrémité (t’A’ = tA).
Si un wagon a une longueur de 2D, donc une demi-longueure de D, t’A’ = tA = D / c

Donc question : dans le train à l'arrêt, quelle est la durée mise par le flash pour atteindre l'extrémité du train mobile ?
Dit autrement : que vaut tA’ ?
Je te propose une réponse, et tu me dis où j'ai faux. On considère l'extrémité qui s'éloigne du centre du wagon fixe, soit A’.

En français :
La durée mise par le flash pour arriver à l'extrémité du wagon mobile est égale à la durée qu'il met pour arriver à l'extrémité du wagon fixe (tA) plus la durée qu'il met pour parcourir la distance séparant les deux extrémités.
Cette distance est égale à la vitesse du train mobile multipliée par la durée mise par le flash pour arriver à l'extrémité du train mobile (tA’).
Cette durée est donc égale à la vitesse du train mobile (v) multipliée par la durée mise par le flash pour arriver (tA’) divisée par la vitesse du flash (c).
Donc, en termes mathématiques :
tA’ = tA + v*tA’/c
Donc tA’ = c.tA / (c - v)
v<>0, donc c.tA / (c - v) <> tA
Or on est tous d'accord que tA = tA’, donc t’A’ <> tA’
Donc la simultanéité n'est pas préservée par changement de référentiel !
CQFD.

Où est l'erreur ?
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6843
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#587

Message par richard » 14 janv. 2019, 04:42

Ben si ça te fait plaisir!
:hello:

Avatar de l’utilisateur
curieux
Messages : 6521
Inscription : 12 juin 2005, 10:17

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#588

Message par curieux » 14 janv. 2019, 04:50

richard a écrit : 14 janv. 2019, 04:42 Ben si ça te fait plaisir!
:hello:
Si j'ai bien compris ton manège tu nous demandes de faire le boulot à ta place et une fois que c'est fait tu bottes en touche.
T'as gagné, je te place dans mes ignorés, pas de temps à perdre avec les tarés.
Le rôle de la physique mathématique est de bien poser les questions, ce n'est que l'expérience qui peut les résoudre. [Henri Poincaré]

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6843
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#589

Message par richard » 14 janv. 2019, 04:54

:hello:

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4615
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#590

Message par Wooden Ali » 14 janv. 2019, 05:04

@richard
Je te renouvelle une question à laquelle tu n'as pas daigné répondre.

Il y en a d'ailleurs tellement qu'il n'est pas inutile de la reformuler :
Comment fait-on quand on est cerné par des cons ? Je doute que la certitude d'être supérieur compense l'isolement et les quolibets qu'elle induit. Cela doit être dur. Ce n'est pas mon cas mais je suis curieux de le savoir.
Autre chose : où en est ta publication ? Tu nous a suggéré que d'éminents physiciens l'examinaient avec le plus grand intérêt. Alors, à quand la référence ?
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6843
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#591

Message par richard » 14 janv. 2019, 05:33

Salut wooden! Ça suit son cours mais c’est effectivement très lent. Pas grave!
Quant à la validation de ma thèse, elle a été faite il y a une douzaine d’années par la Société Française de Physique.
Mais tout ce temps m’a permis de poursuivre ma réflexion.
:hello: A+

Avatar de l’utilisateur
Raphaël
Messages : 8419
Inscription : 20 mai 2004, 21:42

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#592

Message par Raphaël » 14 janv. 2019, 05:57

richard a écrit : 14 janv. 2019, 05:33 Salut wooden! Ça suit son cours mais c’est effectivement très lent. Pas grave!
Si ça continue l'Apocalypse va arriver avant ta thèse.

viewtopic.php?f=4&t=14831&start=50#p536535

thewild
Messages : 2125
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#593

Message par thewild » 14 janv. 2019, 06:10

richard a écrit : 14 janv. 2019, 04:42Ben si ça te fait plaisir!
Je ne comprends pas. Ce qui me ferait plaisir c'est que tu répondes !
J'ai été sympa, j'ai fait les calculs et tu n'as plus qu'à pointer l'erreur.

Donc merci de répondre à la question : où est l'erreur dans ces calculs ?
Dernière modification par thewild le 14 janv. 2019, 07:06, modifié 1 fois.
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
Wooden Ali
Messages : 4615
Inscription : 09 déc. 2006, 15:31

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#594

Message par Wooden Ali » 14 janv. 2019, 06:52

richard a écrit :Ça suit son cours mais c’est effectivement très lent. Pas grave!
S'ils veulent bien comprendre ce que tu veux dire, pas étonnant que ce soit très, très lent !
C'est le lot des génies et des imbéciles de poser des problèmes de compréhension au vulgum pecus.
Les faits ne pénètrent pas dans le monde où vivent nos croyances. Marcel Proust

Gloire à qui n'ayant pas d'idéal sacro-saint
Se borne à ne pas trop emmerder ses voisins ! Georges Brassens

Mon Dieu ! Mon Dieu ! Pourquoi m'as-tu abandonné ? Dieu

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6843
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#595

Message par richard » 14 janv. 2019, 07:32

C’est pourtant très très simple.

thewild
Messages : 2125
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#596

Message par thewild » 14 janv. 2019, 08:07

richard, par respect pour ceux qui dialoguent avec toi, merci de répondre aux questions !

Rappel : Où est l'erreur dans ces calculs ?
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6843
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#597

Message par richard » 14 janv. 2019, 08:17

A priori ça a l’air d’être juste, a posteriori je ne sais pas. :hello:

thewild
Messages : 2125
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#598

Message par thewild » 14 janv. 2019, 08:47

richard a écrit : 14 janv. 2019, 08:17A priori ça a l’air d’être juste, a posteriori je ne sais pas.
Donc a priori, la simultanéité n'est pas conservée par changement de référentiel.
On est d'accord ?
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Avatar de l’utilisateur
richard
Messages : 6843
Inscription : 30 juil. 2008, 08:20

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#599

Message par richard » 14 janv. 2019, 11:03

Oui! mais a posteriori elle est bien conservée et le temps est absolu.
:hello: A+

thewild
Messages : 2125
Inscription : 09 août 2016, 10:43

Re: Relativité Restreinte, relativité galiléenne, éther luminifère

#600

Message par thewild » 14 janv. 2019, 11:05

richard a écrit : 14 janv. 2019, 11:03Oui! mais a posteriori elle est bien conservée et le temps est absolu.
Tu passes de "a posteriori je ne sais pas" à "a posteriori je sais que c'est faux" ?
Pour pouvoir faire ça, il faut encore que tu trouves où est l'erreur.

Alors, elle est où, a posteriori ?
"Assurons nous bien du fait, avant de nous inquiéter de la cause." Bernard Le Bouyer de Fontenelle

"Plus un fait est extraordinaire, plus il a besoin d'être appuyé de fortes preuves." Pierre Simon Laplace

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit